Triste et perdue

Note : 9

le 19.08.2021 par PERDUE

30 réponses / Dernière par PERDUE le 29.08.2021, 18h47

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Il serait peut-être temps de t'interroger sur certains points.

Ton compagnon t'a soutenu pandant que tu étais en plein désarroi, tu parles de "pilier".
C'est quand même la marque d'un certain attachement à une relation, tu sais ce n'est pas facile dans ces cas-là, ni pour la personne qui déprime, ni pour l'autre. Donc un signe très positif.

Ensuite la vue de certaines jeunes femmes... Question, dans les publicités qui nous inondent, tu as remarqué beaucoup de femmes âgées, avec des formes, etc??? Je pense que non...
Alors ensuite le porno, d'abord tu parles de porno ou de photos érotiques?

Je comprends que cela te choque, d'autant plus qu'en tant que compagne qui souhaite redémmarer une vie sexuelle plus active, tu es forcément jalouse....

Mais pose - toi une question, quand ton compagnon se rendra compte que tu consultes son PC (il y a des tas de moyens pour cela...), à ton avis quelle sera la réaction?

Je veux juste dire que tu risques un "clash" définitif, alors mesures bien les conséquences de ta curiosité....
Esope a bien résumé les enjeux et t'a dit de régler les autres problèmes...

C'est bien sûr plus facile à dire qu'à faire, mais c'est la bonne voie.
Et là je crois qu'au lieu de régler les problèmes, tu t'en crée d'autres...

PERDUE a écrit :
24.08.21
Des nanas au physique d'ado prepubaires
C'est légal tant qu'elles sont majeures... Bon après, je t'avoue que je serai mal-à-l'aise aussi si il collectionne des photos de jeunes femmes majeures qui ressemblent à ta fille, à la sienne ou à la voisine.
PERDUE a écrit :
24.08.21
Ensuite la fréquence. Plusieurs nuits de suite puis les jours suivants. On dirait une obsession.
Ok, si c'est tous les jours ou obsessionnel, ça change le problème aussi. Si tu as un partenaire qui se touche tous les jours devant du porno et qui te délaisse alors que tu es disponible, partante et qu'il le sait... Ben c'est que tu ne l'attires pas plus que cela (mais dans ce cas, je ne comprends pas qu'en vacances vous retrouviez une sexualité épanouissante).

Je crois que vous devriez avoir une bonne conversation pour faire un constat de votre situation sexuelle (je laisserai l'aspect porno de côté à moins qu'il te dise qu'il n'a plus de libido). Expose le fait que tu as envie de lui (car pour moi, ce n'est toujours pas clair si tu le lui dis, si tu prends les choses en main...) et que cela t'attriste qu'il ne se passe plus grand chose de sexuel entre vous. Fais le de manière bienveillante, ne l'attaque pas, ne le juge pas. Cherche juste à comprendre ce qui fait qu'il ne couche plus avec toi hors vacances. Et laisse lui le temps si il ne peut pas répondre de suite: il aura peut-être besoin de quelques jours pour formuler ça correctement. Et une fois que tu auras compris pourquoi, tu pourras agir en fonction.

J'ai fouillé parce que j'étais inquiète. Je sais que c'est pas bien et je ne le fais plus. Je regarde juste le disque dur pour voir si les quantités ont bougé. Depuis notre mise au point c'est toujours le même chiffre. Je ne sais pas s'il continue ses téléchargements ou pas.
Petite anecdote. Début juillet nous avions notre anniversaire de rencontre. Je lui ai envoyé une photo de moi et mon décolleté pour lui souhaiter un bon anniversaire. Sa réponse : il a demandé si je me suis pas trompé de destinataire. Je lui ai dit que non. Là il me dit qu'il a pas la tête à ça en ce moment. J'ai répondu que c'était juste pour mettre un peu de fun et que c'était pas une invitation au sexe. Après c'est parti en dispute parce que j'ai dit que le message était bien passé.
Donc voilà je fais des efforts mais ils ne sont pas forcément bien perçus.
Merci escope d'avoir compris le message que j'essaye de faire passer. On doit discuter mais où quand comment... Je repoussé toujours l'échéance car on retrouve une certaine complicité dans le quotidien. On se fait des blagues et quand quelque chose ne va pas on en discute.

Bon, il faut commencer à être constructif.
Si votre quotidien va bien et que votre complicité est toujours présente, il est peut être temps d’adoucir les heurts. Ne pas mettre d’huile sur le feu inutilement. Donc éviter les échanges sms pouvant devenir houleux. Ou les remarques passives agressives.

Et consolider ce fameux quotidien et votre complicité.


Il est également temps pour toi de cesser complètement de surveiller ce qui relève du domaine de l’intime et ne peut être jugé.


Pour ce qui concerne le redémarrage de votre vie sexuelle quelques questions/suggestions :

- As tu vérifié que la piste médicale n’était pas le problème : à 50 ans, un problème médical qui entraîne une perte de libido ou d’erection peut durablement déstabiliser un mec, et rendre le sujet hyper tabou.

- dans tes tentatives, pourquoi ne pas privilégier les tentatives de séduction plus douces, et plus concrètes : baisers, se balader main dans la main. Lui passer une main sur les fesses, un compliment avec un beau sourire et un beau regard, un cadeau vraiment personnel, un joli mot, un week-end à deux, t’habiller de manière séduisante sans nécessairement lui faire remarquer. Un mec n’est pas forcément un bourrin qui doit bander en voyant le décolleté de sa femme. De la subtilité dans l’évocation du désir tout en le valorisant et en lui montrant qu’il te plaît et que tu le désires.

- il va falloir essayer et essayer sans nécessairement en attendre quelque chose en retour immédiat. Là tu sembles guetter les effets de claques tentative et lui en vouloir derrière. Cela fout la pression à tout le monde pour rien. Dis toi qu’en plus Il a peut être lui même essaye tout ça pendant ta dépression et qu’apprendre à renoncer au sexe a du être délicat. D’où le fait qu’aujourd’hui refaire machine arrière représente peut être un risque de son point de vue...


C’est un challenge intéressant qui s’ouvre à toi. Tu dois le séduire de nouveau :)
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Je pensais lui faire plaisir avec cette photo. Et c'était pour mettre du fun. Je l'ai effectivement très mal pris de me faire jeter comme ça.
J'ai déjà pensé au problème médical. Si c'est le cas il a la pression car il sait que je suis en attente. Mais du coup je comprends pas les photos : pour se prouver qu'il peut bander ?
J'ai encore plein de trucs à dire mais je dois partir.

Quand je mets une jupe ou un décolleté c'est pas pour qu'il me saute dessus c'est pour qu'il me regarde tout simplement. Je demande un regard et c'est vexant quand on n'a même pas une once de regard. Je sais que je dois être patiente et voir les choses autrement mais quand on a l'impression d'être transparente c'est pas toujours facile à gérer emotionnelement.
Il n'y a pas longtemps je suis sortie avec des copines et j'avais mis une belle tenue et comme par hasard là il a remarqué ma jupe. Ça avait l'air de l'embêter que je sorte comme ça.
Je me suis pris une grande claque en faisant ma découverte et je pense que les choses n'arrivent jamais par hasard. Ce jour là mon instinct m'a poussé à faire ce que j'ai fait. Tout en sachant que c'est pas bien. Pour moi c'est difficile à comprendre même si vous me dites que c'est normal. J'essaie de passer outre mais il faut laisser le temps au temps. Cela a été un grand choc pour moi.
Je suis de plus en plus dans l'optique reconquête en mode soft. Il n'est pas tactile alors je ne dois pas l'étouffer avec trop d'attention.
Bientôt c'est les vacances on va sortir du train train. J'en ai bien besoin je suis épuisée

Si tu l'as repoussé ou été repoussante pendant plusieurs mois à cause de ta dépression etc,
Peut-être qu'il n'a forcément envie d'invitations maintenant et qu'il a trouvé mieux avec ses photos.
Au passage, si j'étais à sa place, si je découvrais que tu m'espionnais en continu je te dégagerais de ma vie direct. Tu envahis son jardin secret, tu n'as aucune considération pour le fait qu'il puisse finalement être bien dans ce rythme là, ou tu ne cherches même pas à creuser les raisons qui font qu'il "n'a pas la tête à ça", et tout ce qui compte pour toi c'est ta petite personne et le fait qu'il ne te donne pas d'attention.
Tu ne donnes pas vraiment l'impression de te soucier de son bien-être, plus du fait que tu ne lui fais plus d'effet. Ton "nous" est très centré sur ça. Si déjà il y avait de la complicité, qu'il sentait que tu peux le soutenir comme il t'a soutenu, sans doute qu'il te parlerait plus facilement de ses problèmes.
Il faut aussi que tu prennes en compte que même si ce n'est pas de ta faute, l'épreuve de ta dépression a peut-être cassé quelque chose entre vous. Et que ce n'est pas réparable.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Je nespionne pas en continu. Bien sur que je cherche à comprendre c'est bien pour ça que je suis ici. Je ne suis pas une égoïste je suis inquiète. Ses problèmes il m'en parle et je l'aide. Il aurait eu l'occasion de me quitter lors de notre dernier clash. Il ne l'a pas fait. On essaye de repartir sur des nouvelles bases. Tu crois que je ne me remets pas en question ?

PERDUE a écrit :
26.08.21
Je nespionne pas en continu. Bien sur que je cherche à comprendre c'est bien pour ça que je suis ici. Je ne suis pas une égoïste je suis inquiète. Ses problèmes il m'en parle et je l'aide. Il aurait eu l'occasion de me quitter lors de notre dernier clash. Il ne l'a pas fait. On essaye de repartir sur des nouvelles bases. Tu crois que je ne me remets pas en question ?
Quand je dis "en continu" c'est parce que dès que tu peux tu scrutes son ordinateur pour vérifier s'il y a des changements. C'est pas une incartade ponctuelle.
Tu peux chercher à comprendre sans te poser la bonne question c'est ce que je soulève ici.
Apparemment il te parle de ses problèmes. Donc ça puisque tu ne comprends pas et n'a pas d'éléments de sa part ce n'est pas un problème pour lui ou pas un qu'il veut partager avec toi.
Et le problème il est surtout pour toi, parce qu'au delà de votre absence de vie sexuelle, il fait quelque chose que tu juges et désapprouves. Alors que clairement ses fantasmes tant qu'il les met pas à exécution en trahissant votre accord d'exclusivité et que c'est pas pathologique (et les jeunes filles c'est pas pathologique, c'est clairement la nature qui nous pousse à ça, c'est totalement normal même si ça te pique parce que ce n'est plus ce que tu es) sont ses oignons.
Pour le reste il peut rester avec toi par la force de l'habitude ou le côté pratique autant que pour des sentiments. Je le prendrais pas pour acquis si j'étais toi.
Tu devrais te concentrer sur la question que tu dois lui poser: est-ce qu'il veut que votre vie sexuelle redevienne comme avant ou si ça lui convient. Tu en tireras les conséquences qui s'imposent. Pour le reste tu devrais lâcher du lest, parce que donner du matériel à ses insécurités c'est pas le meilleur moyen d'être stable psychologiquement et de pas alimenter sa dépression.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Tu sembles dans une démarche constructive, et ton couple est loin d’être moribond.
Il s’agit simplement d’une épreuve que vous devez affronter.

Mais si tu gardes de la rancoeur pour lui quand il ne voit pas ou ne fait pas tu n’y arriveras pas. Si tu gardes de la rancoeur pour lui pour ce que tu as cru apercevoir de ses fantasmes tu vas également te planter.

A mon avis, essaye juste de rebâtir votre complicité du quotidien, de reconstruire chacun dans l’esprit de l’autre votre image de conjoint bien abîmée par les épreuves ces derniers temps. Accepte qu’il va falloir du temps et avance tes pions en douceur. Laisse de côté la sexualité immédiate. Rebâtis sur du long terme, vous avez une relation de confiance et de bienveillance à reconstruire.


Je comprends que ce ne soit pas simple pour toi. Dis toi simplement que cela n’a pas été simple pour lui non plus avant. Mais vous êtes encore là, l’un avec l’autre.

Bon courage. Essaye de penser solutions, positif ou constructif. Essaye de proposer sans reprocher
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 28.08.21, 09h01 par Esope
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Merci the pop pour ton message positif et encourageant.
Nous sommes en vacances depuis hier. Changer d'air nous fera du bien. Depuis notre dernière mise au point les choses changent petit à petit. J'ai l'impression de retrouver l'homme rencontré il y a 9 ans. Il me fait de nouveau rire et quand quelque chose ne nous convient pas on se le dit avec des mots qui ne blessent pas l'autre.enfin on essaye lol. C'est un peu une gymnastique du cerveau mais à force ça vient presque tout seul.

Répondre