Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Note : 242

le 25.03.2016 par Jsh

156 réponses / Dernière par LuxLisbon le 06.05.2016, 20h35

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
encore une note négative ,je veux bien admettre qu on a des opinions
différentes mais ce n est pas la peine de le prendre comme cela à chaque
fois.

enfin bon .
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Du grand n'importe quoi le 26.03.16, 00h47 par Popovski
Pour en revenir au sujet principal, j'ai eu une conversation assez similaire avec ma cousine y'a deux semaines. Else le m'expliquait que plusieurs de ses amies se plaignaient qu'elles n'arrivent pas à se mettre en couple. Et pour ma cousine, la raison est simple : elles couchent le premier soir.

Elle m'a expliqué qu'elle dit texto à ses copines "mais comment veux-tu te mettre avec un gars si tu couches le premier soir ?"

Et je dois avouer que je suis resté sans voix. J'ai expliqué à ma cousine que pour moi coucher le premier soir ne devrait être un frein à rien et que même, ça peut plutôt être sympa. Sa réponse a été simple : "non mais toi t'es ouvert et intelligent, ce qui n'est pas le cas de tout le monde".

Ça me rappelle plusieurs histoires.

Une avec une autre nana avec qui j'avais couché et qui m'avait expliqué après coup qu'elle ne cherchait que des plans d'un soir pour un peu varier les plaisir et que si elle passait par Tinder, c'était pour la discrétion, histoire qu'une mauvaise réputation ne se fasse pas sur son dos. Alors que moi à la base, je n'excluais rien.

Dans un autre style, y'a une nana où le premier rendez-vous s''était bien passé (mais il n'y avait rien eu derrière). La nana vient de Chypre, en stage à Bruxelles. Après vingt minutes/une demi-heure de rencard, on est assis l'un contre l'autre dans le bar où on s'était donnés rendez-vous, sa tête sur mon épaule et elle me dit spontanément : "Je suis féministe et tout (ça avait été un de nos sujets de conversation avant de se retrouver posés), mais à Chypre, c'est trois rendez-vous avant de coucher", alors que je n'avais pas abordé la question. Et elle m'a sorti ça alors qu'elle avait bien passé dix minutes à incendier l'Eglise orthodoxe grecque et le sexisme des cultures méditerranéennes.

Une autre histoire, j'avais rencontré une nana lors d'une grosse soirée étudiante où on avait passé grosso modo une soirée à se lécher et se peloter. On échange les numéros, on discute un peu les jours qui suivent (chose qu'on avait pas eu l'occasion de faire lors de ladite soirée :mrgreen: ), le courant passe bien et elle m'invite à une autre soirée dans un bar/boite avec elle et ses potes. Je me suis fais jeter par ses potes parce que la nana et moi trouvions intéressants de reprendre nos échanges de manière physique et que pour eux, ils me connaissaient pas, et que ça se fait pas et que blah blah blah... Pour eux l'équation était simple : j'étais l'étranger venu d'ailleurs "qui leur prenait leur pote". Merci pour elle.

Comme ça a été plusieurs fois soulevé, y'a un sacré biais culturel qui tend à vouloir faire une séparation étanche entre l'engagement dans le couple et la sexualité.

Que si on veut bâtir un couple il faut repousser le sexe au moyen terme et que si on veut du sexe à court terme, le couple est à proscrire. Et pour une nana, coucher le premier soir est socialement mal vu.

Si j'ai bien appris un truc avec FTS, c'est de ne pas aller en rencard/rencontrer quelqu'un avec une liste d'objectif, mais de laisser passer le feeling et voir après ce qu'il y a moyen de faire.

Comme ça a été plusieurs fois soulevé, y'a un sacré biais culturel qui tend à vouloir faire une séparation étanche entre l'engagement dans le couple et la sexualité.

Que si on veut bâtir un couple il faut repousser le sexe au moyen terme et que si on veut du sexe à court terme, le couple est à proscrire. Et pour une nana, coucher le premier soir est socialement mal vu.

Et je dois avouer que j'ai du mal à comprendre la logique. Si je devais partir sur des thèses sociologiques, je dirais que c'est dû à deux structures sociales de base des sociétés occidentales : la famille nucléaire et l'héritage/descendance.

La base de la société est la famille, qui commence avec le couple. Couple qui sert à faire des enfants. Auxquels on transmet un patrimoine.

Je crois que cette logique inconsciente traverse la façon "de se mettre en couple", en ce sens qu'il faut "faire ses preuves" (comme l'a expliqué Automatic). Il faudrait prouver des tas de choses d'un côté comme de l'autre avant de passer à la gymnastique de chambre.

Je vais peut-être chercher loin, mais ce ne serait pas une façon de s'assurer inconsciemment que tout gamin potentiel serait bien l'enfant de ses seuls parents ? Genre, si on couche le premier soir, qu'est-ce qui prouve que le mec va rester et qu'il ne va pas partir comme un voleur ? Ou que si madame est enceinte, que le gamin est bien de soi ? Bon, je sais que trois rencards c'est un peu court pour s'assurer d'unt ruc qui dure neufs mois, mais je me demande si inconsciemment y'a pas de ça.

Dit autrement, cette "attente" servirait à s'assurer que l'homme veuille bien rester, s'engager et que la nana n'ait pas le moutard d'un autre en gestation.

Est-ce que la question ne serait pas à déplacer en fait sur le fondement de nos sociétés ? Et aussi, quelle est la fonction de ce fondement ?

Jetter un oeil du côté des anthropologues serait intéressant, histoire de voir comment fonctionnent les sociétés claniques et tribales, ne reposant pas sur le couple comme ici.

Bon, j'écris ça à l'arrache, alors que je devrais dormir car je me lève tôt demain, sans avoir eu le temps de beaucoup réfléchir à la question ou de me relire :p
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 26.03.16, 07h59 par Thedaze
  • [+2] Intéressant le 26.03.16, 09h33 par Jsh
  • [+1] Intéressant le 26.03.16, 10h49 par Nidwazo
  • [+1] Intéressant le 10.04.16, 15h24 par W0rthy
Tu vois Popovski je t avais répondu et on a supprimé ma réponse..alors
bon écoute tu as raison et j ai tout faux ,désolé JSH si j ai été maladroit dans mes
paroles ,je ne faisais que géneraliser,d exprimer quelques doutes, sans plus.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] => MP le 27.03.16, 19h34 par Acier
  • [0] Pas de problème ! le 10.04.16, 15h25 par W0rthy
Question: y a-t-il aussi quelque chose lié à l'âge.? Évolution des envies, projet de vie etc...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 26.03.16, 10h50 par Nidwazo
Bon Mothra ...
JSH: en quoi n est ce pas si simple? on a tous une vision plus ou moins
particulière de l existence ou de la vie en géneral.
Alors déjà, tu as du édité ton premier post et ce n'est pas ce que tu avais écrit à la base, donc forcement la notation tombe à côté.
De mémoire dans ton premier post, tu expliquais que toi tu n'as eu qu'une seule expérience et que tu ne vois pas comment tu peux être en compétition avec des hommes qui ont en eu des centaines ou des milliers. Et que un gros nombre de conquêtes facilite la séduction.
Et non, personnellement, je ne le ressens pas comme ça. Avoir eu beaucoup de partenaire t'aide à bien souvent mieux comprendre la personne en face, à être plus à l'aise dans lit voire plus à l'aise en séduction, mais ça peut rapidement jouer en ta défaveur aussi (ie "Cette fille est une salope", "ce mec est un gros quetard", "Je n'ai pas envie d'être un simple numéro dans sa liste immense" ect ...). Donc Non, ce n'est pas si simple.
Aprés je vois mal la société encourager du sexe avec n importe qui,n importe
ce n est pas de l hypocrisie ou etre vieux jeu,mais seulement un point de vue
différent.
C'est là où le bât blesse. Avoir de multiples partenaire ne veut pas dire "coucher avec n'importe qui". Je ne suis pas nécessairement moins sélective dans mes choix de partenaires que d'autres filles qui pourtant sont beaucoup plus chaste. Tous les mecs que j'ai connu intimement me plaisaient, le plus souvent à plusieurs niveau (physique, humour, personnalité ect ...).

Tu as le droit d'avoir une image beaucoup plus "image d'Epinal" de la sexualité que moi. Tu as le droit de considérer que le sexe c'est quelque chose que l'on doit partager avec quelqu'un pour qui on a des sentiments voire de l'amour. Je ne te juge absolument pas pour ça, et je ne juge personne qui serait moins libre que moi vis à vis de sa sexualité. Je veux bien même comprendre que ma façon d'appréhender ma sexualité soit génante pour certains hommes, que ça les rendent mal à l'aise. Mais je n'admets pas que l'on se permette de faire des jugements de "valeur". Etre différente de ces hommes ou de ces femmes ne veut pas dire que je suis "moins bien". Ca veut juste dire que je suis différente.

Après on est un peu HS du post initial, la question n'est pas de savoir si il vaut mieux coucher qu'avec des personnes pour qui on a des sentiments ou pas.
facile d arriver à la donner à une personne qui aurait quand meme pas mal de partenaires dans son passé , le risque est que le naturel revienne au galop,et finalement que ce début d histoire n aille pas très loin.
Tu le vois ton jugement de valeur là ? Quel Naturel ? Le naturel de salope ? Le fait que parce que j'ai beaucoup de partenaires je suis forcément infidèle ? Que je ne peux pas être droite dans mes relations avec les hommes ?

Edit post réponse d'Automatic : Effectivement, Mothra, je t'ai probablement fait un procès d'intention là où il n'y avait pas lieu d'être et où s'il s'agissait simplement d'une formulation un peu maladroite. Je m'en excuse. Je n'écrirai plus de post avec la gueule de bois ^_^
Un attirance physique est légitime on en a tous,mais comment équilibrer avec un réel attachement et les "coups d un soir" qui par définition sont éphémeres ,peut etre flatter son égo;son pouvoir de séduction , se dire que finalement mieux vaut l hédonisme que le romantisme.
Ce n'est vraiment pas un procédé égotique chez moi. Pas du tout. Oui, certaines femmes couchent parce que ça fait du bien à l'égo de savoir que on peut avoir ce mec dans son lit. Mais il faut un peu nuancer tout ça. Je peux être à la fois romantique et hédoniste, les deux ne sont pas incompatibles, loin de là. Mais tu vois la différence c'est que demain, je vais à un RDV avec un homme, on dine, on se fait un ciné, on discute, il me plait, je lui plais, et bah oui, si l'occasion se présente dans la soirée (qu'elle vienne à la base de lui ou de moi), je vais sûrement coucher avec lui, parce que j'en aurai envie, là où une autre va se contenter de l'embrasser sur le pas de la porte quand il la ramène. Tu vois ? Ca ne fait pas de moi quelqu'un de moins romantique. Après oui, il y a aussi les soirs où je flirte avec des hommes que je viens de rencontrer, où on va presque pas se parler et où on va coucher ensemble, parce qu'on en a envie. Mais c'est pas toujours comme ça.
encore une note négative ,je veux bien admettre qu on a des opinions différentes mais ce n est pas la peine de le prendre comme cela à chaque fois.
C'est pas le fond le problème, c'est la forme. C'est ta façon de dire les choses, pas le fait que tu ne sois pas d'accord avec moi. Si tu regardes bien, j'ai positivé toutes les réponses que j'ai eu ou presque, même si elles n'étaient pas forcément dans mon sens.

(Sauf Automatic, mais je suis vraiment désolée, c'est parce que j'étais noté ton post sur mon téléphone et je me suis ratée, je voulais te mettre +2 ... Voila #Echec, j'ai trouvé ta réponse vraiment très intéressante)

--

@Popovski, j'ai trouvé ta réponse très intéressante. Faut que j'y réfléchisse un peu.

@Thedaze : Qu'est ce que tu veux dire ? Parce que je pense effectivement que selon l'âge tu trouves plus ou moins facilement des personnes qui cherchent un ONS/plan cul. Enfin, tu trouves de tout à tout âge, mais effectivement j'ai la sensation qu'en vieillissant certaines personnes cherchent quelque chose de plus sérieux et plus une simple passade. Mais je ne suis pas sûre que ça soit l'idée de ton post (?).

Bonne journée
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] le 26.03.16, 11h37 par Popovski
  • [+3] le 26.03.16, 14h27 par amelia
  • [+3] le 26.03.16, 16h22 par Thedaze
Merci de jsh, mais Je vais quand même défendre un peu Mothra :D
facile d arriver à la donner à une personne qui aurait quand meme pas mal de partenaires dans son passé , le risque est que le naturel revienne au galop,et finalement que ce début d histoire n aille pas très loin.
Tu le vois ton jugement de valeur là ? Quel Naturel ? Le naturel de salope ? Le fait que parce que j'ai beaucoup de partenaires je suis forcément infidèle ? Que je ne peux pas être droite dans mes relations avec les hommes ?
Ben, non, le naturel d'aimer coucher avec des mecs différents, d'aimer la variété. Il n'a pas inféré grand chose. Il y aurait PU y avoir un sous entendu péjoratif, mais il faut être créatif pour le voir. Et puis il parle de risque, il ne généralise pas, et puis il pose une question, il n'affirme pas :)! Je comprends que l'habitude ou la crainte d'être jugé rende sensible, mais en l'occurrence c'est juste quelqu'un qui veut s'éduquer sur le sujet (en posant des questions!).

Ensuite Popovski
Il n'y a aucune corrélation entre le nombre de partenaire et l'inclinaison à la fidélité.
Ou si c'est le cas, quelle preuve tangible as-tu pour appuyer ton affirmation ?
Ca on le lit beaucoup sur le forum, pour les hommes comme pour les femmes, parce que ça va dans le sens de dire que la séduction et la libération sexuelle c'est bien, et noble, donc ça nous arrange bien, mais je te renvoie la demande de preuve.
Mon opinion et expérience, pour ce qu'elle vaut, est qu'il y a une bonne grosse corrélation.
Et c'est vraiment logique, aimer le sexe et la variété ne fait pas de toi fondamentalement un traitre, mais tu ressens les incitants plus forts, tu sais comment la mécanique fonctionne, donc ça sera plus facile pour toi de trahir, et plus difficile de résister. Après tu contrebalance au cas par cas avec les valeurs et la force de caractère. Donc je ne t'accuse pas de mentir Jsh :D. Ceci dit Je ne dis pas (et je ne pense pas) qu'il faille baser ses décisions là dessus.
Je vais peut-être chercher loin, mais ce ne serait pas une façon de s'assurer inconsciemment que tout gamin potentiel serait bien l'enfant de ses seuls parents ? Genre, si on couche le premier soir, qu'est-ce qui prouve que le mec va rester et qu'il ne va pas partir comme un voleur ? Ou que si madame est enceinte, que le gamin est bien de soi ? Bon, je sais que trois rencards c'est un peu court pour s'assurer d'unt ruc qui dure neufs mois, mais je me demande si inconsciemment y'a pas de ça.
Oui c'est la biologie de la jalousie simplement. Si elle te fait attendre, elle devrait faire attendre les autres aussi, et elle n'a pas le temps d'en faire attendre d'autres (ressources), donc tu es ZE ONE.
Pour aller plus loin, d'un point de vue évolutionniste une femme n'a pas d'intérêt à avoir du sexe reproductif avec un partenaire de valeur inférieure. (pour un homme pas de soucis).
De plus les femmes ont un désir sexuel augmenté à l'ovulation, mais beaucoup d'entre elles l'ont aussi avant les règles (c'est atténué par la pillule), précisément car de cette manière elles peuvent avoir des rapports sexuels sans avoir d'enfants. Ca permet de tester des partenaires et de leur piquer des ressources :D. Donc de ce point de vue, une femme qui couche beaucoup, c'est louche, spécialement si on ne se sent pas spécial! Après on peut défendre que la culture est plus forte, et que ces théories sont des justifications à des idéologies misogynes etc...
Mais c'est juste des angles de vue différents, tout ça c'est finalement en amont des raisons données dans mon post précédent.

cadeau:
[youtube][/youtube]
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Très intéressant le 26.03.16, 12h12 par Jsh
  • [-3] Du calme le 26.03.16, 21h01 par Blusher
Non mais l'évopsy ça montre très vite ses limites. C'est très à la mode depuis 10 ans ces machins. Je ne dis pas que ça ne joue pas par contre, mais pour moi et de ce qu'en dise certaines recherches, c'est pas LE facteur qui fait que les gens jugent.

Ce qui fait juger les gens, c'est un truc bien plus palpable que le potentiel de reproduction et tout. C'est tout simplement la paix sociale dans le groupe.

C'est la même chose que pour l'inceste: les gens s'imaginent que c'est à cause de la génétique que ça ne se fait pas (les études montrent qu'en réalité, à court terme, il n'y a pas d'effet observable tangible, qu'à moyen terme oui, et qu'à long terme, les descendants non viables sont de toute façon naturellement purgés par la sélection naturelle).
De plus, le tabou de l'inceste existe depuis très longtemps, et surtout avant qu'on ai pu avoir les moyens d'observer ça avec une méthode rigoriste.

Le tabou de l'inceste ça vient juste de fait de savoir que si les "femmes" de la famille sont disponibles aux membres de la famille eux même, alors les hommes de la famille se battront entre eux pour les avoir, puisqu'ils sont en concurrence, et ont un fort pouvoir d'influence sur elles. Autrement dit, ça cause la mort de la cellule familiale.
C'est très bien expliqué dans Totem et tabou, entre autres.


Et bien le jugement des femmes qui couchent, c'est pareil. C'est une histoire de paix sociale: plus tu libéralise ça, plus tu augmentes la dose de chaos dans les groupes. Ca peut être vue comme la mise en danger de la paix sociale, ce qui explique les peurs "Elle va peut être ne pas être fidèle" ect...

D'autre part, souvent, quand une fille couche rapidement, ce n'es pas tant sa valeur en tant que telle qui est mis en question par les gens, mais sa valeur sociale. Ou perçue. Ce qui prouve à quel point le notion de groupe joue dans la tête des gens: "j'ai couché avec elle, mais elle couche avec beaucoup de gens, que vont penser les autres?"


Il y a des gens qui ont du mal à accepter le chaos et qui ont besoin d'ordre. C'est comme ça. Alors si toutes ses valeurs ont été prises, c'est pour une raison, elles ne sortent pas de nul part.

Mais comme je disais sur mon article, ce qui change vraiment c'est la contraception efficace et surtout acceptée par le groupe. Ca change tout, et donc les problèmes liés aux enfants non voulus sont beaucoup plus effacés.





MOTHRA, oui note négative, et je vais pas me gêner pour le faire, d'autant plus que ton attitude victime ne donne pas envie de prendre des gants.

Tu vis dans un monde complément faussé, déjà quasiment personne ne couche avec des milliers de personnes, si ce n'est les acteurs porno, ou Mick Jager.
Des gens qui couchent avec une centaine, dans mes potes -qui comptent beaucoup de types qui séduisent ou plaisent- tu dois en avoir 2.
T'es dans le fantasme total, grow up. T'as 40 ans, c'est l'heure là.
Un attirance physique est légitime on en a tous,mais comment équilibrer avec un réel attachement et les "coups d un soir" qui par définition sont éphémeres ,peut etre flatter son égo;son pouvoir de séduction , se dire que finalement mieux vaut l hédonisme que le romantisme.
Ce qui prouve que t'as rien compris, et que de manière plus factuelle, ton manque d'expérience pique vraiment.
Déjà, tu confonds coucher rapidement et coup d'un soir. Le piège facile.
Deuxièmement, tu penses que coucher vite ça veut forcément dire se prouver quelque chose et que c'est égotique.
Et en dernier lieux, tu opposes hédonisme à romantisme.

Quand je te lis Mothra, je lis la nécessité. Je vois un type qui est OBLIGE de se réfugier derrière des valeurs arrangées pour se justifier et vivre avec ses frustrations. C'est pour ça que je mets -1. Parce qu'à la place de te remettre en question, tu essaies toujours de te justifier d'une manière ou d'une autre. Donc oui, tant que c'est pas fait, cette remise en question, abstiens toi.




Ca on le lit beaucoup sur le forum, pour les hommes comme pour les femmes, parce que ça va dans le sens de dire que la séduction et la libération sexuelle c'est bien, et noble, donc ça nous arrange bien, mais je te renvoie la demande de preuve.
C'est un débat de sourd, après je pense pas forcément avoir vu des gens dirent que c'est "mieux" en soi non?
On peut préférer par contre.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Absolument le 26.03.16, 14h49 par Jsh
@Thedaze : Qu'est ce que tu veux dire ? Parce que je pense effectivement que selon l'âge tu trouves plus ou moins facilement des personnes qui cherchent un ONS/plan cul. Enfin, tu trouves de tout à tout âge, mais effectivement j'ai la sensation qu'en vieillissant certaines personnes cherchent quelque chose de plus sérieux et plus une simple passade. Mais je ne suis pas sûre que ça soit l'idée de ton post (?).
Justement, je ne sais pas si l'age et l'expérience compte dans l'équation.

Effectivement en avancant dans la vie, les gens cherche à se mettre en couple et à le rester mais les derniers sondages laissent à penser que c'est plus pour des raisons financières. (forme de protection).

Néanmoins, le post d'Automatic soulève un aspect intéressant, le choix du partenaire en vue de parentalité ; du coup ça rejoint ma réflexion sur l'age, en particulier de la femme pour des raisons biologiques et pratiques.

Pas trop le temps de développer mais ça rejoint aussi un autre post sur l'intérêt qu'on porte aux autres et son évolution: avoir-une-vie-interessante-vt39480.html
Moyens, milieux, cercles sociaux, positionnement personnel...
Sans rentrer dans un débat qui n'a pas vraiment lieu d'être, une petite remarque quand même ...
Mon opinion et expérience, pour ce qu'elle vaut, est qu'il y a une bonne grosse corrélation. Et c'est vraiment logique, aimer le sexe et la variété ne fait pas de toi fondamentalement un traitre, mais tu ressens les incitants plus forts, tu sais comment la mécanique fonctionne, donc ça sera plus facile pour toi de trahir, et plus difficile de résister. Après tu contrebalance au cas par cas avec les valeurs et la force de caractère.
Quid de toutes ces personnes qui cherchent la nouveauté, l'excitation de l'inconnu, qui ne sont pas "prêt" à s'engager au près d'une seule personne parce qu'elles ont la sensation de ne pas avoir assez vécu ?

C'est honnêtement un débat que je trouve sans fondement parce que personnellement j'ai la sensation qu'on ne peut pas généraliser "l'infidélité" à une seule forme, et donc à fortiori encore moins la corréler à quoi que ça soit. Pour moi, tomber amoureuse de quelqu'un d'autre, sans le vouloir, juste parce que cette personne te fait complètement craquer c'est une forme d'infidélité, au même titre que de re-craquer avec un ancien partenaire parce que t'as une tension sexuelle qui persiste, au même titre que d'emballer cette fille beaucoup trop belle rencontrée en soirée, au même titre que finalement craquer avec ton collègue de boulot parce que tu es frustrée dans ta vie (sentimentale ou sexuelle) ect ... Mais ce n'est pas les mêmes mécanismes, pas les mêmes émotions et pas les mêmes envie qui entrent en jeu. A partir de là, pour moi l'infidélité ne peut pas se résumer à une envie ou un besoin de variété.

Des exemples de mecs qui ont connu des tonnes de filles et qui n'ont pour autant jamais trompé leur copine, j'en ai plein. De mecs qui ont connu des tonnes de filles et qui n'ont jamais pu s'empêcher de coucher avec quelqu'un alors qu'ils étaient en couple, aussi. De mec qui sont avec la même fille depuis 10 ans, qui n'ont connu qu'elle et qui lui ont toujours été fidèle, aussi. Et enfin de mec qui n'ont eu que quelques partenaire, qui ont été longtemps en couple et qui sont aller voir ailleurs parce que justement ils avaient envie de nouveauté ou qu'ils avaient peur d'être passé à côté de quelque chose, aussi. Des exemples, des contre-exemples, on en trouvera toujours. Je trouve juste que même si ton argumentation est tout à fait valable, elle est très (trop) réductrice et qu'elle ne reflète pas nécessairement la réalité. Mais après ce n'est que ma propre perception des choses.

Et non, je ne pense qu'on incite les gens à la libération sexuelle, pas plus qu'avant. Enfin, au contraire je trouve qu'ici on incite surtout les gens à exprimer leur envie et à vivre en accord avec elle, donc à être libéré de leur "tabous" sexuels, que ça soit dans le très "beaucoup" ou au contraire dans le très "peu".
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 10.04.16, 15h30 par W0rthy
  • [0] Instructif le 11.04.16, 01h08 par CinqDeCoeur
@Smooth : Je suis pas experte en anthropologie, mais bon, j'ai l'impression que même cet argument de la paix sociale, on peut le relativiser. Je remarque qu'on l'utilise de façon abusive pour légitimer des schémas qui correspondent à notre modèle de société, alors que des alternatives existent.

Il y a ce TED Talk assez intéressant sur le sujet. Le mec commence par expliquer le consensus dont tu parles :
L'idée, c'est que, dans le cadre de la nature humaine, depuis le début de l'existence de notre espèce, les hommes ont d'une certaine façon loué le potentiel reproductif des femmes en leur offrant certains biens et services. D'habitude, il s'agit de viande, de refuge, de statut, de protection, des choses de ce type. En échange, les femmes leur ont offert la fidélité, ou du moins, une promesse de fidélité. Cela place les hommes et les femmes dans une relation radicalement opposée.
Pour ensuite exposer sa thèse :
Avant l'agriculture, avant la révolution agricole, il est important de comprendre que les êtres humains vivaient en groupe de chasseurs-cueilleurs caractérisés où que ce soit dans le monde par ce que les anthropologues appellent l'égalitarisme sauvage. Ils partagent non seulement des choses, ils exigent que les choses soient partagées : la viande, un refuge, la protection, toutes ces choses qui étaient soi-disant échangées aux femmes contre leur fidélité sexuelle, sont en vérité largement partagées entre ces sociétés.
On peut aussi parler longuement des sociétés matrilinéaires comme les Mosos, les Khasis ou certains Touaregs.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Absolument le 30.03.16, 18h06 par Spring
JSH: Tout d abord toutes mes excuses pour la formulation maladroite
ce n était pas du tout l objectif,d ailleurs c était tout le contraire.

Merci d avoir pris le temps d écrire cette longue réponse,je ne voulais
plus revenir sur les forums pendant un certain temps, ton post m a
fait changer partiellement d avis.

En fait ce n est pas le coucher avec beaucoup de personnes qui m interp
ellait (et je ne suis pas spécialement mal à l aise avec cela vu que j ai
une certaine ambiguité avec l idée en question) mais les doutes qui pouvaient
parfois germer dans l esprit de personnes qui auraient une sexualité moins
variée ,moins changeante ,peut etre plus stable,mais pas dans une sens
péjoratif bien sur.


Pour "l image d Epinal" je ne crois pas que soit le terme qui convienne,ne
le prend pas mal surtout , mais plutot une vision des relations différentes
ou certaines personnes ont envie de construire sur du long terme,et sans
forcément multiplier les partenaires potentielles,c est peut etre archaique
ou dépassée en 2016 ,mais il y a des personnes qui construisent
leurs chemins de cette manière.


Tu es comme tu es JSH,avec ton passé ,tes envies ,les personnes que tu
as croisées et que tu croiseras dans le futur , et je ne juge pas ta valeur
mais seulement un questionnement sur une situation que je connais
pas du tout,vu que nous sommes aux antipodes au niveau du relationnel.


La richesse d un forum est justement de pouvoir confronter des opinions
différentes,et parfois fort éloignées l une de l autre,mais de rester dans
un certain échange ,meme si de mon coté,je formule maladroitement
et que j ai encore des progrès à faire.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien joué le 26.03.16, 22h37 par Automatic
  • [+1] Constructif le 27.03.16, 10h01 par The_PoP
Automatic: Merci!!! :D ça fait du bien de ne pas sentir seul ;)



Ben, non, le naturel d'aimer coucher avec des mecs différents, d'aimer la variété. Il n'a pas inféré grand chose. Il y aurait PU y avoir un sous entendu péjoratif, mais il faut être créatif pour le voir. Et puis il parle de risque, il ne généralise pas, et puis il pose une question, il n'affirme pas :)! Je comprends que l'habitude ou la crainte d'être jugé rende sensible, mais en l'occurrence c'est juste quelqu'un qui veut s'éduquer sur le sujet (en posant des questions!).


Voila tout à fait, c est plutot dans le questionnement que l affirmation ,après
oui la formulation pouvait etre meilleure.




Popovski :
Il n'y a aucune corrélation entre le nombre de partenaire et l'inclinaison à la fidélité.

Ou si c'est le cas, quelle preuve tangible as-tu pour appuyer ton affirmation ?

Ca on le lit beaucoup sur le forum, pour les hommes comme pour les femmes, parce que ça va dans le sens de dire que la séduction et la libération sexuelle c'est bien, et noble, donc ça nous arrange bien, mais je te renvoie la demande de preuve.
Mon opinion et expérience, pour ce qu'elle vaut, est qu'il y a une bonne grosse corrélation.
Et c'est vraiment logique, aimer le sexe et la variété ne fait pas de toi fondamentalement un traitre, mais tu ressens les incitants plus forts, tu sais comment la mécanique fonctionne, donc ça sera plus facile pour toi de trahir, et plus difficile de résister. Après tu contrebalance au cas par cas avec les valeurs et la force de caractère. Donc je ne t'accuse pas de mentir Jsh :D. Ceci dit Je ne dis pas (et je ne pense pas) qu'il faille baser ses décisions là dessus



Le problème c est que si la tentation est forte est que on a un style de vie
qui pousse à multiplier les partenaires,sans forcément etre infidéle,il risque
d etre difficile de batir sur du durable ,puisque le plaisir de la nouveauté
sera toujours présente et son attrait fascinant ,et rester avec une personne
pourrait etre vu comme un carcan ou un mauvais choix,du fait qu on s est
menti à soi meme.

Le plus important c est de vraiment savoir ce qu on veut,pas forcément jouer
un role pour la société ou l entourage.

Mais sinon les exemples que je peux avoir de personnes qui ont eu peu de
partenaires et qui n en semblent pas spécialement incommodées et qui ne
cherchent pas forcément l aventure ,semblent assez justes.
La fidélité ne se nourrit pas forcément du fait de n avoir eu que 1 ou 2
partenaires dans sa vie,mais cela peut l encourager.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Du grand n'importe quoi le 26.03.16, 23h47 par LittleNeapolis
  • [-1] Mauvais esprit le 26.03.16, 23h55 par Mr.Smooth
  • [0] ??? le 27.03.16, 23h06 par Allandrightnow
  • [0] Non le 29.03.16, 10h22 par Jsh
Tu peux aussi penser tout le contraire. Si il ou elle a eu beaucoup de partenaires, et peut en avoir potentiellement mais qu'il ou elle est avec toi, c'est qu'elle a vraiment envie d'être avec toi et pas par défaut.

Penser qu'il ou elle aura plus de tendance à être infidèle, c'est projeter ses propres insécurités et frustrations sur l'autre. J'en ai des tas des exemples de personnes avec beaucoup de conquêtes qui croient dur comme fer à la fidélité pourtant.

Je me méfierais potentiellement beaucoup plus d'une personne avec peu d'expérience justement. Parce que l'envie de s'amuser finira sûrement par surgir un jour.


Merci Jsh pour ton post, ça fait du bien.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 27.03.16, 09h17 par Perlambre
  • [+1] 100% d'accord le 27.03.16, 13h22 par Jsh
  • [+1] +1 le 27.03.16, 23h06 par Allandrightnow
  • [0] Bien joué le 10.04.16, 15h32 par W0rthy
MOTHRA, oui note négative, et je vais pas me gêner pour le faire, d'autant plus que ton attitude victime ne donne pas envie de prendre des gants.
C'est marrant, dans mon esprit son attitude est plutôt "Ne pensez-vous pas que parfois, c'est possible que, peut-être parce que la vie est injuste ... Ah, non, je n'affirme rien, j'avais juste des doutes quant à ...".
Pour en revenir au sujet principal, j'ai eu une conversation assez similaire avec ma cousine y'a deux semaines. Else le m'expliquait que plusieurs de ses amies se plaignaient qu'elles n'arrivent pas à se mettre en couple. Et pour ma cousine, la raison est simple : elles couchent le premier soir.

Elle m'a expliqué qu'elle dit texto à ses copines "mais comment veux-tu te mettre avec un gars si tu couches le premier soir ?"

Et je dois avouer que je suis resté sans voix. J'ai expliqué à ma cousine que pour moi coucher le premier soir ne devrait être un frein à rien et que même, ça peut plutôt être sympa. Sa réponse a été simple : "non mais toi t'es ouvert et intelligent, ce qui n'est pas le cas de tout le monde".
Big deal, tu viens de découvrir l'une des vérités les plus crades qui entourent FTS en général. Je pense que le forum peut se targuer de donner de bons conseils. Sauf que ces conseils sont bons dans la mesure où tu es en face de personnes qui ne sont pas dénuées d'une certaine intelligence.

Et encore, parfois, c'est discutable. Il y a quelques semaines, une nana brillante dans ses études de Droit m'a dit "Un homme, un vrai, il ne demande pas la permission, il prend de lui-même, surtout les femmes".
En fait ce n est pas le coucher avec beaucoup de personnes qui m interp
ellait (et je ne suis pas spécialement mal à l aise avec cela vu que j ai
une certaine ambiguité avec l idée en question) mais les doutes qui pouvaient
parfois germer dans l esprit de personnes qui auraient une sexualité moins
variée ,moins changeante ,peut etre plus stable,mais pas dans une sens
péjoratif bien sur.
En gros, tu ne peux pas douter.

Pourquoi ? Qu'est-ce que je veux dire ?

Si tu doutes, alors, cela va forcément t'influencer. Que ça soit dans ton comportement, ou tes actes. De la crise de jalousie, aux questions insidieuses, jusqu'à la fouille d'un mobile. Si tu es ainsi impacté négativement par tes doutes, ton couple, ou ta relation va s'en ressentir.

Si cela arrive, alors, tu viens de rendre plus envisageable pour ton partenaire l'idée d'avoir une aventure. Parce que l'interdit est excitant, parce que tu n'es pas une personne suffisamment épanouissante pour peser dans la balance en face d'un coup de cœur éphémère (ou non).

Bref.

Si tu doutes, tu signes ton arrêt de mort.

En ne doutant pas, tu t'épargnes de nombreuses prises de tête, et tu montres ta maturité à ton partenaire. Tu lui montres qu'il peut réussir à conjuguer votre vie et sa vie, au lieu de voir l'une bouffer l'autre, et c'est une perspective qui est plaisante. En plus, tu diminues significativement tes chances que ça arrive.

Sincèrement, pour en avoir fais l'expérience depuis quelques années, les femmes saines qui sont avec un homme qui est jaloux, et qui a peur, sont souvent en proie à une aventure, parfois plus.

Je ne me souviens pas avoir baisé avec une meuf qui m'ait dit "Dans mon couple tout va bien, mon copain est un mec cool". Par contre, j'ai entendu plusieurs fois "Il est jaloux", "Il cherche à me contrôler", etc.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Pertinent le 26.03.16, 22h49 par Rickhunter
  • [+1] Oui le 27.03.16, 09h21 par Perlambre
  • [+1] Absolument le 29.03.16, 10h23 par Jsh
  • [+1] Intéressant le 10.04.16, 15h38 par W0rthy
Je vois pas trop en quoi ce que tu dit me contredit Ploum :) même si c'est intéressant!
Ce qu'essaie de dire maladroitement Mothra c'est qu'il existe aussi des gens qui ont une sexualité "débridée" par insécurité et que ça peut rebuter le partenaire.

Mais comme on parle ici de -premier_soir- et de -Jsh_qui_s'assume_pleinement- son propos est un peu HS. C'est pas méchant pour autant, c'est juste un autre débat : il y a des personnes qui baisent par insécurité, et d'autres parce qu'elles aiment ça. Tout dépend du background (yolo, je suis plus a ça prés en terme de dichotomies bien-pensantes écrites a trois grammes).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Ca va mieux en le disant le 27.03.16, 10h47 par Automatic
@Raven
Big deal, tu viens de découvrir l'une des vérités les plus crades qui entourent FTS en général. Je pense que le forum peut se targuer de donner de bons conseils. Sauf que ces conseils sont bons dans la mesure où tu es en face de personnes qui ne sont pas dénuées d'une certaine intelligence.
Oui et non, tout est applicable selon les configurations, les ressources du forum sont juste énormes. Peut être trop justement pour être assimilées en quelques semaines par exemples.
En tout cas faut beaucoup pratiquer pour assimiler quelques chose d'aussi complexe afin de l'intégrer completement et le mettre à sa propre sauce.

Trier les cons ou en faire ce qu'on veut sans trop subir leurs conneries ça fait aussi partie des skills.

Là dedans je m'inclus dans la partie des gens qui ne savent qu'une infime partie d'un ensemble maladroitement mis en oeuvre. Ca empêche pas d'avancer et de continuer à s'améliorer.

Moi aussi on m'a fait le reproche de pas être assez bourrin dans mes approches en mode "mais faut pas me demander ma permission pour me baiser". J'en ai rien à foutre si des gens, hommes et femme, continuent à alimenter ce genre de résonnement basé sur une forme de soumission et rapport de force sordide. Qu'ils se démerdent avec leurs valeurs pourries et se reproduisent entre eux.

@MOTHRA 2000
STP, ta gueule un peu.

Tu connais rien à la séduction.
Tu connais rien aux femmes.
Tu connais rien des gens en général.
Et pourtant au font je t'en veux pas.

Seulement voila, bouge toi le cul sort de chez toi au lieu de nous troller des posts avec ta visions décalée d'un sujet que t'as vus qu'à travers de trucs écris sur le net.
Quand t'auras eu l'expérience de coucher avec une nana qui se sent obligée de se donner sempiternellement au moindre signe d'interet après avoir été violée toute son enfance par son grand père, peut-être que t'auras un petit début de légitimité en ce qui concerne la considération des rapports homme-femme.

En attendant t'es à coté de la plaque et faire du ouin-ouin te sert à rien.

C'est facile pour personne de se sortir les doigts et de faire quelque chose de sa vie.
Personne trouvera les clefs du bonheur en ruminent des idées toutes faites.
Par contre venir pourrir la vie des gens sans connaitre de quoi on parle c'est easy.
Gégé au bistro en face fait pareil entre deux verre de blanc-pomme, après il va aux putes avec ces jambes maigres. Ci c'est ça le kiffe ultime faut pas rester ici.
En fait ce n est pas le coucher avec beaucoup de personnes qui m interp
ellait (et je ne suis pas spécialement mal à l aise avec cela vu que j ai
une certaine ambiguité avec l idée en question) mais les doutes qui pouvaient
parfois germer dans l esprit de personnes qui auraient une sexualité moins
variée ,moins changeante ,peut etre plus stable,mais pas dans une sens
péjoratif bien sur.


Pour "l image d Epinal" je ne crois pas que soit le terme qui convienne,ne
le prend pas mal surtout , mais plutot une vision des relations différentes
ou certaines personnes ont envie de construire sur du long terme,et sans
forcément multiplier les partenaires potentielles,c est peut etre archaique
ou dépassée en 2016 ,mais il y a des personnes qui construisent
leurs chemins de cette manière.
Franchement ferme là. Revient nous voir quand t'auras du concret à nous apporter.
Et il y a pas mal de monde sur le forum qui depuis le début prend du temps pour te pousser à agir dans ce sens et sont prêt à continuer. Ok on change pas en un clin d'oeil mais là c'est abusé.
Tu fous rien et tu viens nous livrer ta vision du monde avec la bouche en coeur en nous disant te pas trop te bousculer parce que c'est le début pour toi.
C'est le début pour moi aussi.

Chaque putain de jours c'est un nouveau début où j'essaie de m'en sortir avec ce que j'ai, sans venir pourrir la vie des gens qui veulent vivre librement, parce qu'ils ont le choix et le droit d'être heureux.
Pourtant il y a des journées où je me trouve être un sale con qui avance pas assez vite mais devine quoi? J'en veux pas aux autres de vivres différemment temps qu'ils ne viennent pas me bouffer la vie.
Et puis je repense aux jours où j'ai failli crever, pas eu un toit ou pas eu à bouffer et je repart de plus belle.
Si t'as besoin d'exemple, te gêne pas, en ce moment y'a toute la misère du monde dehors en ce moment et les associations sont toujours en demande de bénévoles.

La maladresse n'excuse pas tout. A force de nous faire des sorties de routes tu vas te mettre dans le fossé tout seul comme un grand. Ca va soulager certains de plus te voir dans le paysage, moi ça me fera chier parce que je te trouve pas méchant. Juste à l'ouest totalement, loin-loin-loin.

Regarde plutôt comment les autres ont fait pour s'en sortir, inspire toi et pose des putains de questions au lieu de tourner en boucle et venir te plaindre version calimero.

Et si tu as besoin tu peux me parler en MP.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 27.03.16, 09h26 par Perlambre
  • [0] Mesquin le 27.03.16, 10h42 par Automatic
  • [+2] 100% d'accord le 27.03.16, 13h32 par Mr.Smooth
  • [0] Du calme le 27.03.16, 15h48 par mctyson
  • [0] Constructif le 28.03.16, 22h43 par Allandrightnow
  • [0] Oui le 29.03.16, 20h11 par Olfff
Dire que certains de construisent un chemin different c'est une évidence mais combien (et tu peux te compter dedans) le font plus par nécessité ou peur ou incapacité de mieux que par vrai choix.
En donnant ton avis tu illustres juste les avis des gens à l'esprit borné et qui préfèrent juger les autres sans savoir et essayer d'entraîner les gens dans le malheur que s'en sortir eux.
Pour l'instant tu n'as rien d'intéressant à dire sur la séduction donc au lieu de venir "débattre" quand tu ne peux que singer sans les comprendre au fond les avis qu'on t'a déjà donnés, et vomir ici tes idées préconçues avec ton esprit victimaire, restreins toi à ton topic (au moins tu t'y plaindras pas des notes négatives) et sors toi les doigts dans la vraie vie, au lieu de faire de ce forum ton moyen de procrastiner.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Mesquin le 27.03.16, 10h43 par Automatic
  • [0] +1 le 27.03.16, 13h33 par Mr.Smooth
J'ai pas suivi tout le débat, donc juste une contribution comme ca :

- Coucher vite ca sous entend souvent que la fille s'assume ou qu'elle le fait par névrose.

Pourquoi ca gene?

Dans notre société patricarcale (oui oui on en débattra si y'en a qui en doutent), ca met mal a l'aise car :

- Une fille qui s'assume, qui dit "oui" peut aussi dire "non", donc ca fait chier l'ego des males, c'est mieux d'en avoir UNE soumise que de subir une "compétition" (souvent fantasmée) incessante.

- Une fille qui le fait par névrose, c'est effectivement moins fiable si on veut de l'exclusivité. Je prends l'extreme de la nymphomanie, mais vouloir vivre un truc exclusif avec quelqu'un qui ne peut pas le controler, c'est comme vouloir rendre un alcoolique sobre, ce n'est pas du ressort du partenaire.

Il y a bien sur toute une gamme entre les deux, et chacun a un peu de tout en lui.

Mais je crois que le jugement des femmes qui couchent vite est purement social et lié a l'évolution de l'espece, la selection sexuelle, les questions d'hérédité etc.

On peut s'en défaire, mais il faut accepter :

1 Que le reste de la société est globalement plus porté sur un ordre déja établi de domination masculine.

2 De se confronter a ses insécurités.

3 Qu'il y a peu de réelle justification qui tiendrait la route.

C'est un peu le chemin d'être un "vrai" homme : s'assumer, assumer ses désirs, ses rêves et briser les codes, ca implique d'avoir de moins en moins de gens qui nous comprennent vraiment je crois...


(PS : on trouve des comportements similaires chez les mecs, sans doute,légerement différents sur la forme mais pas sur le fond)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Intéressant le 27.03.16, 11h52 par FK
  • [0] Oui le 27.03.16, 16h17 par Automatic
  • [+1] Instructif le 28.03.16, 09h48 par Thedaze
  • [+2] Constructif le 29.03.16, 10h27 par Jsh
  • [+1] Constructif le 10.04.16, 15h40 par W0rthy
Désolée Jsh si je détourne ton sujet de base.

Néanmoins il est un discours que j'ai du mal à avaler. Un discours basé sur une inexpérience de la vie, propageant un venin encore trop courant dans notre bonne société. Un discours puant.

Je lis avec consternation dans ton topic des propos qui en fait sont la négation même de ce qu'être femme signifie, avec ses désirs, ses doutes et surtout le droit d'agir comme elle l'entend à partir du moment où elle l'assume.

Encourager un novice en séduction, Mothra pour ne pas le nommer, est une bonne chose et les garçons savent le faire ici.

Donner des excuses sur ses allusions faites de frustrations et au final peu respectueuses d'une gente féminine qu'il ne connait pas, NON. Et son discours, malgré ses tentatives de retour en arrière, reste. A la lecture de ceux qui, sans se signaler, valideront en se disant que s'ils ne réussissent pas c'est la faute des femmes.

Mothra, mp sans problème.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 27.03.16, 16h10 par amelia
  • [+1] Constructif le 28.03.16, 09h48 par Thedaze
Répondre