Database!

Note : 114

le 16.10.2018 par Nonchalance

104 réponses / Dernière par Nonchalance le 24.02.2022, 23h59

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Que tu te sentes mal quand une fille qui ne te plait pas te touche ou t'embrasse c'est normal, que tu bloques à être touché ou toucher une fille qui te plait par contre ça l'est moins. Est-ce que tu ne devrais pas te forcer un peu ? Une fois passées les premières secondes la peur devrait disparaître.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 21.05.19, 11h34 par r-0

Question cash : tu as beaucoup d'expérience (positives) en termes d'intimité avec les femmes en général ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Pertinent le 21.05.19, 21h32 par The_PoP

Jalapeno a écrit :Question cash : tu as beaucoup d'expérience (positives) en termes d'intimité avec les femmes en général ?
Non.

Alors on peut raisonnablement penser que tu as peur de l'intimité avec les femmes de façon générale, non ? Autrement dit : c'est plus une question de te sentir à l'aise quand tu te retrouves à poil avec une meuf qu'une question d'attirance.

Tu trouveras pas mal de ressources en anglais là-dessus en faisant des recherches sur les termes "sexual anxiety". Je peux aussi t'en envoyer par MP si tu veux creuser dans cette direction...

Courage, pour ma part j'ai toujours de l'appréhension les premières fois. J'aime pas spécialement mon corps et le partager avec quelqu'un pour la première fois c'est pas simple. Je joui quaisment jamais pendant les premiers rapports, ensuite je me libère petit à petit.
Je sais que ça va venir, le temps de me libérer de mes anxiétés (stress de la performance) et de créer une intimité plus forte avec la personne, ensuite tout va bien.

Ca se débloque avec l'expérience, mais pour briser le cercle vicieux, il faut commencer par démonter quelques croyances limitantes :
  • la peur d'être jugé sur son corps ou ses performances
  • croire qu'on est "pas assez bien" pour être avec une femme (auto-sabotage, peur du succès)
  • croire que les femmes n'aiment pas le sexe autant que les hommes
  • ...

Je ne pense pas avoir de problème avec mon corps, je suis presque tout le temps à poil quand l'occasion se présente. Je n'ai pas de complexes sur mon corps, j'irai jusqu'à dire que je me trouve bien.

C'est au niveau du touché que ça coince. Je peux toucher les gens ou les gens peuvent me toucher tant que c'est amical ou un peu bourrin. Par contre, si c'est un contact que je considère comme intime ou qui est fait pour initier une intimité, ça me bloque.

Cela fait trois ans que je ne me suis senti aussi peu désiré et désirable. Je doute de plus en plus de moi même et de ma capacité de séduction. J'en suis venu à avoir des complexes physiques, chose qui ne m'était plus arrivé depuis plus de 15 ans.

Je blâme ma couleur de peau, que j'adore pourtant personnellement. Je me ressasse des mots que des amies m'ont dit, trois fois à trois occasions différentes: "T'es plutôt mignon mais je ne suis pas attirée par les Noirs. " Je ne les ai jamais draguées. Elles ne me plaisaient même pas. Et ces deux dernières années ce doute persistant qui ne fait que se renforcer. Et si tout le monde pensait comme ça?

J'ai l'impression d'être invisible ou que les femmes me fuient.

Et j'ai beau savoir intellectuellement que je deviens parano, j'ai beau me rassurer par les sourires de ces femmes qui me sont étrangères et qui me regardent, par celles qui ont été visiblement troublées quand le leur parle, par celles qui m'ont donné leur contact naturellement... Je continue de douter. Ça n'a jamais abouti, il y'a toujours un truc qui a fait qu'elles se désintéressent. Et si en plus de mon physique, c'est ma personnalité qui ne va pas?

J'y pense tout le temps, en arrière plan. FTS m'a beaucoup aidé à comprendre mais pas à faire. Je suis dans la merde, je me dis.

J'ai fait trop de travail sur moi même tout seul, je n'y arrive plus. J'en suis à un point où j'ai envie de baisser les bras dans le domaine de la séduction. Vivre ma vie de solitaire et penser aux autres choses importantes.

Mon ex m'a matché sur Tinder. J'ai reconnu sa photo brouillée dans les likes en attente. J'ai envie de la recontacter pour me sentir désiré, pour pécho mais je sais que ce n'est pas une bonne idée. Et en même temps, j'ai toujours pris les décisions les plus safes en matière de séduction et les rares fois où j'ai ressenti des choses c'était avec elle.

Ce n'est toujours pas une bonne idée.
Je ne sais plus quoi faire. Ça doit être la chaleur et les belles femmes que je croise sur mon chemin tous les jours. Je n'ai pas le courage de les aborder, je me sens émasculé. Je me sens piégé. Même si j'avais les moyens, j'irai juste voir des psys qui me diraient qu'il ne faut pas forcer les choses, qu'il faut attendre et laisser les choses se faire naturellement. Ça m'est déjà arrivé plusieurs fois, à chaque fois que j'en ai parlé à un psy.

Ça me fait me mettre la pression encore plus. J'attends maintenant plus de ma formation qu'une simple formation. Une chance d'ascension sociale, d'être plus intéressant, moins marginal.

En attendant j'essaie de rester lucide.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 03.08.19, 08h39 par Onmyoji
  • [0] Courage le 03.08.19, 08h50 par The_PoP
  • [0] Courage le 03.08.19, 12h33 par Hydrogene
  • [0] Courage le 03.08.19, 16h38 par FK
  • [0] Courage le 03.08.19, 23h44 par voucny
  • [0] Courage le 04.08.19, 18h39 par Oldboy

Beaucoup de choses se mêlent dans ton message.
Ton identité. Ta confiance en toi vis à vis du regard des autres. Comment changer les choses? Comment trouver la force d'avancer encore quand on ne voit plus de lumière au bout du tunnel? Est ce que tu peux parvenir à tes objectifs par une route alternative?

D'une part tu as été capable d'avoir des succès auparavant qui n'étaient pas dus à la chance mais au fait que tu te sois bougé.
Relis toi.
Ensuite tes "amies": je trouve leur attitude bizarre. Ça sent le malaise qu'on tente de dissiper ainsi. Elles ont peut-être eu le sentiment que tu les draguais. Si tu te sens pas au top, tu laisses peut- être passer une vibe un peu "en manque".
Après leurs goûts sont leurs goûts. Y a des nanas qui aiment beaucoup les noirs et il y a même ce fantasme des "queens of spade"...

Je pense que pour continuer à progresser tu dois te créer une routine où les changements que tu veux faire sont juste la conséquence de ça. Pas de faire des choses spéciales pour. Sinon c'est un effort. Une habitude c'est au contraire la voie du moindre effort.
Je ne sais pas ce que tu penses devoir changer mais tu dois surtout commencer par te faire confiance. Quand tu es sur une bonne lancée tu n'as apparemment pas vraiment de difficultés à accrocher les nanas donc tu sais faire.

Pour ta formation oui c'est une passerelle vers d'autres choses faut pas se le cacher. C'est bien ça te poussera à te dépasser.
Si tu as des opportunités ne pense pas à l'avance que ça va être nuisible sauf si c'est trop évident. Sinon saisis les et attends de voir comment gérer ensuite.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 03.08.19, 14h26 par Hydrogene
  • [+1] Constructif le 05.08.19, 10h36 par Nonchalance
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Pour t'avoir déjà rencontré, le problème c'est pas le physique, je dirais que tout va bien de ce côté là et que tu plairais sans doute à pas mal de mes copines :wink:
C'est donc le mental et la confiance en toi que tu dois travailler. Tu continues le chant ou d'autres activités valorisantes socialement ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 03.08.19, 14h40 par Onmyoji

Je pense comme les autres qu'il n'y a aucun problème avec ton physique, du peu que j'ai pu en juger quand tu as posté ta photo. Je pense également qu'être noir, même si ça surement des effets, des conséquences, ce n'est pas ça qui entrave tes rencontres. Et ta personnalité, quand on te lit ici tu as l'air d'être intéressant.
Bref.

tu écris "j'ai l'impression d'être invisible, ou que les femmes me fuient".

A mon avis c'est ce qu'il se passe, parce que c'est ce que tu souhaites.

Je n'ai pas tout relu de tes précédents messages mais tu parlais de craindre l'intimité. Les femmes doivent le sentir, et s'exécuter. En d'autres termes c'est pas elles qui veulent pas, c'est toi...

Tu t'es construit tout seul, tu as vécu des choses pas marrantes, tu as fait beaucoup d'efforts : tu as besoin de trouver de la sécurité auprès de personnes qui te sont chères, avec qui tu pourras te reposer de ton indépendance, de ta solitude. Que ce soient des hommes ou des femmes : je parle d'abord juste d'amis. Peut être que ta formation te permettra de rencontrer des personnes qui te correspondent.

Tu dis que tu n'as pas les moyens d'une thérapie, je ne connais pas les détails de ta situation financière et parfois chaque euros compte mais : il y a des psychiatres qui sont remboursés à 100% et qui pratiquent la psychothérapie, il faut juste leur demander si c'est le cas en les appelant. Et surtout : tu n'as pas non plus les moyens d'aller mal. Aller mal te coûte forcément cher à un moment où à un autre.
Après il y a plein d'activités qui sont thérapeutiques, autres que la parole.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 04.08.19, 08h10 par Onmyoji
  • [+1] Intéressant le 04.08.19, 10h07 par Jalapeno
  • [+3] A lire le 04.08.19, 10h21 par The_PoP
  • [+1] Merci ! :) le 05.08.19, 10h37 par Nonchalance
  • [+3] Très intéressant le 06.08.19, 11h22 par FK

Il y a aussi des permanences d'aide psychologique. Après les autres activités peuvent aider mais ce sont le plus couramment des adjuvants et pas le moyen de s'en sortir (si l'on ne s'en sort que par là c'est qu'on a déjà fait le point et qu'on sait ce qu'on doit gérer. Et là àmon avis-tu en es à un point où tu ne peux te permettre de faire des essais. Il faut voir un spécialiste). Tu peux faire une recherche pour trouver un spécialiste conventionné sur le site ameli.fr et tu peux même chercher ce dont tu as besoin en types de thérapies.
Parles-en à ton généraliste pour qu'il te donne des pistes et pour tenter dans le parcours de soins officiel et ça devrait être ok.
Choisis quelque chose de plus actif que l'analyse parce que tu as déjà l'air d'être assez introspectif sans que cela t'aide. Tu as peut-être besoin de quelque chose de plus confrontationnel, qui te fasse travailler sur toi par l'action. Ou de l'hypnose...

Pour le reste c'est vrai que tu as l'air d'être solitaire et d'avoir besoin d'un cercle de soutien.
Les seuls gens dont tu parles jamais sont plutôt d'autres personnes que tu as à gérer, de souvenir, ou qui te cassent tes élans. Tu devrais aussi essayer de t'éloigner de ça même si une part est familiale et culturelle. Au final si ta famille te nuit même si c'est ta famille il faut trier. Et garder le reste à distance respectable.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Courage mec, les mauvaises passes ça arrive.
J'ai fait trop de travail sur moi même tout seul, je n'y arrive plus. J'en suis à un point où j'ai envie de baisser les bras dans le domaine de la séduction. Vivre ma vie de solitaire et penser aux autres choses importantes.
Ça je pense que c'est une connerie. Si t'as finis sur frenchtouchseduction et pas sur frenchtouchbricolage, c'est que cet aspect des liens sociaux est cardinal pour toi. Si t'as d'autres priorités genre le taf, garde la séduction de côté un moment, mais ne t'endors pas.

T'as déjà eu de bonnes phases ? Séduis beaucoup, ou de très belles femmes ? Si c'est le cas, c'est que c'est une pure vue de ton esprit, t'es certainement ni plus moche ni plus con qu'avant, juste un peu paumé.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 04.08.19, 19h21 par Onmyoji
  • [+1] Constructif le 05.08.19, 10h37 par Nonchalance

Merci pour votre sollicitude, comme toujours, ça fait chaud au cœur.

Ces quelques jours ont grandement amélioré ma confiance en moi tout simplement en matchant sur Tinder et en ayant des retours des femmes à qui j'ai parlé. Ça a tout de suite balayé mes complexes physiques que je savais irrationnels dès le départ. Je précise que je n'étais plus sur Tinder depuis deux ou trois mois et que je me suis réinscrit la semaine dernière alors que j'étais déjà dans cet état. La validation des autres peut faire du bien même (surtout?) quand on est habitué à être auto-suffisant.

Cela a entraîné un cercle vertueux et je repère de nouveau des femmes qui me matent dans les transports en commun et dans la rue.

Clairement, mon manque de confiance en moi dans le domaine de la séduction impacte très négativement sur mes interactions avec les femmes. Et je pense que tu pointes juste voucny quand tu dis que c'est moi qui me mets une barrière tout seul et qui éloigne les femmes que je rencontre.

Je n'ai plus confiance dans les médecins et les psys divers. Ça me semble assez abusé qu'à chaque fois que je prenne rdv pour me faire soigner ou me faire diagnostiquer, ils ne me prennent pas au sérieux ou partent dans des délires qui n'ont rien à voir avec ce pour quoi je suis venu. Ma psychanalyste s'intéressait plus à mes écrits qu'à moi. Les médecins n'arrêtent pas de me parler de stress. Même quand je leur rappelle mon passé médical et les troubles que j'ai pu avoir, ça n'a pas l'air de les faire flancher. Ce qui pourrait me pousser à croire que effectivement il y a quelque chose de l'ordre du psychologique et peut être même que c'est vrai. Sauf qu'ils ne prennent même pas le temps de lire mon dossier ou de m'examiner. L'errance médicale est une sorte de fléau je pense, quand je parle autour de moi, j'ai des gens qui me sortent des anecdotes similaires aux miennes. Pas pris au sérieux jusqu'au jour où un médecin compétent ou par le hasard on découvre enfin ce qui ne va pas.

Je continue mes activités, je sors énormément mais c'est l'été, y'a pas grand monde sur Lyon et les endroits que j'avais l'habitude de fréquenter sont fermés.

En tout cas, ça va beaucoup mieux que ce soit mes problèmes de santé non diagnostiqués ou mon cri de désespoir face à ma misère affective et sexuelle.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 05.08.19, 12h07 par Onmyoji

Tinder:
Date de ré-inscription, 28 juillet 2019. Version gratuite. Environ 1 like tous les 15 profils que je vois. 10 matchs.

À défaut de trouver des activités où rencontrer des gens en été sur Lyon, j'ai décidé d'optimiser mon profil Tinder comme je pouvais.

Quelques belles photos et c'est parti. Elles ne font pas très naturelles. Elles ne racontent rien sur moi. Mais elles montrent mon physique sans tromper.

Je n'aime pas aller sur Tinder. Ça me prend du temps et ça me fait me sentir indésirable. Mais la magie opère quand je match. Tous mes matchs ont répondu à mes messages. Ça veut dire que je fais quelque chose de bien. Sur 10 matchs, j'ai eu de bonnes conversations avec quatre femmes. Cinq ne répondent plus. Je ne les ai pas relancées. Je n'ai pas encore envoyé de message à la dernière.
Parmi les quatre autres, l'une n'a pas compris une blague que je lui ai faite. Elle n'a plus répondu après que je lui ai expliqué la blague.
Parmi les trois autres, l'une ne voulait pas de rencontres physiques. Je lui ai souhaité bon vent et nous avons arrêté la discussion.
Parmi les deux autres, j'ai eu le numéro de l'une. J'ai eu le messenger de l'autre. L'une est très occupée par son taf, l'autre est partie en vacances et est revenue cette semaine.
Je n'y croyais plus. Mais celle qui m'a donné son numéro m'a recontacté de son propre chef lundi, elle était dispo le lendemain. J'ai accepté que l'on se voit.
Je vais envoyer un message à l'autre aujourd'hui.

Date

Premier vrai date depuis un sacré bail. Je suis un peu nerveux. J'ai choisi un bar sympa que j'ai l'habitude de fréquenter. Elle ne sait pas où il est, donc je l'attends à un lieu proche et que nous connaissons tous les deux. Quelques minutes de retard mais elle m'a prévenu. La voilà. Je la reconnais tout de suite, c'est bon signe. Elle est plus jolie que sur ses photos. +1. Je la trouve belle même. +1. Elle fume. -1. Elle est petite et "ronde" mais je l'avais déjà remarqué sur les photos. 0. Elle a un très beau sourire, j'adore les très beaux sourires. +2. Elle a une voix un peu grave, j'adore les voix grave chez les femmes. +2.

Je sors mon plus beau sourire et l'amène au bar. On s'installe en terrasse pour qu'elle puisse fumer tranquille. Je commande nos verres. On papote et elle pose beaucoup de questions. J'y réponds avec franchise et humour, je reste léger. Elle rit beaucoup, j'essaye d'en apprendre plus sur elle aussi. On met du temps à finir nos verres même si je bois beaucoup plus vite qu'elle. Elle le remarque et me le dit. "Je ne suis pas un alcoolique, je le jure". Je lui plais et elle me plaît bien aussi.
On prend un deuxième verre. Elle m'avoue qu'elle avait peur que je sois snob. Apparemment, j'écris trop bien et j'utilise des mots compliqués. Elle est contente de s'être trompé et me trouve cool. En plus, je ne lui ai pas demandé pourquoi elle était sur Tinder ni ce qu'elle cherchait.
Un dernier verre, plus petit, mon bus va bientôt passer. "C'est maintenant qu'il faut me dire si tu m'amènes chez toi ou si je vais prendre mon dernier bus..." Je lui dis en la raccompagnant prendre son bus. Elle veut que j'aille chez elle mais c'est le bazar dans sa chambre et elle a peur que je la juge. Plus tôt dans la soirée, je lui avais parlé d'un date que j'avais eu avec cette fille où c'était tellement le bordel chez elle que je ne pouvais pas mettre en pied à terre sans marcher sur quelque chose. "Trop tard, j'ai raté mon bus!"

Seks

Allongé sur son lit, encore tout habillé, nous nous dévisageons. Elle me dit qu'elle travaille le lendemain. Je lui réponds qu'il n'y avait aucune pression et qu'elle pouvait dormir sans crainte. "Mais tu veux pas qu'on tire un petit coup vite fait avant qu'on se couche? Et peut être encore un petit coup plus tard dans la nuit?" suggère t-elle.
J'en ai envie. On s'embrasse. Le goût de la cigarette m'envahit, je ne trouve pas les baisers agréables. Mais elle aime ça et j'imagine que je peux faire un effort. On se déshabille. Elle a un beau corps malgré ses rondeurs. Je lui dit qu'elle est belle, elle me trouve beau aussi. [suite...]
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Cool le 22.08.19, 07h06 par Onmyoji
  • [+3] Like a boss ! le 22.08.19, 11h52 par FK

[...suite] Elle est très excitée. Mes doigts sont vite mouillés. Elle veut que je la pénètre. Mon sexe fait encore des siennes, je m'y attendais. Je finis avec les doigts. Je lui explique que ça m'arrive à chaque fois et elle est compréhensive.
Plusieurs fois dans la nuit, je recommence. On ressaie la pénétration aussi, mais ce ne sera pas pour ce soir. Pas de chance côté fellation non plus. Le désir me brûle mais il n'y a aucun échappatoire. Je lui demande de me lécher et de m'embrasser autour de la nuque. Ça me rend dingue. Moi qui ait la voix très grave, j'ai trouvé mes aigus. C'est tellement bon que je dois faire un effort pour ne pas me débattre trop violemment. Mais c'est un autre type de plaisir que celui que je ressens avec mon sexe, d'ailleurs il est toujours mou alors que je j'atteins une autre forme de jouissance.

Je ne dors pas beaucoup, elle non plus malgré nos efforts. Nous n'avons pas l'habitude de dormir à deux dans le même lit. Ce n'est pas désagréable mais ça ne me donne pas envie de dormir.
Au réveil, elle est excitée, alors on recommence. J'utilise mes doigts. J'utilise ma langue. J'arrive à bander un petit peu et je la pénètre sans préservatif. J'aurais pas dû mais elle en avait envie. Je débande dans sa chatte toute mouillée, je ne sais pas pourquoi. Je finis avec mes doigts.

Aftermath

Elle veut me revoir. Je la trouve belle, drôle et sympa, je veux la revoir aussi. Rien de sérieux mais c'est agréable de désirer et de se sentir désiré. Je ne vais pas me toucher entre temps pour voir si mon pénis est plus réactif. Je vais acheter des préservatifs aussi. Et passer les tests pour les mst. J'aimerai que mon médecin me prescrive du cialis mais il n'est pas présent et les autres médecins ne veulent pas. Pourtant, j'ai lu pas mal de témoignages qui parlaient d'une méthode de "cure" consistant à diminuer les doses au fil du temps jusqu'à "guérison". Je vais essayer autrement mais c'est assez casse-couilles cette histoire. Et ça me poursuit depuis longtemps.

J'aimerai faire plus de rencontres. Celle-ci était tellement naturelle, drôle et spontanée malgré que l'on se soit rencontré via Tinder, ça a boosté ma confiance et je pense que passé le stade de la rencontre (le plus compliqué pour moi), je suis capable de gérer quand je suis sûr de l'intérêt de la femme. Je pense que je devrai faire plus confiance à mes impulsions dans les rencontres. Je vais peut être y arriver si ça continue comme ça.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 22.08.19, 07h08 par Onmyoji
  • [+1] Bien joué le 22.08.19, 09h10 par Jalapeno
  • [+1] Cool le 22.08.19, 11h42 par Lulla
  • [+1] Bien joué le 24.08.19, 09h13 par Perlambre

Bravo pour ton rencard.
Pour tes problèmes, c'est physique ou uniquement avec les nanas ? Si c'est la seconde solution---> mp

Elle veut me revoir. Je la trouve belle, drôle et sympa, je veux la revoir aussi. Rien de sérieux mais c'est agréable de désirer et de se sentir désiré. Je ne vais pas me toucher entre temps pour voir si mon pénis est plus réactif. Je vais acheter des préservatifs aussi. Et passer les tests pour les mst.
Ca me parait la meilleure idée. tu seras moins stressé sans doute plus excité au fil de vos rencontres.
Et si ça ne marche pas il sera toujours temps de penser à d'autres traitements, mais essaye au moins ça avant !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas si simple le 27.08.19, 02h22 par Nonchalance

ROUND 2: FIGHT!!!

J'ai noté à Jalap que c'était pas aussi simple. Et en fait si, c'est aussi simple, je ne sais pas ce qui a été le déclic alors que ce problème me poursuit depuis des années. J'ai toujours du mal à bander dans certaines positions et si j'arrête de bouger, je débande mais je peux travailler pour changer ça je pense.

Du coup, on s'est revu deux autres fois avec cette fille, L. La première fois, on a passé toute la nuit à baiser et en plein milieu de la nuit, j'ai joui. C'est important parce que la première fois, ça ne m'est pas arrivé.
On a repris encore une fois à notre réveil et j'ai encore joui. J'ai eu pas mal de problèmes pour bander pendant ces sessions intense mais j'ai fini par y arriver. J'ai perdu deux kilos que je n'ai pas repris depuis...

La deuxième fois, elle était fatiguée. Mais elle était quand même partante pour une petite session sportive avant de se coucher. Je n'ai eu aucun mal à bander et à la pénétrer mais en changeant de position, j'ai débandé. Heureusement, on a pris notre mal en patience et on a pu recommencer. Après quoi elle s'est endormie, je n'ai pas pu fermer l’œil de la nuit et malgré une grosse envie de recommencer au matin, elle était pressée et devait partir au boulot. Couilles bleues...

Maintenant, j'ai deux problèmes à régler.

1) Je dure trop longtemps: je sens que elle fatigue plus vite que moi.
2) J'ai tout le temps envie de niquer...

Quand je dis tout le temps, c'est tout le temps. Je pensais qu'après avoir trempé mon biscuit après tant d'années d'inactivité où ça ne m'avait pas tant manqué, je me calmerai aussi vite que j'aurai eu ma dose. Mais non, c'est pire, bien pire qu'avant. J'ai des érections toute la journée, pendant mon sommeil aussi, quand j'ai fini de jouir j'ai envie de recommencer au bout de 5 minutes... Et j'arrive à peine à détacher mon regard des femmes qui me plaisent et que je croise. Ça m'a encore donné plus envie de recontacter mon ex cette histoire. Par vengeance parce qu'elle m'a vraiment marqué de paroles blessantes quand j'avais des problèmes d'érection. J'ai grave envie de la niquer jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus bouger pour récupérer les couilles qu'elle m'a fait perdre sans doute. C'est tellement enfantin. Je ne pense pas que je vais le faire mais la tentation est forte.

Autres date

Je dois voir un autre date Tinder demain soir, première rencontre. C'est A., elle a l'air cool et de s'y connaître pour faire la fête. C'est elle qui va me faire découvrir un endroit demain pour notre premier date pour changer. J'espère que je vais pouvoir la baiser demain mais je suis conscient que ça ne va peut être pas le faire. Je me prépare mentalement aux couilles bleues, c'est hyper douloureux, ça vous arrive aussi?

J'ai peut être un date vendredi soir aussi avec une Belge flammande hyper-bive, K. (bive ça veut dire bonne). Elle était partante et m'a proposé demain mais nous n'avions pas les mêmes disponibilités, je lui ai donc proposé vendredi mais elle n'a pas encore répondu. J'espère qu'elle est partante...

Enfin, une qui n'est pas dispo avant la semaine prochaine, Al. La semaine prochaine, je monte sur Paris pour me chercher un stage dans la radio et je ne sais pas quand je vais redescendre à Lyon. Je lui ai proposé d'échanger nos contacts pour ne pas se perdre de vue, elle n'a pas encore répondu.

Une fille que j'ai croisé par deux fois en jam et qui m'avait donné son num est sur Paris normalement. Je vais essayer de reprendre contact avec elle à mon arrivée.

Et je vais revoir L., soit juste avant de partir sur Paris, soit à mon retour, ça va dépendre d'elle :mrgreen:

Niquer le bénéf

Une de mes amies m'a fait une déclaration. Ça m'a grave blasé. Elle me plaît mais elle cherche à se caser direct et je pense qu'elle met grave la pression à ses prospects futurs avec sa liste de demande. J'ai essayé de lui en parler en tant que pote avant qu'elle fasse sa déclaration mais je ne sais pas si le message est bien passé.

Le truc, c'est qu'on doit souvent se voir pour chanter et on a même créer un groupe de chant collectif ensemble. Elle m'a niqué le bénéf avec sa déclaration même si ça ne va pas m'empêcher de retourner chanter.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'ai grave envie de baiser putain. Ça fait tellement mal au bas ventre, j'ai réveillé un monstre.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Cool le 28.08.19, 18h09 par Bumble
  • [+1] La suite, vite ! le 29.08.19, 09h41 par Jalapeno
  • [+1] Bien joué le 29.08.19, 10h00 par Oldboy

Oublie l'idée de l'ex. C'est une fucking mauvaise idée :)

Comme toujours en fait quand on parle d'ex finalement.

Sinon bien content de lire tout ça. L'envie de baiser est un joli moteur. Profites en, et tombe pas dans la frustration.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] C'est pas faux le 28.08.19, 19h36 par Nonchalance
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre