Comment draguer une fille de 20 ans quand on en a 35?

Note : 122

le 05.06.2012 par Terrigan

83 réponses / Dernière par Terrigan le 22.11.2014, 17h15

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
@Wild at Heart: A mon niveau c'est juste une catégorie parce que ce sont des filles pour lesquelles je suis une catégorie.

Et j'ai l'impression qu'il y en a pas mal dans le lot qui me soupçonne de "vouloir me faire de la chair fraiche" comme tu dis.

Genre, si j'avais 28 ans je serais un gars cool, mais comme j'en ai 35 je suis un produit périmé et/ou une fouine mal intentionnée... Qui fait des catégories à ton avis?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 21.08.12, 22h45 par Architect
Pour bien aimer les femmes il faut aimer le monde.
Car les femmes ne sont qu'une infime partie du monde
Nous aussi d'ailleurs...
@Lyphard, on voit tout de suite le gars qui n'a jamais eu une relation avec une MILF ou plus âgée tout simplement ;)

Crois-moi qu'une femme de 35-40 ans, sûre d'elle, bien entretenue, va savoir immédiatement comment t'allumer et te faire partir en vrille, je parle par expérience.

Résultat : les filles de mon âge ne m'intéressent plus (c'est limite si elles ne m'énervent pas), d'ou mon post :
la-milf-le-piege-vt28591.html

L'attirance n'est pas uniquement physique, elle se constitue de charme aussi, et pour moi une femme mûre en a beaucoup plus qu'une gamine de 20 ans (dit le mec de 22 ans :awesome: ).
Terrigan a écrit :Ces derniers temps en dessous de 25 ans j'ai vraiment du mal.
C'est marrant, on est dans la dynamique opposée ! Moi je n'arrive à attraper que des filles en dessous de 20 ans. :mrgreen:
Terrigan a écrit :Je les trouve connes. Elles me trouvent vieux. Et ce malgré mon physique de gamin...
Tu leur a demandé ce qu'elle veulent dire par "vieux" ?
Des fois c'est lié à des attitudes et à ta manière de communiquer, si tu es trop sérieux et calme tu va être catégorisé comme vieux.
Par contre si tu es enthousiaste et que tu te lâches, tu seras plus en phase avec les jeunes de moins de 25 ans.
Terrigan a écrit :J'ai l'impression que la seule manière de leur plaire serait de mentir pour leur correspondre à l'image du mec qu'elles veulent.
Le nombre de concessions qu'elles peuvent faire par rapport à leur idéal prouve que ça n'est pas la peine de s'adapter à leurs critères...
Terrigan a écrit :Est-ce que vous avez des conseils?
Ne pas avoir d'attentes et rester réaliste sur le type de relation. Par exemple ça ne sert à rien que tu reproches à une fille jeune son manque de maturité. Elle en gagnera peut-être mais dans l'état actuelle des choses, tu dois profiter et te satisfaire de toutes ses autres qualités.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Constructif le 19.07.12, 15h58 par Blusher
  • [+1] Merci ! :) le 19.07.12, 17h18 par Terrigan
  • [+1] 100% d'accord le 08.10.12, 20h16 par Marshall Ombre
Take care,
FreeMan.
Ah ben moi c'est comme Freeman. Il se trouve qu'en ce moment je drague pas mal de filles en dessous de 25 ans. Principalement dans la rue, donc bien souvent je découvre leur âge véritable après, donc en gros bah je drague des nanas en dessous de 25 ans ... à mon insu. :mrgreen:
Et franchement, une jolie poupoune, avec un superbe sourire et des yeux bleus, qui te dévore du regard quand tu l'abordes, semble avoir du goût, une vie, et déjà une vraie petite femme c'est un peu con de se censurer pour une histoire d'âge.

J'ai l'impression que tu renvoie tout simplement l'image de ta crainte, du fait que tu n'assumes pas. Donc, je suis prêt à parier que le fait qu'elles te trouvent vieux vient de là.

Pour le reste, rien à ajouter, il y a eu pas mal de jolies réponses a tes interrogations.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 19.07.12, 23h08 par FreeMan
Venusian a écrit :J'ai l'impression que tu renvoie tout simplement l'image de ta crainte, du fait que tu n'assumes pas. Donc, je suis prêt à parier que le fait qu'elles te trouvent vieux vient de là.
Ca mérite d'être souligné : Nous renvoyons souvent l'image de nos craintes
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 15.05.14, 09h42 par Blusher
Take care,
FreeMan.
Je précise d'entrée que je blanchis vite (mais pas la moidnre trace de calvitie, à la George Clooney, quoi), et que même si j'ai une belle gueule, il est difficile de faire l'impasse sur mon âge :mrgreen:

@Terrigan, tu as peut-être été étonné que je ne réagisse pas à ce sujet qui pourtant (tu t'en doutes) me trotte aussi dans la tête. En fait, je n'ai pas totalement un avis parce que je ne peux pas comparer un avant et un après. Avant (jusqu'à la trentaine), j'avais des histoires mais j'étais pas très joueur, il se passait ce qu'il se passait, quoi. Je n'avais jamais branché une fille dans la rue. J'ai commencé après, justement. Du coup, je ne peux pas comparer.

Du coup, je trouve qu'il est assez difficile, dans mon expérience (et dans mes échecs), de savoir ce qui tient à mon âge ou pas. Je suis plutôt porté sur les jeunettes et toutes mes dernières avaient entre 20 et 25 ans. C'est le cas des 4 dernières. Au demeurant, pour 2 d'entre elles, c'étaient des vraies relations et elles auraient voulu plus. Si j'avais voulu d'ailleurs, on serait encore ensemble, c'est moi qui ai mis le ola.

Je dis pas ça pour me jeter des fleures, mais parce que c'est intéressant de voir qu'une fille de 21 ans (la première de cette série) n'avait aucun problème à se projeter loin avec moi et ne supportait pas que je lui fasse comprendre que notre relation avait une date de péremption.

Maintenant, à l'extrême inverse: depuis 2/3 semaines, je me suis remis à faire du SPU. J'ai pas choppé grand chose. Je suis long à mettre en route, à revenir dans le flow, ça demande un coup de pied permanent et violent jusqu'à ce que je retrouve mon aisance et je multiplie les approches avortées. En fait, surtout, je bloque, et j'ai remarqué qu'un élément qui me fait énormément bloquer, c'est mon âge: JE me mets une barrière. Je me sens pas légitime et j'ai l'impression que, là où ce que je fais aurait été normal à 25, l'est pas maintenant.

Alors le truc c'est que, me mettant dans ces conditions, je me sens peu à l'aise lorsque je me lance. Un peu l'impression d'être le vieux pervers désespéré. Ce que je ne suis pas, car si je voulais j'aurais pas mal de numéros de téléphone à appeler pour un plan cul, mais c'est dans ma tête. C'est con, mais il y a cette idée quelque part.

Alors je ne sais pas si c'est normal ou pas de le faire, mais en tout cas aucune fille ne m'a repoussé en raison de l'âge, mais il est évident que je me suis bloqué par moi-même.

Après, bon. Une fois que ceci est dit ? Je crois que pour toutes les filles, l'âge est un enjeu et il est inutile de se mentir à ce propos là. Mais je crois aussi que c'est à double tranchant dans tous les sens. Je veux dire par là que beaucoup de filles sont sincèrement plus attirées par plus vieux qu'elles, et même pas mal plus vieux. L'âge peut être discriminatoire pour nous (pour certaines c'est pas possible), mais il l'est aussi pour les petits jeunes mecs (par rapport à des filles qui cherchent de l'expérience, une certaine force de l'âge).

Je vais dire un truc qui va m'en aliéner beaucoup ici ( :mrgreen: ) mais quand je vois les jeunes gars de vingt ans, je les trouve souvent infantiles et en discutant avec certaines filles, je m'aperçois qu'elles ont le même sentiment. Attention, ce n'est évidemment pas systématique. Mais je crois sincèrement qu'autour de la vingtaine, il y a un décalage énorme, entre filles et garçons, au niveau de la séduction, au niveau de la maturité dans les rapports homme-femme. Il suffit de voir comment les uns et les autres s'habillent. 70% des gars ressemblent encore à des collégiens. Ce n'est pas étonnant. À 12, alors que la jeune fille va se maquiller avec le rouge à lèvre de maman, le jeune gars joue sur sa paystation. À 15 ans, c'est encore un peu comme ça. Et à 18, c'est ... Encore un peu comme ça.

Bref, tout ça pour dire: Nous les vieux cons avons une vraie valeur ajoutée à apporter, qui peut faire mouche sur certaines, et qui est même essentiel pour certaines. Alors après tout ça joue, évidemment, selon la manière dont on se positionne par rapport à notre tranche d'âge propre. Quand je regarde les gars de mon âge, j'en vois aussi encore énormément qui se sappent comme des merdes, qui ne se soignent pas du tout, qui laissent le bide dépasser la limite de l'acceptable. Qui deviennent chiant et s'amusent pas, etc. etc.

Bref, à mon avis, c'est surtout qu'à cet âge là, la réussite avec les femmes dépend de plus en plus de ce qu'on fait de nous-mêmes. Je trouve ça plutôt rassurant.

Pour moi il n'y a pas à chercher très très loin au final. Assumer son âge, en cultivant une certaine classe, tout en gardant un côté funky (celui que, justement, ceux de notre âge tendent à perdre) = mélange gagnant. De mon côté, faut dire que j'ai un côté bad boy qui fait qu'on m'assimile difficilement au classique gars de 35 ans. C'est comme ça, j'adore encore et toujours faire la teuf, me mettre une race de temps en temps, et je m'habille sur un mélange classe/what-the-fuck. Je crois que ça joue beaucoup.

Maintenant, encore une fois, difficile de dire ce qui joue vraiment. Quand je vais draguer des filles dans la rue, et qu'elles me rejettent, est-ce parce qu'elles aiment pas ma trombine, parce que je m'y prends mal, ou parce que je deviens moins frais que les jeunes apollons qui trainent en boite ? Je sais pas ... Puisqu'une fille ne dira que très rarement la raison de son "Non".

Mais bon. Hier, en sortant de l'institut où je bosse, j'ai branché une magnifique blonde, qui doit avoir dans les 23/24 ans. L'affaire me semble bien partie. Alors, je me dis que j'ai encore moyen de faire et m'amuser :D
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 29.07.12, 17h27 par Olfff
  • [0] Merci ! :) le 30.07.12, 01h09 par Terrigan
  • [+1] Intéressant le 16.11.14, 19h43 par Onmyoji
Est-ce que je t'ai dis
L'histoire de cet homme
Qui voulait tout
Des femmes, de l'opium...
edit: hey Kero, tu as posté en même temps que moi sur un sujet qui commençait à prendre la poussière. Les grands esprits se rencontrent!

Là je dois bouger de mon ordi je lirai ta réponse un peu plus tard


Oui sans doute, il doit y avoir des craintes que je renvoie. Mais:
FreeMan a écrit :Des fois c'est lié à des attitudes et à ta manière de communiquer, si tu es trop sérieux et calme tu va être catégorisé comme vieux.
Par contre si tu es enthousiaste et que tu te lâches, tu seras plus en phase avec les jeunes de moins de 25 ans.
A part que si tu es enthousiaste et que tu te lâches, tu seras vu comme un attardé mental.

En tout cas c'est ce que je ressens alors je vais arrêter de me prendre la tête et changer mon attitude pour faire comme je le sens, m'amuser, et si ça ne plait pas à ma cible à la limite c'est pas mon problème.

Toutes les filles ont déjà couché avec un mec de leur âge qui était nocif pour elles ou tout simplement naze. Elles ont fait le mauvais choix. Si je peux être positif ou pas trop naze pour elles et qu'elles ne veulent pas de moi c'est un mauvais choix aussi. Mais franchement c'est pas mon problème.

Quant à moi je me suis fait rejeter des millions de fois par des jolies filles d'une vingtaine d'années, et ça continue, et ça va continuer, entre temps j'ai changé mais ça ne change pas vraiment le fait qu'en tant que personne (même pas en termes d'attraction) je n'arrive pas à plaire à toutes les filles que je veux.

Et quelque part aussi c'est pas forcément un problème. A moi de décider ce qui est un problème et ce qui ne l'est pas.

ça fait un moment que ce post a été lancé et franchement à le relire, et en faisant le parallèle avec d'autres choses me concernant, je suis sidéré par la douleur que me procure le fait d'être constamment jugé ou dans le meilleur des cas évalué par les filles.

Même le message de Wild at Heart m'a blessé, vous vous rendez compte? Pourtant c'était pas méchant et j'ai essayé d'être soft dans ma réponse, mais j'ai eu l'impression qu'une sorte d'ambassadeur de l'injustice féminine était venu perfidement me courrir après sur FTS et sur MON post :mrgreen:

Je ne veux plus de ça. Et je ne peux pas les empêcher de juger dans tous les sens, je ne changerai pas la nature humaine. D'ailleurs je n'en ai pas besoin, certains s'en accommodent très bien! Et donc je décide que ce qu'elles pensent de moi n'est plus un problème.

Par ces motifs,

CASSE ET ANNULE l'image que les filles ont des hommes et de moi-même,
Renvoie l'affaire à leur conscience, si elles en ont une.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 15.10.12, 21h32 par blackkk
Pour bien aimer les femmes il faut aimer le monde.
Car les femmes ne sont qu'une infime partie du monde
Nous aussi d'ailleurs...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 02.08.12, 02h54 par Terrigan
Est-ce que je t'ai dis
L'histoire de cet homme
Qui voulait tout
Des femmes, de l'opium...
Terrigan a écrit :ça fait un moment que ce post a été lancé et franchement à le relire, et en faisant le parallèle avec d'autres choses me concernant, je suis sidéré par la douleur que me procure le fait d'être constamment jugé ou dans le meilleur des cas évalué par les filles.
Attention: ceci est une réalité générale, pas spécifiquement liée à l'âge. Lorsqu'on ne drague pas activement, on se protège largement de tout jugement/impression de jugement, alors que si on est actif, on prend évidemment le risque d'être confronté à une réalité qui n'est pas nécessairement celle qu'on croyait. Mais ceci est vrai à 20, 30, 40 ans.

Chacun, dans son coin, focalise sur ce qui fait ses blocages propres et surtout en fonction de sa perception de lui-même.

Le mec pas très grand va bloquer là dessus.

Le mec pas superbement beau va bloquer là dessus.

Le mec qui a dépassé la trentaine va bloquer là dessus ... Et ainsi de suite.

Mais le problème dans tout ça vient quand même avant tout du soi. À tout âge on peut avoir des complexes bloquants, ce n'est pas spécifique à toi ou moi en raison de notre grand âge avancé.

Au demeurant, au niveau du game, pour moi le fond du truc, c'est d'assumer totalement et retourner la situation, par rapport à la fille. Au lieu de lui laisser le temps de nous dire qu'on est peut-être un peu vieux pour elles, on lui fait comprendre qu'elle est peut-être trop jeune. Je l'ai sorti il y a quelques soirs à une fille, et bordel, t'imagine pas l'effet que ça lui a fait. Ça fait une barrière d'enfer, ça l'oblige à se qualifier, bref.

Il faut assumer que c'est totalement légitime et que c'est pas nous qui sommes en demande d'elles, mais elles qui ont tout intérêt à vivre un truc avec nous.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Tout à fait ! le 02.09.12, 15h36 par Terrigan
  • [+1] Constructif le 02.09.12, 17h33 par Hydrogene
  • [+2] Constructif le 06.09.12, 13h14 par Blusher
Est-ce que je t'ai dis
L'histoire de cet homme
Qui voulait tout
Des femmes, de l'opium...
kero a écrit :pour moi le fond du truc, c'est d'assumer totalement et retourner la situation, par rapport à la fille. Au lieu de lui laisser le temps de nous dire qu'on est peut-être un peu vieux pour elles, on lui fait comprendre qu'elle est peut-être trop jeune. Je l'ai sorti il y a quelques soirs à une fille, et bordel, t'imagine pas l'effet que ça lui a fait. Ça fait une barrière d'enfer, ça l'oblige à se qualifier, bref.
Héhé c'est là que je retombe sur une de mes vielles habitudes trop laxistes: au lieu de dégainer le premier et de disqualifier gentiment la fille j'essaye d'éviter "les sujets qui fâchent" mais c'est complètement contreproductif parce que:
--> d'une part les sujets qui fâchent avec un peu d'humour ça n'existe pas,
--> et d'autre part quoi qu'il arrive, les "sujets qui fâchent" la fille les aborde tôt ou tard !!! :lol:

Miam, encore de quoi perfectionner mon game. Tout cela est assez fin et on ne cesse pas de récupérer des détails dont on connaissait l'existence mais qu'on ne mettait pas au premier plan de sa conscience et de ses attitudes, pour une raison X ou Y...
Pour bien aimer les femmes il faut aimer le monde.
Car les femmes ne sont qu'une infime partie du monde
Nous aussi d'ailleurs...
Alors, j'ai 33ans, 34 dans 8 jours et je ne vois pas du tout ou est ton problème...Je n'ai aucun probleme à draguer les filles de 18 à 35ans. Il y a un an, j'ai du mettre un vent à une fille de 17, 2 de 18 dans la meme soirée... Ma copine en a 21...

Ton âge, c'est une donnée à gérer évidement, mais elle ne te limite que très peu et y accorder trop d'importance est vraiment contreproductif...

Moi, je le gère toujours de la même manière....D'abord, je ne parle pas de mon âge, je m'efforce de générer de l'attract et de devenir maître du cadre de l'interaction...Puis à chaque fois qu'on me demande mon âge, je reponds "tu me donnes combien?" La réponse qu'on me donne c'est généralement 27ans, je fais un peu plus jeune, ou on veut que je fasse plus jeune ,)

En fait, à chaque fois qu'on te demande ton age, on t'envoie un IOI. Si la fille se prononce sur ton âge, elle te transmet aussi sa projection et tout ce qui t'interresse c'est pas ton âge, c'est sa projection, non?

Quand elle t'a répondu, tu ne luis donne pas ton âge, tu lui demande son âge. En général, elle te renvoie la question "et toi tu me donne combien?", Alors tu augmentes ton game, tu deviens très joueur, tu as le droit de la regarder dans les yeux, de la toucher, de la faire tourner sur place, de lui demander de lever la tête, de sourire, de te montrer ses dents, de te moquer d'elle, après tu la laisse dans l'expectative de ta réponse et tu lui donne toujours un âge légèrement plus vieux, elle rectifie immédiatement en général, les filles veulent faire plus jeune....

Et la tu embreilles, tu la neg à mort, tu te moques d'elle, tu lui dis que c'est une toute petite fille, tu laisses sous entendre que tout est impossible entre vous car ELLE est trop jeune, trop immature, trop dans les poupées et les dessins animées....
Sa réaction est alors de vouloir "faire la grande" et elle va te demander ton âge, tu le lui donnes en lui disant que c'est bien la preuve que tout est impossible.
En général, comme tu t'es moqué d'elle outrancièrement, elle te renvoie la balle et attaque, ne prends pas ses attaques au sérieux, rigoles, souris, dis lui qu'elle y va fort, que tu ne la croyais pas aussi culottée...Pas avec autant d'assurance...

En gros, au lieu de reculer, tu fais 10 bonds en avant. Vous vous êtes mis d'accord sur le fait que malgré votre différence d'âge vous êtes tout à fait sexuellement compatible...Ton âge, n'est plus un probleme, c'est devenu une private joke et tu n'as jamais été aussi proche de son lit.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Constructif le 11.09.12, 14h58 par Blusher
  • [+2] Like ! le 11.09.12, 18h41 par kero
  • [+1] Merci ! :) le 14.09.12, 14h33 par Spring
  • [+1] Merci ! :) le 14.09.12, 16h43 par Terrigan
  • [+1] 100% d'accord le 19.09.12, 17h38 par Sinatracation
  • [+2] Constructif le 24.09.12, 11h17 par FreeMan
  • [+1] Bonne idée ! le 18.11.12, 15h25 par magdanse
  • [+1] Yesssss! le 13.11.14, 17h34 par Sophomorex
  • [+2] Intéressant le 16.11.14, 20h23 par Onmyoji
Je déterre ce topic pour mettre mes idées en ordre par rapport à ma réalité toute personnelle.

Il y a d'autres posts qui traitent de ce sujet. Je laisse à leurs auteurs la liberté de tirer leurs propres conclusions.

Moi j'essaye d'avancer, et pour ce faire je vais citer ici une intervention de Sophomorex qui vient de ce post: Séduction et écart d'âge

@Sophomorex: merci encore pour ta contribution. Je te cite en bidouillant un peu ta prose, pour synthétiser, et je l'espère, sans jamais dénaturer ton propos.
Sophomorex a écrit :Je pense être peut-être à même de fournir des éléments de réponses. J'ai donc 20 ans et ne suis sortie qu'avec des hommes (beaucoup) plus âgés. L'avant dernier en date avait 51 ans..

Déjà il me semble que toutes les femmes de 18/25 ans ne soient pas attirées par les hommes plus âgés. Autour de moi en tout cas, je suis la seule de mes amies dans ce cas.

Ce qui me rebute:

Il est arrivé plusieurs fois que je me fasse draguer par des hommes d'un âge qui ne m'aurait pas gêné outre mesure, mais leur comportement m'a fait partir en courant.

En résumé: l'homme qui débarque comme un cheveu sur la soupe, et qui sexualise trop tôt, trop fort, hors-contexte, sans me demander mon avis, juste parce qu'il en a envie. Et qui fait donc son sketch tout seul face à moi, comme un autiste...

Mention spéciale à un homme que je connaitrais déjà et qui aurait un statut neutre, asexué, par exemple l'ancien prof


Il y a aussi des points communs avec le père (allez on y arrive ! (rires)) qui peuvent faire tout foirer. Que ce soit dans le fossé générationnel, des traits physiques similaires, etc, ça peut faire penser trop au père et là c'est mal barré... (car on ne cherche pas à remplacer le père, on en a déjà un bien présent et ça suffit !)

A mon avis, ça ne peut vraiment marcher que quand les deux partenaires sont "atemporels". ça me fait penser que j'ai horreur de sortir avec un homme qui essaie de m' "apprendre la vie", qui sait tout sur tout, qui a tout vécu, c'est agaçant et ça ne fait que me rappeler mon âge encore et encore (d'ailleurs j'ai du mal avec les hommes qui en font une montagne ! bien que l'homme qui ne s'en soucierait pas du tout soit susceptible d'être flippant à mes yeux...).

D'ailleurs j'adore qu'il y ait un échange à double-sens, comme faire découvrir de nouvelles choses à mon partenaire, que ce soit sur le plan culturel ou sexuel.

Et on en arrive à ce qui séduit:

Ce qui me séduit :

Dans tous les cas, je préfère être celle qui fait le plus d'allusions. C'est un principe.

Si je sens qu'il a envie de se faire une petite minette, c'est même pas la peine.

Il faut que je sois mise en confiance, qu'il me fasse comprendre que je vaux autant voire plus qu'une femme de son âge, que j'ai la maturité de cette dernière (ou presque) mais un corps jeune qui le rende fou (c'est vraiment une sensation délicieuse que de se sentir si spéciale, de voir leurs yeux briller comme ne le feraient pas ceux d'un homme de mon âge et de les voir s'appliquer à bien faire).

Les hommes plus âgés dénotent de ceux de mon âge par leur charisme.
Il y a énormément d'admiration derrière.

Par exemple, Avec le recul, je me rends compte que plusieurs étaient dans l’enseignement donc la déformation professionnelle d'en mettre "plein les yeux" et d'entretenir cette démagogie, cette domination intellectuelle...

Ensuite, leur expérience joue énormément.
On crée forcément des liens plus forts avec quelqu'un qui sait sur quel bouton appuyer pour nous faire grimper aux rideaux. Et plus on les fréquente, plus on engrange une part de leur expérience, de leurs petits trucs qui font la différence. C'est enrichissant.

Aussi, le côté indépendant, accompli, apporte beaucoup.

Et dans la foulée on peut savourer une expression ajoutée dans la même phrase et qui s'en rapproche: le côté "maître de sa vie". ça s'en rapproche mais ça ouvre tout en finesse la thématique de l'image dégagée par l'homme.

[Bonus ruse:] J'ai remarqué que je préfère avoir l'impression d'être la première femme de sa vie avec qui il a une grande différence d'âge plutôt que de voir que c'est une habitude/un critère chez lui, ça me refroidirait tout de suite !

Voilà je pense que c'est à peu près tout
I] Analyse

Par rapport à ça on peut retenir plein de choses, mais il faut aussi garder en tête que c'est le point de vue d'une seule personne.

Moi je trouve ça passionnant car ça permet d'avoir un regard réaliste et pas rageux pour deux sous sur ce besoin des femmes de se sentir uniques et valorisées.

Oui c'est un peu narcissique, en tout cas je le vois comme ça, mais c'est un élément à prendre en compte et avec lequel on peut jouer, au lieu de se dire dans son for intérieur "putain mais si elle veut se sentir unique elle a qu'à se bouger pour ça!"
Bah non c'est quelque-chose qui se fait à deux, et la façon dont le mec se comporte, ce qu'il montre de lui-même et l'image de la façon dont il voit la fille, sa façon d'exprimer cette image, c'est important!

On peut noter aussi le paradoxe passionnant entre deux idées contraires:
- L'horreur d'avoir la sensation d'être face à un homme qui s'amuse à "apprendre la vie"
- Le plaisir et l'intérêt face à un homme qui montre que sa propre expérience est là, qu'elle est solide, stable, et surtout qu'elle est une source potentielle de bonheur à deux.

Je ne dirai rien de spécial sur le petit coup de ruse "c'est la première fois que je fais connaissance avec une fille de ton âge". Je crois que ça se passe de commentaires.

II] Ouverture
Sophomorex a écrit :toutes les femmes de 18/25 ans ne soient pas attirées par les hommes plus âgés.
Hé oui. Et ça brouille les pistes.

Mais ça ne change rien au fait que certains hommes de 35-40 ans sont à l'aise avec les filles de 18/25 ans, comme le montrent les témoignages de certains sur ce post et sur d'autres.

Et donc, pour les hommes qui comme moi galèrent avec les filles de cette tranche d'âge, je trouve qu'il y a autre-chose que ce que Sophomorex nous dit ici. Autre chose que l'adaptation à ce fossé générationnel.

:idea: Le niveau général d'attraction d'un homme.

Bah oui, si on galère avec les filles de notre âge, ça ne risque pas de se passer mieux en rajoutant un fossé de 15 ans!

Chaque rencontre est un mélange de "qui se ressemble s'assemble" et de "les opposés s'attirent". Mais à un moment si on entasse trop de différences, pour que la connexion se fasse il faudra
- un talent fou
- ou alors le coup de chance de tomber sur la fille qui dira "miam ça a l'air bizarre mais je prends quand-même".

Et ce talent fou, si on se sent en échec et si on se pose des questions, ça signifie nécessairement que pour le moment on ne l'a pas!

D'ailleurs, un mec de 35-40 ans qui est en perte de vitesse, qui souffre de vieux défauts, de vielles limites, de vieux blocages, il sera peut-être plus en confiance avec une fille de son âge. Et elle se sentira peut-être plus en confiance par rapport à lui.

A ce sujet je ne peux que rappeler les principes psychologiques de la zone de confort et de l'homogamie.

Le sens de ces principes c'est que moins on est en réussite, moins on est en confiance, moins on est apte à sortir de notre zone de confort et de notre catégorie. Et quand on le fait ça paraîtra toujours forcé, bizarre. Dans mon cas personnel : "pas fun"

Image Le bon vieux "il faut boxer dans sa catégorie" ne s'applique pas de la même façon à tout le monde.
Le champion il peut aller taquiner des boxeurs des autres catégories, ça ne lui pose pas de problème.

De son côté le mec en construction, reconstruction ou en perte de vitesse, dès qu'il sort de sa catégorie, il se fait ramasser. Les plus lourds tapent trop fort, les plus légers sont trop vifs...

III] apparté chiante

Apparté chiante, mais nécessaire: FTS ne remplace pas, ne remplacera jamais une psychothérapie.

Il y a des démons intérieurs dont on s’accommode comme on peut à 20 ans, et les gens mettent ça sur le compte de la fougue de la jeunesse, mais à partir de 30 ça devient glauque et invalidant.

Pour certains trentenaires, il y a donc peut-être un travail à démarrer ou à finir de ce coté-là.

C'est important pour les filles de voir de la propreté et de la bonne santé chez les hommes qui s'intéressent à elles.

Alors à l'heure de la calvitie, des poignées d'amour, des rides et des dents abîmées, si en plus la santé mentale est vacillante, forcément ça ne donne pas faim...

Je profite de ce sujet pour revenir sur ce post qui est le mien:
Quand je relis certains passages que j'ai écrits ici, je suis mort de rire...
(Paye ton loser psychorigide...)

CONCLUSION

Je ne vais pas re-dérouler tous les éléments qui rendent un homme séduisant, et donc à l'aise et congruent avec les femmes.

Je note juste que les mecs de 35-40 ans gagneront à se mettre à l'aise et en accord avec eux-même, et ENSUITE il y aura une plus grande sensation d'aisance entre les filles de 20 ans et eux.

A l'aise et en accord avec eux-même, notamment par rapport à la spécificité de leur âge, à savoir les conséquences de leur passé, et leur mode de vie actuel et ses contraintes / points noirs.

A l'aise, enfin, par rapport au plaisir et à cette délicieuse invitation à aller plus loin qu'ils apportent à une fille, quel que soit son âge, dès les premiers moments de la rencontre.

Sinon en effet on peut toujours aller comparer nos blessures et nos regrets avec des filles de notre âge, qui en ont aussi de leur côté. Et encore, les plus intéressantes sont au clair par rapport à ça...
Pour bien aimer les femmes il faut aimer le monde.
Car les femmes ne sont qu'une infime partie du monde
Nous aussi d'ailleurs...
Terrigan, archéologue professionnel depuis Novembre 2014.









Promis, un post plus constructif devrait suivre ^^
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Yep ! :) le 13.11.14, 14h07 par Terrigan
En fait je comprends pas votre problème, peut être parce que mon cadre professionel me fait de toute manière cotoyer des gens automatiquement plus jeune, peut être parce que j'ai tendance a avoir un profond mepris pour ma generation (la x) qui est la dernier generation de cry baby couch potato ou simplement que comme je considere 95% de l'humanité comme crétine je vois pas trop la disctinction entre les 20/30/40 aire sur ce coup la ..

Toujours est il que pour ma part je sors pour la première fois de ma vie avec des gens de mon age..

Bha oui 17 + 18 = 35 ans donc techniquement ça passe .

ET j'ai jamais eu autant de problemes ou de petage de burnes qu'avec les trentenaires je tolère pas trop les desirs de credibilité et les us et coutumes de cette caste là (mariage, enfants, catechisme, bien montrer qu'on a reussi sa vie bla bla bla) . Je dis pas que c'est le cas de toute et y'en a des vachements cools mais elles sont rares et convoitées.

Pour ce qui est de mon age, je fais mes 35 ans et visiblements ça fait kiffer les 20aires (mais je dois avouer que je pense que c'est relativement nouveau qu'elles s'interessent aux gens plus agés , j'avais moins de succès y'a 5 ans par exemple, là comme disais blucher, faut quasiment les tenir à distance avec une fourche.)

Pour resumer, si t'a un probs avec les filles de 20 ans, c'est sans doute plus parce qu'elles sont connes/chiantes , ce qu'on peut être a tout age très facilement) que parce qu'elles ont 20 ans ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Lis le BonneGueule Book le 13.11.14, 16h22 par Blusher
Tulpa a écrit :En fait je comprends pas votre problème, peut être parce que mon cadre professionel me fait de toute manière cotoyer des gens automatiquement plus jeune
Plus jeunes, et j'ajouterai moins cons (stéréotypés?), pour faire écho à la suite de tes développements.

De mon côté mon cadre professionnel et géographique sont un malus là où les tiens sont un bonus. C'est un fait.

Tu en as déjà parlé sous la thématique générale du "lifestyle" et j'ai globalement à l'esprit ce que tu en dis.

Et donc en ce moment je n'en suis plus à pester contre la connerie humaine, ni à bouillir de rage contre mes choix de vie, et je continue pour le moment avec les cartes que j'ai en main, car j'ai mes objectifs et un certain intérêt réaliste à ne pas tout plaquer et refaire à nouveau une reconversion professionnelle dans un cadre plus cool, genre boulot dans le monde de la nuit ou animateur dans un centre de vacances.

J'en suis plus à faire les petits réglages qui vont bien pour les choses sur lesquelles j'ai une prise.

PS: j'ai bien rigolé sur ta vision des trentenaires... :blbl:
Pour bien aimer les femmes il faut aimer le monde.
Car les femmes ne sont qu'une infime partie du monde
Nous aussi d'ailleurs...
en fait je pense qu'on sterotype toujours le milieu qu'on comprends pas/dont on a pas les codes pas le plus petit denominateur commun desagreable, toi les 20aires, moi les 30aire.

Je parle pas du tout de reconversion, juste d'un vision plus globale , les 20 aires dans ta boite sont pas les mêmes que je croise (et on croise sans doute pas les mêmes trentenaires) plutot que te dire que t'as pas de succes avec cet age, regarde le type de nana que c'est, regarde le type de nana que tu recherches et va là ou elles sont . Et t'en trouvera des comme tu les aimes de 20 à 60 ans!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 13.11.14, 15h33 par Terrigan
Le bon vieux "il faut boxer dans sa catégorie" ne s'applique pas de la même façon à tout le monde.
Le champion il peut aller taquiner des boxeurs des autres catégories, ça ne lui pose pas de problème.

De son côté le mec en construction, reconstruction ou en perte de vitesse, dès qu'il sort de sa catégorie, il se fait ramasser. Les plus lourds tapent trop fort, les plus légers sont trop vifs...
Le rapport entre la boxe et la séduction??
Juste l'expression je pense.

Et aussi qu'il faille taper sur les filles pour qu'elles disent oui, c'est bien connu ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pas drôle le 13.11.14, 18h24 par Blusher
Tu n'as rien dénaturé Terrigan, c'est bien fait ;)
Terrigan a écrit :C'est important pour les filles de voir de la propreté et de la bonne santé chez les hommes qui s'intéressent à elles.

Alors à l'heure de la calvitie, des poignées d'amour, des rides et des dents abîmées, si en plus la santé mentale est vacillante, forcément ça ne donne pas faim...
Comment ai-je pu oublier ce point ! Bien évidemment, une des raisons (que je suis à même d'expliquer) pour laquelle je ne sors pas avec des gens de mon âge c'est qu'ils ne savent pas (pour la plupart) s'auto-gérer et donnent encore leur lessive à faire à leur mère quand ils ont déjà réussi l'exploit de quitter le cocon familial... Savoir "tenir sa maison" est juste un atout majeur (dit comme ça, ça fait bizarre mais vous comprenez l'idée, pour faire court : pas de serviettes de bain humides roulées en boule (rires) ou d'alimentation constituée uniquement de sandwich franprix).

Les hommes plus âgés sont également censés être plus responsables (c'est d'ailleurs pour ça qu'on se sent sauves avec eux) donc capote obligée. ça me fait penser à des exs divorcés qui, en parlant de leur période ante-mariage, me sortaient une excuse pourrie du type "à mon époque ça existait pas").

Pour ce qui est de l'entretien physique, bien entendu ça joue énormément. Il faut quand même qu’il y ait un lien entre les cibles que l’on devrait fréquenter en théorie (les 20enaires pour le coup) et les cibles qu’on choisit (40/50naires). Dans mon cas, j'aurais eu du mal sans cet aspect, ils étaient soit obligés d'être en forme à cause de leur profession soit c'était en loisir (je dois avouer que quand c’était en loisir, j’ai souvent perçu qu’ils se plaignaient d’une baisse de motivation par rapport aux années antérieures, c’est dommage à entendre).

Quand on a des sentiments, les petits "défauts" ne posent pas forcément de soucis, un peu de ventre, des cicatrices, des rides, des vergetures (sur une femme), je trouve ça beau, ça fait partie de la personne, c'est des marques de la vie, et à un moment donné on est trop vieux pour être complexé/timide… Mais l'haleine fraîchement mentholée c'est un incontournable ;).

Je dois avouer que si demain je tombais sur un homme plus âgé, métrosexuel, charismatique et qui sache divinement bien se saper (jamais rencontré encore), ce serait inthepocket direct (rires).
Terrigan a écrit :Je note juste que les mecs de 35-40 ans gagneront à se mettre à l'aise et en accord avec eux-même, et ENSUITE il y aura une plus grande sensation d'aisance entre les filles de 20 ans et eux.
C’est clair qu’il faut se connaître, s’aimer soi-même et connaître sa valeurs/particularisme avant de vouloir séduire autrui, ça vaut pour tous les âges mais quand il y a une grande différence d’âge, il est essentiel de se mettre d’accord sur ce qu’on chercher et sur ce qu’on veut ! ça épargnera des souffrances inutiles.
Terrigan a écrit :On peut noter aussi le paradoxe passionnant entre deux idées contraires:
- L'horreur d'avoir la sensation d'être face à un homme qui s'amuse à "apprendre la vie"
- Le plaisir et l'intérêt face à un homme qui montre que sa propre expérience est là, qu'elle est solide, stable, et surtout qu'elle est une source potentielle de bonheur à deux.
Tout réside effectivement dans les paradoxes, c’est pour ça que c’est aussi pimenté et excitant comme type de relation ! Parce que c’est (souvent) un peu impossible aussi… Interdit, tabou...
Terrigan a écrit : [Bonus ruse:]
Hééé, il n’est pas question de ruser (rires), c'est juste pour y voir plus clair, fais-en bon usage ! :p
Terrigan a écrit :ce besoin des femmes de se sentir uniques et valorisées.

Oui c'est un peu narcissique
Je sais pas si c'est narcissique mais tu as mis le doigt dessus. Il faut qu'on se sente uniques et valorisées. Et moi je suis fatiguée d'être toujours celle qui influe de l'énergie pour rendre la relation trépidante (comme lui faire un chemin dans tout l'appart jusqu'au lit avec des bougies et des trucs niais qui nous font tous les deux éclater de rire). Parfois c'est agréable de se reposer sur l'autre, qu'il soit fasciné, que ce soit lui qui fasse en sorte de rendre l'instant mémorable.

C'est pas agréable à entendre mais il ne faut pas chercher, ça te tombera dessus quand tu ne t'y attendras pas. Je ne pense pas que les endroits "favorables" type milieu de la nuit ou club med soient vraiment une bonne idée, c'est déjà se limiter (même si c'est ciblé). La dernière rencontre que j'ai faite avec un homme de 47 ans c'était dans le train. On a parlé tout du long, à la fin il n'a pas osé me demander mon numéro, j'ai collé mon téléphone avec mon numéro à la vitre et ça s'est fait comme ça.
Blusher a écrit :Le rapport entre la boxe et la séduction??
On se prend des coups si c'est mal fait :p
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 14.11.14, 23h56 par Terrigan
C’est clair qu’il faut se connaître, s’aimer soi-même et connaître sa valeurs/particularisme avant de vouloir séduire autrui, ça vaut pour tous les âges mais quand il y a une grande différence d’âge, il est essentiel de se mettre d’accord sur ce qu’on chercher et sur ce qu’on veut ! ça épargnera des souffrances inutiles.
Et ben, et c'est une fille de 20 ans qui nous le dit :D

Savoir observer nos propres barrières, nos réactions émotionnelles, reconnaitre nos faux semblant, ce qu'on assume pleinement et ce qu'on fait semblant d'assumer, avoir de l'empathie pour nous même, reconnaitre nos points forts, mesurer ce qui empêcherait vraiment et objectivement de draguer cette jeune fille de 20 ans aux yeux verts magnifiques et qui pétille quand elle te parle.
Tout ça c'est l'alpha et l'oméga de la relation à autrui.
Répondre