Cascade de perles

Note : 152

le 07.08.2016 par Perlambre

138 réponses / Dernière par The_PoP le 11.05.2022, 18h44

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Répondre
La question de la durée est importante. Voir aussi ce qui dans ce laps de temps a pu changer dans sa vie, ou a pu le mettre en difficulté ?
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Hillel ton message me pousse à aller plus loin dans ma réflexion si besoin était. Merci, vraiment.

La baisse de libido de Monsieur date de l'accident de sa fille.
Pragmatique comme je suis : elle va bien, joue avec ses béquilles, vient chez le kiné avec moi, récupère à une vitesse que la très jeune jeunesse permet. Problème où es-tu ?

Combler un partenaire, vaste programme. Nous étions partis sur une relation sérieuse sans pour autant qu'elle soit prison. La confiance posée en base, l'opportunité de sortir pas automatiquement à deux, de se retrouver avec joie. Tu sais, lui et moi en bons quadras nous avons fait des tas d'expériences, vécus des relations diverses, le fun de la rencontre d'une nuit restant un plus ou moins bon souvenir, plutôt bon souvenir puisque notre mémoire sait être sélective, sans pour autant vouloir réitérer à l'infinie une course à quoi... la séduction, la négation du temps qui passe ?

Je ne sais ce que tu veux dire par "l'intégrer à une valeur saine de mon couple". Si c'est lui proposer un autre partenaire jouant avec nous, pour moi ce n'est pas un problème, étant posé qu'un trio pour moi c'est deux mecs et moi. Tu peux me croire, je n'ai jamais rencontré un homme en phase avec mon souhait hormis des potes plus ou moins bi ;))

Je vais te faire rire en rappelant l'idée de Pop, tout sauf mauvaise à mon sens. "baise moi".
Et j'ai pas attendu Pop pour le dire à mon mec. Sérieux, je ne souhaite à personne le regard posé sur moi suite à cette proposition. Un regard d'incompréhension mêlé de déception quant à l'image que je donnais de moi. Comme s'il fallait que je sois irréprochable avec un langage châtié et donc sans pulsion sexuelle mal venue.

Pour finir, faire preuve d'abnégation dans une relation quelle qu'elle soit... non.
Poser des questions avec le recul nécessaire, aucun problème.
N'oublions pas que la balle est aussi dans le camp de Monsieur, une relation se fait ou non à deux.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 14.09.18, 09h17 par Jalapeno

Salut perle,
Alors pour te répondre en tant que jeune homme, je ne sais pas comment je serais à 40-50 ans, j'adore le sexe, j'adore faire l'amour, mais j'adore aussi baiser une nana (mon "ex" parce que je ne sais pas où on en est d'ailleurs je posterais à ce sujet) parce que mine de rien les deux vont de pair.
Hormis ça, ça me donne un peu l'impression d'être en mode je t'ai eu, je fais moins d'effort pour entretenir le feu, ça arrive notamment quand on a certains petits soucis perso, quand est-il de son côté sur le plan émotionnel, des soucis au boulot ou autre?
Après pour avoir eu les 2 ligaments croisés, c'est une galère pendant 1 mois, où là on va être plus dépendant de ses parents et encore.. (je ne sais pas l'âge de sa fille) pour mon 2ème croisé, mes parents m'avait laissé me débrouiller seul (sauf la 1ere semaine avec la sortie de l'hôpital) mais sinon après je me débrouillais, peut-être qu'il s'implique beaucoup, ça lui pompe de l'énergie. Le soucis des parents inquiets qui font passer ça avant tout.

Comme la dit nonchalence, une mise au point peut s'imposer, en parlant, communiquant sans tout envoyer en l'air malgré la frustration. La frustration sexuelle en couple peut être très énergivore aussi, ça fait se poser beaucoup de questions, surtout par rapport à avant si on compare par exemple.

Des choses sexuelles qu'il n'a pas expérimenté, des envies pour le surprendre et vous faire passer une nuit de folie? L'escalade d'un pas en avant deux en arrière peut être une bonne solution pour attiser le feu aussi.
Sérieux, je ne souhaite à personne le regard posé sur moi suite à cette proposition. Un regard d'incompréhension mêlé de déception quant à l'image que je donnais de moi. Comme s'il fallait que je sois irréprochable avec un langage châtié et donc sans pulsion sexuelle mal venue.
Je n'ai pas compris totalement ce passage, pourrais-tu développer s'il te plait?

La relation se fait à deux, mais parfois il y a une personne qui maintient plus le navire à flot que l'autre et vice versa. Essaie de voir ce qu'il en est de son côté, mais parfois les hommes ont moins envie de sexe, oui ça peut arriver.
Après au niveau des autres moments qu'en est-il?

Hey Bumble, ça fait longtemps ;)

Oui, je pense que mon mec est inquiet pour sa fille -elle a 11 ans- notamment pour son avenir sportif. Merci pour ton avis et le partage de ton expérience ligamenteuse, j’y sois confrontée pour la première fois et puis aussi n’ayant aucune expérience avec un enfant, il m’est difficile de me mettre dans la peau d’un parent. Néanmoins, la maman de Morgane avec qui j’ai sympathisé me semble plus sereine. Question de tempérament sans doute…

Monsieur et moi passons le week-end ensemble, seuls. Je n’ai aucune attente particulière à son encontre hormis passer un bon moment, l’amener à se livrer s’il se sent disposé. Rentrer chez moi m’a fait un bien fou. D’abord en remettant en perspective cette affaire de sexe car j’avais occulté tous les autres domaines où nous sommes totalement en phase. Et puis en constatant que je lui manque et qu’il attend notre week-end avec impatience. C’est toujours flatteur de manquer à un homme, peut-être étais-je trop disponible ?

En tout cas pour la nuit de folie, je vais le laisser venir. Je me demande si parfois-souvent- je ne suis pas trop entreprenante, meneuse de jeu. Cela peut plaire ou au contraire refroidir… De vous à moi, Monsieur est parfois surprenant dans le genre « vieille France ». Un exemple, il tire toujours ma chaise pour me permettre de m’installer à table lorsque nous déjeunons/dînons.

Alors tu penses bien que lorsque j’ai lancé un « baise moi » lors de préliminaires pourtant prometteurs, il y a eu un méchant flottement, une stupeur dans son regard… la fameuse opposition de la mère et la putain sans doute ?
En tout cas, je suis loin de connaître cet homme par cœur et à vrai dire tant mieux !
Souhaitons que ce week-end me donne quelques clés pour mieux l’appréhender… et puis bon, suis ravie de le revoir…

Je vais revenir plus souvent sur le forum, une bonne façon de ne pas me focaliser sur mes petits « soucis » :oops:

Oui ça fait un bail, j'avais un peu déserté pour mieux revenir, je m'étais focus sur pas mal d'autres choses, je gardais un oeil mais j'intervenais rarement.

Ah ouais effectivement à 11ans, ça fait un poil jeune pour une opération niveau ligament etc. Après si tu peux/ veux rassurer le papa je peux te fournir des tas d'éléments sur ça par rapport au ligamentoplastie etc. (à toi de me dire et je te mp ça)
Oui je me doute question de tempérament, pis comme tu le dis tu y es confronté pour la première fois, avec ton récit tu t'en es plutôt pas mal sorti, tu aurais pu prendre peur ou autre sincèrement.

Peut-être oui, mais ce qui est délicat c'est de savoir quand se montrer plus disponible et parfois quand l'être un peu moins (généralement certaines choses de la vie peuvent le faire, mais on peut le faire volontairement aussi) en tout cas voit avec lui de son côté son ressenti, ça peut être intéressant pour toi.
Par contre oui la frustration sexuelle liée à la comparaison peut occulter le champ de vision sur les autres points. J'aurais tendance à être comme toi là dessus.

Pour le côté meneuse de jeu, c'est souvent flatteur et montrant beaucoup de liberté chez une femme, mais pour certains ça peut refroidir, encore une fois il est question de calibrer sur le moment.. Chose pas facile.
Alors tu penses bien que lorsque j’ai lancé un « baise moi » lors de préliminaires pourtant prometteurs, il y a eu un méchant flottement, une stupeur dans son regard… la fameuse opposition de la mère et la putain sans doute ?
En tout cas, je suis loin de connaître cet homme par cœur et à vrai dire tant mieux !
Souhaitons que ce week-end me donne quelques clés pour mieux l’appréhender… et puis bon, suis ravie de le revoir…
Peut-être, après visiblement de ce que tu décris quand vous étiez en amant cela se passait différemment sexuellement, peut-être tu peux lui parler de cette opposition, lancer ce sujet etc.
Si tu es ravie de le revoir c'est le principal, j'espère que ça t'aideras à voir les choses sous un angle différent et plus clair.

Merci Bumble mais je laisse aux parents de Morgane le soin de se renseigner sur la suite d’une opération des ligaments.

J’ai passé un week-end charmant à défaut d’être sexuel avec Monsieur.
L’ambiance détendue a fait qu’il s’est livré sans que je le pousse.
Je vais vous relater sans juger.
Son but est de reconstruire une famille avec une quadra comme lui.
Il trouve que je suis la candidate idéale : suis cool avec la mère de sa fille, Morgane m’apprécie, je présente bien et suis de bonne éducation.
Il n’a plus de temps à perdre à baiser, sa recherche est autre.
Il m’aime et estime que nous avons passé l’âge d’une aventure passionnelle.

Calmement, j’ai parlé de mes propres attentes que j’ai bien entendu développées à savoir qu’une famille recomposée n’empêchait pas une relation de couple amant, de moiteur sous une couette et de petits matins aussi repus que fatigués. Il a simplement secoué la tête.

Et puis parce qu’il le fallait, je lui ai demandé le pourquoi d’un changement si radical alors que début d’été encore nous vivions des moments charnels merveilleux. Sa réponse a été « je me suis laissé emporter, j’ai eu tord ».

Dur à entendre…
Suis partie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 16.09.18, 23h20 par Bumble
  • [0] Courage le 16.09.18, 23h39 par Jalapeno
  • [0] Courage le 17.09.18, 18h48 par voucny

Perlambre a écrit :Sa réponse a été « je me suis laissé emporter, j’ai eu tord ».
C'est quand même bizarre ce "j'ai eu tord". Qu'est ce que tu es censée comprendre ? Que le sexe c'est mal ?
Retournement de situation difficile à digérer en tout cas ! Courage Perle.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 17.09.18, 18h48 par voucny

Je ne comprend pas vraiment la fin et ce qu’il veut dire par là. Que sous entend il.
C’est dommage surtout si le week-end avait été cool..!
Courage à toi perle :)

Merci Jalap et Bumble, du courage j'en ai.

Je ne sais si le sexe est sale dans la tête de celui avec qui j’étais depuis plus d’un an. Et je ne vais pas m’interroger plus que de raison sur ce que je ne maîtrise pas de toute façon. J’en reste au fait que notre discussion a permis de mettre en lumière une dissonance aussi réelle que définitive.

La conversation était calme et pourtant dangereuse pour une fille/femme dépendante. Une proposition de vie à grand coup de « je t’aime ». Vie agréable sans doute, quiète. Un ami m’a dit il y a peu que dire « je t’aime » sonne creux si cette déclaration ne prend pas en compte les envies de l’autre. Il m’avait brossé le tableau de ce que j’ai vécu ce week-end.

La conversation vécue était aussi dangereuse pour celle qui perd facilement confiance en elle. C’est difficile de s’entendre dire que l’on regrette des moments voluptueux passés ensemble. En quelques secondes tout est nié. Il faut une force de caractère pour encaisser, garder son calme en face à face. Admettre que le mec en question est soudainement différent.

C’est la deuxième fois qu’un quadra me propose une vie dont je ne veux pas.
Je vais faire en sorte de les tenir à distance.
Et quand mon job m’en laissera le temps, soyez certains que je vais humer les phéromones d’un jeune mec trop heureux de me baiser :mrgreen:

A bientôt pour de nouvelles perles...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 17.09.18, 22h22 par Bumble

Courage à toi. Je dois être trop jeune pour comprendre car comme les autres, j'entrave rien là.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Je n’ai pas tout saisi, il y a des choses que seule toi peut comprendre visiblement.
Après je trouve son changement d’attitude très bizarre, car il passe de sexe, partage à rien.
Je veux bien que parfois en relation longue on soit un peu dans de la routine comme quoi. Mais la c’est Un changement brusque en peu de temps.
En tout cas courage à toi.
Méfie toi que ce ne soit pas un petit jeune qui te tombe dessus ;)

Hello Perle,

Je suis ton journal depuis quelques temps et c’est cool que tu fasses la part des choses entre ta vie de femme en couple avec Monsieur et le rôle de mère de substitut que tu ne joues pas auprès de Morgane.

Peut-être que Monsieur ne sait pas ce qu’il veut parce qu’il s’inquiète trop pour sa fille actuellement (pour penser à lui et donc de la même manière, à votre couple). Il te met peut-être au second rang au même titre qu’il se met lui-même au second rang... La question serait peut-être de savoir si c’est un état provisoire (Monsieur est-il submergé ?) ou est-ce que ce serait plutôt sa vision muûement réfléchie de votre avenir à deux... peut-être que tu pourrais creuser de ce côté là aussi. S’il se met toujours au second plan lorsqu’il est sous pression peut-être qu’il y a des choses que tu es prête à accepter et d’autees non.

En tout cas, c’est chouette que toi tu ne te laisses pas bouffer par les obligations qu’il se fixe à lui-même...et que te ne retires pas cette joie de vivre et cette indépendance qui t’animent et te caractérisent dans ton journal.

Penser à soi sans se laisser bouffer par des obligations morales ou sociales fixées par soucis de bonne conscience, c’est super important quand on multiplie les casquettes, à mon humble avis.

Merci Pop, suis comme toi et les autres... je n'ai rien compris au film...

Ha, ha Bumble, Méfie toi que ce ne soit pas un petit jeune qui te tombe dessus ;), tu me fais rire sur mon clavier est ça c'est de l'or en barre ! Et me donne l'envie de garder le sourire malgré tout !

Avalanche, tu as raison, notre couple est carrément passé au second plan. Est-ce provisoire ? Je n'en sais rien. Mettre un peu de distance entre nous me semble la seule chose en mon pouvoir aujourd'hui. Je ne vais pas le supplier de me faire l'amour !

D'après ce que j'ai compris, Monsieur a en effet une vision bien précise de notre avenir. Un avenir calme, familial, du genre famille Ricolait... Je n'ai rien contre cette image d'Epinal à condition de l'épicer régulièrement...
Peut-être est-ce une facette du caractère de cet homme qui m'avait jusqu'alors échappée. Il veut une relation sérieuse et c'est tout à son honneur mais j'ai la sensation qu'il ne cherche pas à se lier à une femme mais plus à une amie. L'amitié, la complicité sont des ingrédients nécessaires à la vie de couple mais pas que.

Lorsqu'il dit que nous avons passé l'âge d'une relation passionnée... c'est quoi ce délire ? Depuis quand faut-il avoir uniquement 20-30 ans pour s'aimer sexuellement ? J'ai l'impression qu'il s'auto-censure après avoir pourtant bien croqué dans la pomme en ma compagnie. S'est-il lassé de moi ? Mais pourquoi alors vouloir lier sa vie à quelqu'un dont on est lassé ? Ce n'est pas cohérent !

La seule chose que je sais, c'est que nous avons 44 ans et que la vie file vite, les moments dont on ne profite pas sont perdus à jamais. Peut-être ne suis-je pas celle qu'il lui faut, trop dans l'instant, trop dans l'exubérance des sens. En tout cas porter deux casquettes ne me faisait pas peur mais je ne peux les porter pour lui.

Ha, ha Bumble, Méfie toi que ce ne soit pas un petit jeune qui te tombe dessus ;), tu me fais rire sur mon clavier est ça c'est de l'or en barre ! Et me donne l'envie de garder le sourire malgré tout !
Always a pleasure, il vaut mieux sourire à la vie.

Je voudrais te rappeler une phrase que tu m'as dit un jour par mp : " le couple c'est aussi accompagner l'autre quand il rencontre un problème dans sa vie personnelle. Accepter de passer en second, l'épauler en lui disant tout simplement "je suis là si tu as besoin de moi". Aimer l'autre c'est savoir s'effacer sans l'abandonner. Là aussi tout est question de sensibilité. Comme ne pas envoyer bouler celui ou celle qui est maladroit, confronté à une situation qui le dépasse. Un doigt d'empathie et surtout l'expérience apportée par la vie. Un égoïsme aussi que l'on sait ranger quand il faut."
Je peux comprendre ta réaction, l'incompréhension avec ce qui se déroulait entre vous avant. Mais laisse le temps, ne réagit pas forcement impulsivement.

Après si vraiment il y a incompatibilité, la vie est ainsi faite et il faudra aller de l'avant.
Lorsqu'il dit que nous avons passé l'âge d'une relation passionnée... c'est quoi ce délire ? Depuis quand faut-il avoir uniquement 20-30 ans pour s'aimer sexuellement ? J'ai l'impression qu'il s'auto-censure après avoir pourtant bien croqué dans la pomme en ma compagnie. S'est-il lassé de moi ? Mais pourquoi alors vouloir lier sa vie à quelqu'un dont on est lassé ? Ce n'est pas cohérent !
Il peut y avoir les codes sociaux, le complexe de la madonne et la putain, beaucoup d'éléments interconnectés, reliés entre eux. On peut se conforter dans ça, regarde historiquement, à l'époque de nos arrières grand parents, les couples qui restaient ensemble par confort, malgré le sacrifice d'autres attraits.

Il peut y avoir une incompatibilité à un instant t, à cause de différents facteurs, la mise en retrait de votre relation par rapport à sa fille, il met tout en retrait, ce qui est possible aussi.
Ne ferme pas le dialogue, à voir dans le temps ce qui peut lui trotter dans la tête, tout en étant en accord avec toi, tes idées.

Bon courage perle, le jeune qui aimerait plus de femmes de son âge avec une mentalité comme toi haha

Laisse un peu de temps. Tu verras bien.

Il estime peut être avoir fait son baroud d‘honneur sexuel avec toi :)

Par contre je pense que si effectivement le sexe ne l’attire plus beaucoup c’est pour tes autres qualités qu’il souhaite continuer avec toi. Et bon ce n’est pas rien.


A voir après pourquoi ce renoncement au cul :
Peur de ne pas/plus être à la hauteur ?
Problème de santé qui entraveraient sa virilité sans que tu ne soies au courant ?
Prise/perte de poids brutale d’un côté ou de l’autre ?
Passé sexuel de l´un des deux qui ressort d’un coup ?

Je vois pas...
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Bumble, tu fais bien de me rappeler ce mp... j'écris parfois des choses sensées lorsque je ne suis pas dans l'émotion... merci !

Pop, toi aussi tu me fais rire avec ton histoire de baroud ! C'est précieux pour moi en ce moment.
Par contre, tes questions me font réfléchir.
- la peur de ne pas être à la hauteur : pour parler cru il était plutôt bon :oops:
- le problème de santé... je n'y avais pas pensé... mon plus vif souhait est qu'il n'en soit rien mais c'est une piste que je vais suivre même si de par mon passé elle me fait peur...
- pour l'histoire du poids, ras des deux côtés
- passé sexuel : le mien est à priori plus coloré mais je suis depuis notre rencontre sage comme une image sans fantôme malfaisant dans le paysage. Toute prête aussi à boire un verre avec une ancienne copine à lui, ayant déjà sympathisé avec la maman de Morgane.

Bref, je vais vous écouter et ne pas le bousculer pour l'instant. J'y tiens à cet homme, j'avais l'impression d'être enfin heureuse avec lui.

Tu as l'air d'être quelqu'un qui réagit beaucoup sur son ressenti du moment, un petit trait d'impulsivité sûrement, c'est bien suivant les situations.
j'ai relu ce mp que tu m'avais mis, trouvant que ta situation se prêtait aussi à cette citation, je me suis permis de te la redire, la répétition fixe la notion.

Laisse le peut-être revenir vers toi, s'il revient sinon tu retourneras sur le chemin de la rencontre, que ce soit un petit jeune, un quadra ou autre.
Parfois il faut laisser passer quelques temps, pour voir plus clair, sortir de son obscurité et des choses qu'on a pris trop personnellement sans recul nécessaire.

Bon.

Nous étions vendredi à la soirée anniversaire de la sœur de Monsieur.
Moment très agréable, sa sœur m’a glissée qu’elle était ravie de me compter dans la famille. J’ai vraiment apprécié d’autant que Monsieur était complice, me présentant à des amis que je ne connaissais pas encore.
Puis nous sommes rentrés.
J’étais heureuse et j’ai voulu l’embrasser.
Il a tourné la tête en me disant qu’il était fatigué.
Je lui ai demandé s’il souhaitait que je reste et en réponse j’ai eu « fais comme tu veux ».
Moi « mais toi que veux-tu ? »
Pas de réponse, il était déjà sous sa douche.

J’ai laissé un mot lui disant que s’il avait besoin de moi, j’étais là et suis partie.
Je vous écoute lorsque vous m’encouragez à laisser le temps au temps.
Imaginez simplement que j’ai regagné ma voiture les larmes aux yeux, ressassant les 38 jours où nous n’avons eu aucune relation sexuelle, même pas un rapprochement dès lors que nous n’étions pas en représentation vis-à-vis de sa famille.
Oui, j’en suis à compter les jours…

Je ruminais donc en arrivant chez moi, en même temps qu’un inconnu tapant le digicode. Galant, il m’a tenu la porte.
Lui « je suis un nouveau voisin »
Moi « bienvenue »
Lui « j’arrive de La Rochelle, ici pour mon boulot »
Moi « je connais le phare du Bout du monde, le port des Minimes »
Lui « génial, ça manque d’océan ici »
J’ai eu un coup de chaud tellement il était à croquer.
Il n’en fallait pas plus à la Perle aventurière pour se faire chatte.
Moi » venez boire un verre, nous parlerons voile et île de Ré »
Ma porte fermée, les dés étaient jetés.
Et de conversation en verres de Chardonnay, il a pris ma main avec un regard prêt à tous les voyages.

J’ai joué avec ses lèvres de ma bouche, ma langue, j’en ai senti les creux, les vallons, je l’ai fais attendre tout en le savourant, doucement, fiévreusement, je l’ai aspiré, bu profondément, nous avons fait l’amour avec nos bouches, prémices de l’étincelle de nos corps tendus à force d’attente, impatients, maladroits, exigeants.
J’ai retrouvé dans ses bras cette lumière particulière qui sculpte la moindre crête de vague, cet air qui ébouriffe en laissant un goût salé sur la peau.
Nous avons vogué bien plus loin qu’une nuit finissante.

Suis apaisée ce soir.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] La suite, vite ! le 23.09.18, 20h55 par Bumble
  • [0] Enorme ! le 24.09.18, 19h54 par Sathinelilly

Ah, la frustration je ne connais que trop bien, on pourrait faire n'importe quoi à chaud comme ça.
Mais lorsque le soufflé retombe on peut parfois regretter ces actes. Malgré le manque d'attention et d'implication de Monsieur, j'espère que le jeu en valait la chandelle parce que les choses sont différentes maintenant, pour de bon !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas faux le 24.09.18, 12h49 par Bumble
  • [0] Pas convaincu le 24.09.18, 21h28 par voucny

Les choses étaient déjà différentes, pas besoin d'attendre que des paroles soient consommées pour qu'elles soient vraies. Perle et son homme ont quand même une expérience où une fois qu'on a pris le temps d'exposer calmement et de façon bienveillante le sujet, chacun soit averti et à même d'encaisser les conséquences.
Et puis bon... jusqu'à nouvel ordre il n'y a pas de raison que son homme soit au courant, et si ça peut faire retomber momentanément la pression c'était peut être le bon antidote passager.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas faux le 24.09.18, 22h06 par Jalapeno

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre