Les papas draguent aussi...

Note : 58

le 26.08.2012 par Aristophane

162 réponses / Dernière par Aristophane le 19.08.2020, 04h14

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Répondre
Bonjour à toutes et à tous.

Commençons par la présentation ==> bonjour-a-toutes-et-a-tous-vt29188.html.

Je ne suis inscrit sur FTS que depuis peu, mais étant très curieux de nature, j'avais commencé à m'intéresser au domaine du " développement personnel" il y a quelque temps.

Et, je dois l'avouer, cet intérêt n'a rien d'innocent. Il s'agit pour moi d'initier un changement profond de ma façon d'envisager, et de vivre, les relations que je souhaite avoir avec les femmes! :D

J'ai beaucoup parcouru les forums, et, à mon grand étonnement, cela a déjà produit quelques effets... Lire les " carnets de séducteurs®" notamment. La claque! Et un vent frais ( salutaire) sur mon visage!

Quoi, on m'aurait menti? Les jolies filles aiment le sexe aussi??? ( Fausse naïveté. J'avais déjà pu constater que c'était le cas. Mais je n'avais tout simplement pas pris conscience de l'ampleur du phénomène!!!)

Il faut dire que j'ai été élevé à l'ancienne: on est poli, on tient la porte à la dame, on dit bonjour, s'il-vous-plaît et merci ( enfin, tout ça je garde, je trouve cela élégant et ça me va bien ( chacun son style!))...

Et si tu es gentil, une dame t'ouvrira son coeur ( et le reste aussi, hein??? :mrgreen: )

Donc, j'ai fonctionné en mode " donnes la papatte et fais le beau" ( encore un peu maintenant d'ailleurs) pendant des années! :lol:

Ma première fois, c'était pas moi ( moi, j'étais innocent!). La demoiselle en question, C., avait fait son possible pour que je comprenne qu'elle me voulait... Moi, je n'ai rien compris ( contacts visuels massifs, discussions de plus en plus orientées sexe, etc...), et me suis retrouvé dans son lit avant d'avoir compris ce qui m'arrivait ( enfin je n'ai pas porté plainte non plus! :mrgreen: )!

Je pense que cette première fois est arrivée, parce que je n'attendais plus rien, du point de vue sentimental, après avoir très seul et très en demande, pendant mes années d'adolescence. Le changement psychologique a produit une impression sans doute " moins en demande". Comme je suis plutôt impassible et semble indifférent en public, je pense que cela a dû intriguer C..

J'avais 24 ans et demi, elle était mignonne, bien foutue, et elle me voulait! Ca n'a pas duré longtemps, nous avons fait l'amour quelques fois, elle était sympa mais un peu folle ( voire beaucoup). Et puis nous nous sommes donné rendez-vous, un jour: je lui ai annoncé que je ne voyais pas où allait notre relation, et elle m'a dit nulle part, qu'elle avait d'autres hommes dans sa vie! :cry: :shock:

Je n'ai pas pleuré sur le coup ( je n'ai pas la larme facile), mais c'était dur quand même!

Voilà donc ma vie sentimentale qui débute...

==> La suite au prochain épisode! :D

Up the irons!

Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Encore! le 26.08.12, 12h03 par Jos4378
  • [0] Bonne idée ! le 26.08.12, 13h14 par TheMista
  • [0] Like ! le 26.08.12, 20h23 par Blusher
  • [+1] Bienvenue ! le 27.08.12, 16h02 par Nidwazo
  • [0] Encore! le 28.08.12, 02h31 par nounes
  • [0] Like ! le 28.08.12, 09h41 par LittleNeapolis
  • [0] Encore! le 04.09.12, 11h30 par Alexis-L
  • [+1] Like ! le 05.09.12, 14h39 par the artiste
  • [+1] Like ! le 07.10.12, 17h36 par Vesli
  • [+1] Like ! le 06.11.12, 23h03 par blackpop
  • [+1] Like ! le 13.11.12, 22h03 par Raven
Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...

==> " SPUDO: la voie du pick up"...

Up the irons!

Enfin le journal du player le plus respectueux de FTS
:awesome:
hâte de lire la suite ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 26.08.12, 17h02 par Aristophane
  • [0] Yesssss! le 27.08.12, 16h01 par Nidwazo
  • [0] lol le 05.09.12, 14h40 par the artiste
  • [0] Absolument le 05.10.12, 12h23 par Henso
Ce qui me fait progresser? Cette envie viscérale que j'ai de pénétrer une inconnue.
Ça me prend au tripe dès que je la voit je m'imagine mettre mon chibre partout sur elle, en elle.
J'suis la pour pérenniser l'espèce mec!

Bonjour à toutes et à tous.

Merci à tous pour vos encouragements ( notamment Swordko et Holden Caulfield©)! :D

Voici donc ma première fois: suite et fin.

Concernant mademoiselle C., petites précisions: métisse ( quarteronne), les yeux en amande et pas les mains dans les poches ( eh, les gars, c'est pas mal de se faire manger tout cru, n'est-ce pas?) :mrgreen:

Le plus fort dans tout cela, c'est que n'ayant pas dit à cette charmante demoiselle que j'étais vierge, elle ne s'en était pas rendu compte. Après que nous ayons eu terminé ( cela a vraiment duré, je crois qu'elle a joui plusieurs fois, moi pas du tout, mais j'ai éprouvé tellement de plaisir. Imaginez-moi, lui faire l'amour dans plusieurs positions, surtout ma préférée encore maintenant: moi allongé sur le dos, elle me chevauchant! Pratiquement quatorze ans et ce souvenir m'électrise encore! :P ), je lui ai avoué, tout en pleurant ( de joie), que c'était ma première fois.

Elle m'a dit que si elle avait su, nous n'aurions rien fait, car elle me trouvait craquant et adorable, et ne voulait pas me faire souffrir... Et elle m'a précisé qu'elle pensait simplement que je n'avais pas fait l'amour depuis longtemps. Car elle m'avait senti un peu anxieux au début ( je confirme!)... :oops:

Comme je l'ai dit, ma vie sentimentale venait de naître, enfin! Et depuis cette époque, malgré mon côté pragmatique et rationnel, je reste un incorrigible romantique et n'ai jamais galvaudé l'acte sexuel.

Savoir ce qu'est une nébuleuse ne la rend pas moins belle et quelque peu mystérieuse. Pour moi, faire l'amour, c'est pareil: un acte spirituel, un peu mystérieux, une alchimie, une impulsion puissante poussant un homme et une femme l'un vers l'autre, sans questionnement, sans crainte, sans arrière-pensée.

Il ne s'agit pas de déculpabiliser la jouissance, à travers une justification affective! Car je suis en même temps très joueur et très coquin ( je suis tellement grave :D , qu'un frisson parcourt ma colonne vertébrale, au moment où j'écris cela)!

Pour ma part, je ne me vois pas faire autrement que d'intégrer cela à mon " jeu": plus d'intensité, plus de plaisir...

Jouir est spirituel, tel est mon credo ( et mon cri du coeur)! :P

Up the irons!

Aristophane's touch: " aussi peu que possible , mais autant que nécessaire"...
Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...

==> " SPUDO: la voie du pick up"...

Up the irons!

Bonne chance à l'avenir !
Je te suis !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 26.08.12, 17h01 par Aristophane

Hâte de lire la suite de tes aventures! :D
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 26.08.12, 19h08 par Aristophane

Au plaisir...de te lire !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 26.08.12, 19h09 par Aristophane

Bonjour à toutes et à tous.

Aujourd'hui, je vais à nouveau remonter le temps, afin de parler de la deuxième jeune femme que j'ai rencontrée.

Quelques semaines après que ma première relation sentimentale/sexuelle ai pris fin, j'ai croisé le chemin d'une étudiante suivant ses études dans le même I.F.S.I. ( institut de formation en soins infirmiers) que moi.

Je l'avais peut-être déjà vu, sans la remarquer pour autant ( elle était redoublante, donc avec ses ami(e)s et connaissances, de la promotion précédente).

A ce moment, j'effectuais des remplacements d'aide-soignant, afin de gagner ( un peu) ma vie. Je l'ai rencontré dans les vestiaires ( on ne s'emballe pas! :D ), au moment de commencer une vacation. Je n'étais pas très habillé... Et, à un moment, je ne sais pas ce qui m'a pris ( j'ai arrêté de tergiverser, sans doute), je me suis retourné, la regardant droit dans les yeux, puis regardant son corps ( elle n'était pas très habillée non plus! :mrgreen: ), puis à nouveau dans les yeux ( je sentais la chaleur me monter au visage. J'ai dû rougir un peu).

Car, en entrant dans le vestiaire, je l'avais vu, assez mignonne, plutôt ronde ( j'adore!). Et je n'ai pas cessé de penser à tenter une approche... Je commence par lui dire que je la trouvait jolie ( classique mais efficace si c'est sincère, non? :D )... Le contact visuel, intense, m'a poussé à aller plus loin...

Je lui ai demandé, après m'être retourné ( lui disant ne pas vouloir la gêner :D ), quand elle finissait sa vacation: elle terminait à la même heure. Normal pour un travail posté!

Nous nous sommes alors donné rendez-vous pour le lendemain, à une certaine heure, à l'accueil de l'IFSI... Je suis sorti du vestiaire, un sourire radieux accroché au visage, lui souhaitant une bonne journée!

J'arrive à l'heure dite à l'accueil, le lendemain, et la personne de permanence me tend un papier, où la demoiselle en question, V., me demande de réserver la salle informatique, pour l'après-midi même ( je me demandais ce qui allait se passer, en espérant au moins un baiser... ==> J'adore me remémorer ces moments, j'en frissonne encore...).

Je téléphone donc au bureau concerné, afin de retenir celle-ci ( je pense que c'est bon signe, car elle aurait pu la réserver elle-même).

Nous arrivons au même instant à la fameuse salle, et entrons... Et, zut, zut et zut, il y a déjà deux étudiantes présentes!!! Damned!!! Je ronge mon frein, l'aidant ( un peu) à faire son travail ( en la regardant beaucoup aussi, le plus discrètement possible. Pas envie de me faire repérer par les deux donzelles présentes!).

Je n'arrêtais pas de lui faire du pied, lui caressant les jambes avec les miennes ( je sentais qu'elle aimait cela, me repoussant et cherchant le contact, tour à tour)! :D

Puis, au bout d'une heure environ ( mes souvenirs à ce niveau sont plus flous), les deux demoiselles sont parties! Enfin!

Je me suis rapproché d'elle, et l'ai embrassé. Elle n'a pas cherché à m'éviter, mais a fini par me stopper ( je la sentais ( positivement) troublée), disant qu'elle ne voulait pas ( ses yeux disaient tout le contraire!). J'ai arrêté alors, puis recommencé, puis arrêté à nouveau, pendant plusieurs minutes ( je sentais que la tension montait)...

Puis l'heure à laquelle nous devions partir arriva. Nous partîmes, et elle me demanda de venir avec elle. Nous avons pris le bus ( avec sa bicyclette!), et sommes arrivés chez elle.

Elle m'a fait entrer. Nous avons discuté de tout et de rien plusieurs minutes. Puis j'ai commencé à l'embrasser, c'était de plus en plus intense... Nous avons fait une ( petite) pause. Elle m'a avoué qu'elle en mourrait d'envie, et qu'elle ne m'aurait pas laissé partir sans l'avoir embrassé à nouveau.

Nous nous sommes assis plus confortablement sur son clic-clac, et avons commencé à nous caresser, nous embrasser... Je ne me souviens plus de tout, car c'était totalement fluide, naturel... J'avais envie de la goûter, la caresser, la pénétrer...! C'était fou!

Nous avons fait l'amour pratiquement toutes la nuit; j'ai joui plusieurs fois, elle aussi. Totalement satisfaisant. J'ai ressenti un tel sentiment de plénitude. J'avais l'impression de flotter quelques centimètres au-dessus de mon corps. :P

( Quand je parle de spiritualité de l'acte sexuel, il s'agit de cela).

Elle m'a fait comprendre, de façon indirecte, qu'elle n'avait jamais fait l'amour comme cela. Puis me l'a dit plus clairement, avec des mots très doux et coquins.

A cet instant, j'ai compris que c'était cela que je voulais vivre dans mes relations avec les femmes: des émotions intenses, une ambiance très coquine, joueuse, et être connecté, à l'écoute de l'autre! J'ai aussi vu certaines préférences s'affirmer ( le cunnilinctus fût une grande découverte. Je n'en suis jamais revenu, et j'en suis fou :mrgreen: )!

Nous avons ensuite mangé une salade, sous les yeux héberlués de sa chatte, une petite jalouse qui ne voulait pas partager sa maîtresse ( mais tout s'est bien passé: j'ai le " truc" avec les animaux. Je m'entend toujours avec eux!). Nous nous sommes caressés encore un moment, puis nous sommes endormis.

Ce fut notre première nuit...

==> La suite au prochain épisode! :mrgreen:

Up the irons!

Aristophane's touch: " aussi peu que possible, amis autant que nécessaire"...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Like ! le 27.08.12, 16h58 par BigBenX
  • [+2] Intéressant le 27.08.12, 18h19 par Serial
  • [+1] Encore! le 27.08.12, 23h40 par Zackisback
  • [+2] Like ! le 05.09.12, 14h45 par the artiste
Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...

==> " SPUDO: la voie du pick up"...

Up the irons!

Dit moi Aristophane, tu étais un vrai tombeur non ? :mrgreen:

Joli game en tout cas! Natural et tout :D

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Bonjour Aristophane,
J'aime bien comment débute ton journal, on sent une grande sensibilité et une douceur chez toi.

Au plaisir de te lire à nouveau !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] J'allais le dire le 06.10.12, 10h16 par Henso
No pain, no gain.

Women are like buses. If you miss the first one, catch the next one to come along.

Je prend un véritable plaisir a lire tes récits de plus je trouve ca assez "marrant" de me dire que tu te remords de toute ca!

Ah et je suis totalement d'accord avec ton credo du moins je comprend ce que tu veux dire par la!

Bonjour à toutes et à tous.

@ Kushi59, Heisenberg et Nounes: je ne l'analysais pas de cette façon. Disons que je suis une personne plutôt réfléchie, qui arrive à lâcher prise, de plus en plus souvent, désormais. Je ne jouais ( et ne joue toujours) pas. J'étais aussi intègre que sincère dans mes relations ( j'en ai parfois payé le prix).

J'ai toujours aimé les femmes avec lesquelles j'ai fait l'amour. Quant à savoir si cela me permettait de ne pas ressentir cette culpabilité, inculquée par une éducation assez rigoriste et sans indulgence, je ne saurais l'affirmer avec certitude, mais je ne le pense pas.

Le game/jeu/séduction n'est qu'un moyen pour moi, pas une fin. La possibilité d'être plus respecté, désiré, sans dominer pour autant. Pouvoir être un homme sans avoir à rouler des mécaniques ( cela n'aurait pas de sens pour moi). Une façon de montrer à la demoiselle qui me plaît que je suis joueur, sensuel, sensible, mais par une carpette! Et qu'elle devra me montrer qu'elle a une vraie valeur pour m'avoir... :D

Effectivement, je ne me vois pas apprendre des " techniques", tout juste ne pas commettre d'erreurs grossières, avoir plus confiance en ma valeur, et vaincre cette croyance limitante: " les demoiselles n'aiment pas être abordées dans la rue" ( je le sais maintenant)... :mrgreen:

Dans ce sens, je suis naturel. Je mets beaucoup dans la balance, mais j'attends également que cela soit réciproque. Je suis prêt à faire ce qu'il faudra pour cela ( les relations que je veux vivre n'en seront que plus intenses).

La sensibilité et la douceur... C'est exact, je suis " à fleur de peau", hypersensible, et j'ai un vrai coeur de midinette. J'aime ressentir les choses de l'amour avec intensité. Je n'ai pas de mérite, je suis comme cela, et ne changerai pour rien au monde. :D

Heureusement, j'arrive assez bien à le dissimuler, je pense. Je suis pudique, et ne me dévoile pas facilement.

Ma mémoire, ma mémoire... J'aime me replonger dans mes souvenirs, et retrouver l'état émotionnel de ces moments... C'est tellement puissant, pratiquement aussi fort qu'à l'époque où je les vivais...

L'amour serait-il une drogue?

Quoiqu'il en soit, je vous remercie tous pour vos commentaires. Je suis plutôt secret, et ne me suis jamais livré de cette façon auparavant avec des inconnu(e)s. C'est beaucoup d'émotions... Je sature presque. Mais je pressens que cela sera une clé pour mieux vivre ma vie émotionnelle... Vivre l'instant présent, ressentir les choses avec une grande intensité, mais sans tout donner tout de suite. Savoir " calibrer", doser... Encore et toujours de la subtilité... Faire sentir ce qu'il y a derrière, sans le montrer...

A très bientôt.

Up the irons!

Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...
Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...

==> " SPUDO: la voie du pick up"...

Up the irons!

J'ai bien des points communs avec toi...j'ai quand meme envie de te dire que ce duo sentiment - acte sublime l'amour soit mais rend le desir fragile d'une part et nous prive de vivre des moments delicieux aussi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Absolument le 28.08.12, 16h50 par Aristophane

Le respect appelle le respect. Je suis tes réflexions avec une curiosité rare, il faut dire que la diversité des personnalités est toujours enrichissante et en ce sens tu apportes une bouffée d'air frais. Putain ça donne envie de parler élégamment quand on te lit ! Par contre du moment où ça te dérange pas je te tutoierai également Monsieur le poète comique grec !

Combien avons-nous eu d'intervenants pédants, arrogants se croyant supérieurs soit par leur âge (et donc supposée expérience), soit par une connaissance livresque, surtout en philosophie, et qui ont finit par partir parce-qu'ils n'avaient aucune intelligence sociale. Cassage de couilles intégral en somme.

Toi tu viens avec humilité mais personnalité, avec quelque chose à offrir et un potentiel d'échange haut, tout en bousculant ce qu'il faut les codes d'écriture d'un forum comme celui-ci.

Tout en douceur c'est ce que j'appelle de la séduction 8)

Chapeau bas et bonne suite Ἀριστοφάνης.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 28.08.12, 12h07 par Zackisback
  • [0] Pertinent le 28.08.12, 15h50 par SoulStripper
  • [0] Merci ! :) le 28.08.12, 16h50 par Aristophane
  • [+1] +1 le 01.09.12, 03h05 par swordko
  • [0] Absolument le 04.09.12, 11h41 par Alexis-L

bridget a écrit :J'ai bien des points communs avec toi...j'ai quand meme envie de te dire que ce duo sentiment - acte sublime l'amour soit mais rend le desir fragile d'une part et nous prive de vivre des moments delicieux aussi.
@ Bridget: j'en suis tout à fait conscient. Je dois apprendre à m'abandonner un peu plus... Vivre l'instant, sans projeter, sans attendre quelque chose... Juste ressentir... Parvenir à éprouver des émotions, sans forcément s'attacher profondément, est une perspective séduisante...

Le désir le plus intense n'exclue pas la douceur... :D

Up the irons!

Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...
Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...

==> " SPUDO: la voie du pick up"...

Up the irons!

LittleNeapolis a écrit :Le respect appelle le respect. Je suis tes réflexions avec une curiosité rare, il faut dire que la diversité des personnalités est toujours enrichissante et en ce sens tu apportes une bouffée d'air frais. Putain ça donne envie de parler élégamment quand on te lit ! Par contre du moment où ça te dérange pas je te tutoierai également Monsieur le poète comique grec !

Combien avons-nous eu d'intervenants pédants, arrogants se croyant supérieurs soit par leur âge (et donc supposée expérience), soit par une connaissance livresque, surtout en philosophie, et qui ont finit par partir parce-qu'ils n'avaient aucune intelligence sociale. Cassage de couilles intégral en somme.

Toi tu viens avec humilité mais personnalité, avec quelque chose à offrir et un potentiel d'échange haut, tout en bousculant ce qu'il faut les codes d'écriture d'un forum comme celui-ci.

Tout en douceur c'est ce que j'appelle de la séduction 8)

Chapeau bas et bonne suite Ἀριστοφάνης.
@ LittleNeapolis: je te remercie de m'avoir donné la traduction, en grec ancien, du nom du fameux pamphlétaire! :D

La fantaisie, la satyre, l'esprit subversif d'Aristophane, je les partage ( un peu). Il ne s'agit pas de présomption de ma part. Mais aimer jouer est une des choses qui me caractérise le mieux. Les jeux de l'esprit sont une grande source de satisfaction... Mais cela, je ne te l'apprend pas, n'est-ce pas? :D

Je suis un libertin, au sens premier du terme, j'aime mettre à l'épreuve des faits, ce que l'on nous présente comme donné pour évident et immuable. Les dogmes n'ont aucun code, aucune force pour moi... Je suis un libertin par l'esprit ( un libre-penseur). J'ai des principes, oui, mais je les ai forgé!

Je serais de mauvaise foi, si je niais le fait que cela colore tous les aspects de mon existence... Les choses de l'amour ne faisant pas exception ( au contraire)...

Et cela me rend la tâche difficile. Comment partager cela, sans souffrir, sans effrayer, sans être moqué ou blessé?

Je ne m'attendais pas non plus, à pouvoir partager une partie de mon intimité, sur un mode électronique, et que cela fasse écho chez d'autres personnes.

Cela me touche ( beaucoup) et me pousse à penser que de magnifiques rencontres m'attendent ( pas seulement de nature amoureuse/sensuelle d'ailleurs)... :D

Je t'accorde, effectivement, que j'aime procéder par petites touches ( à de rares exceptions près)... Qui sait? J'apprendrai, peut-être, à être un peu plus " percutant", sans pour autant me renier?

Concernant les " codes" d'écriture de la board. J'avoue ne pas y être encore familiarisé. J'aurai bien le temps de les métaboliser peu à peu! Mais le jargon technique, je préfère l'utiliser dans d'autres domaines, je l'avoue! :D

Alors à bientôt!

Up the irons!

Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...
Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...

==> " SPUDO: la voie du pick up"...

Up the irons!

Bonsoir à toutes et à tous.

Aujourd'hui est le jour de ma " re-naissance"...!

Ce mercredi, je devais me rendre dans un grand magasin parisien ( pour acheter une poubelle, passionnant, n'est-il pas? :D ).

A l'aller et sur place, je ne vois aucune demoiselle susceptible de me donner des ailes... J'achète donc la fameuse poubelle ( un modèle design d'une grande marque :mrgreen: ). Je passe à la caisse, et retourne dans le métro: aucun ressenti sur la ligne1...

Mais presque aussitôt après avoir emprunté la ligne 8, en fait deux stations après moi, est montée une superbe jeune femme métisse ( je n'en ai pas cru mes yeux!): environ 20 ans, un petit mètre 60, une peau couleur de miel, des yeux d'un bleu azur ( je m'y serais volontiers noyé...), les attaches fines, de petites mains, de longs cheveux ondulés/frisés d'un blond cendré/caramel et un corps superbe ( voluptueux et ferme)...

Adorablement habillée: un petit haut blanc crème tout en finesse ( avec de la dentelle), un petit short en jean, juste assez court ( mais pas trop non plus), et d'adorables sandalettes " nu-pied" en cuir, très fines, avec des petites perles rouges sur la bride, et le détail le plus irrésistible: des petits pieds ( une pointure 36 ( j'ai l'oeil pour cela :D )) impeccablement pédicurés ( les ongles recouverts d'un vernie rose pâle presque opalescent...)...

:awesome:

De la grâce dans les mouvements, de l'allure, toute en discrétion, une effroyable douceur...

Elle s'est assise près de moi, seul le passage entre nos strapontins nous séparait ( j'ai même cru entendre battre son coeur, l'espace d'un instant)...

Elle pianotant sur son téléphone rose... Moi ressentant cette présence, sa présence...

J'ai ressenti alors ce que je n'avais plus ressenti depuis si longtemps: cette peur intense, mêlée d'excitation, le sentiment que le temps se fige, d'être synchronisé avec mon " moi intérieur", ce désir/amour...

Il m'a emporté cette fois-ci, encore une fois... J'ai même tenté ( vainement évidemment) de transmettre cette phénoménale énergie à cette adorable jeune femme...

Comment expliquer cette sensation: lorsque la pensée s'accélère, au point de devenir limpide et de prendre corps, de s'incarner... Dans ces moments-là, je sais ce que signifie être "en phase"...

J'étais totalement hypnotisé, sur le point de l'aborder ( en plein rame, avec du monde ( dont des " admirateurs" assez peu discrets))! Puis elle est descendue à la station précédant la mienne ( moi devant descendre au terminus)...

J'ai hésité à la suivre, pour tenter de l'aborder, mais la foule ( nombreuse), et puis cette satanée poubelle ( j'aurai bien eu envie de la jeter par dessus-bord... Imaginez la séduction en métro avec poubelle... :shock: ) m'en ont dissuadé...

Mais je ne regrette rien, car aujourd'hui est le jour de ma " re-naissance", celui que j'appelais de mes voeux depuis des années...

Merci à vous mademoiselle, je vous aime! Mais maintenant, le temps aidant, je " métabolise" mieux, plus vite et plus en profondeur... Ce que j'ai vécu ce jour n'aura pas été vain...

Une telle sensation, si bouleversante, que je voudrais la vivre à chaque instant... Quel plus merveilleux cadeau pouvait-elle me faire? Belle inconnue...

Je suis vivant! J'aime! Je suis plus déterminé que jamais ( j'en ai les larmes aux yeux)...

( ==> La suite au prochain épisode... :D ).

Up the irons!

Aristophane's touch: " aussi peu, mais autant que nécessaire"...
Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...

==> " SPUDO: la voie du pick up"...

Up the irons!

Très heureuse pour toi !... Aristo (phane, ah non, plus maintenant...puisque tu viens d'éclore)...

N'en veut pas à ta poubelle, puisque tous les jours, tu la verras et l'utiliseras et de ce fait elle te rappellera cet instant intense...et que oui, le désir peut subvenir à tout moment, à des moments auxquels on ne s'y attend pas et c'est bigrement bon.

Ceci dit, ne te sers pas de ta poubelle pour légitimer tes actions ou plutôt ta non action !
Non mais...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 29.08.12, 23h21 par Aristophane

bridget a écrit :Très heureuse pour toi !... Aristo (phane, ah non, plus maintenant...puisque tu viens d'éclore)...

N'en veut pas à ta poubelle, puisque tous les jours, tu la verras et l'utiliseras et de ce fait elle te rappellera cet instant intense...et que oui, le désir peut subvenir à tout moment, à des moments auxquels on ne s'y attend pas et c'est bigrement bon.

Ceci dit, ne te sers pas de ta poubelle pour légitimer tes actions ou plutôt ta non action !
Non mais...
@ Bridget: je n'en veux pas à ma poubelle ( une poubelle design de chez Brabantia quand même! :D ). Mais tu m'imagines lui courir après avec ça à la main? :mrgreen:

Sans la poubelle, j'y serai allé ( j'ai encore une bonne pointe de vitesse)! Mais je ne regrette rien! :D

Je suis totalement électrisé ( j'arrive facilement à revivre ces moments) depuis cet après-midi...

Il y a tellement de superbes jeunes femmes. Mais elle, c'était une HB 9/10* pas hautaine, naturelle ( pas la moindre trace d'artifice, à l'extérieur comme à l'intérieur ( *je n'aime pas donner de notes...))...

J'arrive à sentir la " densité" chez les autres ( hommes comme femmes). Cette jeune femme est un " être dense" ( je ne l'idéalise pas. Je l'ai ressenti...)

Je ne peux qu'espérer intégrer cela à mon game/jeu/séduction. Si j'arrive à projeter l'intensité de ce que je ressens, en le canalisant, en le forgeant, je pense que j'arriverai à quelque chose.

C'est tellement difficile à expliquer, comme une sorte de fulgurance... :D

C'est tellement nouveau pour moi, de me livrer ainsi, de parler de choses si personnelles... J'ai l'impression que cela me libère... Je brise enfin le carcan de cette éducation rigoriste, qui avait presque réussi à faire de moi un automate...

Je vis! :D

A bientôt Bridget!

Up the irons!

Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Encore! le 30.08.12, 02h16 par Zackisback
Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...

==> " SPUDO: la voie du pick up"...

Up the irons!

Aristophane a écrit :Sans la poubelle, j'y serai allé ( j'ai encore une bonne pointe de vitesse)! Mais je ne regrette rien! :D
Mais au contraire!
Ce genre d'élément te fait passer pour quelqu'un d'inoffensif et surtout fait passer encore plus la rencontre comme spontanée et étant le fruit du hasard aux yeux de la fille (=c'est-à-dire que tu n'as pas enfilé ta combinaison de sargeur pour aller faire du SPU...).
Le voyage est court. Essayons de le faire en première classe.

Philippe Noiret

Hydrogene a écrit :
Aristophane a écrit :Sans la poubelle, j'y serai allé ( j'ai encore une bonne pointe de vitesse)! Mais je ne regrette rien! :D
Mais au contraire!
Ce genre d'élément te fait passer pour quelqu'un d'inoffensif et surtout fait passer encore plus la rencontre comme spontanée et étant le fruit du hasard aux yeux de la fille (=c'est-à-dire que tu n'as pas enfilé ta combinaison de sargeur pour aller faire du SPU...).
Bonsoir à toutes et à tous.

@ Hydrogene: ce n'est pas le fait d'avoir cet article qui fût un problème, c'est le poids et l'encombrement de celui-ci... Elle marchait vite et la foule, à la descente en station, était très dense... :mrgreen:

Et puis je débute: quand mes dernières résistances auront été submergées ( le moment est proche), cela ne m'arrêtera plus... Et je sais, maintenant, grâce à la board FTS, que je pourrai en aborder de bien plus magnifiques encore ( il y a toujours mieux!)! :D

J'imagine bien l'accroche que je pourrai créer, avec ma " valeur"! :mrgreen:

Mais le concept de séduction en métro avec article ménager est une idée à creuser! :D

Up the irons!

Aristophane's touch: " aussi peu que possible, amis autant que nécessaire"...
Aristophane's touch: " aussi peu que possible, mais autant que nécessaire"...

==> " SPUDO: la voie du pick up"...

Up the irons!

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre