Page 1 sur 1

Envie de réussir mon couple

Posté : 16.12.19
par Perlambre
Hello,

Je pose le cadre pour ceux qui ne me connaissent pas.
Suis avec un mec très chouette depuis un moment qui veut m’épouser.
J’ai dis oui parce nous sommes vraiment en phase.
Tout va bien donc.

Disons que j’anticipe car je crains qu’une « sécurité » liée au mariage nous entraîne dans un confort dont je ne veux pas.
Je souhaite donc poursuivre sur notre belle lancée amoureuse et sexuelle même lorsque je m’appellerais Madame machin.

Je m’adresse plus spécifiquement aux mecs du forum mais ne doute pas qu'une fille peut m'apporter de précieuses indications.

- Un homme a-t-il l’impression d’être arrivé au bout de sa « quête » quand il se met en couple ?
- Continue-t-il sa parade amoureuse ou s’écroule-t-il dans le canapé ?
- Que puis-je faire à mon niveau pour qu’il n’ait jamais l’impression que je lui appartiens totalement ?

Je précise que je n’ai pas un gramme de gras, que je suis élégante en toutes circonstances et que le sexe est très important dans ma vie.
Suis un peu chiante aussi mais ça il le sait depuis le début ;)

Ne vous y trompez pas, je ne mets pas en balance ma décision de l'épouser, je souhaite simplement faire perdurer le feu qui nous anime aujourd'hui.
Sachant que lui comme moi avons bien profité de nos célibats respectifs avant notre rencontre.

Re: Envie de réussir mon couple

Posté : 25.12.19
par voucny
Je ne suis pas forcément la cible de ta question, mais allons y

Pour l'écroulage dans le canapé, je pense que ça dépend vraiment des personnes, caractères, tempéraments.
Des représentations aussi, des modèles. Peut être en avez vous déjà parlé ensemble ? de ce que le mariage représente pour vous, de ce que vous espérez être l'un pour l'autre en tant que couple ?

Je pense aussi, ma chère Perle, qu'il va y avoir au fil des ans un apprentissage de ta part, d'apprendre à savourer une autre forme d'excellence et d'intensité amoureuse et sexuelle à laquelle tu as toujours aspiré jusque là, d'accepter des phases plus calmes, d'accepter le rythme des respirations... idée à laquelle tu t'es déjà ouverte ces derniers temps il me semble.

Quant à faire en sorte de ne pas lui appartenir totalement ... je suis partagée sur le sujet car je ne pense pas pouvoir appartenir à quelqu'un, et partant de là la part de moi qui lui appartient je trouve sain qu'elle lui appartienne totalement, dans le sens qu'il soit en sécurité...

Je pense qu'un couple réussi c'est un couple qui trouve son langage... qui n'est pas toujours et exclusivement celui de la passion, suivant les phases.

En tout cas vraiment contente pour toi :)

Edit : en continuant d'y réfléchir un peu, je ne crois pas que ce soit tant la routine ou le relâchement qui abîme les couples, plutôt que les micros blessures quotidiennes qui interviennent quand on commence à faire des reproches, des "corrections" à l'autre, là où on aurait en fait un travail personnel à faire.