Les tribulations de Jsh, La version longue.

Note : 16

le 24.07.2015 par Jsh

115 réponses / Dernière par FK le 30.11.2021, 00h20

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Je ne suis pas sûre que ce post ait sa place ici, mais ce matin, j'avais besoin du pouvoir cathartique de l'écriture, pas de son pouvoir récréatif. (J'annonce l'article bourrée de considérations dignes du meilleur de la psychologie de comptoir)

Comme à chaque fois que j'expérience un boost de confiance en moi, irrémédiablement je finis par déprimer. J'ai cette incapacité quasiment pathologique à rester heureuse plus de douze heures d'affilées. Mais ce soir j'irai probablement de nouveau bien. Quand je bosse, c'est un peu différent, je suis tellement passionnée parce que je fais que je ne pense qu'à ça et tous les sentiments extérieurs s'éteignent.

[youtube][/youtube]

Donc cette nuit, j'ai pensé à L'Artiste. Comme à chaque fois. Je m'étais promis de ne pas développer mes LTR ici. Peut être par peur de revivre les souvenirs. Probablement parce que je n'arriverai jamais à en parler correctement. Quand je repense à ces histoires, je ne repense qu'au mauvais moments, qu'aux désillusions. Mais je m'en voudrai terriblement de réduire ces histoires à leurs échecs. Je ne pourrais jamais être objective sur le passé. Raconter les choses telles qu'elles se sont passées réellement. Même en gardant les faits tels qu'ils sont, je les ai bien trop analysés pour ne pas en faire un récit où je suis la victime et eux, les tortionnaires. Mais ça serait tellement injuste. Comme dans toute relation, j'ai mes tords, et eux les leurs.

Je n'ai pas l'envie de ternir le passé. J'ai trop grandi pour ça. J'ai toujours détesté les amis qui, pétris de bonnes intentions, se sentent obligés de diminuer l'Ex après une rupture. Oui, la relation est un échec, mais ça ne te permets pas de traiter l'homme avec qui je viens de passer deux ans de vie de "Connard insensible". Ou de me dire fièrement, "De toute façon, je ne l'ai jamais aimé". Quel est l'intérêt ? Soit effectivement tu ne l'as jamais aimé, et dans ce cas, il aurait pu être intelligent de m'en parler à une époque où je pouvais y faire quelque chose, ne serait-ce que pour me protéger. Soit tu l'as apprécié, et dans ce cas, ce pauvre homme ne t'as rien fait, et salir sa "mémoire" n'y changera rien.

L'Artiste et moi avons été ma plus belle et ma pire relation à la fois. Jamais je n'avais ressenti un amour pareil, mais jamais je n'aurai pu croire que deux êtres qui s'aiment tant puissent se faire autant de mal. Le jour où nous avons rompus, quelque chose s'est brisé en moi, irrémissiblement. Quelque chose que j'ai passé 2 ans a tenté de réparer, sans succès. Un peu comme si j'avais perdu la force d'aimer, la force de me battre pour faire qu'une relation marche. Depuis je fréquente des hommes, mais jamais pour beaucoup plus qu'une nuit. Je n'arrive plus à me lâcher. Je suis toujours en retenue face à ceux qui pourraient me plaire.

Je suis optimiste de nature. Ca peut paraitre surprenant après ce discours. Mais je reste persuadée qu'un jour, j'aimerai de nouveau. Je tomberai sur quelqu'un de simple, quelqu'un qui fera tomber une à une toute les barrières que j'ai construites après la rupture. C'est une sensation très étrange. Je suis comme tiraillée par l'envie d'y croire à chaque fois mais la peur de souffrir encore.

Il y a une chose toute fois, pour laquelle je tiens L'Artiste complètement responsable. Quand on s'est connu, j'avais beaucoup plus confiance en moi qu'aujourd'hui. Mais à force de temps et de réflexions, il a su détruire chacune de ces miettes de confiance. J'ai souvenir de cette nuit d'hiver où L'Artiste et moi parlions de littérature. Ce soir là, il avait explosé de rire que je lui avais dit que Confession d'un enfant du siècle de Musset était l'un de mes livres préférés. Il m'avait dit "Je ne savais pas que tu faisais dans les romans de gare, Jsh". Cet idiot avait confondu Musso et Musset, mais plutôt que de l'admettre, il avait préféré se moquer allègrement de mes goûts. L'Artiste était un vrai cultivé, il connaissait beaucoup de chose à l'art, à la peinture, aux films et aux livres. Et c'est sûrement ce qui m'a fait tomber amoureuse la minute où je l'ai rencontré. Mais il avait surtout un égo de la taille de la Russie, persuadé qu'il était le seul à pouvoir apprécier la beauté des choses. Et cet égo à complètement écrasé le mien. Le jour où j'en ai le plus souffert est celui où il a dénigré le métier de vétérinaire, m'expliquant à l'aide de grandes tirades bien faites pourquoi c'était un métier inutile et sans valeur, et qu'il ne comprenait pas que dans un monde où il y a tant de souffrance on puisse se concentrer sur une chose aussi futile que de soigner des "Chienchien à sa mémère". Le mec était architecte, bordel de merde, qu'il ne vienne pas me dire qu'il avait pour vocation de mettre un toit sur la tête de chaque enfant du Tiers-monde.

--

En écrivant ces mots, j'avais en tête ce passage de Mémoires d'un suicidé.

" Nous ne nous sommes pas aimés ; nous avons cherché l’un dans l’autre ce qui n’y existait pas, et nous nous sommes quittés comme on abandonne un champ épuisé et devenu irrémissiblement stérile. Je n’y retournerai pas, mais c’est égal, cette rupture me laisse du vide ; je sens que j’ai perdu quelque chose, ne serait-ce que l’habitude de m’ennuyer à certaines heures et d’une certaine manière. "- Maxime Du Camp

Je ré-écrirai sûrement dans la semaine, sur mes aventures de dragues, sur une note plus légère, mais je suis ravie d'avoir pris le temps de mettre en forme ce fond si personnel. Je vais déjà mieux, comme je l'avais promis.

[youtube][/youtube]

Bon dimanche et pleins de chatons tout doux,
J.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 06.09.15, 13h43 par Bumble
  • [0] Détends toi le 07.09.15, 12h42 par Onmyoji
  • [0] Courage le 08.09.15, 11h06 par Lulla
  • [0] Ca va mieux en le disant le 08.09.15, 12h31 par MaryeL

J'adore ton journal. Vraiment. C'est incroyable comme j'ai la sensation qu'on se ressemble. J'ai l'impression de lire une sorte de double.
Va vraiment falloir qu'on se rencontre un de ces jours.

Je n'ai pas trop de quoi t'aider à part que je ressens parfaitement ce que tu écris.

( moi aussi Les confessions d'un enfant du siècle est un de mes romans préférés :) ).

Passe un bon dimanche ma belle
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 06.09.15, 14h34 par Jsh

Up ou down, séductrice ou torturée, drôle ou tristounette, c'est un putain de plaisir de te lire ;)

Merci aussi pour Des visages des figures que je kiffe tout particulièrement depuis toujours. J'adore l'atmosphère de cet album, tout en retenue, avec cette rage contenue qui explose parfois, étouffant, oppressant, et tellement prenant.

Puis.. je ne prétends pas contrebalancer l'avis de l'Artiste, mais sache que pour certaines personnes qui préfèrent les bestioles aux gamins (pour de bonnes ou de mauvaises raisons), les vétos sont juste des sauveurs du monde...quoi qu'il se passe dans ce dernier :wink:

Au plaisir de te lire :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 08.09.15, 19h30 par Jsh

Bonsoir les p'tits chats ...

J'ai l'impression de ne pas avoir écrit ici depuis une éternité. Je me suis laissée un peu dépasser par la vie, j'ai beaucoup de travail. En ce moment je suis souvent aux urgences. J'adore cette rotation. La stimulation intellectuelle, le fait de devoir réfléchir à tout à 1000 à l'heure, l'adrénaline des réanimations, le fait de se donner coeur et âme et tout faire pour essayer que le petit chaton arrivé plus tôt dans la soirée passe la nuit. Mais c'est aussi une rotation très lourde physiquement, les shifts sont longs, je ne mange presque pas, je dors mal. Et moralement, on est constamment confronté à la mort, à l'annonce du diagnostic fatal.

L'avantage c'est que je n'ai pas pensé à B.A.B de tout le mois ou presque. Enfin, jusqu'à qu'il m'envoie un message il y a une semaine à 1h56 pour me demander si j'étais dans le coin puis qu'il ne me réponde plus. Cette relation me fatigue et je pense sincèrement que je vais couper le peu de ponts qu'il y a. Ce côté, j't'envoie un message juste pour te rappeler que j'existe puis je t'ignore pendant une semaine. J'aimerai tellement comprendre ce qu'il se passe dans la tête de ce garçon. Je ne vois pas l'intérêt de relancer quelqu'un pour l'ignorer après. Bref.

Je n'ai pas non plus le temps de ressentir l'absence de Féline, ce qui est tant mieux.

--

Hier soir Husky a fêté son anniversaire. Chaps est même revenu pour l'occasion. La soirée a été géniale. On a bu, on a dansé, on a joué aux cartes, on a chanté, on a rit. Tous ensembles. Les choses sont simples entre Chaps et moi, ce qui me change de tout le bordel de mes autres relations. On est simplement heureux de se voir.

Je reçois un message de B.A.B.

L : Là je suis saoul mais je vais dormir vu que je bosse demain à 8h.
L : Toi et moi c'est un peu l'amour du sexe quand même.
M :Non, c'est pas mon genre ;)
L : Si, ça va être ton genre !
M : M'okay. Tu parles beaucoup, mais du coup, chez toi ou chez moi ?
L : Chez toi ! Mercredi soir. Ou demain soir.
M : Je pense que tu es vraiment saoul. Tu es engageant, c'est surprenant.
L : Tu verras, tu n'es pas au bout de tes surprises ...
M : C'est à dire ?
Plus de réponse. Très bien, fais comme tu veux.

Je profite de ma soirée. A 4h Chaps veut rentrer pour se coucher. Je le conduis à son hôtel, mais arrivés là bas, impossible d'entrer, nous n'avons pas le code de la porte. Husky habitant juste à côté, je lui propose d'aller dormir chez elle. Mais malgré nos 1456 coups de sonnette, impossible de la réveiller. Je lui propose alors d'aller dormir chez Libellule qui habite tout près aussi. Chaps le sent pas très bien, elle est saoûle et il a peur que ça dérape.

L : Sinon, toi et moi on dort chez Libellule sur son canapé ensemble comme ça pas trop de risque de faire n'importe quoi.
M : Ca me va . Par contre il faut que je repasse à la salle récupérer mon sac. Et puis J'ai vu un Nantais absolument canon et je m'en voudrai de ne pas avoir tenté quelque chose.

Nous voila reparti avec l'objectif Nantais. Le mec est canonissime. Il est brun, barbu et a des yeux à se damner (Oui, surprenant comme cible pour Jsh... Hmhm).

A peine arrivé, je me dirige vers mon Nantais, une seule idée en tête. La conversation est fluide, on rigole bien. Je fixe son regard, me mord la lèvre inférieure. On s'embrasse. C'était presque trop facile. Mais p**ain ce que c'est bon. Chaps me félicite d'un clin d'oeil.
Mr. Nantais et moi même continuons à nous dragouiller gentiment assis sur un canapé dehors. Il a froid, je lui propose de le ramener dans la colloc où il dort. Il accepte. Je dis rapidement aurevoir aux copains encore présents et en profite pour demander à Lapin, un de mes bizuths et membre de la collocation en question, si il compte dormir sur place. Il me tend un préservatif, ses clés et me gratifie d'un "Va t'amuser ma grande". Propre.

A peine arrivés, Mr. Nantais m'attrape les cheveux et m'embrasse longuement.
L : Tu peux pas me laisser dormir seul après ça ...
Je ne résiste même pas.
Le sexe est assez ouf. Genre Joker ouf. Il s'endort en me serrant dans ses bras. Pour une fois je n'ai pas envie de fuir. Je me sens bien. Je me drogue olfactivement à son parfum, le nez dans sa clavicule.

Départ précipité ce matin, je n'avais pas envie d'attendre que ses potes se réveillent et me charrient grassement. Je dépose un rapide bisou sur ses lèvres et lui dis au revoir. Il attrape mon poignet.

L : Quand tu viens à Nantes, tu préviens hein ? Ca me ferait plaisir de te revoir, t'es assez géniale comme fille.

Je m'installe dans ma voiture, allume une cigarette, le sourire aux lèvres. Emplie d'une vague de bien être. B.A.B m'écrit.

L : Bon ok. J'étais peut être très saoul.
M : Moi aussi, je te rassure. On est un peu des nazes saouls.
L : En fait, avant de te parler, je devrai me branler, ça calmerait un peu mes ardeurs.
M : Classe. Bon allez, j'assume ma (grande) part de responsabilité dans le chaffouinage alcoolisé.
L : C'est entièrement ta faute oui !

Je pars déjeuner avec Pony et Féline, qui est de passage pour le week end. On débrieffe de mes exploits de la veille, de la nouvelle vie de Féline, de la relation merdique de Pony. Je leur parle des messages de B.A.B. Pony hallucine et me dit que la dernière fois qu'elle l'a vu il lui avait dit que je n'arrêtais pas de le textoter. Elle a presque du mal à croire que la relance vienne de lui. Je vois rouge. Toutes les relances viennent toujours de lui. Bordel. Tout le temps. Et il ose sous entendre que je le harcèle. Ca me tue. Tout le positive mojo retombe d'un coup. Je me sens mal, je culpabilise. Je me déteste. Je me déteste de me faire galérer pour un mec qui a tous les attributs du con. Pony doit partir. Je reste à discuter avec Féline.

Je ne l'ai pas recontacté de tout le mois de septembre. J'essaie de penser à autre chose. Après oui, quand il m'écrit je lui réponds. Mais apparemment il ne faudrait pas. Je ne comprends pas ce type. Vraiment pas. Si je ne l'intéresse pas, je peux le comprendre. Je suis grande, je ne vais pas me mettre à me pleurer. Mais dans ce cas là, pourquoi les relances ?! Si je l'intéresse, ne serait-ce que pour une nuit, quel est l'intérêt d'aller faire le malin devant ma copine en me faisant passer pour une meuf pot de colle. Vraiment ça me sidère.

Je viens de recevoir un message de B.A.B pour me dire qu'il sort à peine du boulot alors qu'il aurait du finir à 16h. Je n'ai pas répondu et j'ai envoyé la capture à Pony, accompagnée d'un "Alors, qui relance qui à ton avis ?"

Je suis perdue dans cette histoire. Chaps insiste pour que je passe à autre chose. Mais j'arrive pas à ne pas lui répondre. A me dire que c'est mort mort, même si c'est sûrement le meilleur choix.

Image

Bonne soirée les lapins,
J.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 11.10.15, 20h57 par Poivron
  • [0] Like ! le 11.10.15, 21h16 par Snow
  • [0] Oublie la le 11.10.15, 21h16 par The_PoP
  • [0] LFG ! le 11.10.15, 22h56 par amelia
  • [0] Encore! le 11.10.15, 23h03 par Lulla

Bon clairement pour BAB, c'est pas cool et je comprends que ça te gonfle de savoir qu'il transforme les choses. C'est un putain de fantôme que tu te traines ( et pas du genre Casper le gentil fantôme) et je serai franchement mal placée actuellement pour te jeter la pierre. Mais sérieux, pense à ton nantais. C'est tellement jouissif de lire des trucs comme ça et de savoir que c'était incroyable pour toi. Quand t'as une baisse de moral en mode "putain mais pourquoi il me hante, je fais de la merde", pense au nantais, pense à ces mecs tops que tu as charmé, pense à leurs calins et à leurs yeux qui ont brillé en te voyant.

T'es une nana intelligente, drôle, intéressante, certainement ravissante vu les beaux bruns barbus que tu ramènes (argh les bruns barbus aux regards à se damner, on se comprend). Focalise toi là-dessus quand l'autre te fait douter. Et t'as pas besoin de leur approbation de toute façon. L'important c'est toi et ton bien-être.


COURAGE et LFG pour le nantais ;)

Image
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 12.10.15, 01h59 par Jsh

100% d'accord avec Amelia, BAB ne t'apporte rien et en plus il agit comme un blaireau... C'est pas un fantôme c'est une chimère que tu t'es créé que tu te traines la...

Surtout que t'as l'air de faire plein de chouettes rencontres a cote. Alors sors ton ego de l'équation et NEXT...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 12.10.15, 20h26 par Jsh
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

L : En fait, avant de te parler, je devrai me branler, ça calmerait un peu mes ardeurs.
Elle est collector celle-ci !

Sinon pour le reste je suis d'accord avec les deux du dessus, notamment The_Pop quand il te dit de sortir l'ego de l'équation. Dès les premières lignes du journal je me suis fait cette réflexion : un petit problème d'ego.

Belle écriture, continue comme ça.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 12.10.15, 20h27 par Jsh

Il a la classe ce BAB dis moi ! :D

Non mais ouais, rien à rajouter si ce n'est que c'est un plaisir de lire ce journal.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 12.10.15, 20h27 par Jsh
  • [0] Absolument le 13.10.15, 00h18 par MaryeL

Merci à tous pour vos messages.

Lulla, Merci pour ton message qui m'avait fait tant plaisir à l'époque. J'espère continuer à te divertir avec mes (mes)aventures.

Amelia, merci, pour tous tes messages de soutien et ta gentillesse, et pour la reading list in progress. J'ai vraiment envie de clôturer le chapitre B.A.B. Même si je continue à me trouver des raisons de ne pas le faire. Et promis au prochain message qui m'envoie qui me titillera les ovaires, je penserai au Nantais et aux autres plutôt que de rentrer dans son jeu.

The_PoP, effectivement la définition de Chimère lui sied à merveille. La symbolique de la chimère est vaste et son nom a été repris pour désigner, dans un sens étendu, les rêves ou les fantasmes et les utopies impossibles. B.A.B = Acronyme pour Blaireau à Barbe ? :D Merci pour cette toute nouvelle définition ;). Quand tu parles d'ego c'est rapport au fait que ça m'énerve qu'il me fasse passer pour une conne devant une amie ? Je te demande uniquement parce que ta remarque m'a interpellée et que j'essaie de comprendre si effectivement je fais preuve d'un trop plein d'ego ?

LittleNeapolis , je dois avouer que sa punchline m'a quand même bien fait rire. Idem que pour The_Pop, je veux bien que tu m'expliques le "problème d'ego", parce que j'ai un peu de mal à comprendre et que j'essaie d'y voir un peu plus clair, et notamment sur la façon dont vous percevez mes écrits ? (Cette dernière question est une vraie vraie question, pas la remarque vénère d'une meuf piqué au vif, loin de là). Merci sinon aussi :D

Venusian : Barbu et un humour distingué, tout ce que j'aime. Merci à toi.

--

Cette nuit, il m'a renvoyé un message d'une grande qualité et plein de légèreté ...
L : Et dire que j'étais à deux doigts d'envoyer une photo de ma bite. Ouf.
M (ce matin) : Tu t'es branlé et ça t'a calmé ?

--
Et puis je vous l'avais promis il y a quelque temps, et ça me semble très approprié à cet instant ... Le best mega plus of de la punchline de B.A.B ou "Petit précis de drague pour Blaireau Barbu à l'humour gras"
(en plus, avec un peu de chance je vais pouvoir finir de m'autopersuader que je rate vraiment rien)

L : J'en ai rien foutre, je juge pas .... (SALOPE !)

L : Aaaaaaaah on y vient !
M : Ou ça ?!
L : A ma bite comme carte de crédit !


L : T'es saoule ? J'attend de me faire violer en étoile de mer
M : Et non, même pas ! Je te sens déçu !
L : Dessous *
M : Dessus ?
L : Dedans !
M : ...
L : Mais fallait répondre dehors ! T'es bête non ?
L : Et ce soir tu seras saoule ?
M : Hmm possible. Et toi tu as prévu d'atteindre quel volume sonore ? (Nb: Mr parle fort quand il boit)
L : Ben ça dépend, tu montes à quel niveau quand tu cries ?
M : Ne te flatte pas trop, encore faut-il arriver à me faire crier !
L : Je vais te bailloner, comme ça on pourra toujours dire que tu voulais crier mais que tu ne pouvais pas.

L : C'est ca qui est bien, je suis plein de surprise
M : Je ne demande qu'à te croire !
L : Voir c'est croire.
L : C'est là ou je t'envoie une photo de ma bite ?

L : Tu te leves demain ?
M : Non pourquoi ?
L : Fallait le dire plus tôt. Madame j'en gage rien
M : Ca aurait changé quelque chose ?!
L : Ouais, on serait en train de baiser là.

(Et non, malheureusement, il n'y avait jamais de contexte pour ces messages).

Bonne soirée les pipous chats,
J.


Image

--
Edit : J'ai relu mon journal. B.A.B n'est rien qu'un Joker bis, l'esprit en plus.
Et c'est en ça que j'ai besoin de conseils, parce que je suis très capable de me foutre dans des histoires pas possibles et des fois j'ai besoin que quelqu'un d'extérieur me dise "Bon ça suffit les conneries, passe à autre chose".


Je l'avais prédit, vous avez été relativement pro-actifs, parfait, c'est exactement ce dont j'avais besoin.


[youtube][/youtube]
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 13.10.15, 07h40 par Lulla

Ben quand j'ai parlé d'égo c'est plus parce que tu continues à répondre et à laisser prise à un mec que tu devrais juste envoyer chier. Bref ça donne l'impression que tu n'as juste pas envie de t'avouer qu'en fait ça ne marche tout simplement pas.

Parce que bon je crois là que ça fait quand même un max de plans foireux pour peu de fun au final. Et on ne le dira jamais assez mais quelqu'un d'intéressé réellement se débrouille pour nous voir réellement...

Là j'ai juste l'impression que t'es un pansement pour lui...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 12.10.15, 20h25 par Jsh
  • [0] +1 le 13.10.15, 07h40 par Lulla
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Bonsoir Bonsoir :)

Petit update et F.R digne du meilleur de Katroushka.

J'ai supprimé le numéro de B.A.B , comme ça pas d'excuse pour envoyer un texto criant de désespoir / haine / mépris / frustration sexuelle à 4h du mat et 4g.
J'ai aucun nouvelle depuis mon dernier post. C'est cool. Je me suis noyée dans le taff, 113 h effective de boulot cette semaine (... Les 35h c'est surfait), et j'ai pas pris une minute pour penser à lui. Je suis exténuée physiquement. J'ai perdu 3kg en deux semaines, juste parce que j'ai même pas le temps de manger ou de dormir. Mais je me sens comblée moralement et intellectuellement. Et c'est tellement génial.

--

Hier soir je suis sortie avec Pony, Husky et son frère. Barathon du samedi. J'avais besoin de déconnecter. On a fait 8 bars en 2h. C'était drôle.

2h et quelques, on rentre dans une boite. Je suis un peu pompette et de superbe humeur. Je perds rapidement les filles de vue et erre au milieu des gens qui dansent. Je regarde chacun des mecs que je croise. Aucun ne me plait physiquement. Tant pis, une dernière clope et je rentre, de toute façon je suis crevée. Dans le fumoir je croise le regard d'un brun franchement canon. Pas de barbe, mais des fossettes de l'espace. Je lui souris, il s'approche de moi.

L : Salut ! T'as pas une clope pour moi ?
(Je lui tends mon paquet)
L : Viens on va s'assoir. Tu sais, j'ai hésité à venir te parler, t'as un visage magnifique, mais je suis sûr que t'es chiante.
M : T'as pas idée. Je suis à l'antipode de la fille gentille. (Clin d'oeil)
L : Ca me fait penser à une blague ... Tu sais ce que c'est une fille gentille ?
M : Un fille qui suce. Dommage que je sois une chieuse ...
L (le sourire en coin) : Finalement tu m'intrigues ...
M : Moi c'est ton pull qui m'intrigue (Le mec porte un espèce de pull en cachemire vert bouteille). Ca me fait penser à du gazon ... (J'attrape son bras). Par contre c'est super doux.
L : L : Tu fais ça que pour me tripoter non ?! ... Non non, laisse ta main, j'ai pas dit que ça me dérangeait. (Il attrape ma main et la pose sur son torse) (AAAAAAAH, il a des pectoraux de folie ...)

On continue à se chercher gentiment mais son pote nous rejoint et commence à me draguer ... Lourdement. ("Tu veux pas m'embrasser ? Allez, juste un petit bisou").
Ca me gonfle, et puis Fossettes parle à la fille assise de l'autre côté. Je me lève pour partir, il attrape mon bras au passage.

L : Ne pars pas ! Mon copain te plait pas ?
M : Pas franchement, désolée.
L : T'aimes pas les petits ?
M : Je préfère les mecs un peu plus grands ...
L : Un peu comme moi ?
M : Un peu comme toi ...

Il m'embrasse. A peine. Il effleure mes lèvres. Il sourit. Attrape l'arrière de ma nuque et m'embrasse longuement.

On se sépare. On se recroise. Je retrouve mes copines qui draguent de leur côté. Il m'attrape par la taille. Il prend ma main et me fait sortir de la boite.

L : Viens on va chez moi, boire des bières et écouter de la musique bien.

Je le suis. Il me tient par le poignet. Me plaque contre l'embrasure d'une porte. On se galoche comme des ados à 2g. On continue notre route. On rit. On trébuche. On arrive chez lui. Il m'embrasse dans son couloir. Met de la musique. On s'assoit sur son canapé. Il pose sa tête sur mon épaule.

L : Tu sens tellement bon. Et t'es pas chiante.

On finit dans sa chambre, il m'attire sur lui. On se déshabille. Il sourit quand il retire mon top. Me glisse un ou deux compliments. Ca m'aide à me détendre un peu. Je retire son tshirt et frôle la luxation de la mâchoire quand je le vois torse nu.

Il a des pattes de chats sur son drap. Ca me fait rire. On se donne pas de prénom. Pas besoin.

On baise. Encore et encore. Jusqu'à en tomber d'épuisement, le coeur à deux doigts d'exploser dans ma poitrine. On parle. On rit. On baise. On parle en baisant. On joue avec nos corps. J'adore cette sensation de "sans lendemain", qui nous permets de nous lâcher complètement. Ca rend le sexe absolument génial. (Ne vous méprenez pas, j'adore aussi le sexe dans une relation stable. Cette sensation d'intimité. De ne former qu'un ... Mais là c'est différent. Le sexe est sans complexe. Sans limite.)

(Et putain ce mec comprend la notion de "claquer" dans Levrette claquée ... Alléluia !)

Il s'endort. Je m'habille. J'hésite à partir. Ca m'embête. L'espace d'une nuit j'ai entre - aperçu une alchimie assez particulière entre nous, et je n'ai pas envie de passer à côté. Je finis par laisser mon numéro de téléphone accompagné d'un dessin de museau de chat.

Il m'a écrit aujourd'hui. Je n'étais vraiment pas sûre qu'il le ferait. Et je ne m'attendais (absolument) pas à un message dans la journée.
Je suis contente qu'il l'ait fait.
Son message était adorable.

L : J'ai passé à la fois une soirée surprenante et super cool. Je suis ravi d'être tombé sur toi. T'es pas chiante et t'es beaucoup trop jolie. En fait t'es même sacrément cool. Si tu es partante, j'aimerai beaucoup de revoir.

J'ai eu un ou deux papillons égarés qui se sont réveillé tout au fond de l'estomac.

Bonne soirée les chatons,
J.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] LFG ! le 25.10.15, 19h48 par Rickhunter
  • [0] Yesssss! le 25.10.15, 20h38 par Fate
  • [0] LFG ! le 25.10.15, 20h52 par The_PoP
  • [0] Like a boss ! le 25.10.15, 22h27 par RosieRosette
  • [0] Yesssss! le 26.10.15, 08h05 par Sathinelilly
  • [0] Like ! le 26.10.15, 08h44 par Lulla
  • [0] Miam le 26.10.15, 10h27 par amelia
  • [0] La suite, vite ! le 26.10.15, 14h45 par Onmyoji
  • [0] Like a boss ! le 26.10.15, 15h31 par Bumble
  • [0] Like ! le 26.10.15, 18h15 par FK
  • [0] Bravo ! le 26.10.15, 19h27 par Baijin
  • [0] Post de qualité le 26.10.15, 20h28 par lamefurtive
  • [0] Like ! le 29.10.15, 20h43 par Fredbart94
  • [0] Like ! le 22.11.15, 21h08 par MaryeL
  • [0] Like ! le 03.12.15, 12h30 par Bo Ty

Mais ça fait tellement plaisir de lire ça. Chapeau ! :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 25.10.15, 20h58 par Jsh
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

J'ai envie de lui décerner une récompense honorifique signée FTS, il la mérite.

Ah ben voilà. Ils existent encore, c'est cool.

L : Viens on va s'assoir. Tu sais, j'ai hésité à venir te parler, t'as un visage magnifique, mais je suis sûr que t'es chiante.
Oh mon dieu. Du neg® ©FTS 2005 :mrgreen:

Mais ouais. FR a mettre entre toutes les mains. On peut se risquer au compliment sans passer pour une carpette faisant perdre tout intérêt.

Aaaaaaaaaaaaah j'aime !!!

L : Viens on va s'assoir. Tu sais, j'ai hésité à venir te parler, t'as un visage magnifique, mais je suis sûr que t'es chiante.
M : T'as pas idée. Je suis à l'antipode la fille gentille. (Clin d'oeil)
L : Ca me fait penser à une blague ... Tu sais ce que c'est une fille gentille ?
M : Un fille qui suce. Dommage que je sois une chieuse ...
Collector. Ce que j'ai ri en lisant ça !



Un de mes partenaires coquinous a mis ce morceau pendant nos séances gym en duo, dédicace à toi ( on se comprend, hommage suprême ) :

[youtube][/youtube]

Image
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Enorme ! le 26.10.15, 21h59 par Jsh

Salut les fluffy cats,
Un petit update rapide sur la situation actuelle.

En vrac, j'ai revu Fossettes quelques fois.

La première fois que je suis arrivée chez lui, j'ai bien cru que je n'arriverai jamais à sonner à l'interphone. J'étais persuadée que le mec serait déçu de me revoir, sobre. Le coeur avoisinant les 200 bpm et les jambes chancelantes, je ne suis pourtant pas partie en courant. Lui non plus. On a parlé, on a rigolé. Il a passé sa main sur ma cuisse, a planté ses yeux dans les miens, toute l'appréhension a disparu.

On ne connait toujours pas nos prénoms. Ce qui rend la situation assez cocasse par moment. C'est cool. On connait nos vies. On parle de ce qu'on fait, ce qu'on veut faire, ce qu'on a fait. On écoute beaucoup (beaucoup) de musique. Avant le sexe. Pendant le sexe. Après le sexe. On a plein de blanc contemplatifs dans la conversation. C'est surprenant. Ca change. C'est presque reposant. Les papillons sont toujours là quand je franchis le seuil de sa porte, le coeur est toujours un peu tachycarde quand je le retrouve.

Mais (parce que oui, il y a un mais), on sait tout les deux que ça ne donnera rien. Je ne reste jamais dormir, il ne vient jamais chez moi. On mange pas ensemble, on regarde pas de films ensemble, on ne va pas boire des verres ensemble. On ne s'écrit pas pour se donner de nouvelles, seulement des disponibilités. On baise, on se perd dans la musique, parfois dans les vapeurs de THC, parfois dans celles d'alcool, parfois on reste totalement sobre. Il me fait un bisou sur la joue quand j'arrive, je lui fais un bisou dans le cou quand je pars.

C'est simple mais ça ne mène nulle part. Et pourtant, j'ai l'impression qu'aucun de nous ne veut être celui qui y met le stop final. Et pourquoi arrêter ? Pour la première fois depuis des mois je me sens bien dans ma tête. Je ne pense plus à B.A.B. Il m'a écrit il y a une dizaine de jours, a 4h du mat pour me dire que je lui manquais. Je lui ai répondu de se branler, ça calmerait ses ardeurs.

J'ai passé une soirée en tête à tête avec Mr Parfait il y a une semaine. On devait être en potes et puis les gens ont fini trop saouls ou trop énervés les uns contre les autres. On a discuté. Il m'a appris à danser sur de la Bossa Nova dans un bar surblindés. On a discuté un peu plus. On est rentré, chancelants et heureux.

Bisous les copains,
J.

[youtube][/youtube]
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] La suite, vite ! le 21.11.15, 09h25 par Bumble
  • [0] Like ! le 21.11.15, 12h24 par Lulla

Bonjour madame Katroushka,

Je n'ai pas eu la foi de tout lire (un vrai flemmard), mais le peu que j'ai lu donne très envie de revenir suivre tes aventures.

Tu as l'air de tendre vers la légèreté, l'humour, un brin de folie katroushkanesque. Je pense que tu prends la bonne direction et je ne peux que te souhaiter de continuer comme ça, en attendant la suite de ton histoire. Ta touche de clavier (à défaut de ta plume) est très agréable à lire.

Continue comme ça !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 21.11.15, 14h54 par Jsh

@Bo Ty : Merci pour ton gentil retour. Et en vrai, j'aime les animaux. Je les aime d'amour. Je n'aime pas les généralité et qu'on réduise mon futur métier à "faire des calins à des petits animaux trop mignons". C'est tout :3 (Et les chats domineront le monde un jour <3 )


--

Un micro update de la loose.

C'était rigolo de s'acoquiner avec un parfait inconnu de façon répétées. Ca l'était. Jusqu'au vol de mon portable vendredi dernier. C'est plus compliqué de le contacter maintenant que j'ai été obligée de changer de numéro pour une durée indéterminée, et que je ne connais ni son nom, ni son prénom.
#Echec.

C'était rigolo de dragouiller ce mec très drôle au sourire très mutin vendredi soir. Jusqu'au moment où je suis revenue de ma pause clope les larmes aux yeux délestée de mon appareil de technologie portative. #TêteDefilleàproblèmesSpotted. Le mec a déguerpi vite fait bien fait.

C'était presque chou de me faire aborder par un mec dans le métro à 1h40 du matin, en pleurs.
"T'es tellement mignonne que si ça ne tenait qu'à moi, je t'aurai déjà acheté 4 iphone 6 ... Mais mon banquier va pas être trop trop d'accord".
#JeMeSeraisContenterDu5s

Bref, c'est des choses qui arrivent.
Au moins les chats, ils ont pas ce genre de problème ...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pas cool le 03.12.15, 08h04 par RosieRosette
  • [0] lol le 03.12.15, 14h24 par Bald_Soprano

Hello.
Regarde tes factures en ligne pour le numéro du mec (sms ou appels). Il doit aussi avoir le tien si tu changes pas. Courage
Bye
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 03.12.15, 02h00 par Jsh
  • [0] Post de qualité le 03.12.15, 08h50 par Snow
  • [0] +1 le 03.12.15, 12h25 par Bo Ty

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre