Zone de turbulence

Note : 3

le 12.02.2021 par Le_Paternel

5 réponses / Dernière par Le_Paternel le 19.02.2021, 18h50

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Bonjour à tous,

J'ai l'impression que mes messages ici s'enchaînent et se ressemblent, c'est bien qu'il doit y avoir un problème. Je vous la fais courte : Je suis en couple depuis 2 ans avec ma copine, et nous habitons ensemble depuis un an, nous avons 25 ans tous les deux. Et depuis peu, nous faisons face à une zone de turbulence dans notre relation.

Cette dernière pourrait se résumer aux reproches que ma copine me fait : "Certes, tu fais preuve de tendresse avec moi, mais tu ne me désires pas. Je ne me sens pas traitée comme une Reine à tes yeux, courtisée. Tu sais que je suis acquise, que quoi qu'il arrive, je serai toujours gaga de toi. Tu comptes trop sur ta belle gueule qui fait fondre tout le monde, et moi la première. Je suis prête à tout donner pour toi, et je n'ai pas l'impression que la réciproque soit vraie. En fait, je t'ai trop donné d'un coup, et forcément, j'en attends autant de ta part, je devrai me forcer à moins t'aimer pour ne pas me retrouver dans cette position".

Et c'est vrai que je suis partagé, et quelque peu déstabilisé. Bien évidemment, il y a du vrai dans son discours, et cela fait écho à mes nombreux sujets évoquant mon égoïsme et faisant passer mes envies avant tout, ensuite, je suis également dans l'incompréhension. En effet, j'aime vraiment notre quotidien tous les deux, et j'ai cette volonté de construire quelque chose avec elle. Cela n'a pas de prix de pouvoir partager des passions avec sa copine, faire découvrir des choses à son partenaire, partager des activités, faire la cuisine, le ménage, à deux, en chantant et j'en passe. Et justement, ce qui me chagrine, c'est que ce "petit" point noir omet tous ces bons moments, et donne l'impression que j'en branle pas une et attend que ça se passe.

Néanmoins, je pense qu'elle cible un vrai axe d'amélioration me concernant. Après tout, mon ex me disait qu'elle avait l'impression que j'étais incapable d'aimer. Étant bien plus épanoui et heureux avec ma copine actuelle, cela n'en reste pas moins anodin que les deux constats soient similaires. Comment me reprendre ?

Pour étayer ses propos, elle s'appuie sur plusieurs choses. Tout d'abord, le fait qu'elle ait envie de me gâter en permanence, me faire des surprises, des cadeaux (Là où je n'ai pas forcément cette volonté. C'est pas contre elle, hein). Exemple : Au bout de 6 mois de relation, pour mon anniversaire, elle nous a pris un voyage d'une semaine (Tu sais, cette époque, quand on pouvait encore voyager). Bien sûr, mes cadeaux étaient incomparables, à mon échelle, je trouvais ça trop "prématuré" pour en faire de même (Étant donné que la relation était naissante).

Le second point, concerne le sexe. J'adore faire l'amour avec ma copine, c'est fusionnel, c'est puissant, elle aussi est de cet avis. Sauf que je suis quelqu'un qui a tendance à intellectualiser à outrance, qui n'est pas dépendant de ça, et qui du coup, a du mal à lâcher prise. Au début de notre relation, c'était des dizaines de fois par semaine. Puis quand nous avons aménagé, une sorte de routine s'est installée où c'était plus que 4-5 fois le week-end. Routine que j'étais le premier à entretenir sans trop me poser de question. Je suis comme ça, je mets les choses dans les cases. Plusieurs fois, elle a essayé de la casser, de tenter de nouvelles choses, en vain. Pourquoi ? Très simplement parce que je réfléchissais trop : Elle tente quelque chose → Je lui fais plaisir en rentrant dans son jeu (Sur le moment T, je n'ai pas forcément plus envie que ça pour X raison) → Je me dis "Elle s'est donnée du mal, t'as pas intérêt à avoir un coup de mou sinon elle sera triste avec tous ces efforts" → La panne. Et c'est un cercle vicieux. Ma relation précédente était à distance, ainsi, le rythme était différent, et c'est vrai que j'ai du mal à avoir des envies "bestiales". Tu as beau me chauffer au max, si je pense à autre chose ou quoi, ça viendra pas. Le problème étant que moins tu en fais, moins t'as envie.

Tu rajoutes à cela qu'elle n'a pas confiance en elle, et ceci explique cela. Néanmoins, cette femme compte pour moi, j'ai de réels sentiments à son égard, et j'ai envie de rebondir, je poste ce nouveau sujet ici pour avoir un regard neuf à la situation, et surtout extérieur à tout ça. Parce que oui, même dans son couple, il faut savoir sortir de sa zone de confort, et là, j'ai un réel apprentissage à faire parce qu'à l'heure, je me complais dans notre routine de couple sans essayer de nouveautés ou d'y déroger.

Merci à vous !

Salut,

Je te donne ma perception, mais ça n'engage que moi bien entendu.
De ce que je ressens et perçois de tes mots :)

En fait, j'ai l'impression que vous êtes sur deux manières différentes de fonctionner.

D'un côté, elle semble, à te lire, beaucoup se donner.
Au point de dire "je suis prête à tout donner pour toi".
Et qu'elle attend ce retour.

Et ça, comme tu t'en doutes, c'est vraiment pas bon.

Elle le dit elle-même avec "je devrais me forer à moins t'aimer", ce qui - clairement - indique le chemin à ne pas prendre de son côté.

Est-ce qu'elle a des activités de son côté, qui lui permettent de se nourrir dans son individualité ?
Car la relation n'est pas la réponse à son manque d'amour personnel.

De ton côté, t'es dans un mode que je perçois comme "contrôle / peur de lâcher-prise".
C'est typique des personnes qui mentalisent beaucoup, comme tu te décris.

Ton ex te disait également que tu étais incapable d'aimer, et ça semble se répéter.

As-tu approfondi la question ?
Pourquoi as-tu peur de souffrir de tes relations, puisque t'es dedans et que tu l'aimes (et a aimé) ?
Ou qu'as-tu peur de perdre si tu t'impliques plus ?

Se concentrer sur toi comme tu le fais, c'est très bien et très important dans une relation.
L'individualité joue aussi. Mais attention justement à trop contrôler.

Pour le point sur le sexe, attention de ne pas tomber sur le piège que tu décris :

"Je lui fais plaisir en rentrant dans son jeu (Sur le moment T, je n'ai pas forcément plus envie que ça pour X raison). Elle s'est donnée du mal, t'as pas intérêt à avoir un coup de mou sinon elle sera triste avec tous ces efforts"


Si tu n'as pas envie, tu n'as pas envie. Y'a pas de honte ou de désintérêt.
Au contraire, ça risque de le devenir à force de répétition.

Demande-toi plutôt comment trouver un équilibre qui convient à tous les deux, en sortant un peu de la routine, mais qui n'est pas forcé pour toi et qui n'est pas un rejet pour elle.

Je te rejoins sur le fait qu'il faut un équilibre, pas trop vite, pas trop lent.
Vous semblez chacun un peu flirter avec ces deux extrêmes :)

Comme souvent, les opposés s'attirent. Car ça comble.
Aussi dans les souffrances personnelles de chacun, qui se répercutent sur la relation.

J'espère qu'elle est dans une même démarche d'introspection que toi, et qu'elle pourra prendre du recul sur certains points.

Voilà déjà quelques pistes.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 19.02.21, 13h33 par Nonchalance

Merci pour ton commentaire constructif. Je ne pense pas « avoir peur d’aimer », mais plutôt qu’il s’agit d’une forme d’égoïsme. Comme elle me le dit si bien, ça ne me viendra pas forcément à l’idée d’organiser un voyage surprise, ou un truc romantique dans ce sens. Et tout le reste va dans ce sens. Je ne sais pas si je suis très clair ahaha.

Dans le désordre de tes propos mais pour aller vers une solution logique:
Ta copine n'a pas confiance en elle, il peut en dévoiler un manque de confiance en toi. De ce qu'elle dit cependant elle est au plus haut de son intérêt mais attention ça peut varier (les cimetières sont remplis de cocus à qui on a dit "tu seras toujours le seul et unique").
Maintenant, que tu ne sois pas acquis et une bonne chose et tu ne devrais pas changer cela. Certaines personnes, et en particulier celles qui sont pas sûres d'elles ou qui ont un comportement possessif,
t'aiment souvent pour des choses qu'elles veulent ensuite changer. Que ton ex ai fait la même remarque n'est pas un problème. C'est ton ex, et ce n'est pas forcément la cause de la fin de la relation. Peut-être qu'elle est partie parce qu'elle savait qu'elle ne pourrait pas te contrôler, ou que tu ne serais jamais celui qui la "remplirait"; la rassurerait (sachant que soit tu te vides de ton énergie à le faire, soit tu les guéris de leurs maux pour ensuite qu'elles "prennent des ailes" et te méprisent parce qu'ensuite avec leur confiance toute neuve elles pensent qu'elles valent mieux que toi).
Bref, ce n'est pas parce que plusieurs personnes te font une remarque négative qu'il faut changer. C'est juste Peut-être le signe que tu es dans la bonne direction et que certains veulent t'en éloigner par jalousie, stupidité ou par intérêt. C'est aussi un moyen d'éloigner les gens négatifs pour toi.
C'est très bien que tu aies confiance en toi et aies un comportement mesuré.

Après le petit reproche sous-jacent de ta copine sur la réciprocité pour moi c'est un warning.
On fait pas des cadeaux parce qu'on attend un retour. Essaie de voir comment elle réagit si tu lui dis qu'elle a fait ce qu'elle a fait parce qu'elle le sentait et que c'était bien comme ça, mais que ça ne devrait pas supposer que tu ailles au même rythme qu'elle et fasses des retours proportionnels.
Mais le "je dois me forcer à moins t'aimer parce que j'ai trop donné", pour moi ça dénote quelqu'un qui est dans le besoin de contrôle et une dynamique de pouvoir. Si tu es bien avec la personne, tu peux attendre une certaine réciprocité, forcément, mais là elle compte les points.

Ça ne veut pas dire que tu as raison de te laisser aller à la routine. Et que si tu as vraiment l'intention de construire avec elle, tu ne devrais pas mettre un peu plus de carburant dans la relation. Après pour la satisfaire tu n'as même pas besoin de dépenser de la tune (je sais que tu n'as pas mentionné que ce soit un problème, mais c'est une distinction importante et un bon test pour discerner l'intérêt des gens et leur mesure de la valeur et de la réciprocité). Ce qui compte normalement c'est plus le temps passé à créer ou organiser quelque chose d'unique, spécial, personnalisé pour elle (et pas un truc fait pour te faire surtout plaisir à toi au passage même si tu peux mixer les deux, mais il faut au moins un peu de "spécialement pour elle" et pas que des "je vais faire cette activité cool, accompagne moi").
Ça peut être trouver une babiole dont elle t'a parlé comme d'un souvenir d'enfance ou un truc difficile à obtenir/ réaliser, quelque chose auquel elle ne s'attend pas du tout mais que tu as choisi spécialement pour elle en lui disant pourquoi (c'est bien d'avoir une narration autour), quelque chose que tu crées pour elle (cf parenthèse précédente), ou une activité spéciale liée à ce qu'elle aime ou t'a raconté (un road trip à un endroit qui la fait rêver ou pour voir quelque chose qui l'intéresse, etc).
Le temps passé doit normalement compter plus que l'aspect matériel. Et certaines études sociologiques montrent que les activités à valeur équivalente renforcent plus un couple que les cadeaux matériels (qui en appellent forcément d'autres, tandis qu'une activité c'est une expérience positive).

En parlant d'expériences positives, il est aussi mesuré qu'on doit aussi avoir en moyenne deux ou trois fois plus d'expériences positives que négatives pour que le sentiment du couple soit globalement positif.
C'est pas du 50/50 au moins. Je dis pas qu'il faut compter, je dis qu'on ne peut pas se contenter de "juste ok", d'autant que tu sais pas ce qu'il se passe parfois dans sa tête où elle va fabriquer du négatif toute seule (comme toi parfois si tu prends mal quelque chose alors qu'elle l'ignore)..
Les couples qui boivent ensemble aussi sont plus heureux (mais évite si tu as l'alcool mauvais ou si ça se finit forcément dans un état déplorable).
Ces choses ne sont pas spécifiques à ton cas mais ça peut aider à établir une bonne balance.

Pour ce qui est du sexe, la routine c'est une mauvaise excuse en soi. Qu'est ce qui fait que ton attention pour elle n'est plus aussi aiguisée, que le désir s'émousse? Tu penses trop à autre chose niveau boulot ou famille? Tu la vois trop comme ta petite femme ou future mère de tes enfants donc tu veux plus la traiter comme n'importe quelle nana (à supposer qu'il y ait un traitement différent, mais je sais pas pour toi)? En fait tu veux construire avec parce que tu es engagé et l'aimes bien, mais en fait quand tu la regardes comme ça au quotidien, tu n'as pas l'envie, le besoin de discuter avec, de passer du temps avec ou de lui sauter dessus? Physiquement elle te plaît à quel niveau sur 10 (sans hypocrisie, la réponse est importante)? Sexuellement, à la base, tu sembles dire qu'il y a de la chimie entre vous. Mais est-ce que ce que vous aimez c'est bien la même chose, est ce que c'est varié et est-ce que ça se recoupe? Ce qu'elle improvise, pour toi c'est un plus et ça apporte ce qui manquerait (j'en ai pas l'impression, à te lire c'est toi qui lui fais plaisir de rentrer dans le jeu alors qu'elle fait un truc inhabituel pour t'exciter toi. Donc effet raté)? Est-ce qu'elle a d'autres envies qui pour toi sont impossibles à satisfaire ou vice-versa? Est-ce que tu as besoin de plus de concept et d'élaboration qu'elle pour créer du désir ou l'inverse (en général c'est l'inverse, mais vu qu'elle fait tout le travail spontanément...)?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 19.02.21, 13h34 par Nonchalance
"Non mais arrête, j'ai pas tort, j'aime la séduction", c'est le "non mais tu peux pas parler parce que tu es un homme" des "artistes de la drague" (qui s'y connaissent autant en art qu'en séduction).

Aïe .... souviens-toi de ma remarque ici :
viewtopic.php?p=435716#p435716

Elle a surement plein de choses à avancer de son côté, les autres ont donné des pistes là dessus.

Mais de ton côté à toi, à mon avis tu dois réfléchir sur ce que c'est pour toi un couple, sur ce que tu as envie de faire pour elle, sur ton attirance pour le fait de te faire bichonner
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien vu le 19.02.21, 17h29 par Onmyoji

Onmyoji a écrit :
19.02.21
Dans le désordre de tes propos mais pour aller vers une solution logique:
Ta copine n'a pas confiance en elle, il peut en dévoiler un manque de confiance en toi. De ce qu'elle dit cependant elle est au plus haut de son intérêt mais attention ça peut varier (les cimetières sont remplis de cocus à qui on a dit "tu seras toujours le seul et unique").
Maintenant, que tu ne sois pas acquis et une bonne chose et tu ne devrais pas changer cela. Certaines personnes, et en particulier celles qui sont pas sûres d'elles ou qui ont un comportement possessif,
t'aiment souvent pour des choses qu'elles veulent ensuite changer. Que ton ex ai fait la même remarque n'est pas un problème. C'est ton ex, et ce n'est pas forcément la cause de la fin de la relation. Peut-être qu'elle est partie parce qu'elle savait qu'elle ne pourrait pas te contrôler, ou que tu ne serais jamais celui qui la "remplirait"; la rassurerait (sachant que soit tu te vides de ton énergie à le faire, soit tu les guéris de leurs maux pour ensuite qu'elles "prennent des ailes" et te méprisent parce qu'ensuite avec leur confiance toute neuve elles pensent qu'elles valent mieux que toi).
Bref, ce n'est pas parce que plusieurs personnes te font une remarque négative qu'il faut changer. C'est juste Peut-être le signe que tu es dans la bonne direction et que certains veulent t'en éloigner par jalousie, stupidité ou par intérêt. C'est aussi un moyen d'éloigner les gens négatifs pour toi.
C'est très bien que tu aies confiance en toi et aies un comportement mesuré.

Après le petit reproche sous-jacent de ta copine sur la réciprocité pour moi c'est un warning.
On fait pas des cadeaux parce qu'on attend un retour. Essaie de voir comment elle réagit si tu lui dis qu'elle a fait ce qu'elle a fait parce qu'elle le sentait et que c'était bien comme ça, mais que ça ne devrait pas supposer que tu ailles au même rythme qu'elle et fasses des retours proportionnels.
Mais le "je dois me forcer à moins t'aimer parce que j'ai trop donné", pour moi ça dénote quelqu'un qui est dans le besoin de contrôle et une dynamique de pouvoir. Si tu es bien avec la personne, tu peux attendre une certaine réciprocité, forcément, mais là elle compte les points.

Ça ne veut pas dire que tu as raison de te laisser aller à la routine. Et que si tu as vraiment l'intention de construire avec elle, tu ne devrais pas mettre un peu plus de carburant dans la relation. Après pour la satisfaire tu n'as même pas besoin de dépenser de la tune (je sais que tu n'as pas mentionné que ce soit un problème, mais c'est une distinction importante et un bon test pour discerner l'intérêt des gens et leur mesure de la valeur et de la réciprocité). Ce qui compte normalement c'est plus le temps passé à créer ou organiser quelque chose d'unique, spécial, personnalisé pour elle (et pas un truc fait pour te faire surtout plaisir à toi au passage même si tu peux mixer les deux, mais il faut au moins un peu de "spécialement pour elle" et pas que des "je vais faire cette activité cool, accompagne moi").
Ça peut être trouver une babiole dont elle t'a parlé comme d'un souvenir d'enfance ou un truc difficile à obtenir/ réaliser, quelque chose auquel elle ne s'attend pas du tout mais que tu as choisi spécialement pour elle en lui disant pourquoi (c'est bien d'avoir une narration autour), quelque chose que tu crées pour elle (cf parenthèse précédente), ou une activité spéciale liée à ce qu'elle aime ou t'a raconté (un road trip à un endroit qui la fait rêver ou pour voir quelque chose qui l'intéresse, etc).
Le temps passé doit normalement compter plus que l'aspect matériel. Et certaines études sociologiques montrent que les activités à valeur équivalente renforcent plus un couple que les cadeaux matériels (qui en appellent forcément d'autres, tandis qu'une activité c'est une expérience positive).

En parlant d'expériences positives, il est aussi mesuré qu'on doit aussi avoir en moyenne deux ou trois fois plus d'expériences positives que négatives pour que le sentiment du couple soit globalement positif.
C'est pas du 50/50 au moins. Je dis pas qu'il faut compter, je dis qu'on ne peut pas se contenter de "juste ok", d'autant que tu sais pas ce qu'il se passe parfois dans sa tête où elle va fabriquer du négatif toute seule (comme toi parfois si tu prends mal quelque chose alors qu'elle l'ignore)..
Les couples qui boivent ensemble aussi sont plus heureux (mais évite si tu as l'alcool mauvais ou si ça se finit forcément dans un état déplorable).
Ces choses ne sont pas spécifiques à ton cas mais ça peut aider à établir une bonne balance.

Pour ce qui est du sexe, la routine c'est une mauvaise excuse en soi. Qu'est ce qui fait que ton attention pour elle n'est plus aussi aiguisée, que le désir s'émousse? Tu penses trop à autre chose niveau boulot ou famille? Tu la vois trop comme ta petite femme ou future mère de tes enfants donc tu veux plus la traiter comme n'importe quelle nana (à supposer qu'il y ait un traitement différent, mais je sais pas pour toi)? En fait tu veux construire avec parce que tu es engagé et l'aimes bien, mais en fait quand tu la regardes comme ça au quotidien, tu n'as pas l'envie, le besoin de discuter avec, de passer du temps avec ou de lui sauter dessus? Physiquement elle te plaît à quel niveau sur 10 (sans hypocrisie, la réponse est importante)? Sexuellement, à la base, tu sembles dire qu'il y a de la chimie entre vous. Mais est-ce que ce que vous aimez c'est bien la même chose, est ce que c'est varié et est-ce que ça se recoupe? Ce qu'elle improvise, pour toi c'est un plus et ça apporte ce qui manquerait (j'en ai pas l'impression, à te lire c'est toi qui lui fais plaisir de rentrer dans le jeu alors qu'elle fait un truc inhabituel pour t'exciter toi. Donc effet raté)? Est-ce qu'elle a d'autres envies qui pour toi sont impossibles à satisfaire ou vice-versa? Est-ce que tu as besoin de plus de concept et d'élaboration qu'elle pour créer du désir ou l'inverse (en général c'est l'inverse, mais vu qu'elle fait tout le travail spontanément...)?
Merci pour cette réponse ultra complète ! Je vais répondre à ton premier point. Bien sûr, ça va au-delà de l'aspect matériel, j'en suis persuadé et c'est ce que je comprends dans ses propos. En fait, ce qu'elle me reproche (et pour une partie, c'est vrai), c'est que je ne lui montre pas assez mon désir, le fait qu'elle est unique, qu'elle compte vraiment pour moi etc. Comme je le disais. Là où je dis que c'est vrai, c'est dans le sens que je ne me dis jamais "Ah tiens, si je faisais une surprise à ma copine", "Ah tiens, j'ai vu ce petit truc, ça pourrait plaire à ma copine ?", "Ah tiens, comment je pourrais la surprendre aujourd'hui ?", "Ah tiens qu'est-ce qui lui ferait plaisir ?" (En général, pas que sur des cadeaux/matériels). Et c'est là, que rentre en jeu le fait que je la joue peut-être trop perso/égoïste. Je suis fils unique, on m'a toujours tout donné, et c'est ce qu'elle me reproche dans un sens que ma priorité ça soit moi et pas forcément "nous". Les rares fois où je vais proposer/faire quelque chose, c'est que cela va aussi dans mon sens/intérêt. Je caricature, mais c'est le tableau que j'en dessine. Et, à un autre niveau, c'était aussi ce qui devait y avoir avec mon ex (C'est moi qui l'ait quittée dans tous les cas, no problemo). C'est comme ça que je le vois, elle fait plein de petites intentions pour me faire plaisir, et elle a cette impression que ce n'est pas mon cas. Et au final, ça n'a rien à voir avec elle, c'est que je suis comme ça, et que cela ne me vient pas du tout en tête. C'est mon côté trop individualiste sans doute.

Pour le sexe, je dois avouer que je me suis installé dans une routine : le week-end quand on est ensemble la journée, forcément, il y a plus de fenêtres de tir que le soir après le boulot où t'es claqué, mais là c'est une excuse. A vrai dire, c'est ce cercle vicieux. Elle me fait une surprise, genre quand je reviens du boulot, elle a une tenue coquine/sexy, et moi bah à ce moment là, j'ai qu'une seule envie, c'est me poser après une grosse journée. Sur le moment, je ne suis pas réceptif parce que j'ai autre chose en tête, et ça vient pas. Du coup, elle se frustre et se vexe après tant d'efforts, et moi, les fois d'après, bah je pense trop au "Et si ça vient pas ?" et du coup, ça ne vient pas et ça entretient la chose. Quand on fait l'amour, c'est vraiment incroyable, j'adore ça, puissant, fusionnel, physique. Mais chez moi, c'est le temps que ça vienne en fait, mon ex n'habitait pas dans la même, avant qu'on habite ensemble avec ma copine actuelle, on se voyait que le week-end etc. (Encore des excuses) mais récemment, j'ai pas eu pour habitude de le faire plusieurs fois par jour tous les jours, c'est aussi moi qui est comme ça, et intellectualise beaucoup trop au lieu de me laisser aller. Et surtout, c'est que c'est souvent elle qui initie, et pas forcément moi, ça rejoint le point d'en haut en soit, c'est pour ça que pour elle tout est lié.

Répondre