Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Note : 242

le 25.03.2016 par Jsh

156 réponses / Dernière par LuxLisbon le 06.05.2016, 20h35

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
J'ai eu le cas ce soir...

Une nana très jolie, mais qui m'accueille en petite tenue dès le deuxième rendez-vous. DAMN.
1er RDV très bon feeling, on se chauffe pas mal, préli mais on ne fait pas l'amour. Mais on retient surtout qu'il y a un excellent feeling et qu'on veut prendre notre temps bla bla.
2nd RDV de façon impromptue, elle m'appelle pour me dire de venir chez elle, m'appelle sur la route pour me lancer un "t'as ramené des capotes"... Sans avoir parlé de sexe avant, sans aucun contexte.

J'ai toujours vu le sexe comme une affaire de feeling, d'interactions, d'attraction, de jeu, et certainement pas comme un truc marchand. Sinon, j'irai voir une prostituée cela me ferait le même effet.

Ce décalage survient quand il y a une différence de besoins (elle voulait ouvertement du cul mais je ne l'ai bien compris qu'en arrivant face à sa lingerie savamment choisie, alors que je voulais une bonne soirée et pourquoi pas du sexe de façon plus spontanée).
Un différentiel d'image aussi, entre la fille à l'image un peu douce que j'imaginais potentielle petite-amie à l'issue du premier RDV - oui j'ai un faible pour les filles discrètes et douces..., et l'amazone qui verbalise son désir au maximum du second RDV... Tout ça en deux jours, il y a de quoi perdre le nord.

Aussi, une fille trop needy sexuellement, c'est juste pas excitant dans un contexte non festif, non alcoolisé ou de rencontres où un certain attachement se crée par la communication. Elle disait être attachée, je commençais à l'être aussi, là il n'y a clairement plus rien.

Un peu de résistance mesdames s'il vous plaît, même si vous êtes en jachère depuis un moment.

Et c'est dommage pour cette fille qui me plaisait clairement mais qui s'est disqualifiée, tant sexuellement que sur le relationnel. Du fuis moi je te suis, suis moi je te fuis dans sa plus simple expression.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Très intéressant le 19.04.16, 01h22 par Jsh
Rapidement, est ce que tu crois que c'est le sexe en lui même ou tout simplement le décalage entre ce que tu attendais et ce qu'elle attendait ?

Genre si elle avait couché avec toi la première fois à l'issue des préliminaires, quand tu étais dans le mood, ca t'aurais autant gêné ? Elle aurait perdu son image lisse de fille "bien" avec qui tu envisages quelque chose de la même manière ?
Et c'est dommage pour cette fille qui me plaisait clairement mais qui s'est disqualifiée, tant sexuellement que sur le relationnel
La disqualification sexuelle c'est par son côté "je t'accueille en petite culotte" alors que c'est pas le délire ou son côté amazone - tres libéré qui joue ?

Desolee pour toutes les questions, ca m'intéresse ^^

--
Édit :
Un peu de résistance mesdames s'il vous plaît, même si vous êtes en jachère depuis un moment
J'ai mis +2 à ton post parce que je trouve ça effectivement très intéressant et dans le sujet, en témoignent mes questions. Par contre ce que j'ai quoté, j'adhère vraiment pas. Je trouve que ça fait jugement de valeur un peu limite, mais c'est peut être juste ma perception. La résistance s'oppose à la facilité pour moi, et rapide /= facile .
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] J'allais le dire le 19.04.16, 01h53 par MaryeL
  • [0] 100% d'accord le 19.04.16, 07h04 par Mr.Smooth
Ce n'est pas le sexe qui posait problème, plus le décalage.

Tu sais la pseudo idéalisation quand tu commences à t'attacher à quelqu'un ou en fait tu réalises que c'est trop sexuel, limite trash, trop rapidement. Ca manquait de subtilité, je ne me sentais pas maître de la situation en quelque sorte (et je suis assez dominant donc ça me gène ^^)

Voilà, si on avait couché ensemble au premier RDV je n'aurai eu aucun souci car le feeling était déjà créée pour un début de relation (d'ailleurs c'est moi qui était bien plus insistant sexuellement au premier rancard). Elle n'aurait absolument pas perdu cette image que j'avais d'elle car on aurait partagé un moment.


La disqualification c'est le côté amazone et petite culotte, et ce n'est pas la première fois que ça m'arrive. Mais c'est peut-être très personnel je ne sais pas.
Une fille qui manifeste son désir de façon trop ostentatoire et en total décalage SURTOUT AUX PREMIERS RENDEZ-VOUS, ça a un peu tendance à me déchauffer. Je trouve ça égoïste et anti-désir, si elle s'ouvre aussi facilement, quel est mon intérêt à vouloir la "dé-couvrir" ? C'est comme si je l'attendais nu derrière ma porte au second rendez-vous... Le mot est trouvé : inadéquation.

Certains hommes aiment être pris en main, mais ce n'est pas mon cas. C'est pour ça que le décalage apparaît aussi.

Après il y a plein plein d'autres facteurs...

Elle était un peu du genre étoile de mer, en attente, je caricature mais tu sais le genre de nanas qui ne caresse pas spontanément - et pas qu'au niveau du sexe, elle n'était pas très "bisous", cou, caresses etc.

Pour en avoir discuté avec elle, (elle se sentait gênée mais je lui ai dit mon ressenti), on a conclu que c'était un souci de compréhension, elle voulait me faire une surprise, me faire plaisir. Moi je l'ai pris comme un acte trop "libéral" et trop en décalage avec son image plus lisse que j'avais adoré. Je suis un peu déçu, dégoûté car on avait bien accroché, mais je l'ai laissé en plan chez elle en lui faisant la bise en partant. Je n'arrivais plus à profiter sereinement du moment...

EDIT
Pour le côté résistance, ce n'est pas le fait de ne pas coucher, mais surtout de ne pas se montrer needy et acquise, de conserver ce côté subtil, d'être dans le jeu de séduction, y compris au lit. Ce n'était pas un jugement de valeur ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Wow le 19.04.16, 10h21 par Lulla
Worthy a écrit : Pour en avoir discuté avec elle, (elle se sentait gênée mais je lui ai dit mon ressenti), on a conclu que c'était un souci de compréhension, elle voulait me faire une surprise, me faire plaisir. Moi je l'ai pris comme un acte trop "libéral" et trop en décalage avec son image plus lisse que j'avais adoré. Je suis un peu déçu, dégoûté car on avait bien accroché, mais je l'ai laissé en plan chez elle en lui faisant la bise en partant. Je n'arrivais plus à profiter sereinement du moment...
Wow t'es rude!.. Surtout qu'elle te disait le faire pour te faire plaisir..si ça se trouve ça lui a coûté un bras, et elle s'est dit 1000 fois qu'elle allait passer pour une salope à tes yeux, avant de finalement trouver le courage de le faire!..

Bon..ça n'enlève rien aux autres choses qui te "dérangent"...mais putain..c'est vraiment dommage!.. Même si je comprends bien aussi ton histoire de dé-couvrir... Ceci-dit..tu te doutes bien que même une fois à poil...il reste encore beaucoup...beaucoup....beaucoup à découvrir chez une fille ;) Et encore une fois..je trouve ça dommage de ne pas gratter d'avantage juste pour une erreur de réglage...

En fait, ce fucking complexe Madone/Putain traîne encore décidément partout j'ai l'impression...

Edit: Sans compter que tu viens de ruiner l'avenir de tous les mecs qui la rencontreront et qui auraient kiffé à mort ce genre de plan...parce qu'ils y en a quelques uns ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Absolument le 19.04.16, 10h34 par MaryeL
  • [0] +1 le 19.04.16, 10h54 par Jsh
  • [0] Non le 19.04.16, 11h29 par Syd_
  • [0] Il y'a du vrai... le 19.04.16, 12h38 par The_PoP
  • [0] 100% d'accord le 19.04.16, 13h30 par ChantePaul
  • [+1] C'est pas faux le 19.04.16, 19h41 par Automatic
C'est hyper intéressant d'avoir un avis différent… et en même temps super fou.
je ne me sentais pas maître de la situation en quelque sorte (et je suis assez dominant donc ça me gène ^^)
Worthy, il n'y a pas une part d'ego aussi?
Quand tu expliques que le premier soir, quand TU avais créé l'ambiance chaude, tu trouvais ça normal qu'elle y réponde, mais que ELLE prenne les devants, ça te "déçoit"? Au final, ça te dérange qu'une nana ait envie de toi…?

Parce que c'est quand même toi qui as créé le désir sexuel la première fois, moi je trouve que c'est une réussite que tu lui aies fait tellement envie qu'elle se "donne" à ce point...


C'est un peu ça qui est flou pour moi. Je juge pas, l'explication sera super intéressante.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 19.04.16, 10h45 par Lulla
  • [0] Intéressant le 19.04.16, 13h31 par ChantePaul
Vraiment, pareil je trouve ça intéressant d'avoir un avis qui n'abonde pas dans mon sens.
Une fille qui manifeste son désir de façon trop ostentatoire et en total décalage SURTOUT AUX PREMIERS RENDEZ-VOUS, ça a un peu tendance à me déchauffer. Je trouve ça égoïste et anti-désir, si elle s'ouvre aussi facilement, quel est mon intérêt à vouloir la "dé-couvrir"
?

La manifestion du désir de façon "trop ostentatoire", ça te gêne hors de l'acte en lui même (ie. le fait de t'accueillir a moitié nu, à froid) ou même pendant l'acte (ie. si elle verbalise beaucoup ce qu'elle veut que tu fasses par exemple, si elle est très libérée au pieu) ?

J'aimerai bien que tu développe le côté "Egoiste", pas pour t'embêter hein, juste parce que je le perçois pas du tout comme ça donc ça m'interesse de comprendre ce que tu veux dire.

Ca manquait de subtilité, je ne me sentais pas maître de la situation en quelque sorte (et je suis assez dominant donc ça me gène ^^)
Certains hommes aiment être pris en main, mais ce n'est pas mon cas. C'est pour ça que le décalage apparaît aussi.
De façon plus générale ça te gène qu'une fille te drague ? Je veux dire qu'elle ne se contente pas d'être passive dans la séduction et de "Jouer le jeu", mais que ça soit elle qui initie certaines choses, qui prenne les devant ? Genre, ça te generai une fille qui viendrait t'aborder par exemple ?

Après que le sexe n'est pas été top, ça c'est une autre histoire, et je peux comprendre que ça te bloque hein.
Worthy a écrit:
Pour en avoir discuté avec elle, (elle se sentait gênée mais je lui ai dit mon ressenti), on a conclu que c'était un souci de compréhension, elle voulait me faire une surprise, me faire plaisir. Moi je l'ai pris comme un acte trop "libéral" et trop en décalage avec son image plus lisse que j'avais adoré. Je suis un peu déçu, dégoûté car on avait bien accroché, mais je l'ai laissé en plan chez elle en lui faisant la bise en partant. Je n'arrivais plus à profiter sereinement du moment...


Wow t'es rude!.. Surtout qu'elle te disait le faire pour te faire plaisir..si ça se trouve ça lui a coûté un bras, et elle s'est dit 1000 fois qu'elle allait passer pour une salope à tes yeux, avant de finalement trouver le courage de le faire!..

Bon..ça n'enlève rien aux autres choses qui te "dérangent"...mais putain..c'est vraiment dommage!.. Même si je comprends bien aussi ton histoire de dé-couvrir... Ceci-dit..tu te doutes bien que même une fois à poil...il reste encore beaucoup...beaucoup....beaucoup à découvrir chez une fille ;) Et encore une fois..je trouve ça dommage de ne pas gratter d'avantage juste pour une erreur de réglage...

En fait, ce fucking complexe Madone/Putain traîne encore décidément partout j'ai l'impression...
Je vais faire l'avocat de Worthy pour le coup.

Wow t'es rude!.. Surtout qu'elle te disait le faire pour te faire plaisir..si ça se trouve ça lui a coûté un bras, et elle s'est dit 1000 fois qu'elle allait passer pour une salope à tes yeux, avant de finalement trouver le courage de le faire!..
Ben ouais mais au deuxieme RDV c'est bizarre, c'est un manque d'intelligence sociale flagrant et je ne suis pas sur que ce soit réellement relié ou reliable au sexe en lui même.

Imagine un mec qui au deuxieme RDV te fasse un diner au chandelle sur lit de roses... ca te rebuterait pas? Peut être que non, mais tu comprendrais que ca en rebute certaines.

Ici on aurait un peu l'inverse de la fille qui en fait trop et qui, pour faire plaisir a un mec qu'elle connait peut, se force a se mettre en tenue sexy alors qu'elle ne semble meme pas a l'aise niveau sexe.

Je ne vois pas de complexe madonne putain ici, juste un comportement exagéré, qui s'exprime par le sexe mais aurait pu s'exprimer autrement.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Il y'a du vrai... le 19.04.16, 11h15 par MaryeL
  • [0] Effectivement le 19.04.16, 11h17 par Jsh
  • [0] Il y'a du vrai... le 19.04.16, 12h26 par Lulla
  • [0] Il y'a du vrai... le 19.04.16, 12h39 par The_PoP
  • [+1] Absolument le 19.04.16, 14h13 par Worthy
  • [0] En effet le 19.04.16, 18h25 par Stayfun
@Lulla
Je ne pense pas que ca lui ait coûté un bras. Ce n'était pas prémédité de sa part, à la base elle devait dîner avec ses amies, puis m'a appelé à la dernière minute pour me dire "tu passes à l'appart".

Sur la route, elle me lance tour à tour : "je t'ai préparé une surprise" ; "met un joli caleçon" , "fais gaffe la surprise va refroidir si tu arrives trop tard" ; "tu as ramené des capotes ?"
J'étais en route et je sentais déjà que le plan foireux allait se profiler... Mais je me disais que ça allait être cool et pas trop open-bar.


@Maryel, ce qu tu dis sur l'ego est pertinent. J'avoue que, même en couple, j'ai du mal à ce que ma nana soit très démonstrative quant à la manifestation de son désir pour moi.
Si elle a envie de moi, il suffit d'un baiser bien fait, une caresse, un truc qui m'enflamme, ou même un simple j'ai envie de toi... Pas besoin de me ramener son canard en mode "regarde on va s'éclater toute la nuit" , de mettre une nuisette ou de me faire un strip-tease façon effeuillage. (Attention, c'est tout personnel comme tu l'as dit, des tas d'hommes trouvent ces scénarios où la femme prend les devants hyper excitants).

Bref, c'est en ça que je trouve que c'est une vision egoiste du sexe @Jsh. L'interaction est au point mort et l'homme est en position de spectateur pur, la femme qui est trop démonstrative pense qu'elle va disposer de son homme comme s'il était un sex-toy. Pendant l'acte, ce n'est pas gênant du tout car il y a cet échange et ce truc où on est dans le mood, mais à froid, pas top.

Une fille qui me drague ouvertement ne me dérange pas du tout, une fille qui parle de sexe trop crûment, là oui ça me dérange. C'est du dosage je pense, comme des mecs qui pendant leurs jeux de séduction sont un peu trop sexués et finissent par avoir une image de pervers.

@Owen
Merci, c'est exactement ça !!
Pour être plus précis, cette fille était plus jeune (22 ans) et n'avait couché qu'avec un seul garçon. Elle a rompu depuis 3 mois et elle était encore un peu attachée à son ex.
Ses copines lui disaient de se trouver un sex friend pour oublier son ex. Disons que son niveau de confiance en elle n'était pas au plus haut.

Je sentais bien que je l'intimidais beaucoup... (il y a eu des trucs un peu étranges au premier rdv) et elle faisait dans la surcompensation en fait. Tu as trouvé le mot juste, c'était exagéré.
@Lulla
Je ne pense pas que ca lui ait coûté un bras. Ce n'était pas prémédité de sa part, à la base elle devait dîner avec ses amies, puis m'a appelé à la dernière minute pour me dire "tu passes à l'appart".

Sur la route, elle me lance tour à tour : "je t'ai préparé une surprise" ; "met un joli caleçon" , "fais gaffe la surprise va refroidir si tu arrives trop tard" ; "tu as ramené des capotes ?"
J'étais en route et je sentais déjà que le plan foireux allait se profiler... Mais je me disais que ça allait être cool et pas trop open-bar.


@Maryel, ce qu tu dis sur l'ego est pertinent. J'avoue que, même en couple, j'ai du mal à ce que ma nana soit très démonstrative quant à la manifestation de son désir pour moi.
Si elle a envie de moi, il suffit d'un baiser bien fait, une caresse, un truc qui m'enflamme, ou même un simple j'ai envie de toi... Pas besoin de me ramener son canard en mode "regarde on va s'éclater toute la nuit" , de mettre une nuisette ou de me faire un strip-tease façon effeuillage. (Attention, c'est tout personnel comme tu l'as dit, des tas d'hommes trouvent ces scénarios où la femme prend les devants hyper excitants).

Bref, c'est en ça que je trouve que c'est une vision egoiste du sexe @Jsh. L'interaction est au point mort et l'homme est en position de spectateur pur, la femme qui est trop démonstrative pense qu'elle va disposer de son homme comme s'il était un sex-toy. Pendant l'acte, ce n'est pas gênant du tout car il y a cet échange et ce truc où on est dans le mood, mais à froid, pas top.

Une fille qui me drague ouvertement ne me dérange pas du tout, une fille qui parle de sexe trop crûment, là oui ça me dérange. C'est du dosage je pense, comme des mecs qui pendant leurs jeux de séduction sont un peu trop sexués et finissent par avoir une image de pervers.

@Owen
Merci, c'est exactement ça !!
Pour être plus précis, cette fille était plus jeune (22 ans) et n'avait couché qu'avec un seul garçon. Elle a rompu depuis 3 mois et elle était encore un peu attachée à son ex.
Ses copines lui disaient de se trouver un sex friend pour oublier son ex. Disons que son niveau de confiance en elle n'était pas au plus haut.

Je sentais bien que je l'intimidais beaucoup... (il y a eu des trucs un peu étranges au premier rdv) et elle faisait dans la surcompensation en fait. Tu as trouvé le mot juste, c'était exagéré.
Oups désolé le message s'est envoyé en triple et je ne trouve pas le moyen de supprimer les doublons
Oui je suis ok avec toi sur certains points Owen...et oui...à priori..un dîner aux chandelles au 2ème rendez-vous me ferait prendre mes jambes à mon cou (mais ça se pratique peu le One Evening Diner nan?..)

En fait ce que je trouve dommage...et c'est d'ailleurs tout le sujet du post...c'est que certains trucs soient "figés" d'emblée... alors que tous les cas de figures (du meilleur au pire) peuvent exister et on le sait bien...des ONS peuvent devenir des plans culs réguliers (ou pas), des nanas peuvent trouver le "courage" (et l'objet de ce post est la preuve qu'il en faut un peu) de se lâcher dans un contexte (qui est peut-être particulier pour elle) alors que ce n'est pas "leur genre" d'habitude (ou si), des sex friends peuvent devenir des MTR (ou pas), des mecs/nanas qui ont juste envie de prendre leur pied un soir et de se lâcher à la base peuvent se laisser surprendre (en bien ou en mal), des nanas qui ne tournent qu'aux ONS peuvent en réalité être complètement guimauve (ou pas) 'fin bref...on connaît tous l'idée...l'éventail de possibilités est illimité...

Et empêcher les "possibles" quels qu'ils soient à coup de raccourcis ou de conclusions tirées après erreurs de réglage je trouve ça dommage si il y a un capital feeling à la base...

Quant au complexe Madonne/putain, je le voyais plutôt dans cette image "lisse" dont parlait Worthy... Parce que merde.. Il n'est pas interdit d'être "lisse" (pas au sens péjoratif, juste pour reprendre le terme encore une fois) en général et délurée au plumard par exemple.
Et puis ce discours je l'entends quand même beaucoup en interrogeant autour de moi... Oui...plein de mecs aspirent à vivre du sexe trash et torride, fait de mots crus et de levrettes endiablées ponctuées de fessées...mais non...pas avec leur jolie chérie toute douce...alors qu'il n'y a rien d'incompatible dans l'idéal... (oui, j'enfonce des portes ouvertes, mais vraiment...je l'ai entendu de plusieurs bouches trop souvent ces derniers temps pour ne pas en remettre une couche...)

Je ne vais pas reprendre tous les propos de JSH que je trouve souvent super justes...et l'idée n'est pas de se la jouer Caliméro...mais franchement, c'est pas évident de naviguer entre la nana pas coincée du cul qui s'assume (et qui effraye ou dégoûte), et le petit être fragile qui consent à donner un peu, mais pas trop, et pas trop fort, à celui qui veut bien la prendre ;)

Alors évidemment, la meilleure recette c'est d'être soi et de s'assumer complètement, ainsi que ses envies...mais on voit bien à la lumière de toute cette discussion que "ça n'est pas si simple"!...

Edit: Oui bon... Après avoir lu les détails contextuels supplémentaires de Worthy...c'était vraiment too much et pas approprié^^ Je quitte le Barreau du coup!..
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Ca va mieux en le disant le 19.04.16, 13h25 par MaryeL
  • [+1] Absolument le 19.04.16, 13h27 par Jsh
Sur la route, elle me lance tour à tour : "je t'ai préparé une surprise" ; "met un joli caleçon" , "fais gaffe la surprise va refroidir si tu arrives trop tard" ; "tu as ramené des capotes ?"
J'étais en route et je sentais déjà que le plan foireux allait se profiler... Mais je me disais que ça allait être cool et pas trop open-bar.
J'abonde dans ton sens et dans celui d'Owen. Dans ce contexte, je crois que j'aurais été tout autant gênée. Après ce n'est pas tant la prise d'initiative de sa part qui m'aurait refroidie, plutôt le mauvais timing, comme tu l'as dit.

Mais puisque tu parlais aussi de situations générales, c'était surtout elles qui m'intéressaient.
@Maryel, ce qu tu dis sur l'ego est pertinent. J'avoue que, même en couple, j'ai du mal à ce que ma nana soit très démonstrative quant à la manifestation de son désir pour moi.
Si elle a envie de moi, il suffit d'un baiser bien fait, une caresse, un truc qui m'enflamme, ou même un simple j'ai envie de toi... Pas besoin de me ramener son canard en mode "regarde on va s'éclater toute la nuit" , de mettre une nuisette ou de me faire un strip-tease façon effeuillage. (Attention, c'est tout personnel comme tu l'as dit, des tas d'hommes trouvent ces scénarios où la femme prend les devants hyper excitants).

Bref, c'est en ça que je trouve que c'est une vision egoiste du sexe @Jsh. L'interaction est au point mort et l'homme est en position de spectateur pur, la femme qui est trop démonstrative pense qu'elle va disposer de son homme comme s'il était un sex-toy.
En gros tu as besoin qu'elle ait besoin de toi. Pas qu'elle montre qu'elle peut se servir du plaisir comme elle veut? Ca me paraît légitime, fin c'est aussi une façon de se rassurer sur notre importance dans le rapport.
Edit: doublon

Et j'en profite pour revenir sur ce qu'a dit Lulla, qui a posté pendant que j'écrivais. Je comprends le parallèle Owen, effectivement c'est beaucoup trop tôt et j'aurais été mal à l'aise.

Mais après ce dont tu parles, un dîner aux chandelles, ça a une connotation d'engagement amoureux, tandis qu'une invitation à une partie de jambes en l'air, bien que peu subtile, ça me gêne vachement moins. Y a moyen de s'éclater et de pas forcément se revoir après, ça n'engage à rien.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] J'allais le dire le 19.04.16, 13h34 par Lulla
  • [0] 100% d'accord le 19.04.16, 14h01 par Worthy
  • [0] Oui le 19.04.16, 15h35 par Jsh
@Lulla, je ne suis pas du genre figé ONS = pas de relation possible. Mais c'est vrai que beaucoup de personnes pensent ainsi.

Ma plus longue relation de 6 ans a commencé par un ONS, j'ai eu quelques relations intenses de quelques mois qui ont commencé par du sexe. Le souci n'est pas de coucher trop vite, mais renvoie plutôt à l'image qu'on veut donner. Si c'est trop déluré, trop vite, oui clairement c'est flippant. Si c'est assumé tout en étant subtil et pas trop "je crève la dalle de sexe", c'est jouable.

Mais tu as raison Lulla, c'est difficile cette question d'image pour les femmes. Je pense qu'une femme qui assume son côté sexuel à fond a toutes les raisons de le faire. Tous les goûts sont dans la nature, certains hommes seront ravis, d'autres seront non pas effrayés, mais plutôt dubitatifs.

@MaryeL
Oui il y a un peu de ça. Je pense que j'aime sentir que je sers à quelque chose, ne pas être qu'un sexe masculin sur pattes en quelque sorte ^^

Quand c'est trop trop open, on a le sentiment que ça pourrait être soi ou un autre, ce serait la même chose.

Il y avait hier soir un côté "Alors, tu me bai**s là ?" que je trouvais ridicule.

Sans compter que j'arrive dans sa chambre et que sa voisine sort pour lui dire "Ohh c'est quii ?, c'est XXXXX (le nom de son ex)", elle lui dit "T'inquietes je te raconterai" en pouffant de rire, la voisine qui dit "Je veux TOUS les détails...".

Le genre de nanas qui raconte sa vie sexuelle en détail à toutes ses copines, ce n'est pas pour moi non plus. Ou au moins, ne le dites pas devant le principal intéressé...

Et encore, je vous passe ses détails sordides du premier RDV qui, en réfléchissant, auraient du me faire prendre mes jambes à mon cou encore plus vite
Lulla a écrit :plein de mecs aspirent à vivre du sexe trash et torride, fait de mots crus et de levrettes endiablées ponctuées de fessées...mais non...pas avec leur jolie chérie toute douce...alors qu'il n'y a rien d'incompatible dans l'idéal... (oui, j'enfonce des portes ouvertes, mais vraiment...je l'ai entendu de plusieurs bouches trop souvent ces derniers temps pour ne pas en remettre une couche...)
Mouais alors ça je l'ai entendu autant des femmes que des hommes personnellement, les femmes qui pour garder une image lisse en couple vont refuser des pratiques au motif que "c'est sale" alors qu'elles vont accepter les mêmes pratiques avec un amant, ONS, ... y en a aussi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 19.04.16, 21h40 par Blusher
  • [+1] 100% d'accord le 19.04.16, 23h11 par Jsh
  • [0] C'est pas faux le 20.04.16, 11h21 par Lulla
Salut à tous

Pour répondre à la question initiale personnellement je n'aurai aucun problème à envisager une histoire avec une fille qui couche le premier soir.

Au contraire la seule fois que ça m'est arrivé ça a été ma relation la plus longue. On s'est rencontré, on s'est plu, on s'est bien marré, on a couché ensemble sans se poser de question, le lendemain en rentrant ensemble on s'entendait tellement bien qu'on a décidé d'aller plus loin. Bref aucune prise de tête, c'était vraiment très agréable, surtout quand on a tendance comme moi à perdre un peu son calme dans le jeu de la séduction. Après j'ai conscience que c'est un peu un cas particulier j'ai rarement rencontré une personne (homme et femme confondu) avec laquelle je m'entendais aussi bien.

Il y a aussi des filles qui me plaisaient qui m'ont fait galérer pour que ça soit un peu sérieux et deux fois ça l'est devenu mais surtout parce que ça avait créé chez moi une petite dépendance affective. A chaque fois j'ai réalisé après coup que le jeu qui s'était installé m'avait empêché de réellement m'intéresser à la personne de manière sincère et du coup ça n'a pas duré...

D'après mon expérience je dirais donc que le mieux pour moi est de coucher spontanément (donc le premier soir pourquoi pas) sinon on construit une relation sur du vent sans privilégier les vraies affinités que l'on peut avoir avec la personne mais après chacun sa manière d'appréhender les choses.

Quand au passé de la fille : rien à foutre !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Très intéressant le 24.04.16, 13h52 par Nidwazo
Je me faisais aussi une réflexion sur l'expression "fille facile" ce week-end.
Fille facile, ça sous-entend "fille que n'importe qui peut avoir" et donc "pas de mérite pour celui qui se la tape", alors qu'une fille bien on est censé gagner ses faveurs.
Au final, ce type de langage véhicule l'idée que le sexe doit être une récompense... du sexe gratuit, ce serait très très mal ma bonne dame !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas faux le 24.04.16, 19h33 par Nidwazo
J'aime les filles faciles (ce terme est révoltant, on se l'accorde...), mais pas quand c'est vraiment TROP facile. Dans une optique de pur game de séduction, à vaincre sans péril, on triomphe toujours sans gloire.

J'ai remarqué aussi que les relations sexuelles au premier RDV m'excitent vachement plus que celles au bout du Xème RDV parce que madame s'est imposée des conventions.

Et c'est peut-être ça le paradoxe ultime de la séduction, le mec qui a beaucoup d'expérience sera toujours davantage mis en valeur que la nana au passé sulfureux. Même les termes quoi : Dom Juan VS Fille Facile, ça en dit long... Partout, dans les repas de famille, dans les medias, etc.

Peut-être qu'il faut aujourd'hui accepter que les femmes puissent être des chasseuses comme les hommes, des collectionneuses ou tout simplement des nanas qui profitent des plaisirs de la chair à leur bon vouloir, en acceptant également que ça court-circuite inévitablement le game, et toutes les notions de galanterie, de courtisement, de naissance du désir et de transgression.

Pour moi, une véritable femme séductrice a compris et intériorisé ces quelques règles de base en camouflant sa liberté sexuelle pour faire croire à l'homme qu'il est aux manettes de la séduction. Elle ne brandit pas son désir, ni ne scande son envie de se faire prendre sauvagement... Non, elle sait que ce sera fait en temps et en heure.

Elle maîtrise son sujet de bout en bout et devient une femme à courtiser en se plaçant volontairement en position d'objet du désir. C'est ce qui fait la vraie différence entre une nana qui couche trop trop vite, et une nana qui sait ce qu'elle fait et qui joue avec nous comme elle joue au chat et à la souris.

J'en ai rencontré quelques unes de ce type, et franchement ce sont des souvenirs mémorables.
On en revient aux vieux classiques :

[youtube][/youtube]
Worthy a écrit :Pour moi, une véritable femme séductrice a compris et intériorisé ces quelques règles de base en camouflant sa liberté sexuelle pour faire croire à l'homme qu'il est aux manettes de la séduction. Elle ne brandit pas son désir, ni ne scande son envie de se faire prendre sauvagement... Non, elle sait que ce sera fait en temps et en heure.
M. D. R.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Developpe stp le 25.04.16, 10h44 par ChantePaul
  • [0] +1 le 25.04.16, 12h18 par Jsh
  • [0] Absolument le 25.04.16, 21h31 par Nidwazo
Répondre