Infidélité dans un couple - Chapitre II

Note : 10

le 03.09.2019 par Fred23

11 réponses / Dernière par Fred23 le 08.09.2019, 22h24

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Le titre est pourri, je sais. J'en ai pas trouvé de mieux.

Pour ceux qui avaient suivi l'histoire, il y a quelques semaines je me questionnais sur mon couple parce que je me surprenais à regarder de plus en plus ailleurs et que j'avais eu une tentative avortée avec une autre fille.

Pour rappel : en couple depuis presque 8 ans, un enfant, un appart... mais une envie réprimée d'aller voir ailleurs.

Pourtant je n'ai rien à reprocher à ma compagne : on se respecte, on s'aime et on commence même un peu à faire bouger notre sexualité. C'est vrai que la passion est un peu retombée et qu'elle m'attire moins physiquement mais bon, c'est pas ça qui justifie selon moi que ça prenne de telles proportions.

Ceci dit je suis hypocrite en disant ça : si j'ai une envie (réprimée) de tromper c'est bien que j'ai des choses à lui repprocher... ou pas... j'en sais rien.

Je me surprends de plus en plus souvent à avoir envie d'autres filles. C'est pas nouveau mais ça devient grave. Même si une partie de moi me dit de ne rien faire et ne pas y faire attention, une autre voix me dit que ça serait cool de les draguer voir plus. J'ai l'impression de lutter contre moi-même. :shock:

Et si cette partie de moi lutte contre celle qui voudrait dévier, c'est bien parce que j'aime ma copine : j'ai vraiment de l'affection pour elle, on a beaucoup construit ensemble, je la respecte et je me vois pas la trahir.

Je sais même pas pourquoi j'écris ce post parce que j'ai l'impression qu'il y a aucune solution à mon problème. :?

- Si je lui en parle je casse quelque-chose et je prends le risque de mettre un terme à mon couple, je lui fais du mal, je perds sa confiance. Je le sens pas de lui en parler, je sais que ça fait lâche mais je veux la protéger et protéger notre couple, et accessoirement je manque peut-être de couilles je sais pas.

- Si je ferme ma gueule et que je ne fais que réprimer mes envies, je prends le risque de succomber un jour où l'autre involontairement...



Et surtout, pourquoi est-ce qu'un simple désir d'infidélité parvient à me pourrir la vie alors que j'ai pas mal de trucs qui pourraient me rendre heureux ?

Pourtant c'est pas faute d'avoir essayé de diversifier la sexualité de mon couple, avec un certain succès. Mais je crois que je suis un cas déséspéré.

Je pensais pas que c'était possible de vouloir être fidèle tout en voulant être infidèle.

:(
Note Bene : Je poste un peu bourré, comme souvent.
Cela dis :

Sauf erreur, biologiquement, l'être humain n'est pas tellement foutu pour rester fidèle, mais pour rependre ses gênes aux 4 vents, au contraire d'autres espèces. ( assez rares )
Tu dois donc lutter contre Dieu, ce qui est parfois difficile. Je ne l'ai battu que 123 fois, perso.

Ensuite, on peut s'étendre sur la notion de l'amour, émotion réelle ou construction, cocktail d'émotions diffusent et j'en passe. Ou sur le désir, ou le reste.

Je parle sans expérience : Ma plus longue relation a duré 3 ans. J'avais trompé cette dernière au bout de...3 semaines.
Toutefois, je fais partie des AFC qui sont convaincus que l'honnêteté, la loyauté, la fidélité sont des vertus cardinales. Donc, si on reste pragmatique :

Ton sentiment te fout suffisamment mal pour en parler sur un site de...séduction. T'as pris les devants pour pimenter le pieu. Vous êtes restés 8 ans ensemble, fodes.
Je vois trois choix.

1 ) Tu dis rien. Pas un mot. Tu baises une escort de ton choix. Si la séduction te manques, tu baises ensuite une fille que tu as séduit. Si ça suffit pas, tu te trouves une maîtresse, tu fondes une seconde famille et tu navigue entre les deux, en mode camouflage, comme l'inspecteur gadget de la bite.

2)Tu lui parles franchement. Au bout de 8 ans, vous devez être foutrement proche. Explore ses envies, en profondeur, et explique les tiennes. Echangisme? Plan à 3 ? relation libre? Exhumation de tes fantasmes les plus noirs ? Tu y vas franchement. Je doute que ça la blesse car vous êtes proches et il n'est pas exclu que de son côté, elle aie un peu les mêmes envies. Echange réciproque, serais-tu prêt à l'accepter ?

3) Tu fais que dalle. Tu parles pas, tu agis pas. Tu attends. Ca passera peut-être, avec l'androphose et tout ça. Faut aussi espérer que de son côté, aucune envie de renouveau ne naisse.
Salut,

Je viens de lire le chapitre 1 viewtopic.php?f=86&t=42446&p=431385#p431385 et donc je réponds aux deux topics en même temps.

Je ne pense pas qu'on se réveille un matin comme ça en se disant, "tiens, je tromperais bien ma copine".
Quand on est moins attiré par son ou sa partenaire, qu'on n'est pas pleinement satisfait sexuellement et qu'en plus, on fait une rencontre qui nous remue, qui nous donne l'impression revivre, de ressentir du désir intense, la routine et le quotidien nous semblent bien fades d'un seul coup.
Si j'ai bien compris, cette rencontre ne s'est pas concrétisée mais ce qu'elle t'a fait ressentir a certainement réveillé ton instinct de conquête et ton désir.

Votre fille est encore petite et ta copine, à mon avis, elle ne se rend pas compte de tout ça, elle est encore dans sa bulle de maman. En plus, tu expliques qu’elle a pris du poids, et si toi tu la trouves moins désirable, dis-toi bien qu'elle se sent elle-même encore moins désirable pour toi et que ça, c'est très mauvais pour sa libido. La plupart des filles/femmes ont besoin de se sentir désirables pour avoir envie de faire l’amour, c’est la base.
J’imagine qu’elle passe plus de temps à se demander si votre fille sera propre à temps pour l'entrée en maternelle ou à surfer sur le site petit bateau, qu'à acheter des sextoys, ou à fantasmer sur la gâterie qu'elle a l'intention de te faire en rentrant ! ou sur son nouveau collègue super beau gosse :wink:
Mes exemples ne sont peut-être pas adaptés mais je pense que tu as compris l'idée : vous êtes décalés.
Si ça peut te rassurer, c’est plutôt courant mais c’est effectivement une situation à risques et tu as sans doute raison de craindre de franchir la ligne un jour ou l’autre si rien ne change.

Je comprends que tu aies peur de la blesser avec cette discussion, c’est vraiment scabreux comme sujet. L’idéal serait que tu puisses lui faire comprendre ce qui te manque ou ce qui ne te satisfait pas par des initiatives, des gestes, des attentions. Mais je sais d’expérience que ça ne fonctionne pas toujours. Le régime à deux, c’est une bonne idée, continue !
De mon point de vue, ce n’est pas vraiment le moment de lui proposer de nouvelles pratiques type libertinage ou sexe à plusieurs, mais tu sembles penser qu’elle était inexpérimentée avant de te connaitre et pas spécialement portée sur le cul et là, il y a peut-être des choses à creuser. Il est possible que plus jeune, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle aimait mais qu’aujourd’hui elle saurait peut être mieux l’identifier et le verbaliser ?
Essaye de la surprendre en changeant de manière de lui dire ou de lui faire comprendre que tu as envie d’elle. Tu fais comment d’habitude ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] A lire le 04.09.19, 07h23 par The_PoP
  • [+1] Intéressant le 04.09.19, 10h37 par Perlambre
  • [+3] Sympa :) le 04.09.19, 11h43 par FK
Tout à fait d’accord avec le message de Sathine qui est définitivement à lire.

Je pense que ce qui t´arrive est malheureusement super commun.


Dans ton cas je pense que c’est ton inexpérience avant cette fille qui te pèse.
En gros t’as l’impression de pas avoir baisé avec suffisamment de femmes différentes avant elle.

Et t’arrives pas à rationaliser là dessus quand bien même tu sais qu’avoir la bonne pioche du premier coup c’est plutôt avoir de la chance...

Toutes les autres femmes deviennent forcément des fantasmes puisque tu ne peux t’en raccrocher à aucune expérience, seulement ton imagination.

Alors qu’en fait l’expérience t’aurais probablement confirmé que ta femme est le meilleur coup qui existe pour toi. Et que les coups d’un soir et les fantasmes sont parfois nazes.


Bref. Courage à toi. Une fois encore Sathine a tout dit.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas faux le 04.09.19, 09h03 par Bumble
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Pop, je suis d’accord avec toi à 100% sur ce que tu dis. Ce que sathine a dit aussi.
Cependant j’apporterais une nuance, on voit de nombreuses personnes, « peter les plombs » justement à cause de ce genre de choses, le désir d’explorer, le désir de tenter d’autres choses etc. C’est malheureux à dire.. mais ça arrive.
Même si je partage totalement ta vision et celle de Sathine..
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] 100% d'accord le 04.09.19, 11h50 par The_PoP
"mieux vaut pas de pipe qu'une pipe faite avec une tronche qui fait croire qu'elle va gerber"
J'ai bien lu vos messages et je vous remercie pour vos réponses. Je réponds dans la soirée car ça risque d'être long.
Oldboy : c'est drôle mais j'ai fait exactement la même analyse que toi, excepté la possibilité d'une double-vie que j'avais pas envisagé. J'aurais pu étudier la possibilité de l'escort-girl si ça n'allait pas à l'encontre de mes principes - je ne peux envisager un rapport qu'avec une fille consentante, ce qui exclut tout fric dans le rapport.

Reste la 3ème possibilité, c'est-à-dire attendre éventuellement qu'elle ressente la même chose ou ne rien faire tout simplement. :?

Sathinelilly :
Sathinelilly a écrit :
04.09.19
Salut,

Je viens de lire le chapitre 1 viewtopic.php?f=86&t=42446&p=431385#p431385 et donc je réponds aux deux topics en même temps.

Je ne pense pas qu'on se réveille un matin comme ça en se disant, "tiens, je tromperais bien ma copine".
Je suis entièrement d'accord et je pense que c'est le fruit de plusieurs années de frustration que je n'avais pas du tout vu venir. Dans le fond je n'ai même pas envie de la trahir en soi mais je vois que j'ai envie sexuellement d'autres filles. :?
Quand on est moins attiré par son ou sa partenaire, qu'on n'est pas pleinement satisfait sexuellement et qu'en plus, on fait une rencontre qui nous remue, qui nous donne l'impression revivre, de ressentir du désir intense, la routine et le quotidien nous semblent bien fades d'un seul coup.

Mais ce que je ne comprends pas c'est qu'avant ça allait bien niveau cul. C'était certes pas digne d'un porn mais ça me suffisait largement et on était bien comme ça.

Quelque part je pense que c'est allé crescendo : au fil des années on s'est de moins en moins bien entendu sexuellement (parfois elle ne voulait plus ou on était trop fatigué ou on pensait à d'autres trucs ou elle trouvait que je pensais qu'au cul etc etc) et on a certainement perdu sexuellement notre complicité. Notre couple n'a jamais été basé beaucoup sur le sexe mais je constate qu'au fil du temps on est devenu moins proche physiquement et la connexion sexuelle a fini par s'estomper. :?

Des fois j'ai l'impression qu'elle s'en fout qu'on le fasse ou pas, et d'autres fois j'en ai marre de devoir toujours prendre l'initiative, à un tel point que j'ai fini par ne même plus chercher de contact physique parce que j'en avais assez d'avoir l'impression d'être le seul à vouloir quelque-chose.

Mais vraiment j'ai des fois eu l'impression, peut-être fausse j'en sais rien, que pour elle avoir peu voir pas de rapports lui est égal. Sauf que moi je considère ça essentiel pour maintenir une complicité. :?
Si j'ai bien compris, cette rencontre ne s'est pas concrétisée mais ce qu'elle t'a fait ressentir a certainement réveillé ton instinct de conquête et ton désir.
Exactement. Enfin de conquête je ne sais pas mais de désir oui clairement : c'est comme si je m'étais réveillé d'un long sommeil et que je découvrais d'un coup que d'autres filles existent. Parce qu'avant je m'en foutais royalement d'elles. :?

Et ça me fait dire que si j'ai eu cette histoire, c'est pas sans raison et c'est sûrement le résultat de beaucoup de frustration. Le problème c'est qu'elle aime pas beaucoup qu'on la colle alors que moi j'ai naturellement besoin d'affection et d'être rassuré.

Le pire c'est que cette rencontre en cours était totalement imprévue : j'ai rien demandé et cette fille non plus d'ailleurs. Je lui aurais jamais parlé si j'avais su que j'aurais des sentiments pour elle. A quoi bon si c'était pour souffrir inutilement ? Aujourd'hui encore une part de moi est déçue d'avoir résisté :?

Votre fille est encore petite et ta copine, à mon avis, elle ne se rend pas compte de tout ça, elle est encore dans sa bulle de maman.
Oui tout à fait : j'ai l'impression qu'on est complètement en décalage par rapport à notre couple. Enfin en apparence on dirait vraiment que tout va bien à ses yeux. Si j'ai mal fait quelque-chose ou si quelque-chose l'a déçu dans notre relation, j'arrive pas à déterminer quoi. Est-ce que j'ai mal communiqué, pas été assez attentionné, pas assez pris soin de mon couple ? Je me remets beaucoup en question pour comprendre quand est-ce qu'on a merdé. :?
En plus, tu expliques qu’elle a pris du poids, et si toi tu la trouves moins désirable, dis-toi bien qu'elle se sent elle-même encore moins désirable pour toi et que ça, c'est très mauvais pour sa libido. La plupart des filles/femmes ont besoin de se sentir désirables pour avoir envie de faire l’amour, c’est la base.
Je comprends. Mais comme de manière générale elle ne donne pas l'impression d'avoir très envie de faire l'amour de manière générale, j'ai du mal à le déceler.

Depuis le début de notre relation elle a toujours été en surpoids et comme c'est toujours comme ça que je l'ai connu, je m'en foutais et je n'y faisais pas attention. C'est juste que depuis sa grossesse on a tous les deux grossis de manière problématique, ce qui m'a poussé en plus de l'histoire avec l'autre fille a essayer de la convaincre de se mettre au régime. Plus facile à dire qu'à faire avec des habitudes alimentaires de merde ancrées depuis des années. :? [/quote]



J’imagine qu’elle passe plus de temps à se demander si votre fille sera propre à temps pour l'entrée en maternelle ou à surfer sur le site petit bateau, qu'à acheter des sextoys, ou à fantasmer sur la gâterie qu'elle a l'intention de te faire en rentrant ! ou sur son nouveau collègue super beau gosse :wink:
Oui et je comprends parfaitement cela, c'est bien normal et moi également : même si je n'en donne pas forcément l'impression, je suis impliqué avec notre fille et c'est évident que le fait d'être parent a marqué un nouveau coup d'arrêt à notre sexualité.

Comme je suis pas vraiment très très porté sur le cul (malgré l'image que je peux donner ici), c'est moins ça qui me manque que la complicité, le fait d'être proche, l'affection etc et la sexualité est pour moi un moyen d'y parvenir.

Mes exemples ne sont peut-être pas adaptés mais je pense que tu as compris l'idée : vous êtes décalés.
Si ça peut te rassurer, c’est plutôt courant mais c’est effectivement une situation à risques et tu as sans doute raison de craindre de franchir la ligne un jour ou l’autre si rien ne change.

J'ai donc raison d'être inquiet.

Si on continue sur cette ligne on fonce clairement dans le mur et à un moment il sera sûrement trop tard. Je ne veux pas faire quelque-chose que je regretterais à cause d'une frustration accumulée, que ce soit dans quelques mois ou quelques années. Paradoxalement j'ai envie d'aller voir ailleurs mais également l'envie de rester fidèle, car je ne me vois pas lui faire ça. :?
Je comprends que tu aies peur de la blesser avec cette discussion, c’est vraiment scabreux comme sujet. L’idéal serait que tu puisses lui faire comprendre ce qui te manque ou ce qui ne te satisfait pas par des initiatives, des gestes, des attentions. Mais je sais d’expérience que ça ne fonctionne pas toujours. Le régime à deux, c’est une bonne idée, continue !

De mon point de vue, ce n’est pas vraiment le moment de lui proposer de nouvelles pratiques type libertinage ou sexe à plusieurs, mais tu sembles penser qu’elle était inexpérimentée avant de te connaitre et pas spécialement portée sur le cul et là, il y a peut-être des choses à creuser. Il est possible que plus jeune, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle aimait mais qu’aujourd’hui elle saurait peut être mieux l’identifier et le verbaliser ?
Clairement oui c'est super glissant comme terrain et quand j'y réfléchis les scénarios que j'entrevois sont vraiment casse-gueule. Je ne pense pas qu'elle soit prête à écouter ce que je ressens et encore moins à entendre parler de libertinage ou autre. :? Et moi-même je ne me sens pas prêt pour lui en parler pour le moment. Plus tard peut-être...

On parle quand même de sexe et tout de temps en temps mais elle connaît vraiment pas sa sexualité, et j'imagine que ce n'est pas la seule fille dans ce cas-là. :? La plupart des choses qu'on a fait ensemble en couple (accessoires&co) étaient des découvertes pour elle.

Elle a plus d'expérience que moi en termes de relation (5 voire 7 je crois), mais je suis le plus curieux des deux sexuellement.


Essaye de la surprendre en changeant de manière de lui dire ou de lui faire comprendre que tu as envie d’elle. Tu fais comment d’habitude ?
Bah je le fais pas vraiment en fait. A force de voir qu'elle a pas envie le soir ou qu'elle est rarement entreprenante niveau cul, si ce n'est quasiment jamais, je me suis découragé et je vais plus vraiment vers elle de manière spontanée. J'ai peur de me faire repousser en fait et du coup j'ose plus, mais ça date pas d'hier. :frown:



The_Pop :

Oui j'ai moi aussi l'impression que c'est très commun : l'un des deux partenaires découvre qu'il n'est pas pleinement satisfait (sexuellement notamment) tandis que l'autre ne semble même pas remarquer que son/sa partenaire va mal.

Effectivement j'ai peu d'expérience (concrétisée du moins) : dans un coin de ma tête je me demande toujours ce que ça ferait de coucher avec une inconnue qu'on trouve attirante, rien que pour essayer, savoir ce qu'on ressent...

Et clairement je suis conscient que j'ai énormément de chance d'être avec ma copine, je la respecte entièrement et je ne souhaite pas lui faire de mal. Mais voilà, j'ai toujours une petite voix dans ma tête qui me dit "et si...", et que j'essaie tant bien que mal d'étouffer.
Avez-vous la possibilité de faire garder votre enfant de temps en temps ?
L'idée serait de troquer votre casquette "parents" contre celle "couple" une soirée/semaine ou un week-end/mois par exemple. Cela me semble essentiel aux vues de ce que tu racontes.
Et ainsi, petit à petit, retrouver cette fameuse complicité qui vous manque en faisant des choses que vous aimez. Une certaine insouciance aussi. Et de fil en aiguille vous réapproprier cette sensualité propice à une activité sexuelle de qualité.
Propose cela à ta partenaire avec quelques idées de loisirs à deux susceptibles de lui plaire...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 05.09.19, 13h00 par MisterAlister
Perlambre a écrit :
05.09.19
Avez-vous la possibilité de faire garder votre enfant de temps en temps ?
L'idée serait de troquer votre casquette "parents" contre celle "couple" une soirée/semaine ou un week-end/mois par exemple. Cela me semble essentiel aux vues de ce que tu racontes.
Et ainsi, petit à petit, retrouver cette fameuse complicité qui vous manque en faisant des choses que vous aimez. Une certaine insouciance aussi. Et de fil en aiguille vous réapproprier cette sensualité propice à une activité sexuelle de qualité.
Propose cela à ta partenaire avec quelques idées de loisirs à deux susceptibles de lui plaire...
C'est ce qu'on a commencé à faire à mon initiative : j'ai compris que j'ai pas assez pris soin de mon couple ces dernières années, mais j'ai du mal à profiter à 100% comme je pense souvent aux autres filles et que je ne comprends plus rien à ce que je ressens.

Mais j'aimerais bien que ce soit elle qui prennent ce genre d'initiatives de temps en temps. Pourquoi est-ce qu'elle n'est jamais entreprenante et que je dois me taper tout le boulot ? C'est vraiment frustrant à force.

Merci en tout cas pour votre franchise. Ca a le mérite de me faire réfléchir à mon avenir.
Dit toi que c’est frustrant, mais peut être qu’à d’autres moments c'était elle qui menait la barque pendant que toi tu étais plus cool. Simple supposition, ça m’est déjà arrivé de me dire ça et finalement avec le recul on voit que l’autre gère pas mal d’aspect ou nous on est moins impliqué. Mais ça on ne peut le savoir qu’en communiquant.
Là le gros problème que je vois, c’est la communication, c’est un problème récurrent malheureusement avec les couples et le premier enfant. La maman étant dans son rôle de mère ce qui est normal, l’absence de sommeil etc. Il faut savoir se ménager du temps pour soi et pour son couple.
On dit souvent avant d'être Heureux avec quelqu’un il faut être heureux seul.
Prenez le temps d’en parler, même si tu l’as déjà fait, mais de façon à vraiment vous livrer l’un à l’autre.
"mieux vaut pas de pipe qu'une pipe faite avec une tronche qui fait croire qu'elle va gerber"
Ben c'est clair que vous êtes tombés dans une spirale négative.
Maintenant à toi de trouver la ressource pour enclencher un cercle vertueux... Bien sûr cela demande de la ressource et des efforts, mais si tu lis pleins de posts sur le site, tu vas vite te rappeler que séduire de nouvelles poupounes aussi ça demande pleins d'efforts.

Fais gaffe au mythe ou au mirage, tu rêves de toutes ces meufs, que tu imagines accessibles, mais le seront-elles vraiment ? La aussi cela demandera des efforts...


Bref, au lieu de t'auto persuader que tes envies d'autres meufs sont irrépressibles et que tu n'as pas la main dessus. La réalité, c'est que si tu recommences à bander dans ton couple, bander pour d'autres meufs arrêtera de devenir frustrant. Et ça tu as la main dessus, et tu peux le choisir.


Mais ça va être des efforts.

Et comme dit plus haut, communication, communication, communication. Sans oublier que si tu penses qu'elle ne fait pas d'efforts, crois moi, il suffit de lui en parler et elle saura très bien te montrer les efforts qu'elle fait là ou c'est toi qui n'en fais pas.


Bon courage à toi, y a rien de perdu, mais le désir dans un couple qui dure ce n'est jamais acquis.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 06.09.19, 11h18 par Bumble
  • [+1] Constructif le 09.09.19, 22h22 par Sathinelilly
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Oui vous avez raison.

Tant que je ne la trouverai plus séduisante et que j'aurai peur de communiquer avec elle, ça avancera pas.

Parallèlement, je découvre que j'ai le droit de vouloir séduire et être séduit par d'autres filles sans que ça remette en question mon couple. C'était totalement inenvisageable avant.

J'ai croisé une fille lors d'un salon, avec qui j'ai plutôt eu un bon feeling. Je savais qu'il ne se passerait rien car elle a un mec, j'ai été franc sur ma situation (en couple, un enfant),
Mais ça fait du bien de se sentir attiré et d'être dans un jeu de séduction avec une fille. Reste à savoir comment trouver des limites si un jour ça allait plus loin.
Répondre