Problème: je ne sais pas faire des compliments quand je drague

Note : 4

le 06.10.2019 par Romain1997

16 réponses / Dernière par Onmyoji le 10.10.2019, 03h40

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Bonjour
Quand je drague une fille je suis souvent dans l’humour et dans le second degrés, je sais me « moquer » gentiment de la fille en général je suis assez à l’aise pour ça, je suis convaincu que je ne peux pas draguer si je n’ai pas l’ascendant psychologique sur la fille
Le souci c’est que des fois, souvent même, il m’arrive de passer pour un bourrin (je suis trop bourrin je le reconnais) ou pour un mec agressif
Parce que je ne sais pas faire des compliments à une fille, si je le fais je sens que je vais avoir l’air « inférieur » ou « faible » et je sens que ça peut tout foutre en l’air ma drague
Donc ne sachant pas complimenter une fille je me cantonne à l’humour et au côté un peu cash, et ça me dessert souvent car je n’arrive pas à équilibrer en étant sympa par moments
Y’a des mecs qui savent très bien faire des compliments, je sais pas comment ils font et je voudrais savoir faire ça à mon tour, car je sais que si c’est bien fait ça peut faire la différence
Quelqu’un peut m’aider?
Merci 🙏
Salut Romain,

Ce que tu décris est le symptome de la personne qui n'a pas assez confiance en soi et qui se cache derrière ses blagues pour combler son manque d'assurance. Tu n'es visiblement pas assez à l'aise avec les filles pour faire un compliment sincère et assumé.

Le compliment bien placé est pourtant extrêmement puissant, et dans la majorité des cas est primordial pour que la fille comprenne pourquoi tu la dragues. Et pour aussi montrer que tu assumes de vouloir la séduire et que tu te sens à l'aise avec ça.

C'est aussi bien important pour sexuer et faire monter la tension qui te permettra d'aller de l'avant.

Et quand c'est bien fait, ça fait plaisir à la personne en face de toi et contribue à votre rapprochement, tout en générant une atmosphère très positive.

Contrairement à ce que certains peuvent affirmer, la séduction n'est pas un jeu de pouvoir où tu dois avoir l'ascendant sur l'autre. Le but est plutôt de garder une certaine forme d'équilibre psychologique entre l'homme et la femme. Autrement, ça devient malsain et c'est voué à l'échec.

Il est fréquent pour des débutants de lire des articles du genre Bob l'AFC et de basculer dans l'extrême opposée. Celle qui te transforme en mec qui se barricade derrière ses vannes et son dénigrement de l'autre par peur de réellement assumer son attraction.

Car le problème n'est pas d'être attiré par le sexe opposé. Bien au contraire d'ailleurs.
Le problème est de devenir dépendant au sexe opposé. Et ça, c'est radicalement différent.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 08.10.19, 07h46 par Perlambre
Oui ce que vous dites est vrai, je pense plutôt bien me reconnaître là dedans
Du coup comment je fais pour remédier à cet état de fait? Comment je fais pour bien placer un compliment sans passer pour un « faible »?
Déjà, je te suggère de me tutoyer. On a pas une si grande différence d'âge :lol:

Tu as surtout besoin d'un changement dans ta vision des choses.

Comprends qu'il n'y a aucune faiblesse dans le fait de faire un compliment.
C'est une force, au contraire. Ca montre que tu as des cojones et que tu assumes ton attirance. C'est signe de virilité et de confiance.

Et comprends que la séduction n'est pas un jeu de pouvoir. La notion de force ou de faiblesse doit être remplacée par la notion d'équilibre.

En dernier lieu, je te suggèrerais de te forcer à faire des compliments sincères aux personnes qui t'entourent, les filles également, et d'observer leurs réactions.
Oui navré j’ai pas l’habitude de dire tu avec les gens que je connais pas lol
Compliments=cojones? Intéressant, en effet ça donne une nouvelle vision
Mais bon d’un autre côté si tu tends une perche avec un compliment et qu’elle s’en fout on a l’air bien con aussi -_-‘
J’ai l’impression que je suis toujours dans les extrêmes moi
Déjà tu n'en fais pas trop, mais ça ne devrait pas être un problème. Ensuite tu fais pas ça pour équilibrer parce que ta jauge est faussée. Tu fais quand ça vient sincèrement.
Et tu choisis ton moment pour que ce soit en correspondance, que ça ne sorte pas de nulle part. Et tu restreints les compliments aux choses vraiment uniques de la fille.
Lui dire des trucs vus et revus sur ses yeux, sa beauté etc c'est à éviter (comme tout ce qui est physique sauf si ça vient d'elle et que c'est particulier - mais les tatouages c'est une cible facile pour tout le monde)
Déjà ça devrait t'aider.

Rien ne te force à casser ton rythme et ton ton.
Ce qui fait passer les mecs pour faibles c'est laur attitude pas juste le compliment. Qui est juste le révélateur que tout le numéro de mec détaché, joueur etc c'est une façade derrière laquelle se cache un mec sérieux, vachement impliqué, et qui la met sur un piédestal.
Tu peux très bien lui sortir un truc sincère d'un air goguenard et lui remettre une couche d'humour derrière quand elle doute. Pour justement attirer que ce n'était pas de l'humour mais que c'est pas très important non plus qu'elle soit ainsi.
Ça m'est arrivé de sortir des trucs du genre
"-j'aime bien, tu as les yeux qui brillent quand tu racontes ça, on te sent passionnée.
-ah oui?
-oui, d'ailleurs approche toi un peu comme ça on me verra mieux, fais moi profiter de ta passion"
(J'aime bien les double sens, ramener un peu d'aisance sur le tapis, et les choses qui me permettent d'escalader, comme par exemple initier de nouveaux contacts physiques ou passer dans sa zone de confort physique).
J'aime bien ce compliment parce que c'est vrai et en plus ça gratifie un truc qu'elle fait pour contribuer à l'interaction. Alors ça m'est arrivé de l'utiliser quelquefois. Avec une chute différente suivant l'inspiration du moment et la situation, comme au restaurant "oui. D'ailleurs aide moi, il fait un peu sombre, je n'arrive pas à lire le menu", ou "oui, mais arrête de frimer, moi aussi je peux faire pareil avec UNE touche de mon téléphone" (histoire qu'elle ne se prenne pas trop au sérieux).

Après je comprends ton hésitation, c'est très facile de tomber dans le compliment facile, cheesy ou générique quand tu apprécies vraiment une fille et qu'elle est spéciale pour toi. De fait on la met sur un piédestal, même en connaissance de cause. C'est aussi pour ça qu'il faut changer de point de vue pour les mettre à part des autres sans se faire bouffer le cerveau. Parce que juste se reposer sur sa confiance ou sa personnalité un peu insaisissable/ drôle ça ne fonctionne pas, on va toujours avoir un moment où l'on va être plus sensible si on ne se sert que de défenses contre ça au lieu de rendre le problème caduc.
Let's be the stuff dreams are made of...
Onmyoji: oui j’ai une peur panique de passer pour un mou, ça m’est arrivé une fois, une seule, avec une fille qui me faisait très envie qui plus est, et je veux plus jamais que ça arrive
Parce que c’est horrible
Alors si j’ai bien tout compris : on complimente la fille mais on mélange ça avec du comique pour contrebalancer?
Il faut faire 50/50 entre se moquer et complimenter?
Un compliment tout seul ça marche pas? Si c’est le cas je m’en doutais
Tu peux faire un compliment tout seul ça dépend du ton et du compliment. Mais faut éviter les trucs génériques et pas faire comme si tu étais en train de lui apprendre qu'elle est la huitième merveille du monde. Ce n'est certainement pas le cas.
Tu peux lui dire un truc l'air de rien, tu montres ton appréciation sans que ça ait l'air se changer ta vie. Le but c'est de lui montrer que tu trouves ça cool et qu'elle est plus digne d'intérêt pour toi ainsi.
Let's be the stuff dreams are made of...
Oui je vois tout a fait
Faut que ça soit un compliment qu’elle a pas l’habitude d’entendre pour qu’elle se dise genre « je suis pas comme les autres » et faut éviter que ça soit sur le physique si j’ai bien compris
Sauf que moi y’a une situation qui m’arrive assez souvent c’est que la seule chose qui me plait chez une fille ben... c’est son physique, genre si on enlève son physique le reste n’a aucun intérêt pour moi et du coup j’ai que son physique ou je peux complimenter :lol:
C’est rare de tomber sur une fille ou y’a en même temps son physique et son esprit qui me plait, ça arrive mais c’est rare
Et puis je vais pas trop épiloguer, mais pour coucher avec une fille y’a pas vraiment besoin qu’elle soit intelligente...
Donc faire semblant que je la trouve intéressante « spirituellement » c’est assez difficile étant donné que ça peut ne pas être le cas, et je peux néanmoins avoir envie de coucher avec elle malgré ça
Donc je dois peut-être apprendre à mieux mentir?
Sachant que je suis pas très doué pour ça (bourrin etc...)
Ça je peux pas t'aider, mentir pour coucher c'est pas ma came.
Mais de la même manière que tu peux mentir sur ton intérêt général (parce que si le seul truc qu'il y a de cool pour toi chez la fille c'est son physique, pour réussir à passer un bon moment avant ça doit pas être simple, sauf à s'amuser de sa drague et de sa "maîtrise de la situation". Et tu dois forcément mentir un peu dans ton échange), tu peux trouver à mentir dans tes compliments. Tu peux aussi largement trouver un truc intéressant chez une fille en dehors de son cul en cherchant un peu.
Il ne s'agit pas forcément de l'intelligence et ce n'est pas forcément ça qui rend quelqu'un d'intéressant même si ça y contribue beaucoup.
Let's be the stuff dreams are made of...
T’a jamais menti pour coucher t’en es sur et certain? Aller l’ami on me la fait pas à moi ;P

Non je rigole en vrai je connais pas ta vie donc je peux pas déduire, mais draguer sans mentir un minimum ça me semble pas tellement concevable, à moins d’avoir beaucoup beaucoup d’argent là ça peut passer

Tous les bons dragueurs que j’ai connus étaient des très bons menteurs, souvent limite des mythomanes et ils s’en sortaient très bien comme ça

Mais je vais suivre tes conseils
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas si simple le 09.10.19, 08h12 par Onmyoji
Si quelqu'un te plait authentiquement tu n'as pas vraiment envie de le faire. Je suis bien trop narcissique en vérité pour accepter un rejet qui serait basé sur ce que je suis. Et en général je ne vise pas juste le coup d'un soir donc les gens peuvent finir à la longue par éventer tes mensonges.
Le mythe du mythomane dans la drague à la vie dure:
- tu peux très bien mentir et ne pas être séduisant
- mentir c'est un outil mais pourquoi? Pour compenser quoi exactement?
Si tu es obligé de mentir c'est sur quoi ? Sur tes intentions avec la fille en lui faisant miroiter une relation? Sur le fait qu'elle te plaît en temps que personne? Ou sur ce que tu es en lui faisant croire que tu corresponds à l'idéal qu'elle attend?
Dans tous les cas ça rentre pas dans mon éthique.
J'aime pas faire ça parce que j'aimerais pas qu'on me le fasse et crois moi j'ai suffisamment subi l'effet de mensonges pour donner une place certaine à la vérité dans la séduction et en particulier sur ce que tu attends de l'autre.
Être mis devant le fait accompli quand tu es l'instrument de l'autre pour tromper sa relation ça peut avoir des conséquences pour toi par exemple.

Après je parle pas de détails sans conséquence pour la nana et de trucs qui par exemple permettent de rendre une histoire plus drôle ou plus belle parce que ça ça a dû arriver. Mais je n'ai jamais menti sur un truc important, sur ce que je suis et sur ce que je veux.

Le mensonge c'est un instrument. Tu peux aussi être assertif, avoir des standards et draguer les femmes qui te plaisent vraiment. Alors certes tu as sans doute plus de casse mais comme je trouve ça très frustrant de ne pas pouvoir être aimé pour ce que je suis je préfère évier les coups d'un soir qui vont me laisser cette frustration. Et ça me permet aussi de me regarder dans la glace en me disant que j'ai jamais trahi quelqu'un. Ça vaut peut-être rien pour toi et tu te diras que c'est un badge de consolation pour un mec qui baise moins, ou qui de donne cette excuse là, et tu as peut-être raison. Mais au moins ces nanas le sont reconnaissantes pour ça. Et même si leur reconnaissance pouvait ne pas être importante parce que finalement ça devrait compter d'un point de vue pragmatique moins que ce que j'obtiens de sympa pour moi, je préfère ça.
Mais encore une fois c'est mon éthique. Tu fais ce que tu veux. Je suis juste pas le bon conseil sur ça.
Ce que je dis peut s'appliquer en partie mais pour le reste tu trouveras ta manière de faire.

D'ailleurs si tu sais quel est ton problème (bourrinisme), pourquoi tu ne te retiens pas un peu?

Et au fait l'argent c'est aussi un autre mythe à la vie dure. Les michtos savent bien tirer sur la corde et faire jouer la planche à billets sans passer à l'acte. Ou alors c'est que le mec leur déplaît pas. Mais pour qu'elles couchent avec un mec vraiment déplaisant faut soit qu'elles aient échoué, soit que le mec soit vraiment si riche qu'elles ne pensent pas pouvoir se faire arroser pareil ailleurs. Et y a plein de mecs plein de tunes qui sont aussi malheureux que le même mec sans argent.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Oui le 11.10.19, 17h11 par ThomBrolyn
Let's be the stuff dreams are made of...
Je suis le topic car ca m'intéresse. Mais, également pas un partisan du mensonge auquel je vois plus de soucis que d'avantages (à commencer par mon estime de moi-meme), je vois qu'on dérive :roll:

J'évite de complimenter car je ne veux pas mettre la fille sur un piédestal, lui montrer trop l'attirance physique que j'ai pour elle et qu'elle comprenne que c'est gagné d'avance. Il faut rester un challenge pour elle ;)

Mais je sais également que des compliments bien placés augmentent grandement la complicité et j'aimerais donc savoir en placer quelques uns.
En général je m'attarde sur les vetements : "Cool ton pantalon, tu l'as acheté où ?". C'est aujourd'hui le meilleur compromis que j'ai :)

Je trouve la réplique proposée des yeux qui pétillent est excellente ! Et je pense qu'elle demande d'habilité quand meme. Malheureusement ca me parait compliqué à placer pour moi qui ne parle pas assez bien allemand (je vis en Allemagne), ca risquerait de faire calculé si j'apprends une phrase comme ca.

Mais si vous avez d'autres idées à proposer je suis preneur, ca fera son bonhomme de chemin dans ma tete :)
Onmyoji: oui vous avez une réticence pour le mensonge que je comprends parce que vous avez des attentes spirituelles vis-à-vis des relations
Ce qui n’est pas mon cas, je suis un garçon qui est ultra terre-à-terre et je préférerais toujours un bon plan Q car au moins c’est du concret et pour ma part ça a toujours été des bons moments

Et puis si il faut mentir je me dis juste que c’est la société qui nous pousse à toujours essayer de briller. Si tu brilles pas un minimum, tu restera dans l’ombre, et donc tu restera seul (pas toi, c’est un « tu » géneral), c’est de l’ascétisme et ça m’intéresse pas

Pour ce qui est de l’amour ben j’ai déjà vécu des histoires d’amour grâce à Dieu, j’ai eu aussi avant tout l’amour de ma mère, j’ai eu de la chance et j’ai plus besoin d’amour aujourd’hui

Concernant le mensonge c’est juste un art et une méthode, d’ailleurs dans certaines langues « mensonge » et « séduction » se disent avec le même mot

La société est très (très très très) superficielle
Donc si tu veux en profiter de cette société telle qu’elle est, le fait d’être obligé de mentir pour kiffer, c’est plutôt la société qu’il faut blâmer, de nous obliger à mentir pour s’amuser, au lieu de blâmer les hommes qui ne font que s’adapter pour juste vivre leur vie avec le sexe opposé et n’ont rien demandé

Moi aussi je préférerais qu’on joue toujours carte sur table faut pas croire. Mais ça marche pas. Presque jamais en tout cas
Donc à partir de là j’ai tiré des conclusions et je me suis adapté et je me suis bougé, je me suis bien sapé dans la mesure du possible, plutôt que d’attendre que ça tombe du ciel

Et d’ailleurs on peut avoir juste envie de sexe sans amour, je comprends jamais pourquoi faudrait forcément les deux mis ensemble

Je trouve que le côté physique est largement assez génial, alors je me dis pourquoi se mettre encore des barrières

Le corps de la femme c’est vraiment un kiffe en soit, en tout cas moi ça me convient, après si elle veut m’aimer elle a le droit mais son corps me suffit

Donc raconter des mytho ça me dérange pas tellement, après c’est pas non plus énorme si vous saviez y’a pas de quoi flipper, mais ça m’a aidé parfois
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 10.10.19, 03h10 par Onmyoji
Mojo_jojo a écrit :
09.10.19
je vois plus de soucis que d'avantages (à commencer par mon estime de moi-meme)
Exactement l'un de mes plus gros soucis
J'évite de complimenter car je ne veux pas mettre la fille sur un piédestal, lui montrer trop l'attirance physique que j'ai pour elle et qu'elle comprenne que c'est gagné d'avance. Il faut rester un challenge pour elle ;)
J'ai un problème avec ça, quand j'apprécie beaucoup quelqu'un, ça peut me jouer des tours, mais en même temps, je n'arrive pas à me forcer à ne pas être sincère et minimiser. Donc j'ai développé une attitude "compensatoire". J'avais trouvé un parallèle dans les bouquins de PUA qui disait qu'en gros, plutôt que de rabaisser la fille pour la faire tomber de son piédestal et avoir une même valeur perçue, c'était beaucoup plus gratifiant et valorisant pour les deux de se voir comme tous les deux "au-dessus", en gros deux exceptions faites l'un pour l'autre. D'ailleurs, ce faisant, tu adoptes un peu un point de vue d'esthète. "J'ai des standards élevés, et tu rentres dedans". ça la qualifie. Mais il faut savoir rester dans beaucoup d'implicite sur cette histoire de standard, le dire indirectement, sous peine d'avoir l'air pédant ou ridicule si la fille n'est pas encore convaincue à fond. Et puis, il faut une bonne dose d'humour, d'assertivité et de mordant pour garder la tête sur les épaules, et ne pas tomber dans le piège du compliment "romantique" qui la porte aux nues en la détachant de soi.
Mais je sais également que des compliments bien placés augmentent grandement la complicité et j'aimerais donc savoir en placer quelques uns.
Justement, tu peux travailler à l'envers. Trouve ce qui forge de la complicité avec elle pour toi et fais lui un compliment dessus.
L'histoire de la passion, c'est parce que je suis curieux des gens, et que j'aime bien, même si on me raconte quelque chose qui m'est totalement étranger, que les gens se sortent les tripes. Quand on me raconte d'une manière chiante des trucs sur quelque chose qui me passionne, si le fond est intéressant, ça retient mon attention, mais j'aurai quand même du mal. Alors que quelqu'un de passionné, même si le sujet ne me passionne pas, ça m'intrigue. Et comme je le suis moi-même, ça me frappe.
Tu peux parler de son humour "j'aime bien ton humour, et je ne dis pas ça parce qu'on a le même".
Ou de son goût pour les soirées improvisées, signe de certains traits de personnalité que tu apprécies, et qui vous permettent de passer de bons moments.
En général je m'attarde sur les vetements : "Cool ton pantalon, tu l'as acheté où ?". C'est aujourd'hui le meilleur compromis que j'ai :)
Le style c'est pas mal si tu n'en restes pas là. Et quand je dis "n'en restes pas là", je ne parle pas de trouver de bonnes adresses. Mais de lui parler d'elle au travers de ça. Si ça fait plusieurs fois que tu la vois, tu peux lui dire qu'elle a toujours un style original, ou toujours en adéquation avec le contexte tout en se démarquant d'une touche personnelle, qu'elle sait jouer avec les codes de la mode ou ce genre de choses. Tu peux lui parler de sa personnalité avec ça.
Si tu la vois pour la première fois, tu peux noter un élément, en général, pas le plus remarquable, mais celui qui est parfaitement dans la continuité de la discussion. Pour que ça ne passe pas pour un compliment fait pour le compliment, mais qui est "au passage". Genre même si la nana a des talons vertigineux et sexy, si tu lui parles de ça (et elle l'aura probablement entendu vu que des mecs vont le remarquer), tu ne vas pas lui sortir une phase "juste pour ça". Par contre, si vous parlez d'un truc en rapport avec l'équilibre, la course à pieds, être en retard le matin etc, qui peut te permettre de la remettre en situation avec ses talons et le contexte que tu crées, tu peux faire passer sous un trait d'humour ton compliment. Et dévier ensuite pour sexualiser. Win. Par contre, si vous étiez plutôt en train de parler d'être ébouriffé, de cheveux, etc, tu peux lui faire un compliment sur sa coiffure l'air de rien dans le sujet.

Ce n'est pas tant de l'habileté que du contexte. Après, tu peux si tu as du mal, et même si tu connais la phrase, pour l'avoir apprise spécialement, demander de l'aide pour l'exprimer, en contournant par des périphrases.
Et sortir des morceaux de mots qui vont l'aider à trouver le chemin vers le sens que tu veux. Tu peux aussi switcher en anglais. Entendre un joli compliment dans une langue qu'on connait mais qu'on utilise rarement fait un effet spécial, je trouve.
Tu peux largement passer sous le radar du calcul...
Romain1997 a écrit :
10.10.19
Onmyoji: oui vous avez une réticence pour le mensonge que je comprends parce que vous avez des attentes spirituelles vis-à-vis des relations
Ce qui n’est pas mon cas, je suis un garçon qui est ultra terre-à-terre et je préférerais toujours un bon plan Q car au moins c’est du concret et pour ma part ça a toujours été des bons moments
Mais pour moi, que la fille me plaise, c'est concret. Si la fille n'a pas du tout les mêmes valeurs que moi et que je trouve sa personnalité désagréable, je vais avoir du mal à avoir envie de lui donner du plaisir. Parce que même si je n'ai pour but qu'un plaisir égoïste, il y a forcément un moment où elle devrait en profiter. Et ça m'emmerde quand j'apprécie pas la fille. Si la fille ne m'intéresse simplement pas d'un point de vue personnalité, qu'elle manque d'intelligence pour me titiller, mais qu'après tout elle est sympa, je passerais un moins bon moment que si ça fusait dans tous les sens et que vraiment ça me faisait un vrai plaisir de la draguer, mais je serai sans doute plus disposer à lui faire plaisir si elle en a envie.
Pour moi, mon état mental est très concret. Donc, je ne le néglige pas. C'est terre à terre, même si l'objet est moins palpable.
Et puis si il faut mentir je me dis juste que c’est la société qui nous pousse à toujours essayer de briller. Si tu brilles pas un minimum, tu restera dans l’ombre, et donc tu restera seul (pas toi, c’est un « tu » géneral), c’est de l’ascétisme et ça m’intéresse pas
Je ne suis pas ascète. Mais j'essaie de croire que je peux briller avec ce que j'ai. J'oscille beaucoup niveau confiance en soi, alors si je commence à me dire que je dois mentir pour briller, c'est le début de la fin.
Je crois qu'on peut briller un minimum dès le moment qu'on est normal, et pas un clone (ce n'est pas contradictoire, bien des gens sont "anormaux" sur différents domaines, c'est très dur d'être moyen sur tout, sans dévier dans le négatif sur certains trucs).

Pour l'amour, si tu l'as connu, tu devrais pouvoir comprendre que c'est suffisamment plaisant pour avoir envie de le revivre. Et l'amour des parent n'a rien à voir.

Pour le mensonge, oui c'est un outil et des fois par ça tu donnes à la fille ce qu'elle veut, mais parfois c'est le contraire. Et même si je ne suis responsable que de moi, j'aime éviter de blesser les gens pour satisfaire mes désirs.
Parce qu'à la fin, tu n'interagis pas avec la société. Tu interagis avec des individus, comme toi. Et tu peux être la victime de ça aussi. Alors ok, c'est peut-être le jeu, ça n'engage que ceux qui y croient, mais quand même.
Et d'ailleurs, la société ne te pousse pas à mentir pour pouvoir t'amuser. Tu peux très bien briller en étant brillant, vraiment. Et le plus, c'est que ça te servira à autre chose dans la vie.
Moi aussi je préférerais qu’on joue toujours carte sur table faut pas croire. Mais ça marche pas. Presque jamais en tout cas
C'est ton expérience; mais je me demande quel genre de filles tu dragues et de quelles tranches d'âge.
Parce que pour moi, du moment qu'on a les mêmes attentes et qu'on se plait, il n'y a pas d'obstacles.
Si elles couchent avec toi, mais que ça passerait pas autrement, c'est que soit elles n'auraient pas les mêmes attentes, soit que tu ne leur plairais pas autrement. Dans l'un ou l'autre cas, tu peux bien faire autrement.
Tu peux trouver des filles qui veulent des plans culs comme toi (bonjour tinder...), ou des filles à qui tu plairais (pour ça, trouver ton jardin...) sans ça, ou un moyen de leur plaire sans ça.
Tu dois avoir une base, tu ne peux pas tout inventer.
Donc je me demande ce que tu penses qu'il te manque, en fait...?
De l'argent, puisque tu en parlais? Du pouvoir (puisque c'est un autre cliché associé)?
Un physique? Des talents?
Donc à partir de là j’ai tiré des conclusions et je me suis adapté et je me suis bougé, je me suis bien sapé dans la mesure du possible, plutôt que d’attendre que ça tombe du ciel
Très bien, c'est la bonne attitude, mais tu peux continuer la démarche.
Et d’ailleurs on peut avoir juste envie de sexe sans amour, je comprends jamais pourquoi faudrait forcément les deux mis ensemble
Mais quand je te dis que la fille doit me plaire, c'est pas une question d'amour. Déjà parce que clairement, je distingue bien les deux et parce que je suis pas sur cette longueur d'onde, mais parce que je ne m'éclate dans le cul que s'il y a de la complicité. Si c'est juste pour bourrer un trou, pour le dire vulgairement, je suis assez doué de mes mains pour me faire plaisir aussi mécaniquement...
Je trouve que le côté physique est largement assez génial, alors je me dis pourquoi se mettre encore des barrières
Pour plus de plaisir?
Le corps de la femme c’est vraiment un kiffe en soit, en tout cas moi ça me convient, après si elle veut m’aimer elle a le droit mais son corps me suffit
Encore une fois il n'est pas question d'amour. L'autre peut aussi avoir juste envie de cul. Et être ta complice. ça peut être un délire à deux, plutôt que de la masturbation dans son corps, en fait...
Donc raconter des mytho ça me dérange pas tellement, après c’est pas non plus énorme si vous saviez y’a pas de quoi flipper, mais ça m’a aidé parfois
Comme je disais, ça peut avoir une utilité, mais dès lors que ça joue avec les attentes de l'autre, je suis pas trop à l'aise avec ça. Mais si ça te convient, tu as sans doute raison, si ça te fait plaisir et si tu n'as pas trop de casse autour de toi.
Let's be the stuff dreams are made of...
Onmyoji:

Alors concernant le fait d’être brillant j’ai l’impression qu’il y a deux choses distinctes:
-D’un côté y’a « être brillant » (cultivé, très riche, bien sapé, comique, etc...)
-Et de l’autre y’a « faire en sorte que ça se voit qu’on est brillant » donc savoir se vendre

Moi j’ai des domaines où je sais que ça peut plaire genre j’aime bien rigoler et tout, mais encore faut-il que ça se voit, mais des fois c’est pas suffisant, et si c’est pas suffisant faut savoir en rajouter sur d’autres choses (l’oseille les vêtements etc...)

Aussi dans ton précédent post tu as dit une chose qui me semble pas vraie, tu dis en substance « Etre riche ou pauvre au final ça change pas grand chose dans le rapport avec l’autre sexe »
Mais c’est factuellement faux, désolé de te reprendre là dessus mais si t’es un homme riche le combat il est déjà gagné, si t’es un homme pauvre tu va vivre le parcours du combattant, pour peu que tu sois un peu réservé t’es dans la mouise, avant d’arriver à quelque chose tu va affronter toutes les adversités, toutes les injustices sociales et économiques qui font que les hommes pauvres ont un réel handicap pour avoir une vie satisfaisante vis-à-vis des femmes.
Et toutes ces difficultés le « gosse de riche » ou le « bourgeois » il saura jamais ce que c’est (c’est des problèmes qui sont très caractéristiques de l’époque actuelle, avant ça se passait pas comme ça)

On dira jamais assez les épreuves que doivent affronter les gosses de pauvres pour avoir juste une vie normale avec les meufs

Je dis ça avec beaucoup de passion parce que ce gosse de pauvre qui a du surmonter toutes ces injustices, ben c’est un peu moi, et on est des millions et personne en parle jamais alors que y’a beaucoup de souffrance derrière
T’a grandi dans le périurbain, t’a grandi en cité, t’a grandi en campagne, tes vieux c’étaient des ouvriers ou des paysans, ou des chômeurs, tu pars avec un handicap. T’a pas de signe extérieur de richesse, et pourtant t’aime les femmes, ben tu fais ce qui faut pour qu’elles t’aiment et pour moi cette démarche est plus que louable, et aucun principe abstrait ne pèse plus que le désir que t’a pour la femme.

En gros y’a aucune morale qui peut empêcher un homme de vouloir conquérir la femme, parce que c’est le truc le plus important de la vie

Ensuite quelle filles je drague: j’ai 22 ans, donc des filles plus jeunes que moi, je préfère les plus jeunes, en général elle ont environ 18 ans

Mais en vérité pour moi je me pose pas autant de questions, genre mon leitmotiv c’est: on couche, si la fille veut qu’on continue et qu’elle m’aime elle reste avec moi (je jette pas une fille après avoir couché) mais si on passe à autre chose c’est pas un problème
Mais tant qu’on a pas couché y’a rien qui se négocie
D’abord on couche, parce que c’est la preuve que la fille a confiance en moi, et après on voit si on va plus loin. Je suis vraiment ouvert et pas du tout traître, c’est toujours carré
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 10.10.19, 03h45 par Onmyoji
J'ai pas dit ce que tu me fais dire. J'ai dit que d'une part, l'argent, ce n'est pas ce qui aide à draguer, c'est l'usage que tu en fais, et c'est une différence subtile en termes de causalité, mais importante en termes d'effets.
Et que d'autre part quand ce n'est pas le cas, tu peux très bien être riche et malheureux avec les nanas. Même sans être un radin et en flambant pour montrer des signes extérieurs de richesse.
Et que les michtos savent très bien faire cracher les mecs sans y passer. Donc malheur encore pour le mec riche et pas assez solide.

Ensuite, tu grossis fortement le trait, mais tu places peut-être pas la raison de tes difficultés au bon endroit.
Dans ton milieu, peut-être que les nanas rêveront aux mecs riches, mais elles seront quand même attirées par d'autres choses dans les mecs de leur "classe". Et heureusement pour elles, parce que toutes ne sont pas vénales (et si elles rêvent, c'est pour le pouvoir et la liberté associés, ça n'en fait pas des putes).
Je ne dis pas que ça ne facilite pas la vie, mais c'est pas le passe-partout.

Et faire ce qu'il faut, c'est louable dans une certaine mesure.
Il y a la question des moyens. On est bien d'accord, il faut savoir se vendre,
mais le mensonge c'est un raccourci, un pis-aller.
Si tu mens pour faire mieux encore mais que tu es déjà capable, passe encore.
Mais souvent tu mens parce que tu n'as pas confiance en toi, ou parce que ta vision des choses t'amène à croire que tu n'as pas une chance si tu fais pas briller les yeux des nanas en leur disant que tu as plus de pognon qu'en vrai. Alors que si ça se trouve sur elles, ça n'a aucun effet, elles sont juste séduites par l'idée que tu fasses des trucs cool et qui te donne l'air cool (mais ça marcherait aussi bien avec des trucs cools non liés à l'argent...).
Et puis, c'est un état d'esprit qui peut être délétère à la longue. Si ça ne t'affecte pas, tant mieux remarque, mais ta vision te porte à voir le monde d'une certaine manière qui a mon sens peut te nuire.
Sans compter que ton mensonge peut être nuisible aux autres. Que tu sois pas chien dans la continuité c'est louable, mais si tu as menti pour chauffer la nana et qu'en fait, tu ne l'aurais pas faite rêver sinon, si elle s'en rend compte, ça peut faire des dégâts.

Après, je te fais pas la morale, tu fais ce que tu veux, je te donne un autre point de vue.
Toujours est-il qu'en matière de compliments, et de séduction en général, si tu es vraiment impliqué dans ce que tu dis, tu auras plus d'imagination (enfin, normalement, après, peut-être que quand tu dois dire la vérité, tu restes trop dans le domaine factuel et que ton imagination est plus stimulée par le mensonge, mais je crois que notre appréciation des gens nous fournit un peps supplémentaire).
Si tu n'es pas inspiré par la fille, il faut bien l'observer, trouver le truc qui va la toucher elle. Tu peux cibler par ses manies, son langage corporel, son langage, ce qu'elle cherche à mettre en avant et ce qu'elle cherche à dissimuler, son attitude, son look et sa manière d'en jouer, etc.
Let's be the stuff dreams are made of...
Répondre