Rencontres, nuit et petite mélodie

Note : 75

le 05.04.2016 par amelia

257 réponses / Dernière par FK le 07.10.2021, 08h35

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Répondre
doublon

Bon je suis en plein dilemme.

J'ai parlé encore avec le blogueur toute la soirée. Il était à un concert auquel je n'ai pas pu aller. Je lui ai dit que j'étais triste.

"On s'est vus une fois pour se dire bonjour et une fois pour se dire au revoir.
Peut-être que tout ce qui devait être dit entre les deux se dira plus tard.
Y a beaucoup trop de fois le mot dire, c'est nul ahah".

ça m'a vachement émue. Je lui ai dit que j'étais triste qu'il parte. La vérité c'est que ne pense qu'à ça. J'ai aucune envie qu'il parte. On a parlé de ça, du fait qu'il déménage tout le temps et que c'est impossible de construire quelque chose de façon générale. Il m'a dit que ça lui foutait la rage.

Je crois qu'il me plait pas vraiment physiquement. Et pourtant j'ai qu'une envie, c'est qu'il me prenne dans ses bras. J'ai pas envie de lui comme j'ai envie d'habitude. C'est pas animal. C'est presque pas sexuel. C'est je sais pas... J'ai une envie de fusion avec lui. De connexion extrême. Je n'ai pas envie qu'il parte. Pas comme ça. Pas alors qu'on n'a pas eu le temps de vivre des trucs. Je ne savais pas qu'il partirait si vite. Je pensais qu'on avait le temps...

J'ai envie de lui proposer de venir dormir chez moi demain soir (jeudi). Dernier soir possible. Je ne sais pas si c'est une bonne idée. Si c'est raisonnable. S'il faut le faire. Si ça va pas tout gacher au final. S'il n'avait pas raison la dernière fois, de ne pas forcer les choses. J'en sais rien. C'est le choc des titans dans ma tête. Mais bon Dieu, je veux pas le laisser partir comme ça ...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 08.12.16, 09h14 par r-0
  • [0] Courage le 08.12.16, 13h11 par Finn

Si je voulais tout bien expliquer, il faudrait un post beaucoup trop long. Alors je vais résumer.

Au final ça n'a rien donné avec le bloggeur. Je lui ai proposé de venir dormir à l'époque, il a hésité, parce qu'il devait rentrer chez lui pour le taff du lendemain. Et puis la nuit avançait, et il hésitait. ça a déraillé et il a fini par sortir en gros qu'il avait un coup de coeur pour moi mais qu'il partait, que c'était pas possible, que c'était comme ça. Petit pincement au coeur forcément. Je devais le revoir en soirée le lendemain. Mais le lendemain j'étais alitée. Malade. Du genre pas très rigolo. Il était inquiet et il "était hors de question qu'il parte sans m'avoir dit au revoir.". Alors il est passé 1h, pendant que l'infirmière me faisait un injection dans la fesse. Comique comme première façon de me voir dénudée. Juju est arrivée au moment où il partait. On s'est fait un bise appuyée sur le pas de la porte. Il m'a dit "prends soin de toi surtout" avec l'échange de regards qui n'a pas besoin de mots. Et il est parti. Et je ne l'ai pas mal vécu.

Je n'ai pas revu Alex. Conséquence de mon souci de santé. Intérêt retombé à zéro.

Gaspar a pris régulièrement de mes nouvelles. Je ne pense plus à lui. Je me rends compte que j'étais accro sexuellement à lui. Alors quand ça ne tient qu'à ça, c'est plus facile au fond d'oublier.


Monsieur Moto m'a envoyée un message. J'ai posté une petite video de mon frère et moi hier soir, il aime. Bizarre. Je poste ce soir une photo de mon frère et moi. Il m'envoie "Toute belle". J'étais vraiment étonnée après autant de mois de silence et notre dernière nuit plutôt catastrophique début juin. Je le remercie, lui demande si c'est un compliment gratuit en riant. Il me dit "Ha oui oui". Je lui ai demandé comment il allait. Je ne vais pas mentir. Je recoucherais bien avec lui. J'en garde de bons souvenirs si on fait abstraction de la dernière fois. Je ne pense pas que son message soit totalement sans arrières pensées. Il a dû se dire que finalement je n'étais pas si mal, qu'il devait voir moins de filles que d'habitude et qu'il recoucherait bien avec moi.


Antoine. Il va finir par m'avoir à l'usure celui-là. Je rigole mais je crois que je vais finir avec lui. J'ai été malade et interdiction de rester seule pendant 10 jours par le docteur. Sexe interdit. Il a tout annulé pour s'occuper de moi. Il est venu tous les soirs, me préparer à manger, me faire les courses, appeler la journée quand il bossait après chaque rendez-vous médical. Il a été parfait. Tout simplement. Sa présence, sa disponibilité, sa dévotion m'a vraiment touchée. Au delà de ça, les 10 jours collés se sont très bien passés. J'ai boudé un peu de temps en temps mais plus pour rire qu'autre chose. La cohabitation a été parfaite. Je me sens bien avec lui. Mais ça enlève rien à tout le reste. Le fait que le sexe ne soit pas au rendez-vous (le plus gros problème entre nous aujourd'hui), le fait que je ne me sente pas challengée, que notre relation est clairement déséquilibrée. Mais bizarrement, on en parle totalement librement. De tout. Du coup, il sait tout ce que je pense, on passe beaucoup de temps à parler des problèmes pour trouver des solutions. Alors je ne sais pas. J'attends des changements chez lui, qu'il débloque certaines choses. Je ne pourrais pas me mettre avec lui sans ça. Il le sait. Il sait aussi qu'il doit faire ces changements pour lui avant tout.
Il me pousse à me poser des questions. Je sais qu'il a quasi tout pour être le genre de mecs avec qui je me vois faire ma vie. Je dis pas ça en rigolant. Je pourrais très bien me projeter avoir des enfants avec lui. Il serait partenaire et un père parfait. Aucun doute là dessus. Pour autant il me manque la flamme. Je ne ressens pas cette force incroyable que j'ai ressenti pour Nuit. Ni le désir dévorant que j'avais pour Gaspar. Alors j'en suis à avoir toutes ces fameuses réflexions bien connues entre relations passionnelles mais jusqu'à maintenant toujours destructrices ou quelque chose de plus lumineux, plus facile mais sans passion.


Sinon je vous présente le dernier amour de ma vie :

et sinon

( Et Cyborg tient au génie, Humanoide... Nekfeu <3)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 26.12.16, 06h27 par RosieRosette
  • [0] Like ! le 26.12.16, 12h41 par Balzac

Super ton journal ! T'arrives vraiment à nous plonger dans tes pensées, à nous faire comprendre ton raisonnement, à nous partager tes émotions et ça c'est touchant et vraiment intéressant :D
amelia a écrit :
Je ne vais pas mentir. Je recoucherais bien avec lui. J'en garde de bons souvenirs si on fait abstraction de la dernière fois. Je ne pense pas que son message soit totalement sans arrières pensées. Il a dû se dire que finalement je n'étais pas si mal, qu'il devait voir moins de filles que d'habitude et qu'il recoucherait bien avec moi.
Ce passage m'a vraiment intrigué. Tu le prends pas du tout mal alors que ça en aurait titillé plus d'une. Je trouve plutôt mature et pragmatique (peut-être un peu trop?)
En tout cas ça me conforte dans l'idée que vous acceptez et comprenez bien plus de nous que ce l'on veut bien vous montrez.
amelia a écrit : Et Cyborg tient au génie, Humanoide... Nekfeu <3
Ah oui oui. Et plus tu l'écoutes et plus t'en es sûr. Dire que beaucoup le cantonnent à un rôle rappeur pour groupies juste parce qu'il est BG. Alors qu'il doit avoir une des meilleurs plume du rap français et qu'il est en constante progression.
Heureusement Cyborg est un album assez sombre et personnel. Et il a réussi l'exploit d'exploser les scores. Vraiment content qu'il ai mis tout le monde d'accord.

Fin bref, merci pour m'avoir fait découvrir Lonepsi aussi. C'est rafraîchissant qu'une fille de lettres aime le rap, c'est pas si commun que ça. Pour moi ça devrait couler de source mais bon, il reste pas mal de préjugés là dessus.

Merci :)


Peut-être que c'était vraiment gratuit. Mais il y a 80% de chances que ce soit ma version. Pourquoi ça ne me vexe pas ? Parce que ça a toujours marché comme ça entre lui et moi, en majorité pour le sexe. Je prends ce qu'il y a à prendre comme dirait Smooth. ça ne me vexe pas parce que j'attends exactement la même chose de lui et rien de plus (surtout rien de plus). Je ne peux pas me vexer qu'il n'ait pas envie de plus que du sexe alors que c'est seulement ce que je veux. Ce serait une sorte de fierté mal placée. C'est comme ces nanas qui couchent régulièrement et qui disent "j'en ai marre, les mecs veulent que du sexe avec moi" alors qu'elle ne voudrait rien de plus avec eux et ne sont pas prêtes à donner plus. A partir de là, ce serait de la mauvaise foi de ma part de me vexer.





Totalement d'accord pour Nekfeu et Cyborg. En plus il se permet de faire un album sans vrais morceaux commerciaux. J'attends avec impatience d'aller voir cet album en concert, je pense que l'ambiance sera différente du Feu tour. Mais cet album est une pépite. Humanoide est magnifique. Je suis d'accord cet album est plus sombre et personnel, plus cohérent aussi. Il manque peut-être quelques morceaux bien énervés comme dans feu mais à la fois cet album dégage plus de maturité, une sorte de photographie instantanée de son univers actuel. Et puis techniquement...

De rien! Lonepsi, c'est un petit bijou par encore connu. Il y a un paquet de morceaux sur Youtube. Je pourrais l'écouter des heures, le soir, la nuit.

Quand on aime les mots, c'est impossible de ne pas aimer le rap. On a quand même une nouvelle génération hyper talentueuse avec une richesse et une diversité de styles, de plumes incroyables (Davodka, TSR, Nekfeu, Lomepal, Panama Bende, Romeo Elvis, L'animal, Népal, Lonepsi, Melan, Scylla, Django, .... autant de rappeurs avec des mondes marqués et différents). Des prods folles. Je pourrais passer ma vie à écouter du rap.

Pour Antoine, je crois que le déclic vient en fait de quand j'ai fait un test de grossesse. Pendant que j'étais malade, le médecin m'a fait tester. J'en ai parlé à Antoine, parce que ça aurait surement était lui le père. Je me suis surprise à penser que je le garderai si c'était le sien. Et lui m'a dit qu'il ne voudrait pas forcément que j'avorte et qu'il se verrait avoir des enfants avec moi. Pour rigoler, on a cherché des prénoms. En vrai, je suis terrorisée à l'idée de lui donner plus, m'engager, tout ça.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Constructif le 27.12.16, 12h10 par Garoh

Bon 2017 commence pas forcément super bien. Couchée et encore malade. Pour ne pas changer. Elle commence comme 2016.


Il y a un an je rencontrais Nuit. Je rencontrais Nuit putain... Un an déjà. Je suis sensible aux anniversaires. Je sais que ça n'a aucun sens. Mais ça me fait quelque chose à l'intérieur. Le coeur qui se serre. En 2016, j'ai couché avec une dizaine de mecs. J'ai ressenti le plus gros coup de coeur de ma vie. Tout ça à cause de son regard dans le mien au moment de la pénétration. Instant de grâce ultime. C'était comme si nous ne faisions plus qu'un. Il est entré dans mon âme et a détaché toutes mes chaines en 1 seconde. Mais à quel prix. Je me demande encore à quoi ça a tenu. Pourquoi son regard me hante encore. Je l'ai cherché ce regard. Gaspar ne m'a pas regardé. Il avait la tête dans mon cou et moi je me sentais terriblement seule. Je pensais à son regard. Celui de Nuit. J'étais avec lui. Encore. Antoine, j'ai fui son regard. J'ai fui le regard de tous les autres. Comme si je refusais de leur donner ce que j'avais donné malgré moi à Nuit cette nuit là. Je voulais l'offrir à Gaspar et il a fermé les yeux. Je refuse de me résoudre à ne plus jamais ressentir ce moment de liberté et de connexion. Mais le revivre, c'est fermer définitivement le chapitre Nuit.

Je ne me souviens pas de son parfum, de son odeur, ni du son de sa voix. ça me fait mal. Mais les flashs que je ne maitrise pas me font encore plus mal. Et je m'en veux d'être autant touchée par un homme que j'ai si peu connu. Nous n'étions rationnellement certainement pas faits pour être ensemble. Pourtant la sensation près de lui. C'était inimaginable.
Le seul qui me faisait ressentir ça, c'était Ernest. Mais quand je pense à eux, je pense à la solitude. Je repense aux larmes que je ne pouvais pas retenir dans le hall de ma fac assise par terre. Aux soirées passées seule à penser à Ernest en train de lui faire l'amour à elle. A cette soirée après nos retrouvailles, seule, étendue dans mon canapé, abasourdie comme si on m'arrachait les tripes.
Gaspar. Cet espoir. Ce délice des sens. Mais aussi les images de lui caressant son ex. Mes larmes et mes sanglots inconsolables de la disparition de son désir.

Ce fut une année intense.

Et puis ces autres. Antoine. Celui avec qui je finirai certainement. Mon coup de coeur pour mon blogeur de rap. Le charme des deux Alex. Les réminiscences avec Monsieur moto. Les histoires d'un soir jamais réussies mais dont je garde malgré tout un bon souvenir.

Des souvenirs sexuels incroyables. Mais si peu au final. Le bilan c'est aussi que ma vie sexuelle est loin d'être aussi satisfaisante que je le voudrais contrairement à il y a un an. Je me demande pourquoi j'ai couché parfois. Souvent pour leur faire plaisir. Sans être vraiment là. Parce que je me sentais incomprise. Ou que je refusais de me donner vraiment. Hantée par le souvenir mystifiée de Nuit. A la poursuite d'une sensation dont je doute même qu'elle ait pu exister.
Sexuellement il n'y a eu que Nuit et Gaspar. Les autres... Je n'en souviens même plus. Je revois les souvenirs comme si je n'y avais pas participé.


Pourtant je n'ai jamais autant vécu que cette année. Jamais fait autant de rencontres. Je n'en regrette aucune. J'ai appris des choses à chaque fois. Sur moi même. Sur les autres. Le blogueur de Rap m'a pris aux tripes. Antoine est devenu quelqu'un d'indispensable dans ma vie. Des amis ont pris une place encore plus importante. Il y a eu des soirées amicales où je me suis enfin sentie moi-même. J'ai rencontré un Ovni aussi. Avec tout ce que ça a de complexe et d'intéressant. Les Alex sont à chaque fois arrivés au bon moment. Quand j'avais besoin de me rassurer, de partager du vrai.

Je suis tombée beaucoup malade cette année aussi. Souvent trahie par mon corps. Je continue à apprendre l'acceptation. Je suis en colère parfois. Je déteste ce corps qui n'obeit pas. Qui m'empêche de faire ce que je voudrais. Que je ressens comme un frein. Mais j'accepte et je fais avec. Je m'adapte à lui.


J'ai mis fin à mon amitié avec Mathieu. Il aura achevé de me décevoir le soir du 31. Alors je tourne la page. J'avais envie de lui envoyer un message pour lui dire que notre amitié est pour moi terminée. Mais ça ne sert à rien. Alors j'accepte que c'est une page qui se tourne. Je suis triste pour le passé. La place qu'il avait. Cet amour que je laisse partir définitivement. Pas pour le présent. Il ne me manque plus. Je n'aime pas la personne qu'il devient.


2016 c'est l'année pendant laquelle j'ai trouvé mon chez moi. J'ai aussi réalisé mon rêve. J'ai vécu des instants de bonheur intenses grâce à mon projet. Je suis fière de moi. Même si ce n'est pas fini. Je peux le dire sans rougir, je suis fière de ce projet, de ce que j'en ai fait, de ce que j'ai vécu.


J'ai vécu. Beaucoup. Alors je pense que c'est normal que le bilan ne soit pas tout rose. Quand je me remémore cette année, c'est un flot d'émotions contradictoires qui m'envahit. C'est le propre de prendre des risques et de ressentir.


Pour 2017. Ce que je me souhaite... Continuer à porter mon projet. Finir l'écriture de ce qui est en train de devenir un roman. Valider mon année. Me trouver. Je sens que je frôle une nouvelle étape. Je réfléchis beaucoup, je m'interroge. Je sens que je suis à la porte de quelque chose de nouveau. Défoncer cette porte. Ressentir. Vivre. Aimer. Et du sexe de qualité. Voilà ce qu'on peut me souhaiter.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like a boss ! le 02.01.17, 20h50 par Finn
  • [0] Bonne idée ! le 02.01.17, 21h06 par Jalapeno
  • [0] Bravo ! le 02.01.17, 22h07 par RosieRosette
  • [0] Cool le 03.01.17, 11h32 par Jsh
  • [0] La suite, vite ! le 03.01.17, 12h29 par Stayfun
  • [0] La suite, vite ! le 03.01.17, 19h34 par Thedaze
  • [0] Bravo ! le 03.01.17, 19h56 par Sathinelilly
  • [0] Courage le 01.02.17, 00h15 par Onmyoji

"J'ai vécu. Beaucoup. Alors je pense que c'est normal que le bilan ne soit pas tout rose."

Bonne nouvelle année Amelia !

Il existe un beau rose teinté de mauve sombre, de reflets veloutés autant que caressants, possédant un arôme capable d'envoûter en se distinguant de tous les parfums connus au préalable... 2017, la fragrance bouleversante ?

"Ressentir. Vivre. Aimer. Et du sexe de qualité. Voilà ce qu'on peut me souhaiter."

Oui, mille fois oui !

Je te souhaite aussi de réfléchir et de t'interroger moins, de ressentir que que t'es non pas a la porte de quelque chose de nouveau, mais que chaque seconde apporte quelque chose de nouveau, et d'être moins perfectionniste pour vivre réellement pleinement.

Bonne chance pour ton projet aussi, que je suis avec intérêt ! :)

Je signe ici certainement le dernier de post de ce journal.

Je suis avec Antoine. Je suis en train de tomber amoureuse de lui.

Quand je suis revenue à Paris début janvier, nous nous sommes retrouvés. Nous avons couché ensemble. J'étais ailleurs. Incapable d'être là. ça me faisait mal de ne pas me donner entièrement. J'ai pleuré après. Dans la salle de bain. Je pensais à Nuit. Je suis retournée me coucher. J'ai mis Les Hautes lumières. C'était notre symbole avec Charles. Je pleurais. Les larmes coulaient en silence. Antoine ne s'est rendu compte de rien. Et j'ai compris. J'ai compris qu'il était temps. Que j'avais passé assez de temps à chérir le passé. Que refuser d'oublier m'empêchait d'avancer. Que je vivais dans une sensualité perdue. Mais aussi dans une nostalgie idéalisée. Que ça avait aussi été très difficile avec Charles. Ed (Nuit). Gaspar. Que ça avait été plus sombre que lumineux. J'ai compris que mon absence de plaisir depuis Ed venait de mon refus d'offrir aux autres ce que j'avais ressenti avec lui. Une ultime façon de conserver notre lien malgré moi. Ne pas le laisser s'évanouir. J'ai compris qu'il était temps. De le laisser partir. De les laisser partir. De me laisser jouir à nouveau. Parce que continuer à m'accrocher à eux allait me pousser à laisser partir le seul à avoir été à la hauteur.
Je me suis endormie en pleurant. Avec les Hautes lumières.

Le lendemain matin, dans un demi sommeil, j'ai réveillé Antoine. Nous avons fait l'amour 4 fois. Sans interruption. J'avais retrouvé ma soif. Une soif de lui. Je lui ai enfin tout donné sans aucune retenue. Nous aurions pu continuer la journée dans cette frénésie de fusion si je n'avais pas eu à travailler. Le lendemain je lui ai proposé de partir 4 jours ensemble en février.

Depuis il dort chez moi presque tous les soirs. Il est parti une semaine en vacances et pour le première fois il m'a manquée. Il me fait grandir. Il m'apprend à recevoir. Il m'apprend que je ne suis pas obligée d'être tout le temps parfaite. Il m'aime encore plus dans mes imperfections. Il est généreux, profondément gentil et patient. Il est beau et pur. Et je sais qu'il m'aime pour les bonnes raisons et pour ce que je suis vraiment, ne lui ayant jamais rien caché sur mon passé, mes envies, ma liberté. Ce n'est pas tempétueux. C'est lumineux. Nous sommes lucides l'un et l'autre sur nos qualités et nos défauts. C'est aussi peut-être ce qui change de tout ce que j'ai vécu. Notre histoire, je n'y aurais jamais cru. Il a ébranlé toutes mes croyances. C'est aussi un choix de raison. Un pari sur l'avenir. C'est peut-être moins romanesque. Mais le pragmatique n'empêche en rien la beauté. J'ai juste pris le contrepied de tout ce que j'ai vécu jusqu'à aujourd'hui. Des histoires passionnantes mais dévastatrices. Le blogueur de rap avait commencé le changement. Antoine clôt ce vent de transition.


Je suis donc avec lui, sans exclusivité. Je lui ai refusé le mot "couple" parce que ça m'angoissait. Il a accepté même si finalement il prend place doucement dans nos mots.


Il part en mars pour 3 mois, nous allons peu nous voir. Ce sera un défi. La tentation en rencontrant des hommes qui pourraient me plaire émotionnellement sera un autre défi. Des tests. Des tests aussi avec le retour de ceux qui sont partis comme Gaspar avant hier. Qui tente de me rattraper puisque je m'échappe.


J'ai commencé ce journal avec le départ d'Ed. Il m'aura fallu des mois pour le laisser partir. Lui et les autres. Toujours avec de multiples aventures. Je tourne la page maintenant. Couple dans la liberté. Je tire ma révérence.


Parce que ce journal aura été un journal de rap :
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bravo ! le 25.01.17, 16h00 par MaryeL
  • [0] Yesssss! le 25.01.17, 16h07 par RosieRosette
  • [0] Wow le 25.01.17, 16h37 par r-0
  • [0] Bravo ! le 25.01.17, 16h51 par Finn
  • [+3] Like ! le 25.01.17, 16h54 par The_PoP
  • [0] Like ! le 25.01.17, 17h32 par Jalapeno
  • [0] Cool le 25.01.17, 21h00 par Lulla
  • [0] La suite, vite ! le 25.01.17, 23h55 par Bumble
  • [0] Bravo ! le 26.01.17, 18h01 par Sathinelilly
  • [0] Like ! le 01.02.17, 00h18 par Onmyoji
  • [+1] Bravo ! le 07.02.17, 00h31 par beoff
  • [+1] A lire le 07.02.17, 16h13 par Moumane

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Je t'ai envoyé un mp.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [-3] WTF le 20.09.21, 18h50 par FK

Message envoyé en MP et copié ici (salut aux autres, ça fait longtemps):

Mon pseudo est ameliA. Et ce n’est pas mon vrai prénom.

Je ne connais aucun Jonathan (hormis un ancien copain de collège et un date nul avec un mec qui était cadre chez Chanel il y a 6 ou 7 ans).

Il y avait une Amélie sur le forum il y a 10 ans je crois.


Désolée!

(Et c’est un peu malvenu de parler du GHB qui est la drogue du viol pour parler d’une rencontre lointaine oubliée ;) ).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 20.09.21, 09h37 par plume

ça fait fort longtemps et c'est donc très bizarre de réécrire ici. Je n'avais pas l'idée de revenir jusqu'à ce dernier message sur mon journal.

Je ne sais pas qui il reste de l'époque.

Je ne suis pas sûre que quelqu'un ait une quelconque envie d'avoir de mes nouvelles en vrai.


Je ne sais même pas par où commencer.

Je suis quand même assez contente de ce qu'est devenu FTS à première vue, comparativement aux autres sites de séduction qui sont des espèces de poubelles à merdes misogynes et des étendards de la culture du viol. J'ai vu qu'il reste des exceptions mais bon ...

Le forum s'est bien nettoyé avec le temps. Je suis vraiment heureuse de ça. Je crois, a posteriori, que beaucoup de choses lues à l'époque m'ont fait beaucoup de mal.


Pour ma part, pour faire court, parce que je ne pense pas que les détails intéresseront grand monde, je reviens de l'enfer.

J'ai profondément touché le fond cette année après avoir été mise face à une réalité terrible, atroce mais que je m'étais très bien cachée.
Ma descente physique et psychologique avait en fait commencé il y a 5 ans, puis je suis tombée dans le trou il y a 14 mois. Depuis je me bats chaque jour que Dieu fait pour me sortir de là. Un pied après l'autre.

J'ai beaucoup menti sur ce journal. Je me mentais beaucoup à moi-même. Enfin, mon inconscient surtout. Toutes ces aventures n'étaient pas le fruit d'une sexualité libérée. C'était un symptôme. Me les présenter comme quelque chose de beau était une façon de ne pas voir l'horreur qui se cachait derrière. ça a bien protégé un temps.

J'ai fait un gros nettoyage dans ma vie dans les mois qui ont précédés l'ultime chute. Je m'étais entourée de personnes (hommes) malsaines pour moi. Qui tenaient des propos répondant à une culture du viol et de la pédocriminalité que je ne pouvais plus supporter. J'ai mis du temps à réaliser la nocivité de ces personnes et à quel point ça entrait en conflit profond avec moi-même.

J'ai touché le fond mais pour la première fois de ma vie, je sens que je vais pouvoir atteindre la lumière. Le vraie lumière. Pas la lumière artificielle que j'avais créée pour m'éblouir et me cacher.

Peut-être qu'un jour je pourrais venir ici et vous raconter. Je suis pas sûre que ça ait sa place ici ni que ça intéresse qui que ce soit.


Je ne peux cependant qu'encourager chaque personne à prendre soin d'elle. C'est important.


PS : Je ne suis plus non plus en couple. Après 5 ans, dont 4ans de relation avec beaucoup de manipulation et de destruction de sa part, il m'a quitté, quand j'étais au fond. Il ne m'était d'aucune aide de toute façon, au contraire. Lui aussi avait sa propre histoire à régler. ça laisse la possibilité de commencer une nouvelle vie. J'ai également déménagé à 600Km suite à ça.

PS2 : Au milieu de tout ça, j'ai quand même fini brillamment mes études, ma plus grande fierté.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Courage le 23.09.21, 17h59 par Onmyoji
  • [+3] Courage le 23.09.21, 18h03 par FK
  • [0] Courage le 23.09.21, 18h26 par JoshuaVa
  • [+3] Courage le 23.09.21, 19h36 par Jalapeno
  • [+3] Courage le 23.09.21, 22h26 par Poordonkey
  • [+2] Courage le 23.09.21, 23h01 par Popovski
  • [+3] Intéressant le 24.09.21, 11h55 par Gafano
  • [+3] Courage le 24.09.21, 13h03 par The_PoP
  • [+1] Courage le 24.09.21, 20h30 par plume
  • [+3] Ça va aller le 26.09.21, 14h53 par Bumble

Hello!
Que ce soit pour t'épancher ou solliciter des avis objectifs ou réconfortants, ou même parler de n'importe quoi d'autre, tu seras toujours la bienvenue ici, et tu trouveras toujours sur le forum les gens que tu connais déjà, et leur capacité d'écoute, de tact et de bienveillance.

Bon courage dans ton cheminement !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] En effet le 23.09.21, 18h21 par Onmyoji
  • [0] Merci ! :) le 24.09.21, 19h28 par amelia
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Bien content pour toi que tu aies su rebondir et te préserver dans ces épreuves. Tes récits apporteraient je crois beaucoup à ce qu'est devenu FTS.

Et parce qu'on s'était brièvement croisés à l'époque je suis content que tu ailles bien.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 24.09.21, 19h28 par amelia
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Hello,

merci beaucoup à vous deux. ça fait plaisir d'être aussi bien accueillie après si longtemps.

Je pense que je vais finir par écrire ce qu'il s'est passé. Peut-être que ça aidera des personnes avec une histoire similaire.

ça apportera un regard très différent à ce que j'ai pu écrire dans mes journaux. J'ai compris beaucoup de choses sur moi-même.

Plus tard je raconterai ma relation avec Antoine. ça a été un peu le cadet de mes soucis même si ça a été un coup dur. Par contre, ma relation et nos problèmes avec lui étaient en lien avec le reste.

Je suis de toute façon dans une phase où j'ai besoin de parler. Je ne peux pas le faire en public pour le moment pour me protéger mais je le ferai un jour. En attendant j'ai enregistré hier un podcast sur une partie de mon histoire, sous pseudo. Je le posterai peut-être ici quand il sortira. C'est un sujet qui sort totalement de rencontres, de la séduction mais bon, je crois comprendre que FTS est devenu beaucoup plus ouvert. Je mettrai des triggers warning pour ne mettre personne mal à l'aise.

A très bientôt et bon week-end à tous!

@amelia
Envoi un mp et donne des news, depuis le temps ! Ça serait cool d’en avoir un peu plus de ta part !
En tout cas courage à toi… quand on tombe très bas, le fait de se relever ne peut être que magnifique
"mieux vaut pas de pipe qu'une pipe faite avec une tronche qui fait croire qu'elle va gerber"

Désolée si je n'envoie par de MPs ou si je mets beaucoup de temps à répondre en privé. Pas facile de gérer les correspondances en ce moment. Mon sens du temps est totalement altéré.


Triggers warning : viol, inceste


J'ai un peu repoussé l'idée de venir écrire. Je ne sais comment commencer et comment m'y prendre.

Je vais faire court je crois.

Il y a 14 mois je suis sortie d'une amnésie traumatique. Je vous invite à vous renseigner sur le sujet (les travaux de Muriel Salmona sont très bien). J'avoue je n'ai pas trop le courage d'expliquer.

J'ai vécu l'inceste par un membre très proche de ma famille de mes 3 ans a priori à mes 14/15 ans. J'ai été amenée par cette personne plusieurs fois dans un réseau (je vous laisse imaginer ce que ça implique, pas prête à expliciter cette partie). Avec de la prise de drogue. Parfois.

Les souvenirs sont revenus petit à petit depuis 14 mois. Bien sûr je n'ai pas tout récupéré.

J'ai été victime de viols conjugaux 2 fois adulte, pendant la période où j'écrivais sur FTS mais j'avais trop honte pour le dire (et accessoirement j'ai compris tardivement, étant très dissociée). j'ai cherché longtemps pourquoi je reproduisais les mêmes schémas. Quand ma mémoire est revenue, j'ai compris. Je reproduisais la même relation qu'avec mon agresseur principal inlassablement.

Depuis un an je me bats pour me sortir de là. J'ai un bon suivi psy et heureusement (parce que c'est très rare), mes parents me soutiennent. J'ai également porté plainte et la procédure avance bien.

Je ne sais pas trop quoi dire de plus là tout de suite. Je sais même pas si je laisserais ce message longtemps. Je suis prête à répondre aux questions ici ou par mp. D'autant qu'il y a de fortes probabilités que des personnes qui me lisent soient également victimes. Peut-être que j'écrirais sur les conséquences sur mes relations aux hommes.

Si vous voulez en savoir plus sur mon histoire voici un podcast sur lequel j'ai été invité sur la somatisation et les violences sexuelles :

https://podcast.ausha.co/lumineuse/23-s ... at-de-lili
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Courage le 07.10.21, 01h27 par Onmyoji
  • [+1] Courage le 07.10.21, 08h09 par mars
  • [+3] Courage le 07.10.21, 09h23 par Jalapeno
  • [+3] Courage le 07.10.21, 20h29 par FK
  • [+1] Désolé le 07.10.21, 20h49 par Oldboy
  • [+3] Courage le 08.10.21, 02h53 par Poordonkey
  • [0] Courage le 27.10.21, 13h45 par Suit
  • [+3] Courage le 22.05.22, 19h30 par Safrania95
  • [+1] Courage le 30.05.22, 05h52 par Icecastle

@Amelia, je suis sincèrement navré pour ce qui t'est arrivé, et j'espère que tu pourras surmonter ça. Tiens nous au courant si tu veux.

Courage.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 10.10.21, 20h47 par voucny
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre