Faits extra-ordinaire d'une vie ordinaire

Note : 10

le 24.08.2019 par Guillaume29er

7 réponses / Dernière par FK le 17.06.2022, 03h01

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Répondre
Début d'un journal qui sera complété au fur et à mesure


Nietzsche - Le Gai savoir
N°363

Comment chacun des deux sexes a ses préjugés sur l’amour. — Malgré toutes les concessions que je suis prêt à faire aux préjugés monogames, je n’admettrai jamais que l’on puisse parler chez l’homme et chez la femme de droits égaux en amour : ces droits n’existent pas. C’est que, par amour, l’homme et la femme entendent chacun quelque chose de différent, — et c’est une des conditions de l’amour chez les deux sexes que l’un ne suppose pas chez l’autre le même sentiment. Ce que la femme entend par amour est assez clair : complet abandon de corps et d’âme (non seulement dévouement), sans égards ni restrictions. Elle songe, au contraire, avec honte et frayeur, à un abandon où se mêleraient des clauses et des restrictions. Dans cette absence de conditions son amour est une véritable foi, et la femme n’a point d’autre foi. — L’homme, lorsqu’il aime une femme, exige d’elle cet amour-là, il est donc, quant à lui-même, tout ce qu’il y a de plus éloigné des hypothèses de l’amour féminin ; mais en admettant qu’il y ait aussi des hommes auxquels le besoin d’un abandon complet ne serait pas étranger, eh bien, ces hommes ne seraient pas — des hommes. Un homme qui aime comme une femme devient esclave ; une femme, au contraire, qui aime comme une femme devient une femme plus accomplie… La passion de la femme, dans son absolu renoncement à ses droits propres, suppose précisément qu’il n’existe point, de l’autre côté, un sentiment semblable, un pareil besoin de renonciation : car, si tous deux renonçaient à eux-mêmes par amour, il en résulterait — je ne sais quoi, peut-être l’horreur du vide ? — La femme veut être prise, acceptée comme propriété, elle veut se fondre dans l’idée de « propriété », de « possession » ; aussi désire-t-elle quelqu’un qui prend, qui ne se donne et ne s’abandonne pas lui-même, qui, au contraire, veut et doit enrichir son « moi » — par une adjonction de force, de bonheur, de foi, par quoi la femme se donne elle-même. La femme se donne, l’homme prend, — je pense que l’on ne passera par-dessus ce contraste naturel ni par des contrats sociaux, ni même avec la meilleure volonté de justice : quoiqu’il paraisse désirable de ne pas toujours avoir devant les yeux ce qu’il y a de dur, de terrible, d’énigmatique et d’immoral dans cet antagonisme. Car l’amour, l’amour complet et grand, figuré dans toute sa plénitude, c’est de la nature et, en tant que nature, quelque chose « d’immoral » en toute éternité. — La fidélité est dès lors comprise dans l’amour de la femme, par définition, elle en est une conséquence ; chez l’homme, l’amour peut parfois entraîner la fidélité, soit sous forme de reconnaissance ou comme idiosyncrasie du goût, ce qu’on a appelé « affinité élective », mais elle ne fait pas partie de la nature de son amour, — et cela si peu que l’on peut presque parler d’une antinomie natu­relle entre l’amour et la fidélité chez l’homme : lequel amour est un désir de possession et nullement un renoncement et un abandon ; cependant le désir de possession finit chaque fois dans la possession… De fait, c’est le désir subtil et jaloux de l’homme, qui s’avoue rarement et de façon tardive cette « possession », qui fait durer encore son amour ; dans ce cas, il est même possible que l’amour grandisse après l’abandon de soi — l’homme se refuse à avouer que la femme n’a plus rien à lui « abandonner ». —
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Like ! le 24.08.19, 22h11 par Onmyoji

1er FR, soyez indulgent ! :roll:


Contexte:
Début de vacance, je devais partir avec ma femme à l'aventure en Van sur les routes de l'Europe.
Quelques semaines avant, elle partira de chez nous.

Que faire ? Partir à l'aventure seul ? Essayons. Rencontrer de nouvelles personnes ? Pourquoi pas.

Je prend contact d'une charmante Italienne quelques jours avant de partir. On s'échange quelques messages, le courant passe bien.
On pourrait se voir non ? Je passe dans tel vallée tel jour.
Ok super je serais dans le coins. On peut se rejoindre à tel endroit, la vue la est superbe et tu pourras y garer ton Van.
Impec je te préparerait un Risotto ! (Je prend des risques je sais :mrgreen: )
Ok je ramène du vin que j'aime beaucoup pour te faire découvrir


Le jour même je fais le trajet et trouve une place un peu à l'écart de la route, la vue est superbe.
J: J'aurais un peu de retard dsl mais on a toute la soirée.
Moi: Ok fait au mieux, je débute la préparation du repas.

J: Arrive 1h plus tard que prévue :roll: ( Mince elle est vraiment mignonne, pas forcement le style de femme que j'aurais abordé comme ça, peut-être parce-qu’elle respire le naturel, épanouie bien dans sa peau :P :arrow: :arrow: Et oh ! Petite voix de merde dans ma tête tu vas la fermer ! Elle est toute à fait de ton niveau et a très envie de faire ta connaissance donc on y va fonce et séduit là !!! :oops: :lol: )

On parle de pas mal de chose, je poursuit sur des sujets abordés par messages, on retombe vite dans la complicité que l'on avait par échange de SMS. On ouvre la bouteille de vin, la 1ère, il y en a 2 en fait - et le Risotto cuit tranquillement.
Note: Un Risotto se fait au bouillon et sans crème, juste du parmesan à la fin !

Le courant passe toujours bien, on parle de voyage, mes vieux réflexes me disent, sexualise la conversation, j'embraye sur une anecdote où je place "une ex" dedans. Quelques kinos légers, on se tient cote à cote.

2ème bouteille débouchée

Repas. On a vraiment envie de continuer la séduction.

ça monte un peu, je me rapproche et sors une phrase que j'avais en tête (assez naturellement - je m'étonne moi même :mrgreen: ) "Tu as envie de m'embrasser ? (3 réponses possibles)
1: Oui >>> Kiss close
2: Je ne sais pas >>> Moi oui ! >>> Kiss close
3: Non

Réponse 2: Kiss close appuyé, les mains ballades un peu, sans excès.

Moi: Il faut que je te parle d'un truc avant, - J'ai un petit boitier sous la peau qui est prêt à me sauver la vie en cas de crise cardique inopportune, je lui en parle avec décontraction rapidement.
Moi: Vient il commence à faire froid on rentre dans le Van
J: Ok pas de soucis
Moi: Avec kino appuyé, tu veux qu'on discute encore peu ?
J: Oui pourquoi pas

On discute de la vie, que j'aurais pu y passer en 2018, elle d'une opération qu'elle a eu plus jeune, on compare les cicatrices :lol: Kino ++ facile

Moi: me rapprochant d'elle, j'ai encore envie de t'embrasser
J...

Kiss close

On passe sur le lit à l'arrière du Van, nos corps font connaissance, c'est décomplexé mais avec une envie de découverte sincère.
Du plaisir à prendre, du plaisir à donner, on ne voit pas le temps passer, les préliminaires ont dû durer quasiment 2h.
Moi: Et si on passait à la suite :arrow:
J: La suite ? Quelle suite :D ?
J'attrape un préservatif: Celle-là !
J: Ah oui

1h plus tard, on fini, on se tient cote à cote, moment suspendu dans le temps. Vers 3h-4h du matin
J: Se relève et s'habille: Comme je t'ai dis je dors chez de la famille je n'ai pas envie d'expliquer pourquoi je ne suis pas rentré.
Moi: Ok comme tu préfères, tu peux aussi dormir ici quelques heures si tu souhaites.
J: Non je préfère rentrer.
Moi: Ok pas de soucis

On se sourit, les endorphines sont encore là

J: Mais je t'ai dit j'habite à tel endroit
Moi: Oui et c'est sur la route de retour de mon road Trip
J: On se tient au courant alors pour se voir au retour !?
Moi: Sourire jusqu'aux oreilles :mrgreen: OK oui pourquoi pas

On se quitte en s'embrassant encore une fois avec plaisir

:arrow: Je vais dormir, il est 4h


Edit: Correction des fautes et de forme
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Sympa :) le 24.08.19, 22h17 par Onmyoji
  • [+1] Bien joué le 24.08.19, 23h08 par Jalapeno
  • [+1] Like a boss ! le 25.08.19, 08h59 par The_PoP
  • [+1] Like ! le 25.08.19, 09h57 par Perlambre
  • [+1] Bien joué le 25.08.19, 19h20 par FK
  • [+1] Bien joué le 25.08.19, 21h36 par Fauve noir
  • [+1] Bien joué le 15.09.19, 17h08 par Nonchalance

Hello à tous !

Un peu de temps pour implémenter ce journal. Peu de temps jusqu'à présent car le boulot à finalement bien repris et qu'il faut se jeter dedans. Et que le gamme à continué et ça en demande un peu aussi ! :mrgreen:

Bilan de cette petite quinzaine de jours:

Plusieurs contacts intéressant par site de rencontre

Fin Aout, rencontre de T, le courant passe super bien. RdV dans une petite paillote qui ne paye pas de mine mais le patron à une trentaine de bières local et de la glace faire par un glacier du coin que je connais aussi. Je sens que je marque un point grâce à ça :D Le courant passe super, on discute des vacances, photos, festivals avec les bracelets que l'on porte encore. Kino facile avec les bracelets au poignets !
On savait les 2 que l'on n'avais 1h30 -2h pour le rdv mais impec. On parle bien, on règles, en divisant par 2, madame insiste. Petite ballade autour du lac où l'on manger au bord. Le courant passe vraiment bien. Quelques blagues sur ses cheveux en marchant. On se raccompagne à la voiture. Pas vraiment d'ouverture au Kissclose néanmoins. Mais le confort et la séduction m'ont semblé de la partie, sur un rdv de 1h45 ça ne me choque pas. On se quitte en se faisant la bise mais avec contact marqué, mains sur l'épaule qui traine etc. Le rdV c'est passé tout en détente et on apprécié le moment, c'est bien là le principal ! :idea:

Petit Sms rapide 24h après, en plaçant un "A remettre quand tu veux"
T: "Oui avec grand plaisir, j'y pense déjà, tu serais partout pour ... ? "

Plusieurs échanges suivent, en se challengeant sur le rdv et où il pourrait être.

Quelques jours passent. Je partait chez de la famille.

Petite photos sympa de relance d'un bars où j'ai passé la soirée.
Pas de nouvelles bon OK

la veille de la date que l'on avait prévu en rdv j'envoie "Bon j'espère que tu n'y comptais pas car moi pour le moment j'ai prévu autre chose ! "
Pas de nouvelles, je laisse passer quelques jours... Tjrs rien.
Dernière ralance, je l'appel, répondeur, message honnête, qu'il m'avait semblé que l'envie de se revoir était partagée mais que si elle ne souhaitait pas continuer no pblm il suffisait d'être clair.

24h après: "Je te remercie pour ta gentillesse, ta bon humeur et ta persévérance mais je viens d'avoir des soucis de santé important et je ne pourrait pas prendre le temps de te revoir pour le moment et je ne serais pas de bonne compagnie" :o :? Mince

Dernier message en lui disant que j'avais apprécié notre rencontre et que je lui souhaitais bon courage pour avoir vécu des moments pas terrible l'année dernière également. Si jamais dans les prochaines semaines, mois, elle pouvait s'autoriser de me recontacter si l'envi était là. >>>> Fin du game



D'autres contacts, gammes par messages, 3 numcloses, 2 rdv d'organisés

Rdv avec M 32+:
A écrire ICI

Rdv avec M 26+
A écrire ICI

la veille de la date que l'on avait prévu en rdv j'envoie "Bon j'espère que tu n'y comptais pas car moi pour le moment j'ai prévu autre chose ! "
Par message c'est un peu abrupt non ? Pourquoi ne pas avoir essayé de lui téléphoner plutôt ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas faux le 16.09.19, 21h48 par Guillaume29er

Oui c'est vrais :? :roll:

A ma décharge je dirais que le rdv n'était pas 100% calé encore (juste le jour mais pas de lieux ni d'horaires) et j'ai pondéré avec un smiley.

Mais j'aurais du directement appeler c'est vrais !

c'est interessant merci du partage

Salut et bienvenue !
De qui est ta citation introductive stp ?
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Nietzsche?
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre