[Fork] Papillonnage - Pourquoi faire?

Note : 28

le 05.08.2013 par Onmyoji

45 réponses / Dernière par Boubou le 08.10.2013, 16h37

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Merci beaucoup :D

Blusher a écrit : Et ce n'est pas être un bisounours que de tenter d'imaginer une alternative à la médiocrité à l'hypocrisie et au mensonge.
Dis ainsi, ça ne fait nullement bisounours. Un couple exclusif, c'est la médiocrité, l'hypocrisie et le mensonge ?
Toutes les réponses à vos problèmes ne se trouvent pas dans les fesses des filles...

Boubou a écrit :
Blusher a écrit : Et ce n'est pas être un bisounours que de tenter d'imaginer une alternative à la médiocrité à l'hypocrisie et au mensonge.
Dis ainsi, ça ne fait nullement bisounours. Un couple exclusif, c'est la médiocrité, l'hypocrisie et le mensonge ?
La phrase est hors contexte. Je n'affirmais en aucun cas que la médiocrité, l'hypocrisie et le mensonge était l'apanage des couples exclusifs. En revanche, une exclusivité de façade et un manque de réelle communication représentent un terreau fertile pour ces mauvaises herbes.
Potius deficere quam desperare

Blusher a écrit :En revanche, une exclusivité de façade et un manque de réelle communication représentent un terreau fertile pour ces mauvaises herbes.
Tout à fait !
Mais, je suis curieuse de savoir comment tu t'y prend concrètement (j'ai exposée une partie des problèmes que ça pose, en fin de page 2).

Est-ce pour autant que le couple monogame est un mensonge ? Je ne le pense pas. Pour moi, il s'agit d'un idéal, d'une référence vers laquelle on essaye de tendre, en tolérant qu'il puisse y avoir des écarts parfois, car la vie est complexe.

Fonder un couple monogame n'est pas une illusion. Par contre c'est un défi de tous les instants. Ca impose d'accepter ses désirs, ceux de l'autre, une communication, une adaptation de chaque instant. Et ça suppose aussi d'accepter que son couple puisse se terminer.

Et finalement, par cette succession de couples qui naissent, vivent et meurent, on en arrive à avoir plusieurs partenaires dans sa vie. Ce qui revient finalement à de la non-exclusivité.
Le passage en gras est applicable à toutes les relations de couples exclusifs ou pas.

D'autre part comme tu le notess, nous avons plusieurs partenaires sexuels au cours d'une vie en général. C'est la concomitance qui peut froisser l'égo ou générer des insécurités.
Il est bien possible que Blusher éveille un désir latent de relations multiples chez les femmes, alors qu'elles réprimeraient ces désirs auprès d'autres hommes, et/ou dans d'autres milieux.
Absolument. Et à mon sens la séduction c'est cela. Pas seulement coucher avec une fille ou se mettre en couple. Mais parvenir à établir avec une fille qui nous plaît une relation qui nous convient pleinement.
Ils ne sont pas au même niveau. Barracuda est dans le concret, Blusher dans l'absolu. A partir de là, je suis d'accord avec les deux. J'aimerais beaucoup une relation libre, mais je sais que je ne peux pas. Parce que trouver une nana qui me plaît et qui accepterait ça, ça tient de la folie pure. D'ailleurs, Blusher, je crois que les cercles où tu traînes sont plus avancés sur la question. Je t'assure que dans ma petite Fac pictave, ou dans mon petit village de l'Est de la France, le couple libre, c'est pas possible.
Les deux sont très concrets.
Par contre si tu pars du postulat que c'est impossible, tu te donneras raison en osant même pas te donner les moyens d'y arriver.

Un couple libre au fin fond de la cambrousse, c'est possible. Ce que tu veux dire c'est certainement que les jugements fuseraient. Dès lors pourquoi y habiter? Les gens déménagent pour plein de raisons, professionnelles notamment. Celle-là me paraît légitime. Pourquoi crois-tu que les homosexuels préfèrent s'installer dans les grandes villes ? Les moeurs y sont plus libres et on y jouit d'un plus grand anonymat. Pareil pour les couples libres et les libertins.
Potius deficere quam desperare

Blusher a écrit : La phrase est hors contexte. Je n'affirmais en aucun cas que la médiocrité, l'hypocrisie et le mensonge était l'apanage des couples exclusifs. En revanche, une exclusivité de façade et un manque de réelle communication représentent un terreau fertile pour ces mauvaises herbes.
Merci, c'est plus clair comme ça.
Toutes les réponses à vos problèmes ne se trouvent pas dans les fesses des filles...

Répondre