Oldboy : Un nouveau départ ( bis repetita )

Note : 212

le 04.03.2019 par Oldboy

178 réponses / Dernière par FK le 07.06.2022, 22h36

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Répondre
Pour Wing, toujours pas convaincu que ce soit un bon plan de la choper si toi tu n'es pas prêt à t'engager dans un truc un minimum sérieux.
Si c'est juste pour te rassurer sur du court terme et puis rebondir avec une autre, ça va flinguer ton amitié avec elle, parce qu'elle a l'air de vouloir plus qu'un simple plan cul.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] C'est pas faux le 04.06.19, 21h50 par The_PoP
  • [0] Absolument le 04.06.19, 21h56 par Oldboy

Edit : Je développe un peu

Non, si je la choppe ça sera sans lendemain. Pour le moment, comme le dis un grand philosophe de votre beau pays, j'attend d'avoir envie d'avoir envie. C'est pour ça que je coupe le porno pour 1 mois aux moins, si j'arrive. Le manque est important, pour moi ça veux tout dire, c'est un besoin.

Avant de me retrouver seul pendant 6 ans, j'aimais le cul comme un mec normal. Maintenant, m'en fout. Aucun manque, rien. Je suis même jamais allé aux putes. Je me satisfait dans le porno. Le fait de pas être guidé par ma bite ne m'aide pas à chopper, je n'ai pas d'envie. Davantage envie de tendresse / partage que de ça. Je suppose que c'est une des raisons principales à mon inactivité. Donc je vais essayer de soigner ça.

Cette perte de sensibilité au sexe est sans doute due à la dichotomie dans ta relation entre le cul et l'affection. Tu dis toujours qu'elle était incroyable, mais franchement mauvaise avec toi. Ce qui vous empêchait pas de baiser.
D'une certaine manière tu ne veux plus quelqu'un d'autre, tu veux la remplacer par quelqu'un qui te donne ce que tu n'as pas eu chez elle. Et ne pas être déçu par les autres.
C'est une connerie. Une fille qui te donnera de l'affection et qui est normale et tient à toi, elle voudra aussi du cul avec toi.
Tu n'es pas guéri de ton ex. Tu avances sur plein de points mais faudra bien que tu reconnaisses ton problème par rapport à elle.
Tu parlais de trahison pour ton cousin?
Pour une histoire terminée?
Ok, il y a des choses qui ne se font pas mais il parait que vous n'êtes pas proches. Et si elle s'en fout elle mène les danses...

Si ton psy Tré pourrait inutile changes-en.
Ça me paraît évident que sur le point "espagnole", tu t'enfonces dans un marasme toxique sans t'en rendre compte.
C'est auto destructeur et tu appliques le schéma qu'elle appliquait avec toi.
Ce serait trop con de lui donner satisfaction non?
Là si tu trouves une fille bien qui te donne de l'affection sincère, à ton premier passage à vide qu'est ce que toi tu vas lui faire? Pas du bien. Tu as conscience de ça?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 05.06.19, 18h06 par Oldboy
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Il y a du vrais, je lui garde rancœur car c'est moins " fatiguant " que d'aller de l'avant. Comme je vois souvent wing car c'est moins " fatiguant " que de mettre de nouvelles nanas dans mon cercle social.
J'ai quelques pistes que je vais faire, et cette fois je m'y tiendrais, d'ici août.

1. 1 mois aux moins d'arrêt total du porno pour voir comment ça influence ma libido. A mon avis, elle va diminuer avant de remonter, ça m'avait fait ça la dernière fois.

2. Reprise régulière d'un peu de sport, n'importe quoi, aux moins une ou deux fois par semaine pour commencer. Les résultats devrais êtres rapides.

3. Aux moins une sortie ou je sors pour draguer. Pas pour me démontrer la gueule, pas pour faire n'importe quoi, mais pour draguer. Sans me mettre minable. Pour le sport.

4. Faire un shooting photo avec mon pote revenu d'Australie, qui est plutôt bon. Je lui ai appris les bases de la photographie et lui ai filer le virus, il me doit bien ça.

Les deux premiers points, éventuellement le 3 ème, seront faits cette semaine. Ça fait longtemps que je le sais, mais j'ai surtout besoin d'un but, d'un objectif, d'une envie claire. Si j'avais une vraie envie de chopper des nanas en soirée, je pense que je me bougerais. Si j'avais une vraie envie de baiser, j'irais aux putes. Si j'avais vraiment envie d'une nouvelle copine, je ferais davantage d'efforts pour me sociabiliser. Il faut que je sorte de ce brouillard dans lequel j'hère depuis des mois.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bonne idée ! le 05.06.19, 20h33 par The_PoP

Désolé, j'ai un peu fait mon troll de bas étage j'avoue. Simplement Oldboy en parle depuis tellement de temps, il y revient tellement souvent que bon, visiblement y aller lui mettrait au moins les idées au clair là dessus.

Et puis avec un brin de recul, j'me dis qu'une nana qui visiblement craque pour lui, qui le connait pas si mal, qui est mimi, et qui a une super opinion de lui.... bah il pourrait lui arriver pire que de lui donner une chance. Parce qu'au fond je crois que ça lui donnerait une chance de se débarrasser de ses chimères qui lui pourrissent un peu la vie..

Je sais que le chemin est un peu le but, mais sur ce coup là, j'me demande si un but sain ne remplacerai pas avantageusement un chemin compliqué... Des fois, les belles histoires sont aussi les plus simples :) (Cassededi à ceux qui savent)


Dernier point : depuis quand sur FTS on ne dit pas "Fonce" à un mec qui a une opportunité avec une nana qu'il décrit comme géniale et bonne depuis longtemps ?

Quand à Wing, elle n'a pas l'air non plus en sucre cette petite.

Bon après j'peux me tromper hein... Et faut pas m'en vouloir.

Bon courage à toi Oldboy !
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

T'inquiète c'est des réflexions de passage.
Wing revient souvent car c'est la seule ( à part Mortitia que je vois moins ) nana de mon entourage. C'est la seule nana de mon entourage. Faut que j'inclue plus de filles dans mon cercle social, comme ça j'aurais d'autres culs à renifler.
Recoucher avec why not, davantage par contre c'est tout à fait exclu. J'ai vu des tas de gens pénétrer des groupes sociaux bêtement à travers des soirées dans les bars, en abordant des inconnues. Faut que je trouve comment faire, ça me fera aux moins pénétrer quelque chose.

Salut Oldboy,

Je n'ai malheureusement pas pu remonter depuis le début de ton journal, je me suis contenté de lire les derniers posts et j'espère que mon appréciation de la situation ne sera pas trop faussée.

Tu m'as l'air en porte a faux dans ta vie. Tu es prisonnier du porno, des jeux vidéos de l'alcool. Si j'ai bien compris, tu as du mal a te bouger et te donner de la motivation pour t'en sortir. Tu as perdu l'envie du sexe (symptôme de dépression ?) et tu n'as pas trop de direction dans ta vie.

Il y a un an, j'étais dans une situation qui avait pas mal de points communs avec les tiens. Ma seule dépendance était celle a ma copine, mais c'était bien plus fort que la plus dure de drogues.
Je ne savais pas dans quelle direction aller dans ma vie, autant du point de vue professionnel, que relationnel.
Je me sentais écrasé et castré par la routine et les obligations. Je ne voyais pas plus loin que ma semaine.

Le voyage m'a permis de prendre beaucoup de recul sur ma vie. De mieux me connaître et de savoir ce que je veux. De rencontrer des gens qui sont devenus sources d'inspiration et de motivation. Et de me détacher tant bien que mal de ma copine.

Même s'il n'est pas encore fini, je sais que je vais revenir dans la vie active avec une motivation et une ambition que je n'ai jamais eues jusque là.
Quand je parle de mes projets et de mon évolution a mes amis - je précise que je ne parle pas de séduction -, ils sont souvent bluffés.

Peut être as tu aussi besoin de ce recul, de cette distance de tes addictions, et de ce nouvel air pour prendre de nouvelles résolutions toutes fraîches. Ça peut être un mois, deux mois, un an, le temps dont tu ressens le besoin, mais ça peut beaucoup t'aider.
Et ça revient souvent moins cher que de vivre en Suisse.

The_PoP a écrit :Et puis avec un brin de recul, j'me dis qu'une nana qui visiblement craque pour lui, qui le connait pas si mal, qui est mimi, et qui a une super opinion de lui.... bah il pourrait lui arriver pire que de lui donner une chance. Parce qu'au fond je crois que ça lui donnerait une chance de se débarrasser de ses chimères qui lui pourrissent un peu la vie..
Toujours pas d'accord avec toi là dessus PoP. Parce qu'elle est certainement prête à lui donner une chance mais pas lui. Du coup c'est les envoyer tous les deux au casse-pipe.
OldBoy, oui ça pourrait te débloquer mais tu as d'autres pistes pour le faire (ie : draguer d'autres nanas) et tu me sembles prêt à les suivre. Donc je vois pas l'intérêt d'impliquer Wing là dedans, quand bien même elle le voudrait et elle aurait les épaules pour encaisser un rejet.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien vu le 06.06.19, 05h04 par Onmyoji

Quelques news en coup de vent, que je vais classer en liste, mais sans numéroter car j'aime pas les maths.


Le sport
: Même si je suis un ancien sportif " solide ", pas la première fois que j'arrête. J'ai choisis le badminton pour reprendre, une fois de plus, et c'est un choix judicieux. Pas le badminton de plage, attention. Nan, plutôt le badminton en salle, contre des bons joueurs sportifs de 25 ans, qui te laisse trempé comme par une mousson, à genou, avec l'envie de gerber. Une cession par semaine, de 1h-1h30 pour le moment, je passe à deux la semaine prochaine. Putain, quel bien ça fait. A part la boxe en sparring, je connais rien de plus fatiguant que cette merde.

Le Porno : Je me l'étais interdit depuis le 1er juin, j'ai craqué 2 fois. L'addiction est réelle, palpable. Pire que l'alcool, pire que la clope. Fréquemment, je me réveil à 4 heure du matin, la bite à la main, sans me rappeler les rêves m'ayant conduit à de tels comportement honteux. J'ai de l’acnée sur le front. J'ai 15 ans.

Le Job : Pour la 10 ème fois, on essaie de me confier des responsabilités. Je vais finir par accepter de devenir le futur " Responsable migration client " je crois. Evidemment, ca augmentera pas mon salaire de merde mais ça fera joli sur le CV et m'apportera un peu de variété. J'y réfléchis.

Et comme on est sur un site de séduction, les femmes

Pas grand chose. Parfois, Wing viens dormir chez moi, en string, contre moi et tout. Souvent, je suis trop bourré pour avoir envie de baiser. Je la touche pas, enfin pas trop. Bien, mal, constructif ou pas, j'en sais rien et honnêtement, je m'en fout. Au moins je dors bien.
Pendant la grève des femmes, vendredi passé, j'étais en ville. J'ai vu plein de nichons, du coup. Après, on a rejoins 5 copines de Dan dans un bar. Assez jolies, les nanas.

J'étais assis à côté d'une grande blonde, une Suédoise. Elle m'a expliqué sa généalogie et tout. A côté de la blonde, y'avait un Espagnol, un autre pote à Dan, le sosie parfait du mec de la saison 1 de Walking Dead, le type avec le né cassé qui baise la femme du héro. Il était à fond sur la suédoise, il était d'accord avec elle en tout. Moi, j'étais comme d'habitude un affreux cynique.
Du coup, elle l'a ignoré et a passé la soirée à m'envoyer des signaux positifs. Je suis aveugle, donc pas des subtils. Elle a insisté sur le fait qu'elle était célib, m'a pris dans ses bras, cherchais ma compagnie. J'ai pas réussi à l'isoler et j'étais un peu trop gris pour avoir envie de baiser, mais ça m'a bien booster l'égo, finalement. J'aurais pu. C'est déjà ça.

Enfin, l'été arrive en suisse, après des mois et des mois interminables de temps maussades. Le Montreux Jazz, les festivals. Cheers.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Cool le 21.06.19, 21h46 par Onmyoji
  • [+1] C'est bon le 22.06.19, 00h39 par Whaleshark
  • [+1] La suite, vite ! le 22.06.19, 16h03 par Jalapeno

doublon

Récit d'une colère chaude

Je le dis d'emblée, j'écris ici pour tester un truc. Histoire de voir si l'écrit est un exutoire à la rage dévorante qui parfois me saisis. Je tapote mes fautes d'orthographe dans l’espoir que ça me distraira de l'envie de casser des murs avec mes poings. Ils perdent, en général.

Je raconte, en gros. Vendredi passé, mes collègues players Mac et Stef ( ancien collègue ) allaient à un fameux festival. Sauf qu'ils se sont donné rendez-vous sur un bateau, avec une dizaine d'autres personnes, en marge du festival. ( je n'étais pas directement invité) .

Dimanche, j'ai vu Wing et Mortitia, entre autres, pour des grillades. J'ai appris que Mortitia, soit-disant via sa pote, était allée sur le bateau avec mes collègues. Ces jours, j'ai vu mes collègues au travail et pour des verres en dehors. Jamais ils n'ont mentionnés avoir vu ma pote, même si ils savent que je la connais. J'ai vu Mortitia dimanche pour des grillades, elle a mentionné avec un certain malaise avoir vu mes collègues sur un bateau vendredi.

Ce soir, j'ai bu quelques verres avec mes collègues en question. Jamais ils n'ont mentionné avoir vu Mortitia. J'ai mentionné ce fait à cette dernière, et par erreur, cette conne, a envoyé un screen d'une conversation whatsapp ou Mac apparaît alors qu'il était avec moi.

Je me sens trahi. J'aurais accepté, avec une boule au ventre, qu'elle baise un de mes collègues. J'aurais accepté qu'on m'en parle. Elle nie en bloc. Elle m'a appelé, me traite de parano et nie en bloc. J'ai le sentiment qu'on me ment. Qu'on me prend pour un imbécile, comme si j'étais incapable de discerné les nons-dis et les petits signes.

Je ne sais pas si c'est les 3 bières, la chaleur ou la fatigue. Mais je bout d'une rage pure, immaculée. Le sentiment de trahison est la seule chose qui me fasse totalement sortir de mes gongs. Je peux usé de toutes mes ressources intellectuelles ou financières pour taire ce sentiment. Mac est mon collègues, mais je suis immensément plus compétent que lui, je corrige son job auquel il ne comprend finalement pas grand chose. Mortitia m'a appelé, elle semblait sincèrement estomaquée par ma réaction. Wing aussi, qui elle comprend mieux.

Je poste maintenant, avec une envie presque irrépressible de démolir des crânes à coup de tibias, de ruiner des carrières à coups de blablas de démolir des réputassions à coups de ragots. J'écris dans l'espoir que ça m'apaisera, et peut-être demain serais-je apaisé. Car finalement, ce n'est rien. Rien.

Ce rien pourtant me donne des envies de meurtres. Le moindre sentiment de trahison m'est totalement intolérable. Elles le savent. Ais-je vraiment tors?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Ça va aller le 03.07.19, 01h16 par Onmyoji

-Tu te sens trahi car exclu, rejeté en quelque sorte, alors que d'habitude le groupe tourne autour de toi.
Fais attention parce que finalement, tu as parlé de beaucoup d'impressions, de sentiments qui occupent l'espace, mais il y a assez peu de concret. Qu'as-tu comme faits? Le fait qu'elle ait été là-bas, et eux aussi. Et ce screen, dont on ne sait pas la teneur. Mais encore?

-En outre, tu as l'impression que Morticia est toujours sur le fil avec toi, mais tu ne veux jamais agir parce que tu ne veux pas "risquer votre amitié", qui n'est qu'un flirt très poussé avec une connivence extrême, mêlée d'amitié bien sûr mais borderline. Le problème, c'est qu'elle ne va pas "se préserver pour toi" si tu ne fais rien. Elle n'est pas ta propriété. Fais attention à ça, parce que si tu sais que d'autres gars que tu ne connais pas peuvent aller vers elle, elle peut aussi avoir des relations avec des mecs que tu connais; et il faut s'y attendre.

-Dans ce contexte, tes "potes"*, ça reste des players. Et souvent, ça veut dire qu'ils sont potes avec toi jusqu'à ce qu'il soit question de meuf. C'est une loi de cette communauté. Parce qu'à force de réflexions sur les sujets de ce type, on parle de la propriété, des rapports des gens etc, et on arrive à te dire que tu es possessif si tu es sur une nana et qu'un pote la drague. Alors qu'en fait, s'il fait le truc à ton insu en sachant parfaitement que tu es sur la nana (et qu'à la base, elle a pas vraiment chercher à initier avec lui), ça reste un coup de pute.
Si c'est naturel et honnête, et que le gars cherche pas à t'écarter pour "marcher sur tes platebandes", c'est déjà plus du beau jeu, mais même dans cette situation, je pense que j'apprécierais d'avoir une discussion à ce sujet avec la personne.
*et au passage, c'est pas vraiment un pote si tu commences à voir tous les mauvais côtés du gars comme son incompétence en temps de crise. Réfléchis sur ça à plus long terme, quelle que soit l'issue de cette histoire.

J'ai pas une conclusion simple à t'offrir, je peux comprendre ta rage, mais j'ai l'impression que pour le coup, elle est plus construite sur l'idée que l'on t'a mis à part plutôt que sur un fait réellement arrivé. Quand bien même elle est allée sur ce bateau, elle a pas forcément fini avec un de tes "potes".
Par contre, en pétant cette crise, c'est à double tranchant. D'un côté ça peut mettre en avant certaines de tes attentes et valeurs dans tes relations amicales, de l'autre tu peux passer pour un grand malade; surtout si tu fais une crise pour rien.
Il vaut mieux donc se calmer et rassembler les faits la tête à froid.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] 100% d'accord le 03.07.19, 11h53 par r-0
  • [+1] Bien vu le 03.07.19, 12h24 par Jalapeno
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

C'est totalement déraisonnable et j'en ai absolument conscience, c'est sauf erreur le dernier truc qui me fait totalement perdre la boule, avec les années j'ai jugulé tout le reste. Je sais d'ou ça vient et comment ça c'est mis en place mais pas moyen de refouler ma colère dans ces moments là, ni de penser à froid.
A noter que ma réaction aurait été identique si ça n'avait pas été Mortitia mais un pote mec à la place. Ça m'est déjà arrivé de nombreuses fois, au moindre soupçons de trahison / mise à l'écart je sors la personne de ma life, dans le meilleur des cas. J'ai une tolérance zero là-dessus et presque aucune emprise sur mes sentiments dans ces cas là.
C'est un vrais handicap, non seulement je perd des gens qui valaient peut-être la peine que je me calme pour en parler, je me mets dans des états pas possible qui me bouffent pendant des plombes et ça augmente un peu plus ma phobie sociale à chaque fois.
-Dans ce contexte, tes "potes"*, ça reste des players. Et souvent, ça veut dire qu'ils sont potes avec toi jusqu'à ce qu'il soit question de meuf. C'est une loi de cette communauté. Parce qu'à force de réflexions sur les sujets de ce type, on parle de la propriété, des rapports des gens etc, et on arrive à te dire que tu es possessif si tu es sur une nana et qu'un pote la drague. Alors qu'en fait, s'il fait le truc à ton insu en sachant parfaitement que tu es sur la nana (et qu'à la base, elle a pas vraiment chercher à initier avec lui), ça reste un coup de pute.
Si c'est naturel et honnête, et que le gars cherche pas à t'écarter pour "marcher sur tes platebandes", c'est déjà plus du beau jeu, mais même dans cette situation, je pense que j'apprécierais d'avoir une discussion à ce sujet avec la personne.
*et au passage, c'est pas vraiment un pote si tu commences à voir tous les mauvais côtés du gars comme son incompétence en temps de crise. Réfléchis sur ça à plus long terme, quelle que soit l'issue de cette histoire.
Dans l'absolu je m'en fout même si il baise Mortitia, mon plus gros soucis étant que c'est mon voisin de bureau et que mélanger à ce point vie privée et vie pro, je trouve tricky. C'est la dissimulation qui m’insupporte totalement.
Je sais pas si je vais lui en parler, me foutre en arrêt de travail le temps de me calmer histoire de pas le croiser ou lui préparer un coup de pute à ma façon, mais un jour faudra que je trouve une solution pour régler ce problème,.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] WTF le 03.07.19, 11h54 par r-0

Je comprends pas bien ce qui déclenche une telle colère chez toi.

Que tu sois déçu que tes potes t'es pas appelé pour cette soirée, soit. Tu peux leur dire que ça t'a blessé à froid.

Mais en fait ils ont aussi une vie sans toi, t'es pas leur centre du monde.

De plus c'est pas parce que Mortitia y était aussi qu'elle a forcément couché avec un de tes potes. Et même si c'est le cas, bah vous êtes pas en couple, elle t'appartient pas, elle fait ce qu'elle veut et tes potes aussi sans avoir de comptes à te rendre puisque c'est "juste de l'amitié" que t'arrêtes pas de dire, donc tout le monde pense que c'est ok.

Tu te voiles la face avec cette nana, honnêtement, si ça te fait du mal à ce point tu le dis à tes potes de pas baiser avec parce que c'est pas cicatrisé. Elle tu pourras jamais contrôler ce qu'elle fait par contre.

Je comprends pas bien ce qui déclenche une telle colère chez toi.
Une connerie dans ma jeunesse qui m'a rendu limite paranoïaque en ce qui concerne tout sentiment, même faux, ou vague, de " trahison " ou de " médisance " de la part de proche.
De plus c'est pas parce que Mortitia y était aussi qu'elle a forcément couché avec un de tes potes. Et même si c'est le cas, bah vous êtes pas en couple, elle t'appartient pas, elle fait ce qu'elle veut et tes potes aussi sans avoir de comptes à te rendre puisque c'est "juste de l'amitié" que t'arrêtes pas de dire, donc tout le monde pense que c'est ok.

Tu te voiles la face avec cette nana, honnêtement, si ça te fait du mal à ce point tu le dis à tes potes de pas baiser avec parce que c'est pas cicatrisé. Elle tu pourras jamais contrôler ce qu'elle fait par contre.
J'insiste : C'est pas le cas. Pour preuve, j'ai déjà eu les mêmes réactions, voir pire, avec des potes mecs. Faut que je règle ce vieux truc, du coup je vais essayer une thérapie en espérant tomber cette fois sur un type compétent.
Je reste toutefois un peu sceptique : Je sais d'ou vient ce problème, ce qui le déclenche, je pense connaitre tous les sous-jasent impliqués mais rien à faire, je perds le contrôle. Je vois pas trop ce qu'un psy pourra faire, concrètement, mais je tente le coup.

J'ai pu me débarrasser de ma jalousie maladive, j'ai dégagé une bonne part de ma possessivité à coup d’introspection mais ça, j'ai beau le rationaliser encore et encore, impossible, j'explose.
Quand j'aurais réglé ça, que je parviendrais à faire confiance et lâcher prise, j'aurais fait l'essentiel du boulot et je pourrais enfin explorer mon potentiel, mais ça va être dur dur.

Est-ce qu'il y a que Mortitia qui déclenche ça ?
Si c'était Wing est ce que ce serait pareil ?

Est-ce qu'au fond ya pas des sentiments que tu veux renier ?

Sans doute pire avec wing et encore pire avec mon pote le rital. J'ai déjà eu ce type de réactions ( dans mes anciens journaux ) sans jamais me remettre en question ni savoir d'où ça venait. Je sais maintenant, reste à régler le problème

Quelques nouvelles. Après des semaines de déprime morne au point de même plus avoir envie de sortir me saouler, c'est dire, je bouge un rien.

Au niveau du job, démission de 2 " anciens " promus à des postes plus sexy, ce qui me pousse un peu malgré moi, dans l'urgence, au rang de """" Senior """". Du coup, on me forme à l'arrache dans le dernier domaine " daily business " que je maîtrisais pas, ce qui me fait un peu réfléchir et voir de nouveaux trucs. J'ai bien 2 ans d'avance sur le planning pour traiter ce domaine, du coup en mars ça sera revalorisation de mon salaire, ou bye bye.
En outre, j'ai trouvé un plan pas trop fatiguant ( c'est un euphémisme ) pour me faire entrer environ 10 000 balle net d'impôt par année, pour commencer.

Pour citer un philosophe connu : Ma kestion praifairé, keske jvai faire de tout cet oseille ?

Putain, une sacré bonne question. Pour commencer, 2 semaines de vacances en Guadeloupe en Janvier avec mes meilleurs pote, ça va faire du bien. Ensuite, je commence à me demander si montrer un peu ma divine appartenance à la " classe moyenne supérieur étendue Suisse " serait pas judicieux pour attirer un peu les pouponnes.
A ce niveau-là, c'est toujours Bagdad. Enfin, au niveau du désert car les bombes, j'en croise pas des masses. Wing a parfois un peu de mal à se contrôler et est souvent à 2 doigts d'essayer de me baiser. Je laisse faire.
L'Espagnole m'a écrit, après 5 mois de silence. Elle veut qu'on aie prendre un verre. J'ai dis que j'allais y réfléchir, je sais pas trop si c'est judicieux.

Fait intéressant, j'ai pu voir Stef à l'oeuvre et vu que j'étais presque à jeun, je m'en rappel. Il a kissclose une jolie blonde 20 minutes après l'avoir alpaguée dans un bar. Ça s'est résumé à un smalltalk, un verre offert, une tentative de kissclose qui passe. C'est tout. Ridiculement facile. C'était la semaine passée, j'étais d'une humeur de merde et je me suis barré peu après. Il a toutefois insisté pour que je reste et qu'on aie en chercher d'autres.
Que Mac ou Jerem choppent facilement, je comprend. Le premier est grand et plutôt bg, le second est vraiment objectivement très bel homme et très perché.

Mais Stef ?

Pas vilain garçon mais un peu gras, perd ses cheveux au niveau de l’occiput, toujours habillé très sobrement d'un jean gris et d'un T-shirt blanc, 1m75 les bras levés. Franchement, j'ai beau pas déborder de confiance à ce niveau, j'me trouve mieux que lui.
Il est sociable, mais à peine plus souriant que moi. Il sort beaucoup, mais picole rarement au point d'atteindre l'ivresse. Il manque pas d'humour mais c'est pourtant pas un mec hilarant non plus, ni un as du story telling. Pourtant, diantre, il close et pas des moches. Et sans Tinder, SVP.
Mais comment fait-il donc, le bougre, me suis-je demandé ? Fondamentalement, qu'est ce qui le sépare de moi ?

Je vois que 3 trucs :

1. L'envie. Il a envie de chopper, il sort en grande partie pour chopper. Il garde toute la soirée cette envie en lui. Il a la dalle.
2. L'audace. Pendant que je me demande comment il fait, il agit. Il aborde. Il discute. Il ose, porte ses couilles, aborde des filles.
3. L'expérience. Il n'a plus aucune peur de l'approche, aucune peur du jugement. Il sait que dire, comment le dire, quand il peut attaquer.

C'est TOUT. J'ai fini par lui demander sa formule avec les filles. Il m'a regardé avec un air étonné et ma donner cette recette magique, que je livre à FTS :
Avec les nanas ? Y'a rien de plus simple, tu vas juste leur parler.
Ne me remerciez pas, c'est gratuit.

Du coup, vu la fréquence de ses closes ( et encore, je suis rarement avec donc c'est le sommet de l'iceberg) je crois que je peux le qualifier de " natural player ". Un natural qui, contrairement aux autres que je connais, a un physique moyen.
Le type est cool, en plus. Je crois que je vais chercher à m'en rapprocher un peu et essayer d'apprendre, ça sera plus constructif que de vouloir singer les autres gravures de mode.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Like ! le 21.07.19, 18h20 par Onmyoji

En lisant tes récits, outre certains problèmes que tu mentionnes de ton gré, ton pote stef même s’il est pas ouf, comme il t’as dit il se bouge, il ose et au pire il prend un vent bah il en fait pas une montagne.
Je suis un peu pareil, avec un minimum d’intelligence sociale, un style qui me met en valeur qui souligne mon corps et qui correspond à ma mentalité, mon image etc. Bah en abordant j’ai aucun problème. Ou alors je me fais moi même aborder par les nanas. Et pourtant je suis pas le mec le plus drôle, on m’a déjà dit dit que je pouvais paraître hautain et froid, pourtant quand on me connaît c’est pas ce qu’on dit de moi.

Alors bouge toi plutôt que de rester dans la contemplation, entreprend des changements et va t’amuser surtout.
"mieux vaut pas de pipe qu'une pipe faite avec une tronche qui fait croire qu'elle va gerber"

Bon cette fois je m'y tiendrais : Dernier poste avant d'apporter du positif.

La nuit de vendredi à samedi, j'ai fais un drôle de rêve. Une belle fille me tournait autours, en souhaitant avidement que je la baise. Je savais vaguement que c'était ma copine, même si je ne la connaissais pas. Moi, j'avais pas envie. Elle a fini par m'annoncer en public un fracassant " alors, je te quitte ". " Je m'en fout, tu n'es qu'un rêve " ais-je répondu avant de me réveiller, sans autres raisons, d'une humeur mortifère.

J'ai passé la journée à broyer du noir, sans motif particulier. Wing est venue chez moi pour la soirée, j'étais pas chaud car pas de très bonne compagnie. Elle m'a dit la veille avoir fini chez un gars et que c'était la première fois qu'elle couchait le premier soir avec un type rencontré en boite. J'ai ressenti mon habituelle sensation d'aigreur, de jalousie. Il m'a bien fallu 5 minutes pour comprendre que je n'étais pas jaloux du type qui l'a baisée, mais d'elle. Du fait qu'elle arrive à combler un peu sa solitude, et pas moi.

Oh, j'étais pas de bonne compagnie, mais j'ai essayé de m'ouvrir, à mon tour de causer, pour une fois. Alors, sans alcool pour changer, j'ai parlé de ma misanthropie toujours grandissante, de mon nihilisme, de mon désenchantement. Je lui ai expliqué que pour moi la vie était un chemin morne, parfois égayé de quelques joies futiles, sans buts, vide de sens. Je lui ai compté ma déception, moi qui pensais régler tous mes problèmes en ayant du fric, un statut, en habitant une " grande ville ". J'ai essayé de lui expliquer qu'il y a en moi ce cris, un hurlement que je contiens mais qui va croissant, comme une bulle de gaz sous terre, et que ce n'est pas son explosion que je crains le plus, mais l'après. Et si après il n'y a rien, juste un écho dans une chambre vide et que rien ne change ? Je lui ais fait part de mon raisonnement, du cercle vicieux alcool->soirée->tristesse->rage->remords qui fait que je tend à détruire tout ce que je touche. Je lui ai parlé de ma tendance à fuir le bruit blanc de mes pensée, en ne faisant plus la moindre activité sans podcast ou sans lecture, pour éviter de penser.
Je lui ai un peu décris mes vieux déboires, mes envies de me foutre en l'air, qui reviennent périodiquement. L'éclate, vous dis-je.
Du coup, malgré sa fatigue elle a pas voulu se barrer et a dormi avec moi. Malgré sa présence, j'ai du prendre double dose de cachets pour m'endormir, tenaillé par une angoisse diffuse.

Et ce matin au réveil : Plus rien à foutre. Plus de tristesse, plus de jalousie, que dalle. Je pétais la forme, j'ai appelé un pote, on est parti faire du bateau, j'ai même changé ma photo de profil instagrame. A rien comprendre.
Non, je comprend rien. Je comprend ni mes problèmes de sommeil, ni mon absence de libido hors porno, ni mes sautes d'humeurs et mes pensées suicidaires, ni mon manque d'énergie, ni mon repli sur moi.
Je crois que je parviendrais pas à comprendre tout seul. Du coup, j'ai avancé mes vacances, je prend les deux dernières d’août et je me bouge pour trouver un bon psychiatre qui puisse me dire si je traverse une longue mauvaise passe ou si je suis dépressif et dans ce cas, j'accepterais le traitement.

Le prochain poste sur ce journal contiendra du vagin ( ou aux moins des muqueuses buccales ) ou n'aura pas lieu.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Courage le 04.08.19, 19h45 par Onmyoji
  • [+1] Courage le 04.08.19, 22h08 par The_PoP
  • [0] La suite, vite ! le 05.08.19, 00h11 par Fauve noir
  • [+2] Constructif le 05.08.19, 10h18 par Jalapeno
  • [+1] La suite, vite ! le 08.08.19, 08h41 par Perlambre

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre