Safrania95 : Le commencement

Note : 92

le 30.11.2016 par Safrania95

154 réponses / Dernière par Safrania95 le 14.05.2022, 02h01

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Répondre
< Je me sentais mal à l'aise dans cette ambiance festive. Peut être en décalage >

Mon point de vue perso pas besoin d'être à 50 pour s'amuser et rigoler.

Quand j'ai mis en route le NPU au début j'avais la même impression, nous on était deux les autres en groupes de 4, 5, 6 bref nous on s'effaçaient à coté alors que dans la vie de tous les jours on est pas comme ça mais plutôt l'inverse .
Cette sensation je me suis dit on va pas la vivre à chaque fois, on a pris le taureau par les cornes et puis maintenant on a inversé les rôles, c'est les gens qui viennent à nous parce qu'il voient qu'on s'amusent, qu'on animent les autres, on est alaise avec les filles et tous ça les attirent maintenant on passe d’excellente soirée ...

Tu es peut être au fond du trou, on y est tous un jour ou l'autre pour x raisons, des mauvaises soirées j'en ai passés, j'ai plusieurs fois était au fond du trou mais j'ai toujours remonté la pente, un bon dragueur c’est celui qui n'abandonne jamais et qui reste constant ... L'apprentissage de la séduction c'est long, j'ai lu tu me corriges si je me trompe tu as abordé moins de 50 filles euh faut encore bosser et du temps pour avoir des résultats et c’est beaucoup de développement personnel et d'inner game pour habituer ou < reprogrammer > le cerveau, un peu barbare sa bref .

PS : après 1 an de NPU c’est maintenant que sa paye mais il y a encore du temps à passer et j'en ai encore à apprendre ...

Tu as pris 4 rejets, tu n'es pas le premier tu n' es pas le dernier :lol: au lieu d'avoir des croyances limitantes < Je les pense au-dessus de moi > analyse pourquoi tu as pris 4 rejets, si tu veux être stimuler un peu plus essaye le night, tu va pas être deçu ...

Si ça peut te redonner le moral.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 15.01.17, 18h40 par Safrania95
  • [+1] Bien joué le 15.01.17, 20h23 par Allandrightnow

Hello THS et les ftsiens,

THS tu as raison sur plusieurs points mais notamment le suivant : les résultats ne viennent pas tout de suite. Je dois persévérer et me mettre au NPU comme tu l'as dit. Parce que le NPU développe quelque chose de plus social que le SPU.

Tu as raison sur un autre point : il faut s'amuser.

Je compte bien mettre tout ça en pratique dès aujourd'hui.

Aussi quand tu dis "prendre le taureau par les cornes" qu'est-ce que tu as fait concrètement ?

Et puis j'ai demandé à un pote fêtard de m'aider à me débloquer en soirée et à rencontrer du monde en night. Il me coache en quelque sorte.

Sinon !

Hier j'ai fait une session avec Baym de FTS. Il est cool et a abordé trois meufs et a chopper deux numéros. Pas mal.

J'ai du en aborder cinq et ai choppé zéro numéros.

Il faut persévérer !

Pour te former au NPU, je te conseille l'excellente méthode de Pizza Chode, publiée il n'y a pas longtemps ici-même:

le-journal-de-la-pizza-chode-vt40340-40.html
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 16.01.17, 16h45 par Safrania95
  • [+1] Bonne idée ! le 17.01.17, 13h04 par THS

Hello Allandrightnow et les ftsiens,

Je vais potasser la méthode de Pizza Chode.

Sinon 5 abordages aujourd'hui !

Hello Safrania95

Content que mon message puisse t'aider, pour éclaircir deux choses :

Ne te focalise pas sur < il m'a fallut 1an pour que sa paye > des résultats j'en ai eu mais petit à petit ça n'était pas constant comme maintenant.

HS ON : mes objectifs principaux à moi et ce que je sais faire en soirée avec une ou des filles (danser, embrasser pas à chaque soirée , prendre le num, apporter du fun à elle et à moi, isoler bon c’est déjà pas mal ). Je ne fais pas tous ça à chaque fois que je sors il y a des soirées on peut pas c’est comme sa il y a des choses en night que l'on ne peut pas prévoir .... Je vous rassure mais c'est de plus en plus constant pour certains points...

Ce que je suis toujours en train d’améliorer et de m'y habituer gérer des groupes de 2 , 3, 4 filles, isoler, embrasser, la répartie, l'audace faire des trucs qui me stimule de plus en plus ...
Je ne suis pas quelqu'un qui veut se poser avec une fille pour l'instant juste profiter du moment présent donc je lance quelques sms à la fille et c'est tout pas de date ( mon boulot et ma logistic 40 min de route pour la première grande ville me permettent pas de revoir des filles en semaine ),donc juste quelques sms pour m'assurer que le num est bon, avec l’habitude je le sais bien avant :wink: ...

HS OFF

< mais il y a encore du temps à passer > Quand je dis ça c'est sur des choses qui prennent du temps pour les maitriser comme : la répartie, l'art de toujours savoir quoi répondre, le C&F ... On est jamais parfait en session night mais sa c’est un autre sujet ...


On démarre tous d'un niveau différent ( de timidité, de confiance en soi, logistics, .... etc )
1 an pour que sa paye sache que je sors que 2 fois ( Vendredi, Samedi ) par semaine parfois 1 fois, je suis en province donc je n'ai pas la multitude de boites ( ambiance, âges ) et de bars que toi sur Paris, tu as de la chance de pratiquer avec des gens qui savent faire sa , tu apprends plus vite, nous on appris sur le tas et avec le forum et quelques vidéos, en province il y a pas beaucoup de gens qui s’intéresse à la séduction, à par des gros beauf ( eux faut déjà qu ils sachent aborder sa c’est un autre débat ) et pas beaucoup de boites sans devoir se taper 1 h de route, sinon dans le coin c'est rare les mecs qui savent faire, donc dis toi que tu as de la chance d'être sur Paris.

1 an peut être que c'est long, je m'en fou, c'est plus intéressant de comparer le parcours pour arriver aux résultats que le temps qu'on y a passé :wink: .

Quand je dis, j'ai pris le taureau par les cornes alors euh, je vois que tu as compris un grand principe du NPU savoir s'amuser, il faut en comprendre d'autres comme le fait que c'est UN PLAISIR la séduction, c’est un plaisir de parler avec une ou des filles :D, de la ( ou les ) faire rire, de danser avec, de l'embrasser, de la regarder, faut pas oublier que c’est UN JEU avec la fille, celui du chat et de la souris.

Ensuite quand ça ne marchais pas, je voulais toujours comprendre pourquoi et trouver des solutions plus je faisais ça, plus je me plantais donc reste simple et pas t'occuper de certaines techniques tombe pas dans cette spirale de tous vouloir comprendre et gérer et le jour ou j'ai compris tous ces principes la, j'ai fait un bon en avant et en résultats.

Petites astuces en vrac à chaque soirée le lendemain je notais les points positifs et négatifs, avoir de l'audace , nous dés qu'on voit des podiums dans la boites faut qu'on aille y faire un tour 8) ( quand tu es avec une petite la dessus tu es aux anges et ton égo aussi ).

Travaille point par point moi je faisait ça, les avantages tu te concentres que sur le point que tu travailles donc t'apprends plus vite et même si il n'y a aucun close tu n'es pas déçu car le but n'était pas le close mais le point que tu veux améliorer et parfois tu focalises sur la chose que tu taf, ça se passe bien et tu obtiens beaucoup plus, alors la tu es aux anges et sa reboost, quand tu maitrises, tu passes à un autre ....

Prendre le taureau par les cornes tout simplement sortir de sa zone de confort ... Je préfère avoir des rejets que de n'avoir rien fait au moins avec les rejets tu peux t'améliorer ...

Hello les ftsiens,

Merci THS pour tous ces conseils. Ils vont m'être utile.

Hier petite session avec mon fidèle wing qui est de retour de vacances : 9 femmes abordées.

On se rejoint à Saint-michel comme à notre habitude. Il fait froid, très froid. Mais bon on y va comme même parce qu'on est chaud et qu'on en veut. Nous voilà donc en direction des Halles et on aborde en chemin.

La première femme que j'aborde est algérienne. Au début je lui demande si elle est marocaine car elle a un visage très typé. Et en bonne algérienne elle me répond << tu es fou ! >>. Du coup je lui demande si elle n'est pas tunisienne et elle renchérit << tu es malade ? Moi tunisienne ? >>. Bref elle dit ça en plaisantant mais je sens comme même au fond qu'elle l'a un peu mal prit. Je continue la conversation et comprend en fait qu'elle cherche son chemin sur son téléphone. Comme je connais le coin je lui prend des mains en ajoutant << T'inquiète je pars pas avec ;) >>. Elle me répond << c'est moi l'algérienne >>. Et puis je lui montre la direction et elle s'en va sans demander son reste. J'aurais du la retenir et et continuer la conversation puis prendre son numéro puis la baiser mais je l'ai pas fait. On verra bien la prochaine fois. D'ailleurs une heure plus tard et 1 km plus loin on la recroisera sans lui parler.

Après j'ai fait un peu le foufou et je me suis amusé à essayer des abordages tous plus farfelus les uns que les autres. J'aborderai une mère de 27 ans et une mariée.

Globalement j'ai eu quelques interactions intéressantes mais la dernière est la meilleure.

Je prends le RER pour rentrer chez moi. Sur le quai une jolie demoiselle attend impatiemment son train. Sur son leggin est écrit << Earn it >>. Du coup je lui demande si elle sait ce que ça veut dire. S'ensuit une longue discussion. On parle notamment du fait d'aborder des femmes dans la rue. Pour elle si c'est bien fait c'est OK. Au fil de la discussion j'apprends que comme même elle est chercheuse en physique fondamentale. Je tombe de haut. Je ne pensais pas qu'elle serait à ce point un cerveau. Elle avait l'air de rien dans son leggin et avec son sac de sport. Bref ! Son train arrive et je la laisse filer sans même lui demander son numéro. Je suis pas sérieux. Ça fait trop d'occasion que je rate.

Bref !

Débriefing : toutes mes meilleures interactions se passe dans la même situation. Quand je rentre de session et que j'aborde une nana sur un truc contextuel et qu'en suite je discute tranquillement. A méditer !

Aussi je commence à comprendre que ce qui est déterminant en drague c'est l'état d'esprit dans lequel tu es. Et c'est sur ça qu'il va falloir que je planche et que je l'applique à tous les domaines de ma vie. Pour être plus séduisant, plus épanouit et pour qu'il m'arrive plus de choses incroyables.

Je dois persévérer encore. Et travailler mes abordages parce que je fais pas mal de fautes qu'il faut corriger.

Hello les ftsiens !

96 meufs abordées depuis le 5 octobre 2016 : YES !

Je sens avoir progressé ces derniers temps. Preuves à l'appui :

Déjà je dois vous raconter cet abordage farfelu. La meuf marchait vers Rivoli, je l'aborde, on discute. Et elle me propose << tu veux que je te laisse mon numéro ? >>. Je sens l'embrouille à cent mètres du coup je refuse. Mais franchement c'était chelou. C'est qui cette meuf qui me propose carrément son numéro ? Franchement je suis resté sceptique.

Autre fait amusant. J'attendais mon wing à la place de la fontaine Saint-Michel. Je croise le regard d'une dame d'envriron 45 ans. On maintient le contact visuel au moins 5 secondes. Du coup je lui souhaite << Bonsoir ! >>. S'ensuit une belle conversation. Elle est professeur d'histoire et est brésilienne en vacances en Europe. Je n'ai pas pu saisir ses intentions mais en tout cas on aura bien discuté.

Sinon : j'ai abordé une meuf dans le bus. Oui ! Dans le bus ! Je ne me pensais pas capable d'un tel exploit mais si ! Je l'ai fait ! YES ! Je lui lance le fameux << je te trouve très mignonne >>. On discute pendant une dizaine de stations. Le courant passe bien. Elle est plus âgée que moi d'environ 10 ans. Je prend son numéro. A suivre !

Et enfin : aujourd'hui j'aborde une jolie italienne pas très pressée. Du coup on discute et je prend son facebook. Nice shot !

On va voir ce que donne tout ça ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Yesssss! le 21.01.17, 22h23 par oHreN
  • [0] Encore! le 22.01.17, 19h34 par Garoh

Aïe aïe aïe les ftsiens,

Après une pause d'environ deux semaines me revoilà dans le game. Et ça joue dur. De beaux exploits, des ratés parfaits et des bagarres évitées. Tout en exclusivité sur Safrania95 TV.

Déjà, un chiffre : 116 femmes abordées. Ça commence à faire même si 80% sont des râteaux.

Bref !

J'ai fait une session mercredi dernier qui n'a pas donné grand chose.

Mais aujourd'hui : session chevaleresquement épique !

Je rejoint Gaps et oHreN à Saint-Michel. On déambule dans le centre de la capitale. On fait quelques approches de chauffe. J'aborde une australienne bangladaise de 35 ans. Le courant passe. Elle est étrangère et est sur Paris pour quelques semaines. Je prend son numéro. On se fait la bise et nous continuons sur nos chemins respectifs. Je croise une fille aux fesses parfaites. Merde elle rentre dans un magasin. Je me déchauffe mais mes wings me motivent. J'y vais et fais un abordage complètement pourri. Résultat ? Un vent ! Mais bon après 116 meufs abordées un vent ne m'arrête plus. Il faut dire une chose : j'ai très peur d'aborder des groupes de plusieurs filles. Mais c'est sans compter l'aide de mes wings. Ils me lancent sur deux groupes différents de deux filles. J'y vais ! Ça passe. Deux bonnes interactions mais rien de plus. Là on croise un groupe de trois femmes. Je regarde d'un air apeuré mes wings. Pourquoi apeuré ? Parce que je sais qu'ils vont me pousser à y aller et ça me fait flipper. Du coup ils me poussent et je rechigne mais j'y vais quand même. Je ne sais plus trop ce que je dis mais je le dis. Elles sont opens, cools et espagnoles. Trois qualités à mon goût. Je dis à l'une d'entre elle qu'elle me plaît mais c'était une erreur parce que je me rend compte après deux minutes que c'est une autre qui me plaît. Bref je prend le numéro de celle à qui j'ai dit qu'elle me plaisait. Après je fais deux ou trois autres abordages sans grand intérêt.

Je rejoint un pote dans un bar rue des Lombards. On discute et je reçois un message de la bangladaise. On se cale un rendez-vous. Mon tout premier rendez-vous. Je suis sur un petit nuage. D'une le numéro est le bon, deux elle me répond et trois on se revoit. Un parfait. Quand je l'attend sur le lieu du rendez-vous je suis dans un état d'esprit où je me dit : << passe le meilleur moment possible, n'essaie pas de la chopper à tout prix, intéresse toi à elle et reste comme tu es >>. Déjà d'avoir un rendez-vous c'est bien. Le rendez-vous se déroule bien. J'ai une conversation très banale mais une conversation quand même. C'est déjà bien et pour moi c'est suffisant pour le moment. Bien que je soit toutefois tout à fait conscient que c'est d'arriver à entretenir une conversation légère et amusante qui est mon objectif principal en séduction. Je garde tout de même l'envie d'aller plus loin avec elle. L'embrasser aurait été agréable mais je ne sais pas trop comment m'y prendre. Je n'arrive pas trop à instaurer une tension sexuelle ni à générer de l'attraction chez elle. Mais j'essaie tout de même à ma façon : je lui pose la fameuse question du petit copain qui est pour moi une perche que je lui tend pour lui dévoiler mes intentions car souvent après avoir posé la question la femme te demande pourquoi tu lui demande ça et là tu lui dis que c'est parce qu'elle te plaît. Je pose un copyright sur la technique made by Safrania95. Elle est célibataire et elle me demande un peu après quel est mon genre de femme. Je lui répond cash qu'elle est mon type de femme. Ces deux tentatives furent les seules. Peu après on se quitte sur un au-revoir très et trop formel à mon goût.

Rétrospective : le bon point c'est le rendez-vous en lui-même. Le deuxième bon point c'est qu'à défaut de l'avoir choppé j'ai pu passer une soirée agréable en sa compagnie et je pense que c'est réciproquement vrai.

Les points à travailler :
-créer de l'attraction. J'ai réussi à créer du confort et maintenant il faut de l'attraction.
-développer une bonne conversation. Quelque chose de léger et amusant.

Sinon, l'espagnole rentre malheureusement demain pour Madrid donc ça va être mort mais je suis heureux parce qu'elle a répondu à mes messages.

L'anecdote marrante : Je marchais place carrée avec mon wing mercredi. Passe une meuf avec un leggin des plus moulants qui lui faisait un cul magnifique. Elle marchait vite donc je m'élance pour la rattraper. Au même moment elle croise le chemin d'une bande de 10 à 15 mecs de banlieues en Air max et jogging. Ils crient tous à l'unisson << Oh mon dieu >> en la voyant passer. J'arrive au même moment à son niveau et l'aborde. Derrière j'entend des << Oh le bâtard il l'a abordé ! >>. Moi je jubile à l'idée d'être en train de faire un truc qu'aucun d'eux n'a le courage de faire. Vraiment ? Et bien non : un des mecs vient à ma rencontre et me lâche un << c'est ma copine ! fais belek >> (ce qui signifie << fais intention >> en français. Le mec avait l'air déterminé pour faire tout ce qu'il y avait à faire pour la mettre dans son lit y compris me mettre une bonne patate pour marquer son territoire. Du coup je lâche l'affaire tout de suite parce que je vois pas l'intérêt de m'embrouiller pour une femme, il y en a tellement. Bref ! Morale : c'était pas du tout sa copine mais c'est bien joué parce que j'ai aucun moyen de vérifier. 1 à 0 pour le mec de banlieue.


Ces derniers temps on m'a dit beaucoup de chose. Que je faisais plus viril, que j'avais un bon langage corporel, que j'irai loin. Et vous savez quoi ? Je commence à y croire. Je commence à croire en moi. Et aujourd'hui je suis persuadé que oui, je vais aller loin.

Safrania95
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bravo ! le 05.02.17, 10h13 par Allandrightnow
  • [0] Bienvenue ! le 05.02.17, 12h07 par oHreN

Salut ^^
J ai pas eu le temps de tout lire, mais il y a un truc sur lequel je peux te conseiller a peu près justement.

Au sujet de la question "tu as un copain?"

Pas besoin de la poser pour dévoiler tes intentions.
Une fois que tu as abordé une fille, et pris son numéro, si elle a plus de 12 ans, elle est célibataire. (Ne serait ce que si elle te donne son numéro)


Ensuite, à mon sens, toujours essayer d embrasser au premier rdv. Tu risques un refus, mais c est comme les abordages, c est rien.

Si lorsque vous buvez un verre la fille ne s ennuie pas spécialement, qu elle ne manifeste pas une envie de partir, tu lui propose de sortir, vous marchez un peu.

Si elle accepte volontiers, c est bon. Pour assurer le coup, tu lui prends la main ou Le Bras pour voir comment elle réagit, si elle semble à l aise, vous allez jusqu à un coin tranquille et c est bon.

Pas de véritable règle, de se demander comment instaurer de la tension sexuelle etc...(bien sûr, c est mieux si tu y arrives, mais je laisse ça aux pros) si la fille vient au rdv, c est 80% du chemin qui est fait. Si elle passe un bon moment, tu peux y aller.

La dernière fille que j ai embrassé, elle me parlait de la race de son chien pendant qu on marchait. T as qu à voir :D



C est la ou je rejoins complètement le journal et la méthode Pizza Chode.

Tous ces trucs de players, c est pour maximiser ses chances, pour devenir une meilleure personne et pour savoir comment réagir, mais il est possible de chopper sans rien y connaitre. Le mieux est d être soi même en utilisant certaines choses du game pour combles ses lacunes.

Il faut se demander: de tous les gens dans la rue qui sont en couple, combien connaissent le game? En rapport, très peu, et pourtant....

Tu peux très bien sortir et coucher avec une fille en multipliant les faux pas.

Un jour au travail j apprends qu une fille est intéressée par ma personne.

Je vais la voir à la sortie du taff (et mate un peu le game de fou): (a noter qu un jour avant, on avait fait les cons avec avec les téléphones et j avais eu son numero, sans manifester aucune intention)

Dis E, machin m as dit que tu me trouvais pas mal...
-euh ouais (un peu mal à l aise sur le parking)
-et du coup, t as envie de m embrasser? (Voix un peu tremblante, needy over 9000)
-euh non. (Résultat attendu)

Je rentre...
Le lendemain, je la vois au moment de quitter le boulot. Je vois qu elle attends que je sois seul pour venir me parler.... du coup je raccompagne un ami exprès jusqu à sa voiture...non mais oh ^^

Arrivé à la maison, je reçois un message: "quand est ce que tu m emmene faire un tour dans ta décapotable ?" (J avais une golf 1 cab toute pourrie)
- demain.


Bref le lendemain elle monte avec moi en voiture:
Alors E, t as le droit de sortir jusqu à quelle heure? (Je dis ça comme ça, ça fait longtemps qu on est majeurs :p )
-j ai pas d heure.
-bon bah on va chez moi alors.
Ok

On arrive, je lui sers un verre (de la grenadine je crois, une boisson de gamer)

Je luis dis: alors, pourquoi on est là ?
-bah je sais pas...
-moi je sais.

J ai pris sa main, l ai levée du canapé, et je l ai embrassée.

Voilà. Tension sexuelle? Inner game? Nada.

Seule chose: essaie, tente le coup. Ca a toujours plus de chance de marcher que si tu n essaie pas.

Nos parents, grands parents se sont rencontrés bien avant que Mistery ne sorte sa méthode de séduction qui a généré la communauté de gamers.

Le game, les techniques, c est du bonus, te prends pas la tête ;)

Ps : j avais fait ma réponse mais je l'ai peut être envoyée en MP sans faire gaffe :o

Du coup j ai copié/collé le post sur ton journal.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Moins agressif stp le 05.02.17, 12h00 par Safrania95
  • [0] Trop dogmatique le 05.02.17, 13h56 par Allandrightnow

Alx1707 a écrit :Tous ces trucs de players, c est pour maximiser ses chances, pour devenir une meilleure personne et pour savoir comment réagir, mais il est possible de chopper sans rien y connaitre. Le mieux est d être soi même en utilisant certaines choses du game pour combles ses lacunes.
Déjà, dans l'exemple que tu donnes (et bravo à toi sur ce coup-là), je note qu'il faut avoir un bon inner game. Ensuite, la fille a fait sa part de boulot (y compris en te répondant: "Je sais pas [ce qu'on fait là]". Bref, c'est une configuration qu'on ne retrouve pas toujours.

Ensuite, les "trucs de players" peuvent être une bonne béquille pour tous les débutants, pour les cohortes d'AFC qui auparavant ne chopaient pas (contrairement à nos parents et grands-parents, pour te répondre). S'ils évoluent bien, au bout d'un temps (très) variable pour chacun, ils développeront leur style personnel, mais dans un (long) premier temps, ils auront eu besoin de tous ces tips pour décoller.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Constructif le 05.02.17, 16h13 par Alx1707

Je ne voulais pas mettre << moins agressif stp >> mais << Merci :) >> !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Ca va mieux en le disant le 05.02.17, 20h45 par Allandrightnow

Safrania95 a écrit :Je ne voulais pas mettre << moins agressif stp >> mais << Merci :) >> !
Ah ok, je relisais mon message en me disant que t étais un peu susceptible :D

Yo !

Aujourd'hui une session comme on les aime. On était 3.

J'ai abordé 10 fois.

Je commence la séance sur deux norvégiennes. On parle 5 bonnes minutes. Puis elles prennent leur taxi direction la gare pour aller à Nantes. Pas moyens de les revoir. C'est pas grave c'était cool.

Je fais quelques autres abordage.

Je me lance avec un de mes wings sur un groupe de trois à Odéon. Une des trois s'énerve d'un coup :
Elle : << Nan mais c'est bon là c'est mort vous nous faites pas chier et vous dégagez >>.
Bref un vent sans appel. On se fait la remarque que c'est la plus moche des trois qui a gueulé. On se dit également qu'on est à Odéon et qu'ici les femmes sont difficiles.

Je vais sur une nana qui attend visiblement quelqu'un. Je prend son Facebook. Mon dieu qu'elle était belle. J'espère qu'on va se revoir.

J'ai abordé aussi une sciences piste très agréable et très jolie. Mais bon je savais pas par quel bout prendre l'interaction donc j'ai lâchement abandonné.

Voilà !

Verdict : continuer encore et encore. Rencontrer d'autres dragueurs pour me parfaire et découvrir d'autres visions de la séduction et de la vie en général. Bref progresser quoi !

Safrania95
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien joué le 06.02.17, 22h15 par Alx1707

Finalement tu reste en street ? pas encore essayé la Night ?

A l'hystérique de service Elle : << Nan mais c'est bon là c'est mort vous nous faites pas chier et vous dégagez >>.

Vous êtes partis direct ? j'aurai placé un petit < Elle est toujours comme ça votre copine ? >
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 07.02.17, 22h03 par Allandrightnow
  • [0] 100% d'accord le 10.02.17, 16h17 par Safrania95

Yo !

THS : je commence le night dès que possible. Cela fait plusieurs semaines que je chauffe des gens autour de moi. J'attend les différents retour et je vois ce qui est possible de faire et c'est parti !
J'aime beaucoup le coup du << elle est toujours comme ça votre copine ? >> ! Je le placerai à l'occasion ;) !

Sinon ! Encore une session de haut niveau.

8 abordages.

Quelques << pas intéressée ! >> cinglants. Mais bon c'est le jeu. On gagne pas à tous les coups. Et puis les vents m'affectent de moins en moins.

D'abord je dois vous parler d'une nana dont je ne me rappelle plus le joli nom. Appelons-la Xénia. Oui ! Elle est russe. Et oui elle est parfaite. Je lui mettrait un 8.5 sur 10 et Garoh me confie même qu'il lui mettrait un 9 sur 10. C'est dire. Un legging moulant des fesses incroyables. Et un haut faisant ressortir des seins proéminents. Un visage au top. Bref une femme télescopique comme disent certains. Ni une ni deux je fonce vers elle parce que dans ma tête je sais que je vais le regretter si je ne le fais pas. Donc j'y vais. Je lance ma phrase d'accroche habituelle. Elle comprends pas donc je lui traduit en anglais. Elle est ouverte et posée. Cependant elle ne s'arrête pas pour discuter même si elle continue tout de même de parler avec moi. Je lâche pas l'affaire je suis à ses trousses. Je la suit en lui faisant la conversation. Elle est finalement très ouverte et ne refuse pas la discussion. Du lourd ! Dans l'instant c'est la fête du slip. Son comportement m'excite terriblement, son langage corporel et ses regards encore plus. J'apprends au fil de la discussion qu'elle est venu avec sa famille pour faire du shopping exprès à Paris. J'ai un trou de mémoire sur la suite de la discussion mais à la fin je lui propose un verre. Elle me dit non. Je m'en fous et je suis chaud donc je continue d'échanger. Elle me confie aimer le sport et là je fais ma première erreur en lui disant que je n'aime pas le sport. Une erreur parce que c'était l'excuse suprême pour la revoir. Et là je sens qu'elle lâche un peu l'interaction. Elle n'est plus dedans. Je tente le tout pour le tout et lui demande son numéro. C'est non !

Un peu plus tard je croise une vendeuse magnifique qui est avec sa collègue légèrement moins belle. Je prend mon courage à deux mains et va les voir. J'aborde cash : << je viens pas vous demander mon chemin mais te dire que je te trouve belle et que j'ai envie de te parler >>. Elle est casée et emménage avec son copain dans la semaine. Ah ah ! Ok c'est pas grave j'aurais tenté.

En début de session je suis tombé aussi avec une fille avec laquelle ça se passe très bien. Elle m'avoue dès le départ qu'elle trouve ça bizarre de se faire aborder et que c'est ça première fois. Je lui dit que non : << c'est normal de se parler dans la rue. Je suis un mec, tu es une fille, on est donc deux êtres humains et que donc c'est normal de se parler >>. Elle acquiesce. Pour le coup je trouve avoir marqué des points avec ma réponse. On discute un peu. Elle me dit qu'elle trouve que j'ai de l'humour. Je suis fier de moi. Et là elle me balance le shit test (phrase pour tester la personne en face) de ma vie : << bon et bien salut ! >> tout en restant planté devant moi. Surpris et inexpérimenté je lui répond << salut >> et me tire. Oh Mon Dieu ! Cette erreur de débutant. La prochaine fois je dirait << tu vas nulle part tant que je t'ai pas choppé >> Ah ah.

J'était pas chaud en début de session et doutait de ce que j'allais être capable de faire mais encore une fois je me suis étonné de moi-même et de ce que je suis capable de faire.

Pour tout ça je dis : YES

:fuckyeah:


Safrania95
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien joué le 19.02.17, 21h12 par Alx1707

Yayo les ftsiens !

Session coton ce soir ! Une dizaine d'abordages. Deux numéros pris dont un confirmé car la nana m'a répondu et un facebook aussi confirmé.

Un vent épique : je l'aborde et elle trace sa route en levant un bras en signe de la laisser tranquille. Un peu affecté sur le coup mais ça passe.

Le premier numéro je ne me souviens de rien à part que la fille était jolie et que j'étais sûr à 90% qu'elle ne répondrait jamais au SMS que je lui enverrait ou que pire elle m'ait donné un faux numéro. Bref rien de solide.

Le facebook. Je marche tranquille et je croise le regard d'une jolie brune adossée contre un mur. Je tiens le regard et on se regarde droit dans les yeux pendant 10 secondes. Je me dit << c'est mort soit j'y vais soit j'arrête la drague >>. Donc j'y vais. Elle est réceptive et le courant passe bien. Elle rigole beaucoup et relance souvent la discussion. Je prend son facebook avant de m'en aller. Et là on se parle par facebook messenger. On verra comment va évoluer la relation... On verra !

:fuckyeah:

Le numéro solide. Une jolie fille, la trentaine. Elle marche dans la rue et je flashe immédiatement sur ses formes généreuses. Je cours, la rattrape, l'aborde. On discute. Le courant passe. Son comportement me plaît. Elle rigole, sourit, rebondit sur ce que je dis. On se regarde. Je prend son numéro. Je la touche aussi pendant qu'on parle chose inédite dans mon game. On se fait la bise. On parle par SMS et on convient d'un rencard demain à 21h. Voilà ! Ah oui j'allais oublier : elle est tchèque.

En rentrant chez moi je tombe sur une fille attendant à 20 mètres de mon numéro de porte dans la rue. Je l'aborde en lui demandant si elle est du quartier car je ne l'ai jamais vu. En fait c'est ma voisine du dessous qui vit seule avec sa soeur. Affaire à suivre !

Ah oui aussi ! Une prise de conscience : toujours demander d'aller boire un verre ou le numéro dans toutes les interactions quoiqu'il arrive ! On sait jamais et au moins on aura tout fait pour qu'il se passe quelque chose et du coup on a pas de regrets.

Peace !

Safrania95
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 15.02.17, 05h04 par Garoh
  • [0] +1 le 15.02.17, 20h44 par Allandrightnow
  • [0] Sympa :) le 16.02.17, 00h35 par RosieRosette
  • [+1] Bravo ! le 19.02.17, 21h13 par Alx1707

Hello à tous !

Après plusieurs semaines d'actions et de péripéties je ressens le besoin de me poser un peu pour réfléchir.

Tout d'abord. Depuis quelques sessions je sens avoir beaucoup progressé et m'être débloqué sur beaucoup de chose. Cette progression a commencé avec la session que j'avais faite avec oHreN et Gaps il y a quelques semaines. Ils m'ont lancés plusieurs fois sur des groupes de plusieurs filles et ça a brisé des barrières chez moi. Je les remercie pour ça.

Depuis je me lance sur un peu tout ce qui bouge. Quelles que soient les personnes qui sont en face et leur nombre. Peu importe ce qu'elles dégagent aussi. Je suis capable de partir sur des nanas sûres d'elles-mêmes, belles et qui me paraissaient inaccessibles il y a encore quelques semaines.

En revanche les groupes mixtes me font encore peur ou les bandes de plus de trois filles. Pourquoi ? Parce que je ne l'ai jamais fait tout simplement. C'est ce point que je commence à réaliser d'ailleurs. Rien n'est impossible. Il y a beaucoup de barrières en chacun de nous. Comme une petite voix qui nous dit que ceci ou cela est impossible à faire ou qu'on n'en est pas capable. Et on s'empêche d'agir et d'exprimer ce que l'on a au plus profond de nous parce qu'il y a cette voix. Cette voix s'est immiscé en nous à travers l'éducation que nos parents et la société nous ont donné. Cette voix est aussi de la peur. La peur de l'inconnu. Quand on est petit on découvre le monde. Notre zone de confort n'existe pas à notre naissance. On la crée petit à petit. Au début elle se limite à notre relation avec notre mère. Et ensuite on découvre de plus en plus de choses ce qui élargit cette zone de confort. Et je sais pas mais à un moment dans ma vie j'ai arrêté de découvrir. Je me suis enfermé dans ma zone de confort et j'ai eu peur de sortir, d'aller vers les autres, de faire des rencontres. J'ai stagné et il ne m'arrivait rien dans ma vie. Et rien ne me poussait à agir. Et puis il y a eu les femmes et l'envie de faire des rencontres. Qu'elles soient amoureuses ou amicales. J'avais envie de faire un pas vers l'autre. C'était une envie profonde inexplicable qui échappait à la raison. Pourquoi ? Parce que l'Homme est un être profondément sociable. C'est presque génétique. Au commencement de la vie les organismes qui ont commencés à survivre étaient ceux qui arrivaient à se reproduire. Et la reproduction nécessite deux êtres. Le rapport à l'autre et le besoin de l'autre s'est crée il y a des centaines de millions d'années. Alors cette réalité est ancré en nous. Ce besoin de l'autre est profondément enfoui en nous. Le besoin de rapports sociaux n'est pas l'effet d'une volonté personnelle raisonné mais bien le résultat d'une réalité qui nous dépasse.

Donc la peur d'aller vers les autres cohabitait avec l'envie d'aller vers eux. L'envie était tellement forte que j'ai passé le pas. J'ai commencé à aborder dans la rue. J'ai affronté cette peur qui me limitait. J'ai brisé des limites. Mais aujourd'hui, avec l'expérience de plus de 150 abordages, je me rends de plus en plus compte de ce qui me limite, de ce qui me fait peur, de ce qui me trouble au plus profond de moi et de ce qui me donne le plus envie. Un désir de vivre finalement. Ce désir, je le pressent de plus en plus, c'est l'autre. L'autre tout simplement. J'aime les autres profondément. Ce qu'ils me font vivre est juste incroyable. Je vibre de bonheur avec eux. C'est une partie de ma raison d'être.

J'ai envie de briser toutes les barrières qui sont en moi. J'ai peur d'aller vers une fille et un mec dans la rue ? Et bien j'y vais. Il y a trois femmes assises sur un banc ? J'y vais ! A côté de moi à une terrasse de bistrot il y a cinq filles et deux mecs ? Je leur parle. Une belle fille passe à côté de moi ? J'y vais !

Je veux que rien ne puisse m'arrêter. Que rien ne me limite. Que je vive pleinement et entièrement. Je veux vivre.

Bref ! En ce moment je sens que je me débloque profondément. J'ai repoussé mes limites. Et je me heurte à d'autres, d'un autre niveau, plus élevées. J'ai abordé un peu plus de 150 fois depuis le 5 octobre 2016. Et j'ai senti que mon déblocage s'est amorcé autour de la 130ième femme abordé environ.

Mes statistiques : 152 femmes abordées, 6 numéros pris, 3 facebooks, 2 rendez-vous et 1 kissclose.

Ah oui j'allais oublié : hier j'ai été à mon rendez-vous avec la tchèque et on s'est embrassé. Affaire à suivre.

Je suis de plus en plus heureux et je sens le plaisir m'envahir. Je sens que je commence à réussir.

J'aime la vie, j'aime les femmes, j'aime le game, j'aime les autres, je vous aime.

https://www.youtube.com/watch?v=vIaH35-MLsk

Safrania95
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bravo ! le 17.02.17, 09h47 par Snow
  • [+1] La suite, vite ! le 18.02.17, 19h26 par oHreN

Hello les ftsiens,

Commencez par lire mon dernier post parce qu'il est intéressant, qu'il reflète bien ma vision du game et que vous l'avez probablement pas lu à cause d'un bug du forum.

Hier après-midi session de rue avec mon fidèle wing puis tournée des bars. Voici les événements qui se sont déroulés dans la journée et la nuit de vendredi à samedi :

On se retrouve avec mon wing près d'un centre commercial de Paris. On aborde un peu pour se chauffer pour la soirée en perspective.

Je me lance sur un groupe de deux avec l'une au téléphone. Je me prends littéralement le vent le plus violent de ma vie : << je parle ! >> me lance-t-elle sur un ton des plus méprisant et nonchalant. Je prends une bonne demi-heure et plusieurs abordages pour m'en remettre d'ailleurs.

Ensuite j'aborde une vendeuse magnifique. Je lui donne un 8/10. Je suis très franc et direct et lui dit cash qu'elle me plaît. Le courant passe carrément et elle est très réceptive. On s'amuse bien. Je tente de prendre son numéro ou son facebook mais ça passe pas. J'insiste un peu puis met fin à l'interaction. Je suis content c'était cool.

On va chez mon wing pour manger pour être prêt à se lancer dans le Tornado Challenge. savez-vous ce qu'est le Tornado Challenge les amis ? Le Tornado Challenge est le défi que nous nous sommes lancé avec mes deux wings. Il consiste à sortir faire la tournée des bars pour aborder tout ce qui passe dans notre champ de vision.

:fuckyeah:

The Tornado Challenge

On va rue mouffetard pour se lancer. On rentre dans le premier bar. Je me dirige vers un mec et une femme et les aborde. Ils sont anglophones. C'est pas grave je parle anglais. Je comprends rien de qu'ils me disent et je comprends encore moins leurs intentions. La meuf me prend la main et la caresse. Elle commence à me déshabiller. Genre elle descend la fermeture éclair de ma doudoune. J'avoue que je commence à flipper et je me casse.

On change de bar. On déambule un peu dans le bar pour prendre la température. Je me lance sur un groupe de trois nanas. C'est cool elles sont ouvertes. On discute plusieurs minutes. Je leur souhaite une bonne soirée et m'en vais.

Bar suivant ! Je fonce sur deux nanas et mes wings me rejoignent un peu après. Le courant passe super bien. On discute un bon quart d'heure. L'une est très jolie, l'autre est très sympa. On parle de tout et de rien. Je prend le numéro de la meuf sympa puis je m'éjecte.

Je danse un peu pendant que mes wings ouvrent plusieurs groupes. Yes ! On est au top.

Avant de partir du bar je vois une meuf que je trouve grave fraîche. Je ne me sens pas de quitter le bar sans lui avoir parler et tenter un truc. Elle est avec deux amies à elle et dansent. Je me lance et fait un approche pourrie. Du coup je me casse. Mais je reviens deux minutes après et ça passe. Je discute avec ses amies. Et puis je lui dit finalement que je suis venu pour elle et que je la trouve très sexy.

Safrania95 : Comment tu t'appelles ?
Elle : C'est pas important ;)
Safrania95 : Si ! Moi je pense que c'est important.
Elle : Je veux pas te le dire !


Je la sens très intéressée. Mais bon faute d'expérience je m'éjecte trop vite sans être allé au bout de l'interaction et lui souhaite une bonne soirée.

Voilà pour cette fois !

Je suis super fier de moi parce que je pensais pas du tout être capable de faire ce que j'ai fais.

Prochaine session tout à l'heure en rue.

Force et Honneur

Safrania95

Hey ! Quand je lisais les nouveaux posts, je me disais: "mais Ca va de mieux en mieux, par rapport au tout début ", et effectivement la suite confirme.

Enorme le Tornado Challenge :D

Pour la fille qui ne voulais pas dire son prénom, si jamais ca se reproduit un jour, tu lui donne un prénom a n'a con, style Georgette. :D

Mais j avoue que dans le feu de l action, j aurais pas mieux réagi.


En tout cas félicitations. Tes posts m inspirent.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 25.02.17, 21h06 par Safrania95

Hello les ftsiens,

Alx1707 ouais la prochaine fois je lui donnerai un nom à la con. J'opte plus pour Gertrude pour le coup. C'est plus percutant :lol: ! Ravi d'apprendre que mes posts t'inspirent je suis flatté.

Sinon. Je suis arrivé à 204 femmes abordées et 9 numéros pris. Je suis pas un dingue du rendement mais j'ai mes succès.

En une semaine il s'est passé pas mal de truc. J'ai fait 3 sessions de street et une de night. J'ai abordé autour de 30 femmes. Quelques interactions sympas.




En street :

J'ai abordé une meuf de 30 ans qui avait le même prénom que ma mère. C'est assez déstabilisant. L'interaction est cool elle rigole beaucoup et dégage quelque chose d'assez sexuel quand j'y repense. Elle refuse de me laisser son numéro et me prend le mien en me jurant de me rappeler. Elle ne m'a jamais rappelé pour l'instant :D .

J'aborde une petite rebeu toute mignonne. Elle est très attirée, je le sens à son sourire, son langage corporel, son regard et sa façon de me répondre. Mais ça n'aboutit pas. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai du mal à créer du confort et de la relation. Peut-être que je ne me livre pas assez.

J'aborde une femme qui s'avérera être à la fois enceinte et mariée.

J'aborde une américaine vraiment magnifique qui n'est à Paris que pour la fashion week. Elle vient tous les ans depuis plusieurs années à la fashion week. Je prends son numéro. Je lui envoie un SMS mais elle ne me répondra pas. oHreN me conseille d'ailleurs de ne pas lui demander si << elle est libre ce soir >> mais plutôt lui proposer un rencard direct pour ne pas qu'elle est trop d'effort à faire pour me revoir. Intelligent, c'est noté.

Quoi dire d'autre. J'aborde pas mal de meuf quand même. Des groupes de plusieurs notamment. Je ne me souviens pas avoir abordé des groupes mixtes en street toutefois.

Y'en a une autre que j'ai abordé et c'était très chelou. Elle avait pas l'air super intéressée ni très investit dans l'interaction et un peu sur la défensive et elle m'a comme même lâché son numéro. Je sais pas si c'est un flake mais bon.

Je me suis pris beaucoup de vent aujourd'hui.

Ah oui aussi j'ai enfin chauffé mon meilleur pote pour aborder avec moi et il en abordera 4. Ça me rend profondément heureux. Affaire à suivre.




En night :

Alors là. Je me suis surpassé. Je suis vraiment sorti de ma zone de confort mais alors vraiment de chez vraiment.

On commence par la rue mouffetard avec mon fidèle wing. On fait quelques bars et j'aborde un groupe de quatre filles. Ensuite un groupe de deux mecs et une fille. Puis un groupe de deux filles. On va un peu sur le dancefloor et on danse un peu. Je foire une approche en me dégonflant et en y allant pas. Je ressort très frustré du bar à cause de ça d'ailleurs. Ça me remonte à bloc pour aborder les suivantes.

On bouge à Mabillon et là je me surpasse. Ce terrain est vraiment hardcore je trouve. Les femmes sont hyper huppées et dégagent une assurance qui me refroidit carrément. Leur état d'esprit est vraiment impressionnant. Elles dégagent une valeur sociale vraiment haute et je me sens tout petit à côté. Pour moi aborder ici c'est comme affronter un lion, on peut pas faire plus dur, plus risqué.

Et pourtant.

Je suis dans mon coin au début et je me sens pas très fier. Mon wing aborde un groupe et ça me rassure, me donne du courage. Je me lance. Je vais aborder une femme de 25 ans je pense qui est dans un groupe avec deux mecs et une autre nana en direct game. Les deux mecs s'accordent et me disent clairement << respect, t'as des couilles >>. Je pense que j'ai vraiment assuré parce que la femme me mangeait du regard après ça. Elle me souriait d'une façon qui me fait encore frissonner. Yes !

J'aborde deux autres groupes.


J'aborde encore une fois deux femmes à la sortie d'un bar. On parle un peu puis un mec (leur ami) les rejoint pour fumer sa clope. Là je fini par déclarer à la meuf qui me plaît qu'elle me plaît. Elle sourit beaucoup et le groupe me fait comprendre à demi-mot qu'elle a un copain et qu'il est à l'intérieur du bar. Sur le coup je ne capte pas du tout l'info. Du coup je continue de la draguer. Je lui demande de s'isoler avec moi et elle hésite mais fini par accepter sur les encouragements de ses deux amis. On discute tout les deux. Un mec vient nous parler brièvement et repart. Je lui propose de prendre un verre avec moi plus tard dans le weekend et là elle me dit clairement que le mec qui est venu nous parler était en fait son copain. D'un coup je redescends sur terre et capte toute l'histoire. Je rigole un grand coup intérieurement de la situation mais je continue de parler avec la meuf parce qu'elle est cool et que je passe un bon moment. Un peu plus tard on se quitte. Je rejoint mon wing, on débriefe et on rentre chez nous. Fin de session.

Sur cette dernière interaction mon erreur est la suivante : les meufs avaient un grand groupe de potes à l'intérieur du bar et j'aurait du demander à la meuf de me présenter. Le but étant d'intégrer le groupe pour la soirée et travailler l'intégration sociale. Mais bon je n'ai pensé à ça qu'aujourd'hui.




La réflexion de la semaine :

Première chose. Au début je draguais parce que ma libido m'y poussait. Quand on me demandait pourquoi je draguais je répondais << parce que je veux niquer >>. Et j'étais prêt à niquer la moindre meuf qui passait. J'étais un peu en chien en quelque sorte. Je ne m'intéressait pas à la fille et au monde qu'elle pouvait m'offrir mais plutôt à mon envie pressante (Perlambre si tu passes par là saches que ton commentaire au tout début de mon journal commence à me faire percuter que tes conseils sont en or). Aujourd'hui ça a changé. J'ai mûri. Ce que je recherche n'est pas la baise mais la rencontre avec l'autre. Ce qui me pousse à aborder c'est l'autre. Découvrir l'autre. Rencontrer de nouvelles filles. Apprendre à les connaître, les découvrir. Et le rapport sexuel n'est plus un but mais une finalité. Mais surtout la condition indispensable que je dois remplir pour coucher avec une fille est la suivante : en avoir vraiment envie. Je ne veux pas coucher avec une fille pour satisfaire ma pulsion pressante mais pour partager quelque chose que j'ai vraiment envie de partager. Il faut que le courant passe bien, qu'elle m'intéresse, qu'elle corresponde à mes valeurs, qu'elle soit belle, qu'elle se respecte, qu'elle ait quelque chose dans la tête, qu'elle me charme, qu'elle me fasse tourner la tête. Voilà, je veux qu'elle me plaise réellement pour coucher avec. Je veux une vraie relation avant de passer à l'acte.

Deuxième chose. D'avoir fait une session night dans un endroit comme Mabillon m'a fait comprendre une chose. Au milieu de tous ces gens sûr d'eux-mêmes, dégageant autant de valeur social, aussi bon socialement, je ne suis personne. Je ne dis pas ça pour me rabaisser mais réellement c'est vrai. Je n'ai pas leurs capacités, je ne suis pas confiant comme eux, je ne dégage pas autant de valeur. Et j'ai bien réfléchi et je me suis rendu compte d'un truc. La seule chose que j'ai au fond de moi-même c'est mon courage. Je n'ai peut-être pas leur assurance mais j'ai le courage. J'ai le courage de faire ce qui me fait peur, j'ai le courage d'avancer. J'ai le courage de me lever le matin et de me dire que je vais faire ce qui me fait peur dans le simple but d'évoluer et de cheminer. J'ai le courage de suivre mon coeur. J'ai le courage d'être moi-même. Et ça, personne ne peut me l'enlever. Et c'est ce qui fait ma force.

Autre chose. Ma motivation et mon énergie grandissent de jour en jour. Autour de moi les gens me disent sans cesse que j'évolue, que je prend de l'assurance et ça me fait plaisir parce que ça me fait prendre conscience que je change et que je me rapproche de mes objectifs. Yes !

Encore autre chose. Je veux devenir quelqu'un. Je veux avoir de l'assurance, être bon en relationnel, dégager de la valeur, du charisme.

Bref je veux avancer.

Peace

Safrania95
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 26.02.17, 13h59 par Barta
  • [0] Bien joué le 26.02.17, 22h04 par Snow

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre