Database!

Note : 114

le 16.10.2018 par Nonchalance

104 réponses / Dernière par Nonchalance le 24.02.2022, 23h59

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
T'es sérieux?

Hier soir, j'ai vu L. avant de partir sur Paris aujourd'hui. La soirée était cool, on a baisé, on était bien détendus, j'avais faim, on a mangé, puis elle me regarde et elle me dit qu'elle a passé l'étape de PC et qu'elle voulait une relation stable. Je l'avais pas vu venir de si tôt... J'étais triste. Elle m'a dit que c'était cool si je voulais rien de sérieux mais qu'on se verrait plus après que je sois rentré de Paris. Ma tristesse a réveillé mon désir et on a encore baisé.

Après je lui ai dit la vérité. Je suis devenu attirant sans m'en rendre compte et si je me mets en couple avec elle, je saurais pas garder mon zob dans mon pantalon, il y'a trop d'opportunités. Peut être que si j'avais été plus actif avant, j'aurais eu envie de tenter un truc avec elle. En tout cas, elle donne envie de tenter un truc. Elle a compris, elle me souris. Je souris aussi, je suis un peu soulagé.

Le lendemain matin on a essayé de baiser mais elle ne mouillait pas et je ne bandais pas. On avait eu les mêmes problèmes la veille tous les deux mais pas moyen de remédier à la situation ce matin. Je débande dans sa chatte alors que j'ai enfin réussi à la stimuler, elle ne mouille plus à nouveau, je ne bande plus. Il est temps de partir. Elle me dit de la recontacter pour qu'on finisse sur une note plus positive. Je ne sais pas si c'est une bonne idée, je pense. "Je ne sais pas si c'est une bonne..." je lui dit.
Derniers câlins, derniers bisous et je suis parti pour prendre mon train. Je lui ai envoyé un message.

Dates

Jeudi j'avais vu A. Elle était plus belle que que les photos je trouve. Beaucoup plus timide aussi. Elle parlait beaucoup et fuyait mon regard souvent. Elle avait l'air passionnée par ce qu'elle disait. On a parlé de tout et de rien et on a pas vu le temps passé. C'est une meuf cool, elle a du style et elle est très intelligente. J'ai envie de l'embrasser. Elle détourne souvent le regard. Elle me demande pourquoi je la regarde. "J'aime bien te regarder, je te trouve belle. Tu veux que j'arrête?" Elle détourne le regard, ne réponds pas. Plus tard, elle me dit que j'ai un regard mystérieux, qu'on ne savait jamais à quoi je pensais. L. m'a dit que j'avais un regard bienveillant.
A. me parle souvent de mon bus et du fait que je ne dois pas le rater. Elle ne veut peut être pas que je reste avec elle ce soir. Elle me dit de l'inviter la prochaine fois que je vais chanter. Elle me dit qu'elle a rencontré trois personnes sur Tinder dont moi, que des gens bien. Elle est restée avec un de ces gars pendant trois mois. Elle ne sait pas ce qu'elle veut de notre rencontre mais je ne lui ai rien demandé donc je lui réponds qu'on verra bien. Mon bus est juste à côté de notre bar, on le surveille. Elle m'accompagne à l'arrêt, je lui fais la bise. J'ai toujours envie de l'embrasser. Le chauffeur me dit que ce n'est pas le bon arrêt. Elle m'accompagne à l'autre arrêt et je lui fais de nouveau la bise quand elle tends la joue. J'aurai peut être dû l'embrasser. Peut être qu'elle avait envie que je l'embrasse et c'est pourquoi elle m'a fait la bise deux fois. Peut être qu'elle était trop timide pour m'inviter chez elle. Je ne lui ai pas demandé. Elle me dit qu'elle a passé une bonne soirée et qu'elle est contente de m'avoir rencontré. Plus tôt dans la soirée, elle m'avait dit qu'elle avait hésité à annuler jusqu'au dernier moment. Je lui réponds que j'ai été content de la rencontrer aussi. Puis silence pendant deux jours alors je lui envoie un message pour savoir si on avait plus rien à se dire. Non, juste occupée, elle veut qu'on se revoie. Je la prends au mot, à mon retour de Paris, je l'invite.

K. la belge hyper bive m'a fait faux bond. Elle a flippé parce que je n'avais pas de réseaux sociaux publics et elle trouvait ça bizarre. C'est moi qui suis bizarre lol.

Je continue de matcher. Je vais voir Al., la doctorante en maths à mon retour. J'ai le numéro de M., une fille avec beaucoup d'humour. Je lui ai déjà promis 2 twerks en échange de ses contacts dans le milieu du spectacle ha ha. Et elle attend mon retour de Paris pour une rencontre IRL.

Je pense qu'il y'aura encore de bonnes surprises.

Opportunités

Je cherche mon stage et des opportunités professionnelles sur Paris durant la semaine qui va suivre. Si vous avez des idées, faites m'en part. Si vous êtes sur Paris et que vous voulez boire une bière MP. :D
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Boom le 03.09.19, 17h13 par Oldboy
  • [+1] Bien le 04.09.19, 10h29 par Perlambre

Quel bon mood ces dernières semaines!
Qu'est ce qui t'as fait passé de " Je plais plus aux femmes " à " J'ai conscience de mon succès " en si peu de temps?

Tinder! J'ai des matchs en étant beaucoup plus sélectif que les hommes que je connais autour de moi qui n'en ont pas. En général c'est des 6 ou 7/10 sur l'échelle de l'attractivité et même si les 7 finissent par ne plus répondre, c'est quand même une forme de validation.

Tout aussi important, je n'ai aucun mal à maintenir une conversation. Un peu plus chiant pour moi mais néanmoins un compliment, j'ai une pote qui m'a fait une déclaration et L. qui était prête à tenter du sérieux avec moi.

En gros comme dirait Booba, j'ai été validé.

Bon du coup IRL, je souris plus, je suis plus détendu, j'ai un visage plus avenant et... j'attire plus de regards. Je n'ose encore rien mais je me surprends de plus en plus à m'autoriser regarder les femmes et avoir L'ENVIE de les aborder, ce qui m'arrivait très rarement auparavant.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Fonce ! le 04.09.19, 10h28 par Perlambre
  • [+1] Génial le 04.09.19, 11h53 par FK

La drogue c'est mal vous voyez?!

Cette drogue c'est Tinder. Ça ne fonctionne plus très fort sur l'appli. Je suis passé de presque un match par jour à plus rien depuis un peu plus d'une semaine. Alors j'imagine que c'est une stratégie marketing consistant à ne plus présenter mon profil afin de m'obliger à acheter un abonnement parce que sinon je ne vois pas ce qui a bien pu changer à ce point entre maintenant et il y a trois semaines à peine.

Ce qui me fait chier c'est que malgré mon envie de faire des rencontres IRL, j'ai encore un putain de gros blocage et je ne sais pas comment passer outre. Ça va venir je pense, après tout je m'ouvre de plus en plus à de nouvelles expériences ces derniers mois donc il n'y a pas de raison. C'est juste très frustrant. Je me fais mater, je croise des regards et des sourires et je n'ose rien.

Échec après échec

Niveau dates ça ne se passe plus non plus comme je l'espérais. A. dit qu'elle n'est plus très dispo pour sortir parce qu'elle a trop de taf. Je la laisse plutôt tranquille, elle m'a relancé une fois, une petite pensée après mon retour de Paris mais niveau intérêt, lien et tension, c'est plutôt faible. Elle répond toujours à mes messages, mais je ne sais pas si c'est par gentillesse ou si parce qu'elle est toujours intéressée.
Al. ne relance pas mais répond à mes messages. Ça fait une semaine que je ne lui ai pas parlé.
Une nouvelle fille An., une néo zélandaise très jolie et qui adore mon humour. J'ai son whatsapp mais elle semble aussi occupée et ne répond plus.
J'ai vu M. et elle a bien accroché, elle voulait clairement quelque chose mais elle ne me plaisait pas. Je m'y attendais, je l'avais matché sur une photo de profil que je trouvais canon mais elle ne montrait jamais son visage en entier.

L. m'a recontacté malgré sa volonté de prendre de la distance avant mon départ à Paris. On couche encore ensemble. Je l'aime beaucoup mais je ne pense pas que je puisse tenter du sérieux avec elle tant que je n'ai pas couché avec d'autres femmes. Ou si elle perdait du poids mais je ne vais pas lui dire ou lui imposer ça. Par contre, je lui ai avoué que j'étais en général attiré par les femmes plus minces (elle m'a demandé) ce qui l'a étonné.

Seule ombre au tableau, j'ai continué à coucher avec elle sans protections. Du coup je me fais bien peur, je suis allé me faire dépister trois fois mais ils n'avaient plus de place et j'ai enfin eu une place la quatrième fois. On parle beaucoup de notre sexualité et on a décidé de se faire confiance et d'arrêter de baiser sans préservatifs si on avait de nouveaux partenaires mais ce n'est pas très idéal et c'est même très irresponsable. J'ai les résultats demain. Elle va se faire dépister cette semaine.

Ça capte pas à la radio (pour l'instant)!

Mon dossier pour intégrer la formation à la radio est plus complexe que je ne le pensais. Il faut que le Pôle Emploi valide le financement de la formation qui s'élève quand même à 6300€. C'est pas gagné.

Il faut aussi que je trouve le stage. J'ai demandé de l'aide en réactivant mon facebook et j'ai eu pas mal de pistes ce qui est des plus encourageants. Grâce à Z. que j'ai vu à Paris (et qui a un copain), j'ai eu un contact à radiofrance. Aujourd'hui, une responsable recrutement de France Bleu m'a contacté mais apparemment ils n'ont plus de place. Elle fait quand même suivre mon dossier pour un stage au cas où, j'espère que ça va aboutir. J'ai pas mal d'autres pistes, c'est le dossier de financement qui me fait peur.

La fin des beaux jours?

Bon j'exagère, en vrai ça va très bien. Je suis plus productif et plus proactif que je ne l'ai jamais été malgré mes nombreux échecs. Et j'espère qu'il y aura quand même des essais transformés en réussite. Il faut que je trouve le moyen de faire plus de rencontres et de baiser plus (en me protégeant cette fois) en passant outre ma timidité première. Les jams ont repris, ce sera peut être l'occasion de faire de nouvelles rencontres mais c'est toujours les mêmes têtes pour l'instant.

Mec, respire.
D'une semaine à l'autre, quand je passe sur ton journal, tu oscilles entre le dégoût de toi en mode " je toucherais plus jamais rien " à l'exultation du close pour retomber 15 jours plus tard.

Une bonne phase, ça peut durer 3 jours ou 3 ans, comme une mauvaise. Tinder, c'est pas l'Alpha et l'Omega pour choper, on en a déjà beaucoup parlé ici. Y'a un monde hors de l'appli, avec des nanas qui n'oublient pas de te répondre car y'a 123545 autres crevards qui les harcèlent en même temps que toi.

De mon point de vue, extérieur donc, t'es un mec qui baise, qui drague, qui se bouge et qui se donne les moyens pour réaliser une ambition professionnelle intéressante. J'ai vu pire, en terme de loose.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Tout va bien le 19.09.19, 22h06 par Nonchalance
  • [+1] Yep ! :) le 20.09.19, 10h15 par Jalapeno
  • [+1] Ca va mieux en le disant le 20.09.19, 13h46 par Onmyoji

Doutes douteux

Si je donnais l'impression de me plaindre à mon dernier message, ce n'était pas le but et je ne l'ai pas ressenti comme ça. Dans la vie, il y a des hauts et des bas et j'écrivais seulement ma période en bas.

Et ce n'est pas fini. Mon dossier de financement a été refusé. Je suis vraiment dégoûté. J'ai décidé de travailler avec ma voix tout de même, de faire des émissions et des podcasts mais je manque de matos et de moyens pour me fournir un matos. Ça va faire parti de mes objectifs à court terme, me procurer un bon matos pour faire des enregistrements de qualité.

Je suis un peu perdu. J'ai souvent été là où je suis maintenant dans ma vie. Avec une énième porte qui se referme brutalement avant que tu ais eu le temps de faire un pas pour rentrer. Aujourd'hui j'ai du mal à me dire que ce n'est pas grave et que je vais retenter autre chose. Il le faut pourtant mais j'ai du mal à l'accepter. J'ai du mal à me projeter.

Je regarde ma vie et j'essaie de trouver du sens mais il n'y en a pas beaucoup quand je suis seul. Je lis. Je dors. Et je marche. Je suis très souvent seul. Je ne sais pas si c'est de la dépression. Je dors bien, je mange normalement, je suis triste quand je dois être triste et je rigole quand je trouve une situation drôle. Je sors, je chante, je vois des gens quand c'est possible. Je suis juste fatigué et perdu, plein de doutes. Je n'ai pas envie de me faire du mal, je n'ai pas envie de faire du mal aux autres et je ne trouve pas mon existence insoutenable. Je m'aime toujours autant.

L. avec qui je couche depuis maintenant deux mois me dit que je ne m'enthousiasme pour rien. Ce n'est pas la première fois que l'on me dit ça et je ne pense pas que ce soit vrai. Je suis difficile, ça c'est vrai par contre.

Parlons en de L. Je sais qu'elle s'attache à moi même si elle ne le dit pas. Elle prend ses distances ces temps ci. Elle m'a dit qu'elle voulait réfléchir. Donc je la laisse tranquille. Je ne veux toujours pas me mettre en couple et en même temps je la trouve géniale, peut être que je rate quelque chose. Peut être aussi que je suis tenté par la solution de facilité.

C'est difficile de faire des rencontres. Pour moi en tout cas. J'essaie toujours sur Tinder. Mais ça me saoule, j'ai l'impression que cette appli me prend pour un con. J'ai payé, j'ai supprimé mon ancien compte pour m'en faire un nouveau avec les mêmes photos. En 3h j'avais 7 likes en attente. 4 matchs en une après midi sans forcer. Pour un mec c'est beaucoup, pas au niveau des purs beaux gosses mais pas mal quand même. Puis il y a eu un "bug" alors qu'il n'y en avait jamais eu avant, je n'ai pas pu accéder à l'appli pendant quatre heures et depuis, je dois m'acharner pour avoir un seul match, plus aucun like en attente qui se rajoute. J'ai découvert le concept de "shadow ban", en gros t'es sur tinder mais l'appli présente rarement ton profil aux meufs voir plus du tout dans le but de te forcer à acheter leurs produits pour matcher (des likes et des boosts) ou parce que t'es un gros relou qui se fait souvent reporter. Je sais que ce n'est pas le meilleur moyen de faire des rencontres, en attendant, toutes les rencontres que j'ai fait étaient sur cette appli et c'était avec des filles hyper cool.

J'ai quand même fait une nouvelle rencontre avec D., une jeune femme canon de 22 ans. Notre rencard s'est très bien passé, mais je n'ai pas senti de fenêtre de tir. Je lui ai dit que j'avais passé une bonne soirée avant de nous quitter à la bouche du métro, elle m'a dit qu'elle aussi, je lui ai proposé qu'on se revoit, elle a accepté, on échange par messages et elle répond pour l'instant. Elle est toujours partante pour qu'on se revoit. Je suis pas très en confiance j'avoue, on a sept ans d'écart, elle a presque fini ses études et a l'air de savoir ce qu'elle veut alors que ma vie est un gros bordel. Il faut que j'arrive à gérer et à au moins l'embrasser au deuxième rencard, ce serait dommage de louper cette occasion mais j'ai du mal à faire monter la tension. Je la fais rire, c'est déjà ça.

Je veux trouver un taf, mon chez moi et me faire un cercle social. Je suis conscient d'être trop atypique, ça fait des années que je veux me faire ce nouveau cercle social et c'est galère, je n'y arrive pas. J'ai fait une rencontre sympathique avec un membre du forum et on se marre bien quand on arrive à se voir, on s'est aussi lancé dans un petit projet rigolo ensemble. Il faudrait que j'en rencontre plus des comme lui. Je ne sais pas vers quel taf me tourner, j'en ai marre des boulots alimentaires et en même temps, je n'ai pas énormément de choix.

J'ai un beau projet d'écriture aussi mais je déteste écrire seul. Je fonctionne aux retours et à la discussion pour faire évoluer les univers auxquels je pense, seul c'est inintéressant.

Voilà. Je vais me focaliser sur des choses concrètes. Me trouver un taf pas trop chiant pour commencer. Puis un appart, un studio ou même une chambre, un truc à moi tout seul et enfin plus d'activités de groupe. Je vais supprimer tinder le mois prochain, quand l'essai sera fini et essayer de trouver des moyens plus gratifiants de rencontrer des femmes même si c'est compliqué avec mon tempérament. Je vais faire des économies pour m'acheter un peu de matos et me lancer dans les podcasts et les émissions.


Sexe

Une petite parenthèse sur le sexe. J'ai fini par découvrir que mon sang était trop visqueux. Je ne sais pas encore pourquoi, en tout cas je produis trop de globules rouges et je retiens trop de fer. Une des conséquences de ce charmant symptôme, c'est que j'ai du mal à maintenir une érection puisque le sang a du mal à circuler. J'ai enfin réussi à me faire prescrire des petites pilules magiques par un médecin et ça marche! En plus, contrairement aux sites douteux que l'on trouve en ligne, c'est vraiment pas cher, moins de 12€ la boîte. Seul bémol, ça donne mal au crâne. En tout cas, j'ai pu baiser en maintenant mon érection du début à la fin et ça change tout, j'espère juste que je vais pouvoir me passer de ces pilules à un moment.

Salut Nonchalance,
Me trouver un taf pas trop chiant pour commencer. Puis un appart, un studio ou même une chambre, un truc à moi tout seul et enfin plus d'activités de groupe.
Tu es toujours chez tes parents ? Ou en coloc ?
J'ai fini par découvrir que mon sang était trop visqueux. Je ne sais pas encore pourquoi, en tout cas je produis trop de globules rouges et je retiens trop de fer. Une des conséquences de ce charmant symptôme, c'est que j'ai du mal à maintenir une érection puisque le sang a du mal à circuler.
Tu n'es jamais parvenu à maintenir à parvenir une érection longtemps sans pilules ?

Jalapeno a écrit :
18.10.19
Salut Nonchalance,
Me trouver un taf pas trop chiant pour commencer. Puis un appart, un studio ou même une chambre, un truc à moi tout seul et enfin plus d'activités de groupe.
Tu es toujours chez tes parents ? Ou en coloc ?
J'ai fini par découvrir que mon sang était trop visqueux. Je ne sais pas encore pourquoi, en tout cas je produis trop de globules rouges et je retiens trop de fer. Une des conséquences de ce charmant symptôme, c'est que j'ai du mal à maintenir une érection puisque le sang a du mal à circuler.
Tu n'es jamais parvenu à maintenir à parvenir une érection longtemps sans pilules ?
Je vis chez mon oncle depuis que je suis rentré des Comores. Ma situation est un peu compliquée parce que je paye les études de mes cousins qui sont au Sénégal, j'envoie entre 400 et 500€ tous les mois. Je sais que dans la mentalité occidentale c'est difficile à concevoir mais c'est non négociable, je vais continuer à le faire tant que j'ai les moyens de le faire, même si ça me met dans la merde. Pour l'instant cette merde, c'est le manque d'autonomie. J'ai envoyé environ 9000€ depuis trois ans dont 5000€ rien qu'entre octobre 2018 et aujourd'hui.

Pour ce qui est de mes problèmes d'érection, j'ai besoin de très longs préliminaires ou d'être vraiment très excité pour bander sans problèmes. Souvent, je débande pendant que je suis dedans et je ne bande pas à fond, je baise avec une demi-molle. Après, je n'ai pas toujours eu un taux trop élevé de globules rouges et un excès en fer, c'est récent. Mais de toutes les fois où j'ai baisé, j'ai pu maintenir une érection du début à la fin que deux fois sans compter la fois où j'ai pris cette pilule, le reste du temps j'ai du me débrouiller autrement.

Fierté

Je suis fier de moi. Ça fait du bien d'avoir cette sensation. Aucun changement dramatique dans ma vie, je suis toujours dans la même merde. C'est surtout ce que j'ai fait durant cette période qui me rend fier.

J'ai commencé le stand-up. J'en avais brièvement parlé avant mais ça y est, je l'ai fait. Déjà monté cinq fois sur scène, il y a eu de meilleures scènes que d'autres mais j'ai fait rire à chaque fois. Et c'est beaucoup de travail, je passe beaucoup de temps à rechercher, modifier, analyser pour trouver la formule qui fait rire. Et ça me réussit bien. Ce n'est pas un aspect qui est très visible dans les messages que j'ai pu posté sur ce forum mais j'ai toujours été drôle bien que je n'ai pas toujours fait rire tout le monde. La faute à ma voix très particulière qui fait que les gens ne savent jamais s'ils doivent me prendre au sérieux ou si je plaisante. Beaucoup me prennent au sérieux. Les gens qui arrivent à saisir la nuance deviennent mes amis. Là, je monte sur scène et les gens savent que je plaisante et ils s'autorisent à rire de mon impertinence, de mes remarques qui n'ont pas de sens ou qui peuvent choquer. De mon autodérision.

Séduction

J'ai vu trois femmes en deux mois ce qui n'est pas beaucoup mais ce qui est exceptionnel pour moi, j'ai fait un gros effort pour. Ça s'est toujours bien passé pendant le rencard, tous mes rencards se sont toujours bien passés. Et puis derrière il y a l'hésitation.

"Finalement je suis pas dispo le jour qu'on avait prévu."
On décale une fois, deux fois. "T'es sûre que tu as envie de me voir hein?" "Oui, c'est juste que je suis pas mal occupée en ce moment."
On finit par se voir, tout se passe bien et au final il y a toujours un truc qui foire. Et ça ne me gênerait pas si c'était direct, en mode: "T'es super sympa mais tu ne m'attires pas."
Non c'est toujours ambigu, toujours ces hésitations sans jamais prendre une décision définitive, toujours dans l'expectative que ce soit moi qui mène le jeu ou qui y mette fin. C'est pas comme si je basais ça sur trois expériences de ces deux derniers mois, ça a toujours été comme ça.

Ça m'a saoulé. Vraiment. Si c'est ça la séduction, si c'est courir après des femmes indécises pour leur prouver... je ne sais pas quoi afin qu'elles finissent par accepter de me voir comme un objet de désir, ça ne m'intéresse pas du tout. Je n'aime pas ce genre de jeu. Moi j'aime le sudoku, le démineur et tetris, pas les sims. Je n'ai aucune patience pour les personnes qui ne savent pas être directes.

Et j'en ai marre de faire des efforts. J'en ai marre de montrer patte blanche pour ne pas être perçu comme intimidant à cause de mon apparence physique et de ma voix. C'est peut être ça le problème d'ailleurs, il y a peut être un trop grand décalage entre ma personnalité, mon apparence physique et ma voix, on me l'a déjà dit souvent.

Et le pire c'est que je sais que je plais. Parfois j'ai l'impression que je me fais des films, que je me jette des fleurs. Mais j'ai eu assez de retours pour savoir que ce n'est pas qu'une illusion. En fait, j'ai des retours positifs quasiment tous les mois. Ce n'est pas aussi fréquent ou visible qu'un Mr.Smooth, Raven ou Spongebob mais ça arrive et on ne peut pas en dire autant de toutes les personnes que je connais.

Donc je vais arrêter de faire des efforts. Je vais arrêter d'essayer de séduire activement. Trop d'investissement, pas assez de retours, je vais diriger mon énergie ailleurs, faire rire les gens ça me plaît bien ça et j'en ai jamais marre, chanter, danser, écrire... que des trucs que je fais déjà, je vais juste enlever l'option "chercher des meufs qui m'intéressent et que j'intéresse" de l'équation, ça n'en vaut pas la peine. Peut être que ça finira par payer autrement. Peut être que je vais finir par quitter la France et aller dans des pays ou les femmes n'attendent pas que je fasse tout le boulot.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 21.12.19, 05h26 par Onmyoji
  • [0] Courage le 21.12.19, 08h42 par The_PoP
  • [+1] Constructif le 21.12.19, 11h46 par Jalapeno

Tu le comprendras au fil du temps, mais quand ça matche vraiment, il y a très peu d'efforts à fournir (à part un peu de contact physique).
Quand j'ai commencé à draguer de façon intensive, je me suis retrouvé des dizaines de fois dans cette situation : fille pas intéressée mais qui ne dit pas non clairement, même parfois après plusieurs rendez-vous. C'est soit qu'elle n'est pas intéressée soit qu'elle n'a même pas compris que tu la draguais (mais dans le cadre d'application de rencontre, c'est peu probable), mais dans les deux cas c'est mort, persister et insister ne sert à rien.
C'est de plus en plus clair pour moi et si je devais résumer l'art de la séduction en une phrase, c'est de savoir reconnaître les femmes qui sont intéressées et de ne pas perdre de temps avec les autres.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 21.12.19, 19h14 par Perlambre

Jalapeno a écrit :
21.12.19
C'est de plus en plus clair pour moi et si je devais résumer l'art de la séduction en une phrase, c'est de savoir reconnaître les femmes qui sont intéressées et de ne pas perdre de temps avec les autres.
C'est là où il y'a un problème. J'ai l'impression que j'intéresse les femmes jusqu'à ce qu'elles se rendent compte que je suis un gars calme et intelligent (intelligent dans le sens intello très réfléchi voir trop réfléchi). Je pense que ce n'est pas ce que mon apparence dégage, j'ai une apparence masculine et virile les gros muscles en moins (bien que je sois naturellement élancé avec une musculature sèche et fine). Du coup j'attire avec mon physique et je repousse avec ma personnalité? C'est con parce que j'aime mon physique mais je préfère ma personnalité et de loin.

Bref, je me sens bien avec moi même et j'ai pas envie de changer. J'ai pas envie d'être viril et de "dominer" l'autre pour qu'elle se sente fragile et qu'elle me désire (sauf au lit). Je veux une relation d'égal où la personne en face a autant de répondant et d'esprit, pas un truc où c'est moi qui décide de tout et qui fait tout le taf et où le rôle de la femme consiste seulement à faire la chieuse. Et c'est dans ces moments que j'aurai aimé être gay ou au moins bi, j'aurais eu d'autres problèmes mais pas au niveau relationnel dans la séduction.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 22.12.19, 10h43 par voucny

Tu attires des femmes qui n'ont pas d'intérêt pour ce genre de personnalités parce qu'elles sont attirées par une enveloppe qui donne un message diamétralement opposé. Ça ne veut pas dire qu'une femme attirée par ta personnalité bloquera sur ton physique. Il faut juste commencer par le mental mais forcément ça veut dire que ce n'est pas spontané et que tu dois bosser.
Ou alors tu peux attendre la femme plus rare qui aimera les deux facettes en toi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Yep ! :) le 21.12.19, 20h08 par Jalapeno
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Détrompes-toi, être gay ne te fait pas échapper aux "mystères" de la séduction.
Parce que tous les homos ne cherchent pas qu'à plonger dans la mousse pour trouver une bite.
Et donc se retrouvent au même niveau que toi.

Perso, ce que je ne comprends pas : pourquoi insister alors que la fille se dit "occupée" ?
Tu peux me croire, si la fille est intéressée par toi, elle dégage du temps.
Si elle est prise et ne peux venir à ton rendez-vous, ELLE EN PROPOSE UN AUTRE.
Tout le reste, autant le mettre à la poubelle.
A toi de revoir éventuellement ton choix de filles...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas si simple le 21.12.19, 21h31 par Nonchalance

Bah c'est ça le truc. J'insiste pas, elles me relancent pour finir par annuler derrière. Je n'ai jamais insisté, je ne suis pas quelqu'un d'insistant. Et c'est ça qui m'énerve, c'est pas comme si je leur courais après pour finir par me prendre un râteau. Je propose, elles annulent, puis elles relancent puis annulent de nouveau. Puis elles insistent pour caler une autre date pour finir par annuler. Et je pense au contraire que c'est ce qu'elles attendent, que je leur cours après, que je leur envoie des messages... chose que je ne fais jamais.

Pour l'histoire d'être gay c'est une boutade parce que je sais que j'ai du succès avec les gays et ils me le font savoir.

"Qu'est ce que je fous là?" J'ai eu deux aventures en deux semaines avec des meufs qui me plaisaient et au moment où on se déshabille c'est la question que je me pose. Aucune envie de les rappeler. Elles non plus apparemment. Je m'en bats les couilles.

J'ai eu un déblocage de fou ces deux dernières semaines, je suis redevenu attirant. Je sais à peu près à quoi c'est dû, j'en ai fait un article et j'espère que ça va durer. Le bémol c'est que je suis plus heureux d'être attirant que de baiser. En fait j'ai même pas envie de baiser. J'en ai le désir parce que ma libido fonctionne mais je n'en ai pas l'envie. J'ai décidé d'arrêter le porno pour voir si ça allait changer quelque chose mais je ne suis pas très sûr. J'ai l'impression que le sexe est une corvée.
Je ne ressentais pas ça avec mon ancien plan cul. Je n'étais pas attaché à elle mais j'avais envie d'elle. Là, juste je trouve les meufs bonnes mais elles ne me font pas bander, elles ne m'excitent pas. Je ne peux m'empêcher d'être déçu. Toutes ces années de galère et au moment où j'obtiens ce que je veux je me dis: "Tout ça pour ça?"

La vie est cool mais je suis fauché. Trouver un taf qui ne me donne pas envie de me pendre reste ma priorité et je ne sais pas si je vais y arriver tellement je me prends de portes mais je garde la pêche pour l'instant. Je vais finir par obtenir ce que je veux.

Sinon ça fait trois mois que je fais du stand-up. Huit scènes de 5 à 8min, je n'ai encore jamais échoué à faire rire. Ça va venir, tout le monde est unanime là dessus mais le plus tard possible c'est mieux. Malgré mon talent pour l'écriture, je déteste écrire. L'ironie étant que j'ai toujours voulu être un écrivain. J'écris par nécessité, pas par envie et je me relis rarement avant de balancer mes écrits à la critique. Je me relis souvent après par contre pour suivre la piste de mon évolution psychologique. Mais depuis que je me suis mis à écrire de la comédie, ma détestation de l'écriture s'est assagie. J'écris bien plus souvent. Je me relis. Je travaille mon texte pour en faire jusqu'à cinq jets avant d'être satisfait. C'est encore médiocre qualitativement (selon mes critères) mais j'ai confiance.

La suite? À part trouver un taf, je ne sais pas. Je n'ai même plus envie de réfléchir. Je chante, je danse, je fais rire, je vois de bons potes avec qui je passe de bons moments et je me dis que c'est pas mal, il me manque juste de la thune. Mais je suis sûr que je trouverai un moyen d'être déçu d'en avoir quand j'en aurai haha.

Nonchalance a écrit :
07.02.20
"Qu'est ce que je fous là?"

En fait j'ai même pas envie de baiser. J'en ai le désir parce que ma libido fonctionne mais je n'en ai pas l'envie. J'ai l'impression que le sexe est une corvée.
Pourquoi tu te forces, en fait ?
Au-delà de chercher une validation intérieure sur ta capacité d'attirer des femmes ou de jouer un rôle ?

Et, surtout, si tu veux continuer sur ce chemin, pourquoi ne pas chercher une ou plusieurs femmes, avec qui tu établis aussi une connexion ? Tu sembles être dans ces énergies. Comme ton ancien plan cul. Sans forcément plus.

C'est devenu vide de sens pour toi, car c'est juste du cul.
Clairement, t'as besoin d'établir plus de liens, sans tomber dans le couple si tu ne veux pas.

Ou de te concentrer sur d'autres paramètres de ta vie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Je valide le 08.02.20, 09h23 par Thedaze
Veni. Vidi. Vixi.
Je suis venu. J'ai vu. J'ai vécu.

Au niveau du porn, tu regardes des trucs particuliers, que tu proposes pas avec des plans d'un soir ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien vu le 11.02.20, 09h41 par The_PoP

Rien de bien méchant. Soft dom avec l'homme en rôle de dominant, quelques scénarios avec le goût du risque ou de l'interdit et sexe anal. En général je regarde des POV avec les acteurs qui prennent leur temps et utilisent beaucoup de lubrifiant.

Après ce que je regarde ne reflète pas forcément la réalité de ce que j'aime faire.
J'aime le jeu, être au bord de l'explosion et tout relâcher quand je n'en peux vraiment plus. Je mets beaucoup de temps pour arriver à ce point (ça peut aller d'une demi heure à plus d'une heure de teasing) ce qui ne semble pas être le cas des partenaires que j'ai fréquenté qui veulent tout tout de suite. On parle souvent des hommes qui font leurs affaires, ont un orgasme et ne s'occupent pas du plaisir de la femme. Dans toutes mes expériences, je me suis rendu compte que l'inverse est tout aussi vrai, aucune femme n'en a rien à foutre que j'ai les couilles bleues ou que quasiment tout mon corps est sensible au plaisir sexuel tant qu'elles obtiennent ce qu'elles veulent... À de très rares exceptions, je suis toujours frustré après avoir baisé parce que j'en veux encore plus tandis que ma partenaire est déjà en train de dormir. Pas que je sois un dieu du sexe, je les épuise plus dans la durée que dans le plaisir.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 12.02.20, 07h20 par Onmyoji

Mon nouveau succès avec les femmes me perturbe beaucoup parce que j'ai l'impression que c'est une grosse blague de l'univers. Je sais que ce n'est pas le cas et que c'est l'absurdité de toutes ces années de galère qui ont pris fin de façon tout à fait anti-climatique.

Mercredi je me suis fait draguer par trois femmes dans la même soirée de manière plus ou moins subtile. Et je les ai toutes envoyé balader. Celle qui a commencé, Justine, était en chaleur. C'était dans le bar que je fréquente d'habitude pour chanter et me produire en scène pour le stand-up. Le musicien qui a été engagé pour la soirée et qui m'invite souvent à chanter a commencé à jouer et je suis allé danser.

J'adore danser. Je danse bien mais j'adore faire des mouvements de merde exprès pour m'amuser. Ça donne des danses à la fois ridicules et stylées. Un peu comme ça:



Justine est venue me rejoindre et n'arrête pas de me sourire. Plus tard dans la soirée, elle me fait danser avec elle. Elle n'a aucun sens du rythme mais elle en profite pour me demander si j'ai une copine.

M: Non!
J: Pourquoi?
M (avec un grand sourire): Parce que je suis timide!
J: N'importe quoi! Je sais tout à fait quel type de mec t'es! Devines quel type de femme je suis?

Et elle se détache de moi et commence à se déhancher en se tournant de temps à autre pour me sourire. J'hésite à la suivre mais je continue à danser. Petit conseil les filles: évitez de vous déhancher quand vous n'avez pas de fesses, c'est assez étrange.

Elle était pourtant plutôt jolie. Plus tard elle essaie de m'isoler mais je l'ignore encore. Plus tard encore elle m'enlace par derrière pendant que je danse seul. Je suis sur le point de lui mettre un râteau gentiment lorsque Camille se met en face de moi et m'entraîne dans sa danse. Je la suis soulagé. Contrairement à Justine, Camille danse super bien. J'arrête de faire des mouvements bizarres et on se tourne autour en se lançant de petits challenges de pas de danses. Camille est une habituée du bar comme moi et on s'est souvent croisés, on a même parlé à quelques occasions mais ça a toujours été amical. C'est la deuxième fois qu'elle danse avec moi ce soir mais elle ne m'intéresse pas beaucoup, sa pote beaucoup plus timide et réservée me plaît carrément plus mais j'ai vu que cette dernière a donné le feu vert à Camille pour m'aborder donc mes chances sont minces.

C: J'ai presque plus de souffle, t'as de la chance d'être jeune!
M: Je pense qu'on a pas de grande différence d'âge, je suis plus vieux que j'en ai l'air.
C: Ah, t'as quel âge?
M: 29 ans, je vais bientôt avoir 30 ans.
C: Tu fais super jeune! J'aurai moins de scrupules à te fréquenter, ha ha. Tu me donnes quel âge?
M: 32?
C: ... Ouais, je vais sur mes 32 ans...

On rigole tous les deux. Je n'ai pas relevé son invitation à peine déguisée. Un peu plus tard dans la soirée, elle me touche les fesses sans faire exprès. Elle en profite pour parler de l'expérience de harcèlement qu'elle a subi dans le métro.

C: Et là le mec m'attrape les fesses comme ça! (Et elle m'attrape une fesse fermement...)
M: ... Ironique!

Elle ne relève pas et continue son histoire. Je décide de laisser couler. Plus elle parle, et plus j'ai l'impression de parler à un mur. Même quand elle est venue me dire au revoir elle ne m'a pas laissé en placer une. Le lendemain, elle m'a envoyé une invitation sur facebook. Je n'ai pas répondu.

À un moment dans la soirée, je suis allé chanter. Comme souvent, ma voix atypique a pas mal attiré l'attention. Lorsque j'ai fini de chanter, une jeune femme très bive vient me parler.

E: Ça te dit d'aller danser avec nous après?

Elle me montre son groupe de potes. Que des femmes. Toutes assez jeunes, d'après mon pote, elles ont 19 ans. Il y en a deux qui sortent du lot, celle qui m'a invité à aller danser et une autre qui a l'air un peu perchée mais très jolie.

M: C'est super sympa mais je ne peux pas venir, j'ai un entretien demain!

Je suis dégoûté parce que c'est vrai! Elles ont dix ans de moins aussi mais elles sont adultes, c'est plus leur état d'esprit surexcité qui me refroidit un peu. Je me dis que je demanderai le numéro de cette jeune fille avant de partir parce qu'elle est vraiment fraîche.

Le concert est fini et tout le monde se retrouve dehors pour fumer et boire un verre au frais. Une des potes de la meuf qui m'a invité vient me parler. Elle est jolie mais elle n'est pas de celles qui m'ont tapé dans l’œil. Elle veut que je lui chante une chanson. Je proteste mais tout le monde autour de moi insiste et je cède à la pression. Et puis ça me fait plaisir, j'aime capter l'attention haha.

À la fin de la chanson, tout le monde me félicite et la fille qui m'a demandé de chanter me regarde amoureusement. Je suis très mal à l'aise, je n'ai pas l'impression d'avoir fait quoi que ce soit d’extraordinaire mais tout le monde me regarde comme si j'avais fourni une prestation exceptionnelle. J'essaie de changer de sujet mais une de leur potes qui n'était pas là lorsque je chantais veut que je chante à nouveau. C'est l'autre fille qui sortait du lot que j'avais repéré et qui avait l'air perchée. Mon orgueil s'en mêle et je décide de l'impressionner et je chante une autre chanson.

Tous les regards de ces jeunes femmes brillent en me regardant mais c'est la fille qui m'a demandé de chanter en premier qui a l'air d'être le plus affectée. Je dois partir prendre le bus et je vais vers la fille très jolie qui m'a invité à aller danser avec elles pour lui demander son num mais en disant au revoir aux autres jeunes femmes, celle qui m'a demandé de chanter pour elle se jette dans mes bras et me prend dans une longue embrassade. Je ne peux plus demander le numéro de ma cible sans avoir l'air d'un sociopathe et si je ne pars pas plus vite, je vais louper mon bus. Je finis de dire au revoir avec gêne et je pars.

Cette soirée me fait encore halluciner. Je me suis fait draguer par trois femmes en moins de trois heures mais je n'ai pas pu avoir celles qui m'intéressaient dans la soirée. Mon ego est flatté, je ne sais toujours pas séduire mais j'aurai pu serrer sans problèmes des filles plutôt jolies même si elles ne m'intéressaient pas. Je suis un peu dég de ne pas avoir pu avoir les filles que je voulais aussi mais en même temps, je ne suis toujours pas sûr que j'ai envie de baiser. J'aurai tout de même apprécié leur compagnie!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 14.02.20, 18h42 par Balzac
  • [+1] La suite, vite ! le 14.02.20, 19h16 par Jalapeno

Ca fait 4 nanas, non ?
On veut du croustillant pour le prochain update :mrgreen:

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre