O.L.F.F.F > Objectif life: Fun, frontal and Forward

Note : 517

le 12.02.2012 par Olfff

852 réponses / Dernière par FK le 30.11.2021, 06h24

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Merci a tous vos encouragements.

C'est sympas.

Amelia : Si t'ecoutes une autre chanson que celle du post que j'ai mise expres, je vais te bouder grave. Fais gaffe.

Cellar : Le blizzard, on l'encule. Sec.

Ash : Je me suis mal exprimé,

Je ne voulais pas dire que chercher une relation stable est quelque chose d'absurde dans l'absolu, mais qu'en revanche me river sur l'idée " je me trouve une relation posée ou rien" ce serait un peu absurde, compte tenu de mon parti pris sur les dites relations :

Qu'elles se construisent avec le temps et l'intimité.

Hors là le sentiment que j'ai, c'est que vient un moment ou, plus ou moins consciemment, assez tot je me mets des barrieres a ce niveau,

Cette idée que je ne reste pas tres longtemps au meme endroit, ça me bloque un peu, je me dis " a quoi bon ? dans 2 mois je suis parti, mieux vaut ne pas trop s'investir, ni trop l'inviter a s'investir elle meme "

Sans aucun doute que ça se ressent dans mes interactions avec les femmes, multiples, mais tres ephemeres depuis un moment.

Tu dis fonce, mais reste que mi decembre, je ne suis plus sur Toulouse, niveau perspective long terme c'est mitigé.

Je me poserai... quand ça arrivera j'imagine, quand j'aurai un coup de coeur, qu'il menera un peu plus loin que quelques baises, et que ne je serai pas toujours sur le depart.

Avant de penser a une relation stable, meme si ça me ferait peut etre du bien, il me faut penser a une situation stable.

Pour ce qui est de la mort de ma mere et grand mere a venir, le plus tard sera le mieux, je ne cherche pas a les eviter ou m'en cacher, je ne suis pas tres fan de la politique de l'autruche.

Mais ce n'est pas parce que quelque chose est inévitable qu'il est simple de l'accepter, et de s'en détacher afin de pouvoir aller de l'avant.
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html

Qu'elles se construisent avec le temps et l'intimité.
Certes, mais pas forcément dans la relative facilité d'une situation "stable".

Il y a des relations très solides qui se sont construites *face* à l'adversité du contexte initial de la rencontre, chacun trouvant dans le courage de l'autre de vouloir rester ensemble de quoi gérer sa situation instable personnelle.

Elles se construisent avec le temps, l'intimité *et* contre l'adversité.

Sans parler que la stabilité est une illusion temporelle. Rien n'est jamais stable très longtemps. En particulier de nos jours, où les parcours professionnels sont de plus en plus sous contrainte de forte mobilité...

La stabilité dans un monde instable, elle peut aussi se trouver au coeur d'un couple, finalement.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas faux le 30.10.13, 11h42 par Naxyo

PUTAIN DE BORDEL DE MERDE.

Passe que des gens un peu impressionnables et bas de plafond me qualifient de machine de guerre ou de demi-dieu, je les conspue mais ça s'arrete là.

Passe que des mecs m'envoient des mp gluants et baveux qu'on croiraient redigés pour l'amour de leur vie.

Mais quand je demele un quiproquo d'un gars qui m'a envoyé un mp en mode :

" désolé de la derniere fois j'tai pas laissé mon tel c'etait une cool session t'es vraiment fort "

que je "gné ? " et qu'il me repond :

" mais siiii tu m'avais filé un bracelet " I love zombie " , des lunettes rouges et un bonnet vert pour aller en NPU ! "

J'ose a peine comprendre que ya un trou du cul quelque part qui pas foutu de cultiver sa propre identité, se fait passer pour Olfff ( en mode npu peacock en plus, rien a voir )

Mais bordel on est où là ?

Si tu lis ça connard,

regardes toi dans une glace et prends toi en main, donnes toi de l'amour et essayes pas de profiter de la reputation d'un autre pour te faire mousser aupres de pua wanabee, au mieux, tu finira semi-gourou frustré meme pas fier des accomplissements qu'il aura fait passer pour le compte d'un autre.

Putain mais personne a besoin d'etre moi pour baiser bon sang. ON EST OU LA ?

J'ai cette haine et ce degout d'un coup, c'est n'importe quoi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] WTF le 03.11.13, 01h19 par Cellar Door
  • [0] lol le 03.11.13, 14h33 par Defx
  • [0] Courage le 03.11.13, 16h02 par Axelos
  • [0] Chelou le 04.11.13, 11h29 par splifstarz
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html

Une pensée aux filles qu'il accoste, il doit pas être très net.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 02.11.13, 23h47 par Olfff

mais siiii tu m'avais filé un bracelet " I love zombie " , des lunettes rouges et un bonnet vert pour aller en NPU ! "
Cela dit tu portes la gourmette , c'est un peu pareil ! :D

(pourquoi personne se fait passer pour moi là, je commence a être jaloux ! :lol: )
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 03.11.13, 20h25 par Olfff
moi je suis là : http://www.facebook.com/lafrange. SI vous n'êtes pas content vous savez ou me trouver!

Et ça pourrait pas être un bête hasard ? Genre, un mec qui s'est choisi "OLF" comme pseudo ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 04.11.13, 11h54 par Serial

J'avoue qu'avec ce que j'ai pu entendre dernierement je n'y pensais meme pas. J'apprecierai d'autant.
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html

J'ai fait une recherche de messages par auteur en utilisant *olf*. Sur l'année 2013, je n'ai trouvé que Olfff et wolf1985 (qui ne correspond pas au signalement).

Je ne voudrais pas faire flipper, et j'espère sincèrement me tromper, mais il est bien probable que quelqu'un se prenne vraiment pour Olfff...

L'usurpation d'identité numérique, malheureusement, ça existe...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 04.11.13, 15h07 par Olfff
  • [0] WTF le 04.11.13, 19h10 par Serial

Alors la ca serait encore plus enorme que le coup du lama dans le tram .

:awesome:

, en 2ans et demie j'aurais croise tout les cassos possible (et quand je parle de cassos, du genre irrecuperable le mec qui est a la limite de l'autisme), mais de la a se faire passer pour quelqu'un d'autre j'ai encore jamais vu ca.

O.L.F.F.F. > Objectif Life : Fun, Frontal and Forward.

Livre troisième, chapitre premier, "What's been up in the pink city "

Bon je vais vous pondre un FR, ça faisait longtemps.

Et j'vous en fait meme trois pour le prix d'un, trois demoiselles rencontrées depuis mon éphémère retour sur Toulouse.

1) Gial dem want wuk.

[youtube][/youtube]

Appelons la demoiselle Dancehall.

Rencontrée dans la rue devant le ... Oh non... Putain ! ...pfff...

Hem... rencontrée devant le MACDO de la place Capitole...

je suis poursuivi par l'enseigne dorée, mon game semble se placer sous l'égide du cheesburger...

Image

Donc devant le macdo de la place, je l'interpelle sur le coté sauvage et déstructuré de ses frisettes avant de prendre son numero.

Le lendemain je la vois autours d'un verre a une terasse, la belle de 22 ans est antillaise, ile Saint-Martin ,pour etre precis, et parle principalement l'anglais avec un accent proche du jamaïquain. Elle a un visage fin, un teint caramel metissé, un afro frisé tirant legerement sur le roux et UN CUL mon ami.

Genre...

Image

" Olfff : When I saw you on the street I thought... Wow she's georgeous... then a huge interrogation mark popped up above my head ...

Dancehall : -Oh really ?

Olfff : -Yeah, miriads of question were running through my skull like, is she smart ? is she fun ? does she know how to move such a pleasant booty ? I sure hope so or that'be a waste.

Dancehall: -you thought all that in 10 seconds ?

Olfff : -Well i'm kind of a quick thinker.

Dancehall : -haha, I was so surprised ! A white boy picking me up on the street ?

Olfff : -White MAN, buttercup.

Dancehall : -Right... a white MAN, I did'nt know what to expect.

Olfff : -Then I'll tell you what to expect about white guys in general :

We all have short dicks, don't know how to dance and work in accountings. True story.

Dancehall : -Well... I have a tight pussy, give dancehall dancing lessons and can't count, I could manage with all that. "

Image

Je la quitte au bout d'une heure et demie, non sans l'avoir embrassé en me penchant sans gene au dessus de la table, le temps de lacher un "damn table" et de refermer mes levres sur les siennes.

Le soir meme je la retrouverai pour une sortie en fete foraine avec ses copines.

Cest une belle connerie les fetes foraines, j'ai perdu 30 euros a essayer de choper un putain de nounours, parce que je suis borné.

J'ai aussi failli mourir en faisant du Bill-a-Bong... Tu sais ce moment en sortant du manage, en transe, livide ( donc quasiment translucide me concernant ) et ou dans ta tete un message de warning rouge vif s'affiche.

" TU ES TOUJOURS EN PREMIER RDV. IL Y A 4 DE SES COPINES.

NE POSE PAS DE GALETTE."

" Hey handsome, what a trip eh ? you're alright ? "

" Yeah.. yeah...

Image

"

Deux jours plus tard elle passe a la maison " mater un film".

On commande a manger, elle met la chanson que j'vous ai posté plus haut sur youtube, et commence a me faire une demonstration de ses talents de bootyshakeuse.

Peu de vues peuvent egaler l'hypnotisme frenetique d'une paire de fesse parfaitement galbées, lancées dans une danse épique, rythmée au micro-tremblement pres et propice à faire bander un fossile.

Et pourtant j'ai vu un glacier millenaire en Norvége et des deserts aborigenes ancestraux en Australie.

Elle me chauffe un peu, mate mes dessins, puis la bouffe arrive, nous mangeons.

Dancehall : Delish ! But... about that movie...I got to be gone by midnight... so... ain't nobody got time for that, let's just fuck.

Olfff : Come here, you damn mind reader. "

2h et quelques d'ebats plus tard...

" DH : You got me tired.
Olfff :- You got me laid.
DH :- Like I'm the first one ! haha.
Olfff : - The first to shake it like that anyway.
DH :- Well i'm the one i'mma shake next time.
Olfff : - can't wait to see that happen. "

Mais nous ne nous revires pas, parce que shit happens, or whatever.


2 ) Leçon de jonglage.

Une meuf d'adopte, qu'on va appeler Jongleuse.

En fait le truc drole c'est que bien que jolie, sur le coup, dans la convers tres vite elle m'a saoulé, je sais meme plus trop pourquoi, donc a un moment j'ai juste arreté de lui repondre.

5 jours plus tard, elle me relance

" Toujours en vie ? "

J'ai eu la flemme, et j'ai juste laissé mon numero de telephone, sans un mot.

Et a ma surprise 20 minutes plus tard je reçois un texto

" Hey tu fais quoi ce soir ?
- Je joue au scrabble avec mes collocs ou je viens te chanter une serenade, c'est selon.
- ça me ferait entendre une autre voix que la mienne. Puis je t'apprendrai a jongler !
- Oh oui... j'ai toujours revé d'apprendre a me servir de mes boules... m'enfin mefies toi je risque de te prendre au mot.
- vas y.
- adresse + arret de metro, j'arrive quand j'arrive. "

Bref c'etait un

Image

Arriver devant la belle de 18 ans, faire semblant de jongler deux secondes, parler voyage deux minutes, complimenter son choix raffiné en matiere d'acceuil string-seins nus. Sexe.

C'etait sympas et nous ne nous reverrons jamais, mais elle m'a fait ecouter voyou de fauve.

[youtube][/youtube]

J'aime bien dans le genre provoc' mélancolique.


3) Celles qui en parlent le moins en font le plus.

J'ai rencontré Birthday, belle congolaise de 21 ans dans la rue pres de jean jaures, j’adore les tresses africaines et l'ai complimenté dessus. Toute fine, un visage avec des levres pulpeuses et des yeux en amande, teint tres chocolat noir " cote d'or " , poitrine menue et un tres beau petit cul.

Pourquoi birthday ? parce qu'on est nés le meme jour.

"Birthday : T'es serieux ?!?

Olfff :Mais oui ! OMAGAD. C'est un signe, faisons l'amour.

Birthday : n'importe quoi ! * rire * "

Je lui lirai les lignes de la main

" là, c'est marqué que tu es plutot vaginale
- non je suis a fond clitoridienne !
- au moins maintenant je le saurai. * evil eye contact * "

Je lui parlerai de mes voyages, de mes dessins...

Nous nous embrasserons et nous dirons a bientot.

Le second date elle passe a la maison mater un film.

Non sans guillemets.

La miss roule un joint, et je n'avais pas fumé depuis un bout, resultat, ça m'a deconnecté le cerveau, j'ai fait un peu n'imp' , je la pelotais toutes les 5 minutes, mega relou.

Ce qui ne m'empechait pas de commenter l'action en faisant mine de me placer dans sa perspective

" Putaaaaain mais qu'il est relou ce mec, je lui fait tirer 4 barres et ça y est il me chatouille, m'embrasse, me tate, en plus j'arrive meme pas a voir le film, il fait chier ce con là, qu'est ce que j'ai pas fait de venir chez lui ! "

Ce qui a rendu la demoiselle hilare mais toujours aussi peu encline a se faire prendre en levrette.

Soit.

On finira de mater le film tranquille a fumer un petard.

Une semaine plus tard nous buvons un mojito pres de chez elle.

" Olfff : Il va falloir que je pense a te devergonder.
Birthday : Parce que tu crois que j'ai besoin d’être dévergondée ?
Olfff : On verra ça. "

Au bout d'une heure on se leve de notre terrasse.

" Olfff : tu habites vers où ?
Birthday : - La bas. "

Et nous nous y dirigeâmes.

Pas meme arrivé chez elle, a peine dans le hall d'entrée de son immeuble nous procédâmes donc a une partie de puissance 4.

Image

HAHAHA !

Non je déconne, on a baisé comme des betes dans le couloir.

Image

Puis dans son canapé, Puis dans son lit, puis dans le canapé-lit désormais lit.

Puis dans la douche au matin.

Et m'a fait gouter le thé au caramel, etant buveur de café devant l'eternel, je me suis laissé tenter.

Le petit moment LFG, apres moult cri d'animaux, grincements de literie et une ejaculation feminine plus tard :

" Ta bouche est magique !!!
- Ma bite va etre jalouse, attention.
- Jalouse ? quand on gere comme ça, on a rien a craindre :wink: "

Image


Bref. voilà ce qui s'est passé dernierement sur Toulouse pour le Olfff.

Des avis ? Conseils ? Commentaires ? Envoyez, envoyez !

Et a bientot pour de nouvelles aventures !!! Yeehaa !!!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Sympa :) le 08.11.13, 17h47 par Fate
  • [0] Pas de chance mais ça arrive le 08.11.13, 18h48 par Cellar Door
  • [0] Arrête la drogue le 08.11.13, 19h42 par tibdeconne
  • [0] Encore! le 21.12.13, 06h03 par Fwi Man
  • [0] Like ! le 28.04.14, 09h12 par The_PoP
  • [0] +1 le 02.06.14, 15h03 par amelieforyou
  • [0] LFG ! le 19.06.14, 18h11 par Aristophane
  • [0] Non le 10.10.14, 19h42 par LittleBoy
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html

Cellar a écrit : Pas de chance mais ça arrive.
J'avoue j'aurai trop kiffé faire un puissance 4... :cry:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] mdr !! le 08.11.13, 19h30 par FK
  • [0] mdr !! le 12.11.13, 10h43 par Cellar Door
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html

GG mec, je me serais inquiété de ta non-activité sexuelle :wink:
"A vaincre sans péril on triomphe sans gloire" Corneille.

Tibdeconne a écrit :GG mec, je me serais inquiété de ta non-activité sexuelle :wink:
Non-activité et baisse d'activité ne sont pas les même choses.

Tu es confus mon mon ami, sans doute un problème olfactif. :mrgreen:
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html

Olfactif? Ca concerne l'odorat :? :shock:

A moins que tu aies envie que je te renifle...
"A vaincre sans péril on triomphe sans gloire" Corneille.

Image
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 09.11.13, 02h24 par tibdeconne
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html

Si tu préfères, disons que je ne vois pas en quoi un problème olfactif pourrait expliquer ma confusion :mrgreen:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Epic fail le 09.11.13, 02h35 par Olfff
  • [0] Tu t'y prends mal le 09.11.13, 03h04 par Defx
"A vaincre sans péril on triomphe sans gloire" Corneille.

Par respect pour ma religion, je n'explique jamais un jeu de mots, fut il foireux et/ou incompris...

:roll:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Post responsable le 09.11.13, 03h03 par Defx
  • [0] Ca va mieux en le disant le 09.11.13, 03h27 par tibdeconne
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html

O.L.F.F.F. > Objectif Life : Fun, Frontal, and Forward.

Livre troisième, interlude : " The Truce. "


[youtube][/youtube]


The rock crashed soundlessly into the thick grass of an old garden.

" Stop it, barbarian.

- Make me, tosser. "

The beast bowed down to pick up another rock, and threw it out of boredom.

In the eyes of the Superego, he had been going at it for what passed as days now... or maybe was it just a very long minute ?

" Can't you ever stay put ? " sighed him.

Feeling his horn under the tip of his fingers, in a gesture pretty close of the rubbing of one man's beard, as for inscreasing cognitive capabilities, the demonic fool made a slight pause before answering.

" I guess not, I would'nt know how to, anyway. Plus... So many rocks thrown, does it matter ? Look at the bloody garden, look at it... Thick grass everywhere, dirt and rocks, sick old trees yet so few flowers.

- Then if it does'nt matter why the hell do you throw them ? I'm trying to meditate here.

- Nope little bird, you're trying to escape. And you're doing it wrong.

- And what do YOU do ?

- Some landscaping, I guess. And you tell me, Einstein, how moving rocks from one point to another could annoy such a grand spirit as yours ?

- Don't be silly. "

They had been fighting, querreling, arguing, about everything, everytime they had the chance, since forever.

" Thirty four. " said Kaiser.

" Say what ?

- Thirty four rocks I picked up, looked at, sometimes rubbed a bit and puffed at, before having to throw them.

- So ?

- So the garden has'nt changed much anyway. Thanks to you.

- TO ME ? WHAT THE DEUCE ?! Quit the metaphor, savage, you're not good at it.

- You talk a lot, you play and pretend, but at the end, I'm the fucking wind of change around here, always have been.

As savage as you say I am, I do the work. I growl and purr, I caress and bite, I show fangs, lick wounds and win fights.

What do you do ? You sigh and hope, you fuckin' wait, and worst, you jeopardise all my doings.

- Say what ? Explain yourself ! "

The creature approached slowly, and pierced Leopold eyes with a virulent look.

" You're afraid. All that you claim, all your ambitions, all your goals, you're terrified of them.

Because you know you have no shoulders. "

He took the time to pick up and throw another rock before resuming, in the mean time, the so called angel felt it was'nt his time to speak up yet, so he waited for the rest.

" You want to accomplish artistic greatness, rise in creativity, yet you draw close to nothing, and all your writing goes to ephemeral entertainment. You don't even try to make anything grand, but you sure know how to talk about it.

- It takes work and patience ! Things you know nothing about.

- It would surely take a start, something I know much about, but there, this is'nt yet the worst sabotage of my efforts you can brag about.

Look, I have no horizon, no perspective, I am a LIVE spirit, I'm well anchored in present, I do things, I don't plan. At all, I don't adjust, I don't think. I just...am. "

He bowed down again.

" I just pick up rocks " he said, showing the piece of mineral between his fingers, right under the nose of his annoyed alter-ego.

" But when it comes to throw them, it's anywhere, anyhow, and not too far. 'Cause that's all I know.

You are the one who handles the past and looks forward to the future, ain't you little bird ?

How come you never throw the damn rocks ? Ain't you supposed to build a circle, a square, some kind of picture, a fuckin' house with those ?

You are so busy hiding from the future, you're destroying it for us both.

- This is ridiculous, I am well aware of our ambitions and which way to go to...

- ENOUGH ! "

The beast roared and threw the rock violently at a passing tree.

" Ouch !

- Shut up you ! Root yourself and be silent ! "

The tree understood now was'nt the time for any leafy complaint and the agressivity of the monster settled itself back to its main interrest.

" You dream about having wife and children ? You're a joke. Your previous relationship experiences are disastrous, and instead of seeking news ones, you systematically flee from them.

You dream so hard, you're living the dream, a bad dream, you expect someday to make someone happy enough to found a family, yet, you're damn afraid, you're clinging to your introvert privileges.

You want to feel warmth, yet you want to be left alone.

You hope for a meaningfull relationship, yet your own investments are meaningless.

You crave for a family, yet you're afraid a the sole idea of, someday, becoming a father.

I pick the bloody rock up ! I polish it ! And when I know my main job is finally done, when I hand it over to you, you don't even throw it... you just let it fall, back to the ground where I found it.

Because you're no damn angel, you're not even a bird, those wings of yours, they're flies wings at most, there's nothing they could carry to the end of a journey ! "

The devilish looking creature steped back to look at him, for the split of a second, his eyes looked empty, then he turned back and went to sat down at the other end of the garden.


Overwhelmed and basically in shock, Leopold looked at himself in the reflect of a small pond.

He observed his feathers, gnawing his nails. He felt bad, Kaiser Id had always annoyed him beyond standable levels, he angered him at times, but never ever, had him feel guilty.

He thought and thought, looking back at what he had done until now. Then hid his face into his hands.

What he had done ? Not much really.

" You... May be right... "

Kaiser lifted his head up.

" Say that again ?

- You're right ... I'm afraid of those ambitions, I'm scared of tomorrow itself. "


The beast came and sat next to him, looking at the pond.

" What kind of pussy are you ? I mean, the future and all, it's your thing... what happened to " Future is what you make of it ? "

- But I don't know how to make it ! ... And you're right, each day passing turns into weeks and months... And I fell I can't do anything but stand still... Those wings are heavy to fly, it's hard, painfull. You would'nt know, you're the "ground guy". You have no pressure to rise.

- Man up bird, or you'll forget how to fly and we'll both be stuck in an abandonned garden. And damn, you're not alone on that stuff, I give impulse, you take it and fly damn it, how hard could that be ?

You're born with wings ! When did you become afraid to fly ?

- I guess, when the sky got clouded..."

The two of them remained silent, completely silent, looking in a small pond's water, in which nothing ever happens.

Minutes went by without a sound, then Kaiser growled.

" Did you forget the storms we went through ? What the fuck... Some puny clouds... Is it really all it takes to make you shiver in fear ?

- I ...

- No. Shut up, or you'll start whining, finding sweet ass bullshit for excuses and I might rip your tongue off by reflex.

- ...

- I can't stand seeing you like this, you're no adversary to confront, no yin to complete ; when you're like this, you're nothing I can relate to anymore. You're a fly with broken wings, drawning in a pond. "

Without warning, Kaiser suddenly took a grip of Leopold's hair with one hand, grappling his arm with the other before starting to force his head into the pond.

" Do you see the fucking clouds now ? DO YOU SEE THEM ? HOW SCARY ARE THEY WHEN YOU'RE DYING ? TELL ME ! "

Leoplod, in panic, missing oxigen, his arm in pain, got angry, angrier than he ever had been and searched for Kaiser's neck with his free hand, proceeding to strangle him.

The monster let go of his hair and while having hard time breathing, offered a toothed smile at the enraged angel.

" There... huff... You...'re... Not sca...red... grr ...anymore...tosser. "

Leopold realesed his hand, panting, outraged, catching his breath.

" What the deuce... you... barbaric asshole...what...WHAT WAS THAT FOR ?

- Well... Minutes ago, you were'nt worthy to battle me for ever and ever, were you ? Now look at you, look at your eyes... Those eyes don't fear clouds. Those eyes I like.

- Battling ? It is all that ever matters to you ? Fighting ? I'm tired of this nonsense. Tired of your little war.

- You're right. So now that we're back at war... "

He picked up a nearby rock, and slowly deposited it in his hand with a savage yet meaningfull smile.

" Let's make a truce and work together...Shall we ? "

Image
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Encore! le 21.01.14, 17h06 par Chymero
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html

2 choses

-c'est super. J'ai vraiment aimé lire ça. Et c'est un écrit dans lequel beaucoup peuvent se retrouver.
Great job.
-j'arrive pas a lire ce texte sans entendre ton accent à la con haha :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 12.11.13, 18h19 par Olfff
Ceci est une signature...
Femme, je t'aime.


Aurais-je les plus beaux tissus des cieux,
Brodés de lumière , d'or et d'argent;
Les étoffes hâves, sombres et azures 
De la nuit et du jour, de la vie et du temps,
Avec tout mon amour, je les déposerais  a tes pieds;
Mais moi, je suis pauvre, et je n'ai que mes rêves.
J'ai déposé  mes rêves a tes pieds;
Marche doucement, car tu marches sur mes rêves.


Traduction libre et personnelle de William B. Yeats

O.L.F.F.F. > Objectif Life : Fun, Frontal and Forward.

Livre troisième, chapitre second : " Cheshire Kitty "

Image

Je pars bientôt de Toulouse, et comme souvent, par un alignement cosmique de diverses planetes qui m'échappe, c'est au moment de faire les valises que j'ai un fat coup de coeur.

Retournons un peu en arrière dans le temps, disons ... fin septembre.

Un apres-midi, je bois au verre au bar basque avec un ami toulousain, de FTS, dont je dois avouer, je ne me souviens plus du pseudo tellement j'ai l'habitude de l'appeler par son prénom.

Tu es donc renommé "Coeur de Lion" ( CDL ) pour l'occasion, na.

Nous papotons de choses et d'autres, et non loin a une table de nous, se trouve une magnifique jeune femme, 19 ans, a la peau chocolatée, tres grande ( 1m86, plus que moi ), levres pulpeuses, visage fin... buvant un verre avec une de ses amies.

" C'est pour toi ça.
- Plus tard, en partant, là on boit un verre, elle aussi, pas pressés"

Alors que nous nous levons pour partir, je me dirigerai vers la belle pendant que sa copine est au telephone.

" Salut, j'etais juste une train de boire un verre avec mon pote, et je me suis dis que ce serait honteux que je vienne pas te parler en partant, je te trouve tres élégante... "

Petite pause, je réalise que sur la partie gauche de son front, une cicatrice presque harry potter-like trône fièrement.

I dig scars. So damn sexy.

"... sans compter cette cicatrice qui te donne un charme fou, je m'appelle Olfff au passage, enchanté "

* lui serre la main, ainsi que celle de sa copine a qui je me présente brièvement avant qu'elle ne retourne a sa conversation téléphonique, un sourire aux lèvres. *

" Enchantée, moi c'est Cheshire, on prépare l'anniv' de ma cop pour ce soir !
- Cool je suis sur que vous allez vous éclater ! Je ne vais pas rester tres longtemps, mon pote m'attend, mais ça te dirait de prendre un verre à l'occasion pour faire connaissance ?
- Bien sur ! "

Le numéro en poche, Olfff repart sourire.

Premiere proposition de date > acceptée > flakée 4h avant.

Seconde proposition de date > acceptée > flakée au dernier moment par telephone.


Image


Mmh... Me parait évident qu'elle a rencontré quelqu'un d'autre ou quoi.

Qu'est qu'on fait dans ces cas là ? Vous je sais pas, moi sur le coup, c'est frigo.

Un mois plus tard, d'ennui, je lui enverrai un MMs avec cette image.

Image

" OMG merci, c'est qui ?

- Un sale type extremement beau et charismatique a qui tu avais filé ton numéro au bar basque.

- Awwww je suis désolée , c'est vrai que c'est pas tres cool ce que j'ai fait, t'as toujours ete nickel en plus : c'est que j'avais rencontré quelqu'un avec qui je suis sorti juste apres que tu ais pris mon numéro... donc vu que je suis du genre reglo a ce niveau là...

- Pas de soucis, je m'en doutais, on se prendra un verre a l'occase.

- Bien sur on peut toujours etre amis !

- Si tu couches avec tes amis, tres volontiers.

- Haha t'es un grand malade ! on se prendra peut etre un verre un jour "

Image

Sur ses mots que je sentais envoyés en l'air, du meme ennui qui m'avait poussé a lui envoyer un MMs, je l'ai refoutue au frigo.

Re-un mois plus tard dans deux semaines je bouge de Toulouse, pas vraiment envie ou meme le temps de brancher des filles, boulot, partiels, année qui se passe tres mal a un niveau academique...

Quand soudain, d'une dexterité féline sans égale, contractant de nombreux muscles dont il ignore le nom, Olfff tendit le bras au dessus de son paquet de chips pour se saisir de son telephone et envoyer avec la grâce qui le caracterise, un texto de ses doigts par ailleurs graisseux.

Reponse quasi-immediate. RDV pris.

Nous buvons un verre au cardinal, Jean Jaures.

Ayant tous deux pris un mojito, pas meme assis depuis 2 minutes et commandés par un instinct guerrier plus fort que l'étiquette sociale, nous nous saisissons céans des tiges fluorescentes rouges et vertes décorant nos verres pour engager une lutte sans merci, ponctuée de respirations robotiques et de déclarations de paternité que personne n'avait vu venir.

Image

" Surmoi : The force is strong is this one ! "

Puis nous blablatons...

" Olfff : Quelles sont tes passions ? les trucs qui font defiler les heures a la vitesse de la lumiere et qui peuvent te faire passer des nuits blanches sans regret ?

- Et bien le dessin, et l'écriture. "

Sur le coup, j'ai bloqué, puis j'ai senti un truc, je lui ai pris les mains, et doucement je lui ai dit sur le ton de la confidence

" Femme qui crée... Tu es ce soir 10 fois plus belle que tu ne l’étais quand je t'ai rencontré... Parle moi de tes écris, tu peux me montrer tes dessins ? "

Nous échangeâmes sur nos projets littéraires et nos aspirations graphiques, puis nous nous sommes levé pour aller prendre des churros au marché de noel sur la place du capitole.

Entre menaces de la fesser avec sévérité si elle finit pas les 12 churros qu'elle avait pris et multiples insinuations salaces dont j'ai le secret, la belle etait bientot d'humeur tantot faussement prude, tantot tres joueuse et visiblement amusée de mon franc parler.

" Raaah c'est trop mignooooon ! arrrgh ! Il faut pas que je reste dans ce marché, sinon je vais acheter tout pleins de trucs inutiles sur un coup de sang et je vais me faire enculer !
- * regarde sa montre * nooon... pas de suite. "

* me donne un coup de pied a la cheville, riposte instantanée sous forme d'une claque fessiere bien sentie *

Nous finirons par nous poser prendre un thé.

J'apprendrai une autre de ses passions, le cosplay, et son personnage fetiche : The cheshire Cat d'Alice in wonderland.

" Well I'm the Big Bad Olfff, so be nice kittycat. "

C'est le moment que je choisirai pour lui dire que je me casse bientot, et que je n'ai rien d'autre à promettre que le fun qu'on partage.

" Haaa... tu me dis que tu pars bientot pour me forcer la main...
- Du tout, je te dis que je pars bientot pour qu'on soit sur la meme longueur d'onde, et surtout, pour ne pas risquer de décevoir. "

Je la sens vraiment attirée, mais en me rapprochant, je sens qu'elle n'est pas prete a etre embrassée.

Alors j'ai juste décidé de m'en amuser.

" Detennnnds toiiiii, regarde a un moment je vais juste essayer de t'embrasser, tu vas m'esquiver, puis tu le regretteras jusqua la prochaine fois qu'on se verra et logiquement d'ici là tu seras fin prete a me chevaucher en amazone "

Alors qu'elle eclate de rire , je m'approche, elle m'esquive en riant, et moi de me renverser en arriere, tout sourire.

" Voilà, je t'ai inceptioné, mais d'une puissance, pauvre chaton va."

En se quittant elle me prendra le bras de façon tres cathegorique :

" On va se revoir. Si je repond pas de suite c'est que je revise mes partiels en ce moment, mais je répondrai sur quand je pourrai !
- Such solennel, much goodbye, very like, wow.
- Arrrgh ! Tu traines trop sur 9gag Méchant loup !
- Many True. Such next date, much sex.
- Hahaha allez rentre bien."

All Hail Doge, le meme internet le plus stupide de la création.

Image

au deuxieme rdv je propsoe de se faire un indien, parce que mon experience personnelle avec les belles black cosplayeuses qui parlent anglais, c'est qu'a un moment ou un autre de leur vie, elles se cament aux films de bollywood et manger indien devient pour elles une seconde nature.

Oui c'est totalement con, oui c'est une generalité abusive.

Et oui j'avais quand meme vu juste.

" Tu as faim ?
- Oui ! Tu veux manger ou ?
- Indien ça te va ?
- MON DIEU j'allais proposer ça ! comment tu as su ?
- Ça depend, soit je suis une creature mystique pouvant lire tes pensées, soit j'ai juste tres bon gout.
- On est partis pour l'orgasme culinaire ! "

Donc repas sympas, ce apres quoi nous bougeons chez elle.

Je remarque que des l'arrivée dans sa chambre, elle change d'attitude et joue à s'infantiliser, sucant son pouce d'un air tantot aguicheur, tantot angelique.

Elle me montre ses dessins, que j'examine et commente avec un oeil critique

" La c'est mal proportionné, là ya un probleme de perspective, tres beau travail sur le drapé par contre, bluffant.
- J'hallucine, t'es le seul mec a qui je montre ce carnet qui bloque pas sur les dessins de fesses et de femmes a poil et qui me parle de la qualité de mes drapés.
- Elementaire petit chat, c'est un subtil stratageme pour faire croire que je suis profond et te detourner du fait que ce sont tes fesses qui m'interessent et non celles dessinées ici. Parce que je suis tellement subtil et discret, tel le sous-marin des galapagos.
- Ohhh ouiiiii, tellement subtil et discret !!! tellement !
- I KNOW RIGHT ? ... tres sympas ton dessin de Mario."

Puis c'est le baiser, au milieu d'un de ses fous rires, au signal de quelques angelots non loin renversant momentanément le passage du temps d'un coup de sablier, je colle mes levres aux siennes et me les approprie d'une petite morsure... douces, sucrées, elles laissent echapper un petit ronron de contentement.

" BRAVO ! Tu m'as eu ...
- Qu'est ce que tu racontes cacahuète ?
- J'ai cédé !
- Tu peux m'appeler Tentation si tu veux...
- Raaaah !
-Et oui non seulement il est insupportable mais en plus il embrasse bien, c'est con hein ?"

Puis on joue a action-verité, ou plutot "vérité" :

" C'est quoi ton drame ? " me demandera t elle.

" Mon "drame" ? Pourquoi cette question ?
- Parce que au dela de tes blagues, il a y autre chose, tu souris mais tu as des yeux tristes."

Image

Je lui raconterai donc un peu de mes histoires personnelles, elle me racontera les sienne.

" Olfff: qu'est ce tu aimes bien au lit ?
- Qu'on soit a la fois doux et sauvage, qu'on me laisse caresser, parce que je caresse les hommes comme je caresserai une femme alors certains aiment pas ça qu'on leur touche les fesses et tout...Et puis..."

Elle fit une pause...semblant legerement genée, sans doute a l'idée d'eventuellement de me froisser.

" Et puis pour moi la taille ça compte !
- Hahahaha ! Bitch, please.
- Mais c'est vrai !
- Certainement mais je m'en tape ^^ j'ai arreté de me poser des questions sur ma queue la premiere fois que j'ai donné un orgasme.
- Mais je suis grande, c'est pour ça.
- Bitch please, still."

Puis elle me posa une question qui appelait une réponse intéressante :

" Est ce que tu me trouves tres seductrice ?
- Oui et non.

Oui parce que tu es tres joueuse en un sens, et le jeu est un des piliers de la seduction.
Non parce que tu t'infantilise beaucoup, dans ce qui me parait etre une posture plus qu'autre chose, une mesure protectrice plus ou moins consciente en vue justement de te désexualiser.

- Wow...c'est... ça.
-Et oui, TU LA SENS BIEN MA GROSSE INTELLIGENCE.
- Hahahaha ! Tu es fou ! "

[youtube][/youtube]


" Very know, much right.
- Arrete de parler comme ça !
- Par ailleurs cette posture ne marche pas avec moi.
- Ah oui ?
- Meme si tu fais mine de jouer les gamines, tu as envie de moi et tu pues le sexe, vu la façon dont tu suces ton pouce, ça donne juste envie de le remplacer."

Image

* Ponctue l'affirmation par une ouverture de braguette, elle meme suivie par une des meilleures pipes de toute ma vie *

Je la quitterai peu apres pour rentrer chez moi, les revisions m'appelant malgres tout.

" On se revoit Lundi soir avant que tu partes ! "

Hier était lundi.

Nous avons pris un sushi a emporter.

Et avons fait l'amour, sur le lit, par terre, dans la salle de bain et sa cuisine.

De loin, de TRES loin un des meilleurs coup de toute ma vie, douce, attentionnée, joueuse, coquine, et un poil farouche.

Tu sais la femme qui VEUT absolument que tu kiffes, au petit soin et tres tres tres dévouée et ne menageant pas ses efforts dans le feu de l'action.

Nous avons passé la nuit entre etreintes ponctuées de grognements et de soupirs, blagues a la con, et moments tendres a se couvrir de caresses et de baisers.

Peut etre la reverrais je demain, veille de mon depart, peut etre pas.

Peut etre la reverrais je dans un an, si ma derniere année academique a toulouse s'est passée aussi mal que je le pressens. Peut etre pas.

Dunno.

Dans tous les cas, gros coup de coeur pour un petit bout de femme.

Voilà, voilà.

Des avis ? Conseils ? Commentaires ? Envoyez , envoyez !!!

Et a bientot pour de nouvelles aventures ! Yeehaa !!!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] OMG le 17.12.13, 15h02 par Cellar Door
  • [0] Yesssss! le 17.12.13, 15h08 par Mr.Smooth
  • [0] Like ! le 17.12.13, 16h02 par wayl
  • [0] Like ! le 17.12.13, 16h08 par tibdeconne
  • [0] Encore! le 17.12.13, 18h09 par The_PoP
  • [0] Like ! le 17.12.13, 19h12 par Gordy
  • [0] Encore! le 18.12.13, 18h21 par splifstarz
  • [0] A lire le 24.02.14, 11h34 par Vinsanity
  • [0] Yesssss! le 28.04.14, 00h52 par DTS
  • [0] La suite, vite ! le 19.06.14, 18h21 par Aristophane

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre