nouveau sujet

Note : 26

le 09.06.2022 par Thierry888

24 réponses / Dernière par Thierry888 le 02.07.2022, 20h03

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Bonjour à tous
Voila ce qui m'arrive. Une histoire assez banale je pense mais j'ai besoin de conseils et peut être d'avis.
J'avais flashé il y a quelques temps sur une fille pas jolie mais sans excès qu semblait très ouverte, très extraverti, fétarde etc... Je croyais en mes chances mais je me suis rapidement rendu compte que quelque chose clochait. Elle me laissait avancé, nous avons passé plusieurs soirées ensemble, chez elle ou en ville, mais sans contact physique ou alors très superficiels et insatisfaisants. Lorsque je m'avançais trop parce que je pensais qu'elle m'y encourageait, j'avais rapidement droit à un écart nerveux. Parfois nous étions très proche, parfois elle était très lointaine. Je la voyais malgré tout de temps a autre mais j'ai rapidement compris que je devais surtout me protéger de sa personnalité que je commence a décrire de LSE borderline. Je me suis donc éloigné puisque de toute évidence je considérais mes chances de conclure pas loin du Zéro absolu pour une volume d'emmerdes qui flirtait avec l'infini. Il y a 3 semaines, elle m'appelle en visio, on discute et je finis la soirée chez elle. Puis la voila qui m'appelle, m'écrit plus souvent, insiste pour des resto en ville etc... AS t'elle réfléchi et fais le point ? Est ce la même histoire de qui recommence sans fin. Je crois savoir que plusieurs relations ont échoué pendant les derniers mois qui coincidaient avec ce qu'on peut appeler mon FO. J'hésite à continuer à me protéger ou alors, grand prince, me donner une nouvelle chance et remettre le couvert.
Que feriez vous ?
Merci

Hello, je pense que ton appreciation de la situation est correcte. Elle semble apprécier l'attention, mais fuir les réels rapprochements.

A tout le moins, elle semble compliquée, probablement un nid à emmerdes et à frustration. Perso j'y vais pas :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 10.06.22, 11h53 par Citadin
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Malgré tout ca... on se voit encore, on se voit même souvent.
J'hésite beaucoup, quelques caresses sur le bras, les reins, beaucoup de rires et de bonne humeur mais j'avance sur la défensive hélas. Je suis toujours en train de me demander ce qu'elle va sortir du chapeau. J'ai passé une bonne partie du samedi avec elle, une très bonne journée ou je me suis surpris a prendre (vraiment) soin d'elle. Elle a un petit souci au poignet et je me suis vu aux petits soins (pain de glace, café etc...).
Bref je me perds un peu dans le dédale des chauds froids de cette charmante borderline.
Donc comme chacun ici, preneur d'avis et de conseil.
Thierry

Évidemment elle va pas te repousser si tu la chouchoutes. Qu'en serait-il si tu avais des poursuites plus sensuelles?
Ou si toi, tu étais fatigué ou autre?
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Je n'en sais effectivement rien mais oui comme tu dis je la chouchoute. Nos discussions sont très intimes, parfois même à la limite de mes propres limites. Hier a été une journée de SMS, puis première visite de la journée puis nouvelle visite dans l'après-midi. Bref, on se voit, on se cherche un peu. En réalité je ne sais pas si je suis la parce qu'elle le souhaite vraiment ou si je suis la pour occuper le vide en attendant mieux. J'avoue que ce chaud/froid est assez déconcertant au final puisque ca oblige a avancer sans vraiment de certitudes.

Alors relaxe toi, peut-être qu'elle est timide ou a un certain rythme et que si elle te sent tendu ça la perturbe aussi. Elle a peut-être aussi des barrières que tu ignores. Si elle n'a eu des crises que vis-à-vis d'une approche mais qu'elle est normale autrement, mais que tu sens que c'est parce qu'elle a besoin de temps vas-y si tu penses que ça vaut la peine.
Escalade tranquillement, balade-toi, dis-toi que c'est comme des calanques, tu es là pour profiter du moment, pas forcément juste pour aller te baigner vite fait (sinon pour ça tu vas à la piscine).
Tu n'as pas choisi une nana commune de toute évidence, donc pas étonnant qu'elle ne fonctionne pas comme toute. Elle n'est pas atypique par hasard si tu veux mon avis, et en général cette absence de hasard à des effets sur tout le comportement...
Cela dit effectivement, si tu as besoin de gagner sa confiance, ou qu'elle correspond à ce que tu décrivais au début (ça n'a pas de valeur psychologique mais ça reste une simplification utile), tu vas devoir prendre sur toi un moment.
Après c'est pas mieux parce que c'est compliqué hein, donc fais gaffe au côté sauveur qui sommeille en chacun de nous et peux nous faire fermer les yeux sur les pires red flags parce qu'on pense que c'est juste qu'elle est géniale mais blessée.
Si elle commence à te prendre la tête pour rien, à te manquer de respect ou si tu commences tout simplement à fatiguer, tu seras pas un lâche ou un connard de lâcher l'affaire. Là tu lui donnes déjà beaucoup mais ça ne t'engage à rien de plus. Parce que c'est pas parce qu'elle est blessée qu'elle sera plus géniale que les autres, y a pas une histoire d'équilibre qui se crée entre les qualités et les défauts, et si quelqu'un à des déséquilibres mentaux légers ou pas, ça n'en fait pas forcément quelqu'un de mieux sur d'autres aspects (c'est même souvent le contraire).

Bon courage et bonne chance
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

En effet, je me balade dans les calanques tranquillement :D
J'essaye d’être disponible sans insistance. Par période, c'est 20 SMS par jour puis plus rien. Récemment elle m'appelle "tu t'ennuies aujourd'hui ? on va prendre une verre au parc ?" Donc bien évidemment j'y vais. On passe une aprés-midi excellente, discussions assez intime, intéressantes, fluides sans blanc. Elle me questionne sur mon enfance (chose à laquelle je ne veux pas répondre, cette période de ma vie n'étant pas la plus facile):
- je dis "non non" en souriant, elle insiste, je décline encore.
- "je ne parlerais plus de moi si tu ne me parles pas de toi" elle termine en souriant.
On se ballade dans le parc en ville, dans une descente un peu plus abrupte je lui propose de passer devant elle au cas ou elle glisse avec ses chaussures mal adaptées. Réponses :
"et que ferais tu si je te tombais dans les bras ?" Je ne réponds rien.
On termine ainsi la soirée sur un resto ou elle ajoute
- "je suis très bizarre, j'ai des tocs mais seuls les mecs qui couchent avec moi peuvent le savoir".
Je la prends par la main en lui disant
- "bin voyons ça dès ce soir..."
sourire suivi d'un "non" rieur. Puis elle ajoute
- "Tu sais que j'ai rencontré quelqu'un ? un mec vraiment bien, ça se passe tellement bien. Ca fait que 2 semaines mais je veux rester libre, je ne veux pas le voir tous les jours".
(Je suppose même qu'elle lui envoyait quelques SMS de temps a autre pendant l'après-midi)
Bon ! je redescends du grenier à la cave sans passer par l'escalier... Je la quitte en bas de chez elle, vers 23 heures, après une bise appuyée, puis deux, et trois. Je rentre chez moi, de l'autre coté de la ville, perplexe sur ses intentions, ses intérêts et ce que je dois faire ou espérer.
Je crois qu'il va falloir prendre encore sur moi le temps de faire trois fois le tour des calanques.
Si quelqu'un a subit la même situation, je suis preneur de vos conseils et de vos histoires. J'avoue ne pas savoir si je la NEXT ou si je continus ce petit jeu. Le hic c'est qu'elle me plait car même si physiquement elle est assez classique, j'ai l'impression que ses excès sont mes manques et inversement. Une drôle d'impression de se correspondre sur plusieurs points mais j'ai peur de galérer longtemps pour peut être rien du tout au bout de la balade.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 28.06.22, 13h46 par Citadin
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 28.06.22, 17h40 par Crow

Clairement elle t'allume et tu rates quelques occasions aussi de bien répondre, si c'est possible (ce dont je ne suis pas sûr).
Aussi tu es un peu trop disponible pour elle quand elle veut.
Pour l'enfance tu n'aurais pas dû être mutique, simplement ne pas entrer dans les détails, ça ne peut pas être totalement noir ou désagréable.

Et puis faut pas hésiter à la mettre en boite ou lui montrer que tu n'es pas acquis:
"-Et si je te tombais dans les bras?
-- ça dépend, tu as pris du poids non?
-- je sais pas, tu as un bout de salade entre les dents
-- tu approches toujours aussi subtilement les mecs qui te plaisent ou c'est juste parce que je te fais beaucoup d'effet?
-- à cette hauteur tu risques plutôt de tomber sur mes abdos, tu feras attention à pas te blesser...

Si tu veux être plus sympa, tu peux la challenger :
-- tu seras peut-être bien reçue, mais est-ce que tu oseras te lancer?

Pour son histoire de mec, vrai ou faux c'est pas très sain ce qu'elle fait. Son "je ne veux pas le voir tous les jours" ça aurait sans doute déclenché de ma part un "comme aujourd'hui.".

Pour les tocs elle t'allume et toi tu as sauté dans le cerceau direct avec ta réponse. J'avoue qu'elle est très tentante mais c'est pas toujours bon parce que c'est évident. La preuve son non moqueur.
"Y en a qui n'ont pas de chance", ça peut être assez cinglant, parce qu'elle cherche à se jouer de toi et comme ça c'est pas acceptable.
"Ce n'est pas inhabituel, tu sais", histoire de lui dire subtilement que si elle couche avec des mecs toi tu en as vu d'autres comme elle.
"Pour crier mon nom de manière répétée tu n'aurais pas besoin de tocs" c'est un peu arrogant mais j'aime bien.
"Tu me préviens qu'il faut t'attacher et te bâillonner c'est ça", c'est le plus ouvert et le moins taclant, et ça suggère qu'elle a envie de toi et que tu n'es pas un gentil garçon.

Alors ça c'est du passé mais tu devrais d'une part chercher d'autres plans pour pas être focus sur elle en effet tunnel et être moins disponible, d'autre part être plus dans un état d'esprit où elle t'allume un peu comme une gamine immature et en tant que telle dès que tu vas résister un peu tu vas la faire monter en intérêt de manière stratosphérique.
Donc il ne faut pas hésiter à être toujours joueur mais cinglant.
"C'est mignon quand tu essaies de me rendre jaloux. Ça marche sur les mecs immatures sans doute".

Après honnêtement, je passerais pas mon énergie à la poursuivre, ie si elle est là tu peux éventuellement lui accorder un peu de ton temps quand elle essaie d'attirer ton attention si tu as envie de la remettre un peu à sa place mais vu que tu manques un peu de mordant parce qu'elle t'a retourné le cerveau parce qu'elle te semble atypique, tu risques surtout de perdre ton temps et de te faire mal en espérant pour rien.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Merci des réponses, en effet, etre moins dispo et plus cinglant est surement une bonne stratégie. J'ai toujours eu du mal a jouer les cœurs durs, je suis plutôt du genre attentionné et prévenant. Rentrer dans le "jeu" est donc pour moi un peu difficile car je n'y prends aucun plaisir, j'ai juste hâte d'en finir pour aboutir à la relation affective et apaisante que je recherche. Pour son mec tout neuf, je suis un peu embeté. Je ne sais pas si je dois m'effacer ; aprés tout ca se respecte. Je dois peut etre prendre acte qu'elle ne veut pas de moi et changer de target. Peut etre que je dois malgré tout rester focalisé et attendre de voir l'issue de son amourette pour sentir le vent tourner si ce mec est aussi géniale qu'elle le pense ou si elle se fait manipuler par un nouveau beau parleur.
Car pour l'histoire du nouveau mec, je sais que c'est vrai. Récent mais vrai. Hélas.
Gros dilemne...
Je ne sais plus trop comment réagir dans cette mélasse qui me prend la tete.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] ??? le 28.06.22, 13h46 par Citadin
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 28.06.22, 17h21 par Perlambre

Si ça te prend la tête alors qu'elle est pas avec toi qu'est-ce que ce sera après?
Tu veux une relation apaisante et affective et pour cela tu poursuis la pire femme pour ça: une chercheuse d'attention, allumeuse, qui sait très bien que tu as de l'intérêt pour elle et sait en jouer.
Tu n'as pas l'impression que tu tires délibérément les mauvaises cartes?
Tu t'es investi et tu ne veux pas lâcher. Si c'est vrai son histoire de mec va voir ailleurs point.
Sois un homme et pas un paillasson bordel, reste pas accroché à ses basques.
S'il est si bien que ça ça te concerne plus, et si c'est un beau parleur et qu'elle goûte un peu sa propre drogue, ça lui fera du bien de se faire prendre pour une conne et de se faire baiser au propre et au figuré. Et ça te concerne plus non plus.
Ce qui te concerne, c'est toi, au lieu de chouchouter la première désaxée venue (parce que clairement tu la décris pas comme telle parce que tu es à fond mais elle est excessive, complémentaire à toi qui est un mec plutôt sain a priori, donc en gros c'est une drama queen qui a besoin de toi pour combler ses trous à l'ego - qu'à l'ego-) et le côté très extraverti, fêtard, c'est pas chez elle que tu dois le chercher, c'est chez toi que tu dois le cultiver. Comme tu dois prendre soin de toi et pas d'elle. Ou pas de n'importe quelle meuf qui a pas travaillé un peu pour le mériter.
Tu n'aimes pas le jeu, tu as tes raisons et elles sont bonnes, mais respecte toi et vas jusqu'au bout, ne cherche pas une joueuse c'est voué à l'échec.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 28.06.22, 13h45 par Citadin
  • [+1] 100% d'accord le 28.06.22, 17h19 par Perlambre
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Thierry888 a écrit :
27.06.22
On termine ainsi la soirée sur un resto ou elle ajoute
- "je suis très bizarre, j'ai des tocs mais seuls les mecs qui couchent avec moi peuvent le savoir".
Je la prends par la main en lui disant
- "bin voyons ça dès ce soir..."
sourire suivi d'un "non" rieur. Puis elle ajoute
- "Tu sais que j'ai rencontré quelqu'un ? un mec vraiment bien, ça se passe tellement bien. Ca fait que 2 semaines mais je veux rester libre, je ne veux pas le voir tous les jours".
(Je suppose même qu'elle lui envoyait quelques SMS de temps a autre pendant l'après-midi)

Un tel niveau de méchanceté et de cruauté envers toi, c’est juste inacceptable.

Je ne sais pas si cette femme a des enfants, mais ça serait criminel d’en faire avec elle.

Si tu ne vois pas le danger, c’est qu’il y a des choses à tirer au clair de ton enfance dont tu ne veux pas parler.

Désolé de te dire ça de façon aussi abrupte.

Tu es en danger. Fuis. Vite.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 28.06.22, 15h33 par Onmyoji
  • [+1] Oui le 28.06.22, 17h17 par Perlambre

Elle a un mec et n'a pas envie de coucher avec toi, pourquoi insister ?
A ta place je lâcherais l'affaire et passerais à une autre, tout simplement.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 28.06.22, 15h33 par Onmyoji
  • [+1] Absolument le 28.06.22, 16h29 par VirtualBoy
  • [+1] Yesssss! le 28.06.22, 17h17 par Perlambre

Et c'est avec ce genre de mésaventure que des mecs attentionnés et prévenants comme toi (si on en croit tes posts), se transforment en connards au fil des déconvenues.

Stop.

Tire-toi d'un truc où de toute façon tu ne sembles pas armé pour bien réagir. C'est à dire la remettre en place.

Bon, j'espère que c'est pas toi qui paie en plus le resto etc lors de vos rencontres. Parce que sinon tu gagnes vraiment le trophée d'or du pigeon.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 28.06.22, 19h30 par Onmyoji
  • [+1] En effet le 28.06.22, 19h47 par Citadin

Bonsoir

En tout cas merci pour ces avis et conseils. Je suis étonné de la qualité de ce forum et des avis à la fois sans détour et bienveillants que l'on y prodigue. Merci donc, pour moi et pour tous ceux qui sont insuffisamment armés pour avancer sereinement dans ce dédale de pièges et de mensonges.

Pour en terminer, toutes ces relations (à elle) se sont mal terminées. Soit elle était sous emprise complète d'un compagnon voyageur soit les relations explosaient en vol parce que Monsieur ceci ou Monsieur cela, bref ca colle jamais et ca vire au drame. Je pense pourtant être quelqu'un de compréhensif, pas trop idiot, ni trop vilain. Bref, un mec comme il en existe des centaines, ni plus ni moins. Ces avancées, nos rencontres répétées, nos discussions parfois trés intimes, me laissaient penser que nous avancions l'un vers l'autre malgré nos blessures.
Je pense qu'il vaut mieux lâcher l'affaire. Affaire, que j'ai déja laché une première fois mais elle était revenue dernièrement et je pensais, bien naïvement, qu'elle avait compris.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Courage le 29.06.22, 21h47 par Onmyoji
  • [+1] Ça va aller le 30.06.22, 12h54 par Citadin

En résumé : elle se présente à toi comme une femme dont aucun homme correct ne veut. Et ça se finit toujours dans le drame et la violence.

Et, bien sûr, c’est toujours de la faute des hommes, jamais de la sienne.

Il n’y a pas longtemps, au comptoir d’un bar, une jeune femme d’une vingtaine d’années m’a engagé la conversation. Au bout de 2 min et sans transition, elle m’a dit, je cite : « l’alcool me rend salope ».

Elle dit ça dans un bar. A un inconnu. De 40 ans. Et 80kg.

C’est en raison de ma beauté, de ma classe, de mon charisme et de la confiance que j’ai su naturellement et immédiatement lui inspirer.

Ou alors elle doit souvent se faire harceler celle-là, et ce n’est jamais de sa faute …
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] WTF le 30.06.22, 15h36 par Onmyoji

C'est exactement ça. L'histoire de la JF au bar est tout a fait juste. Ce type de répartie voire de contexte me fait penser à ce qu'elle est capable de faire. Je ne vois pas vraiment l'intérêt sauf de créer un intérêt immédiat et une validation sexuelle pour se sécuriser sur son attirance, sa féminité. Une immense manque de confiance en soi qui ne peut s'apaiser que par le regard des hommes en général.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] This le 30.06.22, 18h41 par Citadin

@Onmyoji


Véridique :shock: . Elle incite carrément un inconnu d’âge mûr à la faire boire et à abuser d’elle. C’est juste hyper malsain.

J’ai immédiatement tourné la tête et cessé de parler avec elle.


@Thierry888


Les hommes sont en général plus directs que les femmes, même dans les allusions. Quand je cherche des équivalents masculins à ce genre de provocation sexuelle totalement inappropriée, ce qui me vient, ce sont les tarés qui envoient des dick pics, voire qui font la sortie des écoles en imperméable …

Ça n’engage que moi, mais je sais ce que je penserai d’une femme qui, ayant appris qu’un homme fait ça, continuerait à s’intéresser à lui.

Je dirais pas qu'elle t'invite à abuser d'elle, parce que "l'alcool me rend salope" c'est plutôt "paie moi un verre et je serai très chaude/ gentille avec toi"*, ça inclut pas nécessairement l'aspect "je sais plus ce que je fais et on peut abuser de moi" ou "c'est free/ok de me faire boire jusqu'à ce que j'aie autant d'instinct de survie et de pouvoir de décision que ma bouteille de vodka" (ça l'est jamais, même si on vous le demande, parce que même dans le cadre d'un jeu si la personne n'est plus autonome pour décider pour elle de pouvoir arrêter ça devient très dangereux).
Mais effectivement la formulation est litigieuse et à ne pas utiliser dans tous les contextes (paradoxalement c'est parce que tu dois inspirer confiance qu'elle se le permet, à moins d'être attirée par le danger, voire d'avoir des pulsions autodestructrices - la nuance entre les deux étant que dans le premier cas tu recherches l'adrénaline, pas la réalisation du danger).
Dans certains bars, elle finissait dans l'arrière boutique à jouer à la poupée avec plus ou moins de douceur et de consentement dans l'exécution des pratiques selon les protagonistes.

*Donc éventuellement un aspect intéressé/ vénal en plus du côté confiance en soi/ dévoreuse d'attention. C'est pas mieux psychologiquement, ça peut aussi en dire long comme le fait qu'elle te voit comme un mec potentiellement prêt à payer un verre pour baiser, et capable de ce genre de "jeu".

Je serais pas forcément aussi catégorique dans certains cas de formulations explicites, mais c'était différent au niveau du contexte:
-"Il faut que je me colle contre vous pour que vous m'abordiez?!" (La meuf était passée 4 fois devant nous, à chaque fois en jetant des regards à mon pote et en me matant. Mais on était "hard to get" - et on aurait pu complètement la rater, mais mon pote était juste trop BG pour qu'elle le zappe).
-"Si tu me ramènes chez moi, tu pourras me faire ce que tu veux": la meuf était à la ramasse suite à une soirée étudiante, avait un petit coup dans le nez mais pas assez pour perdre son libre arbitre vu les vingt minutes de conversation qui ont suivi, elle s'était juste fait un nouveau break vener avec son copain en pleine soirée et il l'avait laissée rentrer à pied, à devoir traverser des quartiers louches en mini jupe talons décolleté. Et finalement on a baisé que le lendemain (conventionnement, elle était plus aussi vener, donc moins prête à se lâcher;) ou alors elle avait menti), parce que je voulais pas qu'elle le fasse par obligation,
même si elle me disait que c'était juste par vengeance et se faire plaisir.
- j'en ai même eu une qui faisait la meuf bourrée aussi pour se faire ramener par des mecs qui pensaient pouvoir la baiser, et comme je la déposais parce que la meuf faisait partie d'une promo que je connaissais et que j'étais le bon samaritain de service, je l'ai vue faire un sprint comme pour sauver sa vie - et j'en ai probablement tiré une réputation imméritée, mais sur le moment c'était aussi du WTF.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 01.07.22, 18h02 par Citadin
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Je vais tacher de te répondre tout en restant dans le sujet.

Sur la confiance : elle a effectivement pu constater que j’étais connu favorablement du personnel du bar. Particulièrement des serveuses qui se montrent aussi discrètement que farouchement jalouses et possessives à mon égard.

Il n’en demeure pas moins que, selon mon expérience, quand une femme évoque sa sexualité en termes provoquants, c’est rarement signe de bonne santé mentale. Surtout à un inconnu, et même à quelqu’un de connu.

On peut certes nuancer selon le contexte. Peut-être même était-ce juste une façon très infantile d’évoquer à une figure paternelle un malheur qui lui est arrivé.

Dans tous les cas, c’est malsain.

On ne se présente pas comme cela.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 01.07.22, 23h07 par Onmyoji

Je vois que le "cas" que j'ai rencontré n'est pas unique en son genre. Beaucoup d'hommes ont fait les frais de ce genre de femmes qui cherchent de l'attention avant tout, qui consomme l'énergie émotionnelle qu'on investit, puis jette le gentil crétin au profit d'une nouvelle proie toute neuve qui saura à son tour s'épuiser à la conquérir avant d'être mis au rebut faute de n'être pas assez.
Cette semaine j'ai pris la voiture et j'ai navigué, je suis allez voir la mer et quelques amis sur la route, le temps de faire le point sur ce qui vient de m'arriver. Ce type de relation, qui n'en est pas une, est dévastateur pour l'estime de soi car il aboutit inévitablement au constat glaçant que l'on n'est "pas assez" pour elle. Il fait sans doute écho à des souvenirs d'enfances mal digérés qui font très rapidement éprouver un amour que je croyais profond pour cette femme. Le mythe du chevalier blanc réapparait ! "Je vais te sauver de ton ennui mortifère car moaaa j'ai les clés et je saurais te combler au péril de mon bonheur".
C'est parfaitement faux. On s'épuise à donner sans rien en retour sauf à être challenger en permanence avec le premier inconnu croisé dans un bar. On s’essouffle à donner toujours plus d'énergie vitale, de temps, de pensées, d'espoirs... en espérant faire naitre enfin un regard affectueux. Mais de tout ça, nous n'aurons rien car le but est bien que nous restions en demande permanente, à donner, à espérer, à s'enliser dans les sables mouvants d'un cœur qui n'a pour seul mode de fonctionnement que d'aspirer l'énergie affective des prétendants toujours plus nombreux (Badou regorge de ce genre de mec) qui finiront eux aussi dans la catégorie des "connards" au bout de quelques mois parce qu'ils ne pouvaient plus donner le miel sucré de l'Amour originel.
Bref. Je mets un terme à tout ça. Je vais m'éloigner d'elle, de ses failles qui sont aussi les miennes. J'espère trouver quelqu'un de bien, à aimer simplement et sereinement, sans sentir en permanence le froid de l'éperon sur mes sentiments pourtant sincères.
Je ne sais pas comment vieillissent ses femmes mais je pense que lorsque l'age fane leur jolies yeux... la douleur devient de plus en plus difficile à porter. Après tout, elle a un mec, ce n'est plus mon problème. Au dela de la déception, cet échec est peut être une double chance : pouvoir s'enfuir sans trop de dégâts et avoir compris le mécanisme pervers sous-jacent à cette "relation" frustrante.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Bien joué le 01.07.22, 19h49 par Citadin
  • [+1] Courage le 01.07.22, 23h10 par Onmyoji

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre