Serez-vous plus heureux quand vous chopperez à tour de bras?

Note : 134

le 27.02.2013 par Blusher

115 réponses / Dernière par Yragael le 01.06.2015, 13h24

Un forum pour celles et ceux qui s'intéressent au dev perso, à l'équilibre intérieur, à la psychologie. Surmonter ses blocages, ses croyances limitantes, nourrir et développer ses forces, etc.
Venusian a écrit :On en revient au problème : celui qui note les nanas aime t-il vraiment les femmes ?
Est-il capable de les décrire plus précisément, de dire ce qui lui a plu ?

Perso c'est de la merde ces notations. J'ai appris ca recemment , on est jamais fixe sur la fille. Un coup des qu'on lui parle c'est une 9, puis on la revoit en date sous un autre joure elle devient une 7, puis en fin de compte quand on l'a deshabille et apres le fclose elle redevient une 8 parce que de dos c'est une 9 a cause de son cul magnifique.Ou attend c'est une 7 de visage mais une 9 de corps :mrgreen: :blbl: .Des trucs comme ca j'en ai entendu un paquet. Au final ca mene limite vers du n'importe quoi, je prefere etre clair et fixe:

-Elle est bonne ou pas? point. ou encore: Bonne?baisable? moche? .

Celui qui note les nanas cherche a se satisfaire de s'en taper une bonne c'est tout. Ca indique aussi plus ou moins le niveau du mec et lui permet de le rassurer . (note: je dit pas que ce taper une pure bonnasse c'est mauvais au contraire,y'a rien de mieux que de se retrouver dans le meme lit qu'une bombe sexuel :mrgreen: . Juste ne pas se laisser impressionner par son physique).

Puis quand on parle de hb 8/9/10/6.8 on parle bien de physique.Exit les criteres sociaux et autres.
The following post is a mix of real serious stuff with a bit of troll stuff. Please be kind. x)
Suit a écrit :Sérieux ? Cela fait bien cinq-six ans que j'ai découvert la "communauté de la séduction", et j'ai toujours compris que la notation ne tenait compte que du critère physique
Bah aujourd'hui, tu auras appris quelque chose. :awesome:
Suit a écrit :D'ailleurs, on lit souvent des trucs genre "J'ai open une HB9, tout en gérant la warpig HB6"
Le genre de non-sense dont je parle. Quand on note, il faut faire ça dans les règles... ou ne pas le faire ! Déjà "warpig", c'est une classification en soit : cockblock + moche. :mrgreen:

Illustration ! (on ne peut pas faire plus clair):

Image
Suit a écrit :au moment de l'open, c'est délicat de se faire une idée de son statut social, de son intelligence itou, simultanément, s'il vous plaît.
Délicat oui, mais largement faisable. En général, en un clin d’œil avec un minimum d'expérience, tu sais tout ce dont tu as besoin de savoir sur ton set et ta cible. Ce qui rejoint ce que je disais, là encore, sur le fait que le newbie-player se contente de juger ce qu'il peut (i.e. le physique).
Suit a écrit :Du coup, je n'ai jamais compris à quoi rime un HB8,5... Genre c'est pas tout à fait une 9, mais 8 c'est un peu sévère ? :roll:
Ca, c'est le genre de notation que tu donnes avec ton wing en plein débrief pour terminer la soirée autour d'un verre. En général, le 0,5 de plus correspond à un côté coquin. Le 0,5 de moins correspond à un côté bien cuit. Sinon un côté pile. Le 0,2 pour un côté face. Tu m'as compris ?
:yuno:
Suit a écrit :Bref...
Exactement, du moment que ton wing et toi êtes d'accord pour utiliser les notes comme elles devraient l'être (à savoir signaler en 2 sec qui aborde qui, et qui doit faire quoi, et c'est tout), alors tout ira bien. Et fuck le reste.
Turtles always win.
Avion de chasse dans l'espace aérien, feu !
C'est plus fun.

Non mais là j'ai quand même l'impression que le débat tourne à la pratique de sexe anal sur diptère.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] 100% d'accord le 08.03.13, 19h55 par Lanzana
  • [0] +1 le 08.03.13, 20h04 par Mr.Smooth
  • [0] C'est pas faux le 08.03.13, 20h15 par Suit
  • [0] +1 le 08.03.13, 22h01 par tibdeconne
C'est vrai qu'on est largement hors-sujet.
Le sujet de la notation des filles a été maintes fois abordé.
Potius deficere quam desperare
Donc revenons au sujet :
Serons nous plus heureux quand nous chopperons à tour de bras.

Je pense que oui, par rapport au moment ou nous ne choppons pas ce qui nous convient. Mais le risque c'est la focalisation sur la quantité sans plus prendre de plaisir a l'interaction.

Finalement c'est toujours la même merde que les comportements addictifs, ici appliqué à la sarge.

On couche avec une fille : plaisir.
On couche avec une autre fille : plaisir.
On couche avec une fille tous les soirs : plaisir la premiere semaine, puis désensibilisation --> Besoin d'augmenter la dose OU de s'arrêter un peu.

Le bonheur ce n'est pas la modération dans le plaisir, c'est de savoir garder le plaisir pour les bonnes occasions (comme une bonne cuite entre potes).


Un question me turlupine cependant, j'en appelle a vous les "grands" ayant déjà fait le chemin. Une fois qu'on "choppe a tour de bras", est-il simple de se mettre en couple? Lanzana avait l'air de dire que oui, mais perso en ce moment j'ai beau voir une fille de manière régulière qui me plait tout ca tout ca, pas moyen de pas baver sur toutes les autres formes qui passent dans la rue.

Pourtant la fille me plait vraiment bien.

DONC : chopper a tour de bras ne nous rend pas un peu tellement addict a la sarge qu'on n'est plus foutu de concevoir un couple (au sens monogamique du terme)?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] le 09.03.13, 14h57 par John_Rimbault
Owen a écrit :
Un question me turlupine cependant, j'en appelle a vous les "grands" ayant déjà fait le chemin. Une fois qu'on "choppe a tour de bras", est-il simple de se mettre en couple? Lanzana avait l'air de dire que oui, mais perso en ce moment j'ai beau voir une fille de manière régulière qui me plait tout ca tout ca, pas moyen de pas baver sur toutes les autres formes qui passent dans la rue.

Pourtant la fille me plait vraiment bien.

DONC : chopper a tour de bras ne nous rend pas un peu tellement addict a la sarge qu'on n'est plus foutu de concevoir un couple (au sens monogamique du terme)?
Même si je ne me suis jamais retrouvé dans une situation où je chope à tour de bras, je pense qu'il n'y a rien de plus normal que de baver quand on voit de jolies formes dans la rue. Et ça t'arrivera même si t'es amoureux avec 4 gosses :wink: .
Pour répondre à ta question, je pense que c'est d'abord à toi de voir ce dont tu as réellement envie.
Tu vas me dire que ces envies fluctuent selon le moment. Là j'ai envie de te dire que j'espère que le fait que tu chopes à tour de bras ne t'empêchera pas de remarquer que telle ou telle fille a ce truc en plus qui te fait kiffer plus que le reste, qui fait que tu as juste envie de la prendre de tes bras et de partager des moments tendres avec elle :wink:


EDIT: 1000e POSTS BITCHES

Image
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] A lire le 09.03.13, 12h13 par Lanzana
"A vaincre sans péril on triomphe sans gloire" Corneille.
Owen a écrit :Lanzana avait l'air de dire que oui
Que je mette les choses au clair tout de suite: je n'ai JAMAIS choppé à tour de bras. J'ai choppé oui, je me suis fais plein de moment LFG oui. Mais j'ai jamais été un sérial choppeur. Cela a du faciliter les choses pour passer en couple, au sens où je n'étais pas aussi addict que certains pourraient l'être.
Turtles always win.
Ok j'me suis mal exprimé, disons que sans chopper a tour de bras, vous n'avez pas l'impression que quand on est en mode "célibat heureux" car on choppe convenablement et qu'on a l'habitude de sarger, c'est bien chaud de se déshabituer de ces réflexes lorsqu'on entrevoit la LTR arriver?
j'ai beau voir une fille de manière régulière qui me plait tout ca tout ca, pas moyen de pas baver sur toutes les autres formes qui passent dans la rue.

Pourtant la fille me plait vraiment bien.

DONC : chopper a tour de bras ne nous rend pas un peu tellement addict a la sarge qu'on n'est plus foutu de concevoir un couple (au sens monogamique du terme)?
La prochaine fois que tu tombes amoureux, demande à la fille de te crever les yeux si tu ne veux plus être attiré par les passantes. Je ne vois que ça.

Clairement, il peut arriver en cours de route de se rendre compte que la monogamie est bien irréaliste.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 10.03.13, 10h49 par Lanzana
Potius deficere quam desperare
Le fait de dire que la monogamie est irréaliste n'est il pas en contradiction avec le sujet de base, à savoir "serez-vous plus heureux quand vous chopperez à tour de bras" ?

J'ai l'impression que si de nombreuses personnes sont monogames, c'est parce que justement elles ne chopent pas à tour de bras. La monogamie (ou plutôt l'exclusivité) n'est-il pas le seul moyen pour beaucoup de pouvoir avoir des relations sexuelles plus ou moins régulièrement ?

Autrement dit, c'est beaucoup plus facile d'être monogame quand on n'a pas le choix que quand on l'a. Vouloir coucher avec d'autres filles, c'est une chose, y parvenir en est une autre. Donc en se sens, ne pas chopper à tour de bras pourrais-t-il vous rendre plus heureux en vous facilitant la monogamie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Constructif le 10.03.13, 21h17 par Blusher
Valmont a écrit :Le fait de dire que la monogamie est irréaliste n'est il pas en contradiction avec le sujet de base, à savoir "serez-vous plus heureux quand vous chopperez à tour de bras" ?

J'ai l'impression que si de nombreuses personnes sont monogames, c'est parce que justement elles ne chopent pas à tour de bras. La monogamie (ou plutôt l'exclusivité) n'est-il pas le seul moyen pour beaucoup de pouvoir avoir des relations sexuelles plus ou moins régulièrement ?

Autrement dit, c'est beaucoup plus facile d'être monogame quand on n'a pas le choix que quand on l'a. Vouloir coucher avec d'autres filles, c'est une chose, y parvenir en est une autre. Donc en se sens, ne pas chopper à tour de bras pourrais-t-il vous rendre plus heureux en vous facilitant la monogamie.
Rappelons qu'on est sur un site qui se propose d'aider les hommes à développer/révéler leur potentiel pour être tout au moins capables de sortir avec des filles. Par conséquent, et bien que je sois tout à fait d'accord avec ton analyse, il est permis de penser que la plupart des personnes intervenant sur ce topic auront l'ambition de ne pas choisir la monogamie avec n'importe qui juste pour espérer baiser plus souvent et sans trop se bouger. D'ailleurs, nombreux sont ceux et celles qui déchantent une fois passée la phase amour-passion et ne baisent plus beaucoup bien qu'éta t en couple.

D'ailleurs le fait seul d'être monogame ou pas ne dit rien sur le bien-être de quiconque. Aussi faut-il que la relation soit saine.
Potius deficere quam desperare
Valmont a écrit :J'ai l'impression que si de nombreuses personnes sont monogames, c'est parce que justement elles ne chopent pas à tour de bras. La monogamie (ou plutôt l'exclusivité) n'est-il pas le seul moyen pour beaucoup de pouvoir avoir des relations sexuelles plus ou moins régulièrement ?
Je suis pas sûr qu'il faille prendre "la masse" comme exemple, quand on voit comment se passent beaucoup de relations. Les gens qui se mettent ensemble sans vraiment se plaire juste parce que ça permet d'avoir de l'attention / du sexe de manière régulière oui ça existe, on appelle ça les "relations par défaut" je crois...

Des exemples de couples monogames depuis 20 ans et qui baisent toujours il y en a aussi, je pense vraiment que c'est une question d'être bien avec soi-même, pas de monogamie ou de baiser 150 nanas par an. L'important c'est d'être ok avec sa conscience et d'aimer ça.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 11.03.13, 02h11 par Blusher
  • [+1] Absolument le 11.03.13, 12h27 par Reborn
Pourtant Syd, ce que dit Valmont n'est pas con, on avait même vu ca en cours sur les systemes de reproduction de primates. En gros, les hommes puissants ont tendance à multiplier les femmes et maitresses quand la masse se contente en général d'une seule. C'est aussi pour éviter une guerre incessante entre les mâles.

Bref, si nous nous élevons au dessus de cette masse, le risque de la polygamie (je dis risque car mal apprécié par la société, et a fortiori votre compagne) est fort.

Je suis d'accord pour le "a chacun sa manière d'apprécier les choses" mais je trouve que c'est parfois plus simple à dire qu'à faire... même pour qui choppe à tour de bras.
Plus heureux quand je chopperai à tour de bras?

D'un côté OUI: le désert affectif et sexuel que je traverse actuellement est loin d'être mon idéal de vie.
D'un côté NON: j'ai aucune envie de tomber dans la logique de sex-addict "consommateur de femmes" pour remonter mon ego. Je sais que ce genre de tour de passe-passe n'aide pas à obtenir une meilleure estime de soi (et je parle même pas du bonheur, qui n'a rien à voir avec le fait de chopper ou d'être bourré d'oseille)

Il faut donc nuancer: j'aimerais pouvoir chopper... les filles qui me plaisent!! et installer un bon feeling avec elles (on me dit dans l'oreillette que je suis sur le bon site). Car Môssieur a beau ne pas être un pick-up-artist-player-de-la-mort-qui-tue, Môssieur a certains critères :D

Je préfère largement passer un moment agréable et KissClose une fille mignonne et intéressante de temps à autre, plutôt que mettre des bimbos dans mon plumard tous les weekend.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 18.03.13, 21h21 par tibdeconne
"I think I fall in love with anyone who shows me their soul. The world is so guarded and fearful... I appreciate rawness so much."

"If you want to leave her, leave her breathless. If you want to lie, lie next to her. If you want to let go, let go of your pride & seduce her."

"S.W.A.G.= She Wants A Gentleman"
Blusher je crois que t'es mon maître :o,
J'ai pris du plaisir à te lire, désinvolte et sauvage on dirait Tyler dans Fight Club!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Immature le 26.05.15, 18h11 par Ash
En faite en somme il faut trouver sa vitesse de croisière, et parfois ralentir, pour ensuite accéléré, après tout la plupart du temps, ce n'ai pas la destination, mais la route qui est important dans un voyage :)

Le fais de pouvoir "chopper à tour de bras" à finalement le seul intérêt de pouvoir choisir quasiment à tout moment, et cette maîtrise est rassurante.

Donc si un jour je parvenais à "chopper à tour de bras" je ne pense pas être plus heureux, mais plus serein quand à mes possibilités et mes envies.

C'est comme ça que je vois les choses en tout cas.
Répondre