Think big but start small

Note : 77

le 30.04.2016 par Atz

96 réponses / Dernière par Onmyoji le 19.09.2017, 01h59

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Non je crois que c'est bien d'avoir des objectifs au moins à moyen terme.

Non je crois que ce qui est peut être plus pénalisant pour toi c'est de lier ton bonheur au fait de rencontrer une nana.

Implicitement tu fais dépendre ton bonheur des autres...

je crois que plutôt que de mettre cette LTR longue que tu appelles de tes vœux en objectif principal je choisirai plutôt de m'entourer de mecs et de nanas intéressants. Boulot, études, sites de rencontres, associatifs, loisirs. Bref.


Cela devrait te donner les opportunités de...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Like a boss ! le 07.04.17, 13h58 par Allandrightnow
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Grosse soirée samedi. J'y suis allé avec l'état d'esprit que vous m'avez conseillé et clairement j'ai passé une excellente soirée, ça fait du bien (merci encore à The_Pop pour l'aide en privé). Je vais rester dans l'optique de cultiver cette vision des choses, de me départir petit à petit de cette recherche systématique du résultat et de cette pression que je porte sur mes épaules depuis trop longtemps.

J'ai sympathisé avec pas mal de monde dont certaines personnes que je reverrai très prochainement je pense.

Dans le lot une nana vraiment magnifique. Quand elle est arrivée sur place, tout le monde s'est retourné, vous voyez le genre.
Elle a passé la soirée avec mon pote et moi, je suis allé lui parler naturellement et sans arrière pensée et j'ai passé un excellent moment. Mon pote s'est ensuite joint à la conversation, c'était sympa.

Quelque chose cependant vient me travailler un peu et j'aimerai avoir votre avis car je ne sais pas vraiment comment gérer cette situation.

Avant que cette nana parte, elle nous a ajouté sur facebook mon pote et moi. Evidemment on a commencé à parler d'elle, on était vraiment sous le charme ect. Mon pote m'a proposé qu'on convienne de s'en faire une amie, dans le but notamment de rencontrer ses copines ce que je trouve dans l'absolu être une bonne idée.

Il m'a proposé qu'on lui écrive ensemble sur facebook, ce qui ne me dérange pas non plus. Comme écrit en haut, j'essaye de me mettre dans une dynamique de m'amuser, de me construire un cercle social solide et de ne pas être dans l'attente dès que je croise une belle femme.

Ou est le problème vous allez me dire ? Le soucis pour moi en fait c'est pas vraiment la fille mais mon pote. Ce qui me gêne en fait c'est qu'en parlant par la suite, j'ai senti qu'il cherche à se positionner vis à vis d'elle. Moi qui suis très rigide et qui essaye de mettre de l'eau dans mon vin, d'arrêter de me fermer des portes et d'être méfiant avec tout le monde, je ne veux pas non plus être pris pour un con et passer à côté de quelque chose.

Du coup son discours me laisse à penser qu'il cherche quelque part à s'assurer que je ne tente rien de mon côté et faire les choses à sa sauce du sien. Je ne vais pas rentrer dans le délire de me demander est ce qu'il lui parle sur facebook ect ... mais clairement je ne sais pas comment réagir face à ça.

Si j'ai cette réflexion vis à vis de lui c'est que c'est quelqu'un de très ouvert mais je me suis rendu compte à plusieurs reprises qu'à être trop pote avec tout le monde, j'ai un peu l'impression qu'il tient des discours multiples et pas forcément toujours très honnêtes.

Pour exemple, il vient récemment me parler d'un truc qu'un pote qu'on a en commun lui avait confié, il m'a demandé de ne pas le répéter. Avant hier je reçois un sms venant de mon pote parlant du gars en question, sms qui ne m'était pas adressé, il a essayé de noyer le poisson en m'expliquant qu'il me parlait de ça pour une raison bateau, je lui ai répondu que j'avais très bien compris que ce message ne m'était pas destiné. En dehors de ça c'est quelqu'un de super sympa, chaque fois qu'il y'a une occasion de bouger il me le propose, c'est d'ailleurs lui qui m'a fait venir à cette soirée.

J'espère que vous comprenez ce qui me gène. D'une part, je suis tiraillé entre mon côté psycho rigide face auquel je lutte pour m'en débarrasser et m'ouvrir aux autres. Je veux changer, ne plus être aussi méfiant mais je ne veux pas non plus devenir quelqu'un de trop gentil et me faire prendre pour un imbécile.

D'autre part je ne sais pas vraiment comment gérer les choses vis à vis de cette fille du coup. J'ai pas envie de rentrer en guerre avec un pote pour une femme, mais d'un autre côté je peux pas nier que si d'aventure l'occasion se présentait, j'aimerai bien échanger d'avantage avec elle. Comment gérer une potentielle concurrence avec un pote pour une femme en somme.

Merci d'avance.

Ben tu restes flexible :)

Tu flirtes gentiment avec la demoiselle l'air de rien et si tu vois que ça accroche bien alors tu expliqueras à ton pote que bon, au début tu voyais pas les choses autrement mais qu'en avançant ben tu t'es rendu compte qu'elle te plaisait.


Ceci étant, l'attitude de ton pote transpire la roublardise médiocre. S'il veut s'en faire une pote il n'a besoin ni de toi ni que tes intentions soient purement amicales. Ça sent juste le mec qui a peur, qui est aussi un peu jaloux et pas serein serein...

Bref, à ce stade pas de raison de paniquer, continue simplement ce que tu as fait jusque là : avancer sans te prendre le choux.

Ah si un bon conseil, dissocie toi rapidement de ton pote pour les approches Facebook ou autre. Les messages commun c'est juste la pire idée je crois :)

Et surtout continue à sortir et à rencontrer des gens ! Quand tu auras des nanas de cette envergure la tout autour de toi alors tu ne te poseras plus ces questions la :)
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Effectivement je trouve l'attitude de mon pote franchement pas terrible. Ce matin il me relance en m'envoyant des photos de l'instagram de la fille (pour me faire comprendre qu'elle l'a add sur insta ?) et en me disant qu'il est amoureux d'elle en rigolant, mais sans vraiment rigoler dans le fond je pense.

Je lui ai répondu en lui demandant si du coup il avait changé d'avis par rapport à son plan, ce a quoi il m'a rétorqué qu'en gros oui car avec elle il y'avait de quoi. Il a conclu en me disant on va devoir se battre pour elle, c'est dommage on était devenus amis en plaisantant en apparence, mais dans la démarche encore une fois je le pense plutôt sérieux.

J'envisage de m'éloigner de lui car plus le temps passe plus j'ai le sentiment d'avoir à faire à quelqu'un de calculateur, de faux et potentiellement toxique. C'est dommage car à côté de ça il est cool et on avait commencé à faire des projets d'activités ect étant donné que nous avons grosso modo le même âge et que nos situations sont similaires. Je vais me donner un temps de réflexion.

Pour ce qui est de la miss je me demandais, ne serait il pas stratégiquement plus judicieux pour moi de laisser passer du temps, de le laisser se casser les dents si jamais c'est le cas, et d'y revenir plus tard ?
Le connaissant un peu et le fait qu'il m'est envoyé des captures d'écrans de l'instagram de la nana me laisse à penser qu'il s'est jeté dessus et n'a pas attendu pour aller lui parler.
Surtout qu'en terme d'émotion je ne me sens pas déstabilisé, pressé, stressé ni rien, je me sens en mesure de prendre mon temps.
Mon soucis est juste lié au fait que je ne sais pas réellement qu'elle est la meilleure stratégie à adopter dans ce cas précis.
The_PoP a écrit :
Et surtout continue à sortir et à rencontrer des gens ! Quand tu auras des nanas de cette envergure la tout autour de toi alors tu ne te poseras plus ces questions la :)
Tu peux compter sur moi pour ça ! :)

ça m'a vraiment fait un bien fou et moi qui suit sujet à tomber régulièrement en OI, je prends conscience qu'en sortant beaucoup, en rencontrant plein de monde et en m'ouvrant aux autres, beaucoup de femmes m'attirent en fait et serait susceptible je pense de m'apporter ce que je recherche.

Joue la tranquille avec la demoiselle. mais joue quand même sans t'occuper de lui.

Et lui ? Bah réponds lui qu'il s'emballe pour rien et qu'en gros y a pas moyen que tu rentres dans ce jeu là avec lui. Qu'il fasse ce qu'il veut avec cette nana, il n'a pas de comptes à te rendre.

Le reste, de savoir si c'est un pote ou pas, bah ça c'est à toi d'y réfléchir, il a pu juste perdre la tête pour cette nana. Ce qui n'enlève peut être rien à ses autres qualités, à toi de voir.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 30.04.17, 18h19 par Arawyn
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Je crois que vis à vis d'elle je ne lui répondrai même pas. S'il vient m'en parler à ce moment là oui je lui mettrai les points sur les i comme tu me le conseille.

Pour le reste je crois malheureusement que je vais prendre mes distances, ça commence à faire beaucoup à mon sens pour une seule personne, je vais me donner un temps de réflexion quand même pour ne pas prendre de décision hâtive.

En ce qui concerne la miss, je ne lui plus reparlé depuis la soirée en fait, je ne l'ai pas contacté encore sur Facebook et c'est pour ça que je comptais attendre vu que lui s'est vraissemblablement jeté dessus. Je voulais me démarquer un peu de sa manière de faire et prendre mon temps.

Du coup je vais sûrement la contacter pour discuter un peu avec elle, vu comme tu le dis au final je n'ai même pas à prendre en compte mon pote dans l'équation.

Hello !

Bon feeling à ce moment, j'arrive à rester sur la même ligne, et le fait de moins me mettre la pression aide énormément effectivement.

Du coup je suis beaucoup moins dans l'attente et je parle à beaucoup plus de gens d'une part. D'autre part je suis moins dans une recherche de résultats vis à vis de ces échanges, et je me sens ainsi bien plus spontané dans mes rapports aux autres.

Dans le lot quelques miss dont notamment une là où je bosse qui m'a tappé dans l'œil il y'a un moment déjà et a qui je me suis décidé à aller parler.

Le hic c'est que nous ne travaillons pas dans le même service et que du coup je ne la croise pas énormément. Nous avons discuté deux ou trois fois brièvement et j'ai pu apprendre quelques trucs sur elle.

Ce qui me gêne c'est que je ne peux passer que très peu de temps avec elle au boulot, et d'un autre côté est ce que c'est pas un peu trop tôt pour lui proposer d'aller boire un verre au vu du peu d'échanges que nous avons eu ?

Atz a écrit :Dans le lot quelques miss dont notamment une là où je bosse qui m'a tappé dans l'œil il y'a un moment déjà et a qui je me suis décidé à aller parler.

Le hic c'est que nous ne travaillons pas dans le même service et que du coup je ne la croise pas énormément. Nous avons discuté deux ou trois fois brièvement et j'ai pu apprendre quelques trucs sur elle.

Ce qui me gêne c'est que je ne peux passer que très peu de temps avec elle au boulot, et d'un autre côté est ce que c'est pas un peu trop tôt pour lui proposer d'aller boire un verre au vu du peu d'échanges que nous avons eu ?
Dans la mesure où tu ne peux pas avoir des interactions plus longues avec elle, tu n'as pas le choix que de prendre le risque.

Essaie d'abord d'être tactile pour voir comment elle réagit, et si pas trop mal, lance-toi.

Je risque de pas avoir trop le choix effectivement. Y'a t'il moyen de savoir si je peux me lancer hormis cette approche tactile ?

Étant donné le cadre ça risque de la rendre mal à l'aise.

De mon côté j'ai toujours cette impression qu'elle me regarde avec insistance, j'espère ne pas me faire de film.

Bon aujourd'hui j'avais décidé de me lancer et j'ai eu une super occasion... qui finalement est tombée a l'eau.

Je m'explique, j'arrive en salle de repos et elle était là seule, comme par magie. Contrairement à d'habitude en sa présence, je dois dire que je ressentais une forme de stress. J'avais le cœur qui battait la chamade. Je commence à lui parler et évidement quelqu'un d'autre s'est pointé...

Elle était en train de traiter un dossier et le gars commence à me parler et était sur le point de partir. Donc j'ai essayé de temporiser pour rester dans la pièce en parlant avec le gars le temps qu'il se barre.

Seulement au moment où il s'est barré elle avait fini ce qu'elle avait à faire et elle lui a dit attends moi pour sortir j'ai pas mes clés. Plus tôt dans la journée il me semble l'avoir vu rentrer dans la boite seule et du coup je pense qu'elle avait ses clés sans que je puisse le garantir. Du coup sûr le moment je me suis demandé si elle voulait profiter de la situation pour s'esquiver.

Cela dit elle est partie en me disant bon week-end avec un grand sourire qui ne me laisse pas à penser qu'elle a profité du départ du gars pour me fuir. De plus quand on a parlé on a rigolé un peu et ça n'avait pas l'air de la gener.

Bref plein de choses se bousculent dans ma tête et ça me fait chier, surtout que je sens qu'une fois de plus je suis en train de basculer en OI ...

Yop !

D'après ce que tu écris, ce qui en ressort est qu'effectivement tu te mets beaucoup trop de pression. Cette pression s'explique par le fait que tu aies absolument besoin de garder le contrôle. Et quand on veut tout contrôler, on préfère garder l'illusion que c'est effectivement le cas. Et, bizarrement, on s'aperçoit que plus ce besoin de contrôler les choses est fort, moins on a de contrôle sur les choses, et paradoxalement plus ça renforce ce besoin.

Finalement, je pense que tu as besoin d'apprendre à lâcher prise. C'est-à-dire que tu as besoin d'apprendre à beaucoup plus improviser, à te recentrer dans l'instant présent, en somme. Et pour ça, laisse place à ton imagination et à ta créativité. Tu peux le voir comme un jeu, puisque c'est exactement ce que c'est. Comme si tu avais ton personnage avec déjà un bon score de créativité et d'imagination (j'en suis sûr) et que petit à petit ta jauge d'improvisation augmentait et te faisait monter en niveaux. Bien sûr, cette allusion vient de ma propre imagination, mais tu vois l'idée...


Quelques idées en vrac :

............-As-tu entendu parler de la méditation pleine conscience ? Ça permet notamment d'apprendre à ne penser à rien (en fait plutôt à se détacher de ses pensées, notamment les pensées limitantes, puisque c'est ce qui nous intéresse ici). Si tu t'instaures par exemple 10 minutes de méditation tous les jours (et il faut environ 21 jours pour qu'une habitude se mette en place), tu seras étonné de voir qu'ensuite, dans ta vie, cet apprentissage de l'instant présent va se répandre dans différents domaines, notamment en séduction et plus généralement dans tes relations avec les autres.

............-Fais jouer ton imagination. Abuses-en, même ! Si une femme t'impressionne trop, essaye de voir, de sentir, d'entendre, ta façon de la percevoir. Et modifie-la. Imagine par exemple l'adolescente timide, boutonneuse et pas très sûre d'elle qu'elle a pu être au collège ou au lycée. Imagine-la dans une situation où elle aurait au moins autant d'insécurités et de peurs que toi, par exemple si elle portait un tutu avec des patins à roulettes roses et un bonnet d'âne... Le but est juste de relativiser un peu, de prendre du recul, de comprendre qu'il n'y a aucune pression à se mettre, parce qu'elle aussi a des peurs, elle est humaine, au même rang que tout le monde. Imagine-toi en chevalier invincible et plein de confiance en lui, imagine-toi en Don Juan... Bref, je te fais confiance pour trouver ce qui marchera pour toi. N'hésite pas à jouer sur l'humour. Tout ce paragraphe ne s'adresse bien sûr qu'à toi, pas à la femme en question. C'est comme un jeu de visualisation, comme un jeu d'imagination, qui t'appartient et te permettra aussi d'être moins focalisé sur les pensées qui contribuent à te mettre la pression.

............-Plus tu as de choix, moins il y a de pression, comme dit plus haut. Donc plus tu as d'occasion de sortir, de rencontrer des femmes, de te faire des potes, d'évoluer socialement et de t'amuser (parce que c'est ça le plus important !), moins l'échec n'aura d'importance, et moins tu auras de chances de tomber en OI.

C'est des idées en vrac, qui me viennent sur le coup. Demande-toi simplement ce qui t'aidera à être moins dans le contrôle et plus dans le lâcher-prise.

En espérant t'avoir donné quelques pistes !

Au plaisir de te lire :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 01.05.17, 10h54 par Perlambre
  • [+1] Merci ! :) le 01.05.17, 23h31 par Atz
..................."Il ne faut jamais battre une femme, même avec une fleur ; ça abîme la fleur." (Gabriel Timmory)
"L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire." (Desproges)


..........................................................................Mon journal

Merci pour ce retour très complet.

Je crois qu'effectivement tu as bien cerné le cœur du problème. Pour te répondre je peux tout d'abord te dire qu'au niveau cérébral, psychique, j'ai bien intégré tout cela.

Je m'intéresse au développement personnel et j'ai lu un bouquin en lien avec ce que tu propose :
Je ne connaissais en revanche pas la méditation pleine conscience merci ! Je testerai.

Non, ce qui me fait défaut c'est vraiment mes tripes. Je ne parviens pour l'instant pas à gérer mes émotions, je suis submergé. Ainsi même si je me répète dans l'action ce que je sais sur la bonne marche à suivre pour réussir, mon ressenti fout tout en l'air.

Et je me dis que tu as peut être mis le doigt sur quelque chose d'important, il faut peut être que j'arrête de cogiter tout court, même s'il s'agit de pensées constructives. Peut être qu'alors je parviendrai à accéder à une réelle spontanéité lors de mes interactions.

En ce qui concerne l'OI, même chose qu'au dessus. J'ai beau me répéter par exemple qu'au cours de ma vie je suis souvent tombé en OI et qu'à présent je me fous complètement de ces nanas là, je me retrouve toujours proche à basculer quand une femme me plait vraiment car ce que je ressens est vraiment fort. Je suis peut être trop sensible.

Mais je reconnais que vous avez tout à fait raison, chaque fois que je me suis mis à sortir d'avantage, à faire les efforts d'aller vers les autres et de rencontrer plus de monde, j'ai ressenti une diminution de la pression et surtout du poids de l'enjeu vis à vis des interactions que j'avais avec certains femmes. J'étais clairement moins dans l'attente et dans une logique de résultat.

Je compte poursuivre dans cette voie là, cela dit c'est compliqué pour le moment car mon cercle social est très restreint, j'ai décidé de couper les ponts avec le pote mentionné au dessus notamment.

Enfin j'aimerai si possible avoir ton avis (ou vos avis) sur la situation que j'ai énoncé 2 posts au dessus. Je ne sais pas trop comment l'interpréter. Je me demande si elle a cherché à s'éjecter où si c'est moi qui m'inquiète pour rien, et si j'ai toujours une carte à jouer.

Merci !

J'aime bien ton journal Atz.

Tu le dis toi-même, tu cogites trop. Notamment en cherchant à savoir si cette fille a voulu te fuir ou non. Pourquoi ne pas plutôt te concentrer sur son sourire lorsqu'elle t'a souhaité un bon week-end ?

L'occasion la semaine suivante de lui demander si le sien a été agréable, plaisanter en l'amenant à te raconter la façon dont elle occupe son temps libre, l'imaginer en situation en posant une question "toi qui a l'air sportive, plutôt musculation en salle ou footing en forêt ?" C'est un exemple parmi d'autres, l'essentiel est de la faire parler pour mieux la connaître. Et c'est valable même si sa passion est la littérature ou les concours de cuisine.

Comme le dit si bien Arawyn, imagination et décontraction, ta vie n'en dépend pas.
Rebondir à ce qu'elle dit car si elle échange avec toi au lieu de couper la conversation, c'est plutôt bon signe (dans le cas contraire, au moins tu seras fixé). Et cela peut te permettre de poser un pion en lui proposant un verre après le boulot tel jour à telle heure afin de poursuivre la conversation dans un cadre plus propice, le tout avec ton regard le plus charmeur...

Tu sais, tant que tu n'as pas un stop de la part d'une fille, il y a toujours une carte à jouer mais il faut battre le fer alors qu'il est chaud, histoire de ne pas te faire doubler par un mec plus entreprenant.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Pertinent le 01.05.17, 23h32 par Atz
  • [+1] Absolument le 02.05.17, 13h07 par Arawyn
  • [+1] Bonne idée ! le 05.05.17, 07h22 par The_PoP

Salut Perlambre et merci pour le passage sur mon journal, ça fait plaisir d'avoir un retour féminin (et avisé) !

Je vais essayer de débrancher mon cerveau et de laisser travailler mon imagination sur le moment et mon instinct au cours de mes interactions. Vos réponses sont unanimes à ce sujet, il faut vraiment que je travaille sur ça.

Je me demande même s'il n'y aurait pas quelque chose de compulsif là dedans, dans cette volonté de contrôle. Car chaque fois que je trouve réponse à une de mes interrogations, je me focalise sur une autre et c'est sans fin. Et je pense que sur le long terme une fois casé avec une nana, cela risque de me pourrir la vie si je n'arrive pas à dire stop et lâcher prise comme vous le dites si bien.

Je vais essayer de faire comme tu me le dis Perlambre, même si je me demande si ce n'est pas un peu rapide pour lui proposer un verre étant donné que je ne la croise que très peu et que le fait que ce soit au travail ne me permet pas de créer de confort.

Merci.

Atz a écrit :Je vais essayer de...
Il y a une phrase que j'aime bien : arrête d'essayer, et fais-le. C'est assez facile à dire, je le reconnais, mais c'est vraiment ça l'idée. Pour l'instant, tu n'arrives pas à débrancher ton cerveau parce que tu ne fais qu'essayer. Tu ne le fais pas vraiment parce que tu as peur du lâcher prise que ça impliquera.
Atz a écrit :Je me demande même s'il n'y aurait pas quelque chose de compulsif là dedans, dans cette volonté de contrôle. Car chaque fois que je trouve réponse à une de mes interrogations, je me focalise sur une autre et c'est sans fin. Et je pense que sur le long terme une fois casé avec une nana, cela risque de me pourrir la vie si je n'arrive pas à dire stop et lâcher prise comme vous le dites si bien.

Je vais essayer de faire comme tu me le dis Perlambre, même si je me demande si ce n'est pas un peu rapide pour lui proposer un verre étant donné que je ne la croise que très peu et que le fait que ce soit au travail ne me permet pas de créer de confort.
Je sais pas si tu peux le remarquer, mais cette partie de toi qui veut garder le contrôle se manifeste de façon assez flagrante je trouve. C'est elle qui refuse de faire, qui n'accepte que d'essayer (en sachant qu'en essayant elle ne se mouille pas trop, et donc elle garde le contrôle), et c'est elle qui, à chaque fois que tu prends la décision d'arrêter de trop réfléchir, vient alimenter ta réflexion par une nouvelle question :
Atz a écrit :je me demande...
Si tu veux ta réponse, n'essaye plus, fais le simplement, et c'est elle qui t'apportera cette réponse. Si c'est trop rapide, elle te le fera savoir, et sinon, tu seras sans doute content de le savoir sans avoir le regret de ne pas avoir proposé et de peut-être être passé à côté d'un moment et d'une rencontre agréable...

Demande-toi ce que ça fera lorsque tu n'auras plus besoin d'avoir autant de questions dans la tête et que tu pourras simplement vivre et profiter... Regarde à quel point ce sera génial, ressens le bien que ça fera, entend ce silence apaisant à l'intérieur de toi... :D
..................."Il ne faut jamais battre une femme, même avec une fleur ; ça abîme la fleur." (Gabriel Timmory)
"L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire." (Desproges)


..........................................................................Mon journal

Si effectivement je le remarque, je dirai même que je le ressens, quand j'agis j'ai toujours cette sensation de le faire à taton, sans jamais vraiment mettre les pieds dans le plat en fait.

Par contre, aussi bête que cela puisse paraître, je ne saurai pas vraiment dire qu'elle est la différence dans le concret, dans l'action. Au final si j'agis, ou est ce que va se situer la différence ? Je vais paraître moins spontané, authentique je dirai c'est bien ça ?

Quoiqu'il en soit je vais agir comme vous me le conseillez, sans réflexion superflue et voir ce qu'il en ressort. Merci !

Atz a écrit :Par contre, aussi bête que cela puisse paraître, je ne saurai pas vraiment dire qu'elle est la différence dans le concret, dans l'action. Au final si j'agis, ou est ce que va se situer la différence ? Je vais paraître moins spontané, authentique je dirai c'est bien ça ?
Je pensais avoir répondu mais apparemment non. La différence dans l'action, c'est l'action !

Même si tu peux paraître moins spontané parce que tu es encore en même temps dans la réflexion, une fois dans l'action tu ne peux plus tout prévoir à la vitesse de l'échange, tu es obligé d'improviser à un moment ou à un autre. Et c'est tout ce qui compte, t'habituer à cette improvisation du moment, à être plus dans l'action et moins dans la réflexion.

Et si tu es maladroit ou autre, c'est pas grave. Ça ne pourra jamais être parfait de toute façon. Et puis la maladresse peut être attirante aussi. Il y a même des femmes qui craquent plus pour des hommes maladroits ou timides que pour des hommes qui ont trop confiance en eux ou qui sont trop audacieux. Personne ne peut plaire à tout le monde, et donc il y en a pour tous les goûts. Ce que tu peux juger comme des défauts peuvent être des qualités pour d'autres et inversement. Bref, tu vois où je veux en venir : tu réfléchis encore trop je pense :wink:

Être authentique, c'est être soi-même. C'est donc en rapport avec le fond, pas avec la forme ; si je puis dire ça comme ça.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Yep ! :) le 05.05.17, 16h46 par Perlambre
..................."Il ne faut jamais battre une femme, même avec une fleur ; ça abîme la fleur." (Gabriel Timmory)
"L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire." (Desproges)


..........................................................................Mon journal

Arawyn a écrit :
Atz a écrit :Par contre, aussi bête que cela puisse paraître, je ne saurai pas vraiment dire qu'elle est la différence dans le concret, dans l'action. Au final si j'agis, ou est ce que va se situer la différence ? Je vais paraître moins spontané, authentique je dirai c'est bien ça ?
Je pensais avoir répondu mais apparemment non. La différence dans l'action, c'est l'action !
Navré de t'avoir fait répéter et merci de la précision.

Je comprends maintenant parfaitement où tu veux en venir et je pense que cette sur-réflexion chez moi vient comme une excuse face à la peur de me lancer, la peur du rejet qui m'est cuisant. Mais c'est terminé, à présent je suis déterminé.

Je l'étais également vendredi et j'ai tout fait au boulot pour essayer de trouver un moment propice pour parler à la miss qui me plait et lui proposer d'aller boire un verre mais en vain.... Pas moyen de la croiser durant l'après midi sauf en toute fin de journée dans un endroit bondé de monde, elle m'a tout de même souhaité un bon weekend avec un grand sourire.

Je suis rentré chez moi extrêmement frustré et triste à la fois. Je sais qu'une occasion va se présenter mais je ne sais pas quand, et j'ai peur que cela arrive trop tard. Que ce jeu de regards et cette tension (si tenté qu'elle ne soit pas le fruit de mon imagination) ne retombe comme un soufflet ou que je me fasse doubler comme Perlambre l'a évoqué au dessus.

Par ailleurs je me heurte à certaines difficultés en lien à mon cercle social ultra restreint. Je me rends compte à quel point je suis isolé en dehors du boulot et de la fac. Je voulais sortir ce soir mais je suis seul, je ne sais pas avec qui bouger. C'est sur ça que je vais travailler en priorité, je ne sais juste pas vraiment comment je vais m'y prendre pour débloquer tout ça en solo.

Cela fait déjà quelques temps que je voulais me mettre à la salsa, je n'ai pas pu pendant l'année par manque de temps mais je vais commencer bientôt, je me suis renseigné et j'ai trouvé où prendre des cours. ça devrait être un bon tremplin pour faire des rencontres et m'amuser davantage pendant les soirées.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Constructif le 11.05.17, 14h31 par Arawyn

Atz a écrit :Navré de t'avoir fait répéter et merci de la précision.
Ne sois pas navré pour ça, le forum sert à ça et c'est avec plaisir si je peux apporter un peu d'aide !

Tu as bien identifié un élément qui peut selon moi être problématique. Il faudrait que tu rencontres plus de gens, plus de filles, que tu évites de n'avoir qu'une fille en tête. Parce que c'est comme ça que peuvent commencer les OI. Et comme en plus tu as l'habitude de beaucoup réfléchir, si tu n'as qu'une seule target, ça va te mettre la pression par rapport à elle, tu vas manquer de points de comparaison et tu peux vite commencer à l'idéaliser et c'est contre-productif.

Pour ce qui est des sorties, élargir ton cercle social, etc... Je viens de capter qu'on est dans la même ville. Et même si en ce moment je suis plutôt occupé, j'aimerais quand j'aurai le temps recommencer à draguer, rencontrer du monde aussi, etc. Donc si ça te dit, on peut aller boire un coup un de ces quatre et voir si y a moyen d'organiser une petite session dans le but de dépasser nos peurs respectives, progresser et élargir nos cercles sociaux (sans forcément de pression du résultat mais plutôt en mode fun). Si tu es partant, tu peux m'envoyer un MP et on verra ça en fonction de nos disponibilités. Perso je suis toujours partant pour voir de nouvelles têtes, et ça peut être intéressant de rencontrer quelqu'un du forum.
..................."Il ne faut jamais battre une femme, même avec une fleur ; ça abîme la fleur." (Gabriel Timmory)
"L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire." (Desproges)


..........................................................................Mon journal

Avec plaisir Arawyn ! J'aurai davantage de temps d'ici peu, on pourra se caler ça.

Pour le cercle social j'en fais ma priorité, Thedaze m'a bien aidé sur ce point en mp.

Un peu de neuf sinon. Une copine de la fac m'a invité pour boire un verre dans la semaine, au final on a couché ensemble. J'en avais même pas envie. J'ai fais ça juste pour avoir le sentiment de vivre quelque chose mais au final je me rends compte que ça ne m'apporte rien.

Sinon tout à l'heure j'ai pu papoté avec la miss qui me plait au boulot, j'allais lui proposer un verre quand dans la discussion elle m'a dit qu'elle sera présente à la crémaillère chez une autre collègue ce soir. J'y vais aussi. Du coup je me suis dit si je lui propose et qu'elle refuse ça va pas le faire pour ce soir. J'espère pouvoir trouver un moment pour lui en parler en tête à tête durant la soirée, seulement il va y avoir du monde, j'espère que ce sera jouable. Est ce que j'ai bien fait selon vous ? J'ai tellement peu d'occasion de lui parler, si je n'y parviens pas je vais me mordre les doigts de ne pas lui avoir proposé d'aller boire un verre en lui parlant au boulot.

Sinon j'arrive un peu de me détacher de cette recherche de controle, tout à l'heure en lui parlant j'ai totalement improvisé. J'ai eu du mal à rebondir correctement, après coup je me rends compte que j'aurai pu bien mieux exploiter ce qu'elle m'a dit , mais j'ai la sensation qu'avec du temps et de la pratique ça va vraiment le faire.

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre