Papillonnage : impossible à faire accepter aux femmes ?

Note : 32

le 05.08.2013 par Cellar Door

69 réponses / Dernière par Ash le 10.10.2013, 20h42

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
@GrosBen
Ca m’intéressera de savoir si derrière elle t'en tiendra rigueur en étant plus jalouse ou en te surveillant plus
Tant qu’elle ne me fait pas des crises…
En tout cas après notre discussion, elle était excitée comme une folle :D Et ce matin elle m’a envoyé un texto pour me dire qu’elle a bcp aimé qu’on parle de tout ça. Donc plutôt positif jusqu’à maintenant.
Je pense qu'a partir du moment ou la relation par dans le sens d'une relation sérieuse, c'est mort pour passer en mode papillonage.
Je suis moins certain sur ce point, je pense avant tout que ça dépend des envies de chacun. Je crois qu’à ce sujet constant nous disait qu’il a commencé sa relation en mode classique et qu’ils ont essayé un truc ouvert par la suite, non ?
A mon avis Cellar, il faudra que tu essayes de poser ce mode avant le début de quelque chose pour que ca passe.
Soyons sincère : combien je ferais fuir de nanas en faisant ça ? La majorité certainement
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] A lire le 07.08.13, 12h04 par Blusher
Je ne suis pas d'accord. Je pense que certaines femmes sont OK avec ce type de vie et n'osent pas en parler ou se lâcher à ce sujet, même juste pour essayer.

Essaie et vois ce qui ressort après plusieurs discussions à ce sujet.
Laisse partir ce qui doit.
Ça me conforte dans l'idée que c'est surtout une question de timing. Là, c'est toi qui étais demandeur, et elle s'est braquée. Si tu lui en reparles alors qu'elle a flashé sur un mec, la situation pourrait être différente. Surtout si en discuter l'a excitée.

Je pense que pour éviter la peur de "se faire avoir", c'est important que la première à profiter de la liberté soit la femme. À condition de bien clarifier au début que tu attends que ce soit réciproque.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Absolument le 07.08.13, 12h24 par Cellar Door
  • [0] +1 le 22.08.13, 00h40 par Spring
Constant99 a écrit :Ça me conforte dans l'idée que c'est surtout une question de timing. Là, c'est toi qui étais demandeur, et elle s'est braquée. Si tu lui en reparles alors qu'elle a flashé sur un mec, la situation pourrait être différente. Surtout si en discuter l'a excitée.

Je pense que pour éviter la peur de "se faire avoir", c'est important que la première à profiter de la liberté soit la femme. À condition de bien clarifier au début que tu attends que ce soit réciproque.
Je ne suis pas convaincu. En général, j'ai vécu la situation inverse à ce que tu décris et ça s'est bien passé. Cela a souvent été plus facile avec les filles bi ou bi-curieuses également.
Potius deficere quam desperare
Tu as vraiment bien géré Oo
Cellar Door a écrit : elle n’est pas prête à l’accepter de son côté. Point final.
Est ce que tu as essayé de lui dire "Et si je ne suis pas prêt à l'accepter?"
Et de lui dire qu'avec des règles définies, vous pouvez tous les deux en profiter (j'imagine que tu lui as bien dit que c'est juste pour le sexe et pas pour l'attachement, l'émotion, mais l'impression que tu m'as donné quand tu me répondais sur ce sujet c'est que c'était un mélange des deux)
On a enchainé en parlant des mecs et nanas qui nous tournaient autours
Est ce que tu as eu une impression de déséquilibre, parce que ça joue sûrement (est ce que tu lui as tout dit?;))
, de ce qu’on (elle) était prêt à tolérer en flirt et les limites à pas dépasser (pour elle c’est > embrasser).
Embrasser est permis?
même si en conclusion c’est moi qui m’assied sur mes envies.
Est ce que c'est plus important que ta relation?
J’en suis donc là : je peux maintenant lui parler bien plus facilement de mes flirts et mes désirs, mais elle ne sera surement jamais prête dans cette relation à essayer le papillonnage dans le couple. Je dois faire avec.
ça peut peut être profiter à ta relation en augmentant votre confiance et votre intimité (et puis elle verra d'autres choses qui t'attirent, ça peut lui donner des idées pour mieux te correspondre)
De mon côté je me demande maintenant si je mets un stop à mes histoires de flirt en cours, ou si je vais jusqu’au date en le lui cachant.
Me connaissant, ça va être très dur de pas craquer.
Voir la limite.
Let's be the stuff dreams are made of...
Vos réactions me font remonter des moments de nos discussions de hier que je trouve intéressant de vous faire remonter :

Sur la fin, après avoir tout déballé et quand on parlait en toute confiance de nos attirances, désirs, etc …
Et elle me lache qu’elle adore embrasser plein de mecs en soirée, que ses copines sont obligés de noter le nom des mecs avec qui elle sort tellement parfois elle enchaine, etc...
Là forcement je ne peux m’empêcher de la teaser, « bah tu vois que toi aussi tu aimes ça blablabla ».
Déjà même si ça n’était pas un retournement de situation de sa part, elle commençait par se lacher et avouer qu’elle avait aussi des désirs.

Elle a ensuite enchainé sur ce qu’elle appelle des « désirs charnels ». Moi je dis que j’appelle ça des désirs récreatifs, mais elle n’a pas du tout aimé cette expression xD (truc de nana si vous voulez mon avis).
J’ai trouvé important à ce moment de lui préciser qu’un désir charnel était totalement normal selon moi, et que ça ne devait pas justifier une séparation d’un couple qui va bien. Mais qu’à coté ça peut être dommage de ne pas y céder non plus.
Je pense clairement que sur ce dernier point elle était réceptive.
Il y aura peut-être l’occasion de reparler de tout ça plus tot qu’on ne le pense.

Autre chose : on part en vacances pendant les prochains jours, je compte lui faire parler de nos flirts de vacance.
Peut-être l’occasion d’en rajouter une couche si elle tombe sur des beaux mecs.
Cellar Door a écrit : Et elle me lache qu’elle adore embrasser plein de mecs en soirée, que ses copines sont obligés de noter le nom des mecs avec qui elle sort tellement parfois elle enchaine, etc...
Elle t'a parlé de ça dans votre relation ou avant que vous soyez ensemble?
Je pense pas que si elle adore ça, elle s'arrête quand vous êtes ensemble. Mais ça montre vraiment qu'elle n'attache pas vraiment de sentiments à ces actes, tu peux en jouer.

Et aussi, pour l'inciter à s'ouvrir, peut etre que tu devrais essayer de partager au départ, plutôt que de faire ça chacun de votre coté. ça peut la rassurer de te voir ouvert au fait qu'elle soit présente si tu es avec une autre partenaire, ou l'inverse (que l'un ou l'autre participe).
ça dépend de vos envies, aussi, et de votre liberté dans le sexe.
Let's be the stuff dreams are made of...
Elle a ensuite enchainé sur ce qu’elle appelle des « désirs charnels ». Moi je dis que j’appelle ça des désirs récreatifs, mais elle n’a pas du tout aimé cette expression xD (truc de nana si vous voulez mon avis).
Oui c'est un truc de nana et pour une raison très simple qui est la conscience que d'une pénétration peut résulter une grossesse non désirée. On est pas équipés pareil à ce niveau-là. Il n'est donc pas étonnant qu'elles utilisent une vocabulaire un peu différent.

Là où on accède plus facilement au registre récréatif justement c'est quand on exclut la pénétration des pratiques sexuelles hors couple. Quand ma partenaire a réalisé une étude universitaire auprès de couples échangistes il en est ressorti que de nombreux couples s'autorisaient diverses pratiques sexuelles hors couple mais pas la pénétration. C'est souvent en évoquant ces points que la situation s'est débloquée avec mes partenaires, en particulier mes partenaires bisexuelles bien au courant des pratiques hors pénétration et des plaisirs qu'on peut en retirer.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Intéressant le 07.08.13, 14h12 par Cellar Door
Potius deficere quam desperare
Très intéressant au final, ca a permis d'ouvrir des nouvelles discussions dans le couple et ca pourra peut être évolué dans ton sens quand l'idée aura avancé dans sa tête.
Comme le dit constant99, il suffira sans doute qu'elle éprouve un jour un "desir charnel" pour que son avis sur la question évolue.
Tu veux sortir avec moi ?
@Outkast , quelques réponses :
Est ce que tu as essayé de lui dire "Et si je ne suis pas prêt à l'accepter?"
Dit comme ça, ça fait un peu ultimatum je trouve.
Mais on a conscience tous les 2 que si je peux pas accepter, ça devra se finir.
Et de lui dire qu'avec des règles définies, vous pouvez tous les deux en profiter
Quand je lui parle, je fais toujours attention à bien utiliser des exemples avec « elle », pour qu’elle sente que le but est de la réciprocité et qu’elle peut se lâcher avec moi / m’avouer ses fantasmes & désirs.
Elle a bien finit par comprendre les avantages d’une telle relation, c’est juste qu’elle n’en a pas encore envie / n’est pas prête à essayer.
Embrasser est permis?
Non même pas. A mon avis elle a vraiment une peur du regard des autres très forte. Elle veut un peu représenter « le couple parfait » j’ai l’impression.

même si en conclusion c’est moi qui m’assied sur mes envies.
Est ce que c'est plus important que ta relation?
Disons que même si je dois actuellement m’asseoir sur mes désirs de liberté, la discussion très ouverte que nous avons eu m’a rassuré et m’a plu. Paradoxal hein ?
Je vais voir ce que je ressens dans les prochains jours et pendant mes vacances.
On a d’ailleurs conscience tous les 2 que les vacances seront un moment crucial suite à notre discussion.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 07.08.13, 21h58 par Onmyoji
Non même pas. A mon avis elle a vraiment une peur du regard des autres très forte. Elle veut un peu représenter « le couple parfait » j’ai l’impression.
Angle intéressant: le couple "parfait" aux yeux des autres ou la relation parfaite entre vous i.e. une relation honnête fondé sur le respect des aspirations de chacun
Potius deficere quam desperare
Blusher a écrit :
Non même pas. A mon avis elle a vraiment une peur du regard des autres très forte. Elle veut un peu représenter « le couple parfait » j’ai l’impression.
Angle intéressant: le couple "parfait" aux yeux des autres ou la relation parfaite entre vous i.e. une relation honnête fondé sur le respect des aspirations de chacun
Le couple parfait (aux yeux des autres), c’est cette pression sociale qui nous influence inconsciemment et qui empêche les femmes de pouvoir assumer leurs désirs de papillonnage : plus difficile pour elles d’assumer un couple libre, peur d’être jugée comme une faible quand c’est le mec qui batifole, et peur d’être jugée comme une pute quand c’est elle qui batifole.

D’autre part toutes les femmes ont grandi avec Disney, et le prince et la princesse sont-ils en couple libre ? As-t-on eu dans notre enfance beaucoup d’exemple de couples libres chez nos amis qui fonctionnaient ? Non.
Y a quand même du boulot pour changer les mentalités.


Mais à côté de ça je suis convaincu de l’importance de l’honnêteté, de se parler de nos désirs/fantasmes : on a pu parler à cœur ouvert en étant honnête et en restant à l’écoute de l’autre ; et ça a consolidé notre complicité et notre confiance en notre couple. Au final même si je ne l’ai pas convaincu d’essayer pour l’instant, cette discussion a été très positive pour nous.
Le couple exclusif, c'est la norme. La relation de base, que ça plaise ou non. A partir de là, pour un grand nombre de personnes, c'est la "relation parfaite", à tort ou à raison.

Si sur le papier, les raisonnements comme "Une relation libre lui ferait du mal, mais une relation exclusive te fait du mal, quelle différence ?" sont fondés, ils ne le sont pas dans une réalité plus concrète. La relation normale, c'est la relation exclusive, donc ta demande d'une relation libre n'est pas légitime puisqu'elle diffère de la norme.

C'est moche, mais c'est comme ça que je le perçois. Ca changera surement avec le temps, mais dans mon milieu de petit étudiant en Fac, qui me semble être un bon milieu "témoin", c'est comme ça que ça se passe.
Peut-être l’occasion d’en rajouter une couche si elle tombe sur des beaux mecs.
Nous prions tous pour que ta copine ait envie de se faire un autre mec pendant les vacances (Je ne pensais jamais dire cette phrase mais bon …).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 07.08.13, 17h39 par Cellar Door
Pour se rapprocher de Dieu, il faut beaucoup pécher.
Le couple exclusif, c'est la norme.
Oui et cela peut aussi être quelque chose que l'on accepte sciemment. A partir du moment où le reste ne te convient pas et que ce type de relation te convient, y a pas de mal.
Laisse partir ce qui doit.
Cellar Door a écrit :@Outkast , quelques réponses :
Est ce que tu as essayé de lui dire "Et si je ne suis pas prêt à l'accepter?"
Dit comme ça, ça fait un peu ultimatum je trouve.
Mais on a conscience tous les 2 que si je peux pas accepter, ça devra se finir.
Je sais que ça fait ultimatum. Mais c'est sa manière à elle de formuler. Je voulais savoir si elle avait eu l'occasion de se retrouver dans ta position dans le débat.
Elle a bien finit par comprendre les avantages d’une telle relation, c’est juste qu’elle n’en a pas encore envie / n’est pas prête à essayer.
Si elle y voit des avantages et qu'elle ne veut pas, c'est vraiment la peur du risque (que ça ne fonctionne pas, que la communication ne suffise pas, il faut la rassurer sur le fait que ça ne cassera pas au moindre problème) et celle de la pression sociale ("le couple parfait"+ l'image de salope/cocue, parce que son image sera forcément plus mauvaise que la tienne, même si certains pourraient penser que tu es un cocu)
Disons que même si je dois actuellement m’asseoir sur mes désirs de liberté, la discussion très ouverte que nous avons eu m’a rassuré et m’a plu. Paradoxal hein ?
Oui, je comprends, parce que tu sais qu'elle t'a fait confiance et qu'elle est prête à t'écouter.
Je vais voir ce que je ressens dans les prochains jours et pendant mes vacances.
On a d’ailleurs conscience tous les 2 que les vacances seront un moment crucial suite à notre discussion.
Pas de pression, ce serait néfaste. Ne cherche pas à trouver et créer les occasions, mais observe là. Elle doit s'attendre au contraire, il vaut mieux qu'elle ne te voit pas la pousser, à moins que tu sentes vraiment qu'elle a envie.
Let's be the stuff dreams are made of...
Je viens témoigner sur le sujet car mon expérience contredit la généralité de départ.

J'ai toujours dissocié plaisirs récréatifs et amour, sentiment. Je suis en Ltr depuis 2ans et demi et le chemin a été long.

Tout a été une question de timing. Ma compagne jalouse n'avait pas le même point de vue. Mais lorsque nous avons changé d'environnement social a cause de nos etudes , j'ai observé qu'elle était plus ouverte. La venue d'un beau blond dragueur dans son entourage m'a alors permis de lui faire constater que bien que notre pour restait sincère et fort,elle était attirée par ce gars.

Je crois que lui présenter cette distinction entre plaisir de la chaire et amour sous l'angle de sa propre expérience lui a permis de comprendre et d'accepter.après une longue discussion nous en sommes venus a établir une tolérance sur les petits dérapages. Puis j'ai profité de l'été pour lui donner carte blanche en vacance avec ses copines.

Je crois que lui faire accepter ça se faisait forcément au prix de la laisser en jouir e' première sans rien faire de mon coté au début.
Nous avons donc une Ltr sérieuse et ouverte . cette liberté ne se limite pas au sexe. Nous sommes finalement désireux d'avoir un couple qui ne nous fait que du bien sans jamais frustrer ou emprisonner . cela concerne le jardin secret , les vacances et les sorties aussi.

Sachez pourtant que paradoxalement j'ai eu du mal à faire comprendre et adopter cette vision a ma moitié , pourtant je me suis senti bizarre quand j'ai su qu'elle avait embrassé un mec qui m'avait élégamment séduite en vacances. Bien que ça aille dans les deux sens on sait honnêtement que aller voir ailleurs pose moins de problème que laisser l'autre aller voir ailleurs. Il faut bien savoir si on est prêt aussi a savoir que d'autres players auront dans ce cadre là leurs petites opportunités avec votre moitié. Quand c'est le cas, l'ironie est assez grande car c'est a moi de me rappeler que ma femme m'aime et que ceci est à dissocier des plaisirs récréatifs.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Intéressant le 16.08.13, 11h15 par Blusher
  • [+1] le 16.08.13, 17h45 par Cellar Door
(Toujours) amicalement,

Thomas J. Douglas
Merci pour ce témoignage qui nous confirme le fait que rien est immuable et que la situation pourra évoluer plus tard.

A ce propos, je me dis que ma copine a sûrement besoin d'être rassurée sur nos sentiments avant de vouloir se lancer dans l'aventure.
J'ai bien noté également le fait de la laisser essayer en premier.

Pour l'instant je n'en suis pas du tout la. J'ai tenu ma promesse, j'ai eu 2 belles occasions de revoir autour d'un verre de jolies minois et je ne l'ai pas fait. Pour l'instant aucun dérapage, mais le plus dur est a venir. Je suis sur le point de prendre le ferry pour 1 semaine de vacances a porto Vecchio en compagnie de smooth. Ça va être dur putain.



Sinon je vais en rajouter une couche, mais définitivement aucune nana de mon entourage n'est open sur le sujet.
J'en ai parlé plus d'une heure avec ma meilleure amie, et ça a failli partir en disputes, elle voulant me convaincre que c'était une connerie de vouloir baiser ailleurs, et moi montant sur mes grands chevaux tellement désespéré de pas me faire comprendre. Au final je veux seulement qu'on me comprenne, pas qu'on pense comme moi. Mais même ça c'est trop en demander.

C'est triste mais c'est les femmes de ma génération sont tellement fermées sur le sujet :/
Salut Cellar,

As tu réussi a résister à la tentation ?

Pour te donner mon avis, les choses telles que tu les vois et que je comprends tout à fait sont difficiles a accepter par des femmes jeunes (moins de 30 - 35 ans). Au delà, beaucoup ont divorcés ou sont séparés et comprennent beaucoup mieux ce genre de raisonnement.

Mais dans tous les cas, la clé pour éviter les frustrations et les déceptions, c'est de mettre les choses au clair dès le début de la relation. Une fois que les habitudes sont installées, il est très compliqué de faire changer les choses.

Bon courage
Intéressant topic s'il en est : autant sur le "papillonnage" que sur la définition d'un couple...
Je reviens donner mon avis quand j'aurai eu le temps d'y réfléchir et de vous relire attentivement.

(la réponse à ta question de départ est non, probablement pas impossible :wink: )
Zumbain a écrit :As tu réussi a résister à la tentation ?
Je suis resté sage ;)
En même temps en ce moment je passe 4 à 5 soirs par semaine avec elle, donc même si j’avais l’autorisation d’aller vadrouiller autre part je ne crois pas que j’aurais vraiment le temps pour ça.
Zumbain a écrit :Pour te donner mon avis, les choses telles que tu les vois et que je comprends tout à fait sont difficiles a accepter par des femmes jeunes (moins de 30 - 35 ans). Au delà, beaucoup ont divorcés ou sont séparés et comprennent beaucoup mieux ce genre de raisonnement.
C’est ce que je pense aussi.
Zumbain a écrit :Mais dans tous les cas, la clé pour éviter les frustrations et les déceptions, c'est de mettre les choses au clair dès le début de la relation.
Absolument ! En plus, en avoir parlé avec elle au début de ma relation a consolidé notre couple et a permis de partir sur une base sincère et confiante. Que du positif en somme.
Zumbain a écrit :Une fois que les habitudes sont installées, il est très compliqué de faire changer les choses.
Moins certain sur ce point.
Comme déjà dit, je pense qu’un couple évolue et que les envies de début de relation peuvent changer avec le temps.
Répondre