Grain de sable

Note : 7

le 22.11.2015 par Perlambre

34 réponses / Dernière par The_PoP le 04.06.2020, 21h35

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Je pensais être préservée des aléas d'une vie sentimentale, soucieuse de ma sérénité avant tout, heureuse d'une vie professionnelle riche et d'amis fidèles.

Et le grain de sable. Délicieux grain de sable que je vais appeler F.

Et F a crissé sous mes dents il y a quelques jours en me disant : "il faudrait avoir le courage de ne plus nous voir, quoi de plus beau qu'interrompre une relation quand tout est parfait ?".

Amusant non ? Enfin je dois avouer avoir pris une belle pelle de sable en pleine figure, j'en ai encore le goût sur la langue.

Retour en arrière...
Nous nous croisons un après-midi il y a un an, regards échangés, nous poursuivons nos chemins, nous nous retournons, je lui lance un sourire, il me le rend.
Bref, une folle attirance, nous ne nous sommes pas quittés pendant deux jours.

Et nous devenons fous, il n'y a pas d'autre terme. Fous l'un de l'autre, attirés tels des insectes par la lumière, prêts à se brûler les ailes et tout le reste, encore et encore.

F et moi c'est la passion. Nous retrouver, nous embrasser, nous prendre. Voler une heure en pleine journée, repartir bosser, nous jurer que c'est la dernière fois, et puis non recommencer car le manque est trop fort.

Les montagnes russes durent depuis un an et elles nous minent.

Bien que libres tous les deux, F n'assume pas notre relation car j'ai 12 ans de plus que lui. Je sais que la société juge durement la femme plus âgée dans un couple, nous en avons fait l'expérience. Et pourtant nous ne nous donnons pas en spectacle.

Un soir nous étions sur une terrasse en train de boire un verre, deux personnes l'ont apostrophé en lui demandant s'il était avec sa mère. Le connaissant et même s'il n'a rien laisser paraître, se contentant de sourire aux deux idiots, je sais qu'il a mal pris la réflexion. Et qu'il se pose des tas de questions.

Je peux comprendre. Enfin j'essaye car moi j'étais prête à partager ma vie avec F. Peu importait l'éventuelle méchanceté des autres, plus pour moi de l'ignorance, de la jalousie face à une situation qui ne rentre pas dans le cadre étriqué de notre société bien-pensante. Et dire que nous sommes au 21 siècle...

Bref, après la tirade "il faudrait avoir le courage de... " alors que nous avions partagé un bel orgasme, j'ai débouché une bouteille de Mâcon, versé deux verres.

Je n'ai rien tenté pour le retenir, à quoi bon ? F connaissait mes sentiments pour lui. Et argumenter en amour ne mène à rien. J'ai gardé mes larmes pour mon oreiller.

En fait ce soir, j'ai compris qu'il faut que je renonce, non pas à cet homme mais à l'espoir d'une belle relation avec cet homme. Et c'est triste, immensément triste.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 23.11.15, 00h07 par Llyandre
  • [0] Courage le 23.11.15, 00h20 par Rickhunter
  • [0] Courage le 23.11.15, 08h57 par The_PoP
  • [0] Courage le 23.11.15, 09h33 par mctyson
  • [0] Courage le 23.11.15, 23h59 par voucny
  • [0] Courage le 24.11.15, 08h01 par Sathinelilly
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 07.12.15, 15h47 par Pepis
  • [0] Courage le 17.02.16, 10h16 par Baijin

Purée, c'est pas comme si il avait 16ans non plus, à presque 30ans tu peux faire avec cette différence...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas faux le 23.11.15, 10h16 par Bald_Soprano
  • [0] C'est pas si simple le 23.11.15, 23h59 par voucny
  • [0] Like a boss ! le 07.12.15, 15h48 par Pepis

Suis touchée par vos encouragements, merci.

Impossible d'en vouloir à F même s'il m'est difficile de le comprendre.

La passion a un côté tellement hors norme, un plongeon dans une magnifique bulle de liberté. Nous nous sommes donnés l'un à l'autre totalement, impossible de résister à un tel élan !

Je préfère souffrir d'avoir trop aimé que pas assez. Quelle merveille que de laisser son corps dominer son esprit, se sentir si vivante.

J'ai pris un risque et je l'assume, je suis allée au bout... et si F m'avait accompagnée, nous aurions pu aller bien plus loin encore ! Il a su révéler tout un pan caché de ma personnalité, dont cette impétuosité en amour.

Certes, ce n'était pas "raisonnable" pour reprendre un terme de F. Oui et alors ??
Je suis déjà raisonnable en famille, dans mon job, c'est bien assez !

Renoncer à lui est difficile, je vais y arriver, il le faut. Bon par contre, F n'a pas intérêt un jour à me parler d'amitié ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Oui le 24.11.15, 00h00 par voucny
  • [0] Courage le 24.11.15, 08h34 par The_PoP
  • [0] Courage le 24.11.15, 08h48 par RosieRosette

Oui, même si c'est triste que ce soit fini, c'est mieux de l'avoir vécu que l'inverse non ?
Bon courage

Merci pour ton message Voucny.
Regretter ? Certainement pas, c'était magnifique !

Par contre F abreuve mon portable depuis ce matin et j'avoue ne pas être prête à ouvrir une autre bouteille de Mâcon.

A lui de prendre la mesure de sa décision et de s'y tenir.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 24.11.15, 20h28 par The_PoP

Je sais que je ne devrais pas t'encourager à entretenir d'espoirs mais il y a des gens qui se rendent compte du bien fondé ou pas de leurs décisions une fois qu'il se sont entendus les énoncer et qu'ils sentent ce que ça leur fait au réveil...
Moi je n'ai aucune résistance à ces entre deux, le flou est mon milieu, et j'aime ce que j'y trouve, mais peut être que toi, et lui aussi au final, vous préfèreriez un point final bien dessiné plutôt que des points de suspension qui s'étirent.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Constructif le 25.11.15, 09h40 par Bald_Soprano

Les points de suspension ne me correspondent pas.

J'ai pris le temps de le signifier à F.
Courtoisement.

Il avait juste à vivre avec moi le présent. Ne pas se poser 3000 questions.
Assumer son désir, parce qu'en fait il était fou de moi. De mes baisers, de mon corps et de la palette de plaisirs que je savais lui procurer. Plaisirs inconnus de lui auparavant, bien entendu.

Le maître mot : assumer. Et je ne souhaitais rien de plus.

Je n'ai certainement pas besoin d'un homme, pour avoir une situation financière, un statut social, des loisirs, des amitiés.

Par contre, un vrai partage, oui. Sans se préoccuper de l'avis d'inconnus.

Cela n'empêche pas ma tristesse sur une rencontre importante pour moi qui s'est terminée car je ne peux et ne veux faire pour deux.

Mon grain de sable a l'espace nécessaire pour se frotter à d'autres rencontres.

Et j'achève mon récit ce soir car perdre du temps sur le passé n'a jamais été ma tasse de thé.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 27.11.15, 08h37 par The_PoP

Je pensais être arrivée au bout de mon récit, serrant les dents sur une relation avortée du fait des interrogations sans fin de F.

Pas envie de le remplacer. Simplement vivre mes amitiés, sortir, dessiner, faire du sport et bosser. En un mot, me faire du bien, histoire de laisser mon petit coeur tout mou reprendre des forces.

Mais F au quotidien ne me laisse aucun répit. "tu me manques", "tu comptes pour moi, pourquoi ne pas le comprendre", "nous ne pouvons arrêter maintenant".

Et aussi "tu es trop orgueilleuse", "il sera trop tard quand tu regretteras".

Je n'ai répondu à rien mais m'interroge sur le pourquoi de ces différents messages, appels. Parce que ne n'oublions pas, la larguée de l'histoire c'est moi.
Selon vous :
- une façon pour F de se rassurer sur sa valeur ?
- la paresse de se lancer dans la séduction avec une autre ?
- une incompréhension face à mon indifférence car pour lui j'étais acquise ?
- l'envie de rester dans mon paysage, histoire de m'empêcher d'aller de l'avant ?
- une manière de faire le deuil d'une relation ?

Lâcher prise pour moi n'est pas aisé parce que je peux vous le confier sans honte, F est mon plus beau talon d'Achille.

Quels que soient vos avis, ils sont les bienvenus.

Mais il te dit clairement qu'il regrette sa décision et qu'il est prêt à continuer avec toi ?

Ce mec se fout de ta gueule.

Quand je lis ca:
Et F a crissé sous mes dents il y a quelques jours en me disant : "il faudrait avoir le courage de ne plus nous voir, quoi de plus beau qu'interrompre une relation quand tout est parfait ?".
(Il vient de découvrir la musique d'Indochine et les Fleurs du Mal?)

puis ca:
Mais F au quotidien ne me laisse aucun répit. "tu me manques", "tu comptes pour moi, pourquoi ne pas le comprendre", "nous ne pouvons arrêter maintenant".

Et aussi "tu es trop orgueilleuse", "il sera trop tard quand tu regretteras".
Je pense qu'il aime l'idée d'une passion dévorante, mais il n'a pas vraiment envie de la vivre non plus, parce que par rapport a ce qu'il idealise, il ne peut être que decu. Donc quand il y est, il se lance dans ses considerations d'esthete a la mord-moi le noeud tel-Dali-qui-croque-une-peche-et-la-recrache-trop-deep, mais quand tu prends la seule decision que son comportement mérite, il retropedale et veut revenir. Il veut une relation parfaite qui ne peut pas exister, et comme il ne peut le connaitre qu'avec toi pour le moment, il cherche a te ramener si tu t'éloignes. Et si tu reviens, il rebasculera dans l'autre sens, parce que le concret aura l'air beaucoup moins ideal que son fantasme.

Ce qui est certain, c'est que son comportement ne peut pas te faire du bien. Fais attention a toi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas si simple le 07.12.15, 19h50 par mctyson
  • [0] Pas clair / confus le 19.12.15, 17h17 par Blusher

C'est toujours difficile de juger comme ça mais voici mon ressenti:
J'ai l'impression qu'il te regrette très sincèrement, mais qu'il sait fallait rompre (sinon il ne l'aurait pas fait). Du coup tu lui manques et il souffre, et veux revenir en arrière.

Bref à toi de déterminer si tu tournes définitivement la page, ou bien si tu considères que votre relation est "viable"

Dans tous les cas bon courage :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 08.12.15, 15h53 par ChantePaul

Merci à vous d'avoir pris le temps de m'écrire.

Lors de notre dernière conversation avec F, j'ai analysé tranquillement notre situation en posant des questions limpides. Pas de réponses précises mais des allégories histoire de noyer le poisson. Dont acte.

@ Voucny : il n'y a aucun regret de sa décision. Je lui manque. Point barre. Je le laisse donc à son manque. De quoi ? Ce n'est pas mon problème.

@ Pepis : F est en effet un assidu de Baudelaire. J'ai eu droit il y a peu au poème "le rebelle". Perso, j'ai étudié Baudelaire pour mon bac et heureusement suis passée à autre chose. La délectation morose n'est pas mon truc.

@ Mctyson : non cette relation n'est pas "viable" pour moi. F a voulu rompre, ses raisons lui appartiennent. Et sur une note plus légère, comme toi je viens de fêter mon anniversaire (bon pas dans la même décennie ;) mais peu importe), l'occasion certainement de s'intéresser à l'avenir !

La première chose qui me frappe c'est qu'on ne sait pas pourquoi F a voulu rompre.

A travers tes lignes, il semble que la différence d'âge en soit la cause. Mais l'a-t-il explicitement formulé ? "Tu es trop âgée pour moi/Je risque un jour de vouloir des enfants." ?

Mon avis avec mon expérience personnelle (et je fais le lien avec mon ex de ce topic : boire-un-verre-avec-une-amie-avec-qui-o ... 38983.html) est que F veut ne veut pas revenir en arrière. Mais je pense qu'il se retrouve plutôt dans un état d'esprit contradictoire entre ce qu'il projette et ce qu'il ressent.

Lorsque tu écris :
Selon vous :
- une façon pour F de se rassurer sur sa valeur ?
- la paresse de se lancer dans la séduction avec une autre ?
- une incompréhension face à mon indifférence car pour lui j'étais acquise ?
- l'envie de rester dans mon paysage, histoire de m'empêcher d'aller de l'avant ?
- une manière de faire le deuil d'une relation ?
J'aurais tendance à m'orienter vers les points 2 et 4.

Pourquoi ?

Il se rend compte que votre relation ne correspond pas parfaitement à sa vision. Une autre femme (plus jeune ?) pourrait peut-être lui apporter ce que tu ne sembles pas pouvoir lui donner. Mais en même temps son attirance pour toi est forte et il semble avoir peur de perdre cette relation passionnelle qu'il a avec toi. Le point 4, car il sait/pense peut-être que si tu rencontres un autre homme, ce sera fini avec lui.

Une solution ?

Avoir une discussion cartes sur tables (sans réponse baudelairiennes).

- Qu'est-ce qu'il projette de faire dans les années à venir ?
- Enfants/pas enfants ?
- De quoi a-t-il réellement peur ?
- Peur de vieillir à 2 vitesses différentes ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Constructif le 17.02.16, 11h04 par Onmyoji

Je te remercie pour ton message et te répondre me semble la moindre des courtoisies.

F n'a jamais osé parler de notre différence d'âge. J'ai posé la question en face à face car la franchise me semble importante dans toute relation. Et en plus je peux comprendre beaucoup de choses et accepter des souhaits de vie différents.

Mais rompre parce que c'est parfait... whaouh. Tu as raison, il y a un truc qui fait que...
Nous étions proches, libres de nos amitiés et loisirs, heureux de nous retrouver. F voulait l'exclusivité, j'avais répondu positivement. Un an ensemble, ce n'est pas rien me semble-t-il.

Je ne suis pas dans la tête de F, je continue ma vie sans réponse et sans lui en vouloir. Il est entré dans ma boite à souvenirs. Lors de notre dernière conversation il m'a dit "tu as tout, je ne peux rien t'apporter". Re-whaouh. Et aucune envie de poursuivre par Re-re-whaouh.

Et je pense à un exercice du temps de ma fac : "imaginez un mur dans lequel il y a un trou dans lequel vous pouvez juste passer votre main. De l'autre côté, un ballon que vous tenez en main. Passer le ballon dans ce trou, possible ? Pfff... Oui on abandonne derrière un mur un ballon pour sa liberté et celle de l'autre.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Intéressant le 16.12.15, 22h14 par voucny

L'eau coule sous les ponts dit-on.
Cela fait des mois que je n'ai pas vu F. Jamais répondu à ses appels. Il était dans ma boîte à souvenirs.

Je suis sortie, vu du monde, expos, bars, restos, conférences, tout était bon pour me redonner le sourire. En janvier je rencontre L. Charmant, points communs, parcours professionnels parallèle au mien. Nous nous plaisons et cela me rend joyeuse d'être à nouveau attirée par un homme. Ce côté léger de la vie qui fait du bien.

Malheureusement, j'ai en ce moment un retour de manivelle terrible. F me manque.
Lorsque nous faisons l'amour avec L, j'ai le corps de F à l'esprit, ses baisers etc.
C'est terrible, j'ai l'impression de manquer d'honnêteté et mon enthousiasme s'en ressent à tout point de vue.

L fait des projets et moi je suis dans un trip pour un homme qui a été tout sauf clean à mon égard. J'ai l'impression d'être une gamine écervelée à 42 ans !

Vos avis pour rayer définitivement F de ma tête car franchement son souvenir est en train de me pourrir la vie. Et pourquoi maintenant alors que j'ai rencontré un homme délicieux ?

As-tu l'impression d'avoir fait le deuil de votre relation ?
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Salut Perlambre,

J'ai du à deux reprises arrêter des relations parfaites. Parfaites à un gros détail près : mes compagnes demandaient une exclusivité que je ne pouvais pas leur offrir. Tout comme l'âge, c'est quelque chose que je ne peux pas changer.

Ces femmes me hantent encore aujourd'hui. Et comme on peut parfois encore sentir un membre après une amputation, je vis avec des relations fantômes qui refont surface les jours de pluie.

Tout ça pour dire que je comprends ton manque, et je comprends aussi la souffrance de F. Il m'a fallut de gros efforts pour ne pas me retourner, pour ne pas faire tourner les tables et reprendre contact avec mes chimères.

Seule solution, se raccrocher au présent, qui lui est parfait tel qu'il est. Inspire à fond, profite de L., de son corps, de vos moments, de ce qu'il t'apporte maintenant.

Courage pour la suite.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bien joué le 17.02.16, 11h33 par mctyson

Pourquoi maintenant? C'est la première fois depuis lui que tu as une relation avec quelqu'un? Ou une relation avec quelqu'un qui te paraît vraiment plaisant?
C'est normal d'avoir des souvenirs et des réminiscences. Si ça ne passe pas ou que ça t'empêche de t'investir c'est là que tu devras t'interroger. Mais pour l'instant tu ne le trompes pas. C'est assez naturel. Même avec quelqu'un qu'on aime et avec qui l'on est heureux. Tu te rappelles des situations. C'est humain.

Merci pour vos réponses, elles me font du bien dans un moment d'intenses réflexions.

Onmyoji : j'ai joué au papillon depuis F, ma raison me rappelant aisément que je n'avais qu'une vie. Et L est entré dans mon paysage, il était différent et me semblait un bon candidat pour m'aérer la tête. Plus intéressant en tout cas qu'un simple alignement de plans qui in fine ne m'apporte rien. L me plait et il est hors de question pour moi de lui manquer de respect.

Jalapeno : tu as raison en disant maintenant. J'ai seulement le goût d'un paradis avec F qui en fait est un leurre, un rêve fabriqué par mon cerveau. Ma raison s'exprime dans ce que je suis en train de t'écrire. Ce mec me manque et là c'est le cri de mon corps. Les limites de la maîtrise de soi ?

The Pop : a priori j'ai fait le deuil de ma relation. Je n'ai jamais tenté d'appeler F, de le revoir. Je peux avoir un caractère de cochon et sur ce coup cela m'a été bien utile. Et vulgairement parlant, plutôt crever que de lui monter un seul signe d'intérêt.

Le seul truc avec L c'est qu'il comprenne que j'ai envie de respirer, de baiser (avec lui) sans plus pour l'instant. Au bout d'un mois il me parle de vacances partagées !! Cela me semble bien précoce. Il va falloir que je trouve les mots pour lui dire cool...

Si j'avais encore des larmes, elles couleraient ce soir. Je n'y arrive pas et pourtant elles me libéreraient certainement. Et donc je relance ce récit, pour vos conseils, vos coups de pied, face à une situation jamais vécue.

Je rentre ce soir, grosse journée, juste envie de plonger dans mon bain. Et devant ma porte, un paquet. Un magnifique livre d'art sur l'architecture médiévale. Une de mes passions. Et une préface "je suis à toi. F"

Alors là, j'ai vacillé et toute notre histoire m'est revenue avec force. Et aussi ma frustration d'un amour à sens unique, ma pauvre détermination à passer à autre chose, mes sorties certes intéressantes, mon sourire aux lèvres en toutes circonstances, mon histoire avec L à laquelle j'ai mis un terme par honnêteté pour lui, ma rencontre récente avec Y, étonnante mais que je n'ai pas concrétisée pour l'instant et pourtant il a un charme fou.

Bref, j'ai beau faire. Je suis amoureuse encore et toujours. Et ivre ce soir, non d'alcool, mais de désir pour F. Une folie et surtout une belle fixation que visiblement il prend plaisir à entretenir. Je dois avouer que s'il avait été devant ma porte à la place du livre...

Ma faiblesse est réelle, j'ai tout sauf fais le deuil de cet homme malgré mes bonnes résolutions, ma volonté, ma fierté. Cela m'affole à vrai dire. Je vais une fois de plus me retenir, il n'y aura pas d'appel, pas de sms, je vais continuer à me draper dans mon indifférence (bon sang heureusement il ne connait pas le coût de cette indifférence), le laisser à sa perfection qui reste encore et toujours un mystère pour moi.

Je l'ai libéré il y a un moment maintenant, pourquoi n'en fait-il pas autant pour moi ?
J'ai vraiment besoin de vos encouragement, vraiment.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 13.04.16, 23h40 par The_PoP
  • [0] Courage le 14.04.16, 02h33 par Rickhunter
  • [0] Courage le 14.04.16, 10h11 par Jalapeno
  • [0] Courage le 14.04.16, 10h49 par Jsh
  • [0] Courage le 14.04.16, 11h04 par ChantePaul
  • [0] Courage le 14.04.16, 11h30 par voucny
  • [0] Courage le 14.04.16, 12h57 par Yragael
  • [0] Courage le 14.04.16, 17h56 par Thedaze
  • [0] Courage le 15.04.16, 18h49 par amelia
  • [0] Courage le 15.04.16, 19h39 par Balzac

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre