« Allumeuses » VS « queutards »

Note : 30

le 19.11.2020 par Citadin

53 réponses / Dernière par Jalapeno le 08.04.2021, 23h43

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
J'ai beau reformuler mes propos, mon message ne passe visiblement pas. Alors soit je m'exprime comme un pied, soit tu me lis en diagonale, mais je vais reprendre. Et t'inquiète, il m'en faut beaucoup plus pour me heurter :wink:

Saori a écrit :
Sérieusement Citadin, est-ce que l'idée que tu ne puisses pas intéresser au delà de ton physique t'a déjà effleuré l'esprit ?
C’est une question rhétorique mais la réponse est oui, bien entendu. Des tas de femmes me trouvent même très moche et très con. Satisfaite :P ?
Ce n'était absolument pas une question rhétorique. Quand je dis "sérieusement", c'est que je suis sérieuse et que j'attends une réponse. Car rien dans tes interventions jusqu'à maintenant ne laissait entendre que c'était juste ta mentalité qui pouvait déplaire.

Saori a écrit :
Je sais ce que je veux : une femme qui me plaise physiquement et psychologiquement.
Sans blague ?

Là, c’est toi qui sort ma phrase de son contexte.
Traduction de mon "Sans blague ?" : "Tu es bien certain que c'est ce que tu recherches (une femme qui te plaît physiquement et psychologiquement) ?"
Parce que ce qui me saute aux yeux c'est un manque de cohérence entre tes paroles et tes actes, entre ce que tu prétends rechercher et ce vers quoi tu te diriges d'emblée.

Saori a écrit :
Ben voilà, on y est.
Maintenant, demande toi pour quelle raison tu as renforcé un comportement qui ne te plaît pas en offrant ton attention.
Qui n'est pas "sincère dans sa démarche" là ?
J’ai bien pris le fait qu’elles ignorent mes tentatives de rapprochement (prématurées, si tu veux). Je ne m’attendais pas à mieux, je suis habitué. J’ai été amené à les revoir et n’avais aucune raison de leur faire la gueule, j’étais détendu.
J’avais fait ma part du boulot. C’était à elles de faire comprendre clairement qu’elles avaient envie de plus, si c’était le cas, et pas juste d’attention.
Je ne te dis pas qu'il fallait leur faire la gueule après leur refus, je te propose de réfléchir à la raison pour laquelle tu as tenté un rapprochement quand elles ont commencé à t'allumer alors que tu dis toi-même "Les cas 1 à 3 ont fait des avances à un client/patient de 10 à 15 ans de plus qu’elles. Rien que pour ça, j’aurais dû zapper illico".
Si tu détestes le cacao, tu tentes quand même de choper le gâteau au chocolat ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 17.01.21, 10h11 par Citadin

La question elle est vite répondue: l'ego boost qui vient du fait de plaire, le même que celui que notre homme reproche aux serveuses.

Bon après c'est pas un mal, tout le monde fait ça. Mais je suis d'accord avec Saori: y'a comme une ambiguïté dans le positionnement. Flirter pour flirter c'est agréable, sans que ça aille forcément plus loin. Faut profiter de l'instant et être a l'écoute des signes qui disent que oui ou non on a envie que ça aille plus loin.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] le 17.01.21, 12h30 par Citadin

@alex B

Alex_B a écrit :
16.01.21
Tu as fait plein de remarques sur le fait que les serveuses emballaient des mecs de 10-15 ans de plus et ça avait l'air de te paraître inacceptable.

En fait, c’est plus de draguer dans un cadre pro qui me rend dubitatif que l’écart d’âge. Je n’ai d’ailleurs pas mentionné les opportunités que je rencontre moi-même dans le cadre pro mais que je préfère ne pas creuser.
L’écart d’âge, je l’ai envisagé pour mon cas personnel donc ça me semble tout à fait acceptable. Après, la question de la tranche d’âge et donc de la maturité des personnes se pose naturellement : un écart 20-35 ans n’est pas le même qu’un 30-45 ans.


@saori

Saori a écrit :
17.01.21
J'ai beau reformuler mes propos, mon message ne passe visiblement pas. Alors soit je m'exprime comme un pied, soit tu me lis en diagonale, mais je vais reprendre. Et t'inquiète, il m'en faut beaucoup plus pour me heurter

J’ai pourtant l’impression de te lire avec attention. En tout cas, merci de persévérer :)

Saori a écrit :
17.01.21
Ce n'était absolument pas une question rhétorique. Quand je dis "sérieusement", c'est que je suis sérieuse et que j'attends une réponse. Car rien dans tes interventions jusqu'à maintenant ne laissait entendre que c'était juste ta mentalité qui pouvait déplaire.

Tu en as eu une. De plus, une de mes questions dès mon 1er post était : comment mieux rassurer. Cela implique que je ne suis pas entièrement persuadé de toujours bien faire. Je vais le dire autrement si tu préfères : il est possible que les femmes dont on parle aient détecté un ou plusieurs éléments de ma mentalité qui ne leur aient pas convenu. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé de mon côté.
Dans ce cas-là, je ne vois pas pourquoi elles ont semblé placer tant d’enjeux dans la suite de l’interaction, mais ça, à la limite, c’est un autre sujet.

Saori a écrit :
17.01.21
Traduction de mon "Sans blague ?" : "Tu es bien certain que c'est ce que tu recherches (une femme qui te plaît physiquement et psychologiquement) ?"
Parce que ce qui me saute aux yeux c'est un manque de cohérence entre tes paroles et tes actes, entre ce que tu prétends rechercher et ce vers quoi tu te diriges d'emblée.

Il y a attraction mutuelle entre moi et une femme qui me plaît au moins physiquement. Donc je creuse pour voir si ça pourrait le faire sur le plan psychologique. Je ne vois pas du tout le manque de cohérence. Mais encore une fois, on est mal placé pour se juger soi-même. D’où l’importance d’avoir des avis extérieurs.

Saori a écrit :
17.01.21
Je ne te dis pas qu'il fallait leur faire la gueule après leur refus, je te propose de réfléchir à la raison pour laquelle tu as tenté un rapprochement quand elles ont commencé à t'allumer alors que tu dis toi-même "Les cas 1 à 3 ont fait des avances à un client/patient de 10 à 15 ans de plus qu’elles. Rien que pour ça, j’aurais dû zapper illico".

Ben je reste un mec hein :wink:

J’étais plutôt réticent au début, justement pour ces raisons. Ce qui, semble-t-il, n’a fait que renforcer leur intérêt. J’ai simplement voulu voir ce que ça pouvait donner, sans me baser uniquement sur mes a priori. Et, bien sûr, parce qu’elles me plaisaient.
Après, puisqu’elles semblaient vouloir seulement jouer et que j’étais amené à les revoir, ça m’a amusé de jouer aussi.

Bon, si tu veux me faire dire que je ne suis pas ultra motivé pour me caser avec la 1ère venue, je l’admets bien volontiers.

Merci encore pour ta « patience ».
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Ok le 17.01.21, 21h48 par Alex_B

@mapache

Mapache a écrit :
17.01.21
La question elle est vite répondue: l'ego boost qui vient du fait de plaire, le même que celui que notre homme reproche aux serveuses.

Je l’assume totalement. Mais je ne crois pas vraiment le reprocher aux serveuses. En refusant la possibilité de se voir hors cadre du travail, ce sont elles qui ont fixé les règles du jeu. Perso, j’ai bien rigolé.

Mapache a écrit :
17.01.21
Bon après c'est pas un mal, tout le monde fait ça. Mais je suis d'accord avec Saori: y'a comme une ambiguïté dans le positionnement.

Peut-être que chacun de nous gardait quand même espoir d’une suite plus favorable, malgré un mauvais départ.

Bon, on n'a manifestement pas la même définition des mots cohérence et sincérité :shock:

Dès ton premier post, tu dis être "constamment sollicité par des allumeuses" : tu considérais donc déjà au moment de rédiger ton post que le problème venait des femmes sur lesquelles tu tombes (elles voulaient juste m'allumer) et non de toi (ma personnalité est juste détestable en fait).

Tu demandes donc "comment mieux repérer les femmes sincères dans leur démarche".
Autrement dit, tu sous-entends que les femmes sincères dans leur démarche (envers toi) préexistent quelque part (et qu'il te suffit de les trouver et de les rassurer).

Or, Onmyoji te répond dès le départ :
il n'y a pas de "femmes sincères dans leur démarche". Elles le seront à partir du moment où tu les intéresseras.
Tu sembles ne pas comprendre sa phrase et il doit donc expliquer :
si tu leur plais vraiment et pas juste pour du fun de quelque sorte que ce soit, là elles sont souvent plus sincères.
De mon côté je vais encore reformuler en caricaturant : si tu es beau mais con, aucune femme ne s'intéressera à toi et donc il n'existera aucune femme sincère dans sa démarche (voire aucune démarche du tout).

Alors certes tu as conscience d'avoir à améliorer ta technique, mais à aucun moment tu n'as remis en cause ta mentalité avec un questionnement du type "comment faire pour être intéressant ?". C'est seulement parce que je te pousse à te demander qui tu es et quelles sont tes valeurs (Mapache a essayé aussi il me semble) que tu commences à prendre un petit peu de recul.

Bon après c'est pas un mal, tout le monde fait ça
Si je suis entièrement d'accord sur la première partie de l'assertion, je ne le suis pas du tout sur la deuxième.
Tout le monde ne cède pas à la tentation juste pour satisfaire son ego. Certaines personnes trouvent les attitudes aguicheuses répugnantes et n'accordent aucune attention aux nanas se comportant de la sorte. Mais je ne dois pas vivre dans le même monde.

Ben je reste un mec hein :wink:
Effectivement, tu restes un mec parmi les autres sans valeurs solides aveuglé par le miroir aux alouettes : je devrais zapper illico mais comme elle semble insister, je mets de côté mes principes et je tente une approche... pourquoi... ben parce qu'elle est bonne.

Ce type de comportement opportuniste est facile à repérer et est considéré par beaucoup de femmes comme un indicateur valide d'un caractère influençable. Tandis que tu es en train d'accorder ton attention à la nana la plus canon et la plus joueuse/séduisante/enjôleuse, dis-toi que celle-ci - mais aussi sans doute les autres femmes - te voit obéir davantage à ta bite qu'à ton esprit critique et c'est ainsi que tu te feras cataloguer de queutard.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas saisir les occasions qui se présentent (surtout si tu ne cherches qu'à t'amuser) mais de conserver tes principes et tes filtres tout au long de l'interaction (= cohérence) pour vérifier, avant toute proposition, si la nana répond à tes critères mentaux de base.

Pour pouvoir le vérifier, ça exige d'abord :

- de se connaître un minimum soi-même c'est-à-dire d'avoir réfléchi en amont à ses valeurs et à ses besoins
- de déterminer ses limites en matière de femme (distinguer les traits de caractère indispensables, inacceptables et tolérables)
- de savoir à un moment sortir du badinage et de la superficialité pour découvrir la personnalité de l'autre sous son masque social

Tous ces éléments ont déjà été apportés sous une autre forme par les autres membres. J'espère sincèrement que tu prendras le temps de t'aventurer sur ces pistes de réflexion et que tu ne chercheras pas juste à en extraire des techniques à appliquer bêtement dans une vision court-termiste. La connaissance de soi-même est une sacrée aventure, pas toujours facile mais tellement enrichissante, elle te sera utile tout au long de la vie et pas uniquement avec les femmes.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Moins agressif stp le 19.01.21, 17h11 par FK

Eh bien, tu n’y vas pas avec le dos de la cuillère ... pas grave, je ne suis pas là pour être cajolé.

Saori a écrit :
18.01.21
Tu demandes donc "comment mieux repérer les femmes sincères dans leur démarche".
Autrement dit, tu sous-entends que les femmes sincères dans leur démarche (envers toi) préexistent quelque part (et qu'il te suffit de les trouver et de les rassurer).

En fait, je parlais de mieux repérer les femmes sincères dans leur démarche de rencontre d’un homme pour du sérieux.

Saori a écrit :
18.01.21
Or, Onmyoji te répond dès le départ :
il n'y a pas de "femmes sincères dans leur démarche". Elles le seront à partir du moment où tu les intéresseras.
Tu sembles ne pas comprendre sa phrase et il doit donc expliquer :
si tu leur plais vraiment et pas juste pour du fun de quelque sorte que ce soit, là elles sont souvent plus sincères.

Je crois avoir acquiescé à ses propos et admis que c’était à moi de mieux les rassurer sur mes intentions pour qu’elles deviennent plus sincères.

Saori a écrit :
18.01.21
Alors certes tu as conscience d'avoir à améliorer ta technique, mais à aucun moment tu n'as remis en cause ta mentalité avec un questionnement du type "comment faire pour être intéressant ?". C'est seulement parce que je te pousse à te demander qui tu es et quelles sont tes valeurs (Mapache a essayé aussi il me semble) que tu commences à prendre un petit peu de recul.

Idem, je crois avoir demandé dès le début où je me plantais. Mais n’hésite pas à me dire comment être plus intéressant si tu veux bien.

De plus, vu ton implication dans tes réponses (dont je te remercie à nouveau), je suppose que tu trouves déjà mon cas un minimum ... « intéressant » ... :wink:

Quant aux personnes qui claironnent leurs valeurs un peu trop rapidement, ça éveille en général la méfiance chez les gens, d’après ce que je crois avoir constaté.

Saori a écrit :
18.01.21
Effectivement, tu restes un mec parmi les autres sans valeurs solides aveuglé par le miroir aux alouettes : je devrais zapper illico mais comme elle semble insister, je mets de côté mes principes et je tente une approche... pourquoi... ben parce qu'elle est bonne.

Vas-y mollo quand même, tu frises la misandrie là.

Saori a écrit :
18.01.21
Ce type de comportement opportuniste est facile à repérer et est considéré par beaucoup de femmes comme un indicateur valide d'un caractère influençable. Tandis que tu es en train d'accorder ton attention à la nana la plus canon et la plus joueuse/séduisante/enjôleuse, dis-toi que celle-ci - mais aussi sans doute les autres femmes - te voit obéir davantage à ta bite qu'à ton esprit critique et c'est ainsi que tu te feras cataloguer de queutard.

Je rêve où on sent une pointe de jalousie ? ( je te taquine). Blague à part, tu as raison. Je l’ai constaté sur le terrain à de nombreuses reprises. Et je suis moins bête que tu sembles le penser : les serveuses (pour reparler d’elles) ont agi avant tout pour leur ego : montrer aux autres femmes qu’elles se faisaient courtiser. J’ai laissé le bénéfice du doute puis agi en conséquence une fois la conviction acquise que c’était bien le cas. Si tu avais été là, tu aurais adoré voir leurs têtes quand elles ont vu que leur petit jeu ne prenait pas :mrgreen:

Saori a écrit :
18.01.21
J'espère sincèrement que tu prendras le temps de t'aventurer sur ces pistes de réflexion et que tu ne chercheras pas juste à en extraire des techniques à appliquer bêtement dans une vision court-termiste.

Je sais où m’adresser si j’ai juste envie de tirer un coup sans efforts. Je l’ai déjà dit : c’est du qualitatif que je cherche.

Saori a écrit :
18.01.21
La connaissance de soi-même est une sacrée aventure, pas toujours facile mais tellement enrichissante, elle te sera utile tout au long de la vie et pas uniquement avec les femmes.

Je suis on ne peut plus d’accord avec ça. Et partager cette connaissance avec quelqu’un d’équilibré et de disposé à en faire de même est passionnant.

Je prends en compte toutes tes remarques et t’en remercie à nouveau. Vraiment.

Bonjour,

Je me permets de vous soumettre un nouveau « cas pratique ».

Il s’agit d’une caissière travaillant dans une supérette où j’ai commencé à faire des courses d’appoint il y a quelques temps. Une très jolie (fausse) blonde aux (vrais) yeux verts, d’environ 25 ans.

Elle a tout fait pour attirer mon attention : poses sexy, entretien du small talk, effleurement de main, baisse son masque en me regardant pour que je puisse voir son visage etc.

J’ai donc assumé mon intérêt en regardant élégamment ses atouts.

Suite à cela, elle m’a fait la tronche pendant 3 semaines :lol: (ne me dit même plus bonjour et au revoir d’elle-même). Je zappe en me disant qu’elle a simplement eu la validation qu’elle attendait et que ça s’arrête là.

Il y a 2 semaines, elle redevient plus avenante. Je lui donne donc simplement mon prénom et ma profession. On aurait dit qu’elle venait de prendre une décharge de 10 000 volts, limite si elle n’a pas convulsé :shock:. Je fous le camp en me disant qu’elle a eu suffisamment d’émotions pour aujourd’hui.

Semaine dernière : elle se remet à faire la tronche.

J’ai pris conseil auprès de mes amis et ai bien ma petite idée sur le sujet.

Mais d’autres avis seraient aussi les bienvenus.

Merci d’avance.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 07.04.21, 12h17 par Alex_B

Y a des jours où elle est de bonne humeur et d’autres non.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Je ne sais pas ce qui ne va pas avec les filles mais visiblement tant que tu ne montres pas d'intérêt, tu attires.

C'est quand tu commences à renvoyer l'ascenseur que tout se casse la figure.

Peut-être que les filles préfèrent que tu restes une icône glacée, inaccessible.

J'aimerais vraiment assister à ce que tu décris, parce que même en ayant vu des femmes avec un intérêt fort sur d'autres personnes (donc objectif en tant qu'observateur), et validé par la suite par les actes des deux, j'avoue que les "décharges électriques" je n'en ai jamais observées, alors je sais que ce n'est pas littéral mais ça m'interroge. Surtout, je ne vois pas trop quel métier pourrait lui faire ça puis la rendre distante (au contraire si ton métier l'impressionne, elle devrait essayer de se rendre agréable pour toi et te tendre des perches).

Pour les deux autres choses c'est pas forcément lié à toi,
Pour les poses sexy, possible qu'elle aime bien se mettre en valeur comme ça, si c'est une adepte des salles de sport un peu trop en démonstration elles ont souvent ce genre de tics.
Pour les humeurs effectivement The Pop a raison, si elle s'est fait souffler dans les bronches par son boss ce jour là, elle est peut-être moins ouverte .
C'est alors à mon avis à toi d'avoir un mot sympa, type "vous allez bien, vous avez l'air soucieuse/ vous devez être chargée en ce moment", tu ne déchoiras pas pour autant.

Après pour le reste oui il me semble qu'elle te montre un certain intérêt, mais pour être sûr tu devrais sortir du contexte. Essaie de passer un jour / moment où il y a peu d'affluence et de lui faire une invitation plus privée. Non?
C'est encore le meilleur moyen de savoir.
"That’s pretty much how we get through our own lives, watching television. Smoking crap. Self-medicating. Redirecting our attention. Jacking off. Denial."
Chuck Palaniuk, Choke

Merci pour vos réponses.

@the Pop

Ouaip. Juste, faire la tronche à moi et rien qu’à moi, et pendant 3 semaines, ça me semble différent.

@Alex b

Rigole pas, j’ai effectivement tendance à m’en foutre un peu, considérant qu’elles se défileront dès que je ferai un pas en avant. Ce qui arrive la plupart du temps ...

@Onmyoji

C’est une sorte de mélange d’excitation sexuelle et d’angoisse de plaire. Comme un spasme extatique qu’elles s’en voudraient de ressentir.

Pour le métier, je suis gérant de sociétés. Mais, conscient que cela pourrait trop l’inhiber, je lui ai juste dit le domaine (immobilier).

Nous étions seuls à sa caisse le jour de ce dialogue, je comptais effectivement en profiter pour pousser l’interaction et éventuellement lui proposer un rencard. Vu sa réaction, je me suis dit que c’était prématuré.

J’y retourne demain. On verra bien si le contexte et son état d’esprit se prêtent à plus.

Re,

Bon, elle a apparemment défibrillé.

Elle a réussi à soutenir mon regard et à me dire bonjour d’elle-même malgré la proximité de sa collègue, 1ère fois que ça arrive depuis qu’elle sait pouvoir obtenir mon attention sexuée.

Elle a rigolé à ma blague pas drôle sur les articles que j’achetais.

Quand elle a vu que j’enclenchais le mouvement pour partir, elle s’est dépêchée de scotcher sur le plexi de sa caisse une annonce d’un centre esthétique recherchant des modèles masculins, en me regardant malicieusement ... ( NB : faut le voir pour le croire, un autre mec me raconterait une histoire similaire, je lui dirai d’arrêter la drogue).

Ce jeu est plaisant mais elle a l’air très timide, voire instable. Je ne suis pas sûr d’avoir la patience d’aller jusqu’au bout.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Sympa :) le 08.04.21, 19h28 par Alex_B

Ok,tiens-nous au courant de la suite stp car c'est quand même bizarre ces histoires de filles au comportement limite schizophrénique.

Franchement, filme ta prochaine interaction, ça a l'air bien fou :D

Répondre