Page 1 sur 1

Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 06.06.22
par Stawn
Bonjour, ça fait longtemps que je lis ce forum.

J'ai 32 ans, je suis resté en couple environ 10 ans si je cumule les relations.
Depuis quelques années maintenant, je suis célibataire et mon cercle social était quasi nul.
Déménagement, vie pro, laissé allé, j'étais résigné à rester seul.

Grâce à vos réponses à d’autres personnes sur le forum, j’ai pris conscience que j’étais dans le faux, vous avez été le déclencheur. Je vous en remercie.

Voici le début, quand j'ai décidé de tout changer.

Je ne me sentais pas désirable. Le peu de personnes que je voyais me confortaient dans cet état d'esprit : des célibataires, qui considéraient les filles comme des p****, que si t'es pas BG c'est fichu, etc. Pour résumer.

Pour que ça change, j'ai décidé de travailler sur 3 points :
1) Comprendre mes complexes physiques et les résoudre/améliorer
2) Construire une réalité positive
3) Me sociabiliser

1) Physiquement

J'ai commencé à me forcer à être toujours "propre". C'est à dire, bien coiffé, bien habillé, bien rasé quand je sors de chez moi. J'ai arrêté de fumer. J'ai travaillé sur d'autres choses (poids en trop, style vestimentaire...).

2) Construire une réalité positive, bannir la toxicité

Je pense que j'ai toujours eu une réalité plutôt forte. J'ai tendance à embarquer les autres dans la mienne plutôt que l'inverse. Grâce au point n°1, j'ai retrouvé confiance en moi, ça a pris du temps.
J'ai commencé à refuser le négatif et à l'esquiver. Quand ça critique ou parle mal, je n'alimente pas. J'esquive. En plus je déteste ça.
Je souris aux gens, je fais un effort pour leur dire bonjour (au travail par ex, faire 20m pour aller serrer la main plutôt qu'un signe au loin, ...) c'est incroyable à quel point le fait d'être souriant, de dégager de la bienveillance c'est contagieux. Les gens sont très réceptifs quand on leur donne un peu d'attention.
Et même dans ma vie pro, je dirige des équipes, tout a commencé à être bien plus facile avec cet état d'esprit.

3) Me (re)sociabiliser

Je ne suis pas quelqu'un de timide, bien que j'étais impressionné par les femmes. Mais ça me semble normal après un long célibat.
J'ai commencé à parler dans n'importe quelle situation, à n'importer qui, rebondir sur des choses pour en rigoler. A la boulangerie, au resto, aux courses... j'ai développé ma spontanéité et au fil du temps c'est (re)devenu naturel. (j'étais comme ça étant plus jeune)
J'ai décidé de m'intéresser aux autres sans attentes dans mes interactions. Enfin, connaissant mon passé, l'interaction est déjà une victoire. Je les écoute, je rebondis sur ce qu'ils me disent, ils se confient...
Petite parenthèse: un de mes nouveaux amis m'a fait récemment une réflexion. Il m'a dit que j'allais naturellement vers les autres, que j'étais "facile d'accès" et que c'est une qualité innée. J'ai accepté le compliment en souriant sans m'attarder dessus il n'a pas pu se douter à quel point ça m'a fait plaisir.

Re: Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 06.06.22
par Stawn
Début 2022, un dramatique événement m'a forcé à déménager.

J'ai du prendre les choses en main, faire preuve de flegme. Prendre des décisions très difficile.
A coté de moi une famille dans l'émotion incapable d'agir.
Je pensais être comme ça (fort dans la difficulté), mais le vivre c'est différent.

Plusieurs mois après, cet événement a exacerbé mon envie de changer. Mon état d'esprit, mes sentiments, tout a été amplifié. Je veux me sentir vivant.

J'ai rejoins un club, en parallèle de la salle de sport. J'ai rapidement été entouré de monde.
Je les ai ajouté sur Messenger, j'ai commencé à les inviter à participer à des événements extérieur que j'organisais : je suis un peu devenu le lien qui les unissait. Et de simple connaissance du club nous sommes proche de devenir des amis.
Je les invite à participer un peu à ma vie, si ils ne viennent pas c'est dommage mais ça ne m'impacte pas. Je n'attends rien en retour, j'aime prendre les choses en main et je sais que les gens préfèrent se laisser guider et/ou sont casanier dans l'ensemble.

J'ai diversifié mes activités. J'ai une vie + remplie, mon temps est devenu précieux. L'époque où je passais des heures à jouer aux jeux vidéos me semble loin ...

Re: Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 06.06.22
par Stawn
Mon envie de séduire à long terme a été le déclencheur de cette envie de changer, mais j'ai été tellement gagnant avec tous ces changements que j'ai déjà l'impression d'avoir obtenu + que ce que j'imaginais au départ.

J'ai rencontré une femme au club. Le feeling a pris directement. Je ne pense pas avoir sur-interprété ses réactions. On passait notre temps à rigoler comme des gosses, on cherchait le contact physique (sans que ça soit forcé), elle cherchait à être avec moi, elle venait me parler sur Messenger en privé et me relançait souvent, voulait organiser des événements pour se retrouver hors du club.
C'était la première fois que je ressentais ça depuis longtemps. J'ai beaucoup joué le détachement, j'ai modéré mes interactions avec mais soyons honnête à l'intérieur de ma tête c'était pas la même chose. Je pensais régulièrement (toujours) à elle, c'était difficile mais je m'y attendais après un long célibat.
C'était dur mais hors de question de gâcher tout mon charme en réagissant comme un mendiant affectif ...

J'ai demandé si elle élevait son enfant seule. (j'avais supposé qu'elle était célibataire, comme les autres le disaient au club mais il fallait m'en assurer)
Elle a formulé ça de cette manière : "Je vis avec le père de mon fils".
J'ai décidé de complètement calmer le jeu, c'était très plaisant, mais juste non.

Pour l'anecdote, quelque temps après son copain m'a ajouté sur facebook, j'ai vu des photos d'elle sur son profil donc j'ai rapidement compris.
Je l'ai spontanément ajouté et demandé ce qu'il y avait et si il voulait discuter.
Il a feint l'ignorance mais c'était une sorte de coup de pression, on a parlé un peu et je pense l'avoir déstabilisé en prenant les devants. Je m'en fichais je n'avais rien à me reprocher.

Elle m'a expliqué ensuite qu'il lui avait fait une scène car il avait vu mon profil dans ses recherches facebook. Il semble qu'elle a supprimé les conversations de toute manière il n'y avait rien nous n'avons fait que rigoler ensemble. Elle voulait un peu m'embarquer dans des mensonges "à dire si il me recontacte" et j'ai refusé. Je n'aime pas mentir. Ce sont ses histoires pas les miennes.
Je lui ai dit que si son copain voulait venir à un événement que j'organisais ça ne me posait pas de problème et de répondre à ses questions, pour le peu qu'il vienne avec une volonté de nous rencontrer et de ne pas créer de problème.
Et c'était sincère, car il y a toujours un feeling avec elle et comme ça j'aurai pu plus facilement m'en détacher.
Si elle veut plus il va falloir qu'elle mette les choses au clair dans sa vie.


Voila ma première histoire (qui n'en est même pas une :D) depuis très longtemps. Ca a été pour moi le signal : ca y'est je suis prêt pour l'étape suivante.
Après avoir travaillé sur le physique, sur le mental, sur ma vie sociale, maintenant c'est au tour de la séduction.

Re: Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 06.06.22
par Stawn
Petit saut en avant pour vous expliquer ce qui se passe aujourd'hui avec une autre fille du club.

Elle est plus jeune que moi, étudiante, donc en dehors de mes critères de recherche.
C'est devenu une bonne copine on se retrouve régulièrement (au club et en dehors).
De mon point de vue, je l'aime bien et j'ai envie d'entretenir une relation amicale avec elle.
Ce qui fait que je lui donne de l'attention, je pense qu'elle n'y est pas habituée et que ça la trouble.

J'ai parfois un peu de mal à la cerner. Je doute de ma capacité d'analyse et j'ai peur d'être dans la sur interprétation.


On passe du temps ensemble dans le club et hors club, on rigole beaucoup. Samedi nous avons fait une activité avec notre groupe puis nous avons bu un verre en fin d'après midi.

(Plus tôt durant l'après midi en voiture j'ai reçu un appel d'une copine (il n'y a rien avec). Ca s'est un peu entendu (le début, car le volume était fort), je me suis fait un peu charrier par les potes présents. Je le précise pour la suite.)

Le soir je devais sortir dans la même zone qu'elle avec un pote qui s'est désisté, elle a pas mal insisté pour que je passe la voir ce qui m'a fait plaisir.
Elle a longuement parlé d’un autre membre du club qui est lourd avec elle. Qu'il est trop vieux, (il a mon âge), qu'elle ne sortirait pas avec etc, moi je n’alimente pas quand ça critique, comme expliqué plus haut.

Après avoir bu ce verre avec le groupe on s'est séparé, je me suis retrouve quelques minutes avec elle, elle a lourdement insisté sur le fait qu'elle dormait ici ce soir car elle voyait son "PCR", acronyme de "Plan Cul Régulier", j'en ai rigolé avec en lui disant que c’était romantique.

Plus tard, je me fais violence et je me force à sortir seul. J'ai eu du mal à voir les opportunités pour aborder des gens... mais je ne me sentais pas stressé.
Je me rends compte qu’il y a encore pas mal de chemin pour réussir à ‘sarger’
Je fais quelques bars puis je rejoins son groupe un peu plus tard. J'ai la discussion plutôt facile donc on rigole, je m'intègre pas trop mal. Je voulais rigoler sur mon âge (je fais plus jeune) en leur demandant quel âge ils pensent que j'ai mais ils le savaient déjà (apparemment elle m'a décrit avant que j'arrive). Elle a de nouveau insisté sur un autre plan cul dans une autre ville.
J'ai trouvé ça un peu lourd et maladroit mais soit.

Ils changent de bars, elle me demande de venir, je lui dis que je les rejoindrai après.
La vérité à ce moment c'est que je voulais pas "m'incruster". J'ai donc décidé de faire un tour dans d’autres bars et les rejoindre un peu plus tard.
Elle m'a répondu : "Ah ouais pardon c'est vrai que tu dois aller voir une copine"
J'ai mis un moment à percuter ce à quoi elle faisait allusion. Je lui ai juste répondu "ça c'est ton interprétation" en rigolant puis je me suis éclipsé.

Je les rejoins un peu plus tard, elle n'était plus qu'avec sa cousine (on se parlait sur Messenger pour se retrouver). On a dansé, rigolé, bu quelques verres, puis ils allaient en boîte rejoindre un autre groupe. Moi j'ai décidé de partir.
Je trouvais que c'était suffisant, après ça aurait été trop collant je me suis dis, en plus la musique forte, les gens trop alcoolisé c'est compliqué de discuter j'avais un peu la flemme de me re intégrer à un groupe dans ces conditions.

Je lui ai dit sur Messenger que j'ai passé un bon moment et je leur ai souhaité de bien s'amuser en boîte : Elle m'a ignoré.
J'ai organisé une sortie pour dimanche prochain elle a répondu de manière sèche qu'elle ne serait pas la (d'habitude elle est plutôt smiley et enjouée sur messenger). Je lui ai dit pas de problème une autre fois elle m'a de nouveau ignoré (jusqu'à ce matin).

J'ai même hésité à lui demander si ça allait car j'avais l'impression que non mais je me suis rétracté.

Je pense objectivement qu'elle n'est pas intéressée mais qu'elle me test un peu quand même, pour moi elle veut savoir si elle me plaît ou non. Si c'est ça elle a la finesse d'un char d'assaut :roll:

Merci pour votre lecture.

Re: Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 06.06.22
par Stawn
Retour en arrière, après l'histoire au club j'ai décidé de saisir les opportunités.

A l'anniversaire d'un ami, j'ai eu le numéro d'une fille. On a un peu parlé et je l'ai invité à boire un verre.
Elle m'avait prévenu "je sors d'une relation donc on va boire un verre sans arrière pensée" et je lui avais répondu que je n'avais pas d'arrière pensée et que je fonctionnais au feeling. Ca l'a fait rire.

J'arrive 10 min avant, un poil stressé. J'me balade un peu, et j'attends à l'endroit où nous devons nous retrouver. La, je fais le vide dans ma tête. Je me force à ne penser à rien.

Bon déjà première erreur, je pense que j'aurai du "définir" le temps du rdv. Une porte de sortie, puis si il y a feeling je reste.
Je me sens à l'aise, on commande un café, elle commence à me parler de son boulot et de tout ce qui n'allait pas.

J'essaye d'en sortir du positif en jouant un peu, c'est compliqué. Elle ne me regarde pas dans les yeux, c'est à peine si elle m'écoute et parfois elle me coupe la parole quand je tente de réorienter la discussion.
Même des sujets facilement positifs (l'enfance, les voyages, ...) c'était toujours pour repartir sur du négatif ou son ex.
Des questions comme "si tu devais me donner une de tes qualités" ça se transformait en : "Je suis trop gentille et ça je me suis rendu compte que les gens sont trop mauvais et ils en profitent" ..., etc. Va rebondir sur ça :mrgreen:

Franchement c'était compliqué. Je pense qu'en étant meilleur; ça se serait passé autrement mais je ne trouvais pas la solution sur le coup.

Ca a quand même durée environ 2 à 3 heures, j'avais plein de sujet qui me venait et de chose à dire mais bon ça n'a pas pris.

J'étais content, l'objectif c'était aller boire un verre sans se soucier du résultat, juste pour l'exercice. En partant, je sais que c'est mort et franchement j'ai pas envie de remettre ça.
Je lui envoi un message "politesse" pour dire que c'était un bon moment...

Elle me relance même pour me dire quelle me trouve mystérieux et quelle a l'impression de ne rien savoir de moi (tu m'étonnes :roll: ) on s'appelle 1h le soir même pour re discuter (elle est + à l'écoute) mais bon, on verra à l'avenir. Elle a refusé une proposition de rdv et je suis pas pressé de lui re demander.

Re: Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 07.06.22
par Onmyoji
Bienvenue. En tous cas tu as un bon détecteur à cas à problèmes, on dirait.
Il ne faut pas trop forcer le détachement et être un peu spontané, pour la fille de la boîte ça paraissait bien engagé, cela dit vu le comportement de fond pour elle c'est sûr que ça ne valait pas l'effort

Re: Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 11.06.22
par Stawn
Merci Onmyoji.

Ca me fait plaisir de pouvoir échanger sur ce forum, ça fait assez longtemps maintenant que je vous lis.

Je suis plutôt spontané mais j'ai du pas mal forcer le détachement surtout au début, quand des femmes me donnaient de l'attention (ou jeu de séduction)

C'est surtout une forme de défense. Ne pas tomber dans ce qui est appelé le "One Itis" car c'est très toxique comme sentiment (et facile de tomber dedans après un long célibat) surtout pour soi en plus de réduire à zéro ses chances. Et faire attention à ne pas sur-interpréter ce qui n'est que de l'attention.
Ca demande un peu de temps et d'expérience j'en ai conscience. Je pense être sur la bonne voie.
Je suis déjà passé par ces étapes plus jeune.

J'ai décidé de ralentir un peu cette semaine, je pense que j'ai trop voulu accélérer les choses. J'ai une bonne dynamique inutile de trop forcer.
Je dois bientôt boire un verre avec une nouvelle fille, on verra bien je suis plutôt excité et impatient.

Pour ce qui est de la fille de la boîte, j'aimerai sincèrement être son ami j'ai pas envie d'essayer avec toutes les filles de mon groupe :mrgreen:, honnêtement je pense lui plaire (légèrement), c'est vrai que je joue un peu mais c'est pour le fun. De son côté à elle c'est plus de la curiosité à mon sens car elle n'arrive pas à me cerner.

Bon week-end à tous.

Re: Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 11.06.22
par The_PoP
Sacré début de journal.
t’épilogues pas pendant dix ans sur les traumas vecus et le passé.
Tu passes à l’action en commençant par le plus dur mais aussi le plus efficace.
Tu sembles avoir de la volonté.
Et tu fonces pas sur la première drama queen venue.


Quand à ton envie de positif et ta fuite de la négativité c’est assez génial à lire. Et terriblement efficace j’en suis persuadé.

Bref tu fais plaisir à lire mais à mon avis ça va très très vite payer

Re: Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 11.06.22
par Onmyoji
Après tu fais bien d'éviter l'écueil qui pourrait te faire perdre le contrôle et réduire à néant tous tes efforts.
Pour ta boîte c'est préférable de ne pas "tenter" avec tout le monde oui, mais garder ce jeu là minimal c'est une bonne chose ça entretient l'état d'esprit.
J'attends la suite;)

Re: Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 12.06.22
par FK
Yep, on attend la suite, mais clairement tu parais être dans le bon état d'esprit et dans l'action, c'est ce qu'il faut !

Re: Changer de vie, se sentir vivant

Posté : 20.06.22
par Stawn
Bonjour à tous,

Vendredi, je décide de faire une longue randonnée. Aucun de mes amis disponible, j'y vais seul.

Je croise J sur la plage. Elle semble ramasser des choses au niveau du sol ça me rend curieux. J'avance et me dit que ça serait pas mal d'aller lui parler mais je ne le fais pas.
Plus loin, je suis assis sur un rocher entrain de lire, elle me dépasse.
Je reprends la route, je la recroise, toujours concentrée sur le sol, j'y vais.

"Salut, je t'ai croisé tout à l'heure, je suis curieux je me demande ce que tu fais"
Puis on parle, c'est fluide, on rigole.
J est allemande. Elle est en vacance pour se concentrer sur sa passion : les coquillages et les fossiles, elle retourne chez elle dimanche.
Je ne sais pas si je me suis dégonflé mais le fait qu'elle me dise qu'elle parte dimanche ça m'a fait un peu buguer je me suis dis que c'était mort etc. Du coup je m'en vais sans lui demander son numéro.

Je me dis que c'est pas possible, j'ai sérieusement fait tout ça pour ne pas lui demander le numéro ?! Je suis très déçu de moi mais je peux pas faire demi-tour maintenant. Ca aurait été gênant.
Je continue quelques km et me dit que sur le retour, si je la recroise, j'y vais.

Retour, je la croise, j'y vais.
On se reparle, on rigole, je lui dis que ma randonnée se termine et que je prends la route du retour, elle demande à ce qu'on fasse la route ensemble.
On rigole, c'est léger.. on s'assoit sur un rocher, ça se transforme en 1er rdv et nous restons ensemble pendant plus de 3 heures. Je kino très peu mais c'est volontaire, même si je me dis que la on se cherche clairement.

Je la raccompagne à son hôtel, lui demande son numéro. Merci Whatsapp qui permet de facilement communiquer avec des numéros non français
On se dit qu'on se revoit le lendemain (samedi) pour faire une randonnée ensemble.
Je pense qu'à ce moment j'aurai pu l'embrasser mais je n'ai pas eu le courage, soyons honnêtes. Lot de consolation je lui propose de se faire la bise puis j'y vais (je me sens un peu con :mrgreen:)

Lendemain on se retrouve, on parle, on rigole, il y a un bon feeling entre nous.
Je lui demande quelle est la pire façon dont on l'a dragué : elle me répond qu'un mec l'a abordé en mettant 50€ sur la table.
Il y a vraiment des mecs qui font ce genre de chose ? bref
A ce moment, on se cherche un peu, il y a du kino mais j'ai du mal à faire monter la T°
Je lui demande si elle a l'impression que je la drague, elle me dit que non mais qu'on s'entend très bien. Bon la je me sens comme un ado qui se fait friendzone :D
Pour rigoler je lui demande des conseils si je devais la draguer, elle me répond que l'emmener dans un spa serait une bonne idée car ça lui donne envie.

Ca continue, un peu, et je me lance : jeu de la confiance (merci FishToO :wink:)
Je m'approche à qq cm de son visage et la je le vois clairement, elle a envie.
Je lui propose d'aller à son hôtel, profiter de la piscine et du spa ;) car il fait un peu froid.
On y va, il n'a pas fallu 5min dans l'eau avant qu'on passe des heures à se coller et s'embrasser.
Elle me dit : Je me suis trompée, tu n'es pas un dragueur mais un excellent dragueur, je ne m'en suis pas rendue compte (ça m'a fait plaisir), en plus je pense que "dragueur" c'est assez péjoratif pour elle ça décrit un peu les mecs (très) lourds.


Puis ensuite une très longue nuit, on dort ensemble et un bon dimanche ensemble avant de la raccompagner à son train.
Elle dit qu'elle a beaucoup aimé que je prenne le temps, de ne pas se sentir draguée, que je lui laisse le choix, que c'est arrivé naturellement.

On est triste, on sait que c'était que pour le WE. Mais le feeling a été très intense.
Je lui envoie un message. Finalement, elle n'est qu'à 4h de chez moi, je lui propose d'aller la voir le WE prochain. Elle accepte et m'invite à me loger chez elle.

commencer à lire ce forum, à m'en inspirer, a vraiment été la meilleure chose que j'ai décidé de faire ces dernières années, vous avez complètement changés ma vie :wink:

MERCI FTS