A sea of liberty !

Note : 58

le 18.03.2019 par touska

62 réponses / Dernière par touska le 27.04.2021, 10h32

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Bref, j'me suis mis à lire un bouquin sur le kung fu sexuel, et a pratiquer des exercices, pour essayer de devenir multi orgasmique, en gros arriver à avoir plusieurs orgasme sans éjaculer.
Bon j'en suis encore très loin, mais c'est hyper intéréssant !
De plus elle est très libre à ce sujet, et j'adore vraiment ce qu'elle me fait ! Elle m'a confier que j'étais surement le mec qui la faisait la plus kiffer qu'elle ait connu !

Aussi, je retrouve les plaisirs d'utiliser ma langue, ce que mon ex ne me laissait pas faire ! Vu qu'elle vient de sortir d'une relation avec une fille, c'est super fun de lui rendre foi dans les hommes haha !

Sinon, parce que y'a pas le sexe dans la vie, je me marre tellement avec elle. j'ai l'impression d'être avec un pote, c'est fou ! Je me surprends à l'appeler " grosse ", "mec" , fin comme j'appellerai un amis !
On fait plein de truc intéressant, on se bourre la geule a deux sur des points de vue magnifique, on va manger ensemble des énormes petit déj, elle me présente ses potes, j'lui présente les miens, elle a vu ma mère et mon père déjà ( pas encore d'appart oblige haha ! ), on se fume des pétards et on fait que de se parler jusque 5h du mat, toussa toussa... C'est fou comme elle me ressemble sur tellement de points, presque flippant de me dire qu'il existait quelqu'un qui faisait les mêmes trucs débile que moi et qui pensait la même chose que moi de pleins de truc s!

Je me sens vraiment bien avec elle, j'ai des chatouille dans le ventre quand je la vois dormir dans mes bras, et surtout au final :je ressens tout un panel d'émotion avec elle qui me font me sentir vivant, bien vivant !

Petit bémol qui n'en est pas vraiment un ( en tout cas pas encore ) , elle part dans 2 mois voyager en amérique du sud pour 3 mois. Honnêtement, je suis hyper content pour elle, et ca fait partie de la beauté de notre relation, le fait qu'elle soit " temporaire " , ou en tout cas qu'on doivent vivre un truc comme ca assez tôt dans la relation. Je pense qu'on sera évidemment libre durant cette période et tant mieu pour elle si elle rencontre d'autre homme et qu'elle vit d'autre histoire, ca ne fera que rendre la notre plus belle en comparaison je crois !

Puis , j'me vois bien allez la rejoindre 10 jours, puis allez voir un amis qui sera dans le coin par la même occasion, affaire à suivre donc !

J'reste lucide et je sais que ca reste le début d'une relation, mais j'ai mon instinct qui me dit que tout ca pourrait durer, et ca c'est beau bordel !



"Voyager chez soi"

Depuis 1 mois, je dors sur des canaps, à droite à gauche, chez des amis, chez hera parfois ( mais qui habite pas du tout la même ville pour le moment ! )
J'ai tellement l'impression de voyager dans ma propre ville, et c'est incroyable de voir à quelle point mes relations avec les autres ont changé, elles ont retrouvées cette authenticité qui les avait vu naitre et que j'avais perdu ces 2 dernières années ( j'en ai déjà parlé je crois ).

J'me dis que j'peux compter sur pleins de potes, je m'amuse énormément avec eux, et rien que ca, ca me suffirai pour le reste de ma vie, avoir des gens avec qui je m'amuse, c'est je crois l'essence même de l'humain, le jeu et l'amusement et c'est ce qui fait que l'on se sent vivant !

Du coup, comme je l'ai dit, j'ai pas passé beaucoup de temps en solo, j'ai pas de chez moi ( a part chez mes parents mais c'est la zone ), et j'ai pas pu bosser sur mes projets de magie.
C'est le seul bémol, mais vraiment je me réjouis tellement d'avoir mon appart, mon chez moi enfin, car la ca m'a fatigué, et de pouvoir travailler la magie.

Je pense qu'en parallèle, de me sentir avoir grandi dans mes relations et d'avoir changé ma vision face au monde, j'ai grandi en tant qu'artiste, je sais vers ou je veux me diriger, mes plans sont de plus en plus clair, je vois enfin le personnage que je veux être sur scène, vraiment moi même et pas ce que j'ai toujours cru qu'un magicien devait être !
Preuve en est, regarder tous ces rappeurs qui explosent maintenant, qu'ont-ils tous en commun ? Une identité forte. Et c'est ce qu'en magie, très peu de gens ont, c'est un art ou on a tendance à beaucoup copié et qui surtout s'enferme sur lui même au niveau de la présentation, contrairement au millieu de la musique par exemple qui est beaucoup ouvert sur l'extérieur et qui se nourrit de tous les types d'arts.

C'est surement un peu flou ce que je raconte, mais c'est je pense important d'avoir un angle d'attaque plus précis pour arriver là ou je veux. ( A ne plus devoir vendre un seul burger bordel haha ! )

Et je commence à être plutôt bien entouré, ce qui vous le savez est super important dans la vie.



Mot de la fin


Bon voilà, j'voulais pas partir en couille, j'suis encore parti en couille et j'ai tout mélangé, mais tout se passe bien pour moi, ma vie est toujours un film, et c'est toujours pas un film Français donc tout vas bien !

Je vous promet, en septembre, je vous expliquerai comment j'ai eu mes matchs ( même si vous allez être décus haha ! ), car je vois que ca en à interessé quelques-uns et ca me permettra de vous partager mes réflexions là dessus!

Ps : j'ai lu le dernier bouquin d'alain damasio : les Furtifs. Hyper dur à lire, ca m'a pris beaucoup de temps, mais ca fout la patate et ca concordait parfaitement avec mon état d'esprit du moment.
Et surtout, j'me suis quand même fait tatouer en rapport avec son autre bouquin : la horde du contrevent, un chef d'œuvre, faites vous plaisir et lisez le !

Ps 2 : Les gars népal est enfin sur spotify, le seul rappeur qui ne m'a jamais décu et qui survit à chacun de mes changements complet de playlist !

A la prochaine pour de nouvelles aventures !

( J'ecrit beaucoup trop, je dois couper mes posts en 3, désolé pour le fluidité de la lecture ! )
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Sympa :) le 25.08.19, 09h05 par Jalapeno
  • [+1] Cool le 25.08.19, 22h18 par Fauve noir

Hello les gars !

Je comptais pas écrire si vite sur ce journal, mais là je suis chez ma mère solo, une couverture sur les épaules, et une petite geule de bois, j'viens de ramener Hera pour qu'elle prenne son train et j'me sens tout chose et j'crois ca va me faire du bien d'écrire un peu, et puis comme ça, j'écris pas seulement quand je me sens bien !


La fatigue

Ouai j'en fais carrément un chapitre ! Mon emménagement à été reporté d'une semaine, j'emménage donc ce dimanche, ca fait une semaine de plus à dormir à gauche à droite, et c'est vraiment la semaine de trop, je veux un chez moi, ca fait plus d'un an que je n'ai pas eu un endroit à moi !

Et puis, j'ai toujours eu une vie mouvementée, basée sur le faite que je travaillais sans vraiment d'horaire fixe et la spontanéité, et je me rend compte que c'est hyper dur de garder ce mode de vie avec un travail, même si je travaille que 3 jours et demi par semaine, il y a forcément un jour sur les 3 ou je me retrouve à faire un truc après le travail, récemment j'ai retrouvé des potes pour boire un verre, et j'étais tout tendu, comme si j'étais à bout de souffle en permanence, j'avais pas eu le temps de décompresser du travail qui l'air de rien me fait dépenser énormément d'énergie, autant mentalement que physiquement.
Et le problème, c'est l'accumulation dans tout ca, c'est un effet domino, je me retrouve à dormir mal et pas longtemps après le taff, je recommence le taff le lendemain et puis quand j'ai congé bah, j'ai pleins de truc prévus, que du coup je fais mais à moitié car je suis encore fatigué, puis je rebois, je dors de nouveau mal.
En plus, maintenant je rajoute le faite que vu qu'on ne peut se voir que les dimanche et lundi avec hera, bah je fais plein de truc avec elle ( et c'est vachement cool, on a été aux thermes ensemble, c'était incroyable vraiment ! ), mais ca me rajoute encore plus de truc à faire.

Et même en bougeant tout le temps je n'arrive pas à voir tous les gens que je voudrais.
J'avais prévu d'allez à un festival sur paris ce samedi, avec des potes que je vois moin souvent mais qui sont de super bon potes, mais ca veux dire que je vais travailler, me lever le lendemain à 5 h du mat pour prendre le bus, faire la fête, dormir a paris encore sur un canapé, repartir vers ma ville, voir héra si possible, déménager puis repartir pour 3 jours et demi de travail avant de refaire la fête et ainsi de suite !
Mais dans le même temps, j'ai tous mes amis de londres qui se retrouvent pour faire un gros week end, des potes arrivent même de france et tout pour ca et moi je n'y serais pas car je suis censé allez au festival.
Et au final, j'suis même pas sur de pouvoir assurer ( financièrement et physiquement ) et d'allez a ce fetival et j'vais me retrouver mon cul en belgique !

J'suis méga atteint d'un syndrome de la nouvelle génération : le FOMO ( fear of missing out ). Et j'ai même pas de smartphone ( heureusement putin ) sinon je verrai encore plus de gens, j'aurai encore envie de faire plus de trucs, et je me sentirai mal de ne pas être partout.

Bref, bref, bref, je suis fatigué, mentalement et physiquement et j'avance plus sur moi même.
Même mon corps me le fait remarquer, j'ai eu après les thermes une énorme poussée de boutons ( dont presque une 3 eme oreille qui me pousse sur le front haha )

Je suis dans un cercle vicieux ou rien que le fait de prévoir de faire des choses m'angoisse, mais du coup j'attend le dernier moment, je le fait quand même, mais mal, puis je décois des gens, et les seuls moment ou je suis seul, j'me sens mal dans mon corps.
C'est pas la premère fois que je rentre dans ce cercle vicieux, j'dois absolument m'en sortir maintenant avant de trop rentrer dedans !

Les amis

En lien avec ce que je vous dis au dessus, bah j'me rend compte que je peux plus voir toutes les personnes que je veux, que y' a plein d'amis que je dois accepter de moin voir.
Hier j'ai été à la fete du personnel de mon travail, 150 personnes, j'étais blazé comme jamais, j'avais même pas envie de rencontrer des nouvelles personnes, j'ai déjà bien assez de mal avec toutes celles que je cotoie pour le moment !

Du coup, j'dois vraiment me focaliser sur les amis proches, et arreter de me disperser ( j me demande combien de fois je vais écrire ce mot dans ma vie bordel ! )

Je crois que la solution à tous ca, c'est simplement l'acceptation de ma situation, qui est que je travaille et que je ne peux plus avoir la même vie qu'avant, que je ne peux plus voir tout le temps tout le monde car sinon je n'ai plus de temps pour moi, qu'avec Hera, je vais forcément perdre un peu de temps avec mes amis, bien que les deux ne soient pas incompatible, il est normal d'avoir envie de passer du temps juste à nous deux et que je ne devrais pas culpabiliser de ça.
Et encore plus important, il faut que je sois plus organiser, par peur de décevoir, je dis oui à tout avant de me rendre compte que ce n'est pas possible, et comme on dit je préfère que les gens soient décu de ne pas m'avoir vu que de me voir, mais que c'est possible qu'en prévoyant à l'avance et en ne reculant pas les décisions par peur de décevoir, je puisse être plus serein et profiter au mieu des moments que j'ai choisis !


( j'vais relire ca plusieurs fois je crois haha !, mais c'est exactement ce que je faisais au début de ces vacances et qui me donnaient une vibe incroyable ! )

Hera

J'en parle encore, elle à pris une place si importante dans ma vie en si peu de temps, c'est fou !
En un week end, on a fait tellement de truc cool, on a été aux thermes comme je vous ai dit, on s'est bourré la geule dans une caisse au millieu de nulle part pendant des heures, on a profité d'avoir la maison pour nous tout seule pour se faire un énorme repas et on a fais l'amour comme des fous partout. On a eu plein de super beau moment, des souvenirs que je garderai longtemps je crois au final !

Hier soir, par contre un peu bourré, je recois un appel de la fille dont je vous ai parlé avec qui il y avait un super connection mais ou il manquait le feeling au niveau physique, et j'me retrouve à appeller hera par son prénom un peu plus tard oups haha, c'est pas grave on en rigole et elle s'en fout, mais du coup ca à juste déclancher une petite discussion, c'était bien cool, mais on se rend compte qu'on se lance dans un truc compliqué avec son départ quand même et ca me fait un peu peur, mais ca me rend surtout triste de me dire que je pourrai perdre un relation aussi cool et saine que celle-ci !

Et ca m'a réveillé plein de vieux démons en moi, et ca m'a fait me rendre compte à quelle point c'est un effort de contenir ses impulsions et ses sentiments et de rationaliser. Mais aussi que c'est ca qui permet de maintenir un relation vachement cool !


Mot de la fin

Bon j'ai essayé de faire un peu plus court, mais je pense surtout que ce qu'il faut retenir c'est qu'il faut absolument que je me reconcentre directmenet sur moi même, sur mes amis proches, sur ma relation avec hera, et sur ce que je veux faire, avant de glisser trop dans la pente et de trop galerer à la remonter.
Et surtout relire le passage en gras, et accepter ma situation bordel, organise toi un peu touska !


Ciao tout le monde !

Ce que j'aimerais être dans ta peau, un moment en tout cas, pour voir ce que ça donne.
Libre, spontané, positif, détaché et frivole. Mon exacte opposé.

Continue à nous raconter tes histoires ( et oublies pas de nous parler de ton Tinder 8) )

@ oldboy, ne t'en fais pas, je suis en train d'écrire pour tinder, mais ne vous attendez pas à un guide sur comment hacker l'appli haha !

Ca y est, j'ai mon appart, je vous écris depuis ma chambre, sur un bureau bien trop grand et avec une chaise de bureau bien trop petite, un joint bien trop grand et une tasse de thé bien trop petite !

Depuis le 8 septembre je dors ici, je crois que ca doit etre la première nuit que je passe solo dans ma chambre posé. De nouveau les jours filent, j'essaye d'en faire le maximum, et j'y arrive plus ou moin, mais les semaines passent et j'ai jamais l'impression d'attraper le moment ou l'instant, j'suis toujours en mouvement, ca me fait un peu une sensation bizarre, je vis pleins de truc de fous mais tous ces souvenirs sont hyper glissant, comme si j'étais distant et à la fois présent. C'est hyper étrange, et j'arrive pas bien à mettre de mot dessus, pour le moment ca ne me dérange pas, je vis ma vie à 1000 à l'heure, on verra sur la longueur, c'est en tout cas ce dont j'ai besoin pour le moment je crois...

J'vais vous raconter un peu tout ça !

Mon petit bout de chemin dans le monde difficile de l'amour saint

Mon cerveau est tout retourné, Héra vient de passer 3 nuits d'affillée chez moi, on s'est quitté en se levant sur un mélange d'émotions bizarre ou on avait chacun envie de passer un moment solo et de retourner à nos vies respectives. Puis j'l'ai accompagné à la gare ou on a bu un café en rigolant, bras dessus, dessous . En se disant qu'on avait finalement plus envie de se quitter et qu'on mourrait d'envie de faire l'amour à l'autre.

Un peu à l'image de ces 3 jours quand j'y repense. C'est de nouveau hyper intense, il y'a des moments ou on se marre comme des gosses en faisant pleins de truc super cool, du bateau, un brunch, boire du vin dans un parc, prendre de la coke dans la toilette d'un bar ensemble ( J'y reviendrais plus tard ), et puis parfois ou contrairement aux autres fois, j'ai ( on a ) senti une gène un malaise, un peu de lassitude de l'autre.
Elle répondait parfois pas à mes " on pourra faire aussi X quand tu reviendras ", elle ne m'a plus parler de sa peur de me laisser ici. Bref, je l'ai sentie à des moments un peu en dehors de la relation qu'on a eu jusqu'a présent, un peu à coté.

J'explique cà par deux choses : la fin d'un début de relation explosif ce qui est normal je pense, mais aussi de ma crainte que " la fin d'un debut de relation explosif arrive ". Je me prend la tête tout seul quand je réalise à quelle point cette relation compte dejà pour moi et que j'ai peur que la complicité qu'on a déjà disparaisse.

Je me rend compte, comme ce type de relation est tout nouveau pour moi, que malgrés ce que je sais sur les relation, ce que je dis, ce comment j'aimerai que ma relation soit, je ne peux pas empecher mon cerveau d'avoir des craintes non fondée, et de craindre l'avenir en ne me faisant pas vivre le présent.
Le faite qu'elle parte voyagé dans un mois et demi maintenant, n'arrange rien. Je stress à ce propos et lui communique ( pas toujours intelligement, coucou le toska bourré qui dit " je t'aime " pour se rassurer, coucou le toska qui force un peu sur les bisous tout le temps )
On est pareil à bien des égards, et donc elle sens tout ce que je renvoie, elle sent ma peur, et pour avoir été dans son cas et de partir voyager en laissant quelqu'un derrière moi, il n'y a rien de plus énervant et deroutant que ca .

Et quand, je fais taire mon cerveau et que j'accepte que cette relation me convienne là en ce moment, et qu'elle me donne des choses positives, bah là tout est de nouveau puissant entre nous.

Je dois juste apprendre à faire marcher mon cerveau comme j'ai toujours eu envie qu'il fonctionne car j'en ai l’occasion avec elle. Je vous explique :
Par exemple, la semaine dernière il y a eu deux jours d'affilé ou on à même pas échanger un petit mot ou quoi par sms ou facebook, bah j'ai toujours voulu ça dans une relation, la possibilité de vivre sa vie sans devoir forcément en parler dans l'instant à l'autre, ou a toujours s'obliger à être dans la communication quand on ne se voit pas.
Bah même en sachant ça, j'ai passé une des deux journées à psychoter un peu " je devrais peut-être lui envoyé un message c'est surement ce qu'elle attend et ce qu'un mec devrait faire " ou " putin pourquoi elle m'écrit pas, elle doit avoir moin envie qu'avant de me parler, elle pense pas à moi en faite etc... " au final , je n'ai pas craqué et j'ai rien envoyé et j'ai trouver ca cool d'avoir pu faire ça.
Mais même si j'agis quand même comme si j'étais dans la relation sainte que je veux, ben je devrais pas me poser toutes ces questions et ca devrait être naturel et normal.


Bref, j'ai été un peu perdu, mais le faite d'avoir mis ici tout sur papier (lol) , j'y vois déjà beaucoup plus claire et je dois juste accepter de vivre la relation comme j'ai toujours voulu vivre une relation et que tout ira bien !
Mais j'dois aussi arrêter d'avoir des peurs, et de prendre autant à coeur cette relation, j'y pense beaucoup, j'en parle beaucoup ( regarder ce journal haha ! ) et c'est jamais bon d'être trop investi dans une relation mentalement. Je suis un peu à la limite et je dois absolument me reconnecter avec moi même un peu aussi, ca me fera du bien et ca rendra la relation plus légère et fun !

Bordel ferme ta geule avec ta meuf et raconte nous le reste

Bah, je part à toulouse pendant 2 jours faire un contrat de magie avec un pote, billet d'avion et tout, je vais trop me marrer et ca me fera de l'argent en plus vu tout ce que je dépense quand même pour le moment avec l'emmenagement en plus d'avoir une meuf et mes dettes accumulées !

Je gère au travail, le patron est méga content, me le fait savoir et me permet plus d'aise comme en décalant mes jours de travail pour mes contrats de magie, ca aide parfois de faire un peu le leche-cul , faut bien l'avouer ! J'oublie vraiment pas que ne veux absolument pas devoir renouveller mon contrat en décembre, mais c'est quand même gratifiant de savoir que je fais du bon travail et que j'ai un " leadership naturel" ( j'me fais un peu mousser j'avoue ! )

J'ai enfin tout pour travailler la magie, demain je m'enferme , et je boss là dessus, j'ai vraiment une énorme envie de m'y mettre et, contrairement à avant, avec vraiment l'envie de montrer ce que je vaux et de faire mon truc à moi !
On dirait que c'est motivant d'avoir un travail de merde alors qu'on pourrait faire autre chose si on se bougeait le cul bizarrement.

J'ai été à l'escalade tout à l'heure, je suis encore un peu tétanisé, j'aime beaucoup, mais avec mes horaires et la salle qui n'ouvre qu'à midi, j'ai peur que ca ne me serve à rien de prendre un abonnement, du coup je vais devoir me rabattre sur un autre truc pendant que j'ai mon taff : la piscine, j'attend mon vélo pour y allez, car c'est trop loin à pied pour pouvoir y allez avant le travail, mais inch'allah je vais m'y tenir et j'irais à la piscine au moin deux fois par semaine avant d'allez au travail ! Avec tout ce que je fais, ce que j'entreprend, ce que je vis, et toutes les bière que je m'envoie, je suis épuisé physiquement et mentalement, je suis sur que ca me ferait énormement de bien de me vider l'esprit et de maintenir mon corps en forme avec le sport.

J'ai toujours trop d'amis à voir tout le temps, mais c'est excitant et je sens que toutes mes relations amicales m'apporte du positif pour le moment, faut absolument que je reste sur cette vibe, et c'est une raison de plus pour me détacher un peu avec hera et de pas oublier les potes.

Bref ma vie en général est super cool, elle me plait, j'avance comme je voulais avancer, c'est pour ca que j'en parle pas beaucoup, car pour le moment tout se passe bien justement !

Mot de la fin

Je fais mon petit bonhomme de chemin, je sais pas trop ou tout me mène que ce soit avec hera, en magie, dans les voyages, avec les potes etc... Mais j'ai enfin accepté de ne pas savoir et je trouve ca terriblement excitant !

P.S : j'ai réussi à parler avec hera de ce blocage sexuel que je ressens depuis plus ou moin 2 ans. Je l'avais jamais formuler et accepter vraiment avant.
J'ai depuis tout jeune une vision de la sexualité, très basée sur l'autre et son plaisir, et j'me suis un peu oublié dans toute l'histoire, du coup j'ai toujours été un très bon coup pour plein de filles ( hera me dit que je suis son meilleur, fille et mec confondus ), mais de mon côte je n'étais même pas sur de savoir si je kiffais vraiment tant je m'oubliais durant l'acte.
Ca à entrainer pas mal de petit soucis comme par exemple, les filles étaient perturbée , genée car je n'exprimais pas grand chose, elle pensait faire quelque chose de mal, mais surtout ça à entrainer que j'éjaculais toujours plus ou moin rapidement. ( Pour ca que comme je vous l'avais dit j'ai lu un bouquin sur le kung fu sexuel et comme quoi, on a vraiment pas besoin de durer 2 heure pour faire jouir une fille ! )

Et au final, j'ai récemment compris que ce qui me fait jouir vite, c'est que je ne fais pas attention à me sensations, que je ne me connais pas vraiment niveau sexuel, je ne sais pas ce que j'aime, ce que je n'aime pas, je ne peux donc pas maitriser mon corps et du coup mon éjaculation.
Ca rentre petit à petit dans mon crane, et je sens que ca va de mieux en mieux et que le faite d'avoir pu en parler un peu avec elle, ca m'a rassuré et détendu aussi.
Et que donc, je vais devenir un double meilleur coup dans les prochaines semaines si tout va bien haha !

Ciao les gars, j'ai posé beaucoup de truc intime sur ce poste j'en suis désolé si c'est relou , mais ca me fait un bien fou de l'écrire, et ca me permet de me l'ancrer encore mieux dans le crane
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] T'inquiète le 17.09.19, 01h00 par Onmyoji

Gaffe que la Coke n'amplifie pas tes coups de stress et ne complique ta gestion de tes émotions...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Aïe le 18.09.19, 21h41 par touska
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Mardi midi, solo dans mon appart, le temps de souffler après ces 2 semaines encore une fois très intense !

Mes addictions et la drogue
Juste un thé cette fois, pas de petard, j'arrive plus à fumer, ca me rend parano, j'me suis fait la promesse hier d’arrêter ! Quand j'y repense, ca m'a statistiquement plus mis dans le mal que dans le bien de fumer, et bien que je n'ai jamais été un grand fumeur, dès que j'ai de la beuh, je la fume en quelques jours, ca reflète bien ma facon d'agir face aux addictions que ce soit avec l'alcool ou autre chose ! Du coup j'ai donner à un pote toute ma beuh et j'ai plus aucun contact pour en acheter.

En ce qui concerne la drogue dur, je relis mon derniers messages, et je me rappelle l'état dans lequel j'me suis trouvé, certainement du aussi à la fatigue, mais j'avais vraiment l'impression d'être dans des sables mouvants, je devais absolument garder la tête a l'air libre car j'avais plein de responsabilités, mais plus je me debattais plus je m'enfoncais dans des parties sombres de mon esprit.
Je vais attendre un peu avant d'en reprendre, et surtout d'être dans de bonne condition mentale et d'en avoir vraiment envie.

J'ai été 2 fois à la piscine la semaine passée, j'y retourne aujourd'hui, c'est pas mal vu tout ce que j'ai fait durant la semaine, ca me fait du bien c'est sur, a voir si je tiens le rythme !

Hera

Promis ce chapitre sera court pour une fois !
On viens de passer 4 jours d'affilée ensemble, je l'ai emmenée dans un p'tit hotel dimanche avec mes points bookings, on à été se balader, manger ensemble, c'était super rigolo !
Mais quand elle est partie ce matin, elle a repris une bonne partie de ces affaires, et je sais pas quand elle reviendra ici, c'est long 4 jours non stop avec la même personne, surtout quand on a toujours dis qu'on voulait pas vraiment être un couple normal.
J'me suis retrouvé à tout mettre de côté pendant ces 4 jours, ma mère, mes potes de londres, mes potes en général, mes envies diverses de faire des trucs etc...

Du coup, j'pense pas qu'elle reviendra directement ici et qu'on a besoin d'un peu de temps là pour être solo et gerer notre vie pour mieux se revoir/retrouver.

C'est une relation tellement étrange, de part les conditions autour de nous, je commence à sentir l'imminensce de son départ, et parfois ca me fait rien, parfois ca me ronge.
On sait pas trop comment se situer par rapport à l'autre, bref il flotte quand même dans l'air un sentiment étrange, on rajoute à son départ le fait qu'elle ai pas d'appart fixe, qu'elle et moi travaillons beaucoup dans un taff de merde et tout un tas d'autre truc, ca enlève forcément de la légereté qui était présente au début et qu'on veux absolument garder.
C'est un peu comme essayer de construire une barque en bois à deux dans un ocean en plein tempête !
Mais j'me pose un peu moin de questions et j'essaye de profiter un maximum, mais je ressens parfois des sentiments qui n'ont pas leur place dans ce que je veux construire : de la jalousie, de la peur et j'ai parfois l'impression qu'on attend simplement son départ, et que tout ce qu'on fait ne sert un peu à rien, sauf que bien sur que celà sert, rien que le fait de passer du bon temps avec une personne chouette c'est un but et quelque chose qui compte en soit, mais je/on l'oublie parfois .

En bref, j'me laisse un peu de temps pour décanter tout ca, elle aussi, et on va voir comment ca se passe, j'ai pas envie de m'enferme rdans une relation de type couple, en tout cas pas trop vite avec elle. On a besoin de grandir encore ensemble, de légereté ( qu'on à quand même a pleins de moments car c'est vraiment une fille exceptionnelle mais qui sont entrecoupé par trop de moment un peu badant liés à la nature de la relation et nos vis actuelles ).

Le travail

Je suis en train de ressentir encore une fois une exasperation incroyable du travail. Je n'en peux plus de devoir organiser ma vie autour du travail, et que ce ne soit pas l'inverse, je ne comprend pas comment des gens peuvent vivre comme ca toute une vie !
J'ai été à deux doigts de tout claquer du jour au lendemain plusieurs fois , mais j'ai besoin de la thune, et j'ai toujours en ligne de mire le 4 décembre, jour de libération, plus de putin de burger de merde haha !
Ici j'vais enchainer 5 jours de midi a minuit, va falloir absolument que je l'accepte et que j'arrète de me dire que ca me fait chier, ca va me mettre de mauvaise humeur et dans une mauvaise vibe !
( D'ailleurs c'est fou de se dire qu'on doit en arriver là, à l'acceptation, c'est tellement petit de dire " c'est comme ca ", tellement facile mais bon c'est un autre débat pour un autre jour " ).

Mais j'me sens un peu rebooster aujourd'hui, j'vais attaquer ca comme un boss, je travaille toujours hyper bien et je sens que le patron va tout faire pour me garder mais il y a juste 0 chances, va me falloir du temps pour moi après tout ce travail !

J'ai aussi fait 2 contrats de magie, et ca a été les meilleurs que j'ai fait depuis longtemps, je sens que j'ai évolué, j'me suis même surpris ces derniers temps à faire de la magie à des moments hors du travail et des tours que j'ai jamais fait. J'avance plus doucement là dedans que ce que je voulais, notamment a cause du taff et de hera, mais j'avance quand même, quand elle sera partie ca me laissera plus de temps pour avancer ( toujours voir le positif ein ! )

Le reste

Bah j'ai tout laissé de côté, mes potes , ma famille et tout et j'ai envie de reprendre un peu du poil de la bète et de moins tout faire tourner autour du travail, et d'hera du coup.

Mais j'me sens en forme là, j'vais tout défoncer, retrouver le touska qui démonte tout du début des vacances et j'ai pas trop peur, je sais que tout va bien se passer, j'suis plus serein sur pleins de trucs et que faut simplement que je me retrouve un peu dans toute cette tempête autour de moi !

La bise, je démonte tout dans ma vie et quand je reviens, je vous raconte comment je suis devenu le roi du monde !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] La suite, vite ! le 01.10.19, 14h35 par Jalapeno
  • [+1] Aha :) le 03.10.19, 12h12 par Arsène Lupin

Salut tout le monde !
Aujourd'hui j'vous écris, plus apaisé et serein que je ne l'ai été durant ces 2 mois !
Pourtant, il est 1h du mat, j'suis rentré du taff, Héra part en voyage dans 25 jours, que des trucs qui devaient me faire l'effet inverse !
Alors quoi ? Bah viens faire un tour dans ma tête !

L'acceptation le secret

C'est quelque chose avec lequel je suis vraiment pas à l'aise, vous devez le sentir tout au long de mon journal, j'ai toujours eu du mal à accepter les choses comme elles sont, par exemple j'ai toujours eu du mal à faire des choix, et quand j'en prenais je regrettais/pensais toujours à l'autre choix.

Ici, j'ai signé mon CDD, et je pensais toujours à ma vie sans ce CDD, ce qui m'énervait quand je travaillais et me rendait de mauvaise humeur.
Et puis j'sais pas un jour, j'me suis dit qu'en faite, peu importe ce que je faisais bah je devrais travailler jusqu'a la fin de mon contrat et que c'est comme ca, depuis je ressens plus d'énervement quand je vais travailler et c'est même parfois agréable.

Et puis, y'a deux jours, j'ai eu une grande discussion avec Hera sur son départ ou elle à été très claire sur le faite que je ne devais pas l'attendre, et vive 3 mois dans l'attente car il est impossible de dire si il y'aura une suite à son retour et aussi car c'est invivable de ressentir le manque et d'être dans l'attente pendant des mois, elle l'a vécu auparavant et ne veux absolument pas que je ressente ça !
Bordel ca a été hyper constructif mais hyper violent et j'me suis rendu compte que le mois juste avant je voulais tout le temps la voir, être avec elle car d'abord j'adorais ça, mais aussi de facon plus insidieuse car j'avais l'impression que j'allais lui manquer plus quand elle sera partie, qu'on allait pleurer tout les deux à son départ et se revoir après son voayge en se courant dans les bras l'un de l'autre, alors c'est peut-être ce qu'il va se passer car on tient vachement à l'autre mais c'est surtout pas du tout viable et sain d'avoir cette pensée là pour avancer dans la vie.

Surtout qu'on se l'est toujours dis, que je lui ai toujours dit que je ne voulais pas qu'elle parte avec un poid ici, qu'elle parte libre et qu'on profite à fond de nos moments ensemble car c'était beau, et qu'on verra ce que l'avenir nous réserve.
J'me suis vachement laisser allez là dedans et j'ai pas pris beaucoup de recul sur ce qu'il se passait ( la preuve , j'ai beaucoup beaucoup parler d'elle dans ce journal et très peu de mes différent projet ).
Heureusement elle, elle à pris du recul sur tout ca ( ca aide surement que ce soit elle qui parte bien entendu ) et me la remis un peu en face. Je sens qu'elle m'éloigne tout doucement de sa vie et qu'elle ne me compte plus dedans, mais c'est normal , face à l'excitation du voyage, je le sais moi je l'ai vécu. ( Ironie du sort, pour une fois c'est moi qui me fait lacher haha ! )
Et elle a fait ca, de facon hyper saine, tout en m'encourageant a exprimer mes émotions et qu'elle tenait énormément à moi et aux moment qu'on à passé/passe ensemble.
Et je la remerci grandement, et ca ne fait que renforcer tout le positif que je pense d'elle et ce vers quoi je veux allez dans mes futures relations ( avec elle ou pas du coup )
En une discussion elle a flingué toutes mes insécurité, j'ai bader deux jours et j'suis sorti grandi, merci encore !

Bref accepté les choses comme elles sont, et vivre a fond tous les moments possible , un peu au jour le jour, ce que j'ai toujours dit vouloir faire dans la vie , à tout les niveau, mais que j'ai un peu oublié de faire ces derniers temps car je ne prenais pas assez de recul sur mes émotions.
J'vais surement un peu ramssé encore niveau émotion quand elle partira vraiment, mais le faite de pouvoir anticiper ca serainement comme je le fait maintenant à 25 jours du départ, ca va limiter la casse !

La suite hermano

Bah, du coup j'ai touché mon salaire et ca fait plaisir, j'ai pu rembourser ma mère, il me reste à rembourser mon père, j'me suis acheté des vêtements ( chose que j'avais plus fait depuis longtemps ) et ils sont hyper stylé, je les ai tous acheté dans une friperie, j'me sens tellement mieux là dedans, et c'est tellement plus moi quand je les porte ( vive le capitalisme quand même ).

J'me suis surpris à vraiment travailler la magie ces derniers temps, pas à en faire, mais à la travailler, c'est à dire à avancer dans un projet, avec un but et de la reflexion pour atteindre ce but.
Et j'suis quand même bon la dedans, j'le sens et j'le sais, j'lai bien vu quand je faisais mes études, je comprend comment les chose fonctionne, pourquoi et ce qu'il faut faire.
J'ai aussi acheter un peu de matériel de magie, pour 200 balles et ca va être trop rigolo d'essayer tout ca quand tout va arriver !
J'me surprend également comme je le disais plus haut à faire de la magie en situation de tous les jours, à assumer un peu plus que je sois magicien car j'ai de nouvelles choses qui m'excite à faire autant que ca excite les gens qui me regarde, avancer bordel, c'est un super sentiment !

La solitude

Un sentiment étrange, que je n'ai jamais vraiment eu, j'me sens seul, et pas mal.
Je vois plein de gens au travail, des gens qui sont devenus des amis, mais ce n'est pas mes vrai meilleurs potes.
Mon meilleur pote et colloc faisant les horaires opposés au mien, j'le vois jamais , mon autre colloc vit une vie à 100 pourcent et j'le vois quasi jamais ou en coup de vent.
Mes jours de congé, je vois hera, ou je sors je vois mes potes mais que en soirée, et puis voilà le travail recommence.

Dans tout ca, je vois plus les gens que je voyais tout le temps, je fais plus de truc ou le but est juste de se voir, ca me manque un peu d'un côté mais ca me fait aussi du bien d'être solo.
J'avais jamais eu l'occasion de réaliser à quelle point je pouvais kiffer ma solitude et ne pas la subir.
Ca s'apprend aussi je crois et c'est hyper utile, je fais plein de truc pour moi du coup, du sport, de la magie, j'écris, je chill, je lit, je cuisine, fin c'est rigolo c'est des choses que quand je les écrit j'ai l'impression que c'est pas grand chose, mais prendre le temps de faire tout ca, je le faisais jamais avant, j'était toujours avec d'autres gens.

Du coup, je profite à fond, l'hiver fait ca aussi, le fait que l'été ai été très chargé pour moi, mais c'est agréable, et je sais que quand je recommencerai à voir du monde petit à petit, j'aurai bien rechargé les batteries et ce serait encore mieux.

Et d'autre coup ( je dis ce que je veux, c'est mon journal ), bah je sors moin, et quand je le fait, je m'amuse beaucoup plus, et je suis presque toujours "on fire."

Bref, un sentiment hyper étrange que j'ai en ce moment, inhabituel en tout cas, et qui me fait du bien et que j'apprivoise petit à petit.

La suite de la suite muchacho
( j'ai vraiment plus d'idée pour les titres )

Alors je fini début décembre mon contrat, j'aurai 2000 balle de côté si tout vas bien, pas grand chose mais quand même ça et plus aucune dette surtout.

Mon site de magie devrait être lancé d'ici là, je travaille encore un peu dessus et j'attend toujours la bande son de ma vidéo qu'un pote me fait, mais inchallah ca va enfin se terminer bordel, j'suis si proche de la fin mais ca traîne en longueur.

Ensuite Décembre devrait être chargé en contrat de magie qui me permettront de renflouer encore plus les caisses.

Arrive janvier, là j'sais pas trop, j'ai en tout cas pas envie de retravailler de suite, du coup plusieurs options :

-Je boss la magie, j'me sens chaud j'ai quelques contrats, je renfloue les caisse et les contacts pour esperer pouvoir vivre que de ca si j'dépense pas trop dans ma vie de tous les jours.
- Je vis quelques moi sur ma thune à zoner et a trop rien faire jusqu'a ce que je doivent retrouver un mi-temps quelques part dans l'horeca.
-Je pars un mois/un mois et demi en voyage. ( clairement l'option la plus rigolote mais qui du coup me referait me poser la question de la thune en rentrant ).
Avec peut-être pourquoi pas l'idée de retrouver hera 15 jours/un mois a la fin de son voyage en fonction de comment les choses ont évoluées ( si elles évoluent )
Ou de me faire un trip en europe en stop, ou un trip orientié sur la magie et de moi qui me filme faire de la magie partout durant mon voyage.

En bref

En bref j'me sens hyper bien... Mieux en tout cas que ces derniers temps.
Faut que je garde cette vibe et j'vais avancer et debloquer des trucs en moi et dans ma vie en générale. Ce qui est quand même pourquoi je suis rentré en belgique après londres.

Voilà, ca m'a fait un bien fou d'écrire ca et parfois quand j'écris, je change beaucoup mes mots , et j'suis pas sur de ce que j'écris, ici j'ai tout écrit d'une traite, comme si c'était vraiment dans mon cerveau et que je pensais ce que j'écrivais ce qui est plutôt bon signe quand je pense à ce que j'ai écris ici.


Ps: j'vais allez boire un verre avec mon ex, pour qu'elle crache ses dernières pensées de haine sur moi, je lui dois bien ça et je suis sur que ca lui fera du bien et a notre relation quand on est obligé de revoir à des soirées avec des potes en commun

Ps2 : bientot le nouvel album de vald, un génie incompris, jamais été décu bordel.

Ciao FTS, j'espère ce post un peu moin relou que les autres et plus positif, on a tous besoin de positif bordel !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bonne idée ! le 10.10.19, 02h03 par Onmyoji
  • [+1] La suite, vite ! le 10.10.19, 07h20 par The_PoP
  • [+1] Constructif le 10.10.19, 17h56 par Jalapeno

Encore un petit tour dans les sables mouvants

Cette semaine à été un enfer, le seul moment ou j'ai pu être aussi mal, c'était peut-être quand on s'est quitté avec mon ex quand j'étais en voyage et ou j'étais une épave pendant 2 semaines !
Je suis retourné chez mon père, j'ai pleurer avec lui au restaurant, j'ai passé une journée seul à vouloir sortir de mon corps à tout prix, le moment ou plus rien de ce que vous faite ne sers à rien, et ou vous n'avez plus envie de rien.

Alors pourquoi j'me suis senti comme ça ? J'ai encore vécu une vie à 1000 % et j'ai pris beaucoup trop de drogue.
J'me suis retrouvé à prendre 4 fois en une semaine, avec entre temps 38h de taff dans mon putin de bar à burger qui est toujours rempli et ou je fais en moyenne 24km par jour, soupoudré tout ca de seulement quelques heures de sommeil sur toute la semaine, la tristesse de l'imminence du départ d'Hera,rajoutez un zeste de non respect de mes responsabilité familialle et au niveau de la magie et vous avez un cocktail explosif pour mon cerveau et mes sentiments.
En gros, je fais n'importe quoi.

Je commence à y voir un peu plus clair et à allez mieux, je crois j'vais devoir y allez point par point, alors suivez moi dans mon cerveau ( j'en ai un peu marre d'y allez dans mon putin de cerveau bordel, il est ou le Touska d'il y a deux mois ? )

La drogue et mon corps

Depuis que je suis parti en australie il y a 6 ans, j'me suis mis un truc dans mon crane, que mon esprit pouvait tout gérer indépendamment de mon corps, et que si je le voulais, je le pouvais en gros.
Sauf que , là j'viens vraiment de comprendre que parfois, mon corps me crie des trucs que j'écoute pas , et que du coup, mon mental n'est pas suffisant et que j'ai besoin de l'aide de mon corps.

Si j'ai pris autant de drogue, c'est parce que, déjà j'me suis retrouvé dans des soirées ou elle était fort présente, mais aussi car j'étais fatigué, et que j'avais l'impression que ca allait m'aider à ne pas l'être et à vivre à fond la soirée comme si de rien n'était.
Bah, même ca c'est pas vrai, j'ai tirer la 5 eme latte de la soirée et j'me suis endormi 5 minute après.
Ca m'est déjà arrivé à l'époque, ou avec le recul je me rends compte que j'écoutais encore pas mon corps.

En plus, je travaille 38h, c'est énorme, c'est hyper fatiguant et je mange pas, je bois pas, ca fait deux semaine que je mangeais une fois par jour, pas le matin ni le soir, c'est criminel de s'infliger ça.
J'ai perdu 3-4 kilos en un mois, je fume comme un pompier.
Une vrai vie de junkie avec en plus la vie d'un jeune adulte haha.

Si je veux grandir, je dois arriver à écouter mon corps et à en prendre soin. Je fais attention depuis 3 jours, je mange, je bois, je dors, je me fais du bien, mais c'est dur avec la vie que je mène malgré tout.
J'ai besoin de repos, de vacances, mais ca , j'y reviendrai.
J'ai aussi pris la décision d'arreter la fumette, ca fait 1 semaine. Et pour la drogue, je me suis juré d'en prendre une dernière fois pour mon anniversaire le 9 novembre avant au moins l'été. C'est la première fois que je veux vraiment arrèter quelque chose, je ne sais pas si je vais y arriver, je vais devoir eviter certaines soirées, mais je sens que ca me fait plus de mal que de bien pour le moment, et que c'est agir comme un enfant de ne pas en prendre compte.

Le travail

Plus jamais ça, ca a été une erreur d'accepter ce contrat, je ne suis pas fait pour travailler 38h/semaine, surtout pas dans un travail comme celui-là qui n'a vraiment aucun sens et ou je ne me sens ni evoluer ni utile.
J'ai l'impression d'être un jeune blanc fragile, mais je n'y arrive pas, je stress à l'idée d'allez au travail, ce n'est pas tenable et ca aussi, c'est m'écouter.
J'avance pas dans la magie, mes projets sont au point mort, je ne saurais juste pas en gérant ma vie sociale, amoureuse et le travail, il ne me reste pas de temps et surtout je n'en ai pas l'envie, et je sais que quand je me force là dedans, je fais de la merde.
Il me reste un mois, le 2 décembre, je me casse. Avec plus aucune dette, un peu d'argent de côté. Mais une chose est sur, si je dois un jour retrouver un travail ce sera un mi-temps, un 20h/semaine ce serait parfait, ce n'est pas le travail qui me gène en soi, c'est vraiment la fréquence.

J'me dis, que je dois garder un peu de courage, terminer ça, et que c'est bientot fini. Heureusement bordel, ca m'aspire ma joie de vivre, et j'en ai besoin pour le moment.

Hera/son départ/notre relation

Depuis 2 semaine, rien ne vas plus dans mon cerveau par rapport à elle.
Je suis toujours tendu, je regarde mon téléphone tout le temps en attendant un message d'elle, je la déteste, je l'aime. En soi notre relation tien toujours, et j'ai encore un minimum de bon sens pour ne pas lui faire trop sentir mon état fébrile.
Mais c'est surtout mon rapport à la relation qui est mauvais, chaque fois que je la vois, je stress, je fait tout pour " être comme avant " et la faire rire, rien de pire pour ne pas la faire rire et ne pas être naturel, ce qui était justement ce que j'adorais quand j'étais avec elle.
Je doute en permanence. J'étais à deux doigts d'allez voir dans son téléphone car elle a revu son ex autour d'un verre.

La dernière semaine, on s'est vu a chaque fois pour sortir, les 4 fois ou j'ai pris de la drogue, c'était avec elle, et chaque fois, je me suis retrouvé minable, a lui dire des trucs de mec hyper relou, a lui dire que j'avais l'impression qu'elle ne m'appréciait plus, qu'elle m'éffacait de sa vie petit à petit, je lui ai parler de son retour, de comme quoi on allait être ensemble alors qu'en vrai on en sait rien. J'ai été jusqu'a lui faire un bon pour " une bière ou une baise cool" qu'elle devait garder avec elle et utiliser à son retour. Et le pire dans tout ca, c'est que je me rappelle jamais de ce que je lui ai dis le lendemain, tout est un trou noir, et je pense pas que ce soit une coincidence si mon cerveau préfère oublier tout ça haha.
A chaque fois, elle m'a rassurée, de facon hyper saine, et je pense qu'elle comprend quand même, mais au final comprendre un comportement n'empèche pas de ne pas y adhérer.

Et là, il y a deux jours, je lui ai envoyé un message, pendant que j'étais au travail avec une histoire montée de toute pièce selon laquelle elle m'oubliait. Pour une fois, elle m'a un peu engeulé, m'a dit que j'étais pas fair play de lui dire ca, qu'elle faisait son maximum pour moi, qu'elle me rassurait comme elle pouvait.
Et elle à eu raison.

Elle a dormi chez moi hier, ( forcément, travail oblige, on s'est vu après minuit, quelle galère ).
Ce matin je l'ai accompagnée à la gare, à 6h du matin car elle devait allez au dentiste a 20 min de train, puis au travail à encore 1h30 de train, avant de retourné chez ses parents avec une autre 1h30 de train , pour au final revenir sur ma ville voir des amies avec encore 20 min de train.
Elle a pleurer sur le trajet, elle n'en peut plus, elle doit gerer tout son départ et tout ce qui s'y rapporte, travailler dans une ville a 1h de chez moi, voir ses amis avant son départ, me voir moi et tout ca sans avoir d'appartement, elle doit toujours dormir à gauche à droite.
Quelle courage vraiment.

J'ai réalisé à quelle point mes état d'âme étaient égoiste, et à quelle point elle faisait tout pour me voir aussi.

Ca me rend triste, mais j'ai réalisé simplement, que si la relation n'est plus pareil, c'est simplement aussi une question de logistique. On n'a passé un seul moment tous les deux dernièrement et c'était super cool.
Mais on ne peux plus faire comme avant, ou on se retrouve pour 2/3 jours d'affilées a se ballader, à allez boire des cafés, s'asseoir dans un parc etc... Tout ca a cause de mon travail, du sien, et de ses nombreux préparatifs, elle est au bout de rouleau tout comme moi.

Il nous reste deux week end. J'espère pouvoir en profitez, si elle a de la place dans son planning, je vais essayer de l'emmenner quelque part une journée, juste à nous deux, sans rien d'autre comme soucis.
Je vais avoir dur quand elle partira, mais d'un côte cette situation est intennable pour le moment.
Je suis persuadée, qu'elle m'apprécie énormément, tout comme moi, et je commence tout doucement à accepter que 3 mois c'est pas long, et que même si je ne dois pas y penser comme un but, à son retour quand on se reverra, tout sera plus simple et on sera tous les deux de nouveau dans un mood propice à une relation.

Mexico surprise

Il y a 3 jours, après avoir pleurer chez mon père, j'ai regardé des billets d'avions, et j'ai reservé un billet pour le mexique, 1 mois de janvier à février.
Je l'ai pris, surement dans le but inconscient de peut etre voir hera, mais elle ne sera surement pas dans le coin et l'idée est ridicule, elle veux faire ce voyage seule, et je l'encourage à fond.
Mais bon, voilà moi j'ai mon billet pour le mexique.
Je vais surement y mettre toute ma thune, mais à bien y réfléchir, j'en ai besoin.
Ca fait 1 an et demi que je n'ai pas eu de vacances.
Aux iles canarie je travaillais 30h semaine pour mon logement, à londres on ne peux pas dire que c'était des vacances, c'était tellement intense, dur et je travaillais dans les rues puis quand je suis rentré, j'ai du trouvé du travail, un appartemment, et là je vais faire 4 mois dans ce putin de bar à burger.
Ca va être magnifique, de prendre mon sac à dos, de me laisser enfin vivre, sans problème d'argent, sans problème d'appartement à mon retour, de pouvoir partir sans aucune responsabilité, sans rien, juste profiter.

C'est un peu le seul projet que j'ai, c'est un peu loin, je réalise pas encore que je vais y allez mais, d'ici un mois, je vais me réjouir, préparer ca bien, et à mon retour , être de nouveau ressourcer et pouvoir enfin m'attaquer à la vie que je veux.
C'était un peu un faux départ ce retour en Belgique, mais ca n'empèche pas que c'était un putin de bon faux départ.

Il me reste 2 mois, un peu de courage touska, n'oublie pas que la vie est magnifique et que tu apprends tous les jours.

Et comme le dit népal dans le nouvel album de fixpen sill : j'ai 3 règles, faire ce que j'ai à faire, faire ce que j'ai à faire, faire ce que j'ai à faire !

Salut tout le monde !
A bientot pour de nouvelles aventures !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 25.10.19, 10h14 par Jalapeno
  • [0] Immature le 25.10.19, 21h26 par Onmyoji

Yo les gars !

Je commence à sortir la tête de l'eau, tout doucement, mais je la sors hors de l'eau.
C'est très juste cette note " immature", toute ma facon d'agir est tellement loin de ce à quoi je crois.
J'espère vous êtes prêt, ca risque d'être un peu chiant, mais ca doit être la première fois que j'écris à tête reposée depuis longtemps.

Comment se perdre soi-même

Hera part dans 5 jours, on à passé notre dernière nuit ensemble avant hier car madame à tous ses jours d'occupés, on doit peut-être se voir dimanche, mais je suis pas encore sur que j'ai encore envie de faire des adieux comme ça.

J'ai vraiment la volonté d'apprendre ( sur moi et mon rapport aux autre notamment ) de cette relation, qui au final n'est que ma deuxième relation sérieuse et je pense que pour ça, je vais devoir revenir un peu en arrière, précisement un mois plus tôt, là ou tout à commencer à déraper.

Hera prend son billet, ca y est le grand jour à enfin une date, le voyage se précise dans sa tête, du coup dans la mienne aussi, on quitte le cote utopie qui nous habitait ou on avait tout le temps pour nous, de vivre à fond notre expérience.

Dans un premier temps, Je commence à agir totallement en contradiction avec ce comment je m'étais vendu, et comme je vous l'ai écrit ici au début de notre relation, comme quelqu'un de pas prise de tête, pas jaloux, capable de comprendre ses propres besoins, accepter la vie de l'autre comme ne devant pas toujours être liée à la mienne etc...
Je le sentais, et j'essayais de le cacher, mais j'ai commencer petit à petit à tomber dans un one itis intense, je pensais tout le temps à elle, j'étais pas bien si elle me répondais pas, je commencais à ne plus m'écouter moi mais surtout a vivrepour elle avant moi.
A plein de niveau, même sexuellement j'ai commencé à beaucoup lui donné et elle a me donné de moins en moins.
( C'est plein de petit exemple, mais elle à fabriquer une lampe pour son meilleur pote avant son départ, elle n'a pas pensé une seule seconde que ca me ferait plaisir un petit cadeau, alors que moi je lui en fait un pour son départ... )

Dans un second temps, le voyage se précise pour elle, elle commence à être plus occupée, à avoir envie de voir des personnes avec qui elle doit gérer des choses, à me mettre de côté moi et surtout notre histoire.
Elle revoit ses exs, elle leur reparle et je le sens bien, ca lui fait plaisir de les revoirs, et moi bah je commence à stresser à mort.
Puis c'est à ce moment, alors qu'on avait jamais fait ca,qu'on commence à prendre de la coke toute les semaines ensemble,elle retombe dans ses vices et moi je tombe avec elle car je veux trop la suivre " avant qu'elle parte" ( cette phrase revient sans cesse dans ma tête ).

Bref rien ne va plus, je sens la relation changer, je ne veux pas qu'elle change, je fais tout pour que ca " redevienne comme avant", mais ce n'est pas possible, car simplement elle part, je ne peux pas changer ça mais inconsciemment je n'accepte pas.

Je passe par toutes les émotions, je n'arrive plus à me gérer, parfois c'est totalement sa faute, parfois c'est totalement la mienne, quand j'essaye de lui dire que c'est la sienne, elle me recadre et je m'excuse en m’enfonçant.
Et puis je me repose entièrement sur elle pour mon bonheur !!!!

En lisant ceci, je pense qu'on peut y lire au final tout le contraire d'une relation saine, dont je me vantais en début de journal. et qu'elle à des comportements très limite avec moi.


Cependant, mardi quand on s'est vu pour notre dernière nuit, j'avais déjà un peu avancer dans mes reflexions, et je l'ai aborder de facon beaucoup plus sereine. Au final on a vraiment parler ensemble, chose qu'on avait plus fait depuis un mois, ou tout ce qu'elle faisait c'était me rassurer.
Et j'avais beaucoup de rancoeur envers elle quand je me suis rendit compte qu'elle ne me donnait plus autant qu'avant et que moi je lui donnait justement beaucoup plus dans tous les sens du terme.

Mais la discussion à été super prolifique, et comme depuis le début elle lit en moi comme dans un livre, voici quelques paroles qu'elle à pu me dire et qui m'ont marquées :

-Quand je te vois maintenant, j'ai l'impression de me voir à 13 ans avec ma soeur quand je voulais tout faire comme elle, je sais que si je dis j'aime pas le rouge, tu vas répondre que tu n'aime pas le rouge, et que si je dis deux minute après que j'aime le rouge en faite, tu vas me dire que tu aime le rouge en faite aussi.
-J'ai l'impression que tout ce que tu m'as dit au début de notre relation sur comment tu voyais les choses et comment tu les vivais, c'était de la poudre aux yeux
-C'est au final pas mal qu'on ait une échéance tous les deux, je ne sais pas si j'aurai continuer quand je te voyais comme ca.

Tout ca, ce sont de mots très dur, qui m'ont blessé certainement, mais je pense aussi que ce sont des mots très justes, et je pense pronfondément que c'est ca être sain, c'est savoir dire la vérité et ce qu'on ressens.
La fin de la nuit, à été magnifique et je me suis retrouvé en connection avec elle comme je ne l'avais plus senti depuis longtemps.
Et elle m'a également dis des choses très belle sur ce qu'elle à vécu avec moi, et sur comment je l'ai aidé à prendre conscience d'elle et de ses envies et de la sortir de la prison mentale qu'elle avait. Et je pense honnetement qu'elle est sincère quand elle dit ces choses là.

Résultat des courses s'il vous plait

Je pense qu'elle à raison, je me suis perdu au fil de la relation dans mes vices et ce touska perdu, ce n'est pas elle la personne qu'elle aime, mais surtout ce n'est pas cette personne là que moi j'aime non plus.
Par contre, je ne me jette pas entièrement la faute dessus, elle est dans un état d'esprit très bizarre lié au départ en voyage, que je connais bien et qui ne vous rend pas vous-même, elle n'a donc pas toujours agi de la facon idéale avec moi.
Et il y eu en plus de tout ca, un côté pratique éxtrèment délicat à gerer, ou on ne se voyait plus tous les deux comme avant des journées entière à ne rien faire et à profiter de nous.

Je vais apprendre beaucoup de cette relation, et surtout, de comment je vois ma vie maintenant.
Voilà quelques grand points que je me dois de garder en tête et d'appliquer :

-Plus jamais je ne travaillerai autant, dans un travail aussi dur et surtout autant dénuer de sens, je me suis senti enfermé comme je ne me suis jamais senti enfermé et ça à permis a plein de mes démons de refaire surface. De plus, le travail est extrément physique, et très prenant psychologiquement ou je me retrouve à ne penser plus qu'à ça parfois.

-Je dois écouter mon corps. Je ne le fais jamais, je met toujours mon corps au second plan, en pensant que mon esprit peux tout gérer, mais ce n'est pas vrai. C'est peut-être basique pour beaucoup d'entre vous, mais assez nouveau d'accepter celà pour moi.

-Je dois écouter mes envies, je me rends compte que je met volontier en arrière mes envies pour satisfaire l'envie général ou même l'envie d'une autre personne avec qui je suis. Et ce n'est pas tenable moralement.


-Je dois avoir des projets qui me tiennent à coeur, je suis partisan du fait de se laisser vivre, mais je pense que je ne suis pas comme ça au final, même si j'essaye de m'en convaincre parfois.
J'ai besoin de projet, même des petits, mais du concret, des choses qui avancent, j'ai passé l'âge de stagner et de vivre pour vivre je crois. Le fait de me dire que je dois travailler juste pour vivre, me rend malade quand j'y pense.

- Je dois arrèter l'auto destruction lorsque je ne suis pas bien. Je prend beaucoup de substance, beaucoup d'alcool surtout, je suis loin d'un drogué je pense ( C'est peut-être du déni, mais je ne pense pas que j'en suis déja là. ). Je ne supporte pas l'alcool, je le sais depuis longtemps, c'est un combat contre moi même que je perd tout le temps quand ca ne vas pas.

-Je dois accepter mes sentiments sans toujours vouloir y trouver un raison logique, et vivre avec mon sentiment en me disant qu'il va passer et que ce n'est pas la fin du monde, et qu'il n'y a pas forcément un déclic à avoir sur tout, parfois je dois accepter mon sentiment et il partira de lui même.

-Peut-être le point le plus important, je dois arrêter de mentir. Je ments beaucoup, c'est je crois même compulsif chez moi quand je ne vais pas bien. Quand je ne vais pas bien, je me mens d'abord à moi même en me créant des projets, en m'inventant des choses pour me faire allez mieux, et du coup je mens aux autres quand je leurs raconte.
Combien de mensonge je n'ai pas dit à Hera durant ce mois-ci sur " oui je vais faire ca comme projet méga cool" " oui j'ai contacter tel ou tel personne pour tel raison".
C'est le trait que je déteste le plus chez moi, mais je ne l'ai jamais vraiment accepter, quand ma vie ne me plait plus, je m'en invente une autre pour paraitre cool et surtout pour ne pas dire au autres que je ne gère pas vie et que ma vie ne me plait pas.


Bientôt 24 ans, l'heure de grandir...

Je m'en rends compte maintenant en écrivant ceci, mais toutes ces choses, il y a 3 mois à mon retour en belgique, je les appliquais, et j'avais le monde à mes pieds.
Je ne mentais plus, je ne me détruisait plus, je n'avais plus aucun trou noir en soirée, je ne cherchais pas chez les autres du rassurement comme je le fais maintenant, ou dès que je peux dire " oui mais c'est dur le travail" ou " oui mais hera part , c'est dur " je le fait avec inconsciemment l'espoir qu'on me dise " ohh mais je te comprend tellement, ca doit être dur petit bout de chose ".

Je pense qu'il est temps, vraiment de grandir et de finalement apprendre des mes erreurs et de ne plus retomber dans mes schémas mentaux qui me déplaisent et me suivent depuis longtemps bien que je les connaissent vu que je vous en parle en toute connaissance de cause.

J'ai apercu ma vie à mon retour de Londres en Belgique, sur comment elle pouvait être quand j'était au meilleur de moi-même.
Et croyez moi, le monde était à mes pieds.

Un peu de positif docteur ?

Le positif, c'est que Hera part bientot, je vais pouvoir être beaucoup plus libre mentalement et disponible.
Son départ est presque déjà acté dans mon cerveau, et je pense que je n'aurais aucun problème à ne pas garder trop de contact avec elle, comme je pense aussi qu'elle n'aura pas trop de problème à ne pas garder contact avec moi.
Je pense sincèrement que c'est une bonne chose qu'elle parte, pour me reconstruire et surtout devenir ce que je suis réellement.
Mais également car la relation n'est pas encore trop brisée, et que l'éloignement peut permettre de faire bien les choses pour nous et que ca me rendrait vraiment triste de me dire que la relation que j'ai avec elle est trop brisée pour être réparée si c'est éventuellement ce qu'on désire tous les deux quand on se reverra. ( Promis je ne pense pas à ça en mode " vite qu'elle reviennent que tout recommence", qui sais je vais peut-être rencontrer quelqu'un, elle aussi ou pas du tout être dans la même vibe , mais c'est n'empèche une possibilité qui existe et qu'il serait con je crois de vouloir à tout prix faire taire. )

Je finis mon contrat dans un mois, ca me fait 14 jours de travail effectif, -2 car j'ai pris congé pour mon anniversaire et que j'ai un jour de récupération à prendre. Ca va allez très vite, et la libération va être énorme bordel.

J'ai mon anniversaire la semaine prochaine, je vais voir un concert avec deux potes, puis je fais une grosse soirée à l'appart avec tout mes amis, ca va être le feu.

Le 22 novembre, j'ai 10 amis de Londres ( ils me manquent vraiment ) qui viennent en Belgique me voir pour le week end et dormir à l'appart, ca va être le feu aussi, et je me réjouis de me faire engeuler par mes potes car j'ai été une grosse victime avec Hera haha !

Le 11 janvier, je pars un mois au Mexique, tout le monde me dit que c'est magnifique, j'ai plus eu de vacance depuis longtemps, je me réjouis tellement de pouvoir ne penser à rien pendant un mois et à voyager en profitant un maximum.
Je dois encore étoffer un plan, mais je veux faire de la magie dans un orphelinat là bas, je veux aussi prendre une go pro et faire de la magie dans plein d'endroit stylé pour mon site internet. Je veux aussi surfer un max, j'adore tellement le mode de vie, se lever, surfer, chiller, surfer encore, faire la fête tranquillement, et on recommence, c'est ca la belle vie haha !

Les fêtes arrivent, je vais revoir un peu ma famille que je n'ai plus du tout vu avec le travail et Hera qui occupaient tous mes jours de congé et tout mon esprit. Ils me manquent aussi bordel !

En arretant le travail, je vais aussi pouvoir faire des trucs avec mes collocs, j'ai tellement l'impression de vivre dans un appartement de fantôme vu que mon meilleur pote fait l'horaire opposé à moi et que l'autre rentre chez ses parents durant mes jours de congés.


Mot de la fin

J'écris ces dernières phrases avec le sourire au lèvre, j'ai traversé et traverse toujours une dure période, mais tout celà touche à sa fin, et je ne veux plus me sentir comme je me suis senti, je ne veux plus retomber dans mes schémas mentaux que je connais trop bien, je veux grandir, je le veux vraiment.

Je peux y arriver, je vais y arriver et comme il y a 3 mois, le monde sera à mes pieds, car quand j'ai l'étincelle en moi, rien ne m’arrête !

La bise, et les gars, normalement c'est la dernière fois que j'écris sur Hera avant un p'tit bout de temps, j'vais peut etre écrire des trucs plus chouette ici, alors si vous avez eu le courage de lire ce dernier pavé, j'vous promet des trucs beaucoup plus croustillant pour la suite !

Salut Touska,

Je n'interviens pas beaucoup sur ton journal que je lis pourtant avec beaucoup de plaisir. Ne m'en veux pas trop si les prochaines lignes te semblent un peu dures, l'idée est simplement de te donner un avis franc car je ne doute pas que tu sauras y puiser ce dont tu as besoin, et en rejeter ce qui ne te convient pas. Simplement, parfois, un peu de contradiction a du bon.


Premier point, et pour ceux qui me connaissent ici, ce n'est pas une surprise. La coke est probablement la raison de tes difficultés récentes. D'une manière globale la drogue, ou l'alcool en forte quantité, ne favorise en aucune manière tes aptitudes sociales, ta compréhension d'autrui, et tes interactions. En tout cas pas durablement. C'est même tout l'effet inverse. Ces substances jouent principalement sur ta perception de ces relations.

Et donc en consommer c'est se flinguer petit à petit. En plus de prendre des risques avec ton cerveau et de le bousiller plus ou moins définitivement. Mais si tu combines ces effets avec de la fatigue, de l'alcool, des médocs, ou un état de tension ou d'angoisses plus ou moins fortes, tu vas te retrouver avec un cocktail molotov à la place de ce qui te sert de cerveau.

Il est à noter d'ailleurs, que les enflures qui t'incitent à la prise de ce genre de merde alors qu'eux même n'arrivent pas à s'en sortir sont évidemment à fuir au plus tôt. Ce n'est que mon avis, mais il englobe évidemment Hera.


Second point : ton avis sur le travail me fait beaucoup marrer. Ce qui m'inquiète en revanche c'est que tu vas finir par t'en auto-persuader. Le travail c'est pas fait pour moi. J'ai travaillé comme un galérien. Je peux pas gérer mon travail et ma vie sociale et mes hobby à côté.

Faux, et archi faux évidemment. Autour de toi j'imagine que tu dois trouver facilement des contre exemples. Tu serais surpris de la vie sociale qu'on peut avoir même en bossant 50 ou 55 heures par semaines. Par contre évidemment si à côté de ça, tu tapes dans des substances qui te flingue le mou du bulbe et que tes jours de repos se résument à une gueule de bois bah... ça n'aide pas.
Moi que tu aies envie de faire un job qui te plait : la magie par exemple, et que tu veuilles te donner les moyens de le faire bien, j'y vois plutôt pleins de bon aspects. Ce sera un job. Ce qui te permet d'en vivre, de te nourrir & Co sans imposer ton choix de vie aux autres.

Attention qu'on se comprenne bien, j'ai aucun problème avec les choix de vie alternatifs hein. Simplement je dis juste que dire "le travail c'est pas fait pour moi", c'est ne pas être allé au bout des choses.

Aujourd'hui ton mode de vie te fait alterner entre surcharge de travail et période de voyages, il y a peut être des entre deux plus stables et plus enrichissants à trouver ?


Pour ce qui est d'Hera, tiens toi un peu éloigner de la coke & co quelques temps, et tu y verras peut être un poil plus clair. Vous avez vécu un chouette truc, tu t'es laissé embarquer par tes peurs. Pas de gros problème à cela, ça arrive à tout le monde. Le hic c'est que clairement, elle, elle ne les as pas prises en compte, elle n'a pas essayé de t'aider. Et oui, le voyage pour ceux qui partent, cela reste un défi très personnel qui ne laisse pas la place à grand chose d'autre.


Bon courage à toi pour la suite, désolé si le ton de mon post fait gros con. J'essaye juste de te donner un avis différent et sincère pour que tu forges ta propre opinion.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Pertinent le 05.11.19, 19h52 par Onmyoji
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

J'avais pas voulu réagir sur ça mais la magie justement c'est toujours énormément de taf même sans y rajouter le côté "intermittent".
Et là entre trouver des contrats et les trajets et co tu feras bien plus que 20h...
Genre 80h par semaine. Min.
D'où mon immature en fait (pas sur les autres aspects parce que pour moi chacun réagit différemment à une difficulté relationnelle et c'est pas forcément la maturité qui pèche).
Après Pop a sans doute raison sur la came. Je ne peux que seconder sur l'aspect trompeur du contrôle et des effets supposément bénéfiques. Et si c'est quelque chose d'obligatoire dans ta relation c'est étrange ...
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Salut FTS !
Je reviens au nouvelle, je me sens hyper lucide et hyper calme ce soir, c'est cool !
Puis y'a un peu de temps qui est passé, et j'ai pu emmagasiner quelques trucs, ca me parait être le bon moment pour faire le point .


Hera

Elle est partie le 5, ca fait déjà 15 jours, a l'exception d'un message le jour avant son départ ou elle me disait merci pour tout ce que je lui avais apporter, et qu'elle s'excusait d'avoir eu aussi un peu l'esprit en vrac malgrés tout ( le stress du départ transpirait quand même dans ce message avec le recul, j'avais envoyé le même genre de message à mon ex avant de partir haha ! ) et d'un message le 9 pour mon anniversaire, je n'ai plus eu aucun contact avec elle.

Je pense beaucoup moin à elle, certains jours pas du tout, parfois par contre, souvent quand je me sens seul et/ou un peu saoul je me dis que je lui enverrai bien un message, plutôt classique lol !
Mais jusqu'a présent, j'ai toujours réussi à ne pas le faire et à me dire " attend demain, voir si tu as toujours l'envie de lui envoyer ce que tu veux lui envoyer maintenant ", et chaque lendemain je me remercie de ne rien avoir envoyé haha !

Je serai quand même content d'avoir de ses nouvelles, je pense que j'en prendrais quand même d'ici une quizaine de jour, mais je pense que j'ai besoin de ce temps sans aucun contact pour faire un peu le deuil de la relation, et pouvoir lui parler sans arrière pensée toxique, parce qu'au final quand je veux lui parler pour le moment c'est inconsciemment pour savoir si elle pense toujours à moi et me rassurer.

Je gère plutot bien ça j'ai l'impression, alors que j'avais l'impression que tout allais s'écrouler à son départ.

Marie

Quoi, déjà un deuxième prénom ?
Alors cette marie, c'est une étudiant qui travaille le mercredi soir avec moi depuis le début de mon contrat, dès le début, même quand Hera était là, j'avais senti quelque chose, mais j'étais clairement pas disponible mentalement. Et ca c'est confirmé

C'est une fille vraiment hyper intelligente, qui me fait rire, super positive, et de ce que j'ai vu jusqu'a présent, avec un rapport au relation de nouveau hyper sain. Et puis elle est super jolie, je sais pas ce qui m'arrive, mais toutes les filles avec qui je flirt sont toutes des filles assez convoitée, et je comprend pas toujours ce qu'elles voient en moi, mais je vais pas m'en plaindre

Je suis rentré 2 fois chez elle après une soirée, on a fait l'amour comme des sauvages, c'était vachement cool.
Elle m'a invité chez elle hier, on s'est vu sobre, on s'est trop marré, et on a refait l'amour comme des sauvages mais sobre haha ! ( J'ai l'impression que plus je grandis, plus les filles assume le côté sauvage du sexe, et du coup moi aussi et c'est super cool, j'apprend beaucoup , et grâce à Hera et Elle, je sens que je vais encore m'améliorer alors que Marie aussi m'a dit que c'était" vachement hyper bien "et que c'étais hyper naturel )

Maintenant, il est clair que je suis toujours totalement indisponible pour une relation plus engagé que ce qu'on à pour le moment, et ce n'est pas du tout ce qu'elle recherche je crois ( et de toute facon elle doit le sentir que je suis pas dispo ).
Je veux pas du tout, utiliser cette relation comme relation tampon et masquer ma tristesse par rapport à la fin de ma relation avec Hera, je dois faire gaffe à faire tout ça de façon saine de mon côté aussi et à juste accepter qu'on passe de supers moments ensemble pour le temps que ca va durer.
Et puis, ironie quand tu nous tiens, je pars dans 1 mois et demi pour un mois au mexique ne l'oublions pas..

Le taff et réflexions sur le futur

Plus que deux semaine de travail, puis je suis libre.
Je sens que ca va me manquer certains jours, de plus voir tous les gens que je vois, et qu'il va falloir m'occuper un maximum. Malgrès tout, il n'y avait pas que du mauvais dans ce travail.
Mais je me sens très fatigué physiquement, je me retrouve à m'endormir a 20h certains de mes jours de congés, et j'ai tellement mal aux jambes. On a calculé, je fais entre 30 et 35 km par jour, c'est quand même une sacrée trotte bordel !

Je me réjouis enfin de pouvoir entamer une nouvelle phase dans ma vie, voilà la phase " je travaille dans un truc que j'aime pas pour avoir de la thune " va se terminée, et avec le départ d'Hera ca va être un souffle tout nouveau dans ma vie, et c'est quelque chose que j'ai toujours adoré et pour ca que je voyage en grande partie !

Vos reflexions sur le nombre d'heure de travail même en magie m'ont fait refléchir, j'en ai également discuter avec mes parents et je me suis posé la questions :
" Pourquoi depuis le début tu sais que tu pourrais travailler comme magicien, et tu fais tout pour ne pas le faire inconsciemment, est-ce que c'est vraiment ca que tu veux, ou tu te mens depuis tout ce temps"
C'était dur, car c'était un peu remettre tout ce que je m'étais construit comme envie en question.

Mais heureusement, la réponse est toujours oui, je veux être magicien, cependant et c'est important, je ne veux pas d'un travail de magicien classique, comme vous le dites, je ferais beaucoup plus d'heure en étant magicien qu'en travaillant dans un restaurant comme je le fais maintenant, et surtout je me retrouverais à faire des évènement qui me font chier, en vrai j'aime pas allez faire de la magie dans des grosses société dans des banquet ou tout le monde se fait chier et ou les gens sont d'un autre monde et très peu sympa !

La vie de certains de mes amis magicien ne me donne pas du tout envie quand j'y réfléchis.

Mais du coup, comment je compte faire ?
Bah je compte créer mon propre truc, mon propre concept, faire ce qui me plait en magie.
Je vous détaillerai tout ca une autre fois, je suis en train de voir pleins de gens ( j'accepte enfin que je travaille mieux a plusieurs qu'en solo ), des vidéaste, des incubateur de start-up, des beatmaker, bref tout les amis et les gens que j'ai rencontré jusqu'a présent, qui sont jeunes comme moi, et je vais me créer mon propre truc, ici durant mon voyage au mexique, et revenir avec un branding et une identité visuelle et surtout virtuelle qui me permettra de démarcher plusieurs trucs qui me font envie depuis longtemps.

y'a moyen de faire des trucs hyper cool avec la magie et le voyage ensemble, ca peut être hyper chouette, je suis hyper motivé, parce qui ca marche, j'aurai résolu un grand mystère dans ma vie, et ca me permettrait d'avoir une vision sur du un peu plus long termes, ce qui me manque quand même malgrés tout.

What else ?

J'ai mes potes de Londres qui viennent ce week end, ca va être la folie, je me réjouis vraiment de les revoir.

Je lit un bouquin super intéressant d'un mec qui s'appelle " Sadh guru", mon père me l'a passer, si on passe le côte guru un peu trop présent parfois, et des exercices pratique un peu trop décaler par rapport au monde actuel, ca reste un bouquin hyper intéressant et très en accord avec ce comment je vois la vie parfois, et à quelle point la félicité/le bonheur vient de l'intérieur et qu'on est seulement responsable de notre facon de réagir aux choses qui nous arrive, et que rien que de comprendre celà, ca change une vie !

Je compte reprendre le sport dès que j'arrète le travail, mais j'ai beaucoup maigris, mais j'ai aussi pris pas mal de muscle du coup, si je fais ca bien, je devrais être assez basé rapidement. Et puis ca occupera mon temps libre.

Je vais beaucoup moin sur facebook, je me redéconnecte des écrans, moi qui avait été happé durant la relation avec Hera. Et ca me fait un bien fou !

La vie est belle en soi, je me sens bien, pas encore forcément heureux, ni avec la flamme dans les yeux, mais j'allimente l'étincelle et j'ai confiance en moi, tout vas bien se passer si je continue de faire ce que je dois faire !


A la prochaine FTS !

C'est de plus en plus serein que je vous écrit en ce dimanche après midi, posé dans mon appart, petit thé, petite clope, la vie est plutot belle.

J'me surprend depuis quelques jours à danser en rue plutot qu'a marcher, toujours le casque à fond et tout le monde qui me regarde comme un fou. Ca veux surement dire que je me sens bien !
J'ai vraiment l'impression d'être arrivé au bout d'une course et de voir la ligné d'arrivée devant moi. Avec la forte intention de me reposer avant de redémarrer une toute nouvelle course encore mieux préparé.

Hera ( ca n'en finira jamais )

Hasard ou coincidence, dans mon dernier post, je vous parlais du non contact qu'on entretenais avec Hera, quand juste après avoir envoyé mon message, je reçois un SMS de sa part.
Ca m'a fait plaisir, elle m'expliquait qu'elle n'avait pas accès à internet depuis longtemps et pour encore un petit temps mais qu'elle pensait quand même souvent à moi et qu'elle me demandais quelques nouvelles.

Puis, depuis 5-6 jours elle à recommencé à avoir internet, et elle m' a envoyé plusieurs messages.
Quand je ne répondais pas à certains de ses messages ( car je n'ai pas envie de rentrer dans un contact permanent avec elle quand elle est au bout ), je voyais qu'elle m'en renvoyais des nouveaux.
Elle a même émis l'hypothese rapidement que je pourrais peut etre les rejoindre pour qu'elle m'aide à filmer ma magie (j'ai directement embraye sur un autre sujet pour ne pas rentrer la dedans car je ne veux pas ça de toute facon )
Je lui répondais assez sobrement, très leger, puis un jour après lui avoir dit que j'étais quand même content qur tout se passe bien pour elle, elle me répond ceci :
"Heyy, c'est parfois un peu dur, hier j'avais trop envie de parler avec toi."
Auquel j'ai simplement répondu : Hee c est normal que ce soit parfois dur ein , ça fait partie du truc sinon c pas marrant ! Moi aussi parfois j ai envie de te parler , mais c est ça qui est cool :D ".

Bref, elle est dans une phase que je connais bien, la phase de "doute" en voyage, après 1 mois, ca me frappe toujours aussi, c'est comme si tu venais de faire un mois de vacance et que tu te dis " bon et maintenant quoi ? Ca me manque quand même un peu là d'ou je viens ".
Du coup je réalise bien que c'est ça qui lui fait dire ca, et que je dois garder le même cap, a limiter nos échange , tout d'abord pour moi afin de ne pas me retrouver dans ce genre de jeu ou si je répond trop à ses sollitations je vais m'enfermer dans un tourbillon en pensant à elle.
De plus, c'est en voyage qu'on subit toujours le plus de changement d'humeur/vibe, ce qu'elle dit un jour n'est pas forcément représentatif de ce qu'elle pense le lendemain.

Bref, je dois garder le cap et gerer la relation comme je la gère maintenant, je vais surement arriver dans une phase moi aussi de redescente quand je vais "attendre" un mois avant de partir au mexique, mais quoi qu'il arrive il faut que je me dise que rien n'a vraiment d'importance tant qu'on à pas la possibilité de se voir, et que si elle ressens le manque parfois, c'est quand même que j'ai compté pour elle :)

Marie

C'est très bizarre ce qu'il se passe entre nous, on est plan culs, mais on s'entend vachement bien ensemble.
On n'a pas encore vraiment fait d'activité ensemble autre que de boire des verres haha, mais je m'amuse vraiment bien avec elle et sexuellement c'est vraiment top !
Mais mon cerveau ne comprend pas très bien ce qu'il lui arrive, ca fait beaucoup en très peu de temps, du coup je me déconnecte un peu emotionellement de la relation de facon inconsciente, et comme toujours vu que je suis plus détaché qu'elle, elle s'accroche surement un peu plus.

Mais quoi qu'il arrive je passe de super beau moment avec elle et j'en profite un maximum.
Ca ressemble étrangement au début de relation avec Hera, sauf que je m'implique un peu moins.
C'est pas très sain de comparer tout avec Hera, mais je peux pas m'en empecher parfois, c'est bien la preuve que je suis pas encore prêt pour quoi que ce soit.

Moment intéréssant, c'est quand je vais rentrer du mexique, ou les choses seront comme elles sont, mais sans me mentir, je vais surement voir Marie jusqu'à mon départ, et en rentrant me retrouvé a revoir Hera et Marie.
Qui c'est qui construit un mur avant de prendre une voiture pour foncer dedans :D

Le travail : clap de fin

Je suis super léger il ne me reste plus que deux jours de travail, en plus de la charge physique que je m'enlève, je ressens déjà tout le poid d'une charge mentale qui s'évapore, je ne dois plus rien à personne, je suis libre de faire ce que j'ai envie comme j'en ai envie, au moins pour un temps et je n'ai plus aucune responsabilité.

J'aurai énormément appris a ce travail, avec le recul maintenant, j'aurai appris à gerer des choses, à régler des problèmes, à être chef d'une équipe, j'aurai fréquenter des gens que je n'aurais jamais fréquenter autrement et pendant 38h d'affillée. J'avais l'impression d'être dans une pièce de théatre et j'ai bien senti qu'en 3 mois, j'ai pris énormément d'assurance, je faisais énormément de blague, je prenais beaucoup de place et pour quelqu'un qui veux vivre du spectacle, c'est plutot bon signe on va dire.

Ca va me manquer je le sais, ce travail à conditionné ma vie pendant 4 mois, et je ne dis pas juste au revoir à un travail mais à tout un monde tissé autour de celui-ci. C'est carrément la fin d'une période de ma vie si on ajoute la fin de ma relation avec hera qui à forcément été liée avec ce travail.
J'ai le même sentiment que si je partais à l'étranger et que je recommancais quelque chose de nouveau.
C'est donc comme toujours excitant, hyper motivant pour moi, mais avec toujours un peu d'appréhension.

La suite, un peu d'explications

Bon je vous parlais dans mon dernier post d'un projet lié à la magie et au voyage.

Tout ce qu'il s'est passé dans ma vie depuis mon retour, m'a convaincu d'une chose, je ne veux plus faire des choses qui ne me plaisent pas , car c'est quand je suis plein de passion que je me sens le plus heureux, le plus serein et que la vie me réussit.

Alors vivre de la magie oui, mais vivre comme un magicien lambda non, devoir voyager partout en belgique, pour des contrats mal payés et/ou hyper nul et super relou entouré de gens dont je n'en ai rien foutre qui se réunissent pour des causes qui ne me touchent pas ( super encore une nouvelle application pour le "BtoB" et le stockage blablabla ) Avec toutes les heures que celà impliquent comme vous l'avez vite remarqué.

Du coup, faut que je trouve quelque chose qui me plaise dans la magie, et qu'est-ce qui me plait ?
Bah toutes les aventures que je vis gràce à la magie quand je voyage, j'ai vécu des trucs de fou, je me suis retrouvé dans de sacrée moment dans mes voyage grâce à ca. Vous l'avez compris je suis assez contre tout ce qui est smartphone, captation de moments que je préfère vivre en live qu'a travers un écran ( salut citation facebook des mamans ), mais du coup je n'ai aucune trace de tout ça a part mes souvenirs.

Je vais partir au mexique, j'ai acheter une go pro, j'ai pris des cours avec un pote pour savoir comme l'utiliser à son maximum, j'écris des idées de tours de magie à filmer durant mon voyage à des endroits précis, je prépare pleins de nouveau tour qui me font kiffer, et j'apprend à agir devant une caméra.

En gros, mon projet , c'est de me dire " j'ai travaillé ma race pendant 4 mois, j'ai assez de thune pour me permettre de me poser 2 mois, un mois en belgique, et un mois au mexique, alors autant utiliser tout ce temps pour faire des trucs qui me font kiffer en magie, et me créer un réel branding et avoir une identité virtuelle qui colle à qui je suis et à ce que je veux vraiment faire en magie". ( C'est con mais si je continue de poster des photos de moi en costume qui fait de la magie à des evenement nul, bah je vais continuer à avoir des evenement nul ou je vais devoir mettre mon costume haha ).

En gros, faire ce que je veux, et à mon retour, utiliser toute cette image que je me serai crée pour pleins de projets, emission TV, Partenariat avec des artistes cool que j'apprécie, pleins de trucs différent auquel je pense, et qui surtout me motiverait à faire.

Bref, tout ca est encore très flou, je ne sais pas ou ca va m'amener, mais je trouve ca plutot excitant et ca me libère d'énormement de pression de ne pas me forcer à obtenir un résultat, et je sens que ma créativité et mon envie s'en retrouve grandement améliorée.
J'ai plein d'idée et d'envie, et je kiff enfin ce que je fais, chose rare, j'ai dis non pour sortir car je préfèrais bosser sur ma magie ce week end, un petit pas pour l'homme un grand pas pour mon foie et mon cerveau.

Mot de la fin

Tout vas bien, je me suis rarement senti autant moi même qu'en ce moment, ou je me sens enfin libre, et tout le monde commence à me dire :" ha ben voilà tu vas mieux toi non ? ".
Du coup j'avance, et plus dans un énorme ocean de liberté, mais dans un fleuve de liberté car j'ai déjà plus l'impression de savoir ce que je veux et vers ou je veux allez, alors je suis plus serein et ca fait du bien.

J'espère revenir vers vous avec de bonne nouvelles, peut-être quelques photos et quelques preuves de tout ce que j'avance ici, pour avoir vos retour sur mes visuels, mes idées etc.

En attendant, j'vous souhaite à tous que du bonheur pour ce mois de décembre qui est quand même bien déprimant parfois !

Ciao FTS

Alors qu'est-ce qu'il est devenu un peu chiant ce journal quand même !

Mais aujourd'hui, je crois que je vais écrire le chapitre le plus important de ce journal, je crois l'aboutissement de toutes mes reflexions depuis longtemps et ou je met enfin des mots sur un fonctionnement qui me bloque depuis longtemps.

On attaque le vif du sujet !

Fast life

C'est ce que je me suis fais tatouer sur la cuisse ce jeudi chez un amis ( qui a réalisé tous mes tatouages ), la police est faite avec des flammes, il est vraiment super rigolo et parfait à l'endroit ou il est pour le moment !

C'est pour rire ( a moitié ) ce qu'on dis de nos vies avec mon meilleur pote depuis déjà quelques années.
j'vous fais le topo de la semaine qui vient de s'écouler, j'me suis amusé à noter les heures ou je rentre etc, juste pour me rendre compte de tout ca :
Lundi : verre avec des amis sur un marché de noel, retour à 3 h du mat

Mardi : travail de midi à minuit puis discussion sur le canapé avec mon meilleur pote jusque 3h30 du mat

Mercredi : Dernier jour de travail, de midi à minuit, sur le retour, je croise Marie, je m'assied avec elle et ses amies, on se retrouve à sortir en ville jusque 5h du mat, on rentre ensemble chez elle et là, perte de souvenir totale du chemin du retour pour elle comme pour moi, trop alcoolisé !

Jeudi : réveil à 9h30, j'avais rendez vous chez un amis pour enregistré pour la première fois ma voix dans un micro, c'était une expérience de fou,j'ai trop kiffé ! J'y retourne vendredi pour poser un couplet sur son instru, j'ai toujours révé de faire ça et comme c'est pas sérieux, c'est hyper amusant. Dans l'après midi, je vais me faire tatouer, ensuite on va boire une bière avec mon pote qui me tatoue, ensuite je rentre chez moi, j'avais rendez vous avec Hera pour se skyper, on parle une heure ( j'vous en reparle vous en faites pas ! ), puis je traverse la ville pour allez chez des autres pote ou on fait un souper raclette qui finit en jeux vidéos et film à 6h du matin .

Vendredi : Réveil 11h, je rentre chez moi, prend mes affaires et je vais au bureau de mes collègues magiciens travailler sur mon site internet, j'me retrouve à caler sur mon écran pendant 3 h, car j'suis trop mort. Je rentre chez moi, là des amis arrivent et mon meilleur pote est là aussi ( première sortie ensemble depuis 3 mois vu que je travaille plus ), on s'amuse trop on passe la soirée à rapper, puis on se dirige en ville.
L'alcool et la fatigue frappe, le coté dark resort en moi, j'ai plus beaucoup de souvenir, mais j'ai été pas mal lourd avec des filles car je voulait baiser, j'ai appeller Marie deux trois fois aussi, heureusement rien d'autre.

Samedi : Réveil 11h par mon autre coloc, zéro souvenir de mon retour évidemment, j'suis rentré solo et j'me suis endormi dans mon lit tout habillé. Je passe la journée un peu plus tranquille a écrire mon couplet de rap pour cette semaine, puis le soir, direction marché de noel, et puis grosse soirée funky avec d'autres amis, je rentre solo, pas trop bouré cette fois, vers 3h30, un peu empli de mélancolie en voyant tous mes amis en couple et en me disant qu'Hera aurait adoré cette soirée, et que j'aurai surtout adoré la passé avec elle ici.

Dimanche : Jour du seigneur, il fait dégeu, je range l'appart, range ma chambre, prépare quelques trucs, un peu de rap, un peu de magie, je fume bcp de clopes, puis le soir, j'envoie un message pour voir Marie.
On se retrouve, encore une bière du coup. Mais on rigole bien, c'est hyper sympa, je l'adore vraiment, c'est un rayon de soleil pour moi, et j'oublie un peu tout quand je suis avec elle, et elle avance dans ses projets, j'suis vraiment content pour elle, on s'aime vraiment bien et on se fait beaucoup de bien tous les deux.
Pour une fois aussi on a vraiment passé du temps juste à ne rien faire tous les deux, sans directement se sauter dessus, et j'ai beaucoup ri.
Mais, pendant l'acte, j'me suis retrouvé deux fois à débander, pour une raison que j'ignore, on avait un peu parler d'Hera ensemble avant tout ca, et elle a émis l'hypothèse en rigolant à moitié que je pensais peut-être à elle inconsciemment. j'ignore si c'est vrai, mais c'est peut-être possible je ne distingue plus vraiment ce qui est fatigue/alcool/ressenti.


Bref, voilà à quoi à ressemblé ma semaine. En apparence, c'est très joyeux, c'est rempli de truc cool, et c'est clairement vrai, j'me suis quand même éclater, mais je suis pas à 100% dans ce que je fais.
Je sors, car je me dis que je dois sortir, car c'est prévu ou pour tout autre raison, mais je le fais à moitié et je ne suis pas totalement là avec les gens que je vois et je suis obligé de boire jusqu'a tout oublié pour tenir le coup.

Et ce rythme, je le tiens depuis 1 mois maintenant, rajoutez parfois de la drogue, et 18h de travail en plus. Alors je veux pas me plaindre, toutes ces choses, ce sont des choix que je fais parfois pas forcément consciement, mais des choix quand même et qui sont de mon ressort.

Cependant, ca ne peux plus durer comme ça, pour mon corps, mes poumons ( putin je fume comme un pompier car la nicotine me tient en alerte ) et mon esprit.

Je suis chez mes parents, loin de tout pour 3 jours, c'est pas ça qui va me rattrapper un mois comme celui là, mais ca ne peux que me faire du bien de déconnecter de tout ça. Il faut que je me pose, que je prenne le temps de réfléchir à tout ce qui m'est arrivé, ce qui m'arrive et ce qui va m'arriver.
Je soupsconne mon cerveau de tenir ce rythme pour ne pas avoir à penser à Hera, et c'est clair que comme ça, j'ai pas vraiment le temps de penser à quoi que ce soit, ou alors très brievement lol.

Heureusement, dans le côté positif, dans le peu de moment calme que je me trouve, contrairement aux autres années, je ne les gaspille pas à regarder des vidéos de stream, ou à jouer au jeux vidéo ( c'est pas que c'est une mauvaise chose en soi, mais je n'aimais même plus y jouer et je le faisais quand même ); Je pense à des choses, je réfléchis et je travaille sur mes projets. Ce qui en soit est aussi un façon pour moi de ne pas trop penser à ma vie en ce moment ( et donc de ne pas remettre en questions mes comportements ni mon emploi du temps bien trop chargé. )


Le plus important chapitre de ce journal

Malgré tout ca, je vais quand même bien, les choses avancent, les choses changent et dieu que j'aime le changement, les pages se tournent .
j'essaye de ne pas trop me prendre la tête avec tout ça, car je vois le bout du tunnel. Il est juste là en vérité. Je suis enfin libre, pour un mois, tous rond, avec les fêtes, je vais revoir toute ma famille, il y'aura moin de soirée prévues, je vais me plonger dans mes projets, je le sens et je vais pouvoir me reposer, penser un peu à moi, rien qu'a moi pour un temps.
Puis je suis très excité pour ce voyage au mexique, qui je le sens va être une sacré aventure comme ca fait longtemps que je veux en avoir.
J'ai réussi à transformer ce voyage qui était au départ, comme beaucoup de mes autres voyages, une fuite. Maintenant je le vois comme une aventure nouvelle, excitante qui va m'apporter beaucoup de choses et surtout, positif pour la suite, après le retour et qui ne fais pas que remettre à demain mes démons/problèmes.

Puis, ce genre de vie, même si il est poussé à l'extrème ici, est quand même très enrichissant.

En faite, pour tout vous dire, et c'est peut-être la chose la plus importante que j'écris dans ce journal depuis longtemps :
j'ai vraiment l'envie, et la volonté de vivre la vie dont j'ai vraiment envie, jusqu'a présent, ma vie était surtout une suite d'actions et de conséquences un peu aléatoire, ou il n'y avait que très peu de place pour mon libre arbitre et mes propres besoin/envies.
Ce qui faisait que, comme je vous l'ai déjà dit, je mentais beaucoup à moi même et aux gens sur ce que je faisais de ma vie, car je m'imaginais la vie que je voulais avoir, sans vraiment la vivre, ou alors pas à 100%.

C'est dur de transcrire par écrit ce que j'entends par là, mais, vu que je ne prennais aucun contrôle sur ma vie, j'essayais de me donner l'air de quelqu'un qui controlais sa vie en mentant sur mes activites ou alors en faisant des choses juste pour pouvoir dire que je les faisais, sans y mettre du mien dedans ( genre allez faire du sport pour pouvoir dire que j'ai été au sport aujourd'hui et ainsi me donner l'air de quelqu'un qui contrôle sa vie au près des autres qui eux la controle bien mieu que moi, en apparence du moins ).

J'étais incapable de faire des choix, ce qui donnait lieu à des choses comme cette semaine, ou je ne veux pas sortir, car je suis fatigué, mais ne voulant pas assumer mon choix, je me retrouvais en dernière minute sans avoir vraiment pris la décision de ne pas y allez, presque forcé de sortir car je ne pouvais pas annulé.

Ca fais de moi mon charme, je suis quelqu'un de très sympa, toujours prêt à tout, super léger qui ne se prend pas la tête. C'est ça je suis persuadé qui fais que j'ai autant de succès auprès des femmes, elle me voit dans une sorte de non contrôle et il n'y a rien dire, c'est très grisant de vivre comme ca, mais intennable sur la longeur et surtout, ca ne permet pas d'avoir vraiment d'avenir, cependant c'est vite fatiguant pour elles et du coup je met à mentir pour donner l'impression que malgrès mon côte " aucun contrôle " , j'arrivais aussi à gerer des aspects de ma vie, qu'en réalité je ne contrôlais pas du tout !

Ca me fais un peu mal de me dire ça, que j'ai vécu dans ce schéma depuis aussi longtemps, que ce soit avec des amis, des filles ou même ma famille, mais ca m'est apparu comme une vérité depuis une semaine ou deux, et je pense que l'assumer ne peux que m'aider pour perdre cette mauvaise habitude.

Allez j'vous donne encore un exemple, je parle avec Hera tout à l'heure, puis un moment je veux mettre fin à la conversation car je ne veux pas trop lui parler, et comme elle sait que je veux faire de l'escalade depuis longtemps mais que je ne pouvais pas avec le travail, machinalement je lui écris :
- " Allez, je dois te laisser, je vais à l'escalade, bisous ! ", Puis je me rend compte que c'est débile et enfantin de lui dire ca, car de 1, ce n'est pas vrai, et de 2 c'est vraiment pour faire le type qui gère sa vie que je lui dis ca.
-Du coup je rajoute " T'as vu comme je place bien que je vais à l'escalade, op, ni vu ni connu ", histoire d'atténuer le tout.
- Puis forcément je rallume mon wifi 30 min plus tard, et là je vois qu'elle m'a répondu : "hahaha pfpfpf, n'oublie pas que je te connais et je vois tout, tu ne me dupes pas ! "
- Puis comme une grosse victime je dis que mon frère à annulé, patatipatata.

C'est vraiment nul comme façon de fonctionner, et c'est ce qu'elle m'a reproché après ces 4 mois avec moi, qu'elle avais parfois l'impression que je lui avais menti sur qui j'étais au fond.
Et je ne peux pas lui donner tord.

L'ironie de tout ça, c'est que Je dois absolument perdre ce trait de caractère pour être heureux, mais surtout, je dois aussi examiner mes mensonges, car ce sont au final des choses que j'ai vraiment envie de faire et qui doivent devenir une réalité, du coup, j'ai pris un abonnemment pour une salle d'escalade et je démarre mercredi !

j'dois vraiment vivre ma vie, comme j'ai envie de la vivre, c'est le secret pour que j'aie bien, rien que le fait d'enfin faire mes projets comme je le dis depuis très longtemps, ca me rempli de joie et de fierté, c'est le bon chemin j'en suis sur.


Mot de la fin

Hera est présente, mais elle n'a pas droit à son chapitre cette fois ( bien fait ! ).
Je suis clairement toujours accroché à elle, c'est dur car je ne sais pas trop si c'est une page que je veux/dois tourner, du coup elle reste en suspens, comme la page de schroendinger !
Du coup désolé, mais avant le mexique, y'a peu de chance d'avoir des détails croustillants sur les femmes, hormis marie !

Toute facon, si je reste dans le même état d'esprit, ce serait du suicide mental de vouloir me remettre avec elle.

Il me reste quand même 1 mois, pour mettre tout en place et partir serein, l'esprit libre et revenir encore plus fort, enfin moi-même jusqu'au bout des ongles !

j'suis remonté à bloc !

Ciao les amis !

Salut les gars,
J'vous ai beaucoup dis que j'étais serein ces derniers temps, bah aujourd'hui, je suis mieux que ca, je suis heureux !


Un petit point sur les avancements

- J'ai commencé l'escalade, je kiff trop, c'est tout près de chez moi, ca me défoule bien, ca travaille a fond ma force et je commence déjà à passer des murs que j'aurai jamais cru réussir à faire.
J'en ai pour encore un mois, mais j'suis sur y'a moyen que je progresse déjà super fort, dès que je reviens de mon voyage, je recommence, c'est sur !

-Hier j'ai été faire un shooting photo, j'en ai encore un demain avec un pote à moi qui est vraiment super doué, les photos donnent déjà super bien de ce que j'ai vu.
On a fait 800 photos et 100 vidéos, ca va me faire du contenu et du matériel solide pour mon instagram et pour mon facebook pro. En plus je me suis vraiment marré à faire ca, et j'aurai jamais cru être aussi à l'aise devant une caméra.

- Ca fait maintenant une quinzaine de jours que je n'ai plus travaillé, j'me suis jamais vraiment ennuyé, j'ai toujours eu un truc à faire, et ca continue jusqu'au nouvel, avec un mélange de gens à voir, de projets, de spectacle de magie et de trucs en famille pour les fètes.
Et quand je ne fais rien, bah je fais vraiment rien et je profite à mort de mes moments seuls et posés et je les passe pas à faire une activité qui me distrait sans vraiment me plaire !

- Sur ce mois de décembre, qui certe est un gros mois de l'année pour les magiciens, je vais me faire l'équivalent de mon ancien salaire en 6 spectacles. J'en ai déjà fait quelques-uns, et pour la première fois depuis que je travaille avec la boite de mes potes, à la fin les clients sont venus me demander ma carte personnel et pas celle de la société car ils avaient adorés et voulaient m'avoir moi pour le futur. ( J'ai pas pu leurs donné, vu que je travaillais pour mes potes, mais ca m'a fait un bon coup dans l'égo. )

-Vendredi dernier, j'ai passé ma première soirée génial depuis très longtemps.
Alors que j'avais quand même bien bu, je suis rester lucide, drole toute la soirée, j'ai discuter avec pleins de gens différents et j'ai senti en moi une très bonne vibe.
Je suis rentrer avec tous mes souvenirs ( chose rare aussi ces derniers temps aussi putin ), et j'me suis couché le sourire aux lèvres.

- Je n'ai plus eu aucun sentiments de paranos, aucun stress dans toutes mes discussions avec mes amis, tout s'est déroulé naturellement, et j'ai senti que c'était vachement mieux comme ca.

- Je n'ai plus menti à personne, ni à moi même pour le moment. Il y a plein de moment ou j'étais prêt à le faire et ou je me suis rendu compte à la dernière seconde que j'allais encore partir dans ce travers et je me suis retenu.
C'est peut-être pas grand chose pour vous mais pour moi ca veux dire beaucoup ( pas le piano debout lol ).

C'est quoi la vie que je veux

Ok, on part dans la philosophie, mais ca faisait longtemps !
J'ai vu un ami ce matin, qui est un consultant pour les magiciens et qui surtout me connais depuis que j'ai 12 ans et est quelqu'un de très clair dans sa vie et sa vision des choses, chose que j'admire énormément chez quelqu'un .
Je voulais lui parler de mon projet de magie car je n'arrivais pas bien à définir le concept de celui-ci.
Résultat ? On a parler 20 min de mon projet, et 2h de ma vision de la vie et de ce que j'en attendais.

Si j'avais autant de mal à définir le concept de mon projet en magie, c'est simplement car je ne sais pas définir le projet de ma vie, est ce que ma vie de maintenant avec quelques contrats me plait ? Est-ce que j'ai envie d'être connu ? Est-ce que j'ai envie de devoir tout le temps voyager ? Est-ce que j'ai envie de forcer la magie dans mes voyages pour obtenir du contenu et donc de ne plus vivre à fond mes voyages comme je l'ai toujours fait en restant de le présent ? Est-ce que créer un spectacle dans l'avenir et tourner avec ce spectacle dans les théâthre c'est quelque chose que je me vois vraiment faire ? Est-ce que j'ai envie de travailler toute la semaine dans un taff de merde alimentaire ?

Bref, si je sais ce que je veux, bah je définis super facilement mon concept et je le met en place car j'en ai les moyens intellectuel et les contacts pour...
Du coup, qu'est ce que je veux faire maintenant ?

Je veux pouvoir partir voyager quand l'envie me prend, pendant 2-3 mois si je le veux.
Je veux pouvoir gagner assez d'argent pour payer mon loyer et vivre une vie tranquille mais je n'ai absolument aucun besoin d'une somme d'argent importante.
Je veux pouvoir profiter des gens que j'aime ( phrase cliché bonjour ).
Je veux pouvoir avancer, m'améliorer, être fière de moi et de ce que je produit.
Je ne veux pas être connu démesurément
Je ne veux pas être enfermé dans trop de contrainte et surtout dans des contraintes que je ne m'impose pas moi même.

Et bah, sans m'en rendre compte, ca fait 10 jours que je vis exactement la vie que j'ai envie de vivre.
C'est simple, si je prends un peu de recul, je suis tellement bien, j'ai mon appart, ma colloc, quelques spectacles de magie ou j'apprend toujours pleins de trucs et un peu de reconnaissance, sur le côté j'ai énormément de temps libre mais que j'occupe comme je le veux, et j'avance dans des projets perso et je suis fière de tout ce que je produit et je met en place et pour finir je fais des grosse soirées ou je m'amuse a juste prendre du bon temps.

Surement que plus tard, j'aurai envie de stabilité de me poser, ou que sais-je de quoi j'aurai envie, mais pour le moment, à 24 ans, c'est exactement ce genre de vie que je veux, la vie de bohème heureuse.

J'me suis laisser entrainer dans quelque chose qui n'étais pas ce que je voulais, et j'me suis torturé la tête alors que c'était simplement m'écouter, ne plus me mentir à moi même ( on en revient à mon post précédent ).

Du coup, bah j'vais continuer à faire tout ce que je fais pour le moment, je sais pas ou ca va m'amener mais je veux pas essayer de controler ca, c'est peine perdue et ca me réussit pas.
C'est l'état d'esprit carpe diem, mais dans le bon sens du terme pas celui que tu utilise comme excuse quand tu as la flemme dans ta vie, pas celui que tu utilise car tu es mal et que tu dois te vider l'esprit en utilisant ca comme excuse pour ne rien faire de constructif.
C'est le carpe diem des voyages, le carpe diem des Touska quand tout lui réussit et qu'il sourit en s'endormant le soir.


Les femmes

héhé, malgrés tout, je reste un être faible et les femmes sont là pour me le rappeller.
On commence par quoi dans ce petit merdier.

Marie :
j'ai revu marie plusieurs fois, c'est vraiment cool, c'est super simple en faite.
On se voit, j'amène une bouteille de vin, on discute des heures durant de tout et parfois de facon hyper profonde sur la vie, on se fait rire et on se fais la bise quand je pars.
Personne n'amène le sujet de couple sur la table, et y'a pas de malaise pour autant.
On discute parfois par message, on se soutient dans nos trucs et nos envies, y'a pas eu l'once d'une prise de tête quand j'y pense.
Sexuellement, c'est vraiment cool, elle a beaucoup envie de sexe, chaque fois c'est au minimum 2 fois le soir et une fois le matin.
Et j'ai eu un sentiment que j'avais plus eu depuis longtemps quand on a fait l'amour, j'ai eu l'impression de vraiment me lacher, de ne plus penser à rien pendant l'acte et juste kiffer toutes ces sentations qu'on s'apportait mutuellement, j'ai toujours eu du mal avec ca, ca m'a fait un bien fou de voir que je pouvais y arriver aussi.

MAIS ( bah ouai sinon c'est pas drôle )

J'me suis endormi la dernière fois en pensant à Hera.
Parfois quand j'ai envie de lui envoyer un message car j'ai fais un truc cool dans mes projets, je me rends compte que c'est pas vraiment à elle que je voudrais l'envoyer, mais à Hera.
La situation est super ressemblante pour moi, c'est très perturbant, sauf que je suis beaucoup moin investi sentimentalement dans cette relation avec marie, car je pense simplement que j'en suis pas encore capable.
Mais aussi car je ne sais pas si j'en ai envie.

Hera, c'est un peu mon chat de Schroedinger, c'est une page qui n'est ni d'actualité, ni tournée.

Ce qui est perturbant, c'est que je pense que si je voulais la tourner, je pourrais le faire.

Mais je ne sais pas si j'ai envie de le faire simplement. Mais pourquoi j'ai pas envie de le faire ?

Tout d'abord car c'est quelqu'un que j'apprécie énormément et qui me ressemble aussi beaucoup, avec qui j'avais énormément de visions commune sur la vie, et la première personne qui m'a donné envie de vivre quelque chose à deux, de construire un truc à nous.
Mais tout ca c'est bien joli, mais avec un peu de recul, il y a beaucoup de poissons dans la mer, je le sais bien et je pense pas qu'il y ai d'âme soeur, je vais forcément rencontrer d'autres filles tout aussi bien avec qui je pourrai vivre beaucoup de truc tout aussi génial voir mieux, preuve en est, je me demande si le sexe avec marie n'est pas mieu qu'avec elle après réflexions.

Du coup, j'ai retourné la question dans ma tête, et en réalité, je crois que c'est car j'ai des regrets.
Des regrets d'avoir déconné comme je l'ai fait, d'avoir peter les plombs comme vous l'avez vu dans ce journal, de lui avoir fait " subir" des choses qu'elle ne méritait pas, d'avoir eu des crises de jalousies à répétions, d'avoir été tellement éloigné de ce que je suis vraiment quand tout vas bien dans ma vie.
En gros, je suis persuadé que son départ n'aurait pas changé grand chose à notre relation, si j'avais gardé le même état d'esprit que nos 3 premiers mois, c'était même un peu ca le but.

Je lui ai reparlé tout à l'heure car j'avais envie d'avoir de ses nouvelles et que je me sentais bien pour le faire, je lui ai fait une blague et elle m'a laché :
- "Mais tu as raison et tu es drôle en plus.
-" Ca t'étonne que je puisse avoir raison et être drôle à la fois ?
- Ben figure toi que j'avais un peu oublié !

C'est exactement ce sentiment qu'elle à en elle qui est dur à accepter pour moi, ce sentiment comme quoi je ne suis pas vraiment comme je l'ai été.
A travers ma relation avec elle, c'est ma vision de moi que je veux récuperer.

Est-ce que ce n'est pas courir après une ombre, et après un passé qui ne resurgira surement plus étant donné ce qu'il s'est passé ? Surement que oui.
Est-ce que surtout j'arriverai à oublier la façon dont j'ai été avec elle et a ne plus vouloir toujours lui prouver que je ne suis plus comme ca ( exactement ce que j'ai fait jusqu'a présent ou mes messages n'avait pour but malsain que de lui faire dire " wow comme il a changer, il est de nouveau l'homme que j'aime " )
Est-ce que malrgé tout on pourrait retrouver la légéreté qui animait notre relation ?

Je ne suis jamais ressorti avec une ex, je n'ai aucune idée de si c'est réelement possible ou pas. Le bon sens dirait que non, mais le coeur me dit que je me dois d'essayer.
Et honnêtement, si je continue sur cette lancée, et que je reste aussi lucide sur tout ca que je le suis maintenant, je me dis qu'il y a peut être moyen que ca passe.

En attendant, tout peut tellement changé, je me réjouis de voir à son retour et au mien, j'accepte enfin que je ne peux rien contrôler ici en ce moment.

Mais malgré tout ça, elle me manque quand même la petite !

Mot de la fin

Mes posts sont tous beaucoup trop gros, trop conséquent, j'ai beaucoup de choses dans le crane, plus que je n'en ai jamais eu.

Mais a chaque post j'ai l'impression de dénouer un noeud et plus d'en refaire un nouveau, ca veux surement dire que j'avance les gars !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Yep ! :) le 18.12.19, 09h55 par Jalapeno

C'est sympa de te voir avancer.

Deux petites questions en vrac qui me sont venues :

- Fais-tu un lien entre ta conso de drogue et tes périodes de parano/mensonges ?

- C'est souvent moins stimulant une relation ou tout va bien. Ceci étant dit il est intéressant de voir que ta relation avec Marie t'a amené à une meilleure version de toi même pour toi même, quand Hera t'a laissé à l'état de loque... Ne pas confondre l'adrénaline de la mise en danger, l'excitation de la transgression avec les sentiments. Il y a des gens qui nous rendent meilleurs, et il y a ceux qui nous entraînent au fond, quelles que soient leurs intentions.



Bonne continuation en tous cas, toujours un plaisir de te lire
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Très bonne questions The Pop !

Pour la première, je pense qu'il y a clairement un lien et ce serait simplement nier la réalité des choses de dire que non.
Mais, pour avoir été proche de plusieurs personnes prise dans le cercle vicieux de l'addiction et pour avoir même eu quelques phases là dedans, je suis persuadé que ce n'est pas simplement un lien de type : Je consomme, du coup mon cerveau part en couille et je fais des crises de paranos et de mensonges.
Pour mon cas, c'est plutot : Je ne suis pas en accord avec ce que j'ai envie de vivre et ma facon de gerer ce qui m'arrive, du coup pour me soulager je consomme pour eteindre mon cerveau et ne plus ressentir ce que je ressens en ce moment, une bonne vieille fuite quoi.

Et donc, ce n'est pas vraiment la drogue ( dans mon cas ) qui est le problème, il m'arrive de vivre des trucs de fous, d'être dans un mood incroyable et de consommer et que tout se passe hyper bien même en descente le lendemain ( en soit exactement comme l'alcool ein )

C'est vraiment un engrenage global, et je pense que la drogue ne fait que ressortir les choses qui se passent dans ton cerveau au moment de la prise.
Et donc aussi, je pense "qu'utiliser" la drogue pour se justifier ses propres comportements et ses propres pensées, c'est un peu facile et surtout pas très productif car le vrai problème n'est pas là.

Après évidemment, ca n'aide pas à prendre le recul nécessaire pour analyser la situation et s'en sortir de facon saine, et donc c'est dangereux si tu reste bloqué la dedans car t'auras jamais le recul nécessaire pour allez mieux.



Pour la deuxième partie de ton message, je me suis posé la même question forcément sur tout ça.
Mais je pense que là aussi, ce serait se tromper de " coupable" que de dire que Hera m'a transformé en loque.
La bonne formulation serait plutot : La facon dont j'ai réagis et comment j'ai vécu ma relation avec Hera m'a transformé en loque.

Techniquement, même avec le recul je n'ai pas grand chose à redire sur la facon dont elle à agis avec moi, elle même fais ca plutot bien, en douceur en essayant de m'aiguiller à allez mieux alors que, pour avoir été dans son cas avant, c'est quand même pas évident de faire ça bien quand tu es dans le mood du départ en voyage.

Ici, je vais vraiment mieux, et je fais tout pour ne pas refaire les mêmes erreurs avec Marie, qu'avec Hera.
On à un truc super chouette comme relation et, c'est exactement ca que je veux garder.

C'est con mais en "vivant dans le passé " et en entretenant le souvenir de cette relation avec Hera, je me ferme aussi à vivre les choses a fond avec Marie.
Mais bon, je me laisse le temps quand même, on sort pas d'un truc comme ca aussi rapidement, ou alors pas de facon saine.

Un peu à l'image de ma facon d'aborder la vie, je dois accepter de ne plus trop me poser de questions sur le comment du pourquoi, du peut etre, du et si ? , et du futur quand il est aussi incertain, et juste laisser la vie se faire.

Je ressens vraiment une vibe, très similaire à celle de mon retour de Londres dans l'air, et si je continue de la surfer comme ca, je me fais confiance, la vie va être putin de belle.

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre