Demande de conseils : Vie de couple

Note : 9

le 27.09.2019 par Renton

22 réponses / Dernière par Constantinople le 30.10.2019, 08h53

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Bonjour la communauté FTS.

Ne sachant pas quoi faire j'ai besoin de vos conseils :

Pour la faire courte, j'ai 29 ans et ma copine 24. Je suis en relation avec elle depuis bientôt 2 ans et nous habitons ensemble depuis 1 an (appartement, chaton...)

Pour ma part, je n'ai jamais eu de relations sérieuses avant elle, et je suis "sorti" avec beaucoup de filles (sexfriends, drague dans les bars, j'ai couché avec des filles qui sont devenues des potes...) et ma copine connait ma vie d'avant parce qu'elle est très curieuse et je n'ai jamais voulu lui mentir. Bien que cela appartient à mon passé et que j'ai totalement changé de comportement depuis, elle n'accepte toujours pas cela. Elle est très jalouse, pour elle, ce que je fais est toujours bizarre. Par exemple : Si Facebook lui propose des amis filles de ma liste d'amis, elle me demande : "qui est cette fille et si j'ai couché avec..."

Pour la rassurer, lui montrer ma bonne foi et avoir la paix : j'ai viré pas mal de filles de mes listes d'amis, perdu contact avec des "exs", je me suis même déconnecté des réseaux sociaux un certain temps... mais la situation change pas. Hier soir, a une soirée entre amis, j'ai discuté avec une fille qui fait un travail similaire au mien et qui m'a proposé de s'ajouter sur Linkedin car ils embauchent et j'ai eu le droit à une crise de jalousie devant elle... Ses crises de jalousies sont portés sur les réseaux sociaux et dans la vraie vie également. C'est très handicapant.

Aussi, elle se révolte que je puisse avoir des filles dans mes contacts avec qui j'ai couché et a qui je parle plus depuis 3 ans (type vieux numéro de téléphone ou autre), par contre, elle discute de temps en temps avec un mec avec qui elle a couché. Pour elle ce n'est pas pareil car c'est un pote. Si je reçois un sms d'une nana qu'elle connaît pas c'est bizarre, par contre, si un mec lui écrit et que je connais pas : "c'est un rien c'est un pote". De toute façon elle n'est pas sorti avec beaucoup de garçons alors c'est pas pareil alors que moi c'était "open bar" ce sont ses mots.

Elle se justifie en disant qu'elle a toujours cherché une véritable relation, que les types avec qui elle a couché était des erreurs de parcours. Que moi c'était différent car assumé. Je précise que ma copine est de type HB10 est qu'elle attire énormément les hommes. Après 70% du temps passé avec elle, ça se passe bien elle est très agréable, câline, ne cherche pas ailleurs... -> elle se comporte comme la petite amie parfaite.

Depuis quelques temps, elle se vexe hyper facilement, la moindre réflexion que je lui fait, elle se vexe. J'ai essayé d'en discuté avec elle mais elle ne se remets pas en question, c'est toujours de ma faute. Quand on se dispute elle inverse la situation et je ne sais plus quoi dire. Quand je la menace de partir, elle me dit que je suis immature. Au final, c'est une personne qui est trés discrète sur ce qu'elle ressent, alors que moi j'ai besoin de déballer mon sac. Vu qu'elle ne dit rien, et que moi je suis assez sanguin, je fini par hurler et elle clôt la discussion de type "vu ton état j'ai pas envie de discuter avec toi."

J'en viens à en parler ici car :

1 - Vu quelle est très jolie, mes potes considèrent mon problème comme futile et je prends des réflexions de type : "Le mec il sort avec une bombe et il se plains.. tu sais combien de mecs voudraient ta place ?"

2 - Cette situation est de plus en plus difficile à vivre au quotidien et j'envisage sérieusement à la quitter.

Je vous remercie par avance.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Fuyez, pauvres fous ! le 29.09.19, 09h07 par Onmyoji

Bon il semblerait que ta nana ai un sérieux problème de jalousie. Peut être parce qu'en terme de séduction elle t'a choisit mais qu'elle ne vous place pas au même niveau à cause de ta "réputation".
Il convient peut être déjà dans un premier temps de la rassurer ta chérie en lui expliquant que tu es avec elle, que tu l'as choisie elle aussi, et que tu l'as choisie alors même que tu avais déjà le choix entre plein de nanas.

Ce que je dis va peut être te sembler évident et tu l'as peut être déjà largement fait, sans résultat. Mais parfois on n'y pense juste pas.


La suite me semble plus compliquée à solutionner. Si sa susceptibilité peut faire echo à sa jalousie, cela donne un peu de corps à l'hypothèse d'un manque de confiance, d'un sentiment d'insécurité.
Le soucis, c'est que "sanguin" ou non, si tu n'arrives pas à te canaliser quand vous n'êtes pas d'accord, cela va être compliqué pour vous d'avancer ensemble. Il va falloir qu'elle te parle plus c'est indéniable, mais pour cela il va te falloir lui montrer que tu peux l'écouter sans hurler en retour...

Pour ce qui est des ultimatums "je vais partir", ils ne servent globalement à rien si tu veux mon avis.


Question bonus, mais pas nécessairement sans lien : au pieu ça se passe toujours bien ou t'as moins envie ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 28.09.19, 23h17 par Whaleshark
  • [-1] Du grand n'importe quoi le 29.09.19, 09h08 par Onmyoji
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Surtout ne te laisse pas déstabiliser et garde ton sang froid.
Vu ce que tu racontes, le problème c'est elle. Ça ne sert à rien de se plier à toutes ses exigences et à effacer tes contacts. C'est ta vie.
Ton isolation n'effacera pas sa jalousie et lui donnera uniquement le pouvoir qu'elle cherche a acquérir sur toi.

Elle a probablement un problème d'estime d'elle même si elle est si jalouse.
Parle lui clairement et calmement, peut être après l'avoir invitée dans un endroit sympa pour calmer ses ardeurs et explique lui que tu ne peux pas vivre de cette façon.
Invite la de façon polie à se faire aider par un psy si tu penses qu'elle ne le prendra pas mal.
Rassure la quant à ton attachement a elle et ton respect de sa personne.
Et réfléchissez ensemble à comment résoudre le problème.

La communication est le seul outil qui peut aider. Et si c'est un mur, ce sera aussi un mur quand d'autres problèmes pointeront le bout de leur nez. Et sa beauté me changera rien dans ce cas là.

Donc prends une décision en conséquence.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 29.09.19, 09h10 par Onmyoji

Hello The_PoP et Whaleshark,

Merci de vos retours. Je partage totalement vos points de vue.

Effectivement, elle a un sérieux problème de jalousie. Elle ne me connaissait pas de "réputation". Je veux dire cette vie d'avant, elle l'a connue au fur et à mesure de me connaitre. Je suivais beaucoup de filles sur Instagram (Type Sophie Mudd), et le fait que qu'à chaque fois que j'ouvrai mon compte, il y avait que des photos de nanas (potes ou modèles), n'arrangeait pas la situation. Sachant qu'elle de son côté ne le fait pas, c'est donc assez difficile d'argumenter là dessus. Je pense que faire un peu le ménage c'était une bonne chose.

Nous en avons beaucoup discuté, de ses crises etc.. Sachant que je ne fais rien, je ne drague pas d'autres filles, j'ai pas de relations cachés. On se dispute sur des événements qui remontent à X années avant sa rencontre. Ses arguments, c'est qu'elle ne faisait pas ça, qu'elle trouve cela immoral, qu'elle a l'impression que je l'ai choisi pour sa beauté, qu'elle est une de plus parmi les autres. J'ai vraiment l'impression de "payer" mon passé. Comme si j'avais fais quelque chose de mal alors que je suis simplement resté en mode célibat quelques années. J'en reviens à regretter de lui avoir parler de ça. Quand on en discute, on une divergence de point de vue. Si elle souhaite prendre mon téléphone et que je refuse. Pour elle, j'ai quelque chose à cacher. Pour moi, je supporte pas l'idée qu'elle puisse douter de moi et ai le besoin de regarder dedans.

Je me suis plusieurs fois poser la question de la séparation, de me dire qu'on était trop différent et que le fait que je paie en permanence des évènements qui remontent avant elle n'était pas juste. Et qu'au final j'étais bien dans ma vie d'avant. J'avais certes rien de sérieux, mais je devais rien à personne non plus. Lors des disputes cet état d'esprit me revient d'où l'argument : "on se sépare".

Au pieu, j'ai moins envie. Ce n'est pas lié à elle. J'ai constaté une baisse de libido. Je sais pas d'où cela vient. Quand on le fait ça se passe super bien. Mais je manque de motivation pour le faire. Elle n'a pas ce problème, je pourrai la réveiller en pleine nuit qu'elle accepterait.

A la vue de vos retour, je constate que j'ai effectivement un problème de colère et que je dois me canaliser pour rester calme en toute circonstance. Je vais essayer cela et voir comment la situation évolue.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 29.09.19, 11h32 par Whaleshark
  • [0] C'est pas si simple le 29.09.19, 14h41 par Onmyoji

Mec, fuis cette fille.
Jette la avec perte et fracas maintenant. Coupe les ponts. Et sauve le chat avec toi (aucun héros n'abandonne l'animal).
Blague à part (je l'ajoute à la fin de ma relecture parce qu'en me relisant j'ai le palpitant qui se fait la malle),
J'ai eu exactement les mêmes cas que toi et ce que tu décris est systématique:

- Très jolie (une beauté exotique et étrangère? ) et demandée mais manque de confiance en elle sur d'autres points car elle n'est finalement probablement pas très accomplie dans la vie (même si elle a un taf ou des diplômes ça lui vend peut-être pas du rêve).

- Probablement un comportement charmant avec tout le monde, elle sait te faire sentir spécial, tu es le meilleur, sauf quand tu la contredis.

- Jalouse, inquisitrice, impossible à rassurer malgré ton engagement et tes actes (prendre un appartement ensemble et même un animal ce n'est pas rien, de même que faire le vide autour de toi)

- inégalité des systèmes de jugements (tes potes sont considérés comme des mensonges et toi bien sûr tu les gardes sous le coude pour les baiser au cas où, elle se sont toujours des potes. Même s'ils lui envoient des mots doux ou des trucs qu'elle tolèrerait pas de la part des tiennes. Voire des propositions de plans culs ou des rappels "au bon vieux temps". D'ailleurs tu peux être sûr que si vous comparez vos messages et que tu y trouves ce que je te dis, elle te persuadera que tu as tort en hurlant, pleurant et menaçant de te quitter, en te disant qu'elle va vient des mecs et qu'elle ne fait rien, alors que toi les filles te disent des petits mots doux pour te draguer. Elle non, jamais. Ou alors que tu es sympa avec elles parce que tu tiens anormalement à elles parce que tu veux encore coucher avec)

- reproches mal placés pour te faire douter.

- Te force à t'isoler. Elle n'aime sûrement pas tes amis à part ceux qui sont à fond sur elle (ce qui est facile avec les mecs puisqu'elle se montrera délicieuse avec, qu'elle est jolie et qu'elle te taquinera toujours gentiment en direct devant eux. Et si crise là ce sera plus des larmes et de la déception que l'ouragan qu'elle est avec d'autres nanas, ou tes parents - même si pour eux elle adoptera les différents états-). Elle ne fait probablement pas mine au début de ne pas zoner quelqu'un, voire elle peut même l'apprécier mais tout signe qu'elle puisse être prise en défaut, mise en concurrence dans sa tête, ou que la personne soit en désaccord sur un truc qu'elle estime fondamental fait qu'elle s'engagera systématiquement dans une campagne de dénigrement d'abord insidieux ("tu trouves pas qu'il est bizarre? ", "oui, il est gentil mais j'aime pas ses manières", "il/ elle m'a dit ça, j'ai pas compris, j'ai trouvé ça déplacé (alors que pas du tout)") en te faisant parfois tirer les conclusions de toi-même et sans Tré demander de t'éloigner, à l'opposition ouverte ("j'aime pas machin", "je viens pas chez tes amis, j'ai pas envie de voir machin"/"j'ai pas envie de me retrouver seule pendant que tu t'amuses avec tes ami(e)s - en appuyant bien sur le e-, je sors avec mes amis - en appuyant bien sur le i-/ je sors avec ma copine party girl qui trouve toujours qu'elle s'est trop assagi en couple et qui veut toujours lui présenter des mecs "plus drôles que toi", parce que forcément si tu fais pas la fête tous les week-ends en la rinçant tu n'es qu'un mec chiant.

- accusations qui te font douter à terme de ta normalité et ta maturité ("parce que oui toi tu n'as jamais eu de relation vraiment longue donc tu sais pas comment ça fonctionne"). Toujours des contre-exemples de mecs qui eux sont bien (probablement ceux mêmes avec qui elle discute, pour te mettre en concurrence et en insécurité).

- la carotte et le bâton (en tout et notamment sur la communication et le sexe. Genre je te parle pas pendant 2 semaines mais si tu montres un signe de faiblesse tu as droit à une partie de jambes en l'air magistrale)

- Si tu fais mine de la quitter elle jouera la victime qui a perdu du temps et de belles opportunités grâce à toi. Peut-être même changé son parcours pour toi.

- l'entourage qui minimise (surtout les mecs, parce qu'elle est si charmante #FauxFrèresQuiLaPèteraientBien, ce qui te permettra de voir tes quelques vrais amis mecs. Qu'elle trouvera bizarre ou pas bien. Genre si le mec est un exemple d'indépendance et pas un caniche en général elle sait qu'il pourrait te donner de mauvais conseils pour elle)
- des crises partout même quand ce n'est pas adapté (ce qui démontre un sérieux problème de contrôle des impulsions), et qui peut causer des dégâts socialement

- Te fais sortir de tes gonds et tu crois être nerveux, mais n'importe qui pète un plomb quand on ne l'écoute pas, qu'on l'empêche de s'exprimer, qu'on note sa parole et les actes faits pour montrer sa bonne foi et qu'à ma fin il ne reste qu'une vérité distordue.

- il est possible aussi qu'elle soit borderline violente avec toi type à se venger sur les objets qu'elle jette sur toi ou vers toi. Et généralement elle s'en prendra aux trucs auxquels tu tiens, chers ou utiles pour maintenir ton lien aux autres ou pour te mettre en galère ton ordinateur de travail? Oui mais c'est ta faute tu essaies de me tromper avec ta copine/ tu as flirté avec cette vendeuse*").
Fais gaffe parce que ce n'est que la première étape. Et tu finiras par te retrouver devant la police parce qu'elle peut en arriver à se blesser et t'accuser, ou à te forcer à utiliser la force pour ne pas te faire tuer - littéralement. Parce que même si c'est une femme et donc moins forte elle n'aura aucune retenue. Et ceux qui ont fait des cours de boxe ou d'arts martiaux avec des femmes savent se quoi je parle. Nos on retient notre force. Elles n'hésitent pas aux coups violents ou bas. Et à la fin elle te dira que tu as commencé...

*au passage elle te fait regretter tout ce avec quoi tu l'as séduite. Si de manière générale tu es enjoué et déconneur avec les gens dans les lieux publics (vendeurs, serveuses...), elle se marrera parfois sur le moment mais tu peux être sûr que ça ressort à la prochaine dispute**. Et toujours pour les nanas. Mes mecs ça la dérangera pas.

**au passage je suis sûr que dans les disputes même les arguments déjà réglés elle les ressort comme si vous n'en aviez jamais discuté et elle se sert de tes "nouveaux méfaits" pour conforter son point de vue. En gros même quand tu crois avoir résolu un point ça n'est jamais le cas. Tu as toujours l'épée de Damoclès du prochain pétage de plomb...

-Tu te forces à marcher sur des oeufs. Mais c'est pénible, contre ta nature et contre l'intuition. Et là l'intuition te dit bien de te casser. Et ne te dis pas que tu es immature. Fais le. Barre toi. Sauve toi.
J'ai vécu trois relations comme ça mais les deux premières j'étais jeune et j'avais facilement le truc de me casser. La dernière j'ai fait plusieurs années avec parce que je voulais que ça marche. Je me suis remis en question. Tué ma vie sociale. Tué ma joie intérieure et les choses qui me poussaient vers les autres. Remis en cause mon intégrité, ma loyauté envers mes amis et amies pour elle. Perdu des gens précieux. Encaissé des séquelles durables qui font que même su je sais toujours draguer, souvent je me force à tout faire péter à la fin parce que j'ai peur de tomber sur une nana comme elle.
J'ai un pote qui est parti en hp pour une nana comme elle, maintenant il sort plusde chez lui sauf pour aller bosser. Un autre que sa nana a accusé aussi de violence. Et de viol.
Nos psys nous ont décrit tous la même perversité, la même manipulation.
Nous ont mis en garde: on ne peut communiquer avec eux. C'est aller sur leur terrain.

Tu doutes déjà de toi. Whaleshark a raison sur tout ce qui la concerne. Pas sur la communication.
C'est mettre le doigt dans l'engrenage.
Si tu te retrouves à la convaincre d'aller chez un psy et qu'après t'avoir usé et parce qu'elle saura que c'est le seul moyen pour ne pas que tu te casses elle accepte, elle finira par te dire qu'elle perd du temps et de l'argent, que c'est toi qui a un problème et que c'est le psy qui a dit ça (argument d'autorité anyone? Au passage le mec ne dira jamais ça avant de te voir s'il y a une chance de. Mais elle ne le fera pas et dira suez tu refuses. Ou alors mentira au psy sur toute la ligne et quand tu raconteras ta version des faits l'autre croira que tu mens).

Fais aussi attention à ta générosité qu'elle n'hésite probablement pas à utiliser (genre je me fais du shopping bien cher à ton compte quand tu as un truc à te faire pardonner. Que ce soit toi qui offre ou elle qui se serve...). Ne paie pas le loyer ce genre de trucs. Ne sois pas un pigeon parce que "c'est normal tu es plus âgé/ tu es le mec/ tu as un meilleur boulot"...

TL;DR: ne crois pas que tu peux la maîtriser, l'aider, arriver à gérer. Personne ne peut sauter avec une bonbonne de nitroglycérine dans les mains sans finir par se faire péter la gueule. Et cette fille est bien pire que ça. Et c'est un cas d'école.
Si tu reconnais ne serais ce que la moitié des signes que je décris (en étant objectif et sans te voiler la face en ne retenant que les différences parce que forcément il y en aura, comme je l'ai fait à l'époque parce que je l'aimais comme un fou. Et le mot n'est pas vain. C'est de la folie d'aimer quelqu'un d'aussi toxique), FUIS SI TU VEUX VIVRE. Et que ça se termine pas en drame pour l'un de vous deux ou pour les deux (crois moi après ça tu regardes les faits divers autrement...).
Bonne chance, bon courage, et n'hésite pas à aller voir un psy pour t'aider à digérer. Parce que même si tu n'es qu'à un centième de ce que j'ai pu vivre, elle a déjà fait des dégâts.
Ceci n'est pas une citation inspirante

Putain, je viens de poster, de voir ton post, et c'est exactement ça. J'espère que tu reviendras et verras mes posts. Parce que là c'est près du tout la bonne réponse...
Tu paies ton passé, elle a fini par te convaincre que c'était une bonne chose alors que non, to as le droit d'avoir ton petit plaisir de mec, ton fantasme, ton jardin secret, tu as raison de vouloir qu'elle te fasse confiance et qu'elle ne soit pas inquisitrice, et NON, TU N'AS PAS UN PROBLÈME DE COLÈRE.
C'est normal d'être poussé à bout. Tout le monde a une limite. Tous les mecs qu se vantent d'avoir du self control, qui "feraient pas ça parce qu'ils sont sûrs d'eux et que ce sont de vrais mecs, pas des gamins qui hurlent", partition que m'ont joué certains connards quand j'ai parfois raconté mon histoire? J'étais l'un d'eux. À parler comme un livre. Tout le monde a une limite.

Évidemment que tu as moins envie. Comment tu pourrais avoir envie de lui faire plaisir? Elle est castratrice.

Franchement tu fais ce que tu veux mais en essayant de communiquer tu bas droit dans le mur. Et le pire c'est qu'elle va finir par te convaincre que c'est toi qui a tort et que tu es qu'une merde.
Et tu feras une TS comme mon pote qui a fini en HP, ou tu finiras au tribunal ou des emmerdes.
Et ELLE finira par te tromper.

Les gens qui réfléchissent et voient le monde comme elle, si c'est pas délibéré, mais inconscient (les deux existent) c'est parce qu'ils pensent que tout le monde fonctionne comme eux. Et comme ils sont ultra toxiques et pourris à l'intérieur pas étonnant qu'ils réagissent comme ça.
As-tu passage le chantage c'est un red flag dans n'importe quelle relation. Rien que pour ça tu dois te tirer.

Si tu as l'occasion de parler à ses ex qu'elle a sûrement fait passer pour des connards (mais qui sont toujours mieux que toi quand elle s'en sert d'élément de comparaison); ils te diront la même chose avec une montée en puissance... et au cours des années elles deviennent pires.

Courage. Dispo en mp aussi si besoin de discuter.
Ceci n'est pas une citation inspirante

Tu n'as pas à regretter ce que tu as fait avant elle.
Le passé est le passé et elle n'est pas en droit de te faire payer quoique ce soit. Elle n'en fait pas partie.

Tu n'as pas à regretter non plus de lui avoir raconté. C'est ta vie, c'est ce que tu es, tu lui as fait suffisamment confiance et suffisamment preuve d'honnêteté pour le partager, et si ça ne lui plaît pas, elle n'a qu'à pas sortir avec toi.

On peut travailler sur les petits défauts d'une personne. Mais on ne se met pas en couple avec pour la changer de A à Z. Et j'ai l'impression que c'est ce qu'elle cherche à faire.

Donc fais toi passer en priorité, garde ton intégrité, tes amis et ta vie. Et si ça ne lui plaît pas, tant pis pour elle. Ça plaira à la prochaine.

Sans parler du fait qu'une fois isolé de tous et après avoir fait toutes les concessions de la terre, tu ne l'intéressera probablement plus. Parce qu'elle a été séduite par ce que tu es, et ta métamorphose ne te rendra certainement pas plus séduisant, si ce n'est que te faire passer pour une serpillère.

Et une fois out, t'auras plus personne sur qui compter.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 29.09.19, 12h03 par Onmyoji

Hello Onmyoji,

Je te remercie pour ta longue réponse.

Effectivement je me retrouve dans certaines situations que tu décris. Après c'est assez compliqué de te répondre parce qu'il y a du vrai mais également du faux . Elle est étrangère, d'Ukraine. Je pense que le coté culturel joue beaucoup sur son comportement. De mon point de vue, dans les pays slaves, y a de très jolies filles et les mecs compensent beaucoup par l'argent et en traitant les femmes comme des princesses. Et c'est le comportement qu'elle a. Elle se comporte comme une princesse gâtée.

Concernant l'argent, elle en a beaucoup plus que moi. Etant étudiante, elle se fait (de ses parents sans bosser) le double de ma paie (et je suis cadre sup dans une multinationale) donc on a pas du tout la même valeur de l'argent. Je passe limite pour un radin quand je lui conseille de ne pas claquer 2000 euros en un weekend, ou que je peux pas aller dans les vacances qu'elle a prévue (type hôtel 5 étoiles en Grèce prévu 1 mois à l'avance). Le côté pigeon qui paie parce que c'est normal je suis un mec (oui et non) car c'est culturel. Pour elle, au début, le partage d'addition au restaurant était aberrant. Maintenant, elle a fait des efforts. On fait presque comme des français haha.

Concernant mon passé de "séducteur", je me suis convaincu que c'était une mauvaise de lui avoir raconté cela. Et je reste aussi convaincu qu'elle a un soucis de jalousie et qu'elle doit consulter. Par exemple, je ne regarde pas les sms qu'elle reçoit. Déjà parce que les 3/4 du temps c'est en cyrillique et j'y comprend rien et je suis pas du genre à cela mais le fait qu'elle a tendance à check mon tel et le fait qu'elle manque de confiance me pousse à adopter un comportement similaire. Pas pour y trouver une preuve (parce que je lui fais confiance) mais surtout pour avoir de l'argument dans nos disputes.

Comme je l'ai dis, dans nos disputes elle n'est pas violente ni borderline. C'est plus moi qui est tendance à m'emporter, à m'énerver et à crier. Parce que quand on donne des arguments a quelqu'un qui ne parle presque pas. On s'emporte, on dit des choses qu'on pense pas etc... Pour la faire réagir.

Si je la quitte, elle se barrera par ego en me laissant l'appartement, en jetant mes cadeaux et en apportant le chaton.

Whaleshark je suis totalement d'accord avec toi et j'ai rien à redire sur ton message.

Au final, je me questionne sur cette vie antérieure de célibataire. Comme si fait d'avoir longtemps agis comme un "séducteur" est bien compatible avec une relation couple. Ce n'est la première à m'avoir rapprocher cela. M'avoir repprocher une certaine réputation, ou le fait de trainer avec beaucoup de filles en amis. Alors certes, à une époque je prenais un malin plaisir à cibler la plus jolie d'une soirée et à me faire raccompagner chez elle, sans m'inquiéter si elle était en couple ou non. C'est juste que quand tu as l'impression de trouver une personne qui te correspond et que tu change totalement de vie et de comportement et que ça ressort en permanence. Comme des crises de jalousie, ou un pote qui prend de tes nouvelles et que je dois effacer son message qui dit : "une de plus tombé dans tes filets" de peur qu'elle tombe dessus etc... Je me dit que peut-être je suis plutôt fait pour le célibat.

Bah toutes les meufs ne fonctionnent pas comme ça non plus. Heureusement.

Il y a moyen que la différence culturelle, mais aussi l’écart d’âge, la différence salarié/étudiante et la barrière de la langue joue beaucoup...

Et puis ton comportement et ta manière’ d´argumenter et d’expliquer les choses ont évidemment une incidence sur l’évolution de la relation. Dans le bon sens comme dans le mauvais.

Que tu te poses la question de ton couple actuel, au vu de vos différences, et de vos problématiques ça me semble pas deconnant. Après je n’en déduirais pas que tu n’es pas fait pour vivre en couple.

Surtout que la vie d’en celibataires a beaucoup de charmes, mais que vivre en couple te fait probablement en oublier les gros inconvénients.

Essaye peut être déjà de voir si en modifiant ta façon de réagir et de discuter avec elle cela change quelque chose ?

Je n’ai pas du tout le même avis qu’Onmyoji sur la question car je n’ai jamais eu le rapport qu’il décrit avec mes meufs. Pas le même vécu donc. Ceci dit je n’ai pas lu de ta part de signes d’alarme graves tels qu’il les décrit.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 03.10.19, 09h00 par Perlambre
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Peut-être devrais-tu encourager ta copine à être plus indépendante cad cultiver des amitiés rien qu'à elle, des loisirs, des passions... après tout avant d'être la moitié d'un couple elle est une personne à part entière. Et si elle est bien dans sa propre vie, ton passé perdra de l'importance à ses yeux.

As-tu une idée sur la raison de son manque de confiance en elle, en toi ? Une éventuelle mauvaise expérience précédente mal digérée ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Non le 04.10.19, 00h04 par Onmyoji

Je n'ai pas eu cette expérience avec toutes, heureusement.
Mais ça me semble assez typique.
Pour bien connaître les slaves, les femmes sont fortes, mais elles ont aussi culturellement "une place".
Et Bien sûr, elles attendent que tu sois plus fort qu'elles encore. Mais ça ne ressemble pas à ce que tu décris.
Vos différences en termes de moyen, c'est un fait, peuvent créer des tensions, mais le fond de jalousie toxique et les chantages de merde qui y sont associées, ça n'a rien de justifiable.
Ni culturellement, ni autre. Et le fait que les mêmes schémas se retrouvent sur des meufs de culture bien différentes prouve que c'est surtout pathologique, et que ça n'a rien à voir avec la culture
(moi, ce qu'elle faisait passer pour la culture, j'ai su plus tard par des amis communs que ça n'avait rien à voir).
Et le fait est que tu justifies presque son comportement et le défend, alors que tu viens ici pour t'en plaindre et te questionner dessus. On est pas loin du syndrome de Stockholm. Mais je faisais la même chose jusqu'à la dernière minute.

Le fait de lui faire avoir des amis, de lui faire rencontrer les gens de ton entourage qui pourraient concorder avec ses vues et donc lui montrer que tu n'es pas juste un gars qui connait des nanas, ça lui donne juste un levier pour te pousser encore plus à l'isolation:
la nana finira par te dire "untel est bien, tu devrais faire comme lui", ou à se servir de ses nouveaux amis comme "menace de vengeance si tu la rends jalouse".
La solution, ce n'est pas de faire de l'enrobage et de la "psychologie bien-être". On parle de cas pathologiques, ici (et ce n'est pas moi qui l'ait dit, mais des experts légaux...)
Ceci n'est pas une citation inspirante

The_PoP a écrit :
03.10.19
Ceci dit je n’ai pas lu de ta part de signes d’alarme graves tels qu’il les décrit.
- Très jolie (une beauté exotique et étrangère? ) et demandée mais manque de confiance en elle
CHECK

- Probablement un comportement charmant avec tout le monde, elle sait te faire sentir spécial, tu es le meilleur, sauf quand tu la contredis.
Bon, on a pas lu qu'elle était charmante avec tout le monde, mais on sait qu'elle peut être sympa avec lui, par contre quand ça pète il est bon à jeter

- Jalouse, inquisitrice, impossible à rassurer malgré ton engagement et tes actes (prendre un appartement ensemble et même un animal ce n'est pas rien, de même que faire le vide autour de toi)
CHECK

- inégalité des systèmes de jugements
CHECK (ses ex c'est normal, lui non)

*au passage elle te fait regretter tout ce avec quoi tu l'as séduite.
CHECK (indirectement, s'il l'a séduite, c'est bien parce que c'est un séducteur)


- reproches mal placés pour te faire douter.
CHECK

- Te force à t'isoler.
CHECK (alors il n'y a pas forcément la même méthodologie mais le résultat compte)

- accusations qui te font douter à terme de ta normalité et ta maturité
DOUBLE CHECK (alors pareil, au final ce n'est pas tant la méthode que le but qui compte, je m'en rends compte)

- la carotte et le bâton
?

- Si tu fais mine de la quitter elle jouera la victime qui a perdu du temps et de belles opportunités grâce à toi. Peut-être même changé son parcours pour toi.
?

- l'entourage qui minimise
CHECK

- des crises partout même quand ce n'est pas adapté
Il me semble l'avoir lu

- Te fais sortir de tes gonds et tu crois être nerveux, mais n'importe qui pète un plomb quand on ne l'écoute pas, qu'on l'empêche de s'exprimer, qu'on note sa parole et les actes faits pour montrer sa bonne foi et qu'à ma fin il ne reste qu'une vérité distordue.
Tu l'as dit toi même dans ton dernier post, et pourtant tu sembles être aveugle au fait qu'elle provoque ça plus que tu ne l'es naturellement?

- il est possible aussi qu'elle soit borderline violente
NON, OK.



**au passage je suis sûr que dans les disputes même les arguments déjà réglés elle les ressort comme si vous n'en aviez jamais discuté et elle se sert de tes "nouveaux méfaits" pour conforter son point de vue
NON

-Tu te forces à marcher sur des oeufs
CHECK

Après, je veux pas imposer mon point de vue, mais pour avoir été dans le déni moi-même à vouloir trop bien faire parce que ça fait partie de l'impulsion qu'on m'avait donnée, j'en niais ces faits évidents....
Rien qu'un seul devrait justifier un envoi de la meuf au royaume des ex.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Du calme le 04.10.19, 00h48 par Jalapeno
  • [0] Pas convaincu le 04.10.19, 08h20 par The_PoP
Ceci n'est pas une citation inspirante

Pour moi c’est vraiment très loin d’être aussi tranché que l’avis d’Onmyoji.

En vrai la majorité des « faits » sont, au mieux sensibles à l´interprétation. Et ce n’est pas rien. Qui plus est tes signes sont souvent redondants ou liés. Sans compter ceux qui ne dépendent pas d’elle (être jolie ou étrangère ou le comportement de tes potes)

Loin de moi l’idée de dire que c’est une petite oie blanche innocente.
Simplement que pour ma part quand j’ai rencontré ce genre de problèmes parfois, les causes n’en étaient pas psychiatriques mais partagées. Et parfois oui il faut se barrer.

Mais d’une manière générale, je me barre d’un couple quand la communication n’est pas ou plus possible. Là il me semble qu’il peut au moins essayer quelques changements (dans sa communication hein, personne ne lui conseille de lâcher ses potes, de faire la serpillère, ou de n’en plus avoir de contact avec une meuf), histoire d’être sûr que cela ne vient pas de la, et partie si besoin sans regrets.

Mais une fois encore je n’ai pas ton vécu Onmyoji et ton signal d’alarme reste intéressant.
A lui de faire le point avec lucidité...
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Il a essayé de communiquer, il a fait des concessions qu'il n'aurait jamais du faire. Si la communication est bloquée, c'est loin d'être de sa faute:
"J'ai essayé d'en discuté avec elle mais elle ne se remets pas en question, c'est toujours de ma faute. Quand on se dispute elle inverse la situation et je ne sais plus quoi dire."

Ici, les faits ne sont en rien sensibles à l'interprétation, contrairement à ce que tu dis. Elle fait les choses ou pas? Selon lui, elle les a fait. Ce n'est pas "je l'ai sentie boudeuse" ou "j'ai l'impression que".
Tout ce qu'il a dit, elle l'a fait.
Elle l'a forcé à faire le vide. Elle fait des crises, il ne peut rien dire, elle est jalouse, elle juge selon un double standard (et dans ce qu'il raconte, ce n'est pas lui qui le dit, c'est juste la définition de la chose...), etc.

Si c'est redondant/lié, c'est parce que cela couvre tout le champ des relations et la manière de réagir aux gens... C'est évident que ça ne peut pas être détaché. Et dans tous les cas, si les signes y sont, qu'ils soient liés ou pas, ça n'enlève rien à la réalité des choses.

Quant à ceux qui ne dépendent vraiment pas d’elle, c'est quand même un élément du tableau (parce qu'elle est habituée à être traitée par les mecs comme des canards, vu qu'elle est jolie, etc. ça participe à sa psychologie à elle). Quant aux amis, ce n'est pas forcément indépendant. Elle peut très bien se comporter de manière à provoquer ce comportement genre en se faisant aimer par les amis pour participer au travail de sape et de déracinement de l'autre.
Quant à dire "faut se barrer", c'est un peu comme les gens qui disent que pour vaincre la dépression faut juste faire du sport au lieu de prendre un vrai traitement. On prend pas une relation qui est saine mais pathologique.
Tu es dans un tunnel, tu ne vois pas qu'au fond il y a un mur, parce qu'on te manipule pour ça.
Les causes partagées, ça donne pas ça. ça donne n'importe relation qui se termine mal, mais ça se déroule pas comme ça. Tu as des incompréhensions, tu as des impossibilités de fonctionnement, mais personne qui essaie de bouffer l'autre.
il peut au moins essayer quelques changements (dans sa communication hein, personne ne lui conseille de lâcher ses potes, de faire la serpillère, ou de n’en plus avoir de contact avec une meuf), histoire d’être sûr que cela ne vient pas de la, et partie si besoin sans regrets.
Il a essayé de communiquer. S'il est ici c'est qu'il s'est déjà remis en question et que malgré tout ça ne fonctionne pas. Et la serpillère, il l'a déjà fait. Le jour où au lieu de la virer comme une malpropre le jour où elle lui a demandé d'arrêter d'avoir des contacts avec une nana, ou un pote, etc. Le problème, c'est que d'une part, même si c'était réversible, il a ouvert la boite de Pandore et du coup, ça ne l'est plus parce qu'elle sait qu'il cède pour ne pas la perdre. Et dans tous les cas, une femme qui réagit comme ça est malade, et ça, ça ne peut pas changer car elle est dans le déni, imperméable au fait qu'elle puisse avoir tort, imperméable au fait que c'est anormal d'exiger ça de quelqu'un, injuste, toxique. D'où les doubles standards qui lui paraissent normaux, le fait qu'elle bloque les discussions jusqu'à ce qu'il cède, etc.

Il va droit dans le mur. Tu peux penser que c'est sujet à interprétation, mais ce genre de schémas est parfaitement clair, et un signe évident qu'il y a un truc qui dévisse.
Ce qui compte pour elle, c'est de le contrôler, qu'il soit conforme à sa volonté à elle, qu'il soit son esclave.
Ce qui compte pour lui, c'est d'essayer de faire en sorte que ça fonctionne, c'est pour ça qu'il cède chaque fois. Même en menaçant de se barrer. S'il n'était pas sous influence, il n'aurait pas menacé de le faire. Il l'aurait fait.
Elle a le pouvoir.
Ceci n'est pas une citation inspirante

C'est incroyable parce que j'ai vécu exactement le meme truc que raconte onmaoji.
Je viens moi aussi de me séparer, je me suis cassé, mais la ça fait quelques semaines à peine je chie l'oeuf.
Mais de lire vos expériences ça me fait prendre conscience de pleins de trucs.

Moi aussi c'est une HB10, niveau sexe c'était un truc de fou mais sur la fin... je pouvais tellement plus l'encadrer et de la savoir aussi malsaine ça me coupait l'appétit.

-Elle m'a isolé de mes amis et ma famille
-Crise de jalousie
-Victimisation
-Chantage au suicide
-Tentative de suicide
-Coup et accès de violence
-Colere en cas de désaccord
-Hyper froide avec les filles, comportement antisociale
-Aguicheuse avec les mecs
-volonté de me contrôler
-M'a meme menacé de dire que je faisais des attouchements sur son enfant
-Utilisait son enfant comme un objet d'affection (comme un doudou)
-Mensonges à répétition
-m'a salit sur les réseaux sociaux
-fouillait dans mon téléphone
-dispute avec ma famille
-me suivait
-Mechante avec mes enfants.


J'en passe des pires et des meilleurs.

Quand je lui disais qu'il faudrait qu'elle voit un psy c'était " non parce que j'ai peur qu'il rentre dans ma tête" ou alors, non je vais bien , si je vais mal c'est de ta faute.

Des discours " je t'aime, je veux qu'on se marrie, tu es l'homme de ma vie , mon pilier " etç...

J'ai appris qu'elle m'a probablement trompé et 2 jours après la séparation elle était deja avec un autre gars...

J'ai l'impression de vivre un cauchemar tellement c'est choquant de voire qu'il y a des gens aussi pervers.

Les jaloux comme ça sont convaincus que tu les manipules. Donc par anticipations ils vont te la faire a l'envers , te faire cocu, te voler etç, et je suis convaincu qu'elles peuvent te tuer, t'empoisonner.

Moi maintenant je fais hyper attention et je me protège, elle m'appel pour des questions juridique pour la maison je ne répond meme pas, je coupe complètement les ponts.

Mais pour l'heure je reste fébrile, avec le temps j'ai developpé une sorte de peur des femmes... ça va me passer, la les réflexes de seduction me revienne petit à petit mais c'est difficile.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Courage le 15.10.19, 01h29 par Onmyoji
  • [+2] Ouch le 15.10.19, 09h50 par Bumble

@renton
Des news du coup?
Des améliorations ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 18.10.19, 13h58 par Onmyoji
"mieux vaut pas de pipe qu'une pipe faite avec une tronche qui fait croire qu'elle va gerber"

Bumble a écrit :
18.10.19
@renton
Des news du coup?
Des améliorations ?
Hello.

Alors voici quelques news : Beaucoup de disputes et de dialogues. Nous sommes arrivée à la conclusion suivante. Le passé de chacun est donc un sujet prohibé, on ne va plus s'intéresser à ce qui s'est passé avant notre rencontre et on va se soutenir mutuellement pour le futur. Franchement, cela a marché un certain temps. Niveau sexuel, une amélioration également.. nos rapports redeviennent régulier.

Et puis y a trois jours, elle me dit qu'elle a lu un article sur la masturbation, et me demande si "depuis qu'on sort ensemble, je me masturbe régulièrement". Je préfère éluder la question, un peu surpris par celle-ci en lui disant que ça me rend mal à l'aise de parler de ça. Elle commence à faire ses conclusions : "Si tu ne veux pas en parler, c'est que tu le fait, franchement ça me dégoute et je me vois pas rester avec un mec qui se masturbe sur d'autres filles..." sachant que, pour ma part, je n'ai simplement pas répondu, et qu'ici je peux l'avouer, la réponse est non. #Dispute.

Y a deux jours, elle me dit qu'elle a beaucoup réfléchie et que nos disputes viennent de mes relations ambigües avec les filles. Désormais, pour la rassurer je vais devoir la prévenir à chaque fois qu'on rencontre une fille avec qu'il s'est passé quelque chose. Sachant que c'est 60% de mes potes, j'ai fait un tri et je ne traine plus maintenant qu'avec ses potes et nos amis de couple. Et qu'en échange elle acceptera d'aller consulter. En prenant un vieille exemple d'une ex qu'on avait rencontré et dont je lui ai avoué le lendemain être sorti avec elle.

A partir de ce moment, j'ai mis le point sur quelque chose. 80% de nos disputes sont provoqué par elle. En fait, notre relation ce passe bien, je n'ai pas relation cachée, j'envoie pas de sms à d'autres femmes... mais elle est tellement persuadée (dans sa jalousie) que j'ai une vie cachée de player, qu'elle va fouiller au point que le moindre détail de type : "un sms d'une fille qui me dit coucou / un profil dans une liste d'amis Facebook / Des suggestions d'amis / Une veille photo d'un selfie avec une nana..." va être un prétexte d'interrogatoire (ta couché avec elle ??...). #Dispute

Si je lui dis :
- C'est juste une amie -> Réaction : "D'accord mais c'est bizarre te connaissant"
- Je souhaite pas répondre -> Réaction : "Tu as quelque chose à cacher alors.."
- Effectivement, je l'ai embrassé y a 5 ans :-> Réaction : "Qu'est-ce qu'elle fout dans tes contacts, tu te constitue un vivier de candidates ou quoi"

Elle m'a avouée avoir fouiller dans mon téléphone. Chose que j'ai jamais fait la concernant. J'ai l'impression qu'elle a besoin de faire des histoires, des scandales. Pour rien.

Bref, je pense lui avoir tout expliqué et je lui ai donné les clés de sauvetage de notre couple: "La communication, le fait qu'elle arrête de jalouser mon passé, que j'étais avec elle et que je me sentais bien". J'ai tenter de la rassurer. Pour ma part, je m'en fiche de son passé, de combien de mecs elle a eu avant moi. Je m'intéresse qu'a notre relation et au futur. J'ai suivi vos conseils pour maîtriser mon énervement.

Aujourd'hui, je peux annoncer une nouveauté. Alors que je suis parti fêter mon anniversaire dans ma famille, elle n'a pas pu se joindre à nous, elle est donc sortie avec ses potes. N'ayant pas spécialement de nouvelles d'elle, je lui téléphone. Elle m'annonce par téléphone qu'elle me quitte, qu'elle a enfin découvert la vérité sur notre relation car "quelqu'un" dont elle veut taire le nom, lui a dit que toute notre relation était basée sur un mensonge. Que je profitais d'elle, que depuis deux ans je suis sorti avec elle par intérêts, que je la trompais régulièrement au début de notre relation." et elle m'a raccroché au nez. Tout ce qu'on m'accuse, je l'apprends en même temps que vous, ce sont que des spéculations, y a aucune preuve. Et j'ai rien a vous cacher, je suis anonyme, ce n'est pas vrai. Donc voilà je me suis fait officiellement plaqué le jour de mon anniversaire, à un repas familial.

Et ce qui me rend le plus dingue dans cette histoire, c'est que si pendant deux ans je l'avais trompé avec une autre nana, et que ce soir, la fille était venue lui avouer. ça aurait eu le même impact et le même résultat...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 27.10.19, 04h16 par Bumble
  • [0] OMG le 27.10.19, 07h05 par Hydrogene

Le discours sur ton infidélité et sur la masturbation et sur tout un tas d'autres choses appartenant au jardin secret c'est quelque chose de typique aussi. Tu as "nettoyé" tes relations féminines comme si de rien n'était mais c'est ni normal ni anodin.
L'inquisition à chaque faux dérapage de ta part (qui n'en sont pas, tu as le droit de prêter de l'attention à une amie ou de rencontrer des filles par hasard), c'est un truc de tarée.
Les jugements de valeur ("c'est bizarre te connaissant"), c'est une marque que tu n'as rien à faire avec.
Les épisodes de mensonge de ses "potes" (qui eux sont en général vraiment des chiens en chaleur parce qu'elle les entretient dans cet état) qui croient tirer le gros lot c'est typique aussi.
Si c'est pas totalement de la comédie pour t'affaiblir et te faire plier en revenant dans quelques jours en se montrant parfaite pour mieux te faire passer des demandes démentes dis toi que tu as de la chance.
Elle ne serait jamais allée chez le psy ou t'aurait menti sur le résultat en te disant que le mec avait dit que tu avais un problème (ce qu'un vrai psy ne ferait jamais).

Profite de ce cadeau qu'elle t'a fait pour prendre le large. Qu'elle pense que tu lui as menti ou pas, tu ne perds rien. Une relation où tu dois filtrer tes potes et marcher sur des oeufs et serrer les fesses au moindre truc arrivant par hasard qui pourrait lui déplaire ou qu'elle s'imagine c'est pas une relation.
Idem sur le fait de devoir taire totalement le passé de chacun. Quelqu'un qui t'aime t'accepte comme tu es.

Profites- en pour couper les ponts vraiment et affermir ta résolution pour ne pas la laisser revenir.
Parce que vraisemblablement ce sera le cas et c'était du flan.
Fais attention à toi
Ceci n'est pas une citation inspirante

Ouais clairement elle est devenu cinglée sur t’as rien fait. Tires toi. Profites en. Et fais le vite, proprement et bien.


Cherche même pas la hyène dans ton entourage
1/ y a une chance sur deux que ce soit du vent
2/ si elle existe vraiment elle te le dira.


Une nouvelle vie va commencer pour toi. T’as fait de ton mieux. Next.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Merci pour vos réponses.

Je pense que c'est une bonne chose, depuis quelques mois, je me dis que notre relation n'est pas normale, que cela ne devrait pas ce passer comme ça.

Cette nuit, elle a essayée de m'appeler à 5h30 du mat. Je ne lui ai pas répondu et j'ai coupé mon phone. Ce matin j'avais 7 appels en absence de sa part, sa meilleure amie vient de me téléphoner pour me demander ce qu'il s'est passé entre nous. Soit disant qu'elle aurait pété un câble cette nuit et qu'elle aurait terminée à l'hôpital sous calmant.

Elle me demande d'aller la voir. Je suis dans une autre région actuellement. Je lui ai dit de ce débrouiller avec elle. Franchement, je ne veux pas paraître sans coeur, ni rien mais ce qu'elle m'a fait hier c'est impardonnable.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 27.10.19, 13h58 par Onmyoji
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 27.10.19, 14h58 par Hydrogene
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 27.10.19, 15h22 par The_PoP
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 27.10.19, 19h14 par Perlambre

Répondre