Journal de Crow

Note : 91

le 23.02.2015 par Crow

80 réponses / Dernière par mistermint le 07.01.2018, 19h41

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Epilogue sur le post précédent.

J'ai pas couché avec Blondine, c'est pas faute d'avoir essayé mais pour je ne sais quelle raison elle m'a résisté. Mini M m'a dit me méfier, que c'était peut-être pas le genre de fille stable. Lily est venue me parler pour me demander comment je voyais ma relation avec Blondine. Elle m'a dit qu'elle pensait que Blondine et moi nous plaisions beaucoup mais que cette dernière avait l'habitude des mecs qui "s'en foutaient" et qu'elle ne voulait pas me blesser ou je ne sais quoi. J'ai dragouillé quelques soirées, je l'ai même réembrasser devant chez elle en me disant que ça irait plus loin, jusqu'à cette soirée où je suis resté jusqu'à 5h du mat, il ne restait plus qu'elle et moi, et elle m'a sorti ce super "tu fais quoi encore là". Ça m'a saoulé, j'ai plus réessayé avec depuis.

L'affaire Rouge.

Rouge est une fille sûre d'elle, féministe assumant sa sexualité jusqu'au bout des ongles et par ailleurs en couple. Elle est arrivée après que les trois filles précédemment mentionnées soient parties de mon lieu de vie.

L'histoire que j'ai vécu, que je vis toujours avec cette fille est une des histoires les plus curieuses que j'ai vécu au niveau sentimental.

Un jour on discute tranquillement. Le jour d'après on regarde une certaine série avec des dragons avec mon ordinateur. Puis on joue au ping pong, on part faire nos courses ensemble, on cuisine ensemble, on se met ensemble pour travailler et on part en balade toujours tous les deux. Jusqu'au moment où on mate un film et qu'elle me propose de partager sa couette...

Je crois pas que ça ne me soit arrivé une fois de devenir aussi rapidement fusionnel avec quelqu'un. Et comme pour Blondine, quand on se parle, on ressemble à un vieux couple vu de l'extérieur. Ça me fait ça avec les filles que j'aime bien. C'est aussi la première fois que je trouve une fille qui me ressemble autant que ce soit en terme de traits de caractère que de préférences. On a tous les deux beaucoup à dire sur les relations homme-femme par exemple.

Là où c'est très fort c'est qu'en bon célibataire endurci j'ai pris l'habitude de cotoyer l'ensemble des personnes qui gravitent autour de moi dans mon cercle social et soudainement il n'y avait plus qu'elle dans mon champs de vision.

Et au fur et à mesure qu'elle prenait de la place dans ma vie j'ai fini par ressentir quelque chose pour elle. Je peux le dire cette fille m'a séduit. Volontairement ou non. Et c'est là que les ennuis commencent.

Au début je me suis dit, que je ne m'attacherai pas plus que ça, j'ai eu tort. On passe de trop bons moments ensemble, seulement voilà elle parle pas mal de son copain aussi. Beaucoup de gens m'ont bien fait comprendre que je ne vois rien et qu'elle me veut. Moi ce que je vois c'est qu'elle a un copain depuis un an et demi, qu'elle vit avec et qu'elle prévoit d'acheter un deuxième chat, d'autant plus qu'elle sera à plusieurs centaines de kilomètres dans moins d'un mois.

J'ai tenté le rapprochement physique rapidement, pendant qu'on regardait un film et qu'elle avait les larmes aux yeux j'ai touché rapidement son bras pour la "consoler". J'ai jamais vu quelqu'un me taper sur les doigts aussi vite.

De plus elle m'a dit clairement que les mecs pensent souvent qu'elle les drague alors qu'elle est juste naturelle, et que ça ne la dérange pas de s'assoir sur les genoux d'un pote, que son mec le sait et qu'il est ok avec ça.

Grand bien leur fasse.

Seulement voilà ça veut dire que je me suis fait enfermé en friendzone pour la sempiternelle fois et cet état de fait ne me laisse pas de marbre, loin de là.

D'autant plus que je suis persuadé que je lui plais. En dehors de moi, elle ne propose à personne de faire des activités avec elle et ça me fait d'autant plus rager de penser ça.

La bombe a été lâché il y a peu. Nous étions en balade, ça se passait merveilleusement bien, je la fait rire, on est très bien tous les deux et elle n'a pas trouvé mieux que de me lâcher comme anecdote la chanson sur laquelle elle a embrassé pour la première fois son copain.

Pour vous replacer le contexte, elle me plaisait pas mal à ce moment là, et aussi j'ai toujours été célibataire. Alors sur le moment, elle a réussi à toucher deux cordes sensibles en un coup.

Il se trouve que la chanson sur laquelle ils se sont embrassés est incroyablement niaise et il se trouve qu'elle m'avait raconté une fois précédente que son copain avait fini par l'avoir à l'usure alors qu'il sortait d'une rupture en restant 3 mois chez elle à chialer.

Alors quand elle m'a sorti le coup du baiser en chanson, j'ai légèrement traité son copain de baltringue.

Elle n'a pas réagit sur le moment tellement elle n'y attendait pas et puis je me suis fait engueulé su la moitié du trajet du retour, moi essayant de tracer devant en me disant que dès fois je ferais vraiment mieux de fermer ma grande gueule.

Elle m'a dit qu'en fait c'est bon elle ne m'en voulait pas. Qu'elle était déçu que j'ai de tels "critères de virilité" (surtout moi...) et que ça s'arrêterait là.

Je me suis senti super mal vis à vis de cette affaire, j'en menais pas large la journée d'après. Et pour je ne sais qu'elle raison, j'ai fait vite fait référence à cette histoire le surlendemain - moi et ma grande gueule- et c'est là qu'elle m'a tapé l'affiche devant les autres en racontant ce qu'il s'était passé et en essayant de me faire passer pour le méchant macho qui a des idées préconçues. Je pense que la majorité a compris que j'ai fait une crise de jalousie sur le moment. Le fait qu'elle m'affiche ainsi là dessus m'a énervé au point où j'en ai fulminé toute la journée.

Et c'est là que j'ai pris une décision qui va à l'encontre de ce que je fais habituellement. Pour mini M par exemple je suis allé au delà de mon attirance et j'ai gardé contact avec elle, c'est devenu une amie précieuse. Mais le processus me demande de renoncer à mon désir et ça me coûte trop.

Alors pour Rouge j'ai décidé -et dieu sait que ça me coûte d'écrire ça- de mettre un terme à notre relation. Parce que j'en ai marre de penser au mal que je ferais à la fille sans considérer le mal que je me fais en restant ainsi à ses côtés. J'en ai marre de rester l'ami de filles que j'aime et que je finis par voir partir avec d'autres. J'ai suffisamment d'amies filles comme ça et je ne suis pas un petit ami de substitution. Je dois le faire par respect pour moi-même.

J'ai hésité à lui donner l'explication, lui dire qu'elle me plaît et que je ne peux pas continuer comme ça avec elle. Mais c'est peut-être mieux de ne rien dire. Là où c'est délicat, c'est qu'on vit au même endroit h24. D'ailleurs elle dort dans la chambre d'à coté au moment où j'écris ces lignes.

Alors je suis devenu plus froid avec elle, je ne réponds plus à nos petits jeux de provocation, je ne travaille plus dans la même salle qu'elle, on ne part plus en balade, j'ai laissé un espace entre elle et moi pour le film suivant et je lui parle beaucoup moins qu'avant. Pour couronner le tout je lui ai clairement fait comprendre que ce n'était pas la peine d'espérer de garder un contact. De toute façon si c'est pour s'échanger un message tous les trois mois et finir par prendre un verre avec elle et son copain ça ne m'intéresse pas. Elle pense sans doute que c'est parce qu'elle m'a vexé que je fais tout cela, ce n'est qu'une partie de la vérité.

Ça nous affecte tous les deux, moi le premier, je suis dans un vague état de tristesse ces derniers jours. Je voyais bien qu'elle essayait de capter mon attention au début mais elle commence à laisser tomber.

Bon ok hier je me suis mis à coté d'elle pour mater cette fameuse série où tout le monde veut s'assoir sur un siège absolument inconfortable. J'ai même accepter un morceau de couette pour mes jambes. On a discuté, échangé quelques regards mais ça s'arrête là. Aujourd'hui j ne l'ai pas vu de la journée, ma tristesse commence un peu à s'évaporer.

Là où cette histoire est intéressante c'est que je suis tombé sous le charme de cette fille pour ce qu'elle est et non pour son physique. C'était la même chose pour Blondine. Ça remet pas mal de choses en question par rapport à mes croyances.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Oublie la le 23.08.17, 09h01 par Apheleia

Tu vois pas comme un schéma dans ces relations?
Tu vois une fille, elle est sympa (ça arrive), tu fais une fixette dessus, elle finit par mail réagir (c'est normal), tu surcompenses en faisant n'importe quoi, ça se crashe sévèrement.
Déjà ton problème c'est que ton terrain de chasse c'est ta piaule.
On dit qu'on chie pas où on mange. On applique souvent ça à la f dragué dans son cercle social. Mais toi tu fais pire. évidemment ton lieu de vie c'est ta plus haute priorité dans tes besoins après respirer et bouffer. Toi tu rattaches toutes les meufs qui t'intéressent à ça.
Honnêtement il y a plein de mecs qui le font. C'est pas ça qui fait que ce que tu fais n'est pas bon. C'est que toi tu es trop fragile pour ça.
Ta vision des femmes est trop susceptible de te rendre accro, capricieux, aigri s'il y a un courant qui passe mais qu'ensuite ça marche pas.
Déjà tu devrais rencontrer d'autres filles en dehors de ton cercle social (alors oui pour une fois; sors draguer!).
Il y a aurait un peu plus d'abondance.
Ensuite arrête de faire tourner ta vie autour d'une Nana dès qu'elle est sympa avec toi. C'est toujours "très rapide". C'est comme la drogue. C'est comme ça qu'on devient accro.
Arrête aussi de t'amouracher de toute fille un peu sympa ou prête à la discussion. Je sais que ça se contrôle pas mais c'est le symptôme de tes manques.
Une fille peut être sympa juste parce que c'est cool; parce que c'est comme ça qu'entre amis on est.
Aussi tes "histoires" marcheraient peut-être mieux si au lieu de simplement créer du contact tu mettais vraiment de la séduction dedans. Pas juste de la taquinerie et de la connexion; ça se fait aussi entre amis.
Je vais sur schématiser; mais la différence entre des amis intimes et un couple, c'est qu'ils baisent pas, qu'ils n'y a pas de désir.
Tu crées pas de désir. Sans doute parce que tu es trop rapidement "comme un vieux couple" (faudrait peut-être voir à pas sauter les étapes de l'attirance).

Ensuite; en dehors des détails logistiques:
Clairement; faut que tu fasses un truc niveau psychologique. Tes démarches puent le manque de confiance en toi. Ta perception le crie. Tes réactions même à 3m de la ligne d'arrivée...
Tes amis sont dans l'escalier, tu ramènes une fille? Tu dis rien et tu traces putain!
Tes mains devraient être suffisamment occupées pour pas te poser la question de savoir si une meuf qui te veut pas va être jalouse ou mal à l'aise. Si elle te veut pas rien à branler. Et si elle te veut mais qu'elle sait pas ce qu'elle veut; t'en as un peu rien à foutre qu'elle soit déçue. C'est son problème. Si elle voulait se faire sauter elle aurait aussi dû y mettre du sien. Sinon tu n'es pas sa propriété exclusive à attendre qu'elle fasse le tri puis décide finalement d'aller se faire attraper par un autre mec plus assertif parce que c'est plus simple de tout laisser à l'autre au niveau action.
Puis ces meufs pour toi ce sont des pansements. Le fait que tu les cherches dans ton environnement direct c'est qu'en gros tu veux pas en sortir; c'est ta bulle dans laquelle tu es enfermé, mais tu t'y sens mal et tu as besoin d'elles pour enfin t'y sentir bien. Ça crie à chaque fois que tu veux une fille pour être en couple.
Mais ça ne soignera pas ta vie. C'est pas avec une femme que tu t'aimeras plus. Tu te sentiras mieux. Quelques temps. Après tu feras comme tous les accros. Tu auras besoin d'augmenter les doses. Tu commenceras à avoir peur du manque. Au final ça deviendra impossible de rester avec toi parce que tu seras en demande et impossible à apaiser.

Tu devrais essayer de passer une période sans chercher à draguer; juste à faire des contacts humains (féminins inclus). Même si tu as des occasions. Histoire de reprendre la mesure de ce que c'est vraiment une relation normale d'amitié; d'attirance. De prendre le temps de te recentrer et travailler sur toi aussi. Mais ça se réglera pas tout seul.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Constructif le 23.08.17, 09h00 par Apheleia
  • [+1] Il y'a du vrai... le 23.08.17, 09h54 par Jalapeno
  • [+1] Pertinent le 24.08.17, 17h51 par Moumane

Crow a écrit :J'en ai marre de rester l'ami de filles que j'aime et que je finis par voir partir avec d'autres.
Sans blague, comme le dit Onmyoji, c'est le même schéma :
Crow a écrit :Un jour on discute tranquillement. Le jour d'après on regarde une certaine série avec des dragons avec mon ordinateur. Puis on joue au ping pong, on part faire nos courses ensemble, on cuisine ensemble, on se met ensemble pour travailler et on part en balade toujours tous les deux. Jusqu'au moment où on mate un film et qu'elle me propose de partager sa couette...
Là je me dis : "enfin, il va tenter quelque chose". Mais non.

Quand tu passes autant de temps collé à une fille sans même tenter de l'embrasser, tu te tires toi même une balle dans le pied. Peut-être qu'elle est sincère quand elle ne dit qu'elle ne veut qu'un ami, peut-être qu'elle joue avec tes pieds, mais dans tous les cas, c'est à toi de te positionner comme un amant potentiel et pas un pote. Peut-être que tu te feras jeter mais ça t'évitera de faire une fixation, de perdre ton temps puis de réagir comme un frustré.

Bon courage !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Tout à fait ! le 23.08.17, 10h56 par Apheleia
  • [0] +1 le 23.08.17, 11h09 par okashi
  • [+1] Pertinent le 23.08.17, 17h43 par Allandrightnow

Alors avant tout sachez que je comprends pourquoi vous me dites ça les gars. Onmyoji, tu ne prends pas de gants, je te trouve même blessant mais au moins ça a le mérite d'être clair. Je n'ai as répondu de suite car je voulais réfléchir à ce que vous m'avez dit.

A la base j'ai écrit mon dernier post pour réfléchir à une façon de gérer les sentiments qui naissent en moi. Je sais qu'ils émergent lorsque je passe du temps avec certaines filles, après je vous rassure je côtoie beaucoup de filles plutôt jolies au quotidien et je ne fais pas un crush sur chacune d'entre elles dès qu'elles m'adressent la parole.

Seulement voilà parfois ça arrive et la fille me fait clairement comprendre que ce n'est pas la peine. A partir de ce moment là soit j'accepte de rentrer en friendzone soit je m'éloigne. Pour Rouge j'ai voulu la rejeter. Le mot est violent, mais voilà elle prenait trop de place dans ma vie alors au moins j'ai repris l'habitude de rester avec les autres gens de mon cercle social. Je suis de nouveau en très bon terme avec elle par ailleurs. Juste, j'ai refusé d'être ce mec gentil qui colle une fille tout le temps et qui espère en secret qu'elle quitte son mec pour lui.

Alors oui après je dis pas que je suis pas aigri ou frustré, merci pour la remarque. Je ne nie pas non plus le fait que j'aimerais être en couple. J'ai presque 26 ans, j'ai fait beaucoup d'effort sur moi même. Au niveau personnel, j'ai changé 3 fois de lieu de vie en moins de deux ans dont l'étranger, j'ai repris des études, décroché un contrat et j'ai atteint un niveau d'aisance social que je n'avais pas avant.
Et aujourd'hui encore malheureusement les résultats au niveau sexualité et sentimentalité viennent au compte goutte. C'est difficile à encaisser pour moi.

Alors oui ça m'arrive de faire de la merde, ça m'arrive de m'amouracher. Seulement voilà, avant je faisais des One-Itis et j'avais peur de contacter une fille sur facebook. Aujourd'hui j'ai quand même réussi à ramener une fille et à m'arrêter au stade de l"amourachement" pour une autre.

Après je suis conscient que ce qui me fait surtout foirer avec les femmes ce sont des insécurités latentes qui sont là depuis le début et qui me pourrissent la vie. Et je pense aussi que si les femmes finissent par me fuir c'est parce que je suis en demande comme vous le dites si bien. Vu mon cas ce n'est pas étonnant. J'ai sans doute tendance à devenir un peu trop collant et du coup elles se désintéressent. Ok, maintenant que je l'ai compris je rectifierai ça pour les prochaines.

Je suis conscient que les femmes peuvent venir discuter avec moi juste par curiosité. Seulement voilà de mon expérience pour les femmes qui vont au delà de ça il y a un peu plus. Alors oui peut-être que je ne les intéresse qu'en tant qu'ami, peut-être qu'elles veulent juste jouer, peut-être qu'elles veulent que je les baise, je ne suis pas dans leur tête je ne peux pas savoir.

Pour le coup du vieux couple, j'ai tendance à embêter les filles que j'aime bien et à jouer avec elles. Ça me permet de créer une connexion. Je pense pas que ce soit une mauvaise chose en soi mais tu as raison je ne crée pas de désir, c'est quelque chose sur lequel j'ai toujours pêché. Cela dit si Blondine était ok pour me suivre dans ma chambre c'est qu'il doit y avoir quelque chose quand même, non?

@Onmyoji, il y a certains points que j'aimerais que tu développes s'il te plaît. Je ne compte pas développer tout un post où je réfuterai point par point ton opinion, c'est juste que ce que tu penses m'intéresse, tu m'as fait beaucoup réfléchir mais tu m'as laissé un peu sur ma faim sur quelques points.
C'est que toi tu es trop fragile pour ça.
Ta vision des femmes est trop susceptible de te rendre accro, capricieux, aigri s'il y a un courant qui passe mais qu'ensuite ça marche pas.
Qu'est ce qui te fait dire que je suis fragile psychologiquement et surtout à la lumière de ce que j'ai dit plus haut quelle vision des femmes penses tu que j'ai?
Clairement; faut que tu fasses un truc niveau psychologique.

Tu devrais essayer de passer une période sans chercher à draguer; juste à faire des contacts humains (féminins inclus). Même si tu as des occasions. Histoire de reprendre la mesure de ce que c'est vraiment une relation normale d'amitié; d'attirance. De prendre le temps de te recentrer et travailler sur toi aussi. Mais ça se réglera pas tout seul.
Dois-je prendre cela pour une invitation cordiale à aller voir un psychologue?

Du reste @Jalapeno, c'est bien beau de se positionner en amant avec une fille en couple mais c'est quand même sacrément casse gueule dans ma situation. C'est possible j'ai déjà vu le cas. C'est un choix qu'il faut que je fasse entre mes principes et mon désir. J'ai pas encore choisi. Enfin si pour Rouge j'ai choisi, je vais la laisser vivre sa vie et ce sera très bien comme ça.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 26.08.17, 20h22 par Moumane
  • [+1] Constructif le 26.08.17, 21h54 par Allandrightnow

Je rajoute un truc. Au risque d'alourdir un peu plus le fil. Mais ça a son importance.
Tu es comment physiquement?
Parce que ça pèse aussi dans la balance sans faire tout le boulot.

Crow a écrit : Onmyoji, tu ne prends pas de gants, je te trouve même blessant mais au moins ça a le mérite d'être clair.
Blessant, je n'ai pas cherché à l'être, mais effectivement, te voir en arriver là, ça m'a donné envie de réagir.
A la base j'ai écrit mon dernier post pour réfléchir à une façon de gérer les sentiments qui naissent en moi. Je sais qu'ils émergent lorsque je passe du temps avec certaines filles, après je vous rassure je côtoie beaucoup de filles plutôt jolies au quotidien et je ne fais pas un crush sur chacune d'entre elles dès qu'elles m'adressent la parole.
OK. Mais: tu remarqueras que presque tous tes crushs sont sur ton terrain de chasse/paillasson. à la limite, si je lisais que tu pètes un plomb sur les filles qui sont très jolies dans ton entourage mais pas avec ce schéma là, je penserais pas ce que j'ai énoncé plus haut.
Seulement voilà parfois ça arrive et la fille me fait clairement comprendre que ce n'est pas la peine. A partir de ce moment là soit j'accepte de rentrer en friendzone soit je m'éloigne.
Non, mais la friendzone, ça veut dire "continuer à être deg mais faire le canard et jouer à l'ami en espérant". Il y a aussi la troisième voie. Tu apprécies une meuf, elle t'attire, mais tu l'attires pas. Tu es beau joueur, tu apprécies quand même sa compagnie, et tu peux faire ça tout en cherchant à chasser ailleurs parce qu'elle est pas le centre de ton univers, et tu le fais pas en espérant la rendre jalouse. Juste parce que c'est une humaine cool, et que ça vaut le coup de passer du temps avec, et que c'est pas parce que tu peux pas fourrer ta bite dans tous ses trous qu'elle a moins de valeur.
Elle peut continuer à t'attirer, parce que de toute manière, c'est souvent instinctif et pas contrôlable, par contre, attirance ou pas, tu peux te contrôler sur le fait de chercher à la séduire et lui faire des avances. Tu saisis la nuance?
Personne est obligé de sauter sur quelqu'un d'autre, attirance ou pas.
Tu prends ce qu'il y a à prendre, et tu traces ta route pour le reste.
Te dire "j'ai voulu la rejeter", c'est en gros te dire que tu as été "obligé" de couper les ponts parce qu'elle t'attire et tu sais pas gérer ça.
Elle t'attire, elle t'attire. Ok. Je comprends pas le principe de se dire "elle m'attire, je peux rien faire à part espérer et être deg, ou couper les ponts pour pas avoir mal".
Comme je suis pas le mec le plus séduisant de la terre, et comme de toute manière, même si je l'étais, je draguerais toujours plus que dans mes capacités, il y a quand même plein de nanas que j'ai pas séduites dans celles que j'ai approchées, mais qui étaient bien cool, et qui sont devenues de vraies potes, dont certaines intimes.
Certaines sont venues à moi plus tard, d'autres non, mais dans tous les cas, c'est pas parce que je l'avais cherché, et je partais pas dans cette idée là.
J'aime les gens bien. C'est trop rare à mon goût, et le fait d'avoir besoin de couper les ponts, pour moi, c'est puéril. Je faisais ça quand j'avais quatorze ans. Maintenant, je fais ça pour les gens qui sont vraiment des nuisances. Donc mettre au même rang une fille que j'apprécie vraiment, pour moi, c'est aberrant.
Pour Rouge j'ai voulu la rejeter. Le mot est violent, mais voilà elle prenait trop de place dans ma vie alors au moins j'ai repris l'habitude de rester avec les autres gens de mon cercle social. Je suis de nouveau en très bon terme avec elle par ailleurs. Juste, j'ai refusé d'être ce mec gentil qui colle une fille tout le temps et qui espère en secret qu'elle quitte son mec pour lui.
Si elle te fait comprendre que c'est pas la peine, en plus, ça veut dire qu'elle est suffisamment cool pour pas jouer avec toi et ton attirance pour profiter de toi. Donc que c'est pas une pétasse. Encore un bon point pour elle, et une bonne raison de pas la kicker de ton entourage.
Alors oui après je dis pas que je suis pas aigri ou frustré, merci pour la remarque.
J'ai pas dit que tu l'étais, j'ai dit qu'avec ce type d'attitude, tu étais susceptible de l'être.
C'est pas un secret, plein de mecs en FZ ou qui choppent pas l'objet de leurs désirs sont pas excessivement jouasses.
Je ne nie pas non plus le fait que j'aimerais être en couple. J'ai presque 26 ans,
Et? à 26 ans, ça y est, faut être en couple? à 25 ans, faut surtout avoir rencontré et eu assez de relations avec des nanas pour être sûr de faire le bon choix, pas par défaut.
j'ai fait beaucoup d'effort sur moi même.
Ce qui ne te donne droit à rien. Tu n'as pas à être aigri pour ça.
On a rien au mérite en séduction.
Ce que tu as fait, tu l'as fait pour ne plus être une personne qui te rendait malheureuse.
Au niveau personnel, j'ai changé 3 fois de lieu de vie en moins de deux ans dont l'étranger, j'ai repris des études, décroché un contrat et j'ai atteint un niveau d'aisance social que je n'avais pas avant.
C'est bien. Mais globalement, tu les vois là, les bénéfices. Après, le chemin ne s'arrête jamais.
Et aujourd'hui encore malheureusement les résultats au niveau sexualité et sentimentalité viennent au compte goutte. C'est difficile à encaisser pour moi.
Parce que tu croyais qu'il suffisait de te décoincer pour que tout tombe.
Sauf que ça marche pas comme ça.
Les gens "pas coincés", les normaux qui ont fait leur vie sans connaître FTS, ils partent peut-être de moins bas, mais au final, souvent ils vivotent comme toi et moi.
Ils sont pas nécessairement des "naturels" (ahaha) qui chopent à tour de bras (ahaha aussi, j'aime bien les vieilles légendes du game et ses créatures mythiques; pas à dire qu'il n'y a personne qui choppe à tour de bras, mais à l'époque, il y avait toujours un gars dans l'entourage d'un mec qui était ce naturel, à croire que ça leur donnait de la valeur par procuration). Ce que tu expérimentes, c'est juste la galère normale des gens normaux.
Parce que dans tes conditions, ils auraient pas nécessairement fait des étincelles non plus. Sans compter que toi, tu es vraiment en l'attente de résultats, et que ça te pourrit un peu le mental pour mener les choses jusqu'au bout.

