Oldboy : Un nouveau départ ( bis repetita )

Note : 212

le 04.03.2019 par Oldboy

178 réponses / Dernière par FK le 07.06.2022, 22h36

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Répondre
J'ai finalement retrouvé mon mot de passe que j'avais complétement oublié. Donc me revoilà.

Donc je disais avoir posé ma démission. Après moi, 2 autres ont encore suivis. J'ai pu exprimer clairement le pourquoi du comment aux RH, c'est remonté jusqu'au Comex, c'est le foutoir complet c'est plus qu'on est à risque là, on est carrément dans la merde. Enfin je dis " on " par abus de langage, cet après-midi sera ma dernière dans la banque. Et dans l'univers bancaire aussi.

J'disais chercher du taf dans le domaine RH, j'ai trouvé. Après 5 entretiens et un processus de sélection de plus de 2 mois , me voilà cadre dans une startup RH en pleine croissance. Un nouveau domaine (les RH), un nouveau poste ( jamais été cadre, jamais eu d'équipe à gérer ) et un nouveau format d'entreprise ( jamais bossé pour une startup en pleine explosion ). Du challenge.

L'inconvénient et l'ironie, c'est que c'est dans ma ville natale à la con. Mais pas question pour moi de déménager, je me suis également payé une bagnole un peu cool, histoire surtout d'être plus actif. Car force et de constater que le télétravail, pour un type comme moi, c'est une grotte ou mourir. Je vais pouvoir recommencer à vivre.

C'est cool
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] La suite, vite ! le 17.09.21, 18h51 par BirdonTheWire
  • [+1] Intéressant le 17.09.21, 20h04 par FK
  • [+1] Bien joué le 17.09.21, 20h21 par Onmyoji
  • [+1] Like a boss ! le 18.09.21, 04h29 par The_PoP

Plutôt crevé ces temps. J'ai commencé mon nouveau taf, qui m'oblige à penduler ( et diminue donc drastiquement ma consommation d'alcool, c'est une des raisons pour lesquelles je voulais un taf qui me sorte de ma zone de confort. Je suis sérieux ) mon plan-cul-bdsm-amie-exclusif régulier est en vacance, j'ai donc installé Tinder. Encore.

Même photos qu'avant, même si j'ai vieilli, même phrase d'accroche. Mais là, l'algorithme ne m'aime plus. Ca match pas, ça mord pas, aucune truite de veut de mon ver. Sauf Paula.
30 ans, psychologue, type bombe latine. En photo, en tout cas, mais y'en a un paquet. Elle me match, elle initie la conversation. Diantre. Deux choses ont immédiatement traversés mon esprit :

"Oldboy, c'est un bot. "
"Nan Oldboy, c'est une pute."

Je pourrais encore faire quelque chose du second cas de figure, je répond donc à la conversation. J'ai peu de temps ces jours, mais elle relance, elle insiste. On parle 3 jours. Je lui ai filé mon numéro et elle s'est empressée d'initier une conversation, là on parle Freund et Psychanalyse et elle est d'accord avec moi ( c'est dla merde ). Donc si c'est une pute, elle a des loisirs particuliers, si c'est un bot, y'a un prix Nobel à la clé.

Je vais proposer une date, si ça se fait ça sera le second RDV Tinder de ma life ( oui ) et on verra. Affaire à suivre, avec de la chance mon FR annuel à la clef.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like a boss ! le 05.10.21, 19h20 par The_PoP
  • [+1] La suite, vite ! le 06.10.21, 11h02 par Jalapeno
  • [+1] La suite, vite ! le 06.10.21, 21h06 par BirdonTheWire

J'avais rencard à 14h30, la nana ne s'est pas pointée sous prétexte de problème de voiture. Ayant croise l ex d'un pote, j'ai patienté 45 minutes, bien plus que mon seuil de tolérance, avant de m'enfiler dans le métro qui me ramène chez moi.

Quelques points :

Primo, je suis pas fâché. L'excuse semble plausible, elle avait mentionné des problèmes avec sa bagnole lors de nos premiers échangent de messages. Ça pouvait juste être une ancre pour ce type de situation, c'est le genre de trucs que je fais, mais tout le monde n'est pas comme moi, heureusement.

Deuxio, partant du principe que j'ai montré le minimum syndical d'intérêt lors de nos échanges, que j'ai pas initié une seule conversation, l'intérêt de sa part, quoique un peu suspect, semble réel.

Tertio j'avais aucune attente. Une ( très petite) partie de moi culpabilise un peu de faire ça dans le dos de wing, mais je me suis juré de jamais plus rater une occasion et je compte my tenir. Disons que je trouvais le ratio physique de la moeuf en photo / intérêt très suspect, surtout qu'elle m'a viré de l'appli ou l à supprimée. Je m'attendais honnêtement à une nana sans rapport avec ses photos ou à une arnaque type schéma pyramidal. À moitié.

In fine, je ferme pas totalement la porte, on verra. Les messages de la nana semblent totalement naturel. C'est une portugaise et pour connaître un peu cette culture, le fait qu'une nana soit beaucoup plus naturelle et rentre dedans est normal chez eux.
J'aurais bien voulu torcher mon FR annuel cest ce qui m'énerve le plus.

Sorry pour les fautes, j'écris depuis mon téléphone, en direct du métro de la lose qui me ramène sur ma montagne
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Ça va aller le 10.10.21, 09h46 par JohnLaPaz

Le bilan

J'ai déjà fait le bilan y'a pas longtemps ailleurs sur le site, alors je vais la faire courte. Des catégories bien classées, le bilan 2021 et ce que je vois pour la suite. On commence par l'essentiel.

Les nanas

Dans le poste précédent, je raconte l'histoire d'une nana Tinder qui ne s'est pas pointée. Il s'avère qu'elle s'est remise avec son ex et que je pense qu'elle me garde un peu sous le coude. Elle m'écrit, spontanément, des conneries de temps à autres. Je joue le jeux, ça occupe. J'avais je sais plus trop ou parlé d'une nana sur Tinder avec qui j'avais échangé des Gif Kaamelott. Elle m'a spontanément filé rencard y'a 2 semaines et nous sommes allé boire un vin chaud. Mignonne, mais ça n'a rien donné. J'ai rien tenté non plus, faut dire, pas le coup de coeur et pas non plus mega envie je pense, bruit blanc et tout. Mais j'ai "fait l'effort". Quelques autres match Tinder, vite fait. J'ai assez peu le temps et assez peu la tête à tout ça ces jours.
Wing, de part son envie de pousser toujours plus loin le délire, me satisfait sexuellement faut dire. Le seul tabou qu'elle semble avoir est de faire un plan avec une autre nana. Pas un verrou qui me semble impossible à faire sauter. Ca et le rimjob.

La santé


A part le fait que je commence salement à fatiguer, ça va bien à ce niveau. La reprise d'un mode de vie moins sédentaire et d'une activité sportive à peu près régulière porte ses fruits. Je pourrais en faire davantage, j'ai pas mal envie faut dire, mais c'est pas toujours facile de m'organiser à cause du job.

Le travail

Je m'attendais à prendre assez cher en terme de rythme, je suis servi. Et ça va pas aller en s'améliorant à partir de lundi, puisque à peine formé j'aurais mon équipe à charge, avec tout ce que ça implique. J'ai recruté une nana, elle est bonne, ça fait plaisir. Mais jusqu'à une normalisation de la situation, je vais continuer à me taper 12h par jour. Pas fondamentalement un problème pour moi, j'ai l'habitude de ce genre de rythme, mais faut faire attention.

La suite alors?

Je m'étais dis que j'allais à tout prix essayer de me tapper une autre nana en 2021, c'est raté. J'ai pas non plus payé pour. Faut dire que si y'a un truc sur lequel j'ai du mal à agir, c'est la branlette et le porno. Dès que le bruit blanc survient, dès que je me sens seul ou en manque, dès que je m'ennuie : Branlette, tel le prépubère en recherche de dopamine, et le bruit blanc s'en va. Et je retourne à ma routine. C'est pas bon.
J'ai agi en 2021, pour sortir de ma routine et de ma chambre. Il y a eu des petits pas, comme m'a reprise du Ski, que je repousse depuis 16 ans, mes quelques match Tinder. Il y a eu de gros efforts, comme ma soirée avec L'espagnol et son plan ou mon changement de job. Mais il n'y pas eu assez. Ce sont des exceptions, pas des règles que je suis. Il faut donc passer à la vitesse supérieur.

Les bonnes résolutions


Pour ne pas m'endormir pendant des mois, il me faut de solides résolutions et les intégrer dans ma vie, ne plus en faire des exceptions que je ne réalise que lorsque les astres se rencontrent. Il y a des choses à éliminer, des choses à poursuivre et des choses à faire. J'ai vaguement réfléchi à quelques pistes:

Poster ici avec régularité


Je vais être honnête, si je poste ici avec peu de régularité ce n'est pas par manque de temps. C'est parce que ça me force à l'introspection et que, bien souvent, ça me force à bouger. Et que souvent, le bruit blanc me dis : " Non mec, va pas sur FTS. Après tu vas culpabiliser, tu vas penser, c'est chiant de penser, ça use. Bois plutôt un verre. Fait une partie de jeux vidéo, à la place. Une petite branlette, ça te branche?"
Il me faut donc poster avec régularité, comme dans un journal intime qui devrait se transformer en épopée sexuelle casanovesque. On y croit. Je m'engage donc à poster, sauf exception, aux moins une fois par semaine dans ce journal. Histoire d'avoir à minima un effort à faire.

Davantage entretenir mes cercles sociaux

Avoir de gros groupes de potes actifs me manque davantage que d'avoir une nana, on va pas se leurrer. Si je résume, j'ai actuellement divers cercles qui ne se touchent pas:
Mes 2 anciens potes de d'uni avec qui je reste assez proche. On se vois une fois par semaine pour faire du badminton ou une bouffe ou les trois. Ils sont davantage pote entre eux qu'avec moi, ils sont partis en Australie ensemble et tout. Donc ils pensent pas tellement à moi pour partir en voyage ou faire des trucs.
Mon vieux cercle d'amis d'enfance, qui se compose du Rital, en couple, du Porto, en couple aussi, du Frocard, exilé en Guadeloupe et de Wing et Mortitia. On se voit de temps à autre, on reste globalement proche mais les chemins pris divergent. Ils proposent peu de chose et semblent vouloir se diriger vers une vie de famille. Pour Wing et Mortitia, les choses sont ce qu'elles sont.
Mes anciens collègues players, Mac et Stef. On se fait encore régulièrement des apéros, toutes les grosses soirées défonce se font avec eux, mais j'ai moins de temps à leur consacrer. In fine, pour pas mal de chose, c'est avec eux que j'ai maintenant le plus d'affinité.

On peut encore ajouter quelques connaissance et, un peu à part, L'Espagnole. Et ça résume l'entièreté des gens avec qui j'ai des relations en dehors du taf. Des cercles bien cloisonnés, qui ne se connaissent pas ou peu. C'est pas l'idéal pour avoir une vie sociale épanouie. Car, forcé de répartir mon temps entre ces différents cercles, je ne suis pas nécessairement assez proche de tous et on m'oublie souvent pour faire des trucs cool le week-end. Je dois renforcer mes relations avec eux, quitte à ce que les cercles se rejoignent. être plus proactif. Et essayer d'intégrer de nouveaux groupes, j'ai pas encore réfléchi au moyen.

Sortir de ma zone de confort


J'ai fais des efforts, mais pas encore d'efforts violents. Il me faut du très concret. Je vais lister ici une liste de choses qui me trottent dans la tête, mais que j'ai jamais fait, car le bruit blanc toujours étouffe l'envie. C'est que des trucs relativement "difficiles" pour moi. C'est pas exhaustif et c'est classé par ordre de difficulté:

->Me taper une pute. C'est légal ici, rassurez-vous. Je sais pourquoi j'ai jamais tenté l'expérience et je vous garanti que c'est pas pour des raisons éthiques...c'est pourtant un truc que je veux faire.
->Faire une via ferrata. Mes potes d'uni sont friants de ce genre de truc. Moi pas, j'ai un peu le vertige. Ca fait des années que je dis que je suis chaud pour essayer, sans jamais franchir le cap.
->Me payer un vrais shooting, avec un vrais pro. Pour les sites de rencontre et tout. Même si je sais qu'un vrais pro peut faire des miracles, j'ai toujours du mal avec la gestion de ma tête en photo. Ca serait un cap délicat, et ça serait utile.
->Convaincre wing de franchir les quelques tabous qu'il lui reste. Pour être honnête, c'est elle qui repousse un peu les limites et qui est demandeuse, je crois que je lui ai refilé le virus du BDSM. Ce qu'il reste à faire pour le moment elle n'est pas motivée. Ca me demandera de la persuasion, de l'adresse et du doigté. Ca me demandera d'agir.
->Partir en voyage seul, ou avec des groupes organisés que je ne connais pas. Très difficile pour moi, mais je prends de l'âge, les gens se casent et ça va devenir nécessaire si je veux bouger. Je trouve toujours un prétexte : le temps, la tune, le corona. Bullshit, c'est la zone de confort. Je veux tenter le truc, et je veux si possible y développer ma drague.
->Sortir seul. Très, très difficile pour moi. Ca demande un sens de l'intégration que je n'ai pas, je suis encore trop patibulaire. Je peux sortir seul et rester dans mon coin, mais c'est pas le but. Sortir seul et m'intégrer, voilà un défi.
->Draguer de manière frontale: J'ai pu le faire que dans une période très réduite de ma vie. En général, je ne montre pas ou peu d'intérêt. Je ne suis pas en mode séduction, je ne tente pas le kissclose, je ne fais rien. C'est pour ça que j'ai choppé que des nanas que j'étais CERTAIN de chopper. Des amies, en général. Enorme effort en vue.

Si je fais la moitié de cette liste, c'est déjà pas mal.

In fine, y'a du boulot et cette fois je vais passer ici régulièrement pour faire l'état des lieus. Bonne année.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] La suite, vite ! le 31.12.21, 06h47 par Onmyoji
  • [+2] Cool le 02.01.22, 00h50 par FK

Pour ce qui est de tes cercles d'amis qui ne se croisent pas, pas certain que ça soit le principal problème. Si tu veux que tes potes pensent plus à toi quand ils organisent quelque chose, organise toi-même des trucs auxquels tu les invites. Tu peux même faire d'une pierre deux coups en organisant une sortie qui est dans ta bucket-list (via ferrata, voyage, etc).
Pour intégrer de nouveaux groupes : meetup, éventuellement OVS ? Si tu aimes le BDSM, participe à des munchs, rapproches-toi de la scène kink / sex-positive de ta région ?

Bon réveillon et à la semaine prochaine alors :wink:

Bon.
Sans surprise, ma résolution de poster ici une fois par semaine, dans l'cul.
J'y pense souvent, cela dis. Mais toujours, une irrépressible paresse s'empare de moi. Se livrer, réfléchir, écrire et tout. C'est fatiguant. C'est pas contre vous, hein. C'est juste que j'ai franchement pas une vie assez intéressante pour alimenter un journal hebdo. Donc je vais faire un petit résumé du trimestre.

Au niveau du job, une accalmie dans le daily business m'a permis de prendre mes marques et de prendre mon job de chef d'équipe et de key account manager. Maintenant, ça roule pas mal du tout. J'avais une équipe de 3, qui s'est transformée en équipe de 2 quand j'ai du faire mon premier licenciement, fin du mois passé. Donc bientôt de la chaire fraiche, de chouettes projets, une totale liberté dans les horaires et la manière dont je gère mon taf. Ca me plait bien. La boite me paie même des cours de management personnalisés sur mon temps de travail. Quand je vois ce qu'une petite boite tout juste sortie de son statut de startup me permet de réaliser par rapport à une grande banque privée, ça me fait quand même bien marrer.

Niveau trucs avec des gonzesses, je vois et pine toujours Wing régulièrement. Elle cherche toujours un peu plus loin ses limites et elle est maintenant autant kinky, voir plus, que moi. Je devrais pouvoir boucler la boucle de ce que je veux cette année.
Sinon, j'ai fais une soirée avec l'Espagnole en janvier. On voulait finir dans une boite techno, on s'y dirigeait raides défoncés quand on a croisé une ancienne camarade d'université à moi. J'ai jamais trouvé la miss terrible et il m'a toujours semblé que je ne la laissait pas indifférent. Aussi sec, l'Espagnole l'invite à venir avec nous dans la boite. La moeuf hésite pas une seconde, plante là ses copines et se pointe faire la fête avec nous.
C'était très sympa, mais j'étais absolument raide parti. A un moment donné, je sais plus pourquoi, je me suis retrouvé à embrasser brièvement en même temps l'Espagnole et mon ancienne pote de cours dans un "bisous à 3" qui devait avoir tout l'érotisme d'une enculade de limaces, vu de loin. Rien à battre, je le compte quand même comme 2 kissclose, pour le score. Et je me demande si 2 en même temps, c'est pas multiplicatif. :mrgreen:. Mais y'a rien eu de plus, j'étais bien trop raide. Vla pour les filles, pour l'instant.

Sinon, dans les trucs cool, je continue religieusement à faire du badminton aux moins 1 fois par semaine, j'ai une vie sociale "correcte" si j'excepte les week-end, je suis parti 4 jours à Londre avec Wing et c'était cool.
J'ai pas totalement lourdé mes bonnes résolutions sinon. Y'aura des news.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bien joué le 12.03.22, 00h02 par Safrania95
  • [+2] Like a boss ! le 12.03.22, 11h13 par FK
  • [+1] Cool le 12.03.22, 16h07 par Onmyoji
  • [+2] La suite, vite ! le 13.03.22, 12h00 par Jalapeno

C'est toujours un plaisir de te lire, et surtout des choses comme ça ! Content que ça aille bien en ce moment :)

Mais même sans ça en fait : t'es pas obligé d'avoir des win à raconter pour être légitime à poster. Tu as une trajectoire très singulière, ça te donne une pertinence forte, t'es toujours agréable et constructif, même dans la tempête; de facto, tu es un membre marquant de FTS.

Même sans rien d'épique à partager; ton regard, ton expérience, mais aussi ton avis sur d'autres trucs sont toujours super intéressants pour tout le monde ici. Toujours cool et constructif d'échanger avec toi, et puis je pense que tu beaucoup plus apprécié ici que tu ne le crois. Bref, tu fais partie de la Légende, FTS c'est ton boy's club et tu y as ton fauteuil avec ton nom dessus à vie, n'en doute pas. .
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bien joué le 12.03.22, 13h15 par BirdonTheWire
  • [0] Ca va mieux en le disant le 12.03.22, 16h07 par Onmyoji
  • [0] Oui le 13.03.22, 12h00 par Jalapeno
  • [+2] Merci ! :) le 19.03.22, 13h26 par Oldboy
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

,

C'est gentil ça FK, ça fait plaisir ces quelques mots.
Je vais donc me fendre d'un poste en ayant particulièrement rien a raconter vu que j'ai la grippe pour la 4 ème fois en 6 mois (vu que je baise que Wing je m'inquiète pas trop pour le SIDA).

Avant hier, j'ai eu un petit pic a 40°+ ce qui fait que je me suis levé de mon pieu au milieu de la nuit en tremblant, en riant, sans trop savoir si je dormais encore ou pas. J'avais l'impression d'être ivre mort. J'ai eu une espèce de crise de sociabilité ce qui fais que j'ai envoyé un message à un groupe de (2) potes pour une bouffe, un message dans le groupe de mes anciens collègues pour une bouffe, un message à ma mère pour une bouffe, un message à un pote à Lyon pour une rencontre, un message à mon pote d'enfance G pour un apero ce soir. Puis, tel le connard satisfait, je me suis rendormi et j'ai totalement oublié jusqu'à ce que je check mon téléphone hier matin. Ils ont tous acceptés, à mon semi désarrois. Et je me suis pris une invitation à un anniversaire dans la foulée et j'ai du refusé 2 verre hier et avant hier pour cause de grippe.

Ca peut sembler parfaitement anecdotique, mais ce genre de "rush social" me fait à la fois plaisir et pas plaisir car j'aurais moins de soirée à consacrer à lire 3h ou geeker 3h tout seul la semaine prochaine, vu que mes mardi mercredi jeudi vendredi sont maintenant pris. Je devrais faire ça plus souvent, cela dis.

Sinon, Wing m'a avoué dans un délire alcoolisé avoir des phantasme de viol, je vais donc faire ça dès que j'aurais récupéré, même si je vois pas fondamentalement ce que je peux apporter de plus au roleplay que ce que l'on fait déjà. Peut-être devais-je aller chercher mon FAS90 à la cave.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] mdr !! le 19.03.22, 13h39 par FK
  • [0] OMG le 21.03.22, 19h32 par Thedaze

J'ai lu tes posts... Ça fait très problème de riche mais c'est pas parce que j'ai choppé beaucoup dans des contextes rocambolesques que ça a fait de moi un mec heureux. Expérience intéressante certe mais avec pas mal de limites.
J'appellerai ça le syndrome de l'artiste. T'es envié et tout mais au fond t'es hyper torturé et cassé de l'intérieur. Un côté fascinant pour les autres mais hyper dur à vivre pour soit même.
Bonne continuation amigo, toujours plaisir de te lire !
"Un être libre, c'est rare, mais tu le repères tout de suite, d'abord parce que tu te sens bien, très bien quand tu es avec lui."
Charles B.

Oui, ça n'a rien de neuf finalement, les femmes et la séduction ne sont pas un remède aux autres maux qu'on peut avoir. Déjà que même dans le domaine relationnel il n'y a pas que des bienfaits. Ça reste essentiel de travailler sur toutes nos failles, même si personne n'est parfait et qu'on ne guérit pas de tout. Si moins en faisant cela on peut aussi trouver comment ne pas se mettre dans les situations qui nous nuisent.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] 100% d'accord le 22.03.22, 19h44 par Thedaze
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Je disais la dernière fois enchainer les grippes. Après l'épisode du 18 mars, j'ai eu un autre épisode fin mars tellement violent (le gros con que je suis n'avait pas d'antipyrétique) que j'ai finalement vaincu ma réticence et appelé un médecin, qui m'a dit de me bouger de suite aux urgences, soi-disant que 3 épisodes de grosse fièvre en 1 mois, c'est pas normal.
J'arrive là-bas, je subis le rituel des 2 heures d'attente, je vois un médecin qui m'engueule car je suis, apparemment, complètement déshydraté. Ni une, ni deux, il me perfuse et ça sera 4 litres de liquides qui passeront dans mes veines dans la journée.
Sur place, je me sens "pas si mal" et je veux "rentrer, car j'étais plus mal pendant la nuit, là ça va". Ils m'annoncent que j'ai encore 40 de fièvre, que je devais être à pas loin des 42 pendant la nuit pour avoir perdu 6 litres de flottes en dormant et qu'il faut faire des analyses.

5 prises de sang, 3 échantillons d'urines, 2 frottis de la gorge, un scanner du tronc et 9h plus tard, je fini par avoir l'autorisation de rentrer chez moi à condition de m'hydrater. Bilan des analyses de cette prestigieuse (et horriblement couteuse, ma franchise annuelle est décédée) clinique privée? Nada. Juste qu'ils ont trouvé un taux infectieux énorme dans le sang, pas la source.
Je vois la semaine qui suit un infectiologue tellement cher que sa salle d'attente est plus vaste que mon appartement, avec des moulures au plafond et un plancher qui penche, signe de prestige à Paris comme à Lausanne. Il m'a fait faire un tas d'analyse, j'ai pas le sida (putain, ça aurait vraiment été le comble ça, vu le peu que je chope), j'ai pas d'hépatite, j'ai pas la fièvre Q (je sais pas ce que c'est, mais ça m'aurait vexé aussi un peu je pense), bref, il en sait rien. Mais je me sens en pleine forme, c'est sans doute terminé, je vais pouvoir avancer.

Après 15 jours plutôt en forme à me remplumer, rebelotte vendredi soir (évidement, long week-end et il fait beau) nouvelle attaque de la maladie la plus naze du monde. J'ai passé mon week-end au pieu à grelotter. Aujourd'hui, si j'écris ici, c'est que je suis saoulé et presque vexé. Personne ne sait ce que j'ai, j'ai pas réussi à m'auto diagnostiquer sur google, et ma maladie est nul à chier. Je m'explique.

Certes, on voit que je suis malade, mon employeur ne peut pas trop me reprocher mes absences. J'ai fais un fichier Excel. Sur les 45 derniers jours, j'ai été malade 41% du temps. En moyenne, tous les 11 jours, les 3/4 du temps sur un week-end. Déjà ça, c'est vraiment nul à chier non?
Alors oui, je perds du poids car je perds l'appétit pendant et après ces épisodes. 4kg de perdus, pour le moment. Petite sèche avant l'été. Mais punaise, la maladie en elle-même est tout sauf épique.
Si je crachais du sang, si j'étais perclus de douleurs atroces, si un cancer foudroyant me rongeait les entrailles, ça aurait un côté noble. Je pourrais limite m'en servir pour essayer de draguer entre 2 épisodes de fièvre, en jouant sur l'instinct protecteur d'une fille perdue ou un truc du style. Mais là, les symptômes sont toujours les mêmes : Forte fièvre avec frisson, léger maux de tête, nez qui coule, léger maux de gorge et grosse fatigue avec frissons et tout. Pas de douleur, pas de toux, pas de voile de la mort qui danserait à l'orée de mon regard. Une "ptite grippe" quoi. Une "ptite grippe" qui s'en va et qui revient, sans explications, prévisible et ridicule.

Bref, tout ça pour dire que je passe l'essentiel de mes week-end au pieu ce qui retarde quelque peu les plans que j'avais en tête, surtout que j'ose pas poser de vacances, de peur que ça tombe sur un épisode. Pour être un poil plus sérieux, y'a pas 50 causes possibles pour ce type de trouble apparemment : Cancer, infection dissimulée type endocardite bactérienne, trouble rhumatologique ou maladie auto-immune. Pour l'instant, ils ont rien trouvé et d'après le toubib, dans presque la moitié des cas, ils ne trouvent jamais. Tu passes en gros ta vie avec ça.

Pour l'instant, au contraire de genre, Wing et ma mère, je suis pas inquiet pour 2 sous mais juste un poil saoulé de perdre ainsi mes week-end et vexé, moi qui suis à la recherche d'un peu d'épique et qui ne suis jamais malade, d'avoir attrapé ce qui semble être la maladie chronique la plus naze du lot.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 19.04.22, 20h09 par Safrania95
  • [0] Courage le 20.04.22, 04h19 par Onmyoji
  • [0] Courage le 20.04.22, 07h56 par The_PoP
  • [0] Courage le 21.04.22, 12h10 par Esope

J'imagine que tu as déjà du creuser du côté des infections des reins (pyélonéphrite), un ami a eu cette crasse avec des symptômes très similaires à ce que tu décris.
Bon courage en tous cas, ça a l'air galère quand même ce truc.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Pertinent le 20.04.22, 04h55 par Onmyoji

Quand tu parles de "taux infectieux énorme dans le sang", tu veux dire qu'on t'a découvert une septicémie? Si oui quel est le résultat des cultures bactériennes ?
Si par là tu veux plutôt dire que tu as fait une hyperleucocytose (poussée énorme de globules blancs), ou hyperlymphocytose (idem pour les lymphocytes, qui prennent en charge l'immunité acquise) c'est moins précis mais c'est un indicateur en soi.
Tu as commencé à évoquer des fatigues il y a six mois après tes changements de rythme de travail. Dans le passé récent je ne vois que ça.
Mais est-il possible que tu aies fait une infection courte, passée inaperçue et pas ou mal soignée (là où le traitement est pas fini parce que tu te serais senti mieux et "fait bien laisser bosser son corps" ou où le traitement c'est de la gnole ou autre remède maison?)?

Ton truc c'est étrange car il semble y avoir une périodicité.
Est-ce qu'il y a quelque chose dans ton rythme qui pourrait affaiblir périodiquement ton système immunitaire ou qui pourrait favoriser une infection parce que tu vas te déshydrater (ie tu fais une séance à la salle plus longue en fin de semaine), irriter tes poumons (possibilité si infection bronchique profonde) ou autre ?
Tu parlais de coke à un moment? Si tu as une sinusite un peu dissimulée suivant ce que tu te mets ça pourrait la faire passer dans le sang plus facilement.
Tu parlais aussi de prods et de musclors qui se chargeaient. Et d'une motivation à aller à la salle. Si tu suis le même régime qu'eux ça pourrait avoir un impact.

Pour moi c'est en effet plus bactérien que parasitaire, et une pyélonéphrite ça pourrait être une orientation (ou un lien avec un calcul rénal ou biliaire qui déclencherait une inflammation des familles mais là il te manque les douleurs atroces ailleurs. À moins d'un microcalcul. Un calcul peut être lié à des excès de calcium ou au pH dans ce que tu bois, aux lipides ou plein d'autres trucs et ça paraît éloigné du problème)
Ça pourrait être aussi une infection dentaire à la con (parce qu'elle est pas en permanence en contact avec ton sang, ça va dépendre aussi de l'état de tes gencives ou autres. D'ailleurs je viens de penser que ça aussi la coke ça peut jouer) ou un autre truc pour lequel la bactérie est d'une manière ou d'une autre dissimulée à l'organisme un temps puis revient à la charge (par exemple dans un kyste pulmonaire ou autre).
On t'a filé des antibiotiques lors de ton épisode échantillons ?
L'autre solution c'est que tu aies fait un covid inaperçu et que tu fasses un covid long, les formes actuelles sont à tropisme nasal mais pas que. Si parfois ça t'attaque le cerveau et/ou un peu le reste de manière générale; suffisamment pour exciter la réaction inflammatoire, ça peut te mettre dans cet état?
Est-ce qu'on t'a donné, en dehors d'antipyrétiques, de vrais anti inflammatoires, stéroïdiens (cortisone, prednisone/prednisolone) ou non stéroïdiens (y en a une ribambelle à citer mais c'est clairement indiqué dessus) lors de tes épisodes, et si oui quel effet ça a eu?
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Je suppose que syphilis aussi ça a été écarté.
Je vois mal comment un homme jeune en pleine forme comme toi puisse faire une infection profonde (à moins que tu ne nous dises pas tout sur ton mode de vie).
J’espère que ce n’est rien d’incurable.
Au pire une fièvre prolongée cheloue avec laquelle tu peux vivre vaut mieux qu’un lymphome ou une neoplasie.
Tiens nous au courant des avancées des investigations.
Courage mec.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Pertinent le 21.04.22, 11h46 par Onmyoji

@Onmyoji : Alors là, aucune idée. Pas de septicémie mais "Un taux infectieux", je ne sais pas du tout ce que ça signifie, si ce n'est qu'il y a une infection :D. Mais non, j'ai en général une santé de fer, pas d'infection indétectée.
Pas de drogue non plus, j'ai rien pris depuis l'année passée, pas de musculation je ne fais que du badminton depuis 9 mois. On m'a pas filé d'antibiotique, une fois mes "crises" passées les échantillons de sangs sont normaux. On ne m'a filé que des antipyrétiques.
La syphilis a été écartée oui, comme une pétée de trucs dont je connais même pas le noms. Je verrais bien lundi si il avance, personnellement je n'arrive pas à exclure totalement le fais de juste choper, à la chaine, le virus du rhume ou de la grippe, tant les symptômes sont ressemblants. Je verrais bien!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 27.04.22, 04h37 par Onmyoji

Alors que (je crois) affronter une rechute vu la nuit que j'ai passée, j'ai quand même envie d'apporter un peu de positif.
Comme on est déjà, bordel de merde, 5 mois dans l'année et que j'ai tenu aucune résolution, je me suis fais violence. Le terme semble un peu absurde pour un truc cool, mais croyez-moi, je n'en use pas en vain.
Hier soir donc, sentant revenir les prémices de mes "Grippes Intermittentes", j'ai book mon voyage.

En juin, sauf incident, je vais donc partir en Turquie avec un groupe d'inconnus d'à peu près mon âge pour un voyage semi aventureux. La vache, tout mon être s'est révolté pour ne pas que je franchisse le cap : "C'est trop cher, t'en a déjà pour 2500 chfs de facture d'hôpital, tu connais pas les gens ça va être galère, tu risques de faire une rechute sur place et de passer tes vacances au lit, blablablablabla".

En fait, les 2 trucs qui me bloquent, je les connais absolument: Le premier, de loin, c'est la promiscuité. Je suis me suis tellement habitué à vivre tout seul que je suis infoutu de chier si quelqu'un se trouve dans l'appartement, à plus forte raison dans la même pièce. C'est même pas une question de pudeur, je ne suis pas particulièrement pudique, mais c'est mécanique. Et c'est, paradoxalement, très chiant. C'est le motif principal qui m'empêchait de booké.
Le second prétexte, c'est l'habituel "Je me demande si y'aura des jolies filles et si c'est pas le cas, je me demande si j'ai pas mieux à faire". Les groupes sont mixtes, donc, mais dans mes réactions il n'y a jamais beaucoup de logiques.

Le cap est toutefois franchis, après des années de tergiversations. Reste à régler ces petits problèmes de santé et je pourrais m'atteler aux autres résolutions.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien joué le 03.05.22, 09h56 par Jalapeno

Ma maladie est partie comme elle est venue : Sans prévenir, sans grâce, en ne me laissant qu'un mauvais souvenir et une facture de 3k. Je ne saurais donc pas ce que j'ai eu, mais osef.

Ces derniers temps, je croule littéralement sous le job, j'ai rien fait d'extraordinaire. Un week-end canoé baise en Ardèche avec Wing qui s'est transformé en week-end canoé-dodo vu que j'ai tapé une splendide insolation et que je suis donc resté en PLS à dormir 12h.
Un anniversaire début Mai, peu après mon dernier "épisode fiévreux" ou j'ai, pour changé, pas trop géré ma consommation de bibine ce qui a fait que j'ai du rentrer me coucher à 22h sous peine de plus être capable de prendre le train.
J'ai vu des gens, mais refusé pas mal de trucs pour cause de fatigue, dormant toujours aussi mal. J'ai retrouvé mon état normal, mon rythme de croisière : Une apathie calme, sans gros stress, sans grande peine, sans grande joie. Normal. Niveau gonzesse, à part Wing avec tout roule toujours, RAS.

Enfin, pas tout à fait. L'Espagnol a décidé de se mettre à la guitare avec une copine à elle et elles m'ont demandé de leur montrer des trucs. On s'est donc posé dans les vignes et je leur ai montré comment jouer Dust in the Wind et des conneries du genre. Ensuite, dans un bar, mais j'étais naze et j'ai écourté.
Evidemment, comme je refuse souvent de bouger et que j'ai la tête ailleurs, ça titille l'ego de l'Espagnol qui me contacte de plus en plus souvent pour me voir, je connais par cœur ce type de comportement. Elle est mûr, je pourrais la soulever là, mais pour le coup, j'ai pas envie. Je grille trop d'énergie dans mon job je pense, mais j'y reviendrais.

Sinon, dans 3h je me casse pour une semaine en Turquie pour "l'aventure". Avec 9 inconnus. On sera 5 gaillards et y'aura 5 nanas. J'appréhende vaguement, c'est une grande première. Ca génère ce que j'appel chez moi un "état de stress" c'est à dire un vague malaise qui fait un peu bouger l'aiguille de mon humeur placide.
J'espère que y'aura des bonasses.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] La suite, vite ! le 06.06.22, 08h43 par Jalapeno
  • [+1] Bonne idée ! le 07.06.22, 22h36 par FK
  • [+1] La suite, vite ! le 08.06.22, 08h05 par The_PoP

Ça va être super cool !
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre