Faire des rencontres

Note : 7

le 15.07.2015 par Axelos

35 réponses / Dernière par Onmyoji le 22.07.2017, 21h25

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Salut,

Depuis plusieurs mois, je suis bloqué dans ma vie amoureuse car je ne parviens pas à faire assez de rencontres.

Lorsque j'étais étudiant, je rencontrais de nouvelles personnes naturellement.

Mais depuis que je suis dans la vie active, je ne parviens plus à rencontrer de nouvelles femmes disponibles facilement.

Peut-être que je m'y prends mal, mais je ne pense pas être le seul.

J'ouvre donc ce sujet afin d'en faire profiter à tous.


Je sais que le travail est un grand vecteur de rencontres. Cependant, mon travail est sédentaire dans une PME de 30 salariés. Je suis donc toujours avec les mêmes personnes, et il y a peu de mouvements.

Je fais de la musique. J'ai rencontré de nouvelles personnes par ce biais là, dont pas mal de femmes, mais personne que je sentais assortie avec moi.

Enfin, je suis inscrit sur OVS et propose certaines sorties. Dans le passé ça m'a permis de rencontrer des femmes avec qui je suis sorti. Mais aujourd'hui, c'est compliqué. Le site a changé (racheté par Meetic) et dans les sorties de ma tranche d'âge, il y a 70% de mecs.

Je fais régulièrement des soirées avec des amis. Mais ça ne brasse pas de nouvelles personnes.


Je cherche donc de nouvelles solutions pour engager une dynamique de nouvelles rencontres fréquentes. Une dynamique qui s'autoalimente.

Comment faites-vous de votre côté ?

Salut,

Merci de ta réponse.

Le bad, bonne suggestion. Surtout que j'aime bien et suis déjà équipé.

La salsa j'en fais déjà et sors régulièrement danser. Dans les faits, je ne trouve pas que ce soit un moyen royal de faire des rencontres. Les rencontres danse restent superficielles dans la très grande majorité.

Plus que des situations de rencontres, je pense que ce qu'il me manque c'est d'avoir de bons automatismes qui transforment les opportunités de rencontres en relations concrètes.

Egalement, je n'arrive plus à être vraiment emballé par quelqu'un. Ce qui fait que je n'ai pas ce moteur qui pousse à établir une connexion intime à l'autre.

Je suis dans le même cas, je passe mon temps dans une boutique ou en rendez-vous, la PME n'à que 10 salariés dans le bâtiment, 2 femmes proches de la retraite...

Donc si on excepte les salons pro et quelques réunions commerciales, moyenne d'âge 40 ans, le monde professionnel n'est pas ma zone de recherche.

Je compte m'inscrire à des cours de danse (Rock dans un premier temps pour dérouiller ce que je sais déjà, et ça correspond mieux aux milieux que je fréquente naturellement)...
Ensuite peut-être la salsa si je prend goût à la danse histoire d'apprendre à ne plus craindre les approches.

Peut-être les deux en même temps faut que je vois...

De toute manière les activités extra-professionnels vont être nécessaires.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 20.07.15, 14h46 par Hypnoziss

Je vais dire une connerie mais je prends le risque de me faire lyncher :
Tu as pensé aux sites de rencontre ?

Je sais que moi il y a eu des moments dans ma vie ou cela m'a permis de rencontrer et découvrir justement des nanas que je n'aurais jamais croisé autrement.

Après cela a aussi des inconvénients j'en ai conscience, notamment le fait que si tu rencontres une demoiselle dans un autre cadre sur ceux que tu fréquentes habituellement alors il y a des chances pour que vos centres d'intérêts ou vos logistiques divergent. Ce qui peut être pénible pour une LTR ... Ou très enrichissant.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

The_PoP a écrit :Je vais dire une connerie mais je prends le risque de me faire lyncher :
Tu as pensé aux sites de rencontre ?

Je sais que moi il y a eu des moments dans ma vie ou cela m'a permis de rencontrer et découvrir justement des nanas que je n'aurais jamais croisé autrement.
Je vais répondre en ce qui me concerne à la question même si elle ne m'est pas forcément adressé. :wink:

Je me suis inscris pour 3 mois sur Zoosk.
J'ai eu un dialogue de 2 ou 3 jours avec une fille très belle et très intéressante et c'est passé à lasse comme souvent quand on arrive pas à transformer l’essai. Elle vit à Lyon moi à Paris donc de toute manière ça complique les choses.

Fondamentalement pour avoir tester une dizaine de sites de rencontres, j'ai toujours finis par être déçus, le seul qui aurait pu être prometteur à fermé maintenant.

L'ennuie principal à mon sens des sites de rencontres, c'est que désormais ils cherchent à te faire raquer plus que ton simple abonnement, achète des points pour ci achète des points pour ça, sans compter que les rendez-vous ensuite sont étranges, tu connais la personne sans la connaître, tu es parfois déçus, et finalement tu finis souvent par dire tellement de choses sur toi via les messages que tu n'as plus grand chose à dire ensuite. (C'est vrai que c'est justement dans un des articles de FTS qu'on explique qu'il faut conserver certaines choses pour le réel).

Voila donc ça peu "aider" un peu mais de nos jours, même des sites "réputés", ont recours à des méthodes discutables à divers niveaux... On a un peu l'impression d'être des vaches à lait. Le piège de l'inscription gratuite par exemple, qui sous prétexte de voir à quoi ressemble le site, tu créer un compte, mais avec lequel tu ne peu pas répondre ou même réagir si quelqu'un reçois ton message.

Je suis donc très critique personnellement et si j'en ai repris un je ne compte pas dessus, c'est juste pour quand je suis en pause au boulot, ou occupé ailleurs.

Voila pour ma réponse personnel.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pas convaincu le 20.07.15, 14h29 par The_PoP

The_PoP a écrit :Je vais dire une connerie mais je prends le risque de me faire lyncher :
Tu as pensé aux sites de rencontre ?
J'y ai pensé. J'ai essayé et ça ne me convient pas.

D'autant que pour vraiment utiliser ces sites, il faut payer. Et je préfère utiliser mon argent autrement qu'à payer pour un résultat incertain.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 20.07.15, 13h15 par Yragael
  • [0] Intéressant le 20.07.15, 13h20 par The_PoP

Je pense même si c'est surement de la psychologie de comptoir basé sur une seule phrase, que la racine du problème, c'est que tu ne ressens d'attrait pour aucune.
Pour personne, donc forcément, tu te dis qu'aucun moyen de rencontre n'est bon.
Alors que c'est toi qui bloque, tu aurais accès à un grand nombre de femmes sinon.
Mais tu as bâti une sorte d'exigence pour une raison ou une autre (peur ou pas une réelle envie de faire l'effort ou sortir de ta routine?...), ça doit se ressentir et c'est un cercle vicieux (personne ne fera d'effort de se rendre intéressant pour toi si tu parais exigeant ou blasé ou peu motivé, en un mot fermé).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 22.07.15, 00h14 par Axelos
  • [+1] Intéressant le 22.07.15, 11h47 par Cellar Door

Outkast, effectivement le problème vient de mon manque d'attrait pour quelqu'un. J'en suis bien conscient.

Je n'ai pas d'exigence particulière. Je ne ressens pas l'étincelle pour les femmes que je rencontre.

D'où le fait que je cherche à faire plus de rencontres.

Je m'aperçois que jusqu'à présent, c'est le fait de ressentir une envie forte pour quelqu'un (que je ne connaissais pas ou peu) qui me faisait bouger.

Mais dorénavant, je ne ressens plus ce genre d'émotions basées sur l'idéalisation car en vieillissant je suis devenu plus lucide.

Il faut donc que je fasse maintenant l'inverse, c'est à dire que je me bouge d'abord pour créer du lien et ressentir ensuite ces émotions fortes, basées cette fois sur une connaissance réaliste de la personne.

Merci de ton intervention, ça m'a permis de cerner d'où venait le problème.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] De rien ! ;-) le 22.07.15, 01h16 par Onmyoji

La lucidité, c'est un nom qu'on donne à beaucoup d'autres choses.
Et puis c'est bien d'avoir des illusions, de se tromper parfois, ou d'aller à l'encontre de ses certitudes, de jouer le jeu même si on est pas trop intéressé.
Certains parleraient de perte de temps. Si tu t'amuses, si tu es curieux, où est le temps perdu? Et puis, ça t'aidera toujours à cerner ce que tu veux ou pas, et ça te maintient en mouvement. L'important, c'est l'inertie. Si tu ne bouges pas, ça te tombera pas dessus.
Si tu bouges, tu pourras lui tomber dessus.
Et pour l'envie de bouger, rien de mieux que de ne pas vouloir rester dans cette situation, malgré le côté usant des rencontres vides de sens.
Car on a toujours une chance de faire mieux.
Effectivement, il faut que tu travailles à la qualité plutôt qu'au nombre.
Et aussi voir que pour la plupart, ces femmes peuvent aussi devenir des amies et alimenter ta vie en opportunités ou simplement d'interactions intéressantes qui t'enrichiront, et te prépareront à la suite. Même si ce n'est pas ce que tu recherches exactement, ce n'est pas à négliger, c'est un détour.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 22.07.15, 09h16 par Axelos
  • [+1] Absolument le 22.07.15, 11h47 par Cellar Door

Outkast a écrit :Et puis c'est bien d'avoir des illusions, de se tromper parfois, ou d'aller à l'encontre de ses certitudes, de jouer le jeu même si on est pas trop intéressé.
Oui, effectivement, on a besoin de garder une part d'illusion et de rêve, sans quoi la vie ne serait pas possible.

Peu importe finalement le mode opératoire qu'on choisit, l'important est :
- D'agir.
- De croire en notre plan d'action.

Lorsque j'étais étudiant, j'avais la foi en mon avenir, tant professionnel que sentimental. J'étais convaincu que je maîtrisais ce futur directement par mes efforts dans le présent, et par tout ce que je lisais sur FTS et les blogs de développement personnel et financier.

Et puis lors de mon entrée dans la vie active, cela a été plus dur que ce que je pensais. Pas d'aisance matérielle. Difficultés à obtenir un appart, donc je vivais chez ma mère. Pas de possibilité de recevoir une nana chez moi. Perte de confiance en moi.

Puis j'ai perdu cette foi.

Il me faut maintenant trouver le juste milieu entre l'illusion naïve (et un peu narcissique sur les bords) d'auparavant, et le désenchantement actuel.

Bonjour,

Pouvez-vous SVP faire basculer ce sujet dans la section "Vos récits" du forum ?

Voilà :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 24.07.15, 23h18 par Axelos

Merci Cellar. C'est plus adapté qu'il soit dans la section des journaux.

Je me suis aperçu aujourd'hui que j'avais trop tendance à ne rien demander, à me débrouiller seul, même pour des choses anodines, comme demander des renseignements élémentaires.

Mauvaise habitude, que je vais corriger.

Par exemple, aujourd'hui, dans un supermarché, je cherche la sortie sans achat, que je ne trouve pas. Mon réflexe premier était de parcourir le magasin dans l'autre sens pour trouver cette sortie seul.

Je me suis ravisé et ai demandé le renseignement à une caissière.

La croyance "je dois me débrouiller seul sans rien demander" je l'ai recopiée sur mes parents qui sont bien comme ça, et elle est aussi mise en avant dans le système scolaire.

Croyance et comportement associé handicapants, car cela tue dans l'oeuf des interactions possibles.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Intéressant le 02.10.15, 09h54 par voucny

Salut,

Durant 2 mois je n'avais pas la tête à venir écrire ici. J'étais aux prises avec la fatigue, les frustrations professionnelles et beaucoup de questions qui trottaient dans ma tête.

Peu à peu je gère mieux l'insatisfaction professionnelle, et les tensions nerveuses.

Je me suis récemment intéressé aux techniques de méditation. Je ne fais pas de séances régulières, mais j'essaye d'incorporer la conscience de mes pensées dans ma vie quotidienne.

J'essaye d'être présent à l'environnement qui m'entoure. Cela n'annule pas l'insatisfaction professionnelle, l'insatisfaction d'être célibataire, les pensées désagréables, la tension nerveuse, mais contribue à les relativiser en faisant entrer à ma conscience d'autres éléments constitutifs de la réalité.

Ces points sont toujours présents dans mon mental, mais ils ne sont plus présents tous seuls.

Côté relations, c'était plat. Néanmoins j'ai pris conscience que la cause de cette platitude était ce manque de présence à mon environnement, la tête encombrée par des pensées avec lesquelles je ne parvenais pas à prendre de distances.

J'ai longtemps tenté de pratiquer une approche volontariste concernant l'amélioration de ma vie amoureuse.

Mais maintenant je change mon fusil d'épaule. Plutôt que de chercher à soulever des montagnes, je m'accepte tel que je suis ici et maintenant. J'ai grandi timide, et il y a beaucoup de choses que je suis à ce jour incapable de faire quand il est question de femmes et de séduction.

Plutôt que de vouloir tout changer en bloc, je vais procéder point par point, petit pas par petit pas.

Mon premier point d'évolution : le regard.

Alors depuis aujourd'hui, je m'exerce à lever la tête dans la rue, à regarder les gens, et soutenir le regard des femmes.

Expérience intéressante :
- Il y a celles qui ne m'ont pas vu
- Il y a celles qui ont jeté un regard
- Il y a celles qui soutiennent le regard et qui sourient en retour.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like a boss ! le 28.09.15, 08h24 par Snow

Super intéressant ce que tu entreprends mec, et le fait que tu décortiques les points difficiles me semble une bonne idée.
Je te souhaite tout le meilleur et pleins de progrès.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 01.10.15, 20h56 par Axelos

OK, pour le regard. La suite c'est quoi et quand? :)

Blusher a écrit :OK, pour le regard. La suite c'est quoi et quand? :)
Quoi : Démarrer une conversation. Faire connaissance.

Quand : Samedi après midi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 01.10.15, 22h13 par Blusher

Ce midi j'ai commencé à m'adresser à une inconnue. Elle parlait avec la personne qui l'accompagnait d'acheter un magazine, mais qu'elle ne savait pas où se trouvait ce rayon dans le magasin à côté de mon boulot.

Sans qu'elle ne m'ait rien demandé, ni regardé, je lui ai indiqué l'endroit.

Je me rends compte d'ailleurs que ça ne me pose pas de problèmes de m'adresser à des inconnus.

Ce qui me fait peur, c'est d'être entreprenant avec des femmes et de me dévoiler, surtout lorsque c'est dans un environnement familier : groupe d'amis, travail, lieu de sortie habituel, etc... Et par dessus tout lorsqu'on me regarde.

Vieux restes d'adolescents, lorsque j'ai appris à avoir peur qu'on se moque de moi sur le sujet de la drague, des femmes, du sexe.

Je n'ai pas (encore) dépassé cette peur.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] La suite, vite ! le 02.10.15, 20h25 par Blusher

Compte rendu de l'aprem :
- Je suis allé voir un film avec une des places qu'il me reste à écouler d'ici mi octobre. A la sortie j'ai engagé une conversation avec une nana qui était dans la salle. Nous avons également cherché la sortie du cinéma ensemble.
- Je suis allé m'acheter des pulls.
- J'ai essayé des guitares.

Sur le chemin pour rentrer chez moi, la pluie s'intensifie. J'entre dans un magasin pour m'abriter et je tombe sur une charmante jeune femme, Manon :
- Alex : On s'abrite de la pluie.
- Manon : Oui. Ah il pleut encore. On voit pas bien d'ici. J'ai l'impression qu'il pleut tout le temps à Lyon !
- A : Tu viens d'une autre ville ?
- M : Oui je viens de Nantes. Je suis ici depuis 2 semaines.
- A : Tu fais des études ?
- M : Oui de marketing digital, pas loin d'ici.

[S'ensuit un échange de prénoms, Une discussion sur les climats des deux villes.]

- M : Je te fais participer à mon jeu. Qui est l'artiste sponsor de Coca-Cola ?
- A : Avici [c'était écrit dessus.].

[Elle me donne une bouteille de Coca. En fait il s'agit d'un job à l'occasion d'une promo de Coca. S'ensuit une discussion].

- A : Allez, je vais reprendre la route. Enchanté d'avoir fait ta connaissance. Peut-être à bientôt.
- M : Oui qui sait ?
- A : Si tu veux on peut échanger nos numéros.
- M : [Elle hésite]. Euh, c'est qu'on se connait pas beaucoup...
- A : Pas de problèmes [sourire]. Salut. [Et je m'en vais].

Je suis content car même si je n'ai pas obtenu de numéro, ni de rendez-vous, je pense avoir donné le meilleur de ce que je pouvais à cet instant t.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Sympa :) le 04.10.15, 11h53 par Hydrogene

Concernant ton message précédent, j'ai rédigé une réponse et de fil en aiguille c'est devenu un article :) Je l'ai envoyé à FK pour publication, on verra la suite. Continue en tout cas!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Cool le 04.10.15, 12h06 par Axelos

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre