Think big but start small

Note : 77

le 30.04.2016 par Atz

96 réponses / Dernière par Onmyoji le 19.09.2017, 01h59

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Ben c'est plutôt une bonne chose que tu arrives à coucher facilement et tranquillement avec des nanas que tu apprécies un minimum.

Apres le pourquoi t'as été déçu, faut peut être creuser un peu là dessus.

Pour ta collègue et tes questionnements, continues dans le lache prise. Arrête de te foutre la pression ou de te dire que t'es pressé.
Pour ce qui est de savoir quoi lui dire, c'est relativement simple, intéressé toi à elle, à ce qu'elle aime, fait ou est, mais aussi ses projets, ses envies. Sans forcément aller dans le très personnel tout de suite. Intéresse toi simplement et ne le cache pas.

amuse toi bien !
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Réaction à chaud. Désolé j'ai 3 grammes, ça risque d'être un peu virulent. Ce message n'apportera certainement rien de constructif, mais j'ai besoin de lâcher un peu ce que j'ai sur le cœur ce soir.

J'ai pris mon râteau. Les choses avait plutôt bien démarré pourtant. Le début de la crémaillère se passe bien. Je parle avec tout le monde et je ressens que la grande majorité des gens m'apprécient, j'ai le temps de parler davantage avec pas mal de gens, ce qui n'est pas possible dans le cadre du travail.

La miss débarque, j'arrive à rester relativement détaché ce qui m'était difficile il y'a encore quelques temps. Je bois tranquillement, sans faire d’excès, autre progrès. Elle pratique la danse depuis plusieurs années, ce qui me permet de l'accoster en lui disant que je cherche à prendre des cours de danse depuis quelques temps, ce qui est tout à fait vrai.

Du coup elle sort sa playlist salsa, me prends par la main et commence à me montrer les basiques. J'ai adoré ce moment là, je me suis pris au jeu, j'ai commencé à tester des pas avec les collègues qui dansaient. Je ne me suis pas arrêté qu'à elle, je ne l'ai pas collé, je pense vraiment avoir tout fait comme il le fallait. J'ai même pris son numéro, elle m'a dit qu'elle me montrera certains bars sympas pour apprendre à danser si je le veux.

Je voulais quand même lui signifier de manière plus explicite mon intérêt. Je l'ai approché une nouvelle fois un peu plus tard lorsqu'elle était isolée, et je lui ai dit que cela faisait déjà quelques temps que j'avais envie de l'inviter à boire un verre. Elle m'a répondu que ça ne la dérangeait pas pour la danse mais qu'elle avait un copain. Qu'elle a une copine débutante, une grande blonde qu'elle se fera un plaisir à me présenter.

J'ai parlé un peu après avec un gars qui la connait, il m'a dit qu'elle avait remarqué mon intérêt et je ne sais pas si il a essayé de me réconforter mais il m'a dit qu'elle avait envoyé chier déjà certains gars dans la boîte qui la draguaient, et ce de manière beaucoup, beaucoup plus sèche. Peu importe au final vous me direz ...

J'ai réussi extérieurement à rester de marbre, j'ai conservé mon sourire, je n'ai rien montré. Mais à l'intérieur de moi c'était un massacre. Je suis resté comme cela jusqu'à la fin de la soirée, j'ai continué à parler à tout le monde, à ne rien montrer, à sourire, mais j'avais le cœur tellement lourd.

Le pire durant cette soirée, c'est que j'ai deux autres collègues qui étaient à fond sur moi, que j'ai poliment évité, et je ne le regrette pas tout simplement car elles ne me plaisent pas. Une d'entre elle m'a même reproché mon intérêt pour la femme qui me plait, par jalousie d'après ce que j'ai compris. Mais j'en ai assez d'aller vers des filles qui ne me plaisent pas par défaut. C'est comme la copine de la fac, j'ai fais ça juste par égo, alors que je n'en ai pas besoin et cela ne m'a rien apporter. Je sais ce que je veux vivre, je sais ce que j'ai besoin de vivre mais je ne parviens pas à l'atteindre, ça ne marche jamais.

Pourquoi les choses sont elles si compliquées ? Bordel mais pourquoi est ce que je ne peux jamais partager avec une femme que je désire vraiment, qui m'apporte ce que je recherche, qui m'attire réellement, qui m'amène à un état émotionnel au travers duquel je me sens réellement vivre.

Je veux juste partager avec une femme QUI M'ATTIRE RÉELLEMENT, et ça ne fonctionne pas. Ce soir j'ai tellement mal, ça me brûle jusqu'au plus profond des tripes. J'aimerai être ce mec avec qui elle est, j'imagine ce qu'elle partage avec lui et je ne comprends toujours pas pourquoi les femmes qui me plaisent ne sont pas attirées par moi. Je reste là avec ma souffrance et je ne sais plus quoi faire. Je sais que je suis capable de tout dans ma vie, peu importe les efforts, les sacrifices à consentir, mais ça je n'y arrive pas, alors que c'est ce que je désire le plus. Je veux juste être heureux, je veux juste avoir ma part de bonheur, c'est tout ce que je demande. Mais rien à faire.

Je pourrai continuer à écrire mais je crois que l'essentiel est résumé. J'ai le sentiment d'avoir fait des efforts tellement colossaux pour apprendre, pour changer, pour devenir meilleur. Mais c'est pas encore ça. Et je ne parviens pas encore à être aussi détaché que la plupart d'entre vous, un refus vis à vis d'une personne qui me plait réellement me fait encore très mal. Je l'imagine dans mes bras, j'aimerai tellement vivre ça. Mais ce ne sera pas pour aujourd'hui, pas encore ....
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 13.05.17, 01h37 par RosieRosette
  • [0] Courage le 13.05.17, 01h45 par mctyson
  • [0] Courage le 13.05.17, 09h30 par The_PoP
  • [0] Pas de chance mais ça arrive le 13.05.17, 10h55 par Arawyn
  • [0] Courage le 18.05.17, 21h13 par Oldboy

Mo je le trouve plein d'espoir ton post Atz.

D'une part parce que tu sais maintenant réellement vers quoi et qui tu veux te tourner. C'est génial dans le sens où beaucoup de gens n'ont pas cette lucidité par rapport à eux même.

D'autre part tu vient de prendre un rateau d'une nana qui te plais vraiment. C'est le début d'une transformation ça. Y'en aura d'autres mais plus tu tendras vers ce qui te rend heureux, plus tu t'exerceras, moins ça sera dur à encaisser. Tu apprendras même à en rire.

De la part d'un mec qui c'est pas mal fait remballer. :)

Pour finir je trouve pas ton post virulent, c'est normal que tu sois triste, l'égo écorné touça... mais encore une fois c'est que le début.

Continus à écrire et regarde ta progression.

Et fait gaffe avec l'alcool. ;)


Take care
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 13.05.17, 10h34 par Allandrightnow
  • [+1] Constructif le 13.05.17, 10h55 par Arawyn
  • [+1] Constructif le 13.05.17, 13h12 par Perlambre
  • [+1] Merci ! :) le 14.05.17, 02h25 par Atz

Je veux juste être heureux, je veux juste avoir ma part de bonheur, c'est tout ce que je demande. Mais rien à faire
Haha "je veux juste être heureux".
Mais mec grandis un peu. C'est certainement le truc le plus dur. Et encore tout le monde n'est pas d'accord sur la notion de bonheur et de comment l'atteindre.

Tu veux "juste une fille qui te plaise". Encore une fois, c'est juste le coeur de la lutte des être vivants, tu t'attaques à un des problèmes centraux, et c'est pas forcément le truc le plus simple du monde.

Alors bats toi.

Si ce genre de fille te plait, alors tu dois atteindre la même dose de valeur perçue qu'elle perçoit chez les mecs qui l'attirent. C'est du travail.
Pourquoi les choses sont elles si compliquées ? Bordel mais pourquoi est ce que je ne peux jamais partager avec une femme que je désire vraiment, qui m'apporte ce que je recherche, qui m'attire réellement, qui m'amène à un état émotionnel au travers duquel je me sens réellement vivre.
Parce que tu te soumets à ça. Parce qu'au final tu y donnes une importance bien trop forte, la question que tu dois de pousser, c'est pourquoi dans un premier temps ressent-tu cette envie avec cette vigueur.

Astuce: réellement vivre à travers quelqu'un c'est juste le pire état d'esprit pour séduire dans les faits.



Au delà de ça, je sympathise, je me suis pas pris beaucoup de râteaux dans ma vie, mais ceux que je me suis pris m'ont marqués;
Ce que tu vis au final est parfaitement normal. Ma réponse peut paraitre froide, mais je suis plus ou moins passé par là aussi il y a 5 ans.

Donc ta rage là, tu la garde, tu l'utilise comme moteur pour ton progrès individuel sans en vouloir à cette nana (je ne dis pas ça pour ton cas, mais d'éventuels lecteurs) et voilà.

Du reste trace ta route :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 13.05.17, 12h15 par Apheleia
  • [+1] Pertinent le 14.05.17, 02h26 par Atz

Pareil que Daze.

T'as les boules. C'est normal. C'est sain.

C'est juste faux de penser que des gens puissent n'en avoir rien à faire de prendre un râteau de la part d'une nana qui leur plait.

Tu douilles quand tu prends des risques. C'est la vie. C'est ça le principe. C'est ce qui te permet aussi de pouvoir gagner et de rendre le succès si doux.

Je ne suis pas en train de dire qu'il faut foncer à chaque fois comme un dératé et ne jamais se poser de questions et tout jouer à fond hein.

Je dis simplement que si t'as mal c'est que t'as osé, c'est que t'as pris des risques, c'est que tu es sorti de ta zone de confort, c'est que tu t'es un peu découvert. Bref c'est cool.

Par contre 2 petites choses :

- tu peux progresser autant que tu veux, tu ne pourras plaire et séduire toutes les personnes que tu voudras. C'est comme ça, on appelle ça le libre arbitre et c'est ce qui fait de la séduction quelque chose d'aussi chouette. Elle a un mec. Ca arrive. Shit happens. Pas de quoi remettre en cause l'univers ou tes efforts. Au contraire.

- poses toi quand même la question à tout hasard : est ce que les femmes qui t'attirent ne sont jamais attirées par toi ou est ce toi qui est attiré par les femmes que tu n'attires pas. En gros : c'est ton attitude pour les séduire parce qu'il y a de l'enjeu qui fait foirer le truc ou c'est parce qu'elles te sont inaccessibles que tu leur donnes de la valeur (comparativement aux femmes qui semblent vouloir de toi et que tu dédaignes.) bref est ce que c'est pas aussi une question d'ego (je peux séduire une nana innaccessible ou qui me rejèterait normalement).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] En effet le 13.05.17, 13h14 par Perlambre
  • [+1] Pertinent le 14.05.17, 02h25 par Atz
  • [+1] +1 le 14.05.17, 12h12 par Arawyn
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Atz,

Il y a des tas de pistes de la part des garçons à explorer. Je t'encourage à le faire.

En tant que femme, j'ai simplement envie de t'inciter à poursuivre parce que :
- tu as dépassé ta peur de lui parler, de lui proposer un verre
- tu es resté stoïque après son refus
Alors quand je dis poursuivre, cela ne signifie pas automatiquement avec elle.

Tu souhaites élargir tes horizons, tu parlais il y a peu de cours de salsa.
C'est l'occasion, déjà tu as fais les premiers pas avec ta belle indifférente.
Tu as des adresses de bars, sa copine est débutante comme toi, et bien vas-y !

Déjà tu prouveras que tu n'as pas raconté des bobards avec cette envie de salsa, la copine en question peut être sympa, avoir des copines et de toute façon tu rencontreras du monde. Ah et puis devenir un bon danseur de salsa, c'est du boulot ;)

Continue à rester souriant avec celle qui occupe aujourd'hui ton esprit. En prenant suffisamment le large pour lui faire comprendre que son râteau ne va pas transformer ta vie. Petite confidence : pas mal de nanas s'imaginent que le mec qui a pris un râteau va les poursuivre tel un mort d'amour/de sexe. Et bien pas toi, ne tombe pas dans ce piège !

Et puis son râteau n'était pas violent. Elle est prise et te propose sa copine (bon là aussi c'est une technique de certaines qui veulent malgré tout rester sympa et qui n'ont pas beaucoup de courage) mais peu importe. J'imagine que d'autres mecs ont pris des choses plus violentes dans les dents.

Plein de courage Atz, ne cherche pas le bonheur à tout prix, plutôt un environnement susceptible de t'ouvrir de nombreuses portes.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] A lire le 13.05.17, 14h50 par Allandrightnow
  • [+1] Merci ! :) le 14.05.17, 02h25 par Atz
  • [+1] Constructif le 14.05.17, 12h14 par Arawyn

Merci pour vos retours, encouragements et analyses qui sont riches en enseignements comme le dit Perlambre. Rien qu'à la lecture pas mal de choses deviennent plus claires, je commence à comprendre certains trucs. Je vais essayer de détailler au mieux.
Thedaze a écrit :Mo je le trouve plein d'espoir ton post Atz.

D'une part parce que tu sais maintenant réellement vers quoi et qui tu veux te tourner. C'est génial dans le sens où beaucoup de gens n'ont pas cette lucidité par rapport à eux même.

D'autre part tu vient de prendre un rateau d'une nana qui te plais vraiment. C'est le début d'une transformation ça. Y'en aura d'autres mais plus tu tendras vers ce qui te rend heureux, plus tu t'exerceras, moins ça sera dur à encaisser. Tu apprendras même à en rire.

De la part d'un mec qui c'est pas mal fait remballer. :)

Pour finir je trouve pas ton post virulent, c'est normal que tu sois triste, l'égo écorné touça... mais encore une fois c'est que le début.

Continus à écrire et regarde ta progression.

Et fait gaffe avec l'alcool. ;)


Take care
Effectivement Daze je crois que tu vois juste et c'est le premier point, le fait que je découvre ce que je veux et que je m'y confronte réellement. Les mots d'Arawyn sur la page précédente prennent ainsi tout leur sens :
Arawyn a écrit : Il y a une phrase que j'aime bien : arrête d'essayer, et fais-le. C'est assez facile à dire, je le reconnais, mais c'est vraiment ça l'idée. Pour l'instant, tu n'arrives pas à débrancher ton cerveau parce que tu ne fais qu'essayer. Tu ne le fais pas vraiment parce que tu as peur du lâcher prise que ça impliquera.
Il a entièrement raison, jusqu'à présent je n'ai fais qu'essayer et au final par peur d'en prendre plein la gueule, je me suis détourné de ce que je désire vraiment. Aller vers des femmes qui ne me plaisent pas ou peu, c'est essayer. J'ai cherché d'autres voies, des raccourcis pour éviter la souffrance que je ressens aujourd'hui et je me rends compte au final que c'est impossible. Il n'y a pas de solution miracle, il faut accepter tôt ou tard de se jeter dans le mur de barbelés pour arriver au but.
Au final c'est déjà un grand pas en avant pour moi je pense, le fait d'accepter cette douleur, de passer par là pour réussir. Je n'ai plus peur de prendre des coups pour arriver à mon but.
Mr.Smooth a écrit :Alors bats toi.

Si ce genre de fille te plait, alors tu dois atteindre la même dose de valeur perçue qu'elle perçoit chez les mecs qui l'attirent. C'est du travail.
J'ai des lacunes, un retard au niveau social, je pars de loin à ce niveau là mais jamais je ne cesserai de me battre. A côté de ça je suis un bosseur, je suis dur au mal (même si c'est plus dur au niveau affectif comme vous pouvez le voir), je me relève toujours et je n'abandonne jamais. Je ne rechignerai jamais à faire les efforts, ça ne me fait pas peur. Ce qui me fait peur c'est le fait de ne pas y arriver malgré tout, et la pression que je ressens vient de là.

Qu'est ce que tu englobe dans la valeur affichée au regard d'une femme exactement ?
Mr.Smooth a écrit :
Pourquoi les choses sont elles si compliquées ? Bordel mais pourquoi est ce que je ne peux jamais partager avec une femme que je désire vraiment, qui m'apporte ce que je recherche, qui m'attire réellement, qui m'amène à un état émotionnel au travers duquel je me sens réellement vivre.
Parce que tu te soumets à ça. Parce qu'au final tu y donnes une importance bien trop forte, la question que tu dois de pousser, c'est pourquoi dans un premier temps ressent-tu cette envie avec cette vigueur.
Cette question là est plus complexe mais très intéressante, je vais y réfléchir. Je pense que cette envie vient d'un besoin viscéral en lien avec ce que je n'ai pas eu dans l'enfance, je n'en suis pas sûr mais c'est ce qui me semble le plus plausible. J'ai un besoin d'affection immense, quand je suis avec une Nana qui me plait j'apprécie et je savoure chaque moment, je dirai même que je met les moments d'affection, les câlins, au même niveau que le sexe en terme de satisfaction. Voir au dessus même ...

Et seules les femmes qui m'attirent véritablement m’amènent à l'état émotionnel au travers duquel je me sens comblé.
Je vais faire une parenthèse mais je pense que cela peut être utile vis à vis du sujet que j'aborde. Ma mère m'a abandonné mais je n'ai pas été un pauvre petit malheureux. J'ai vécu seul avec mon père pendant 2 ans, entre 4 et 6 ans, puis ensuite il a rencontré ma belle mère. Cette femme m'a élevé comme si j'étais son fils, je n'ai manqué de rien, et même si avec le recul je pense qu'elle l'a fait pour l'amour qu'elle portait à mon père et que je n'ai jamais vraiment ressenti une réelle affection venant d'elle, je peux dire que vraiment elle a assuré.

Et pourtant vous savez quoi ? Je n'ai jamais vu une mère en elle et je ne l'ai jamais vraiment aimé. Aujourd'hui encore je me demande pourquoi et je me sens comme un gros ingrat vis à vis de tout ce qu'elle a fait pour moi. Surtout qu'en y réfléchissant, je pense qu'il s'agit juste d'une question d'image, je n'ai jamais vu en elle la mère telle que je l'imaginais.

Pour aller plus loin, les femmes qui me plaisent sont pour la plupart de jeunes mères célibataires, j'ai comme un sixième sens pour ça, je le sens et je suis attiré. Seulement il est fort possible que l'image de la mère et de la femme désirée entrent en conflit au sein de mon esprit, car je ne parviens pas encore à draguer les femmes qui m'attirent réellement comme je suis capable de le faire avec les autres filles de la soirée d'hier par exemple, vis à vis duquel je ne ressens aucun enjeu et que paradoxalement je drague plutôt bien pour m'amuser, il me semble. Je reviendrai sur le sujet en réaction au message de The Pop.

L'autre erreur que j'ai commise, et que je commet encore trop souvent quand une fille m'a tapé dans l’œil, est le fait de m'emballer et de me faire des films. Du coup je me rends compte que j'atteint un seuil d'investissement émotionnel énorme, avant même que quoi que ce soit ne se soit passé. Dans le futur je vais m'exercer à détacher mon esprit de ces projections et surtout à agir plus rapidement avant que la machine se mette en marche.
Mr.Smooth a écrit :Au delà de ça, je sympathise, je me suis pas pris beaucoup de râteaux dans ma vie, mais ceux que je me suis pris m'ont marqués;
Ce que tu vis au final est parfaitement normal. Ma réponse peut paraitre froide, mais je suis plus ou moins passé par là aussi il y a 5 ans.

Donc ta rage là, tu la garde, tu l'utilise comme moteur pour ton progrès individuel sans en vouloir à cette nana (je ne dis pas ça pour ton cas, mais d'éventuels lecteurs) et voilà.

Du reste trace ta route :)
Ta réponse n'est pas froide, elle est réaliste et je t'en remercie. Je n'ai pas peur de voir la réalité en face si ça me permet d'avancer. Merci pour ce retour.
The_PoP a écrit :- poses toi quand même la question à tout hasard : est ce que les femmes qui t'attirent ne sont jamais attirées par toi ou est ce toi qui est attiré par les femmes que tu n'attires pas. En gros : c'est ton attitude pour les séduire parce qu'il y a de l'enjeu qui fait foirer le truc ou c'est parce qu'elles te sont inaccessibles que tu leur donnes de la valeur (comparativement aux femmes qui semblent vouloir de toi et que tu dédaignes.) bref est ce que c'est pas aussi une question d'ego (je peux séduire une nana innaccessible ou qui me rejèterait normalement).
Je me suis posé cette question et je pense pouvoir dire avec une certaine certitude que c'est l'état émotionnel dans lequel je suis à leur contact qui me met en situation d'échec. Je les respecte encore trop, je ressens encore trop d'enjeu et de pression et je commence à cerner ce que je dois faire.
C'est ce que j'évoquais un peu plus haut, quand je dragouillais les miss qui me plaisaient bof pour le fun hier, je crois au final que j'étais franchement bon. J'étais joueur, taquin, 0 pression car aucun enjeu. Et à l'inverse avec ma target, je prenais des pincettes, je faisais différemment avec elle dans le but de faire mieux, mais en fait c'est l'inverse qui s'est produit je pense, je m'y suis bien pris avec les nanas qui ne m'attirent pas et certainement comme un manche avec elle ...

Je comprends ainsi tout l’intérêt de l'expérience, parvenir à déconstruire ce schéma dans ma tête et m'habituer à côtoyer des femmes qui me poussent dans mes retranchements sentimentalement parlant.
Perlambre a écrit :Atz,

Il y a des tas de pistes de la part des garçons à explorer. Je t'encourage à le faire.

En tant que femme, j'ai simplement envie de t'inciter à poursuivre parce que :
- tu as dépassé ta peur de lui parler, de lui proposer un verre
- tu es resté stoïque après son refus
Alors quand je dis poursuivre, cela ne signifie pas automatiquement avec elle.

Tu souhaites élargir tes horizons, tu parlais il y a peu de cours de salsa.
C'est l'occasion, déjà tu as fais les premiers pas avec ta belle indifférente.
Tu as des adresses de bars, sa copine est débutante comme toi, et bien vas-y !

Déjà tu prouveras que tu n'as pas raconté des bobards avec cette envie de salsa, la copine en question peut être sympa, avoir des copines et de toute façon tu rencontreras du monde. Ah et puis devenir un bon danseur de salsa, c'est du boulot ;)

Continue à rester souriant avec celle qui occupe aujourd'hui ton esprit. En prenant suffisamment le large pour lui faire comprendre que son râteau ne va pas transformer ta vie. Petite confidence : pas mal de nanas s'imaginent que le mec qui a pris un râteau va les poursuivre tel un mort d'amour/de sexe. Et bien pas toi, ne tombe pas dans ce piège !

Et puis son râteau n'était pas violent. Elle est prise et te propose sa copine (bon là aussi c'est une technique de certaines qui veulent malgré tout rester sympa et qui n'ont pas beaucoup de courage) mais peu importe. J'imagine que d'autres mecs ont pris des choses plus violentes dans les dents.

Plein de courage Atz, ne cherche pas le bonheur à tout prix, plutôt un environnement susceptible de t'ouvrir de nombreuses portes.
Pour la salsa Perlambre je vais le faire très vite, je suis persuadé que c'est ce qu'il me faut, je sais pas pourquoi je sens que j'ai trouvé l'activité qui va changer énormément de trucs pour moi, du moins je l'espère.

Pour ce qui est de la miss, je vais doucement passer à autre chose tout en restant cool avec elle, tu as tout à fait raison. Avec le recul par rapport à hier soir j'ai juste quelques craintes par rapport au déroulement de la soirée, qui pourrait mettre en échec le fait qu'elle me propose en gros de m'initier.
Je ne cherche pas une manière détournée de m'accrocher à elle, juste que ce serait bien plus facile, agréable pour moi que quelqu'un m'initie. Je pars de 0 dans ce domaine et arriver seul en tant que débutant doit pas être forcément évident. Et puis comme tu le dis qui sait, peut être que sa copine est intéressante sans compter toutes les autres rencontres que je peux faire derrière.

Seulement voilà, j'ai commencé à parler de la danse pour l'aborder, puis je suis devenu plus explicite ensuite lorsque je lui ai dit que j'avais envie d'aller boire un verre avec elle avec son refus, et quand elle m'a fait la bise en partant je lui ai dis je verrai avec toi pour la danse dans quelques temps et elle n'a pas vraiment répondu il me semble (mais je suis pas sur j'étais ivre).
En gros j'ai un peu peur d'aller lui parler maintenant pour la danse sans passer pour un gros lourd insistant, même si moi je sais très bien que je n'ai pas d'arrière pensée.
Faut il que j'attende longtemps ? Que je lui parle en live au boulot ou bien que je lui envoi un sms dans quelques temps, ayant son numéro ? J'espère aussi que l'une des deux miss qui me draguait n'ira pas répéter dans le but de me nuire que je lui ait proposé d'aller faire un tour chez elle en fin de soirée, après que j'ai pris le râteau (tu as raison Daze je vais vraiment faire gaffe avec l'alcool)...


Quoiqu'il en soit encore un grand merci pour vos avis, conseils et votre soutien. C'est quelque chose de précieux à mes yeux.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Constructif le 14.05.17, 13h00 par Arawyn

Au final, tu t'es pris un râteau, et ce qu'il en sort, c'est que non seulement ça ne t'a pas tué, mais ça t'a rendu plus fort. Et je pense que tu t'en rends déjà compte. Comme tu l'as bien compris, plus ce que tu cherches à obtenir a de valeur pour toi, et plus le risque à prendre sera grand. Mais au moins, là, tu peux être fier de toi. Parce que le risque, tu l'as pris. C'est tout ce qui compte.

Peut-être qu'inconsciemment tu cherches la mère que tu n'as jamais eue, mais ça tu peux le travailler toi-même, peut-être avec un psy. C'est très psychanalytique comme théorie, en tout cas, et très probable aussi. J'avais lu quelque part, dans une lignée freudienne, qu'on a tous en soit une partie "père" et une partie "mère". Ta partie "mère" a été délaissée, mais tu peux toujours la contacter à l'intérieur de toi. En gros, on est tous nos propres parents. Et nos parties de nous "parents" se sont formées sur le modèle ou l'anti-modèle de nos vrais parents, de notre éducation, de notre expérience. L'analyse transactionnelle dirait peut-être que, avec les femmes qui te plaisent vraiment, c'est ton enfant intérieur qui prend le dessus, cherchant l'approbation de leur parent intérieur, soit normatif, soit bienveillant. Enfin je te laisse le loisir de te renseigner sur tout ça si ça t'intéresse. C'est du développement personnel, après.

En tout cas, peut-être que tu devrais continuer à faire et non plus juste essayer, comme avec cette fille qui te plaisait. Parce que là, un râteau ça te montre que c'est pas la fin du monde, que t'en ressors grandi, que finalement tu l'avais déjà peut-être un peu trop idéalisée et aussi que tu manques de choix.

Essaie donc d'avoir plus de choix, en étendant ton cercle social et en faisant plus de rencontre, et dans le but de ne pas avoir qu'une fille en tête et d'avoir des points de comparaison. Essaie aussi de prendre plus de râteaux. Je veux dire par là de foncer plus souvent, de dépasser plus souvent le stade d'essayer, en sachant pertinemment le risque que tu prends. Et finalement, ce risque se résume au fait que, dans le pire des cas, tu apprends quelque chose, tu évites le regret de ne pas avoir tenté, tu deviens un peu plus fort... et dans le meilleur des cas, tu seras avec une femme qui te plait vraiment. C'est donc tout bénef.

Et c'est normal que sur le coup ça fasse mal, parce que le premier à prendre le refus, c'est ton ego. Et ça renvoie sans doute à de vielles blessures (d'abandon, de rejet, d'humiliation, de trahison, d'injustices). Tu peux trouver pas mal d'infos là-dessus, notamment un livre qui s'appelle Les 5 blessures de l'âme. Mais plus tu auras l'habitude, moins tu auras peur du râteau, et moins tu auras mal quand tu en prendras un (d'autant moins si tu as du choix à ce moment-là).
Faut il que j'attende longtemps ? Que je lui parle en live au boulot ou bien que je lui envoi un sms dans quelques temps, ayant son numéro ? J'espère aussi que l'une des deux miss qui me draguait n'ira pas répéter dans le but de me nuire que je lui ait proposé d'aller faire un tour chez elle en fin de soirée, après que j'ai pris le râteau (tu as raison Daze je vais vraiment faire gaffe avec l'alcool)...
Comme tu l'as remarqué, c'est quand tu n'as aucune pression, aucun enjeu parce qu'aucune réflexion pour te mettre des bâtons dans les roues, que tu es le plus à l'aise et le plus efficace. Alors ce que j'ai envie de te répondre, c'est : n'y pense pas, et ce qu'il doit arriver arrivera. Tu vas naturellement finir par faire de la salsa puisque ça t'attire. Et puis, juste comme ça : el cubanito. Solution simple en solo (ma meilleure amie y avait rencontré plein de gens en prenant ses cours de salsa). Ils proposent des cours je sais plus quels soirs de la semaine ou en weekend avec des formules (genre boisson + cours compris).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Très intéressant le 14.05.17, 13h28 par Galaxian
  • [+1] Pertinent le 14.05.17, 14h00 par Apheleia
..................."Il ne faut jamais battre une femme, même avec une fleur ; ça abîme la fleur." (Gabriel Timmory)
"L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire." (Desproges)


..........................................................................Mon journal

Le score de cet utilisateur est négatif ce qui veut dire que ses messages sont globalement jugés problématiques par les autres utilisateurs.
Atz
Avant tout, je te souhaite du courage. Rien n'est facile.

Pour revenir sur le fait d'avoir pris un râteau avec cette nana, je crois que tu vas d'habituer. Ce n'est ni l'enfer ni le paradis. Juste un faux pas en montant l'escalier. Donc continue à bosser ton game et surtout cherche à t'amuser et prendre du plaisir. La vie mérite ça. Ta vie mérite ça.

Une chose qui m'a plu, ç'est que tu aimes ce que tu aimes et tu sais ce que tu aimes. Félicitations. Il m'arrive moi, d'être hypnotisé, d'être désarmé devant les filles qui ne m'attirent pas, que des amis veulent mettre dans mon lit (bonjour la fuite).

Une chose que je pense que tu dois corriger, ç'est le fait de se plaindre que tu n'arrives pas avoir les filles qui te plaisent. Es ce que tu ne te presse pas trop dans ton game? Peut être ç'est la malchance mais ne t'inquiète pas tu en auras pour ton compte, les nanas que tu apprécie (même plus, les super nanas que tu apprécie, hi hi hi). Mais pour ça, pour il faut cumuler la confiance (c'est le fruit du travail dans le game et le plaisir de draguer).

C'est une belle chose que tu as fait, d'ouvrir ce journal car les meilleurs sont sur ce forum (un avis personnel, merci) pour t'accompagner dans ta progression.

Pour finir, je t'encourage à prendre du plaisir, à s'amuser pour progresser.
Un plaisir à te lire de nouveau.

Le score de cet utilisateur est négatif ce qui veut dire que ses messages sont globalement jugés problématiques par les autres utilisateurs.
Atz
Avant tout, je te souhaite du courage. Rien n'est facile.

Pour revenir sur le fait d'avoir pris un râteau avec cette nana, je crois que tu vas d'habituer. Ce n'est ni l'enfer ni le paradis. Juste un faux pas en montant l'escalier. Donc continue à bosser ton game et surtout cherche à t'amuser et prendre du plaisir. La vie mérite ça. Ta vie mérite ça.

Une chose qui m'a plu, ç'est que tu aimes ce que tu aimes et tu sais ce que tu aimes. Félicitations. Il m'arrive moi, d'être hypnotisé, d'être désarmé devant les filles qui ne m'attirent pas, que des amis veulent mettre dans mon lit (bonjour la fuite).

Une chose que je pense que tu dois corriger, ç'est le fait de se plaindre que tu n'arrives pas avoir les filles qui te plaisent. Es ce que tu ne te presse pas trop dans ton game? Peut être ç'est la malchance mais ne t'inquiète pas tu en auras pour ton compte, les nanas que tu apprécie (même plus, les super nanas que tu apprécie, hi hi hi). Mais pour ça, pour il faut cumuler la confiance (c'est le fruit du travail dans le game et le plaisir de draguer).

C'est une belle chose que tu as fait, d'ouvrir ce journal car les meilleurs sont sur ce forum (un avis personnel, merci) pour t'accompagner dans ta progression.

Pour finir, je t'encourage à prendre du plaisir, à s'amuser pour progresser.
Un plaisir à te lire de nouveau.

Salut Ahassi.

Bienvenue sur mon journal et merci pour ton retour !
Ahassi a écrit :Atz
Une chose que je pense que tu dois corriger, ç'est le fait de se plaindre que tu n'arrives pas avoir les filles qui te plaisent. Es ce que tu ne te presse pas trop dans ton game? Peut être ç'est la malchance mais ne t'inquiète pas tu en auras pour ton compte, les nanas que tu apprécie (même plus, les super nanas que tu apprécie, hi hi hi). Mais pour ça, pour il faut cumuler la confiance (c'est le fruit du travail dans le game et le plaisir de draguer).
Je crois justement que je prends peut être trop mon temps, même si le cœur du problème ne se situe pas dans la temporalité mais dans l'authenticité et dans la gestion de mes émotions.
Quand je suis face à une nana pour qui je n'éprouve rien, je pense avoir une bonne approche de la situation. J'arrive à rester stable émotionnellement parlant et à rester moi même. Aucun enjeu donc je suis joueur et je n'ai pas peur d'y aller.

A l'inverse lorsque c'est une femme que je désire que j'ai en face, la surcharge émotionnelle est tellement forte que je perds pieds. Il faut que je m'habitue au contact, à la présence de ce type de nanas pour parvenir à la longue à mieux gérer mes émotions en leur présence.
Ahassi a écrit :Atz
C'est une belle chose que tu as fait, d'ouvrir ce journal car les meilleurs sont sur ce forum (un avis personnel, merci) pour t'accompagner dans ta progression.
Je n'en doute pas une seule seconde, j'y ai toujours trouvé de la part des membres une grande patience, une grande écoute et une franchise parfois dure mais nécessaire à la remise en question et à la progression. Je crois vraiment que le maître mot ici est bienveillance.

Sinon retour au boulot aujourd'hui.

Il se trouve que c'était l'anniversaire de la miss qui me plait tant et qui a refusé mes avances. Je ne le savais même pas, c'est elle qui m'a aperçu et qui m'a appelé pour me proposer de venir manger une part de gâteau à la pause. J'ai ainsi vu qu'à priori elle avait surement bien accueilli ma demande malgré le refus et ne compte pas mettre plus de distances entre nous.

En lui faisant la bise j'ai un pincement au cœur, petite robe, nouvelle couleur, ses grands yeux verts derrière ses lunettes et son sourire espiègle .... J'ai mal.

Thedaze m'avait conseillé de me relire régulièrement ce que j'ai commencé à faire. Ce qui est ressorti à mes yeux est une impression que je me plains trop. Et j'avais envie de dire que ce n'est jamais mon intention, je veux juste être au plus près de ce que je ressens car c'est selon moi le meilleur moyen d'aller au cœur des choses et d'avancer.

Pourtant je sais que je suis quelqu'un de dur au mal, dans quasiment tout les domaines. Je fais des semaines de 50 heures entre le taff et les études, je vais à la muscu la soir jusqu'à pas d'heures, 5 fois par semaine. Je ne suis jamais absent au boulot, je ne rate aucune séance quand il s'agit d'aller à la salle. Que je sois malade, fatigué, déprimé, rien ne me fera reculer. Je me fais tatouer tout le bras depuis le mois de Janvier, je finis la semaine prochaine, il aura fallu 5 séances de 4 heures. Croyez le ou non mais mon tatoueur m'a dit qu'en 20 ans de carrière il n'avait jamais vu quelqu'un d'aussi résistant aux aiguilles.

Mais lorsqu'on bascule dans l'affectif, là c'est tout l'inverse. J'encaisse vraiment très mal et je met des plombes à me relever. Et là quand je la vois si belle et que je me dis que tout ce que je désire avec elle n'est destiné qu'à sombrer dans le néant, ouais j'ai très mal.


A côté de ça, la fille qui m'a dragué durant la même soirée a envoyé une collègue que nous avons en commun pour me parler aujourd'hui. J'ai senti venir à des kilomètres qu'il y avait anguille sous roche. Elle a commencé a planter le décor en me demandant si je suis au courant que la nana qui me plait tant à un mec. Traduction : ça sert à rien que tu tentes quelque chose (elle ne sait pas que c'est déjà fait).
Elle a poursuivi en me demandant si j'avais parlé à sa copine depuis, me rappelant qu'on s'était rapproché en fin de soirée. J'ai fais mine de ne pas m'en rappeler en prétextant que j'avais trop bu. Elle a ensuite poursuivi en insinuant que ça ne dérangerai pas sa pote que ça aille plus loin entre nous, j'ai botté en touche en disant que je parlerai éventuellement avec elle lorsque je la croiserai.

J'ai envie de baiser mais je ne donnerai pas suite. Déjà je m'expose trop à mon sens vu que c'est en lien avec mon job et ensuite tout simplement ce n'est pas ce que je recherche, ce que je désire vraiment. Je ne veux plus avoir le sentiment d'aller vers quelque chose que je ne veux pas vraiment, par défaut, car je ne n'arrive pas pour le moment à obtenir ce que je désire. Je préfère serrer les dents et me battre pour aller vers ce que je désire. Surtout lorsque je me rends compte avec le recul que ce type de relations ne sont source pour moi que de frustration.

Sinon renseignements pris pour la salsa, je me lance au cours du mois de Juin, la fin du tatouage me mettant un peu short financièrement ce mois ci. Le temps également de glaner quelques infos supplémentaires.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Intéressant le 19.05.17, 01h31 par Galaxian
  • [0] Cool le 19.05.17, 02h31 par Ahassi
  • [0] Cool le 19.05.17, 06h52 par The_PoP
  • [+1] Intéressant le 19.05.17, 09h52 par Allandrightnow
  • [0] Intéressant le 19.05.17, 13h39 par Arawyn
  • [0] Cool le 20.05.17, 13h43 par Oldboy

Tu sais, réellement on a tous mal apres une rupture, un râteau ou un échec avec quelqu'un qui nous tient à cœur.

C'est dur pour tout le monde et ca prend du temps pour se relever. La seule différence pour moi c'est que certains s'emballent moins vite que d'autres.

Parce que fondamentalement, te mettre mal pour une nana que tu ne connais que très peu, c'est se faire du mal pour pas grand chose.

Une piste de réflexion c'est peut être de réfléchir à ta machine à fantasme et à projection. Cet échec te fait peut être plus mal que les autres caro avec elle tu t'imaginais déjà avec break, enfants, présentations aux parents...

Alors qu'avec l'autre nana non.

Autant ce ressenti négatif sur l'autre nana de ton taf' dont tu ne veux pas est à prendre en compte car il est très dur à dépasser (on appelle ça l'alchimie, l'attirance), autant tes projections à fond les manettes sur la nana qui te plait sont contre productives car basées sur presque rien si ce n'est qu'elle est à priori jolie et agréable.

Ne devrais tu pas en parallèle de toutes tes activités essayer de prendre du temps pour voir des potes ? Développer tes amitiés ?

Une dernière chose tout de même, fais attention à ne pas trop abuser des relations poussées au travail car cela peut te jouer des tours.

En tout cas cela reste agréable de te lire et de te voir avancer, évite juste de trop radoter sur cette-nana-qui-a-deja-un-mec-mais-pourquoi-le-monde-est-si-cruel ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 19.05.17, 13h40 par Arawyn
  • [+1] Constructif le 22.05.17, 14h44 par Oldboy
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Semaine compliquée suite au rateau.

J'ai vu ma volonté voler en éclat sur pas mal de points. J'ai toujours une diète ultra carré vis à vis de la muscu, là j'ai bouffé n'importe quoi. ça faisait presque un an que j'avais pas touché au porno, non pas que j'étais addict avant mais je suis conscient que c'est pas l'idéal pour ma santé mentale donc j'évite et concrètement en ce moment j'en matte tous les jours. Envie de rien, tous les signes d'une frustration omniprésente. J'ai du mal à rebondir et pour cause.

J'ai croisé la miss mardi à la sortie du taff et on a parlé un peu. Je lui ai dis que je m'étais renseigné et que j'allais attaquer bientôt la salsa, elle m'a répondu que justement elle avait pris une pub en photo pour moi par rapport à un stage pour débutant, je lui ai demandé si elle pouvait me l'envoyer et elle a ainsi pris mon numéro. J'avais déjà le sien depuis l'autre soirée.

Je ne sais pas vraiment comment l'exprimer mais quand elle est là, j'ai le sentiment que je l'attire, je sais pas, comme s'il y' avait une tension dans l'air. Seulement je ne sais pas si c'est parce que j'ai un mal fou à décrocher tellement elle me fait craquer ou si c'est vraiment le cas.

Quand je réfléchis au déroulement des choses, je l'impression que je n'ai pas eu un non ferme, je me rappelle notamment pendant la soirée quand je lui ai dit que ça faisait un moment que j'avais envie de l'inviter à boire un verre et qu'elle m'a dit qu'elle avait un copain, sur le coup je crois qu'elle a été très surprise et qu'elle a répondu spontanément sans réfléchir, même si effectivement je sais qu'elle a quelqu'un.

Seulement je me dis que le fait de lui exprimer mon désir la fait peut être réfléchir. Pensez vous que ça vaudrait le coup de tenter à nouveau quelque chose ? Si oui comment et surtout quand au vu de la situation ?

Au final je me dis qu'un râteau violent a au moins le mérite de mettre les choses au clair.
Là j'ai le sentiment qu'il demeure une ambiguïté, une impression que la page n'est pas vraiment tournée, un gout d'inachevé.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 26.05.17, 22h13 par Onmyoji
  • [0] Courage le 26.05.17, 22h17 par Allandrightnow
  • [0] Prends un peu de recul le 27.05.17, 00h06 par Galaxian
  • [0] Oublie la le 27.05.17, 09h15 par Snow

Si tu veux un râteau violent rien ne t'empeche aller le prendre.

Mais par expérience, savoir se respecter un peu, savoir s'éviter ça, savoir quand passer son tour, ca ca aide à progresser.

C'est une nana du taf'
Tu y es allé en souplesse et avec légèreté ce qui fait qu'il n'y a pas de malaise entre vous.
Elle sait que tu es intéressé.
Tu as un gros risque de OI.
Elle a un mec.


Pourquoi ne pas considérer que ça c'est plutôt bien passé, mais que ce n'est juste soit pas le bon moment soit pas la bonne personne.


Les avantages ?

- tu te protèges.
- tu restes sur une bonne impression.
- elle garde du respect pour toi
- tu n'agis pas comme un gosse qui posé un caprice quand il n'a pas ce qu'il veut et apprends par la même à gérer la frustration.
- tu gardes une chance. Si tu lui plaît et qu'elle cogite elle saura venir vers toi et te montrer son interet.


Mais sinon tu peux aussi retenter comme un gros relou et prendre un gros râteau définitif.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] 100% d'accord le 27.05.17, 00h05 par Galaxian
  • [+1] Pertinent le 27.05.17, 00h43 par Onmyoji
  • [+1] le 27.05.17, 09h33 par Allandrightnow
  • [+1] +1 le 01.06.17, 12h14 par Arawyn
  • [+1] Pertinent le 02.06.17, 00h51 par Atz
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Le score de cet utilisateur est négatif ce qui veut dire que ses messages sont globalement jugés problématiques par les autres utilisateurs.
Pour ma part, je ne trouve pas intéressant de tenter à nouveau quelque chose. Pour ta santé mentale et pour le respect de ta personne.
Personnellement, je te propose deux options :
1) tu prends tes distances avec elle. Tu dragues d'autres nanas. Ne trouve pas des prétextes pour la voir. Si vous vous croisez par hasard (au boulot évidemment) tu fais les salutations les plus légères possibles, sans chercher à avancer des pensées "je veux coucher avec toi". Tu peux même supprimer son numéro de tes contacts pour éviter toute tentation.

2) Tu garde contact avec elle mais dans ta tête et dans tes discussions, ç'est clair comme une eau de roche : "on est collègue" . Pour ça, il faut mentalement etre solide.C'est risqué. La tentation est très grande. Tu risques de passer de "je t'aime" à "je suis fou de toi" au fil des contacts et ça va déraper. C'est pour cela que tu dois t'intégrer ça mentalement :"elle est avec un mec et ne veut pas de moi".

J'espère que tu vas trouver bientôt d'autres filles intéressantes et passer à autres choses.

Excellent week-end
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 05.06.17, 21h31 par Allandrightnow

J'aurais tendance à rejoindre l'avis de The_Pop. Si tu pars en OI sur une nana du taf qui n'est pas intéressée, ça pourrait mal finir.
D'après ton dernier poste, ça me semble pas impossible que son refus poli accentue ta frustration, ton besoin de conquête, ton envie d'elle et donc, ton risque d'obsession.
Si ça n'avait pas été une nana du boulot, j'aurais eu tendance à te rendre le conseil que tu m'as donné, à savoir débrancher le cerveau et tenter le tout pour le tout pour ne laisser aucune incertitude, mais là, franchement, j'pense pas.
C'est une collègue et l'attirance que tu dis sentir entre vous, comme tu l'indiques, c'est un sentiment que tu as. Pas une certitude, pas même, au regard de tes écrits, un truc tangible. Tu te voile possiblement la face. Et dans ce cas, pas certain qu'un râteau bien franc du collier ne te calme ni ne diminue même ton attirance. Le goût d’inachevé pourrait bien perdurer malgré la veste et au final, se révéler fort amer. Et si tu dois malgré tout la fréquenter tous les jours, bonjour l'angoisse .
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien joué le 28.05.17, 04h01 par Allandrightnow
  • [+1] +1 le 01.06.17, 12h15 par Arawyn
  • [+1] +1 le 01.06.17, 20h30 par Perlambre
  • [+1] Constructif le 02.06.17, 00h52 par Atz

Je rejoins aussi les avis précédents.

Et si... et si... paraît qu'avec des si on peut mettre Paris en bouteille.

Ce qu'il faut savoir, c'est que l'être humain a la fâcheuse tendance de vouloir toujours plus ce qu'il ne peut pas avoir. C'est valable dans les deux sens. Elle t'as dit non, ça devient donc "impossible" ==> ça accentue ton OI. Alors peut-être que de son côté il y a possibilité de fantasmes par rapport à la barrière de l'interdit (parce qu'elle est en couple et donc pas libre), mais ça n'ira pas plus loin. Et si elle franchissait cette barrière, voudrais-tu vraiment d'une fille capable de tromper son mec ?

Alors pourquoi ne pas simplement voir ça comme une expérience, t'enrichir de ta tentative (réussie, dans le sens où tu as essayé), et utiliser cette force et cette motivation envers quelque chose qui sera positif pour toi ? Trouver de nouvelles "cibles" et essayer encore avec toujours plus de confiance en soi, dans le seul but d'essayer, dans un premier temps, et de tomber à nouveaux sur une fille qui pourra vraiment te plaire dans un deuxième temps. Elle, tu peux t'en faire une alliée de choix, une pote, une copilote, etc. Et si c'est trop dur, prend un peu tes distances et trouve d'autres filles pour occuper tes esprits, ou bien d'autres activités.

Il te reste toujours la possibilité d'essayer une n-ième fois, mais pourquoi [d'autant plus avec cet état d'esprit] le résultat serait-il différent de la première fois ? Est-ce que ça en vaut vraiment le coup ? Qu'est-ce que ça t'apporterait ? Ce n'est pas parce que quelque chose est plus impossible que l'espoir est moins grand. Au contraire même, aussi paradoxal que ça puisse paraître...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Oui le 01.06.17, 20h33 par Perlambre
  • [+1] Pertinent le 02.06.17, 00h52 par Atz
..................."Il ne faut jamais battre une femme, même avec une fleur ; ça abîme la fleur." (Gabriel Timmory)
"L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire." (Desproges)


..........................................................................Mon journal

Merci à tous pour vos retours qui remettent les idées en place et par la même font beaucoup de bien. Passage à vide, je met du temps à répondre, je suis fatigué et j'ai envie de rien.

Deux choses que je réalise vis à vis de l'OI en ce moment : lorsque l'on est contraint de passer à autre chose on ressent un grand vide et on ne peut pas progresser dans cette situation. J'arrive à travailler sur moi même lorsque je suis lucide, que j'ai l'esprit clair, or dans cette situation là c'est l'autre qui prends toute la place.
Arawyn a écrit :Je rejoins aussi les avis précédents.

Alors pourquoi ne pas simplement voir ça comme une expérience, t'enrichir de ta tentative (réussie, dans le sens où tu as essayé), et utiliser cette force et cette motivation envers quelque chose qui sera positif pour toi ? Trouver de nouvelles "cibles" et essayer encore avec toujours plus de confiance en soi, dans le seul but d'essayer, dans un premier temps, et de tomber à nouveaux sur une fille qui pourra vraiment te plaire dans un deuxième temps.
Je dois bosser sur ça aussi, et c'est à mon avis en lien avec ce que j'énonce avant. Je suis trop focalisé sur l'objectif, et ce parce que je suis en OI. L'enjeu devient trop important et au final il n'en ressort que de la frustration, je ne parviens pas à construire là dessus ni à emmagasiner de la confiance car je ne suis pas focalisé sur moi et je m'abandonne psychiquement à la personne qui devient le centre de toute mon attention.
The_PoP a écrit : La seule différence pour moi c'est que certains s'emballent moins vite que d'autres.

Parce que fondamentalement, te mettre mal pour une nana que tu ne connais que très peu, c'est se faire du mal pour pas grand chose.

Une piste de réflexion c'est peut être de réfléchir à ta machine à fantasme et à projection. Cet échec te fait peut être plus mal que les autres car avec elle tu t'imaginais déjà avec break, enfants, présentations aux parents...

Alors qu'avec l'autre nana non.

Autant ce ressenti négatif sur l'autre nana de ton taf' dont tu ne veux pas est à prendre en compte car il est très dur à dépasser (on appelle ça l'alchimie, l'attirance), autant tes projections à fond les manettes sur la nana qui te plait sont contre productives car basées sur presque rien si ce n'est qu'elle est à priori jolie et agréable.
Le cœur du problème est effectivement là à mon sens, je me fais des tas de films en un rien de temps et je pense que mon passé avec ma mère y est pour quelque chose. Il faudrait que j'en parle à mon psy et à mon niveau cela ne reste que de la psychologie de comptoir, cela dit cette piste fait sens.

Je crois que ce type de miss ne m'attire pas par hasard et que l'image de la mère et celle de la femme désirée entrent en conflit dans mon esprit. C'est avec ces femmes là que la "machine à fantasmes" comme le dit The Pop se met en marche et je ne parviens pas à rester naturel avec elles, émotionnellement c'est instantanément très fort.
Je n'arrive pas à me comporter vis à vis d'elles comme il le faut pour les séduire en temps que femme, car en même temps je perçois au travers d'elles la mère que je n'ai pas eu.

Même si je n'ai pas tout en tête, beaucoup de choses concordent et vont dans le sens de cette analyse, le fait que je sois attiré par des mères célibataires, souvent des femmes plus âgées que moi et mon attirance bien plus prononcé pour le versant affectif que sexuel lorsque je me vois avec, contrairement à une femme vis à vis de laquelle je vais rester neutre.

La question serait de savoir qu'est ce que je dois me dire intérieurement pour rester moi même vis à vis de ces nanas ? Quel point de repère garder en tête ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 02.06.17, 09h35 par Allandrightnow
  • [+1] Constructif le 02.06.17, 11h32 par Apheleia
  • [+1] Constructif le 05.06.17, 17h47 par Arawyn

La question serait de savoir qu'est ce que je dois me dire intérieurement pour rester moi même vis à vis de ces nanas ? Quel point de repère garder en tête ?
Ne pas attendre d'approbation, être soi pour soi. Être assez confiant pour se défaire d'un regard dont tu as peur qu'il soit un mauvais jugement à ton égard.

Aussi, ne pas avoir d'attente, surtout pas d'attente vis à vis de l'autre, sinon forcément, tu fais des projections, et des projections sans concrétisation ça peut donner de la frustration/tristesse.

Bon, c'est un peu la base ici, je pense rien t'apprendre...

En revanche, tu as certainement des attentes parce que tu ressens un manque. Peut-être même que tu crées toi-même ce manque dans des projections, qui en entrainent d'autres quand tu rencontres des filles. N'ayant pas connu l'amour d'une mère, peut-être que tu imagines cet amour plus puissant qu'il ne l'est en réalité pour ceux qui l'ont connu, et tu recherches peut-être ainsi une image de quelque chose qui n'existe pas, faussant complètement la donne. Et te faisant sans cesse partir dans une projection non-réalisable, et donc plein d'enjeux, cela rend au final tes expériences plus frustrantes qu'elles ne devraient l'être. (Je ne fais que des hypothèses pour réfléchir hein, c'est délicat d'avoir le bon ton à l'écrit sur un sujet comme celui-ci... aussi j'espère que tu comprendras que c'est seulement des pistes et non des jugements).

Tu penses avoir besoin de repères, mais quels sont tes repères actuels que tu aimerais changer ? Pourquoi aimerais-tu qu'ils changent ?

En fait, la question "que dois-je me dire intérieurement ? Quels points de repères ?" - je la tournerai plus en "qu'est-ce qui pourrait me faire penser ceci ou cela...? Qu'est-ce qui pourrait me donner des repères solides ?". C'est une faible différence, mais ça éclaire plus facilement les solutions je pense.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Constructif le 02.06.17, 11h16 par Allandrightnow
  • [+1] A lire le 02.06.17, 11h33 par Galaxian

Un petit point en passant rapidement, tu n'as pas pris un râteau avec cette nana parce que tu n'as pas été bon/séduisant ou que t'étais trop investis émotionnellement.

Vraisemblablement cette nana était en couple et bien en couple.

Point. Shit happens.


Bosse sur ta façon de gérer la frustration d'une manière générale.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Ca va mieux en le disant le 02.06.17, 13h11 par Allandrightnow
  • [+1] +1 le 02.06.17, 13h43 par Apheleia
  • [+1] Absolument le 02.06.17, 16h07 par Oldboy
  • [0] Absolument le 03.06.17, 08h27 par Ahassi
  • [0] Absolument le 05.06.17, 17h48 par Arawyn
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre