Safrania95 : Le commencement

Note : 92

le 30.11.2016 par Safrania95

154 réponses / Dernière par Safrania95 le 14.05.2022, 02h01

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Répondre
Salut Safrania95,

J'ai lu ton premier et tes 2-3 derniers messages, je lirai le reste quand j'aurais plus de temps. Donc je n'ai pas pu voir toute ton évolution depuis l'ouverture de ton journal.

Mon principal conseil pour l'instant se résume en un mot à partir duquel tout s'enchaîne : "gratitude".

Je sais que ça peut être pris pour de la psychologie de comptoir mais c'est un principe tout bête qui possède un pouvoir infini je dirais.

Je m'explique : à partir du moment où tu te rends compte de la chance que tu as d'être là où tu te trouves aujourd'hui comparé aux d'autres personnes moins bien loties alors tu verras la vie autrement, plus rose, plus enjouée, plus nuancée.
Ça te donnera automatiquement envie d'aller vers les autres, de t'ouvrir, de créer du lien (ne serait-ce qu'un bonjour, parler de la météo...), tu apprécieras davantage les petits moments simples que la vie t'offre, tu te mettras moins de pression, l'humilité sera ton alliée ainsi que le temps.

En multipliant tes activités dans des domaines qui t'intéressent comme tu le fais, t'es en effet en train d'enrichir ta vie, ta personnalité, et encore plus en t'intéressant aux autres de façon sincère. Eux-mêmes en retour te porteront un intérêt. L'homme étant par essence un être d'interaction sociales.

Je te conseille de lire quelques livres de développement personnel comme "Les quatre accords Toltèques" par exemple ou bien "L'homme qui voulait être heureux" ou encore "De la part d'un ami" d'Antony Robbins. Il y en a bien d'autres bien sûr.
Ceux-là m'ont permis de prendre de la distance par rapport à ce qui un temps me tracassait. Ils se lisent facilement et ne font pas 800 pages. J'espère que ces livres t'aideront autant qu'ils m'ont été bénéfiques.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 19.04.18, 22h44 par Safrania95

Yo !

Je relisais un de mes messages et je suis tombé sur ça :
Safrania95 a écrit :Aussi une nouvelle ligne de conduite : s'intéresser aux autres. Ces trois mots constituent 50% de mes nouvelles résolutions. C'est le pilier central de ma nouvelle philosophie. C'est aussi important que m'inscrire au tennis de table, au permis et que mon style de vie. 50% des changements à venir seront dû à cette résolution.
C'est juste énorme ! C'est exactement ce qui m'arrive en ce moment. À l'époque je me disais que si j'arrivais à créer en moi un intérêt pour les autres j'aurais tout gagné. Et aujourd'hui c'est tout les cinq minutes que j'ai envie de rencontrer du nouveau monde. J'ai en moi une envie tellement énorme d'aller à la rencontre de l'autre et des autres.

C'est une belle victoire sur moi-même qu'avoir réussi à créer cette envie.

Yo !

Pas mal de neuf ces derniers temps. J'ai fait deux soirées récemment.

La première se déroulait dans un restaurant samedi soir. Un événement que j'ai connu par Facebook. On était une trentaine. J'ai pas mal tchatché avec mes compagnons de tablée. Le truc chiant est que la disposition du lieu ne m'a permis de parler qu'avec environ cinq ou six personnes. J'ai bien papoté et l'ambiance était cool et décontracté. Du coup j'ai gardé le contact avec trois d'entre eux. Je pense que je vais leur proposer une soirée bientôt.

La deuxième était dans un bar. Une quarantaine de personnes. Ambiance tranquille. Avec un spectacle proposé par une dizaine d'humouristes. Ils apparaissaient chacun à leur tour et nous dévoilaient leur sketch. Après ça j'ai discuté vite fait avec une nana et un mec cools. J'ai pas pris leur contact car je ne l'ai pas senti sur le coup.

Autrement je suis en train d'apprendre à connaître une nana qui me plaît suffisamment pour que j'investisse du temps pour elle. J'ai pris son numéro et il y a eu un premier rendez-vous. J'ai été cash et lui ai demandé si je lui plaisait (parce que la discussion partait sur son ex du coup j'ai recadré pour bien montré qu'on était dans la séduction). Et oui je lui plaisait. Deuxième rendez-vous jeudi. On verra.

Les soirées ça me fait du bien. Je suis encore pas très à l'aise mais je suis tel le pittbul : j'ai mordu le morceau et je ne lâcherai pas.

:challengeaccepted:

Du coup objectif soirée 100%. Le but ? Travailler le relationnel, la connexion avec les autres, la tchatche. Se faire des potes. Chopper des nanas. Et kiffer un max.

:fuckyeah:

Ca va secouer !

Safrania95
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 02.05.18, 10h43 par The_PoP

Yoooo FTS !

Je viens faire un petit point. En fait, ce journal, sur FTS, c'est comme un lieu d'expression pour moi. Ou plutôt, c'est un endroit où je peux venir faire état de ma vie. Voir ce qui marche, ce qui pêche, ce que je veux améliorer, ce que je veux changer, travailler. Bref un lieu qui me fait du bien et où je peux me recadrer moi-même pour rester sur le dur chemin du perfectionnement.

Voici les faits :

J'ai fait une petite soirée dans un bar aujourd'hui. C'était cooool. Et ça m'a donné envie de faire le point (rire). Avant d'y aller j'avais la flemme. J'avais pas l'énergie ni rien. J'y suis quand même allé. Je ne sais pas trop pourquoi mais je l'ai fait. Alors je suis arrivé sur place et tout a coulé de source. C'est peut-être rien pour vous qui me lisez mais pour moi c'est quelque chose au regard d'où je viens. J'ai réussi à aller vers les gens vers lesquels je voulais aller. J'ai discuté avec beaucoup de monde. C'était cooool ! Je me suis senti carrément à l'aise.

Qui m'amènent aux réflexions suivantes :

1. Maintenant que je sais que je peux être à l'aise à peu près partout je dois travailler mon indépendance. Ce que j'appelle indépendance c'est le pouvoir d'aller partout, s'y faire des amis, déconner, se marrer, se sentir libre, accompli, pouvoir vivre une vie entière en une seule soirée. Que ce soit seul ou accompagné. Pour exemple, il y a un bar à côté de chez moi. Être indépendant c'est pouvoir aller à ce bar seul, un soir, et me faire des potes, déconner et passer une chouette soirée. Tout simplement.

2. Oser. Maintenant que je suis à l'aise, je dois apprendre à oser. Dans ce bar à côté de chez moi, il y a une serveuse. Elle est mignonne et me plaît. On se dit bonjour quand je la croise dans la rue et je lui ai parlé une fois ou deux. Oser c'est aller tenter quelque chose avec elle. Et plus généralement dans la vie je dois apprendre à oser. Me lancer des défis, me surpasser. Mettre un pied devant l'autre et repousser mes propres limites.

3. Trouver ce qui me plaît, les gens qui me plaisent. À cette soirée aujourd'hui je me suis rendu compte de quelque chose de carrément important. Le truc, c'est pas tellement d'être à l'aise partout, en toutes circonstances, mais c'est plus de trouver ce qui nous correspond réellement. C'est ne pas forcément parce que l'on a confiance en soi ou très à l'aise que l'on va pouvoir s'amuser mais plus parce qu'on est avec les bonnes personnes au bon moment. Quelque part être en phase avec soi-même. Se connaître et apprécier qui on est.

Et me poussent à me fixer les objectifs suivant :

1. Aller draguer la serveuse du bar d'à côté (rire). Cela va être un truc de gros galérien à coup sûr. Je n'ai aucune expérience là-dedans. C'est un grand saut dans l'inconnu. Je ne suis pas du tout sûr d'y arriver mais à voir. L'objectif est fixé (rire).

2. Travailler mon indépendance. Plus concrètement : sortir un soir et aller dans un bar que je ne connais pas, seul et voir comment je me débrouille. L'idée ce serait de pouvoir aller vers un peu tout le monde et prendre la température.

3. Un objectif plus général : oser.

4. Trouver des potes pour me dépasser. Trouver des gens dans la même optique que moi. Homme ou femme. D'ailleurs tout ftsien lisant ce message peut prétendre à devenir un de ces potes alors MP si intéressé.

Je posterai pour donner des news de tout ça !

Ciao !

:awesome: :challengeaccepted: :fuckyeah:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bien joué le 02.06.18, 19h50 par Avalanche

<1. Aller draguer la serveuse du bar d'à côté (rire). Cela va être un truc de gros galérien à coup sûr. Je n'ai aucune expérience là-dedans. C'est un grand saut dans l'inconnu. Je ne suis pas du tout sûr d'y arriver mais à voir. L'objectif est fixé (rire).>
Fais le hors du cadre " boulot " surtout de son boulot.
Juste une question si tu devais te mettre une note sur, hum on va dire 20 te concernant en règle général, combien t'attriburais tu ?
_____________________________________________________________________________________________


Tu dois être à l’aise avec le fait d’être mal à l’aise.
_____________________________________________________________________________________________

Hello THS !

Tu dis que je dois le faire en-dehors de son travail, comment le ferais-tu toi ?

Et je dirais que je me mettrais environ 15/20 !

Safrania95

Elle est à son boulot, une serveuse, si tu savais le nombre de gars qui essayent de la " draguer " et qu'ils croivent qu'elle s'intéresse à eux alors que c'est contradictoire elle envoie ses signaux car c'est la base de son boulot, sourire être super aimable, rigoler à toutes les blagues plus pourries les une que les autres ou de mauvais goûts, ne soit pas de cela. Je ne parle même pas du côté un temps soit peu malaisant de la situation, elle qui ne veut pas t'envoyer chier tu es un client et de l'autre si son boss se pointe, qu'il la voit en train de se faire séduire au lieu de bosser, elle est entre le marteau et l'enclume, hors du boulot pas de situation génantes pour elle

J'en sais rien mais depuis que j'ai eut une discussion avec Smooth, qui m'a remis sur le bon chemin, je vais te dire ne te pose pas cette question, En te posant cette question au fond de toi ça donne :
Comment faire pour ne pas lui déplaire, pour ne pas prendre de rejet ?? Je sais de quoi je parle pendant 2 ans j'étais devenu expert la dedans, s'en m'en rendre compte ...

Trouve ton style à toi pour ça il n'y a pas trente mille façon, d'ou ma question avec la note sur ta valeur, tu as une estime de toi correct, tu peux encore l'améliorer, c'est avec cette estime de toi que tu vas trouver comment la séduire sans te prendre la tête car tout simplement il n' y a pas de prise de tête à avoir, sinon sait que tu cherches à lui plaire par peur du rejet et pas à la séduire.

Si je prends mon exemple dans mon adolescence j'étais toujours direct avec les filles, ça ne me poser aucun problème mais ça ne marchait pas, problème mon cerveau a interprété complètement l'inverse en mode : ça ne marche pas donc arrête d'être direct alors que le problème n'était pas la c'était : tu es trop maladroit dans ton langage corporel, tu n'as aucune estime de toi etc, etc et tu n'assumes pas du tout j'étais en mode "courage " je flippe mais j'y vais quand même car cette fille je veux savoir si je peux sortir avec, c'était évidemment malaisant.

Aujourd'hui je me rends compte que dans mon style de séduciton se côté direct, assumé doit être présent et ça marche, ça à toujours était en moi, c'est ma réalité alors oui certaines filles auront leur réalité, elles te le feront comprendre à toi d'être à l'écoute avec certaines ça ira et d'autre non vous allez être dans un rapport de " soumission/domination " , il n'y aura plus d'attraction, à moins de te laisser marcher dessus et de ne pas imposer ta réalité et d'accepter la sienne et ses caprices ...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 08.06.18, 08h09 par Safrania95
_____________________________________________________________________________________________


Tu dois être à l’aise avec le fait d’être mal à l’aise.
_____________________________________________________________________________________________

Yo FTS et THS !
THS a écrit :Trouve ton style à toi pour ça il n'y a pas trente mille façon, d'ou ma question avec la note sur ta valeur, tu as une estime de toi correct, tu peux encore l'améliorer, c'est avec cette estime de toi que tu vas trouver comment la séduire sans te prendre la tête car tout simplement il n' y a pas de prise de tête à avoir, sinon sait que tu cherches à lui plaire par peur du rejet et pas à la séduire.
Je crois que tout est dit.

Yo !

Déjà, ô cher lecteur, met-toi ça dans les oreilles avant de commencer la lecture :

https://www.youtube.com/watch?v=v8foTMjFqIk

Voilà ! Je peux commencer mon récit.

Une grande claque ! C'est le titre de ce post. Et c'est pas pour rien.

:fuckyeah:

Alors la soirée a commencé vers 20h30. C'était dans un quartier animé de la capitale. Le plan c'était de faire la tournée des bars des environs. Personne ne se connait. On s'est tous inscrit par le biais d'un site de rencontre internet. Je tairai le nom dudit site. D'abord parce qu'on s'en fout, et ensuite parce que la publicité est interdite ici. Et puis aussi parce que j'en n'ai pas envie (rire). Le rendez-vous était donc à 20h30. On était environ dix à être à l'heure. On fait connaissance vite fait. Il y avait plus d'hommes que de filles. Et ça pendant toute la soirée d'ailleurs. On enfile des bracelets pour se différencier des autres fêtards et on fonce vers le premier bar. Là, un shot gratuit pour tous les participants. Un au caramel, très agréable au goût et qui passe sans problème. Je décide de ne pas trop boire. Je papote avec un type qui a en outre le profil parfait du dragueur de la communauté. Je discute après avec un asiatique américain de Californie. Puis avec une nana indonésienne qui bosse sur Paris depuis quatre ans. Très sympa. Mais elle ne m'intéresse pas. Le match France - United States passe à la télé. Un bon prétexte pour papoter. J'alpague deux québécoises qui étaient à une autre table. Bref. Je socialise tranquillement. Je me sens bien.
Tout le groupe bouge vers le deuxième bar. Sur le trajet je me sens un peu mal à l'aise. Je ne sais pas trop pourquoi. J'ai l'impression d'être tout seul. Un étrange malaise. Toutefois je discute avec un traducteur avec lequel je me sens bien. Il me servira de repère pendant toute la soirée même si un peu plus tard il disparaît subitement (rire). Dieu sait où d'ailleurs.
On arrive alors au deuxième bar et franchement je ne suis pas à mon aise. Je me sens un peu seul. Je vois plusieurs femmes intéressantes mais je n'ose pas me lancer. Je papote à droite à gauche mais rien de dingue. Grâce au match de foot je trouve un sujet de conversation pour ne pas m'isoler trop. J'ai très envie de me volatiliser mais je reste quand même. Je ne sais même pas pourquoi. En fait je ne me vois pas expliquer aux gens que je me sens mal à l'aise et que je préfère donc rentrer chez moi. J'aurais vécu ça comme une grave défaite et c'est intolérable. Comme quoi l'égo a du bon parfois.
On bouge dans un troisième bar. L'ambiance est nettement mieux. Il y a une grande piste de danse. On se met tous à danser et je me lâche complètement. Je me rapproche beaucoup de l'asiatique américain et il me paye un verre. Je le considère comme un vrai pote. On s'est vraiment bien marré et c'était cool. Il prendra mon facebook et si dieu le veut on se reverra. Je danse avec tout le monde et c'est cool. Toutefois rien de d'extraordinaire. Je danse avec des nanas mais rien de plus.
On bouge au dernier bar. Je ne reste pas longtemps. Je dis au revoir aux gens qui ont marqué ma soirée puis m'en vais.

Voilà ! C'était ma soirée. Maintenant le débriefing.

Une grande claque !

Franchement ! La claque de ma vie. Je suis directement redescendu sur terre. Je pensais que j'étais un dingue. Que j'allais gérer et que ça allait être ouf. En quelque sorte ça l'a été. Mais je me suis surtout retrouvé face à moi-même. Et face à mes faiblesses. Je me rends compte que j'ai du chemin à parcourir et que je vais probablement en chier. Que ça ne va pas être tout rose. Que je vais avoir des hauts, des bas. Que je vais devoir lutter pour atteindre mes objectifs et que je vais me planter beaucoup de fois. Mais quelque part cela me fait du bien aussi. Je sens que je vais devoir me battre pour mes rêves et j'en suis heureux.
Cette soirée m'aura appris l'humilité.

:awesome:

L'humilité de n'être que ce que je suis. De ne pas me prendre pour dieu tout-puissant. Et d'accepter mes faiblesses.

Et d'autre part je me dit également que tout devient possible. Que ce que je veux est là et que je n'ai qu'à tendre le bras pour l'attraper.

J'ai envie de me donner à deux cents pour cent pour devenir celui que je veux être.

:challengeaccepted:

Mes objectifs :

-apprendre à socialiser seul dans des bars. C'est-à-dire pouvoir arriver dans un bar, parler aux gens, me faire des potes, serrer des nanas, me faire plaisir et passer une bonne soirée. Je dis bien seul. En totale autonomie et indépendance.

-me créer un cercle d'ami solide qui partagent les mêmes objectifs de vie. A savoir ce que j'ai décrit ci-dessus.

-arriver à socialiser dans toutes les situations de la vie quotidienne.

-me sentir bien dans ma peau et avec les autres.

Déjà ça sera bien. J'ai beaucoup d'autres objectifs de vie mais sur FTS je me concentre sur ceux que je viens de citer. Toutefois si ça vous intéresse et si vous m'en faite la demande je le partagerai ici.

Pour conclure je prends conscience que

<< Je ne suis pas le maître du monde mais simplement un homme qui va devoir se battre pour réaliser ses rêves >>

Merci de m'avoir lu et je vous souhaite une excellente fin de nuit !

Tchousse !

:fuckyeah:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] T'inquiète le 10.06.18, 22h28 par THS
  • [0] Bien le 11.06.18, 10h17 par Allandrightnow

Quand j ai lu ton dernier post j aurai mis ma main à couper,qu' il y aurait eut désillusion. Pas question de claque ou autre, c est normal ce que tu as ressentis à ta dernière soirée, no problem, on a tous connu ça.
La cause tu avais trop d attente et inconsciemment tu croyais que c'était acquis, no problème c est bon je suis social et tout, non non la réalité t as rattrapé et un peu ton égo qui n'a pas eut ce qu'il espérait, ce que tu avais imaginé aussi, donc boom le mécanisme de frustration est en route.
Retiens qu' il ne faut pas se faire de film ,rester réaliste et ne pas avoir d'attentes particulières.
_____________________________________________________________________________________________


Tu dois être à l’aise avec le fait d’être mal à l’aise.
_____________________________________________________________________________________________

Ah ah ! THS ça me fait plaisir ce que tu me dis.

En fait j'avais peut-être une vision erroné de moi-même. Je me voyais comme quelqu'un d'extraordinaire et capable de tout. Du coup, de voir que je suis quelqu'un de tout à fait lambda ça m'a fait redescendre. Et en fait ça fait du bien. Je me dis que je ne suis qu'un homme et que tout est à faire. Je suis sûr que je vais avoir des coups durs. En ce moment déjà c'est dur.

Et en fait je dirais même que je ne sais pas trop où je vais. Je sais qui j'ai été mais je ne sais maintenant pas trop qui je suis et je sais encore moins ce que je vais devenir. Tout ce que je sais c'est qu'il faut que j'écoute mon instinct et mes désirs. Et avec ça, j'ai le sentiment que je vais devenir quelqu'un de bien.

Bref ! Continuer. Continuer. Continuer.

Hello FTS !

Cela fait un moment que je ne suis pas venu sur FTS et notamment sur ce journal. Mon dernier post remonte à l'époque où je sortais par OnVaSortir (un site internet pour rencontrer du monde). Je me faisais des soirées où je ne connaissais personne pour m'entraîner à socialiser. Je m'étais pris une bonne claque à ma dernière sortie que j'ai d'ailleurs relaté dans ce journal un peu plus haut. Depuis, un été est passé avec son lot d'actions pour me rapprocher le plus possible de mon grand objectif de vie : être un meilleur homme au milieu des autres. Parmi elles : un séjour en Sardaigne avec des ami-e-s et un chantier bénévole de trois semaines dans le sud de la France.

Derrière ça une rentrée où je rencontre une femme avec laquelle je sors deux mois. Je me suis fait largué il y a trois semaines. Le coup a été dur mais je rebondis bien. Et évidemment se profile le désir de repartir à la conquête des femmes. Et là je réfléchis un peu à comment m'y prendre. Il y a maintenant deux ans environ j'avais commencé à aborder dans la rue avec des dragueurs que j'avais rencontré grâce à FTS. Cela a duré à peu près quatre mois. J'ai abordé plus de deux cents femmes. Cela a eu un réel effet sur ma confiance en moi. Cela m'a permis de m'affirmer beaucoup plus. Mais finalement je n'arrivais pas à grand chose avec les femmes car je sentais que ça bloquais au niveau relationnel. Impossible de créer du lien. Je voyais bien que ça venait de moi car je n'arrivais pas à me sentir en lien avec l'autre. Je me sentais décalé. En plus de ça certains événements personnels difficiles sont apparus. J'ai donc pris la décision d'arrêter la drague de rue et de me concentrer sur ce relationnel qui me manquait.

Bref. J'ai fait pas mal de choses entre-temps pour m'améliorer personnellement et développer ce sentiment de connexion profonde avec les autres. Du sport, des sorties, une thérapie psy, beaucoup de dialogue avec mes semblables, des séjours en groupe, etc.

Donc je vais continuer tout ça. Je relaterai mes progrès ici. Ce journal c'est comme un temple personnel. C'est le reflet d'une partie de ma vie : les femmes.

Je vais m'investir dans une association pour m'entraîner à socialiser. Aller à la salle pour améliorer mon apparence physique. Sûrement refaire un chantier international pour rencontrer du monde.

On va voir ce que ça va donner.

À bientôt FTS !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 21.12.18, 08h45 par The_PoP

Hello !

Je continue mon chemin. Récemment j'ai discuté brièvement sur facebook avec une nana mais ça n'a franchement rien donné. J'ai discuté aussi avec une autre qui a débouché sur un rencard hier soir. Cela s'est bien passé. J'ai envie de la revoir car je le sens bien.

Aussi je cogite beaucoup par rapport à une éventuelle reprise de la drague. À l'ancienne j'avais beaucoup dragué dans la rue. Là je pense plus à reprendre une activité dans des bars/boîtes.

Et puis j'ai bien évolué sur le relationnel qui me manquait à l'époque. J'arrive beaucoup mieux à interagir. Je suis plus à l'aise et la discussion est plus fluide.

Globalement je progresse beaucoup. Je sors plus avec des potes. Je fait connaissance avec de nouvelles personnes. Je prends des contacts. Bonne vague !

À bientôt FTS !

PS: si tu as la vingtaine et que tu veux sortir un peu le soir pour rencontrer du monde : MP !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Cool le 08.02.19, 16h03 par Onmyoji
  • [0] Like ! le 08.02.19, 18h28 par The_PoP

Hello fts !

Aujourd'hui je suis sorti avec quelques potes. Vers 22h30 on est allé dans un bar jouer aux cartes pour commencer doucement. Ensuite on a bougé en boîte. On est resté une bonne heure et demie. On a dansé tout ça c'était cool.

Bref. Le truc intéressant c'est qu'au début de la soirée j'appréhendais un peu d'aller en boîte et de danser et tout. Genre je savais pas trop si j'allais réussir à rentrer dans l'ambiance. Finalement ça s'est fait progressivement. Au début je n'aurai jamais imaginé qu'une heure plus tard j'aborderais une femme. Mais je l'ai fait et je me sens très fier. J'avais vraiment trop envie d'essayer pour ne pas le faire. J'avais réellement un désir profond d'aller vers les nanas et c'est cool car c'est un peu le moteur en drague. Bon ça n'a rien donner mais je m'en fous. Le but c'est que je me sente capable maintenant de faire ça. Je sais que je peux le faire.

En fait pour être plus précis : j'ai repéré deux nanas qui dansaient. L'une des deux était vraiment canon et me lançait de temps en temps des regards. Je me suis dit elle est ouverte j'ai ma chance. Je me suis rapproché tactiquement des deux et me suis adressé à la nana qui me plaisait pas. L'idée c'était d'attiser un peu l'autre qui me plaisait en parlant à sa pote et pas à elle. Mais en fait juste avant que je me lance pour aller lui parler (à celle qui me plaisait) un mec débarque et l'embrasse. Mdr j'étais dégoûté c'était son mec. Du coup j'ai direct lâché l'affaire mais bon ça m'a fait rire. Ensuite j'ai voulu me lancé sur une autre mais j'ai pas eu le temps car mes potes voulaient rentrer.

Je pense que je vais essayer de sortir plus souvent car c'est vraiment bon esprit.

À bientôt fts !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bien joué le 10.02.19, 10h32 par Jalapeno
  • [+1] Like ! le 10.02.19, 17h31 par The_PoP

/!\ ATTENTION /!\

Post de qualité

:fuckyeah:

Aujourd’hui j’ai fait une sortie avec deux gars du forum. On était autour de Saint-Michel, Notre-Dame et Hôtel de ville. La sortie a duré plus ou moins deux heures. J’ai abordé huit inconnues et chopé un numéro. Je me suis senti plutôt à l’aise bien que mon dernier abordage dans la rue remonte à deux ans. Je suis vraiment étonné par mon aise. À l’époque j’avais arrêté car je me sentais limité dans ma relation aux autres. Je n’arrivais pas à créer de lien. Aujourd’hui j’ai prouvé le contraire avec au moins trois interactions vraiment intéressantes. Ce qui est drôle c’est que la fille qui m’a filé son numéro était argentine. J’ai vraiment un feeling avec les étrangères. Bref ! Fini le blabla, voici les faits :

J’attends mon wing sur la place Saint-Michel. Je suis vraiment pas serein. Ca fait plusieurs années que j’ai rien abordé. Heureusement qu’un type sur la place fait son show avec ses enceintes portables. Ca me sort de mon appréhension. À droite une nana super jolie attend visiblement quelqu’un. Je me demande si je l’aborde ou pas. Finalement je n’y vais pas. De toute façon mon wing est là. Pile à l’heure. Je lui dit que je suis en peu en flip. Du coup on fait un petit tour parce que notre autre wing a du retard.

Là j’aborde ma première nana. En vrai l’interaction est sans intérêt mais ça me conforte dans l’idée que je suis encore capable d’aborder. Mon wing aborde sa première nana aussi. C’est cool.

Il me lance sur ma deuxième fille et l’interaction est ouf : très belle, grand sourire. Le feeling passe tout de suite. On discute quelques minutes mais bon elle n’est pas célibataire. De toute les manières je suis déjà satisfait de cette rencontre. Je me dit que je suis capable de faire des choses intéressantes. Finalement on retrouve le dernier wing. On bouge vers Rivoli. Le dernier wing est une vraie machine. Il n’a peur de rien et fonce sur tout ce qui bouge. Incroyable. Je fais quelques abordages sans grand intérêt.

J’aborde deux belges. Les deux flamandes. L’une parlait français, pas l’autre. Evidemment c’est celle qui ne parle pas français qui me plaît. On échange un peu et je m’en vais. J’aurais peut-être du insister car elles étaient très ouvertes et très souriantes.

Je tombe sur une nana vraiment mignonne. Du coup je la rattrape et lui dit qu’elle me plaît. Elle ne comprend pas car elle est argentine. Je répète en anglais. Le courant passe. Elle est vraiment mignonne. Elle a un joli sourire et un petit rire très agréable. Je suis sous le charme. On discute encore un peu et on échange nos numéros. Elle part le 28 mars donc je dois agir vite. Je pense lui envoyer un message dans la journée de demain. On se quitte en se faisant la bise.

Mon dernier abordage intéressant est avec une grande femme. Je dirais un bon mètre quatre-vingt-trois. Je sais c’est précis. Je l’aborde avec beaucoup de confiance et le courant passe bien aussi. Toutefois elle commence à marcher et instinctivement je marche avec elle. On continue de se parler en même temps. Elle est réceptive. En revanche ce qui m’étonne c’est qu’elle m’a dit << au revoir >> assez rapidement en coupant court à la discussion. Est-ce un shit test ? Je ne sais pas. En tout cas ça m’a déstabilisé et je l’ai laissé filer. Je pense que j’aurais du rebondir immédiatement.

Je me fais une réflexion : ce qui m’attire c’est les filles ouvertes, qui sourient, qui me font passer un bon moment. Ca c’est cool. Les autres ce n’est pas la peine d’insister ce n’est pas intéressant. Ni pour moi ni pour elle en fait.

Après ça j’ai bougé à une sortie organisée par le site OnVaSortir. En gros le plan c’était un restaurant à plusieurs. Trente six personnes en fait. Ahah c’était génial. On a fait connaissance tranquillement autour du repas. Les gens sont cools et une nana est vraiment mignonne. J’étais plus en mode socialisation que séduction mais bon pas d’excuses. Bref après avoir fini on s’est concerté et la majorité des gens étaient motivés pour sortir un peu. Du coup on a décalé dans un bar dansant branché. Là j’ai vidé une pinte cul sec parce que le temps que j’aille l’acheter tout le monde a décidé de ne pas rester dans ce bar jugé trop bruyant. Bon. Je vide mon verre et retrouve les autres à l’entrée du bar. Je dois quand même signaler qu’on était dix-huit personnes. Du coup on bouge dans un bar d’hôtel chic avec des cocktails aux noms incroyables. On échange nos numéros et une bonne majorité s’en vont car ils habitent loin. On est six à en redemander. On décale dans un bar irlandais d’imposteur. Pas une seule musique irlandaise. Bref. On danse on s’amuse c’est cool. J’essaie quelques approches pas très convaincantes sur plusieurs groupe de nanas mais en fait je m’en fous car je suis plus ou moins pas là pour ça. Un des gars, super sympa au passage, me ramène chez moi en voiture. Il est 3h du matin.

Cette sortie m’a foutu une pêche incroyable. Je ne sais pas si vous lisez tous mon journal mais une de mes difficultés c’est que j’ai le sentiment de manquer de confiance en moi socialement. Et là j’ai dépassé mes attentes. Genre en une soirée je me suis fait une dizaine de potes. Autant vous dire qu’après la soirée, une fois dans mon lit, j’ai eu des rêves de grandeur et dans ma tête tout était possible dans la vie. Cette sortie m’a vraiment donné confiance en moi et en la vie. Je suis très heureux.

Niveau séduction j’ai le sentiment de débuter. Y’a certains réflexes que je n’ai pas. Par exemple quand une nana m’envoie des signes d’intérêt je ne réagis pas forcément. Parfois je n’insiste pas assez quand la nana est ouverte. Il va falloir travailler tout ça.

J’ai quand même l’impression qu’en séduction et en socialisation y’a une composante qui me paraît essentielle pour réussir : le côté humain. C’est-à-dire aimer rencontrer les autres, profiter de leur présence et le montrer. Être dans l’échange et la simplicité. Que ce soit en séduction ou en socialisation. À méditer.

D’ailleurs je vous conseille à tous de regarder des épisodes de << nus et culottés >>. C’est deux gars qui partent entièrement nus pour voyager. Dans le genre humain ils sont vraiment très très fort. Je regarde souvent un épisode avant de sortir ça me met dans le bon état. Vous pouvez trouver leurs vidéos sur Youtube.

Safrania95
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Cool le 24.03.19, 16h31 par Onmyoji
  • [0] Like ! le 25.03.19, 14h25 par Jalapeno

Yo FTS,

Après ce gros weekend (voir post précédent), je me sens assez... bizarre !

J'ai vraiment dépassé pas mal de mes limites et ça m'a fait beaucoup de bien. Seulement maintenant je me retrouve un peu à ne pas savoir quoi faire. J'ai un peu mes envies qui flanchent. Ce qui m'avait motivé pour sortir samedi c'était qu'objectivement je sors pas tellement. Du coup j'étais assez déterminé à sortir de mon quotidien et de ma zone de confort. En plus j'aime rencontrer des gens. Au final c'est ce que j'ai fais : j'ai rencontré une vingtaine de personnes en l'espace d'une soirée, j'ai dansé et je suis rentré à pas d'heure.

Maintenant ça ne me paraît plus quelque chose d'extraordinaire. Au contraire ! Il y a moins ce sentiment de challenge. Alors ma grande question c'est << pourquoi sortir ? >>. Et là je sèche un peu.

Bref je verrai bien comment ça évolue...

Chouss

Essaye d'être linéaire et de pas agir en dans de scie . Trouves des choses qui te challengent.

Pour ce qui est du fait de sortir, à toi de connaître ton rythme, ton état interne, ta vibe du moment, les endoits que tu préféres boites ou bar, soirée d'ami(e)s.
Forcer la ou ça ne marche pas ou on se fait chier, c'est se tromper d'objectif.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] le 31.03.19, 21h52 par Safrania95
_____________________________________________________________________________________________


Tu dois être à l’aise avec le fait d’être mal à l’aise.
_____________________________________________________________________________________________

Yo FTS,
THS a écrit :Essaye d'être linéaire et de pas agir en dans de scie . Trouves des choses qui te challengent.

Pour ce qui est du fait de sortir, à toi de connaître ton rythme, ton état interne, ta vibe du moment, les endoits que tu préféres boites ou bar, soirée d'ami(e)s.
Forcer la ou ça ne marche pas ou on se fait chier, c'est se tromper d'objectif.
Je crois que t'as complètement raison : je peux pas être au top tout le temps.

Le truc c'est que je voyais ça comme un échec de ne plus être au top pendant quelques jours. Comme si j'allais échouer toute ma vie. Mais en fait l'énergie et l'envie sont revenues rapidement donc je suis rassuré.

Du coup j'ai philosophé un peu et je me suis rendu compte de mon nouvel objectif : faire en sorte que les relations sociales soient faciles. Que ce soit naturel de rencontrer du monde. Quelle que soit la manière de le faire. D'arriver à socialiser dans un maximum de contextes. Et puis être le plus à l'aise possible.

Yo FTS,

Mercredi dernier je suis retourné sur le << field >> pour quelques abordages.

Une sortie différente des autres car j'ai eu un état d'esprit différent également. J'ai vraiment envie d'apprendre à socialiser. Du coup, au lieu de me focaliser sur les nanas, j'ai élargit mon champ d'action. Le résultat ? Des approches sur des groupes mixtes.

Bref ! Pour le nombre je dirais environ huit approches.

Des nanas, des groupes de nanas (un groupe de trois), un duo de deux asiatiques (un gars et une fille) et d'autres que j'ai oublié.

Par exemple pour les deux asiatiques j'y suis allé en étant convaincu qu'ils ne parlaient pas français. Mon idée était de discuter un peu avec eux. Socialiser en fait. Du coup je leur ai demandé une direction. Ils m'ont renseigné et ensuite j'ai enchaîner en racontant des bricoles. Ca m'a fait du bien de faire une approche dont l'objectif n'était pas la drague. Ca soulage d'un certain poids. Ca permet plus de légèreté je trouve.

Pour les groupes de nanas, je dois avouer que je trouve ça plus simple que les meufs seules. Tout simplement parce que plus il y a de monde, plus la responsabilité d'avoir à mener l'interaction est répartie sur plus de monde et donc plus la responsabilité individuelle est faible (je sais pas si je suis clair). Bref j'ai abordé un groupe de trois nanas étrangères. Il n'y a pas plus rapide comme interaction : trois secondes. Le temps qu'elles me disent qu'elles ne parlent pas français et qu'elles se cassent.

Pour les nanas je suis assez content et en même temps j'ai une grosse marge de progression. Les nanas accrochent généralement et je sens que je plais. Le seul truc c'est que j'arrive pas à enchaîner. Genre je dis bonjour, balance la phrase bateau << je te trouve jolie etc >> et ensuite gros blanc. Parfois j'arrive à placer trois conneries. Mais j'arrive pas à les retenir et à les intéresser.


:awesome:


Ce que j'ai pu noter de tout ça :

- Les filles sont hyper réceptives à la tête que l'on fait lorsque le regard se croise pour la première fois. Genre ça détermine tout. Faîtes une tête chelou et c'est mort. Il faut tout de suite montrer dans quel état d'esprit on est. Et c'est l'expression faciale qui fait le taff. Du coup, il faut vraiment montrer patte blanche et montrer que l'on a confiance en soi avec son langage corporel. En gros, regard assuré, voix forte et clair (sans gueuler non plus), stature droite, sourire et le tour est joué.

- Autre truc hyper important sur les groupes de plusieurs nanas. Se placer dès le départ de manière à arrêter tout le groupe. Si il y en a une qui arrive à filer c'est tout le groupe qui vous glisse entre les doigts. Ca revient un peu au point précédent : arrêter le groupe de manière assurée et pas hésitante.

En clair : confiance, confiance et confiance.


:fuckyeah:

Quelques objectifs pour la sortie de demain :

- Montrer de l'assurance lors des premiers instants
- Ne pas flipper lorsqu'il y a un blanc et au contraire les assumer
- Essayer de capter l'attention d'un groupe mixte ou non et réussir à les arrêter
- Arriver à enchaîner quand je plais et à lancer une discussion

Mais quand même gros objectif : les groupes. Je sens que y'a moyen de s'améliorer là-dedans.


:challengeaccepted:


Sinon quand même je ressens l'obligation de faire un parallèle avec mon état d'esprit d'il y a deux ans lorsque j'avais tout arrêter après un trimestre de drague intensive. Mon principal motif d'arrêt était que je n'arrivais pas à créer du lien avec les meufs que j'abordais. Aujourd'hui j'ai le sentiment d'en être capable. Donc mon deuxième gros objectif c'est arriver à créer de la connexion avec les gens.


:fuuuu:

À bientôt FTS !

Yo FTS,

Gros ascenseur émotionnel !

Samedi après-midi j'ai fait une grosse sortie SPU. Genre en un peu plus de deux heures j'ai abordé environ une douzaine de meufs. Rien de spécial à signaler. Toutefois j'ai remarqué que les meufs que j'aborde sont globalement beaucoup plus réceptives qu'il y a deux ans lors de mes anciennes péripéties. C'est encourageant. Le bémol c'est que, comme je l'ai déjà dit plus haut, je n'arrive vraiment pas à enchaîner alors même que la meuf me regarde droit dans les yeux avec un énorme sourire. Je m'éjecte dès le premier blanc. En mode abandon. C'est rageant.

Après cette sortie je suis passé chez moi déposer des affaires. J'étais dans un état tellement vide. Ca m'a complètement vidé de draguer pendant deux heures. J'avais envie de rien. J'étais fatigué au possible.

Mais bon ça faisait deux semaines que j'avais prévu un truc avec des potes. Un restaurant suivi d'une petite sortie. J'y suis allé mais sans grande conviction. Très peu d'énergie.

Le restaurant se passe bien.

On sort ensuite dans un bar dansant. Je danse tout ça. J'essaie de voir si j'arrive à faire quelques approches mais impossible de me lancer.

Je suis vraiment déçu. Je pensais avoir progressé mais en fait j'ai encore de grosses faiblesses, blocages, etc.

J'ai les couilles d'aller voir des meufs dans la rue pour leur dire qu'elles me plaisent en revanche aller voir une fille en bar pour lui dire bonjour je bloque complètement.

Mes potes me font remarquer que je manque de confiance en moi ce qui est vrai. J'ai toujours une sorte de malaise autour de tout ça.

Ca me rend ouf !

COMMENT PROGRESSER BORDEL ?

J'ai envie de redoubler d'effort en fait. Sortir quatre fois plus, aborder dix fois plus, socialiser un max.

En fait j'ai trop peur de passer à côté de ma vie. Ca me fait grave flipper.

Après niveau professionnel je suis en train d'essayer de trouver un taff dans l'animation. Ca pourrait m'aider à prendre confiance en moi et à extérioriser plus. En plus du côté très social de ce métier.

Je vais continuer d'aller dans mon association ça permet une certaine insertion sociale.

Après il y a autre chose qui va jouer : l'année prochaine je reprends des études. La fac et tout ça ça va être une mine d'or je pense. Je vais trouver beaucoup de chose qui vont m'épanouir. Il faudra saisir tout ça. J'essaierai de faire du sport par la fac ça pourrait être intéressant.

Dernier point : le fait d'aborder dans la rue ça me fait flipper car j'ai peur, par exemple, que lorsque je reprendrai mes études de tomber sur des nanas que j'aurais abordé en rue et de me taper l'affiche !


:challengeaccepted:

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre