Page 8 sur 8

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 27.04.16
par Axelos
Worthy a écrit :J'ai mis pas convaincu car sans inconnu, sans frisson, sans questions qu'on peut se poser sur l'autre, le désir (et l'amour) auront beaucoup de mal à naître
La rencontre amoureuse, puis le développement d'une relation intime, ça relève toujours de l'inconnu.

L'autre est toujours un inconnu, quoi qu'il arrive. Et avant de dire qu'on connaît bien une personne, il peut se passer quelques années.

Une femme qui couche "rapidement", ou qui prend des initiatives en drague, ce n'est pas habituel. Donc ça relève plutôt de l'inconnu.

Ce fil de discussion met en lumière un tiraillement dans lequel on est tous. On veut de l'inconnu, mais en même temps pas trop.

Finalement, la séduction, c'est une tension entre l'inconnu et la sécurité. Il faut des deux.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 27.04.16
par Perlambre
Ce fil évolue et amène d'autres questionnements par la force des choses.

Owen pose une question sur l'expression de la séduction féminine.
A mon sens elle s'exprime à sa manière mais certainement pas en étant en petite culotte, à froid, devant un quasi inconnu.

Néanmoins, j'ai vraiment envie de préciser qu'un homme ne perd pas ses couilles parce qu'il a en face de lui une femme qui lui montre son intérêt sans faux semblants. Sans jeu pourri du genre " gagne-moi, je suis le prix".
Personne n'est le prix, soyons simples bon sang.
Il y a une rencontre où le courant passe, la connivence est au rendez-vous, l'humour et l'envie de découverte mutuelle aussi.
Un truc qui se passe que je ne sais expliquer avec des mots mais qui arrive.
On dépasse l'histoire de coucher le premier soir ou non. Ce n'est pas le plus important. Si cela doit se faire, cela se fera.

Et pour revenir à la séduction féminine et mon expérience, Il y a des hommes que j'ai eu envie de mieux connaître devant le premier verre. Je n'étais ni en décolleté, ni cuisses à l'air. Simplement moi avec mon enthousiasme, ma curiosité non intrusive et mon écoute, mon sourire invitant à profiter du moment, invitant aussi mon interlocuteur à se lancer.

J'ai des hommes qui m'ont avoué avec reconnaissance, alors que nous étions passés à l'étape sexuelle, que ma simple décontraction leur avait ôté le poids d'une séduction menée de bout en bout. Que si je n'avais pas fait un bout du chemin, ils n'auraient pas osé, persuadés que j'étais inatteignable.

Etre considérée comme inatteignable, c'est malheureusement le lot de bon nombre de femmes, jolies, intelligentes, à l'aise socialement et financièrement. Et si elles ne donnent pas le coup de pouce indispensable, celui en face continuera à la regarder comme le sapin de Noël de son enfance, sans rien tenter.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 27.04.16
par Worthy
Honnêteté, faux-semblant...
Retenue, intelligence sociale...
Bon sens et calibration...

Si je pète au premier RDV, que je tombe ma chemise pleine de transpi pour prendre part à un karaoke sur du Gilbert Montagné et que je termine ivre comme un trou, suis-je considéré comme simple, sans faux-semblant et authentique ou plutôt comme un gars qui ne sait pas se comporter en public ?

Si je dis à une femme lors d'un premier RDV que j'ai envie d'elle sans avoir eu une once de sexualisation lors de l'échange, quelle sera la réaction de l'immense majorité des femmes ?

Si je déclame mon amour au bout d'un premier RDV après que l'échange ait été spectaculaire, la femme me considèrera-t-elle comme un gars super romantique ou comme un gars qui a un peu tendance à la dépendance affective en dépit du super moment qu'elle aura passé ?

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.04.16
par Mr.Smooth
Ouais ça tourne vraiment en rond là.
De toute manière on changera pas les gens et leur avis comme ça. C'est illusoire. Et je suppose même que dans l'absolu il y a pas de meilleure vision en soi.

Les filles séduisantes qui attaquent ça vous déstabilise? Ca ne vous plait pas?
Et bien comme disait Pépé à propos des langoustines quand certains n'en voulaient pas à table: Tant mieux, il y en aura plus pour nous.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.04.16
par Worthy
Allez partons de cas pratiques que j'ai rencontrés.

Une nana qui aborde les sujets sexuels de façon trop libérale ou trop abrupte, c'est quoi ?

- La fille nympho ou borderline qui sexualise à outrance (et Dieu sait que j'aime sexualiser...)
- La fille qui prend ta main pour la mettre à son entre-jambe (allez, celle-là, CA PASSE !)
- La fille qui parle des performances de ses anciennes conquêtes en ta présence
- La fille qui te dit sans pression "si je ne prends pas mon pied, c'est BYE"

Hors catégorie :
- Mention spéciale à la nana qui un jour m'a dit : je n'aime pas embrasser pendant l'acte, j'aime seulement me la prendre... (OK bébé...)
- Mention bis à celle qui après 3 parties de jambes en l'air dans la même soirée m'a annoncé qu'elle couchait tous les soirs avec des hommes différents ^^

La fille facile, c'est l'équivalent du goujat. Ce n'est pas celle qui couchera avec le premier venu, ou le premier soir, non. C'est celle qui, de par son attitude, manque de pudeur, de "féminité", de finesse, de tact, parfois même de douceur dans les termes employés. On sent que c'est un peu crade, un peu Jacquie et Michel, un peu du "quand tu veux ou tu veux bébé"

Et je ne jette la pierre à personne, selon les moments, les envies, ça arrive à tout le monde. Ca m'est arrivé d'être bourrin et très en rut. Le hic intervient quand les deux personnes ne sont pas sur la même longueur d'ondes à l'instant T.

Ou le pire (ou le mieux, selon l'envie du moment), c'est quand tu commences à faire chauffer l'interaction, juste pour le fun, et que la nana rentre dans le jeu en surcompensant comme jamais, et te raconte certaines de ses expériences sexuelles, lesquelles deviennent de plus en plus glauques à mesure qu'elle s'enfile des verres... Alors que toi tu es encore sobre.

La fille facile, c'est le gars bourrin en meuf.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.04.16
par Onmyoji
Donc en gros si tu n'as pas le contrôle et si la fille n'est pas une princesse timide qui attend que tu la prennes tu es désarçonné et négatif à son encontre.
C'est quand même grand de comparer un comportement vulgaire et sale avec le fait d'afficher une intention sexuelle.
Sachant que tu étais là pour ça et qu'elles le savent si elles font pas de chichi où est le problème?
Et la féminité s'exprime aussi dans le manque de pudeur et le côté tigresse sans retenue.
Après tout est question de contexte. Mais quand ça se passe entre vous why not.
Et aussi, c'est pas parce qu'une fille te saute au cou qu'elle est forcément prête à sauter tout le monde. Elle peut juste avoir flashé sur toi.
Beaucoup des filles ici qui sont parfois très explicites dans leurs attitudes, tu crois vraiment qu'elles se tapent les mecs à la chaîne?
Non. Elles sélectionnent. La différence c'est qu'elles ont plus de facilité à le faire que la majorité des mecs ici (parce que leur niveau en moyenne est bien plus élevé que celui des mecs).
Le problème au final c'est de vouloir se donner l'impression d'avoir eu le contrôle et de l'avoir séduite avec ce qu'on croit pouvoir reproduire au lieu de simplement profiter parce que sinon on croit qu'on a rien fait et que la fille est "facile".
Quelque chose de labile ça met mal à l'aise. ..

Putain mais à quel point nos points de vue sont irréconciliables. Avoir l'attention d'une fille qui ne laisse personne décider pour elle de ses envies, qui sait ce qu'elle vaut et qui en joue avec qui elle veut, quel kiff!

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.04.16
par Owen
Worthy tu sembles confondre manque de tact et disponibilité sexuelle.

Ce n'est pas forcément lié comme ca. Une fille peut t'inviter chez elle le premier soir avec subtilité.

La séduction c'est beaucoup de non dits qui vont créer le désir. Pas à 100 % mais quand meme beaucoup et dans beaucoup de cas.

Donc une fille qui te parle de sa derniere levrette en phase de découverte c'est socialement inadapté. Mais si vous vous gamez gentiment -ou pas- et que vous couchez le premier soir ca ne fait pas d'elle une goujate.

Tu me suis? Ne pas relier les deux ensembles.

Et faire confiance a son intuition et au cas particulier que ca présente. Une fille peut aussi parler de sa derniere levrette sans que ca fasse goujate.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.04.16
par r-0
Une nana qui aborde les sujets sexuels de façon trop libérale ou trop abrupte, c'est quoi ?
Une femme qui aime le sexe et qui s'assume?

Perso j'ai pas une expérience de séducteur mais je préfère rencontrer une femme qui s'assume qui me dit aimer telle ou telle pratique sexuelle plutôt qu'une femme qui a peur de dire qu'elle aime le sexe et qui va faire l'étoile de mer au lit.

Après pour moi la séduction c'est l'intrigue, la découverte entre 2 êtres.
Si on raccourci la durée c'est à dire la quantité on perd pour autant en qualité?

Si on est séduit en seulement 3h par une fille et que c'est réciproque est-ce moins bien que d'être séduit après 3 RDV?

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.04.16
par DisturbedEvil
A la question "qu'est-ce que c'est pour vous une fille qui couche trop et/ou trop vite ?", je réponds par une autre question : "ça existe ?"

Parce que dans mon faisceau de valeurs à moi, ça n'existe pas de coucher trop ou trop tôt - après tout les gens font ce qu'ils veulent de leur cul. Ou de toute autre partie du corps pouvant être utilisée à des fins de se la donner grave toute la nuit jusqu'à en perdre haleine.

On est en plein dans la vue de l'esprit. Machin va penser que toutes celles qui couchent sont des grosses sal...enfin vous avez compris. Et Truc, lui, pense qu'elles font bien ce qu'elles veulent et que les gens n'ont pas à ramener leur fraise sur ce qui ne les concernent pas. Je suis d'accord avec Truc d'ailleurs. C'est pas con c'qui dit. J'l'aime bien tiens, Truc, il est cool.

S'il fallait donner un avis personnel complètement useless compte tenu de mon expérience sexuelle ; une fille qui couche dès le premier soir pour moi, c'est juste une fille qui sait ce qu'elle veut et qui réfléchit vite. Réfléchir vite ne veut pas dire réfléchir mal.
J'ai visité une seule maison avant d'acheter celle dans laquelle je vis. Beurk. Quand j'ai visité la seconde, j'ai signé le compromis de vente en sortant de la maison. Cash.
Toutes les motos que j'ai achetées, pareil. J'arrive, je tourne deux fois autour et je sors le chéquier.
Malgré cela, ces décisions ne m'ont jamais paru trop rapides ou mauvaises. Je savais où j'allais, je savais ce que je voulais, ce que je ne voulais pas. J'ai décidé vite et bien.

Aller vite ne veut pas dire mal faire les choses. Parfois, c'est le cas. Mais si la nana sait ce qu'elle fait, sait ce qu'elle cherche et où elle veut aller, qu'elle y aille donc. Grand bien lui fasse.
D'ailleurs, c'est comme les nanas qui font le premier pas. C'est pratique pour les mecs comme moi qui ont du mal à démarrer. J'ai toujours eu ce problème : je sais à peu près jouer avec elles sans me ridiculiser mais je suis incapable de faire le premier pas. Il m'a toujours manqué ce truc. Briser la glace, c'est pas mon truc. Par contre, après, ça se passe toujours très bien. Donc une nana qui fait le premier pas, c'est une bénédiction pour moi. Elle se charge de briser la glace, et après je sais renvoyer la balle sans complexes. Et le jeu commence. Mais comme la société fait passer les filles qui font le premier pas pour des infréquentables, j'en ai pas rencontré souvent malheureusement. Elles ont peur de se montrer.

Bref, non seulement les filles font bien ce qu'elles veulent et personne n'est en droit de les juger parce que ce sont leurs oignons. Mais en plus, ça plaît sincèrement à une quantité non négligeable d'hommes qui aimeraient bien qu'on lâche la bride un peu aux nénettes.

A bien y regarder, l'égalité des sexes a encore du chemin devant elle.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.04.16
par Syd_
Sérieusement vous ne voudriez pas juste faire la nuance entre la fille joueuse qui s'assume et la fille dégueulasse ?

Quant à faire le raccourci fille qui couche le 1er soir = baise bien et fille qui attend le 3eme rdv = étoile de mer...

On est vraiment passé dans la réflexion niveau pmu et l'idealisation de la femme, genre chez les mecs qui parlent de sexe y en a des biens et des beaufs mais chez les filles qui parlent de sexe il n'y a que des reines de sensualité.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.04.16
par r-0
Quant à faire le raccourci fille qui couche le 1er soir = baise bien et fille qui attend le 3eme rdv = étoile de mer...
Absolument pas ce que j'ai dis. Si tu relis mon post :
Perso j'ai pas une expérience de séducteur mais je préfère rencontrer une femme qui s'assume qui me dit aimer telle ou telle pratique sexuelle plutôt qu'une femme qui a peur de dire qu'elle aime le sexe et qui va faire l'étoile de mer au lit.
- une fille qui s'assume sexuellement qui te parle de ce qu'elle aime faire au lit ou pas

- une fille qui a peur de s'assumer, qui a peur de faire telle ou telle chose parce que sinon ça fait "salope"

Personnellement je préfère la première, mais en aucun cas j'ai affirmé qu'elle était un meilleur coup, seulement qu'elle s'assumait.

Je n'ai fais aucuns liens entre la durée de la séduction et les performances sexuelles de chacun.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.04.16
par Jsh
Une nana qui aborde les sujets sexuels de façon trop libérale ou trop abrupte, c'est quoi ?

Une femme qui aime le sexe et qui s'assume?

Perso j'ai pas une expérience de séducteur mais je préfère rencontrer une femme qui s'assume qui me dit aimer telle ou telle pratique sexuelle plutôt qu'une femme qui a peur de dire qu'elle aime le sexe et qui va faire l'étoile de mer au lit.
Les gars, même moi qui suis a 2000% pour la libération sexuelle de la femme (rien que ça), je trouve que vous êtes un peu de mauvaise fois sur certains trucs.

Quand Worthy écrit
Une nana qui aborde les sujets sexuels de façon trop libérale ou trop abrupte, c'est quoi ?

- La fille nympho ou borderline qui sexualise à outrance (et Dieu sait que j'aime sexualiser...)
- La fille qui prend ta main pour la mettre à son entre-jambe (allez, celle-là, CA PASSE !)
- La fille qui parle des performances de ses anciennes conquêtes en ta présence
- La fille qui te dit sans pression "si je ne prends pas mon pied, c'est BYE"
Honnêtement, moi, je me mets à sa place, je pars en courant. Loin.
Un mec qui en date, me dit, sorti de nulle part "J'ai envie de te faire crier", si il n'y a pas un minimun de tension avant, ça va avoir l'inverse de l'effet escompté et ça va me refroidir complètement.

Un mec qui sexualise en utilisant d'anciennes anecdote sur le sexe, grave. Qui sexualise en me disant "Putain la dernière je l'ai prise en levrette contre un mur et je l'ai ramoné jusqu'à la faire jouir", je me dis WTF, mec ne m'approche pas (Oui, je fais volontairement pas dans la demi mesure).

A titre d'exemple, si on part sur le cul dans la discussion, je vais parler de mon chat qui a attaqué les fesses viriles de ma dernière conquête au moment le moins opportun ou de truc un peu fun genre comme je me suis retrouvé dans une scène digne d'être tirée d'un porno disney (costume inside) un soir. Ca me viendrait pas à l'idée de juste expliquer comment le mec m'a retourné dans tous les sens

Ect, Ect ...

Et ça vous vient d'une fille qui a dit un mec comme phrase d'accroche "J'ai envie de toi". Mais après qu'on se soit bouffer des yeux pendant presque une demi-heure. Littéralement. La tension sexuelle implicite était tellement forte que j'ai pris le pari de le faire. Mais sortir ça à un mec après lui avoir fait la bise, 2 minutes après l'avoir rencontré, ça me viendrait pas à l'idée.

Au même titre qu'un mec (ou une fille), qui parle d'enfant - mariage sérieusement dès les premiers dates, ça fait partir en courant.

Oui assumer. Bien sûr. C'est même mon mantra. Mais tout n'est pas à jeter dans ce qu'il dit non plus. Il y a une certaine intelligence sociale qui te permets de faire la différence entre être une fille (ou un mec) cool et à l'aise pour parler de cul et faire des trucs juste très awkward socialement parlant quoi.

Après au lit, c'est différent. Je considère qu'à partir du moment où on est à poil l'un sur l'autre, si le mec le prend mal parce que je vais lui dire que je préfère ça ou ça ou que je prends des initiative, c'est juste qu'il est con.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.04.16
par r-0
Les gars, même moi qui suis a 2000% pour la libération sexuelle de la femme (rien que ça), je trouve que vous êtes un peu de mauvaise fois sur certains trucs.
Bien évidemment qu'une femme qui me dit bonjour je m'appelle "xxx" ce que j'aime dans la vie c'est mettre des lunettes de plongées un tuba et me faire inonder de sperme par des mecs viriles ça me ferait flipper !

Après une 2h ou 3h ou la conversation a viré sur le sexe et ou bien évidemment la tension est présente des 2 côtés bah je préfère une fille libérée sur le sujet qu'une fille qui a "peur" d'en parler !

Un peu de calibration bondiou (cf. exemple plus haut ^^) !

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 29.04.16
par r-0
Tout ça pour dire : moi qui ne suis pas un séducteur mais qui ressemble plus au mec lambda dans la société : Non je n'ai pas peur d'une fille qui couche le premier soir et ça ne me pose pas de problèmes pour une LTR.

Après je ne dis pas que c'est une généralité, ça a peut être plus un rapport avec la personnalité et l'ouverture d'esprit de chacun.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 01.05.16
par Ijerk
J'ai parcouru rapidement ton message. Je te donne mon impression et ce n'est pas forcément celle des autres, chacun ayant sa façon de ressentir les choses. Mais je me suis effectivement demandé pourquoi une nana qui couche tout de suite donne cette impression. En fait ce n'est la nana qui donne une impression, mais plutôt la manière dont commence la relation.

Pour ma part une nana qui couche dès la première rencontre, c'est forcément un coup de tête en passant. Je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi, mais c'est comme ça que je le ressens.

Pour tempérer le truc il suffirait simplement que l'on se contente de faire connaissance rapidement dans un premier temps, genre 10/15 minutes, puis reprendre contact plus tard pour un rencard plus traditionnel et là si la fille elle couche, c'est pas un coup en passant puisqu'il y a eu une action réfléchie.

Si elle couche tout de suite j'ai l'impression que je suis une paire de chaussures sur laquelle elle a flashé et qui va ensuite rester définitivement dans le fond de son placard. Alors que si il y a un vrai rencard, il y a une action réfléchie de sa part, et de la mienne aussi d'ailleurs.

Il ne s'agit pas ici de compliquer la tâche du mec. D'ailleurs j'ai remarqué que plus les nanas compliquent les choses aux mecs et moins elles sont intéressantes. Ce sont des nanas compliquées, complexées et pas des bons coups ! Je me souviens d'une qui m'avait donné du fil à retordre, qui se prenait pour une princesse, au pied de son lit il y avait un livre "Comment bien faire l'amour à un homme" ou un truc dans ce genre !

Le bon coup te fait pas chier, se laisse rencarder facilement, fait des concessions, si tu tentes un truc trop tôt elle ne se fâche pas et te le dit clairement ("je pas encore prête", "je couche pas le premier soir, je ne veux pas passer pour une fille facile"). En gros elle te dit si tu fais déconne pas, c'est dans la poche !

La seule chose c'est que coucher tout de suite fausse la relation. Une nana qui a eu beaucoup d'expérience c'est pas plus mal. Elle connait bien les hommes, "elle aime ça" et quand elle décide de se fixer c'est pas parce qu'elle est en panique de célibataire à 30 ans !

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 02.05.16
par Serial
Perso au contraire une fille qui couche vite sans etre nian nian et qui assume a mort c'est le top . C'est le genre de plan parfait , 0 prises de tetes inutile et quelque fois ca peut deboucher sur des relations sex friends gagnants-gagnants , ou peut etre plus . Serieux, des fois je considere ca limite comme un genre de filles a part .
Mais le fait de coucher vite ca a jamais influence sur ce qui se passe apres , c'est autre chose et ca depend pas que de l'un ou l'autre . Franchement du moment que c'est assume tant mieux , de mon cote qu'elle couche au bout d'1h ou 1 semaine ca changes rien . Si y'a rien qui colle derriere bah ca tiens pas , mais ca n'a rien a avoir avec le fait de coucher vite .

Le pire que je deteste en fait c'est surtout les filles qui se rendent inaccessibles et hautaines avant la baise, mais par contre une fois que c'est fait c'est l'inverse. D'un coup elle devient collante et se met a me harceler comme si j'avais oublie tout ce qui c’était par avant.Celle la elles vivent le pire et je les effaces illico de mon repertoire . Le pire que personne supporte c'est l'incoherence , et ce genre de comportement ca le pue a plein nez . La fille complique les choses juste pour les compliquer , pour se donner bonne conscience ok je comprends mais dans un autre but ca fait bizarre. Dans le but de faire galerer le mec pour le faire galerer , je trouve ca inutile et quand une fille me le fait je me lasse assez vite et je la next . Si c'est dans le but pour suivre un schema fixe (genre : faire connaissance d'abord en 1h, puis un 2eme date on tente de passer a autre chose) , et surtout si elle se fige dans ce schema , je l'a next aussi parce que je trouve ca con aussi de pas s’abandonner a son plaisir quand il est la ou d’être curieuse de suivre un peu .

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 06.05.16
par LuxLisbon
Worthy a écrit :J'ai eu le cas ce soir...

Une nana très jolie, mais qui m'accueille en petite tenue dès le deuxième rendez-vous. DAMN.
1er RDV très bon feeling, on se chauffe pas mal, préli mais on ne fait pas l'amour. Mais on retient surtout qu'il y a un excellent feeling et qu'on veut prendre notre temps bla bla.
2nd RDV de façon impromptue, elle m'appelle pour me dire de venir chez elle, m'appelle sur la route pour me lancer un "t'as ramené des capotes"... Sans avoir parlé de sexe avant, sans aucun contexte.

J'ai toujours vu le sexe comme une affaire de feeling, d'interactions, d'attraction, de jeu, et certainement pas comme un truc marchand. Sinon, j'irai voir une prostituée cela me ferait le même effet.

Ce décalage survient quand il y a une différence de besoins (elle voulait ouvertement du cul mais je ne l'ai bien compris qu'en arrivant face à sa lingerie savamment choisie, alors que je voulais une bonne soirée et pourquoi pas du sexe de façon plus spontanée).
Un différentiel d'image aussi, entre la fille à l'image un peu douce que j'imaginais potentielle petite-amie à l'issue du premier RDV - oui j'ai un faible pour les filles discrètes et douces..., et l'amazone qui verbalise son désir au maximum du second RDV... Tout ça en deux jours, il y a de quoi perdre le nord.

Aussi, une fille trop needy sexuellement, c'est juste pas excitant dans un contexte non festif, non alcoolisé ou de rencontres où un certain attachement se crée par la communication. Elle disait être attachée, je commençais à l'être aussi, là il n'y a clairement plus rien.

Un peu de résistance mesdames s'il vous plaît, même si vous êtes en jachère depuis un moment.

Et c'est dommage pour cette fille qui me plaisait clairement mais qui s'est disqualifiée, tant sexuellement que sur le relationnel. Du fuis moi je te suis, suis moi je te fuis dans sa plus simple expression.
Si je peux me permettre : le problème, ça n'a pas été qu'elle couche "trop" vite avec toi, le problème ça a plutôt été qu'elle n'a pas fait monter le désir, que tu n'as pas eu le temps de te dire "mais est-ce qu'elle va me repousser si je l'embrasse ?", en bref qu'il n'y a pas eu tous ces moments d'incertitude qui font qu'on plonge avec encore plus de délices...
En soi, c'est son côté très cash qui t'a gêné, probablement parce que vous ne cherchiez pas la même chose. M'est avis que si elle a dit les choses aussi clairement, c'est probablement car elle aussi n'envisageait peut-être pas que tu deviennes son mec — non pas parce qu'elle se serait "préservée", mais parce que si tu envisages une relation, tu n'appelles pas quelqu'un pour lui dire "viens me baiser" (à moins de se connaître très très très bien).
Aimer le sexe et aimer le pratiquer souvent ne signifie pas qu'on ait pour autant envie de tuer le désir, et je ne déteste rien de plus que les mecs qui me demandent avant ce qu'on va faire (oui, car ce genre de gros lourds existent). Moi j'aime bien passer la soirée à me dire que je vais rentrer chez moi et puis quand il m'embrasse bah...