Alors oui ça m'arrive de faire de la merde, ça m'arrive de m'amouracher. Seulement voilà, avant je faisais des One-Itis et j'avais peur de contacter une fille sur facebook. Aujourd'hui j'ai quand même réussi à ramener une fille et à m'arrêter au stade de l"amourachement" pour une autre.
Tu dis ça comme si c'était un progrès. Le progrès, je le mesure en gain de bonheur.
Parce que si c'est pour avoir des résultats intermédiaires qui te frustrent encore plus parce que tu te dis "putain, pourtant j'ai progressé grave, pourquoi ça marche pas?" (question qui est un symptôme des raisons pour lesquelles ça marche pas, à savoir, qu'on réfléchit toujours avec une mauvaise vision, et qu'on est trop dans l'attente de plein de choses, au lieu de séduire pour le plaisir)
Question: Est ce que tu es plus heureux ou pas?
Si Non, alors tu pourrais aussi bien continuer à faire tes one-itis et à te morfondre devant facebook.
Si oui, alors tu comprends que tu as fait des progrès parce que tu pars de loin, tu sais aussi qu'il y a des étapes, et tu te prends pas là tête.
Par contre, te remettre en question devant le manque de résultats répétés alors que tu avais clairement pas mal d'ouvertures, ça tu peux.
Tu peux aussi te demander pourquoi ces FZ répétées. Parce que bon, peut-être aussi que quand tu passes du temps avec elles, elles voient des trucs en toi qui leur font dire "oulà, non", plutôt que "pourquoi pas?" (ou qui transforment ce "pourquoi pas?" que la plupart doivent avoir -si elles ont pas de mecs, ou même, ou si simplement elles sont motivées pour rencontrer des mecs; en non)
Après je suis conscient que ce qui me fait surtout foirer avec les femmes ce sont des insécurités latentes qui sont là depuis le début et qui me pourrissent la vie.
Si elles sont là depuis le début, pourquoi tu t'en occupes pas, alors que tu sais ce qu'elles sont. Ensuite, latentes, c'est souvent un mot pour se donner une raison de pas s'en occuper, mais elles sont là, point.
Après, il n'y a peut-être pas que les insécurités, réfléchis bien à ma question plus haut, pourquoi ça ne marche pas n'est pas forcément monofactoriel, ça peut être plein de petites choses (que tu peux corriger en une prise de conscience si ça se trouve, ou avec du temps, comme ça peut prendre du temps de corriger un seul truc).
Et je pense aussi que si les femmes finissent par me fuir c'est parce que je suis en demande comme vous le dites si bien.
Vu mon cas ce n'est pas étonnant. J'ai sans doute tendance à devenir un peu trop collant et du coup elles se désintéressent. Ok, maintenant que je l'ai compris je rectifierai ça pour les prochaines.
Après, être en demande c'est surtout pas sexy de base.
Mais en dehors de ça, une fille que tu intéresses, elle aime bien que tu sois collant avec elle, tant que tu n'es pas lourd. Au contraire.
Donc, le problème c'est aussi que tu les intéresses pas, sinon, elles réagiraient pas toutes de la même manière, peut-être que certaines te dégageraient, d'autres seraient au contraire ravies qu'on veuille bien les coller...
Et comme je disais, "rectifier", ça devient souvent une surcompensation tant qu'on a pas corrigé le truc à la base qui fait qu'on merde. SI tu es collant c'est parce que tu es en manque. Et ça, si tu deviens "pas collant", en faisant comme certains mecs qui postent dans le sos genre "non mais moi je fais exprès d'être détaché, on a une date prévue le soir mais j'écris une heure avant" ou ce genre de conneries, ben au final c'est pas mieux.
ça rejoint ce que je disais sur le fait d'apprécier la compagnie de la nana pour une raison qui est autre que vouloir lui mettre un coup de queue ou avoir un bisou.
Je suis conscient que les femmes peuvent venir discuter avec moi juste par curiosité. Seulement voilà de mon expérience pour les femmes qui vont au delà de ça il y a un peu plus. Alors oui peut-être que je ne les intéresse qu'en tant qu'ami, peut-être qu'elles veulent juste jouer, peut-être qu'elles veulent que je les baise, je ne suis pas dans leur tête je ne peux pas savoir.
Le problème vient pas du fait que tu ne peux pas savoir.
Il vient du fait que systématiquement, toute meuf qui passe un peu de temps avec toi finit dans cette case. Tu parles avec fierté de ces meufs plutôt jolies que tu fréquentes, mais comment ça se fait qu'elles, tu cherches pas à les mettre dans ton lit, que celles qui sont dans tes colocs etc?
C'est une vraie question.
Parce que j'ai le sentiment que tu saurais dès le départ, ça changerait rien. à part peut-être que tu t'éloignerais souvent dès le départ, tu serais malheureux, mais tu aurais pas l'idée de draguer en dehors de ton jardin.
Pour le coup du vieux couple, j'ai tendance à embêter les filles que j'aime bien et à jouer avec elles. Ça me permet de créer une connexion. Je pense pas que ce soit une mauvaise chose en soi mais tu as raison je ne crée pas de désir, c'est quelque chose sur lequel j'ai toujours pêché. Cela dit si Blondine était ok pour me suivre dans ma chambre c'est qu'il doit y avoir quelque chose quand même, non?
Pff, honnêtement, tout le monde fait de l'humour avec les filles. Y a que les très gros boeufs et les AFC les plus indécrottables qui n'ont pas compris le pouvoir de l'humour.
Mais tous les mecs croient qu'il suffit de balancer trois vannes pour être sexy ou complice avec une nana. La faire rire, ça veut pas dire qu'elle aura de la considération, du respect ou de l'intimité avec toi. Je dis pas que l'humour c'est mal, je dis que c'est juste un truc qui télégraphie souvent que tu veux un rapprochement, suivant comment c'est fait. Et l'humour de tous les dragueurs, c'est le "tirage de cheveux". La taquinerie à deux balles, le chaud froid, etc. Toujours, tout centré sur la fille. Breaking news, là où ça marche vraiment, c'est quand vous riez ensemble d'autre chose, aussi.
Parce que bon, la taquinerie, c'est facile, mais les femmes sont habituées, et si tu n'as que ça pour te connecter et avancer, tu deviens un clown, pas un mec baisable.
N'importe quelle meuf qui a travaillé aux milieux de mecs (genre celles qui ont eu un job étudiant sont un parfait exemple) et qui est un peu attirante aura été confronté à ça h24, et si elle connait pas le mécanisme, c'est qu'elle a un QI de bulot pas frais.
Cela dit, j'adore l'humour, mais moi aussi, j'ai passé plein de temps à me dire que "putain, pourtant, j'étais drôle". Mais bon, divertissant, c'est pas attirant.
L'attirance, pour certaines il suffit d'être drôle (ça dépend aussi du moment), mais en général, c'est pas suffisant, pour d'autres, il faut qu'elles t'admirent, ou te trouvent sacrément beau/sexy à la base, ou "profond", ou juste "viril", ou encore qu'elles ressentent un "déclic", qu'elles se disent que tu es "le grand amour" ou un mec avec qui elles se mettraient bien en couple. Et ça, c'est pas juste en vannant et en tirant les cheveux que ça marche. Si tu connectes que par l'humour et les séries matées en commun, c'est léger.
Sans compter que dans une telle situation où on installe trop de confort par rapport à l'attirance, faut sacrément relever le niveau par la suite.
Quand je parle de vieux couple, c'est aussi une question de rythme. Si elles t'attirent, pose direct une base de séduction, vraie. Invite les à sortir, pas à mater des séries dans votre canapé commun. Invite les à un vrai rencard où elles seront obligées de faire un effort plutôt que de se dire que de toute manière, pour regarder une série, tu leur jetteras pas des pierres si elles sortent un pyjama en pilou pilou et des crocs (tu devrais, si ça arrive)

Pour Blondine, j'ai envie de te dire oui.
Mais le mieux, ce serait que tu l'aies fait pour savoir.
Aussi bien, elle était avancée niveau alcool et pas trop consciente/trop désinhibée pour se poser la question sans être complètement pétée/persuadée que tu allais lui montrer un truc dont vous aviez parlé/juste motivée pour passer un moment à deux "tendre", sans plus. Mais peut-être effectivement qu'elle voulait que vous alliez plus loin.

C'est que toi tu es trop fragile pour ça.
Ta vision des femmes est trop susceptible de te rendre accro, capricieux, aigri s'il y a un courant qui passe mais qu'ensuite ça marche pas.
Qu'est ce qui te fait dire que je suis fragile psychologiquement et surtout à la lumière de ce que j'ai dit plus haut quelle vision des femmes penses tu que j'ai?
Ce qui me fait dire que tu es fragile, c'est que tu sembles pas prêt à te briser, tu n'es pas le mec qui va craquer au moindre stress, c'est pas ce que je veux dire.
Mais ta frustration, tes réactions au rejet, ton besoin/manque, se voient, et ça dénote des failles en dessous. Je te jette pas la pierre, je suis passé par là aussi.
Mais bon, faut pas être grand clerc pour s'apercevoir que ça te porte des coups durs, et quand tu commences à parler de ton âge, de ton envie d'être en couple, des efforts que tu as faits, ce sont des faits, bien sûr, mais cette manière de présenter les choses, je sais pas, ça me parle. Et ça me fait dire que ces échecs t'affectent plus qu'ils devraient (cf. ton "rejet" de Rouge).
Puis cet espèce de cercle vicieux aussi. Ce schéma répétitif, ce truc qui donne l'impression que tu le répètes malgré toi, en te disant "cette fois, ça va marcher".
Quant à ta vision des femmes, je prétends pas en avoir le détail, mais juste l'impression que tu te dis qu'être en couple ça va changer ta vie, que tu seras plus en galère sentimentale, que ça comblera ton manque d'amour.
J'ai horreur de dire ça, mais un couple, même un bon, c'est pas facile et c'est parfois une galère sentimentale pour bien des raisons. Et même si l'autre est une personne bien, ça marche pas toujours pour autant, même si elle t'aime. Et là, ton manque d'amour, tu peux le prendre en plein dans la gueule.
Rien n'est facile, et en dehors de toi, rien n'est une solution à tes problèmes, à tes manques. Pas les gens, pas une activité, pas des illusions, pas des trucs qu'on se dit pour se rassurer, pas des protections en carton pâte qu'on bâtit pour se faire croire qu'on est à l'abri dans un château fort et solides comme un roc.
Non, on a tous des failles, et ça prend du temps à guérir. Parfois c'est pas possible et il faut apprendre à composer avec. Et parfois, même si on a bien bossé sur soi, une personne arrive et nous explose le cerveau et on retombe.
C'est pour ça que se guérir, c'est pas seulement guérir ses blessures, c'est aussi apprendre à réagir quand on est blessé. Se murer dans le silence, partir dans des réflexions sur "pourquoi moi alors que je fais des efforts etc etc" comme on voit plein de monde le faire, c'est une perte de temps.


Dois-je prendre cela pour une invitation cordiale à aller voir un psychologue?
C'est l'une des solutions possibles, oui. Mais en tous cas, travaille sur les causes, pas sur les symptômes.
Tu vois c'est comme l'anxiété de l'approche. Plein de mecs faisaient des bootcamps et finissaient par y arriver, mais au fond, ils étaient toujours mal à l'aise avec les nanas parce qu'ils étaient toujours effrayés du rejet ou de ce qu'ils projetaient, ils se trouvaient pas cools, pas suffisamment intéressants, etc, ou pensaient que les nanas les jugeaient trop ou autre...
Du reste @Jalapeno, c'est bien beau de se positionner en amant avec une fille en couple mais c'est quand même sacrément casse gueule dans ma situation.
Pourquoi au juste?
Si elle trouve que tu vas trop loin, elle te le dit et ça en reste là.
Où tu seras tombé, dans l'histoire?
Se positionner en ami, c'est clairement pas la solution non plus. Une nana est pas en couple par défaut, si elle est bien. Donc, pour qu'elle saute le pas, faut au moins qu'elle ait envie du mec, et qu'il soit capable d'affirmer ce qu'il veut.
Pas espérer qu'elle va se trouver sexy et chaude et mouillée devant GoT à la vue de Daenerys en train de se faire violer par un gros barbare...

C'est un choix qu'il faut que je fasse entre mes principes et mon désir. J'ai pas encore choisi. Enfin si pour Rouge j'ai choisi, je vais la laisser vivre sa vie et ce sera très bien comme ça.
Quels principes? Tu es sûr que ces principes (du genre "pas une fille en couple") c'est pas un moyen de pas s'exposer au rejet?
Parce qu'au fond, tu sens que même en couple, ce serait pas jouable?
Là, que tu choisisses ou pas, il s'est rien passé et ça n'a avancé nulle part. Le choix il est fait, avec ou sans toi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Constructif le 27.08.17, 05h10 par Crow
  • [+3] Constructif le 27.08.17, 09h11 par Apheleia
  • [+1] Constructif le 27.08.17, 14h28 par Moumane
  • [+2] Post de qualité le 28.08.17, 17h16 par oHreN
  • [+3] Post de qualité le 31.08.17, 10h24 par Bumble

Crow a écrit :Alors oui peut-être que je ne les intéresse qu'en tant qu'ami, peut-être qu'elles veulent juste jouer, peut-être qu'elles veulent que je les baise, je ne suis pas dans leur tête je ne peux pas savoir.
C'est exactement pour ça que tu dois tenter quelque chose assez tôt quand tu rencontres une fille qui t'intéresse.
Crow a écrit :Du reste @Jalapeno, c'est bien beau de se positionner en amant avec une fille en couple mais c'est quand même sacrément casse gueule dans ma situation.
Évidemment c'est casse-gueule, mais pas autant que de se retrouver le cul entre deux chaises. Soit tu ne dragues pas les filles en couple, par principe, et alors il ne fallait pas commencer à lui tourner autour. Soit tu t'en fous et t'avances pour voir si l'intérêt est mutuel. Le reste n'est que fausse excuse pour ne pas prendre de risque.

J'ai lu une partie du journal et la dernière discussion avec intérêt.

Il y a une remarque qui m'est venue en lisant ce que tu écris sur les efforts que tu as fournis et les progrès que tu as accomplis ces dernières années. Je trouve ça très louable et très positif, mais je me suis demandé si tu étais aussi dans une démarche de chercher à te faire du bien. Parce que c'est bien de vouloir s'améliorer, vraiment, mais la route est sans fin, et chercher par ailleurs à consacrer du temps à des choses qui nous font plaisir, qui nous font du bien sans forcément que cela nous serve à améliorer notre personnalité, ça peut aussi jouer un rôle très positif sur nos relations avec les autres.

Par ailleurs, est-ce que tu recherches dans la séduction une validation des progrès que tu as accomplis au cours des dernières années et par extension de ta personne ?

Peut-être aussi que même si tu as l'impression de vouloir vraiment séduire certaines filles et de faire de ton mieux pour y arriver, tu te sabotes à cause de choses qui se jouent à un niveau inconscient, par exemple si tu as une mauvaise estime de toi-même et qu'au fond, inconsciemment, tu ne penses pas mériter de réussir à séduire une fille et à mener une relation épanouissante avec elle.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 29.08.17, 13h28 par Onmyoji
  • [0] Intéressant le 30.08.17, 08h48 par valll

Thedaze a écrit :Je rajoute un truc. Au risque d'alourdir un peu plus le fil. Mais ça a son importance.
Tu es comment physiquement?
Parce que ça pèse aussi dans la balance sans faire tout le boulot.
Je mettrais bien une photo pour répondre à la question mais je tiens trop à mon anonymat. Je dirais dans la moyenne. 1m85 pour 75kg. Hormis un peu de brioche, je n'ai rien physiquement qui pourrait rebuter a priori.

Je vais essayer de répondre de façon global au reste.

Il y a tellement de choses qui pourraient nuire à mes relations avec la gente féminine qu'il faudrait que je fasse une dissertation de quatre heures. Vous me posez des questions difficiles, je ne peux pas y répondre comme ça. D'une part parce que je ne suis pas sûr d'être honnête avec moi-même et ensuite parce que je ne pense pas être capable de voir ce qui cloche. Si je le pouvais, ça ferait longtemps que j'aurais résolu le problème.

-Physiquement pas attirant
-Manque d'affection, attention
-Pancarte sur mon front avec écrit "ne pas approcher"
-Pas mature
-Pas chanceux
-Fuite en avant
-Pas assez sexué
-Tiraillé par les insécurités
-Peur de l'approche
-Peur de réussir à aller plus loin
-Tendance à l'auto-destruction
-Atteint d'Asperger
-Con sans le savoir

Je peux continuer à énumérer longtemps les problèmes qui feraient que ça ne marche pas. Et franchement je pourrais me prendre longtemps la tête avec sans avancer d'un iota. Je le sais, je l'ai fait pendant longtemps en lisant tous les articles que je pouvais. Ça ne m'a pas servi à grand chose. Et en plus c'est un coup à être hypocondriaque et à se réfugier dans ses réflexions. Du coup j'envisage plus que sérieusement l'option aller voir un psy pour déceler ça, même si je ne suis vraiment pas fan de l'option.

Après je me demande, est-ce que tout le monde peut devenir attirant? Honnêtement.

Oui j'ai du manque de confiance en moi.

Ce que je sais c'est que j'étais timide et faible psychologiquement et que j'ai fait mon possible pour devenir plus fort. Non effectivement il n'est pas question que de séduction, il est aussi question de moi, les deux sont liés.

On conseille plusieurs choses sur les forums de séduction.

On conseille souvent d'avoir une vie avant d'essayer d'être à l'aise avec les filles, c'est ce que j'ai fait. Get a life qu'il disait.

On conseille de se mettre au sport pour être plus attirant physiquement, c'est que j'ai fait.

On conseille souvent de ne pas se morfondre sur son sort et d'avancer, c'est quelque chose que j'essaie de faire au quotidien.

Ok très bien la séduction n'est en fait pas une méritocratie. Soit, je suis quand même fier de ce que j'ai fait jusque là. Et oui, j'ai été plus heureux ces deux dernières années que celles d'avant.

Au fond est-ce que j'ai fait tout ça pour moi ou pour séduire? J'ai envie de répondre les deux mon capitaine. Je veux être capable de choper parce que je suis hétérosexuelle, ça me paraît être une bonne raison. Et pas forcément la femme de ma vie mais des femmes qui m'intéressent, et pas forcément pour leur physique mais pour ce qu'elles sont. Et le jour où je tomberai sur la "bonne" je veux être capable de la garder.

Et aussi, le jour où je serai capable d'intéresser des femmes au delà de la simple amitié, ça voudra dire beaucoup de choses pour moi.

Sans doute que je cherche une validation à travers les femmes.

Sans doute que c'est pour cela que je réagis comme je réagis.

C'est possible que ce soit ça qui me dévore.

Ça expliquerait pourquoi je reste dans le confort de la friendzone, pourquoi je le prends mal quand elles partent avec quelqu'un d'autre, qu'un refus m'affecte autant psychologiquement.

Eviter de voir le reflet de mon inadéquation...

Que je répète le schéma crush-friendzone-auto-destruction prendrait sens aussi du coup.

Mais même en comprenant cela, si tant est que c'est bien cela le problème, ce n'est pas pour autant que cela changera quelque chose.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 26.09.17, 17h53 par Moumane

Au vu de ce que tu énumères le psy est effectivement bienvenu.
Pour pas mature; c'est une fausse excuse (si tu le sais tu sais où tu peux être raisonnable aussi),
Pas chanceux aussi (la chance ça se provoque, c'est une question de préparation et de talent qui rencontrent des opportunités. Toi tu n'es pas assez préparé vis à vis de toi même pour profiter de tes opportunités).
Atteint d' Asperger:à part si tu as été diagnostiqué par un psy; oublie ça. C'est un truc; une putain de mode; que plein de gens asociaux ont décidé de se coller comme étiquette pour se sentir spéciaux et justifiés dans leurs manques (alors qu'en fait ils sont juste pas capables de se bouger le col pour être sympas et socialement acceptables pour la plupart et font "ouinouin; on le rejette parce que je suis différent"; alors qu'on les rejette parce qu'ils sont désagréables humainement... Ça Je dis pas que c'est ton cas parce qu'agréable tu sais l'être mais tu as quand même un problème socialement.
Et ils sont pas capables de s'adapter mais veulent quand même se trouver au dessus de la masse intellectuellement.
Sauf qu'ils savent pas que tous les aspies sont pas à haut potentiel (en moyenne la différence je crois que c'est 5 points de qi avec la population générale. Super.), et que de toute manière ça s'accompagne de tares bien plus graves qu'être un vieux geek crasseux -parce que c'est très répandu chez les geeks; à croire que les statistiques médicales mentent- et incapable de socialiser).

Sinon pour le reste effectivement tu es trop perturbé par rapport à toi même; pas serein, tu t'aimes pas et tu es pas stable. Ça se ressent forcément et ça donne pas envie; et même si tu passes des étapes tu te sabordes aussi parce que tu as peur de pas gérer ensuite ou de perdre la tête. Tu surcompenses dans tous les sens et tu gères trop tes expériences en te basant pas sur toi mais sur les filles: ce que tu penses quels veulent entendre etc.

Pour finir connaître le problème veut pas dire être capable de le gérer seul. Tu n'as pas à t'en vouloir sur ça. Se prendre la tête c'est réfléchir mal à son problème. Accumuler l'information c'est un recul. Chercher l'information pertinente; la tester pour voir ce que ça change ponctuellement même si tu te mets pas à choper d'un coup; ça c'est une bonne approche.
Faut trouver ce qui te convient à toi et pas chercher à te conformer à un standard. Trouve ce qui marche et qui s'adapte bien au positif dans ta personnalité.
Pour le sport tu as du remarquer du mieux. Donc c'était pas inutile. Pareil pour le quotidien; ça doit être globalement plus supportable et même socialement plus fructueux. Donc tu as avancé et pas qu'un peu. Ça faut pas l'oublier.

Je note que tu ne m'as pas contredit sur le "con sans le savoir" x)
Au fond tout est une question d'ego j'ai l'impression. Je vais continuer à réfléchir à ce que vous m'avez dit, et pour les filles je vais commencer par arrêter de remettre ma valeur en question par rapport à elles. Pour le psy, je vais voir si à la lumière de ces nouvelles réflexions si je peux m'en sortir sans lui sinon j'irai sans doute faire un crochet, au moins pour être sûr.
Merci pour toutes vos interventions en tout cas, je pense que j'ai progressé grâce à vous.

Ben en même temps, je te connais pas, maintenant de ce que je lis, tu n'as pas l'air d'un demeuré. Mais
dans tous les cas, ça vaut même pas la peine d'être relevé, c'est une formule auto dépréciatrice qui vise un peu à se faire plaindre/rassurer.
Et je suis pas là pour tomber dans ce genre d'argumentaire.
Par contre, il y a sans doute des choses que tu ignores sur toi-même, et c'est là où avoir un retour sincère des nanas est appréciable.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] En effet le 31.08.17, 01h39 par Crow

Je n'ai pas pu participer à la discussion sur le moment, mais là où le psy peut t'être utile, c'est pour travailler sur le manque de confiance en toi qui est peut-être la source d'une partie de tes difficultés en séduction, et sur la souffrance et la mauvaise estime de toi qui semblent résulter de tes échecs, si du moins je comprends bien ce que je lis.

Pourquoi tu parles d'inadéquation ? Une inadéquation à quoi ?

Peut-être que tu as besoin de laisser un peu de côté la séduction pendant un temps (pas forcément long, d'ailleurs), afin de vivre davantage pour toi et d'être plus dans une démarche de te faire plaisir sans penser à un quelconque résultat ?

Ces questions ne sont plus trop à l'ordre du jour pour moi, je suis avec une fille en ce moment. Je ne sais pas si ça durera mais en tout cas ma psychologie va bien.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Cool le 07.10.17, 20h24 par Moumane
  • [+1] Bravo ! le 07.10.17, 21h45 par Allandrightnow
  • [+1] Bien joué le 08.10.17, 23h56 par persee
  • [0] Like a boss ! le 09.10.17, 09h21 par r-0
  • [0] Cool le 12.10.17, 08h57 par Snow

Et qu'est-ce qui a permis que la situation change du coup ?
C'est cool en tout cas.

Merci c'est gentil. J'attends de prendre un peu de recul pour l'instant mais je finirai par écrire un post qui résumera un peu ce qui s'est passé dans ma vie que ce soit dans la tête ou dans le réel.

Yop!

Je passe rapidement pour répondre aux questions de Moumane. Quatre mois plus tard certes, mais mieux vaut tard que jamais.
Pourquoi tu parles d'inadéquation ? Une inadéquation à quoi ?
A la norme sociale tout simplement. Enchaîner les échecs, ça ne peut que donner ce genre de sentiment par rapport à soi-même. Les gros problèmes que j'avais, et que j'ai sans doute toujours c'est que je m'attache extrêmement vite et avec une forte attente de résultat. C'est clairement pas ce qui fallait faire, mais on est ce qu'on est, c'est pas évident de lutter contre soi. Il découle un fort sentiment de frustration, forcément, et d'inadéquation vis à vis de ce qu'il serait attendu de moi de la part des femmes que ce soit en terme de physique, de personnalité ou du reste. Tout peut être remis en question et c'est très difficile de trouver ou cela pêche. En y réfléchissant je pense que mon plus gros problème c'est de penser que j'en ai un.

Une grosse peur que j'avais c'est d'avoir un grain sans le savoir. On connait tous ces mecs franchement pas à l'aise socialement qui sont lourds, gaffeurs comme pas deux et que quand tu les vois tu te dis "oh non pas lui". Ces mecs là ne se rendent pas compte de leur situation, sont souvent fui des filles qu'ils collent volontiers et j'exagère à peine. Je pense que dans les temps ou je voulais devenir social j'ai pu être comme cela en cherchant toujours à être le centre de l'attention. Je pensais que pour être remarquable il fallait être remarqué. Grosse erreur. Souvent les mecs pas à l'aise qui se mettent sur le devant de la scène ça se sent. Les mecs pas à l'aise ça se sent tout court en fait, et les filles n'ont juste pas envie de finir avec eux. Il y a aussi une hiérarchie dans les groupes qu'on le veuille ou non et les mecs pas à l'aise, c'est triste à dire mais ils sont en bas et les filles n'ont pas spécialement envie de s'afficher avec. Cela étant dit j'ai beaucoup interagir et en un an et demi de vie en communauté j'ai rattrapé énormément de lacunes.

D'ailleurs je pense que c'est la première chose qu'un mec qui veut apprendre la séduction devrait faire. Vivre dans une communauté où les gens interagissent en permanence, deviennent amis, couchent entre eux. Pas comme une salle de classe, mais plus comme une famille. Parce que c'est en regardant les autres intéragir, en voyant ce qu'il faut faire, et ce qu'il ne faut surtout pas être que l'on progresse. J'y crois plus qu'au SPU ou aux sorties en boîte tout seul pour aborder des sets. Ce serait plutot le dernier truc à faire. Mais ce n'est que mon avis, je n'ai aucun souci avec les gars qui foncent dans la rue. Juste c'est dur et en plus ça n'a pa sbonne presse, mais j'ai pas envie d'entrer dans ce débat là.

Et qu'est-ce qui a permis que la situation change du coup ?
J'ai changé. Ou au moins évolué. Et ensuite on s'est retrouvé tous seuls dans une grande baraque pendant quelques semaines. Le plus marrant c'est que j'étais déprimé à ce moment là à cause de mes questionnements par rapport à moi-même et je n'étais pas dans l'optique de la chopper. Je le voulais mais à ce moment là ça aurait été me faire du mal, surtout que si je faisais une gaffe et qu'on vivait à deux au même endroit, v'là l'ambiance. Du coup j'étais très calme et posé avec elle alors que pour me rapprocher d'une fille je suis plutôt tapageur habituellement.

J'avais proposé une rando, ondevait partir à plusieurs et finalement on est allé tous les deux. D'habitude c'est un autre mec qui faisait ce genre de proposition mais il était parti, je lui ai piqué cette qualité. A ce moment on apprenait à se connaître. Puis un autre soir je lui ai proposé de regarder un film (ce vieux truc je te jure). Je lui ai dit on s'assoit sur cette banquette et on mate un film sur l'ordi. Un truc que Rouge m'a appris en le faisant avec moi. Faire la cuisine pour une cible est un bon truc aussi. Tous les petits trucs qui permettent de se rapprocher l'air de rien sont bons, du moment qu'il y a un moment à deux à la clé.

Elle m'a demandé si elle pouvait mettre sa tête contre mon épaule. J'ai dit oui, bien sûr. Avant ce soir on se cherchait comme ci comme ça mais ça restait innocent du moins dans ma tête. Mais pour moi ça restait quand même innocent toutes ces histoires, j'avais suffisamment appris que ce n'est pas parce qu'une fille donne de l'intérêt qu'elle veut un truc. Vous allez me dire je lui ai proposé un film avec quelque chose derrière la tête. Moi je testais surtout une technique. J'attendais pas de résultat. Inaction pas bien tout ça je sais. Elle a sa tête contre mon épaule elle attend sans doute que je l'embrasse. Ellea attendu longtemps.

Et puis quelques jours après on a maté un autre film. Bon cette fois on s'est vachement rapproché elle s'était allongé sur moi. J'ai changé d'état d'esprit à ce moment là, je voulais essayer. Finalement elle m'a dit "T'as pas faim?" J'ai pas eu le temps de répondre qu'elle avait ses lèvres contre les miennes. Puis on est allé dans sa chambre et on a fini par dormir ensemble chaque nuit.

On ne s'avançait pas, on ne voulait pas dormir seul surtout. Et puis on s'est attaché très progressivement. Ça date de septembre et aujourd'hui encore ça tient. Nos vies professionnelles vont sans doute finir par nous séparer, elle a postulé en amérique. On s'est dit clairement qu'on fera passer nos vies professionnelles avant l'autre, pas de lézard. C'est une relation à fin programmée et on sait pas quand ça tombera, on essaie juste de profiter au plus l'un de l'autre.

Cette fille c'est ma première fois et j'en suis très content, c'est vraiment une fille bien et je ne peux que lui souhaiter le meilleur. Maintenant cela pose des interrogations vis à vis de la stabilité que je veux dans ma vie. Je ne serai jamais un séducteur, je suis juste un mec, peut-être un peu plus paumé que les autres et encore je n'en suis pas si sûr. J'ai toujours voulu choper des filles canons, mais bon faut redescendre deux secondes sur terre. Peut-être certains y verront de la résignation. Rien à péter. D'ailleurs ce que les gens peuvent penser de moi je m'en tamponne le tambourin avec une guitare acoustique, mais d'une force... Ces filles ont un choix pléthorique et je n'ai aucune envie de ramer pour elles, je l'ai suffisamment fait comme ça. Je ne leur dois rien, elles ne me doivent rien. Et si d'aventure je devais tenter quelque chose avec elle je n'attendrai strictement rien en retour. Et au lieu de m'attacher pendant je ne sais combien de temps je passerai rapidement à autre chose, j'ai autre chose à faire qu'attendre.

Les mecs attirants sont ce qu'ils sont,tant mieux pour eux, mais je ne pense pas que cela soit accessible à tout le monde. Et franchement dire aux gens qu'ils peuvent le devenir c'est tout un business avant tout. Comment draguer, comment s'habiller, comment manger, comment se muscler, il y a pas longtemps sur les réseaux sociaux il y avait cette image qui expliquait aux gens comment se tenir correctement pour chier. Et après on t'explique que la séduction n'est pas une méritocratie.

Pour finir, j'essaie de venir de moins en moins sur FTS. J'ai plus trop le sentiment d'avoir quelque chose à y apprendre. Et souvent quand je me balade dans le monde de la séduction il y a des trucs qui tapent dans mes points sensibles, et j'ai vraiment pas besoin de ça, je me porte mieux sans ce genre de désagrément.

Pfou je suis parti loin. Peut-être que je reviendrai continuer ce journal un jour, peut-être que j'en ouvrirai un nouveau, peut-être que je reviendrai pas, j'en sais rien. Pour l'heure je vais profiter de ma copine et c'est tout ce qui compte pour moi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] A lire le 06.01.18, 12h03 par The_PoP
  • [+3] Like ! le 06.01.18, 13h10 par Allandrightnow
  • [+2] Bien le 06.01.18, 16h05 par Moumane
  • [+2] Post de qualité le 06.01.18, 16h30 par mistermint
  • [+1] A lire le 06.01.18, 18h34 par Thedaze
  • [+1] Like ! le 06.01.18, 20h25 par Jalapeno
  • [+2] Bravo ! le 06.01.18, 20h29 par James_Aubrey
  • [+1] Bien joué le 06.01.18, 21h40 par Vinsy

Bravo Mec. Sacré chemin parcouru. respect.

J’ai mis +3 pour l’ensemble d’un cheminement parce que ça fait plaisir à lire.

Ceci dit je suis moins convaincu par ton passage sur les belles filles et les séducteurs, à mon humble avis tu n’es pas encore allé au bout de cette partie de ta réflexion.
De même je te souhaite d’arriver à faire la synthèse entre tenter tout n’importe comment et ne plus oser prendre l’initiative.

Dans tous les cas merci à toi de poster ce retour ici, j’espere que d’autres te liront.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 06.01.18, 12h15 par Crow
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Crow a écrit :Ces filles ont un choix pléthorique et je n'ai aucune envie de ramer pour elles, je l'ai suffisamment fait comme ça
Pourquoi faudrait-il nécessairement ramer ? Tu crois pas que tu pourrais être suffisamment séduisant pour attirer les jolies filles sans ramer ?

Je trouve ton message rempli de croyances limitantes.

Tu parles des mecs attirants comme si c'était une catégorie qui t'es inaccessible, comme si tu étais condamné à être du côté des mecs repoussants toute ta vie alors que tu ne l'es même pas.

Alors que, au vu de ce que tu racontes et comment tu t'exprimes, tu es intellectuellement largement supérieur à 90% des gens et tu as su séduire ta copine et tu comprends, au fond, comment marchent les relations h/f. Je vois juste un mec avec un potentiel se plaindre que la vie est trop dure plutôt que de cravacher. On dirait les discours des mecs qui se plaignent d'être condamnés à vie au célibat par leur physique alors qu'il suffirait qu'ils se tiennent droit et aillent chez le coiffeur pour être plus beaux que 90% des gens.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 07.01.18, 13h09 par Allandrightnow
  • [+1] Il y'a du vrai... le 07.01.18, 13h34 par mistermint

Merci pour vos retours les gars, tu as sans doute raison Syd sur pas mal de point mais comme dit The_Pop j'ai besoin de réfléchir encore à ça. Et croyez bien que si jamais un jour je commence à avoir un succès de folie auprès de la gente féminine je ne manquerai pas d'en faire part ici. Mais pour l'instant j'ai pas besoin de me prendre la tête avec ça.

Je dirai juste qu'effectivement je ne pense pas qu'il faille ramer et qu'une intéraction de séduction ça découle d'un intérêt mutuel avec la volonté de faciliter la tâche à l'autre. Encore faut-il que cet intérêt mutuel existe. Je ne veux pas ramer pour une fille qui n'en a rien à cirer de ma gueule, jolie ou pas. Et je ne pense pas que je génère cet intérêt chez autant de filles que certains mecs. Je suis ok avec ça, je ne vais pas m'en rendre malade si c'est le cas. Sinon j'ai parlé des jolies filles parce que c'est ce que je visais par immaturité, mais c'est généralisable aux autres. Ca ne veut pas dire que j'ai réduit mes critères à néant pour prendre la première qui passe, ou que je me trouve "repoussant".
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Tout va bien le 07.01.18, 18h40 par mistermint

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre