Page 3 sur 8

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 27.03.16
par mctyson
jsh a écrit :- Est-il plus difficile pour vous d'envisager une relation à plus long terme ou plus sérieuse qu'un simple ONS / plan cul avec une fille qui va accepter de coucher avec vous dès le premier soir ?
Pour cette question là: ma réponse est: non, pas du tout. Ce "dès le premier soir" ne veut pas dire grand chose: ça peut être un très beau soir, une soirée entière de jeu de séduction, qui débouche sur un rapport sexuel... Quelqu'un que l'on connaît depuis 3h n'est pas non plus un inconnu, j'ai déjà lié des liens forts en peu de temps.

"dès le premier soir": c'est tôt, mais ce n'est pas rien non plus. C'est pas non plus faire l'amour à un inconnu complet. ça implique déjà d'avoir fait le connaissance de la personne un petit peu...

Quitte à être cynique je dirais qu'une seule soirée magique qui se termine par une partie de jambes en l'air sera toujours préférable à une fille qui fait attendre indéfiniment pour prouver on ne sait pas quoi.

Je dirais même que c'est une bonne base pour une relation. et puis le sexe c'est cool

Et puis la fille qui couche dès le premier soir, c'est même flatteur, un peu comme si ça prouvait que l'on ne pouvait pas se résister l'un l'autre 8)


Edit: c'est vraiment un sujet intéressant, alors du calme hein!

et bonne fête de Pâques!

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 27.03.16
par ChantePaul
Bonsoir à tous !

J'avoue avoir eu la flemme de lire toute la discussion, pardonnez-moi par avance, mais le sujet m'a interpellé.

Je crois que le point le plus important à souligner c'est le milieu dans lequel tu te trouves.

Effectivement ici sur FTS la plupart des gens moi y compris partagent l'idée de l'ouverture d'esprit et de véritable liberté sexuelle pour les deux sexes.

Des gens comme ça il y en a plein, pas seulement sur FTS. Tout comme il y a plein de gens qui sont, au contraire, dans le délire où on va juger une fille qui couche vite de "fille facile" et autres joyeusetés.

Moralité ? Entourez vous de personnes qui vous correspondent.

Dans mon cas j'ai vécu dans une (très) grosse coloc, sélection naturelle oblige, les gens étaient pour la plupart très ouverts, un peu hippie aussi et il y avait beaucoup d'amour (incluant sexe ou non) et personne n'était jugé.
Entre temps je suis en Erasmus en Finlande, là aussi on sait comment c'est l'Erasmus, beaucoup de coups d'un soir de partout ET aussi pas mal de couples qui se forment.
Je ne dis pas que tout le monde partage l'opinion type FTS dans les gens que je côtoie, mais une majorité ça oui, parmi les deux sexes. Pourtant ici en Finlande personne ne connaît FTS.


Après par rapport à la question de l'intérêt du mec après avoir couché rapidement, il y a forcément le désir du "risque", de la conquête sexuelle qui diminue logiquement mais d'après moi ce n'est pas le plus important lorsque je veux aller plus loin avec une fille.
Pour moi la connexion mentale est bien plus importante à ce niveau, qu'il y ait eu du sexe ou non.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 27.03.16
par lovoly74
Moi je suis ton inverse, la fille qui ne couche pas le premier soir, ni au bout du 6 ième aha.
Je ne juge en rien ta façon de faire et j'aimerais même être capable de le faire je pense et moins me prendre la tête. Mais à l'instant T, j'ai besoin de connaitre la personne avec qui je le fais, d'être un peu désiré et de croire que je ne suis pas là juste pour ses envies perso.
Par ce que naïvement je me dis que si il attend, c'est qu'il s'en fou pas.. alors qu'un mec est bien plus fourbe que ça.. quoi que certains se décourage :P

Et comme quoi tous les mec ne sont pas pareil, si toi tu as "peur" qu'ils te juge mal car tu couche assez facilement, moi c'est l'inverse. Je suis facilement jugé de coincée, prude et compagnie et les bonnes blagues de mes amis à ce sujet j'en ai une bonne poignée. La dernière en date : "8 milliard de bites sur terre et pas une seule dans ta chatte " identifié par 5 potes différents sur facebook...
Et de la naît un jeu encore plus malsain, "le challenge" limite ça devient le pari de l'année sur qui va réussir à me mettre dans son lit.
Au final je pense qu'il n'y à pas de bon ou mauvais moment tant que l'on assume nos décisions et nos envies. La façon de se rencontrer est selon moi plus déterminante, coucher le jour J avec un gars rencontré en boite par exemple, pour moi ça sent l'aventure d'un soir à plein nez et il y a fort à parier que ça ne donne rien. Mais passer du temps à discuter avec un gars, une journée, 4h.. bref un bout de connaissance, si la tension est présente.. y'a pas de mal.. il accepte de coucher avec toi et tu ne le juge pas mal, tu n'y tiens d'ailleurs surement même pas une minute d'attention car cette question reste encore un décalage du "droit" au sexe homme/femme... eux ils ont le droit... nous c'est sale... allons savoir pourquoi ...

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.03.16
par Owen
J'ai pas trop compris...

Tu nous dis que toi tu couches pas le premier soir car on te dit que c'est mal et ca te fait peur de le faire?

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.03.16
par lovoly74
Owen a écrit :J'ai pas trop compris...

Tu nous dis que toi tu couches pas le premier soir car on te dit que c'est mal et ca te fait peur de le faire?
Moi ?
Non non, je ne couche pas le premier soir par ce que pour moi ça reste un instant symbolique et que je préfère installer une tension sur plusieurs jours car je trouve que c'est le moment de la séduction le plus sympa et qu'une fois au lit ça diminue nettement mais je ne trouve pas ça mal pour autant, c'est juste que ce n'est pas dans mes envies.
Je disais juste que peut importe nos façons de faire on trouvera toujours des gens pour juger ou penser différemment, il suffit de trouver des partenaires qui sont sur la même longueur d'ondes.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.03.16
par Venusian
La dernière en date : "8 milliard de bites sur terre et pas une seule dans ta chatte " identifié par 5 potes différents sur facebook...
Ce genre d'attitude est inacceptable.
On peut discuter ici de la pertinence ou pas de se mettre des barrières, mais il n'empêche que faut pas laisser passer ce genre d'humiliation, à mon sens.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.03.16
par FK
Bah, c'est le genre de truc qui fait rire pas mal de gens. Facebook est rempli de ce genre de choses. Tant que c'est pas fait avec malveillance et acharnement, ça reste de la vanne entre potes. Pas toujours d'une grande finesse, certes, mais monter dans les tours serait ici une erreur si c'est pas fait méchamment.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.03.16
par FK
La dernière en date : "8 milliard de bites sur terre et pas une seule dans ta chatte " identifié par 5 potes différents sur facebook...
Bah, c'est le genre de truc qui fait rire pas mal de gens. Facebook est rempli de ce genre de choses. Tant que c'est pas fait avec malveillance et acharnement, ça reste de la vanne entre potes.
non
non
non
Ben... de fait, si.

Vannes entre potes, les petites tacles qu'on se met pour déconner (qui font rire et qui parfois, font plus mal que ce qu'on aurait pensé / voulu).

Je dis pas que c'est intelligent - parce que c'est souvent très bas du front; je dis pas non plus que c'est anodin; je dis que dans une large majorité des cas, faut pas y voir d'acte de méchanceté volontaire et que se braquer serait overkill et pas très intelligent.
Ce genre d'attitude est inacceptable[...]faut pas laisser passer ce genre d'humiliation, à mon sens.
Tout est question d'appréciation, de contexte. Savoir dire stop quand la ligne jaune est franchie; mais ne pas voir un franchissement à chaque vanne un peu trop grasse. Et ça, ça dépend des gens et des situations.

Certain(e)s vont y voir un terrible acte d'agression, d'autres vont y voir de la blague à la con type chaîne Facebook "tague quelqu'un que tu connais qui ...".

Et par contre, s'il se met en place une dynamique d'acharnement, là par contre évidemment il faut réagir fermement.


Je digresse, c'était pas le sujet. Mais savoir prendre les choses avec un peu de légereté - ou savoir ne pas leur accorder + d'importance que ce qu'elles méritent, c'est une question de survie (psychologique et sociale). Let go, tout n'est pas agression en ce monde.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.03.16
par Venusian
C'est pas parce que "ça se fait" que c'est acceptable. Et j'ai pas parlé d'agression.

Facebook est rempli de ce genre de choses, oui, j'ai jamais nié les faits, mais Facebook est aussi rempli de racistes, de mysogines, de complotistes, de négationistes...
Je met pas tout au même niveau, mais c'est parce que "ça existe" que ça doit devenir une norme.

Moi je trouve ça inacceptable et je vire les gens qui pratiquent ce genre de chose sur Facebook, ou je réagis, et je survis très bien. Libre à toi de "prendre du recul".

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.03.16
par FK
Libre à toi de mettre tes curseurs où tu veux en effet.

(au passage, le lecteur avisé aura remarqué que mon point n'était pas de dire que "ça se fait donc c'est acceptable", mais "faut savoir faire la part des choses"). Sur ce, i'm out.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.03.16
par lovoly74
Ah non mais je prends ça sans aucune méchanceté, ce sont de très bons amis, j'ai beaucoup plus de potes mecs et donc forcément ils vannent beaucoup car ils savent que je vie très bien cette abstinence et qu'elle ai voulut. Si ça n'avait pas été le cas je l'aurai surement beaucoup moins bien pris mais je pense qu'ils ne se seraient pas permis ça du coup. C'est comme dire à une grosse qu'elle est grosse, ça blesse mais traiter sa pote de "ma grosse" alors qu'elle fait du 36 ça nous passe au dessus...Mais ils me connaissent, je suis beaucoup dans l'auto dérision.

C'était pas une critique en soit d'avoir été identifié la dessus, c'était pour imager un peu l'image de prude que l'on peut me coller sur la tête juste par ce que je ne couche pas.
Ils me voient comme une sainte et pourtant coucher avec peu de mec ne fait pas de moi une coincée. Dans l'intimité je n'ai aucune pudeur, je joue, je suis très ouverte d'esprit.

L'idée de cette remarque c'était de montrer que l'auteur du sujet qui couche facilement pourrait se faire coller une étiquette de " fille facile" mais que l'inverse existe aussi et que dans tout les cas on trouvera toujours des gens qui nous catégorisent et d'autres qui nous comprennent. Et qu'au final, on s'en fou du moment qu'on le vie bien :)

Beaucoup de mec ne s'imagineront pas avec elle car elle couche trop vite et beaucoup en auront rien à faire et verrons ça d'un bon oeil.
La sexualité d'un mec est rarement jugée, la notre l'est bien plus.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 28.03.16
par Owen
Pour en revenir au sujet, l'important c'est d'y trouver son compte et que les comportements soient pleinements assumés.

Essayer d'interpréter ou de juger ce n'est jamais bon.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 29.03.16
par Jsh
Bon, Merci à tous pour vos réponses. Avoir vos retours, vos expériences, vos impressions sur le sujet m'a permis d'y voir (un peu) plus clair, même si on a pas mal dévié du sujet initial.

En fait, j'ai voulu occulter initalement toute la partie "sexualité +/- libérée versus société", parce que ce n'était pas ce qui me posait réellement problème à la base, mais plutôt la façon dont "mon rapport à ma sexualité influence les relations que je crée", mais je réalise que d'une certaines manière bien que les deux problématiques soient distinctes, elles n'en restent pas moins liées. Et que la seule façon dont je peux m'affranchir de tout jugement de valeur réside dans le choix des personnes que je fréquente. Au final, comme le disait FK au début (en substance), un mec qui, même inconsciemment, me jugera pour mon rapport au sexe est probablement quelqu'un qui ne m'apportera pas grand chose en terme de relation. Et si mon comporte lui pose problème, tant mieux si ça joue un effet "filtre". Et c'est valable que notre rapport au sexe soit plutôt libéré ou en retenue.

Ce qui a été dit et que je trouve le plus important, c'est qu'au final, il ne faut pas voir le sexe comme une finalité ou comme une étape, bien au contraire. Coucher ne signe pas la fin de la séduction. Séduire c'est savoir cultiver (entre autre chose), l'intérêt intellectuel et le désir physique mutuel, avant, après voire pendant le sexe. Et c'est ça qui importe le plus dans l'évolution d'une relation.

Bref, j'ai conscience que ce dernier post n'apporte pas grand chose au fil, mais j'avais envie de poster ma propre réponse à ma propre question.

--

@lovoly74 : Effectivement, la problématique inverse existe aussi chez les personnes plus en "retenue" vis à vis du sexe. Après dans ton cas comme le mien, il faut savoir nuancer ce qui à trait à la taquinerie, parfois de mauvais goût certes, de potes et ce qui à trait à un véritablement jugement de valeur. Mais je pense que tu l'as très bien compris, et que tu donnais ça que comme exemple.

Une petite nuance toutefois ...
lovoly74 a écrit : La sexualité d'un mec est rarement jugée, la notre l'est bien plus.
Oui et non ... De mon expérience personnelle, la sexualité en "excès" est effectivement plus jugée chez la femme que chez l'homme, par contre lors de sexualité en "défaut", les jugements que peuvent recevoir les mecs sont loin d'être tendres ...
("Excès" et "Défaut" avec des énormes guillemets, parce que sinon ça sous-entendrai qu'il y a une juste valeur à atteindre, ce qui n'est absolument pas mon avis, loin de là, c'est juste pour la simplification)

---

Bonne journée les chatons Image

(Et vive le sexe \o/)

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 29.03.16
par ChantePaul
Jsh a écrit : Bref, j'ai conscience que ce dernier post n'apporte pas grand chose au fil, mais j'avais envie de poster ma propre réponse à ma propre question.
Si au contraire ! Beaucoup de sagesse émane de ton dernier post.

Je plussoie totalement ce que tu dis par rapport au "filtre", et au fait qu'un mec qui te juge sur ta façon de faire, ne pourra certainement pas t'apporter grand chose -> go find an other dude ;)

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 29.03.16
par mctyson
ChantePaul a écrit : fait qu'un mec qui te juge sur ta façon de faire, ne pourra certainement pas t'apporter grand chose -> go find an other dude ;)
oui c'est clair: "Tu ne te respectes pas. Tu bois trop, tu couches trop, tu dragues trop ... C'est affreux, t'as aucun respect pour toi. Tu te rends bien compte qu'aucun mec n'a envie de finir avec une fille comme toi. Si je te dis ça c'est parce que je t'aime bien et je trouve ça triste"

C'est quand même un peu limite pour pote de porter ce genre de jugement, ça fait un peu double.

ça dépend de la relation, mais là quand même c'est limite je trouve... les potes sont pas censé juger ce que tu fais sur un domaine aussi intime

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 29.03.16
par ChantePaul
Tu te rends bien compte qu'aucun mec n'a envie de finir avec une fille comme toi.
Sincèrement désolé pour le #3615HorsSujet.
Mais c'est précisément le genre de fille avec qui j'ai envie de finir.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 30.03.16
par Jsh
oui c'est clair: "Tu ne te respectes pas Jsh. Tu bois trop, tu couches trop, tu dragues trop ... C'est affreux, t'as aucun respect pour toi. Tu te rends bien compte qu'aucun mec n'a envie de finir avec une fille comme toi. Si je te dis ça c'est parce que je t'aime bien et je trouve ça triste"
C'est quand même un peu limite pour pote de porter ce genre de jugement, ça fait un peu double.

ça dépend de la relation, mais là quand même c'est limite je trouve... les potes sont pas censé juger ce que tu fais sur un domaine aussi intime
Je suis absolument d'accord avec toi. Et ce mec, appelons T., je ne le considère d'ailleurs pas comme mon pote. C'est juste qu'il est très pote avec plusieurs mecs de mon cercle d'amis, dont un de mes meilleurs amis. Donc on est amené à se côtoyer. Ca s'arrête là. J'ai absolument pas eu besoin de filtre pour comprendre que c'est un mec pétri d'insécurités et qui est persuadé qu'une fille doit être visuellement très agréable et surtout ne pas trop l'ouvrir, et ne pas risquer de trop ternir sa réputation (à T.) en s'amusant trop pour qu'elle soit digne de son intérêt.

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 30.03.16
par Owen
"Tu ne te respectes pas. Tu bois trop, tu couches trop, tu dragues trop ... C'est affreux, t'as aucun respect pour toi. Tu te rends bien compte qu'aucun mec n'a envie de finir avec une fille comme toi. Si je te dis ça c'est parce que je t'aime bien et je trouve ça triste"
Aaaaargh !

Typiquement si j'étais une fille et qu'on me disait ca je dirais un truc genre : "Tu te rends bien compte qu'avec ce discours tu passes pour une pauvre merde et que tu peux aller crever?"

C'est violent je sais, mais un discours comme ca ca mérite d'être enterré six pieds sous terre à coup de pelle.

(Mais y'a beaucoup de gens qui méritent ca malheureusement).

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 30.03.16
par Jsh
Allez je vous offre ma réponse au discours, tout en finesse ...

" Ca te dérangeait pas trop que je me respecte pas à l'époque où t'avais ta bite dans ma bouche ", et je suis partie, (Ouais, je suis une fille classe, je sais.)

Voilà !

Re: Ces filles qui couchent trop, trop vite ...

Posté : 31.03.16
par Penelope
- Est-ce que le fait de coucher rapidement (ou d'avoir un passé relativement sulfureux) a effectivement un impact sur la nature des relations que l'on crée ?
Oui, forcément.
Bien qu'on soit en 2016, je pense que la tendance générale veut encore que ce soit réservé aux hommes de collectionner et qu'une fille qui a un comportement étiqueté "masculin" choque encore. Du coup il y a le côté contradictoire du mec qui est à la fois emballé par la perspective d'avoir rapidement du sexe avec une fille qui fait pas de chichis mais qui en.meme temps n'aimerait pas que sa propre femme "s'offre" facilement au premier mec qu'elle trouvera attirant. Donc il.séparera les filles pour jouer des filles avec qui s'engager. Classique quoi.
Il y a aussi l'idée qu'une fille qui drague, couche beaucoup et facilement n'est elle meme PAS intéressée par une relation longue mais par des relations jetables. Donc certains hommes ne proposeront meme pas de se revoir ou alors pour faire exactement la.meme chose que la veille au soir et pas plus. Bien sûr aussi la crainte de l'infidélité. Pourquoi une fille qui papillonnait avant serait subitement fidèle avec moi?... Certaines peuvent l'être et vouloir une relation exclusive mais nos intentions ne sont jamais marquées sur nos fronts... alors on nous juge toujours sur le plus évident ou sur ce qu'on laisse paraître au premier abord.


- Est-il plus difficile pour vous d'envisager une relation à plus long terme ou plus sérieuse qu'un simple ONS / plan cul avec une fille qui va accepter de coucher avec vous dès le premier soir ?

D' un point de vue féminin je ne sais pas. Je connais des hommes qui ont une relation suivie et exclusive avec des personnes avec lesquelles ils ont couché en sortant de boîte mais ça représente une minorité de mon entourage. Une infime minorité même. La majorité ne se revoit pas ou dans des relations occasionnelles.Mais il n'empêche que ça existe. Sans que je sache réellement ce que ça représente en termes de statistiques globales. Ma crainte personnelle à m'engager avec une personne au lourd tableau de chasse concernerait surtout les maladies. Le préservatif ne protège pas de toutes les IST, certaines pouvant se contracter par simple contact alors c'est sûr que les risques pris sont bêtement proportionnels au nombre de partenaires sexuels différents et occasionnels qu'on a (on ne connait pas les serologies de quelqu'un qu'on rencontre au bar mais dans une relation exclusive on peut se surveiller médicalement régulièrement dans le couple). Alors je serais plus méfiante sur ce critère mais pas pour une pure raison de moralité.

- En tant que fille, Est ce que vous avez déjà eu la sensation d'être passé à côté de quelque chose en couchant rapidement avec le mec ?
En réalité je n'ai jamais eu de ONS parce que je suis une personne assez cérébrale qui intellectualise à peu près tout, donc je ne peux pas avoir envie d'une personne que je connais trop peu, juste comme ça. D' ailleurs si je ne le connais pas un minimum, il ne m'attirera meme pas physiquement en dépit de sa beauté éventuelle.
Mais oui, j'ai déjà éprouvé le regret d' avoir couché au mauvais moment meme si ce n'était pas le.premier jour, comme quoi la notion de "tôt" est totalement subjective. Et même après 3semaines on peut aussi sentir un malaise quelconque pour diverses raisons. La raison principale du regret est de s'apercevoir que le sexe était finalement le seul enjeu et qu'une fois passée cette étape, le soufflé retombe. Ce n'est pas toujours le cas mais parfois si.

J'ai l'impression que quand on se la joue un peu "Hard to get", la séduction en tant que telle dure plus longtemps, et forcément, l'intérêt est d'autant plus important. Un peu comme si le FC était la finalité et qu'en couchant trop rapidement on s'enferme plus facilement dans une relation purement charnelle. Mais en même temps c'est quelque chose que j'ai beaucoup mal à admettre, parce que sur le fond, ça m'embête énormément. Une personne ne devient pas moins intéressante ou séduisante parce qu'elle a eu plein d'aventures ou parce qu'elle se laisse facilement aller à ses envies, si ?


Pas faux mais j'ai du mal avec se la jouer hard to get. On est comme ça ou on ne l'est pas mais ça ne devrait pas être une manigance pour se rendre attractif. Mais c'est vrai qu'avoir la carotte tout de suite peut dissuader l'âne d' avancer davantage, pour simplifier le schéma, meme si je ne dirais pas que ce soit le schéma général. J'avoue que ce que moi je préfère dans une relation en elle meme n'est pas la relation mais l'avant. La phase de recherche, de découverte. Parfois quand c'est sexualisé des la première minute, ça fait foirer le truc. Mais c'est mon appréciation. En fait le.plus important reste quand meme de parler hein, de ce qu'on attend d'une rencontre, indépendamment qu'on couche tôt ou non sinon on peut aussi passer à côté de belles relations parce que chacun a des idées préconçues sur l'autre et ne sait pas s'il recherche juste du sexe ou non