Page 1 sur 2

Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 25.07.19
par Whaleshark
Chers FTSiens,

En tant que membre qui a joint la communauté il y a de cela plus de dix ans et pris une pause de plusieurs années au milieu, je réalise à quel point elle a changé.

Les PUAs d’antan sont désormais considérés comme des reliques avec des techniques étranges et manipulatrices – et peut être partiellement a juste titre.
Le jargon utilise auparavant n’est presque plus employé.
La culture de l’approche dans la rue est en voie d’extinction.
Les players qui la pratiquaient sont pour beaucoup partis.
Les thèmes de FTS sont désormais fondamentalement différents de ce qu’ils étaient.
Si auparavant, les demandes d’aides et les articles tournaient beaucoup autour de la séduction dite « rapide », aujourd’hui c’est souvent des gens qui exposent une situation particulière avec une fille particulière sur laquelle ils bloquent depuis au moins des semaines.
Ou des gens qui ont un problème personnel qui n’a rien à voir avec les filles.
Les reports sont beaucoup plus orientés sur le développement personnel.

Et ma question est la suivante: Qu’est ce qui a causé ce changement aussi fort ?
Et si les anciennes techniques ne sont plus utilisées, le problème de la séduction est toujours et sera toujours présent.
Quelle est donc l’alternative contemporaine aux méthodes utilisées auparavant (du style Mystery, Style, DeAngelo et consorts) ?
Ou plus précisément, quelles sont les nouvelles écoles de séduction ?

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 25.07.19
par voucny
Je pense que les attentes des gens évoluent. J'ai pas d'études sous la main mais j'ai lu des trucs qui allaient dans ce sens là, qui disaient que certes les jeunes d'aujourd'hui sont over connectés, avec un accès exponentiel à tout type de contenus sur internet, mais que dans le même temps on observe une remontée des valeurs "refuges" : la famille, l'amour ...

Pas mal de gens qui ont appris les tips and tricks de la drague relatent un certain "mouais, et après ?" une fois qu'ils savent lever sans efforts.

Aujourd'hui on est la première génération qui n'est pas sûre qu'il y aura un futur. Ca a l'air de rien comme ça, puisqu'on baigne dedans, mais psychologiquement ça change des choses. Ca fait se poser d'autres questions. On peut moins chercher du résultat que du sens.

Pour moi on est passé d'une école de la séduction à une école de la vie, parce qu'en fait il y a à apprendre dans tous les sujets, tellement les vieux modèles n'ont plus court.

Après le sujet de la relation de séduction, de la séduction amoureuse, et de la réconciliation des genres est plus que jamais d'actualité donc je me fais aucun soucis sur l'inventivité de la jeunesse pour nous sortir une nouvelle garde de derrière les fagots.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 26.07.19
par Owen
Et ma question est la suivante: Qu’est ce qui a causé ce changement aussi fort ?
Tout comme l'argent ne fait pas le bonheur (mais y contribue), choper a tour de bras (pour paraphraser le titre d'un article de Blusher) ne rend pas heureux (mais y contribue)

Du coup, l'obsession de la chope telle qu'on la connaissait autrefois a montré ses limites.

Des limites en terme de développement perso
Des limites en terme d'éthique

Les temps changent. Ca ne veut pas dire qu'il faut tout jeter, mais disons que le rapport a la séduction a évolué lui aussi. Ca me fait un peu le meme effet que dans les disciplines sportives.

Genre la sarge = la muscu en salle.
Puis on passe a des disciplines qui se veulent plus "completes" : crossfit, calisthenics.

Et puis tu verras qu'a un moment y'aura un phénomène de "back to basics".

Enfin je pars peut être en théorie trop bizarre, mais ca ne me surprendrait pas si y'avait un revival des techniques de la sarge et des PuAs.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 26.07.19
par Oldboy
A mon avis, Tinder et l’émancipation du " online dating " ont changé la donne.
Il y a 10 ans, si tu draguais sur le net, t'étais limite un freak. Un désespéré au bout du rouleau.
Aujourd'hui, selon une " étude " que j'ai lue dans le gratuit hier, c'est ainsi que la majorité des couples / interactions se forment.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 27.07.19
par FK
Plus simple.

Le "Game" à l'américaine fonctionnait auprès des filles un peu bêtes, superficielles et insécures, et plaisait à des types frustrés tendance ingénieur / autiste, qui veulent tout mettre en équations, qui veulent chopper comme on achète une voiture, et que le mode de vie douchebag bro faisait rêver de manière plus ou moins assumée. Une pensée pour tous les demeurés qui se sont mis à porter des chapeaux parce que peacock.

... En France, peu de résultats, sauf accidents (il y a des filles que l'on séduirait même en les frappant avec un poisson mort, tout est possible).

Et petit à petit, dieu merci, les gens un minimum intelligents se sont rendus compte qu'on ne fait pas de rencontres satisfaisantes avec des phrases toutes faites et des techniques de manipulation / dénigrement; surtout à une époque où le harcèlement et le glauque sont de moins en moins tolérées.

En parallèle, des auteurs plus intelligents ont commencé à donner de meilleurs conseils, à base de développement personnel, de bon sens et d'intelligence sociale. Sans surprise, ils ont rencontré plus de succès, parce que cette approche fonctionne (encore + à l'heure de Tinder où si tu n'es pas socialement adapté / un minimum compétitif, tu pars à la corbeille d'un geste de l'index).

C'est ce qu'on fait sur FTS; c'est ce que d'autres font ailleurs aussi.

Les techniciens purs et durs et qui confondent femmes et animaux; et qui confondent séduction et algoritmie sont toujours là, mais ont quittés les forums grand public type FTS pour s'enfermer, se rassembler et se rassurer dans des communautés masculinistes / incels qui perpetuent la tradition de mélanger haine de soi, rancoeur et mépris envers les femmes et recherche de solutions magiques permettant de s'affirmer en rabaissant les autres (et de s'assurer un rapport bénéfice/risque optimal, qui fait rêver les lâches qui ont peur de la vie réelle). Le marketing de la frustration n'est pas mort; il s'est juste replié sur lui-même dans des communautés nauséabondes et toxiques, parce que si elles étaient ouvertement visibles à une époque, elles ne peuvent plus l'être désormais car plus tolérées, à juste titre.


Si tu cherches qui lire après Mystery, tu peux essayer Mark Manson, qui peut se résumer à :
- soit quelqu'un de bien et de solide (défaits tes noeuds)
- entoure toi de gens biens et solides
- assume ta sexualité, c'est pas sale
- expose toi au monde et fréquente des gens
= précisément tout ce qui manque aux mecs frustrés en recherche de résultats

les rencontres et le cul sont le produit dérivé d'une vie sociale et sexuelle libre si tu vis dans une grande ville

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 27.07.19
par The_PoP
Je vous ai copié/collé le contenu de l'article du monde réservé aux abonnés sur Tinder pour ceux que ça intéresse.


Sinon je ne peux qu'abonder à 200% à ce qu'à dit FK.

Une fois que t'as enlevé le malaise lié au fait d'assumer sa sexualité et que t'arrives à considérer les femmes comme des êtres humains comme les autres, t'as résolu l'essentiel de l'équation pour la plupart des mecs.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 29.07.19
par Onmyoji
Mouais. C'est un peu facile comme explication.

Je veux bien qu'on ait évolué et c'était nécessaire, j'aimais pas l'esprit "société secrète" et pour moi les gens qui connaissaient la communauté baisaient pas plus que les autres en majorité contrairement au discours récurrent même souvent ici.
Mais assumer leur sexualité plein de gars le font déjà et ils baisent pas. Traiter les meufs comme des humains comme les autres oui mais c'est une simplification excessive.
c'est oublier que par leur nature elles n'ont pas les mêmes désirs et aspirations, ou attirances. Elles réagissent pas pareil et pensent pas pareil. Que ce soit la faute de la biologie ou de la culture et l'environnement social.
Quand on interroge les mecs sur les raisons de leur célibat la première raison qui apparaît c'est qu'ils se pensent trop moches, qu'ils manquent d'intérêt en l'amour, de confiance en soi ou de savoir-faire niveau drague, ou encore parce qu'ils sont timides.
On peut très bien assumer d'être mâle et sexuel mais ne pas avoir confiance en sa capacité de charmer. Ou être timide ou ne clairement pas avoir les armes et la manière de s'y prendre.
Plein de mecs sont pas les afcs gluants décrits par les américains mais ils sont juste pas fous, pas doués et trop attentistes, même s'ils ont envie.

Pour moi voir le game US comme une création auto centrée sur leur culture est très réducteur. C'est oublier qu'il existait des communautés de séducteurs en France (personne n'a lu Laclos?).
Et même si ça date, les mecs entre eux ont toujours échangé des trucs ou observé leurs potes.
Je trouve ça même un peu limite de dézinguer le game comme ça alors qu'on sait bien que la majorité des techniques sont juste des attitudes naturelles en majorité. Donc dire que ça fonctionne que sur les filles bêtes et insécure... ça m'interpelle. Parce qu'elles ne font que réagir à des trucs bien naturels.
Bien sûr que beaucoup de simplifications puaient comme penser qu'il suffit d'appuyer sur les bons boutons pour qu'elles tombent toutes chaudes mais ça ne fait qu'exacerber une vérité: les gens sont portés en majorité par leurs émotions et pas par la logique. Bien sûr on va pas susciter les mêmes émotions selon le capital d'intérêt qu'on a mais c'est aussi là que voulaient intervenir les fameux modèles.
Encore une fois des simplifications mais pas plus connes que "sois toi-même" (ou "sois quelqu'un de bien et solide" ou" assume ta sexualité". Parce qu'il y a plein de mecs bien qui aimeraient bien pouvoir assumer mais les filles les remarquent même pas. Et d'un autre côté y en a qui assument à coups de dick pics sans même penser à mal et de dragues bourrines ou d'abordages oppressants partout où ils vont...).

À vous lire on peut pas croire que mystery marche et aimer les femmes. Pourtant en matière de succès plein de mecs arrivent encore ici en en parlant et n'ont pas l'air de pas aimer les femmes. Être exposé à ça ne leur donne pas un état d'esprit sans tache mais beaucoup même à l'époque n'aimaient pas les negs et les trucs rewards/punish.
En fait en les stigmatisant on les a poussés sur les forums de gogoles pas nuancés ou on les a laissés dans la nature. Mais on les a pas aidés en leur disant "fais toi un lifestyle". On leur a donné une alternative qui fait qu'avec du nombre ils auront plus de chances mais ils auront toujours autant de ratés en proportion. Sauf s'ils finissent par apprendre en se socialisant.
Mais les méthodes aussi proposaient ça. C'est juste que c'était réellement évident et qu'ils laissaient la place à ce qui l'était pas. La technique pour taper au dessus de ta catégorie ou résoudre les obstacles à la drague.
Et ça d'après les études, il y a toujours un besoin (et si on considère que le manque de congruence en soi, la timidité, la peur d'être trop moche étaient aussi adressés par les méthodes au final ça reste dommage d'avoir laissé ça aux gens lors plus nazes qui en font un marketing délétère.)

Parce que tout le monde devrait savoir flirter et draguer et être à l'aise avec ça (et on peut assumer mais pas savoir faire) et clairement même si le développement personnel aide sur certains aspects et à choper par le nombre au final ça aide très peu sur la tournure d'esprit. Alors que la technique quand on sait que finalement c'est juste du naturel à côté duquel on était passé ça peut être appliqué très sainement et positivement. Pour que tout le monde passe un bon moment.
Je trouve donc ce discours un peu décevant par le reniement qu'il implique et son manque de nuance, même si encore une fois je suis pas pour la mathématisation des relations. Juste que c'était pas juste intéressant pour la cible marketing et que c'était bien plus fin que ça au fond (voir la différence entre le premier modèle de mystery Find-Meet-Attract-Close et la MM...).

Pour répondre à la question initiale oui ça existe toujours chez les américains et pas que dans des communautés dark (Gambler et sa clique, mASF, jusqu'aux plus bourrins héritiers de Tyler Durden).
les incels sont beaucoup d'ailleurs opposés à la communauté de la séduction qu'ils classent soit dans les mecs illusionnés par les femmes qui finalement n'apprennent qu'à se conformer à leur jeu soit dans les jocks qui chopent en adoptant les comportements pitoyables et méprisables qu'ils se refusent à avoir pour choper les femmes. Et ils veulent plus choper celles qu'ils méprisent.
Faut pas croire. S'ils se qualifient de célibataires involontaires c'est parce qu'avant de s'enfermer dans leur gangue de caca ils ont essayé de se bouger ou ont eu l'impression de le faire (plein viennent de la communauté qui les a déçus parce qu'ils n'ont pas eu de résultats parce qu'ils ont jamais dû savoir attaquer leurs problèmes. Parce qu'on peut dire ce qu'on veut des méthodes ça poussait à l'action et si tu passais pas juste à la technique et que tu faisais aussi les basiques (look, apprendre à socialiser...) tu évoluais.
Le problème c'est que les gens voyaient ça comme la balle magique, lisaient que la partie du manuel qui nécessitait peu d'efforts (genre le canned et savoir negger parce qu'ils pensaient qu'il leur manquait que ça, et ils devenaient de gros cons et des social robots et sortaient 5 soirs par semaine avec leur RSA au lieu de grandir.
Je pense pas que qu'on puisse reprocher la connerie des gens au bouquin).
En France on a toujours des communautés qui instrumentalisent ça comme vecteur d'un marketing axé sur le fait que les femmes sont pas logiques, maîtresses de leurs impulsions etc forcément, ça renforce l'idée de la nécessité d'une méthode. Après y aussi des trucs encore plus misogynes (j'ai trouvé un mec qui a un pseudo qui ressemble à un superhéros, c'est tellement fake et puant que ça marche).
Après je connais pas de coins trop modérés à part peut-être docti ou finalement il y a tout le spectre.
Ici on les a à tort bloqués (parce que oui déconseiller l'abordage de masse c'était ok, les negs etc, le langage mi marketing mi sociétés secrètes 3 fois oui, c'était une bonne chose, nier l'aspect un peu volontaire et pas forcément malignement manipulateur de la séduction c'était pas une bonne chose*) et c'est quelque chose qui a nuit au forum et au sujet.

*parce que combien de fois vous vous êtes dits que vous alliez faire réagir une meuf de manière délibérée? Cela ne fait pas de vous de mauvais mecs. C'est le jeu. Elle est volontaire. Et la "manipulation" de ce niveau lui enlève pas son libre arbitre (toute communication est une forme de manipulation dès que c'est pas purement informatif et factuel).

En France y a peut-être un coach sain d'esprit qui fait des vidéos yt où bien sûr il traite de dp mais aussi un peu d'attitude et donc de technique. Je lui ferai pas de la pub là mais si tu trouves pas je te mp.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 29.07.19
par FK
Honnêtement, les types qui arrivent à s'en sortir c'est ceux qui parviennent à réinjecter l'intelligence sociale, l'intelligence émotionnelle et l'enthousiasme qui font défaut au game théorique américain)

Et ces mecs là, qui mobilisent ça et s'élèvent au dessus du texte dans la finesse, représentent quoi, 5% ?
Et au final, ils auraient choppés sans Mystery de toutes façons, parce que l'intelligence sociale / émotionnelle et l'enthousiasme prime sur tout le reste, toute la fluidité vient de là.

+ ceux qui appliquent scolairement le game et qui, coup de bol, tombent sur des filles pas futées / pas expérimentées / pas bien dans leur peau qui ont juste besoin d'un peu d'attention et de se sentir flatter : quantitativement ça suffit à valider le biais consistant à croire que le game est efficace, alors qu'on est dans l'accident "heureux", et que dans l'ensemble, il apporte plus de contreproductivité que de bénéfices.

15 ans de FTS et j'attends toujours de voir un débutant total, timide et maladroit, parvenir à séduire une nana un tant soit peu équilibrée et sophistiquée JUSTE en appliquant ce qu'il a lu dans Mystery & co - puisque c'est la promesse du game.

Jamais je n'ai vu le game compenser un esprit étriqué voire rancunier, la molesse et la rigidité, principaux défauts de ceux qui pensent trouver des solutions immédiates dans le Game - face à une femme bien dans sa peau et qui sait ce qu'elle veut.


Je dis pas que tout est à jeter : il a un effet catalyseur qui peut ramener de l'enthousiasme et une dynamique positive de remise en question; plus l'esprit de groupe parfois; mais en prenant du recul, ce qui produit du résultat dans le Game, c'est pas les techniques plus ou moins alambiquées, c'est les conseils de bon sens et la subtilité.

Dans les grandes largeurs, le game ça t'enferme et te rigidifie plus que ça ne te décoince; sauf à avoir le talent pré-existant pour pouvoir t'élever au dessus de la doctrine crétine, gloubi boulga de flatterie de l'égo, marketing de la frustration, conseils plus ou moins avisés et dev perso plus ou moins new age. Tout n'est pas à jeter là-dedans, mais y'a un putain de tri à faire, et beaucoup de talent perso à rajouter pour en sortir quelque chose. Si t'es pas autiste t'es aussi bien à t'en sortir par toi-même, t'as pas besoin du game pour l'introspection, la remise en question et le sortage de doigts.

Accessoirement, si t'en es à apprécier les conseils de vie des auteurs & coachs américains, c'est chaud une fois que tu as vu à quoi ressemble la vie des types en question. Les conseils de vie de dépressifs crypto-misogynes, violents et / ou sociopathes pour certains, merci mais non merci - parce que RSD & Mystery & co c'est pas autre chose hein, ayons l'honnêteté de le reconnaitre.


Je reste sur mon analyse du paysage actuel :
- constatant que ça marche globalement pas bien + valeurs douteuses; les gens intelligents et bien réglés s'en sortent sans; ou s'orientent vers des conseils + "smooth skills" si vraiment ils ont des difficultés relationnelles (dev perso, coaching relationnel type Dolteau ou thérapeuthes généralistes, tout simplement)
- ceux qui s'accrochent à leur recherche de solutions faciles / wet proof (et souvent : à leur rancoeur) on les retrouve dans des communautés + dures qui flattent l'égo meurtri des fragiles; ces communautés sont moins visibles parce que moins tolérées en 2019. Une exception à cette pseudo clandestinité c'est Spike qui fleurit sur son fumier de masculinisme réac : y'a effectivement plein de jeunes types à qui ça parle, le mix réac / tradi / miso. Et aussi parce qu'il n'oublie pas de mettre du bon sens et de la flatterie au milieu de son mépris et de sa haine des femmes. Lui n'éprouve pas le besoin de se replier, il est très fier de ce qu'il fait.

C'est ça le paysage séduction 2019.
Honnêtement, les types qui arrivent à s'en sortir c'est ceux qui parviennent à réinjecter l'intelligence sociale, l'intelligence émotionnelle et l'enthousiasme qui font défaut au game théorique américain)
Au final, si tu t'y retrouves dans le Game, c'est un compliment : c'est que t'es assez smart et bien ajusté pour transcender le matériel de base, crétin et inefficace à 70%.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 30.07.19
par Whaleshark
Les amis,

Je vous remercie de vos reponses, mais apres vous avoir tous lu attentivement, je me rends compte que personne ne repond vraiment a la question que j'ai posee a l'origine (peut-etre l'ai-je mal formulee?)

Je ne doute pas du fait qu'il y a eu beaucoup de changements culturels et generationnels en dix ans, mais la question de "Comment seduire une fille" ne disparaitra jamais, etant donne qu'on a tous un instinct de reproduction et que la selection naturelle existera toujours.
Ainsi, on peut se demander comment se demarquer des autres pour avoir une vie amoureuse et sexuelle epanouie.
Ostensiblement, le conseil du "reste toi-meme" ne fonctionne pas, etant donne que des millions de gens restent eux-memes, et ont toujours autant de difficulte a choper.

Et j'ai l'impression que cette question a ete occultee pour des raisons que j'ignore.

Owen: L'obsession de la choppe ne rend peut etre pas heureux, mais c'est a chaque individu d'arriver a cette conclusion, pas a une communaute entiere. Et bien qu'elle ne rende pas heureux, c'est une transition par laquelle beaucoup de gens passent qui apporte une experience tres importante en vue d'une relation epanouie.
Je ne dis pas qu'il faut negliger l'ethique et le developpement personnel, ce sont des bases fondamentales, mais je pense que ceux-ci ne sont pas suffisants.

Oldboy: Tinder n'est qu'un vecteur de rencontres, un peu ce qui remplace un opener, mais le reste de l'interaction est toujours aussi present qu'avant

FK: Je rejoins Onmyoji sur beaucoup de points. C'est dommage que tu reduises le game a un lot de phrases bidons et generiques apprises par coeur par des gens frustres et qui manquent d'intelligence sociale pour les utiliser a bon escient. Personnellement, je vois ca plutot comme le cote obscur et restreint du game. Pour moi le game est plutot un outil qui te permet de comprendre les attentes des femmes, d'apprendre a lire leurs comportements, et a savoir leur donner ce qu'elles attendent. Certes, la mathematique de Mystery a un cote malsain, mais en cherchant a vraiment la comprendre plutot qu'en l'appliquant betement, tu peux arriver a beaucoup de conclusions sur ce que recherchent les femmes et ce qui te permettra de te differencier des autres.
Et au lieu de le faker, tu peux juste te demander quel trait de caractere fait que telle ou telle technique marche, et chercher a l'adopter.
Il suffit de regarder les articles publies sur FTS il y a dix ans pour comprendre qu'il y a enormement de choses tres interessantes, et qui vont bien au dela de "Sois bien dans ta peau et sois toi-meme". Des articles qui permettent rellement de comprendre les attentes des femmes o combien differentes des notres.

Il y a certes des principes qui ne marche pas, mais les principes de social proof, etre sexue, avoir confiance en soi, garder une frame solide, surprendre, oser, s'amuser, rester positif et emotionellement neutre, ne pas etre needy, avoir une vie et des passions, experimenter le maximum de filles, et j'en passe... marchent du tonerre. Et c'est dommage qu'on toute cette theorie a la poubelle sous le pretexte qu'il y avait des gens bizarres qui la pratiquaient et qu'elle etait parfois accompagnee de conseils debiles.
En si on ne la jette pas a la poubelle et qu'on continue a la mentionner par ci par la, les discussions autour de ces sujets sont beaucoup moins vivantes, animees et constructives que ce qu'elles etaient auparavant. Et je trouve ca super dommage.

En ce qui concerne le fait d'aborder dans les lieux publics, c'est peut etre quelque chose d'etrange, mais en quelques mois ca ma valu de merveilleuses rencontres, ca m'a debarrasse de la peur des filles et des gens en general, ca m'a donne une aisance geniale dans d'autres contextes et j'ai acquis une bien meilleure intelligence sociale.

Et non, je n'ai jamais deteste les filles ou espere les seduire avec des formules magiques. C'est juste que pour moi, comprendre la dynamique est un excellent moyen d'ameliorer ma vie relationnelle et saisir des occasions qui peuvent me changer la vie.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 30.07.19
par Onmyoji
FK a écrit :réinjecter l'intelligence sociale, l'intelligence émotionnelle et l'enthousiasme qui font défaut au game théorique américain)
Tu trouves qu'il n'y a pas d'intelligence sociale/émotionnelle avec toutes les analyses fines que ça a généré (ou que ça pointait)? Que ça manquait d'enthousiasme quand ça a fait bouger tant de gens?
Quand ça a été un moteur de changement pour tant de gars?
Ils marchaient pas qu'à leur enthousiasme. Ils se laissaient aussi porter.
Et ces mecs là, qui mobilisent ça et s'élèvent au dessus du texte dans la finesse, représentent quoi, 5% ?
On en sait rien. Je pourrais te dire 95% et ce serait encore sorti de nulle part (ou de beaucoup plus proche et obscur).
Mais il y a trop de mecs qui sont passés ici et on évolué avec ça pour le dénigrer aussi fort. Je dis pas que ça a été une panacée. Moi-même, quand j'ai découvert ça, je trouvais ça naze, parce que j'avais pas besoin de beaucoup de choses, et c'était overkill, mais ça a eu le mérite de mettre le doigt sur mes blocages et la manière de les résoudre. Ils ont jamais dit que c'était à prendre à la lettre près. Juste que c'était un guide et puis fallait en tirer ce que l'on pouvait. Mystery était plus dans le manuel, mais pour d'autres (Swinggcat, Juggler), on peut clairement pas dire que ça manquait d'humanité ou d'enthousiasme.
Et au final, ils auraient choppés sans Mystery de toutes façons, parce que l'intelligence sociale / émotionnelle et l'enthousiasme prime sur tout le reste, toute la fluidité vient de là.
Ben non. Encore une fois, c'est très réducteur. Y a plein de mecs qui sont intelligents socialement, savent être intéressants et se faire apprécier, mais ne chopent pas, ou pas ce qu'ils veulent. Pourquoi? Parce qu'ils manquent d'un truc. Où ils lisent bien mais savent pas proposer en conséquence, soit ce qu'ils proposent est naze...
+ ceux qui appliquent scolairement le game et qui, coup de bol, tombent sur des filles pas futées / pas expérimentées / pas bien dans leur peau qui ont juste besoin d'un peu d'attention et de se sentir flatter
Again pourquoi cette reduction? ça peut très bien marcher sur des filles très intelligentes, parce que finalement, c'est juste de la séduction naturelle un peu plus chronométrée. Des "séducteurs naturels" font aussi ça, quand ils le font de manière délibérée (certains ont du recul sur ce qu'ils font).
15 ans de FTS et j'attends toujours de voir un débutant total, timide et maladroit, parvenir à séduire une nana un tant soit peu équilibrée et sophistiquée JUSTE en appliquant ce qu'il a lu dans Mystery & co - puisque c'est la promesse du game.
Mais JUSTE, c'est "presque tout". Parce que l'intelligence sociale, le fait de s'adapter, se calibrer, pas être bizarre etc, c'est dedans.
Tu parlais du peacock. Je trouve ça aussi moche, pourtant j'ai vu un reportage avec un gonze qui se déguise en spiderman pour draguer, c'est con mais ça marche (alors, oui, elles sont peut-être baisables en les frappant avec une morue désalée, ou alors elles sont amusées et trouvent que le mec assure parce qu'il a confiance en lui et est original. Chacun ses filtres).
Jamais je n'ai vu le game compenser un esprit étriqué voire rancunier, la molesse et la rigidité, principaux défauts de ceux qui pensent trouver des solutions immédiates dans le Game - face à une femme bien dans sa peau et qui sait ce qu'elle veut.
Putain, en 15 ans de FTS, tu n'as jamais vu des mecs très cons et qui pourtant chopaient? Aimer les femmes n'a jamais été un prérequis pour les baiser. Soral, si ce qu'il racontait était vrai, serait un parfait exemple de ça.
Alors si on me répond "oui mais ils chopent que des LSE", j'ai envie de dire "et oui, comme la majorité des mecs normaux", puisque la majorité des gens est plutôt en situation de LSE que de HSE...
Et en vrai, je suis même pas sûr que ce soit le cas.
Je dis pas que tout est à jeter : il a un effet catalyseur qui peut ramener de l'enthousiasme et une dynamique positive de remise en question; plus l'esprit de groupe parfois; mais en prenant du recul, ce qui produit du résultat dans le Game, c'est pas les techniques plus ou moins alambiquées, c'est les conseils de bon sens et la subtilité.
C'est un peu le paradoxe avec le reste de ton post. Et le truc le plus proche de la vérité à mon sens, encore que les techniques, comme le push pull, les negs, le cocky funny etc, bien sûr que ça marche (puisqu'on a beau dire que ce sont des techniques, ça ne l'est que dans le cadre du game, en vrai ce ne sont que des attitudes qui viennent du réel)
Dans les grandes largeurs, le game ça t'enferme et te rigidifie plus que ça ne te décoince; sauf à avoir le talent pré-existant pour pouvoir t'élever au dessus de la doctrine crétine, gloubi boulga de flatterie de l'égo, marketing de la frustration, conseils plus ou moins avisés et dev perso plus ou moins new age.
C'est comme une méthode de piano, hein. Le mec qui devient un génie, il est rare. Le mec qui reste bloqué à zéro est rare aussi, mais pour le reste, on aura autant de mecs "libérés" par ça, que de mecs qui seront trop accrochés à la méthode et pas "fluides".

Si t'es pas autiste t'es aussi bien à t'en sortir par toi-même, t'as pas besoin du game pour l'introspection, la remise en question et le sortage de doigts.
Sauf que si. Parce que l'instropection ça ne marche qu'avec les bonnes bases. Quand depuis 20 ans tu crois des trucs faux, ça marche pas. Aussi intelligent qu'on soit. Pourquoi Bob a été lu 3 M de fois? Parce qu'il révèle des trucs pourtant évident. Même à des gens qui étaient sans doute pas autistes. Juste pas avec les bons filtres.


Après, en tant qu'humains, j'ai envie de dire, j'apprécie aussi un certain nombre de musiciens qui sont humainement douteux. ça veut pas dire que le contenu ou l'oeuvre sont mauvais pour autant (et puis les cordonniers sont les plus mal chaussés). Que tu me dises que RSD ou Gunwitch sont des gros misogynes, oui (et c'est prouvé par leurs actes), pour Mystery, même s'il a mal fini, je ne le pense pas. Il a justement mal fini en étant malheureux lui.
Il s'est fait du mal surtout à lui.
Mais ça n'empêche qu'il a eu une certaine acuité. John Forbes Nash était dépressif et schizophrène, pourtant notre économie et beaucoup de théorèmes qui régissent notre vie sont basés sur son oeuvre. Je garde toutes proportions parce que Mystery n'est pas un grand homme comme Nash, mais ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas parce qu'il a été faillible, que toute son oeuvre doit être brulée.

Pour Spike, on l'avait oublié. Il s'en cache quand même. Un peu. H et F, c'est pour faire une pseudo représentation sociologique. S'il disait clairement Homme/Femme, ça fait longtemps que l'OLF et co l'auraient pété dans des procès sanglants, il a juste trouvé la formulation qui fait que ça passe d'un point de vue juridique.
Au final, si tu t'y retrouves dans le Game, c'est un compliment : c'est que t'es assez smart et bien ajusté pour transcender le matériel de base, crétin et inefficace à 70%.
Ou pas;) Je me retrouve "pas" dans le game, dans le sens où ça reste trop formalisé pour moi et je n'aurais jamais été capable de penser en même temps à ça et draguer, quand la seule impulsion qui me fallait, c'était assumer plus et une meilleure lecture de certaines situation, et deux trois trucs pour concrétiser des trucs que je savais devoir faire mais pas comment.
Mais j'ai connu des mecs qui maîtrisaient très bien ça et ça marchait à fond. Et pas qu'avec des demeurées. Que ce soit mon délire ou pas, c'est pas important. En soi, faut pas oublier qu'il y a des vertus (et que c'est pas parce que c'est américain que c'est pas transposable à ici. La parisienne et la new-yorkaise ont plus de points communs que de différences).

Après; je lis bien ton point et je le comprends, il y a la vérité fondamentale que des gens intelligents/plus humains utiliseront mieux un outil dont justement ils n'ont pas besoin. Pour l'absence de besoin je ne suis pas convaincu, mais pour le fait que les autres l'utilisent mal, ça par contre je ne pense pas qu'il faille le jeter en bloc pour autant.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 30.07.19
par FK
Je rejoins Onmyoji sur beaucoup de points. C'est dommage que tu reduises le game a un lot de phrases bidons et generiques apprises par coeur par des gens frustres et qui manquent d'intelligence sociale pour les utiliser a bon escient.
Bah tout simplement : je me base sur 15 années à observer ce qui se passe sur FTS. 8 à 9 mecs sur 10 sont restés coincés au plus près de la doctrine, sans réussir à s'élever au dessus. Ceux qui ont fait des journaux sympas voire éblouissants, c'étaient la part de ceux qui y parvenaient; plus visibles car plus locaces sur FTS, mais une minorité quand même. Vous avez un regard biaisé parce que vous êtes du bon côté de la barrière je pense, et que vous fréquentez des gens comme vous, ou en voie de. Mais vous n'êtes pas la majorité, loin de là.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 31.07.19
par Onmyoji
On retombe un peu sur le vieux débat inner vs outer.
Le développement personnel c'est bien, mais vous connaissez tous des mecs dont vous comprendriez pas pourquoi ils sont seuls si vous n'étiez pas passés ici. Demandez à vos copines. Ces mecs dont elles diraient "je comprends pas pourquoi il est seul, il est sympa, mignon et cool", mais qui en même temps baiseraient pas avec.
Genre moyen plus, appréciable, pourtant pas baisable.
Avec le dp tu peux te créer un style de vie, travailler sur des choses qui rendront l'emballage et l'attitude plus porteurs et efficaces, mais il peut manquer le truc qui fait l'interface avec les nanas en mode séduction.
C'est un langage. Si tu ne connais qu'un langage pour des relations standards, tu es comme un mec qui parle anglais: ça suffit à communiquer avec beaucoup d'étrangers, et parfois c'est le seul langage nécessaire pour aller loin avec certaines personnes, mais pour d'autres, si tu ne connais pas leur langage natif, tu n'auras pas de tes grandes possibilités. La plupart des mecs ne "connaissent que l'anglais", et tout marche au nombre. Ils peuvent essayer ou pas, mais ils contrôlent moins le résultat que les gars qui savent séduire.
C'est d'ailleurs très valable pour les femmes. Certaines se posent la question de savoir comment avoir les gars qui les intéressent. D'autres connaissent ça et le travaillent...

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 07.08.19
par Berserk
Je me permets de réagir dans votre discussion vu que je ne pense pas etre un ancien de FTS ni un PUA ou un expert de la mystery method (même après l'avoir lu).

J'ai essayé de lire toutes vos réponses et argumentaires sur la question "quelles sont les nouvelles écoles de la séduction" :

Entre ceux qui disent "les méthodes sont tirées du naturel, donc elles sont légitimes" et ceux qui disent "les méthodes sont de la manipulation, donc elles ne sont pas naturelles", je suis de ceux qui ont compris certains messages de la mystery method (du genre "la technique est aussi importante que la santé (financière, mentale, physique").

Mais il est clair que je ne ressent pas le besoin ni l'envie de prendre cette méthode comme "pillier " parce que comme dis plus haut pas en phase avec la France / l'époque et que je la sens tres manipulatrice (de mon point de vue).

1 - Je n'ai jamais eut de succès en appliquant des méthodes de l'ancien coach en séduction qui faisait les premieres vidéos d'abordage dans la rue sur Youtube mais ca m'a aidé (et qui appliquait pas mal de Mystery method)
2 - Je me suis toujours senti mal lorsque je regardais les vidéos de cet autre ancien coach en séduction qui a arrété sa chaine repris d'un autre ancien coach en séduction (qui avait une chaine de développement personnel, arrété aussi lol)
3 - J'ai trouvé mon type de séduction dans quelques rares chaines youtube de francais qui ont tres peu d'abonnés et qui pronent soit la structure interne solide soit le naturel avec respect (je peux pas donner les noms)

Ce type de séductions "naturelles", "authentiques" étaient déjà présentes à l'étranger et c'est clair que c'est cette façon d'"être" (et non pas "de faire") qui m'a vraiment "ouvert les yeux" à la séduction et qui m'a donné des résultats en fin de compte (à travers la méditation, des exercices d'improvisations, des exercices pour dévoiler réellement son authenticité, etc, etc... qui notons le sont des méthodes aussi mais pas acces sur le résultat)

Donc à la question : Quelles sont les nouvelles écoles de la séduction?
De mon point de vue je dirai, les écoles de séductions à développement personnel ayant pour intention le naturel et l'authenticité et pas forcement le résultat.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 11.08.19
par DauphinCoquin
Bon déjà je trouve que le sujet est très intéressant et l'échange est de bonne qualité.

Sinon pour rebondir sur ce que vous dites :
Effectivement il y a une grosse différence entre les techniques de séduction et ETRE séduisant, il s'agit d'une différence entre le FAIRE et l'ETRE.
Dans la tradition, on distingue 3 niveaux de conscience (applicable à tout) :
l'EXOtérique : savoir théorique
le MESOtérique : savoir faire
l'ESOtérique : savoir être
Je me permet d'analyser (peut être à tord) que FK tu semble te servir des techniques du game comme d'un bouc émissaire qui endosserait tout les côté négatif, manipulatoire de la séduction et par la même occasion tu t'en éloigne, te blanchissant de tout soupçon de manipulation ou de souillure morale (présente ou passée)... ne le prend pas personnellement, c un mécanisme ULTRA répandu dans l'histoire de l'humanité, pour cela lire les livres de René Girard...

Sauf que pour pouvoir ETRE séduisant, réaliser son potentiel, il faut d'abord savoir (théorie mentale), savoir faire (donc en essayant des technique mimant le naturel un certain nombre de fois jusqu'a ce que ça devienne une seconde nature : "fake it until you make it" comme on coutume de dire les anglais) puis ENSUITE on devient séduisant, accomplit, tout ce qu'on veut, comme n'importe quel aspect de développement personnel en fait.
Si qlqun veut y arriver en passant par la méditation, parcequ'il trouve ça plus "propre", ça le regarde, pas sûr qu'il aille plus loin, mieux ou soit plus heureux.

Il y a là un ENORME MYTHE à démonter, celui de la spontanéité... (j'ai une bonne vidéo là dessus mais jsp si j'ai le droit de la partager ici, je la post après avoir eu la réponse ou mp)
La spontanéité, qu'est ce que c'est en réalité, si ce n'est la réaction de notre biologie à l'ensemble des conditionnement que l'on a reçu dans notre vie? Pas grand chose, si ce n'est rien... (L'absence de libre arbitre tend à être clairement démontré quand l'inverse est loin d'être le cas... Dans tout les cas, le libre arbitre est loin d'être tout puissant c'est clair.)
Alors pourquoi diable s'interdire d'apprendre comment les choses fonctionnent pour ensuite s'approprier et faire sien (savoir être) des choses qui sont fécondes pour nous?
Il faut sortir de l'égo à un moment pour faire ce constat et s'y résoudre sereinement... (car l'égo est identifié à ses idées, ses préjugés, ces visions de l'homme qui n'est pas un animal, de la femme pure et non violente...etc Hors nous sommes des animaux, plus évolués qu'aucuns autres et animaux à la fois... peu importe, reconnaitre que l'on a pu se tromper jusqu'à maintenant et tout remettre en question, c'est s'affranchir de la peur de l'anéantissement et comprendre que quoi que l'on pense, que l'on devienne, JE suis toujours, le soi observateur persiste.)

Si on pousse un peu plus loin aussi, on se rend compte que le développement personnel n'est pas si miraculeux que ça (voila pq la séduction n'est jamais vraiment un mensonge, car même si un mec estime avoir séduit une fille ayant plus de valeur que lui, au final c son facteur intelligence plus important (dans le cas d'un mec qui apprend à draguer) qui lui a donné l'avantage, à valeur inférieur partout, il est cuit, le développement perso révèle des potentiels, ce n'est pas de la magie... (blanche ou noire)
D'ailleurs on ne compte pas le nombre de gens qui lisent 50 livres ou assistent à X conférences mais dont la vie ne change en rien!
Et pour les mecs qui se cantonnent au livres parcequ'ils sont trop bête pour le transcender ou trop brisés psychologiquement (les traumas brident le mental entre autre) ... bah déjà de une il ne pourront pas séduire de meufs équilibrés comme tu l'as dis (donc pas de "triche" puisqu'il ressortent avec similaire qu'eux) mais dans tout les cas, qu'est ce qu'il aurait fait de leur vie sans ça? Surement pire...

Pour moi la théorie, c'est une étape nécessaire et nécessairement dépassable (si et quand on en a les moyens), la renier c'est renier son propre parcours; qui on a pu être par le passé, comme si on avait toujours été un "natural" (donc se placer indirectement au dessus des autres qui apprennent les techniques).
Dire ça revient à dire que la psychologie est insondable hors les science humaine existent et permettent de comprendre bien des choses.

Conclusion-->

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 11.08.19
par DauphinCoquin
Bref je propose une lecture en ET, au lieu d'une vision sacrificielle (OU), d'un conflit mimétique entre l'être et le faire, qui a clairement ces limites.
L'être ne peut pas se passer du faire, et le faire du savoir théorique.
Après l'ordre peut être changé : exemple: on peut être prédisposé à être bon en séduction (etre en 1er), séduire (faire), puis écrire des théories dessus (mental)... théorie destinée à ceux dont ce ne serait pas la condition initiale --> c'est comme ça que l'humanité progresse, par la sélection génétique et les progrès culturels et technologiques.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 11.08.19
par FK
Ouais.
Mais.
La question, c'était pas le discours de la méthode, c'était "que sont devenues les écoles (courants et communautés) de séduction" = où sont elles / sous quelles formes.

J'ai apporté une réponse concrète (j'ai un peu étudié le marché on va dire), mais ça a touché la susceptibilité de certains qui ont cru que je faisais du jugement de valeur, là où je me contente de dire ce que j'observe, et du coup je dois justifier des trucs pourtant énoncés clairement (et difficilement contestables si on a pas la tête dans le guidon et qu'on se sent pas visé).
Je me permet d'analyser (peut être à tord) que FK tu semble te servir des techniques du game comme d'un bouc émissaire qui endosserait tout les côté négatif, manipulatoire de la séduction et par la même occasion tu t'en éloigne, te blanchissant de tout soupçon de manipulation ou de souillure morale (présente ou passée)...
Si tu veux, mais c'est raté.

(je connais bien Girard merc, et ta supposition est par ailleurs insultante et condescendante).

Je suis sur téléphone, j'ai pas envie d'y passer 2 h.

Mais allons y pour le jugement de valeur, donc, puisque c'est la dessus que ça dérive (ce qui prouve la charge émotionnelle du sujet)

Le game est un gloubiboulga de conseils de bon sens, de conseils foireux voire contre-productifs (teintés de rancœur et crainte et d'incompréhension des femmes) et de sensationnalisme à des fins marketing.
Dont l'efficacité est marginalement nulle.

Le tout, pondu en large majorité par des types que vous ne voudriez pas voir tourner autour de votre sœur.

C'est pas pour me dédouaner et faire la vierge : c'est juste une prise de recul froide sur un truc que j'ai sous les yeux depuis 15 ans. C'est de l'honnêteté intellectuelle, surtout.


S'il a aidé des types, c'est par heureux hasard, par accident et à la marge, jamais de manière consistante. Si des mecs ont le sentiment d'avoir été débloqués, c'est parce qu'ils avaient les ressources et que le game a fait office de catalyseur.

Syndrome de l'horloge en panne
+
Sur estimation de la difficulté d'un truc pourtant naturel (plaire, trouver des partenaires sexuelles)
+
le biais cognitif quand à l'appréciation subjective de ses propres résultats
+
le principe de cohérence (Cialdini : biais cognitif de subjectivité pour préserver ses choix et son amour propre)

= le mythe des techniques efficaces



Pour être bassement terre à terre : croire en l'efficacité des techniques du game, revient à croire qu'une liste ordonnée de techniques peut transformer un mec dépourvu d'intelligence sociale en mec attractif de manière consistante (puisque c'est littéralement ça la promesse) ; c'est une totale fumisterie, c'est totalement farfelu.


L'intelligence sociale ne s'apprend pas dans des guides, encore moins écrits par des douchebag bros, des sociopathe, escrocs ou des semi autistes misogynes et mythomanes, description qui colle à 9 pua sur 10. Allez, 8.


Mais libre à qui veut d'y croire, je conçois que ça puisse être rassurant et seduisant.

J'insisterai pas davantage, chacun se raconte ce qu'il veut,chacun se voile la face comme il veut.


J'ai une question pour les croyants de "la technique fait le taf" (deux en fait) :
- est ce que vous baisez / captez l'attention et respect des femmes autant que vous le souhaitez
- et surtout : des femmes que vous souhaitez ?

Non.

Élargissement :
- le game à l'américaine est une fumisterie qui flatte les failles narcissiques de mecs à l'adolescence mal vécue
- le game à l'américaine n'est pas la séduction

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 11.08.19
par Onmyoji
FK a écrit : J'ai apporté une réponse concrète (j'ai un peu étudié le marché on va dire), mais ça a touché la susceptibilité de certains qui ont cru que je faisais du jugement de valeur, là où je me contente de dire ce que j'observe, et du coup je dois justifier des trucs pourtant énoncés clairement (et difficilement contestables si on a pas la tête dans le guidon et qu'on se sent pas visé).
C'est marrant, là où tu trouves sa supposition insultante tu fais la même supposition sur les autres.

Exemple:
Mais libre à qui veut d'y croire, je conçois que ça puisse être rassurant et seduisant.

J'insisterai pas davantage, chacun se raconte ce qu'il veut,chacun se voile la face comme il veut.
Pourquoi ceux qui n'ont pas ton opinion auraient besoin d'être rassurés, de se voiler la face? C'est pas possible d'avoir une opinion divergente de la tienne autrement?

Si nous défendions un point de vue ce n'était pas parce qu'on se sentait visés ou dénigrés (pour ma part en tous cas les avis des gens sur internet sur ma personne on va dire que c'est pas ça qui affecte mon ego).
Je ne parlerai pas pour les autres, ils l'ont bien d'agir avant, mais j'ai cette idée qui est que la "technique" c'est juste une copie du naturel. J'ai jamais utilisé un truc structuré donc j'aurais du mal à me sentir visé mais je trouve qu'au niveau conceptuel ça se défend, c'est tout.
Et que pour certains c'est plus efficace que du soi-disant lifestyle et des trucs du style apprendre la danse etc pour chopper quand tout ce qu'on veut c'est juste savoir mieux choper.
Après c'est moins marketing. Je comprends que comme les coachs systématiquement s'élèvent contre les sdr parce que ça leur pique leur clientèle, ce soit moins vendeur à notre époque.
S'il a aidé des types, c'est par heureux hasard, par accident et à la marge, jamais de manière consistante. Si des mecs ont le sentiment d'avoir été débloqués, c'est parce qu'ils avaient les ressources et que le game a fait office de catalyseur.
Ça c'est ton point de vue pas une vérité objective. Tu n'as rien de mesuré pour le dire. Moi non plus mais en l'absence d'observations certaines on peut juste se baser sur le fait que beaucoup des conseils donnés dans ces méthodes aident à gagner des points pour se détacher de la masse (et de manière prouvée comme les trucs de Cialdini. Ça rend pas forcément intelligent socialement mais si on l'est et qu'on chopait pas pour d'autres raisons ça aide).
Pour être bassement terre à terre : croire en l'efficacité des techniques du game, revient à croire qu'un recueil de conseils et de "gestes" techniques peut transformer un mec dépourvu d'intelligence sociale en mec attractif de manière consistante (puisque c'est littéralement ça la promesse) ; c'est une totale fumisterie, c'est totalement farfelu.
C'est une escroquerie aussi les manuels pour apprendre à baiser mieux si on suit ton point de vue? C'est pas une question piège, car je suis sûr que tu es cohérent, donc que tu sauras réfléchir à ton point de vue actuel.
Peut-être que de la même manière les conseils donnés amènent à réfléchir et développer de l'intelligence sociale et à amener de nouveaux moyens d'expression à un esprit qui n'en dispose pas.
Si la technique c'est le pointillisme ou l'art abstrait, apprendre à leur sujet ne veut pas dire que l'on va être répétitif. Juste qu'on va apprendre une nouvelle manière de s'exprimer?
Sinon de la même manière c'est aussi une fumisterie de dire que du lifestyle et du dp vont amener un mec a être attractif de manière consistante puisque c'est jamais possible. On ne peut pas plaire à tout le monde. C'est une promesse superlative comme dans beaucoup de pub. C'est pas un truc à reprocher au game en particulier. Une pub c'est toujours con et exagéré.

Bref. Moi non plus je m'étendrai pas, de toute manière ton opinion est toujours souveraine en ces lieux, mais j'avais quand même envie de pointer un truc essentiel: avoir un avis différent c'est pas être perdu, ou chercher à mettre une mauvaise ambiance (ou être irascible, aigri ou autre).
Magiquement, ça veut juste dire avoir un avis différent.
Et heureusement que tout le monde n'a pas la même ici.

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 11.08.19
par DauphinCoquin
En fait, j'ai réfléchis ce matin, et avec du recul, j'ai remarquer que je suis passé à côté d'un point essentiel de ton discours (FK) avec lequel je suis complètement d'accord. (si tu me lis complètement, c'est implicite d'ailleurs au final, même si je n'avais pas remarquer que tu le soulignais également)
Il est indispensable d'avoir un certain état d'esprit quand on apprend des techniques à savoir :
- à quoi ces techniques viennent elles répondre chez les filles? Quel besoin/désir/envie?
- Qu'est ce que cela communique d'un homme?
- Est-ce que ce que cela communique est en accord avec qui je suis dans le fond? (si je réalise mon plein potentiel) Si la réponse est non, alors s'approprier des technique qui coincide avec qui l'on est dans le fond.
--> par exemple si je l'avais pu, j'aurai était quelqu'un de très tactile et assez entreprenant,(j'aime bien dire des trucs crus aussi pour forcer les gens à révéler leur vraie nature, qu'ils sortent de leur transe hypnotique/de leur rôle) j'aime cette complicité qui fait qu'on communique à un niveau supérieur avec quelqu'un MAIS j'ai était par mon histoire de vie quelqu'un de très timide, je cherche juste à dévoiler ce potentiel. ("magie blanche")
--> Ce que tu dénonce c'est le côté malsain que peut revetir la démarche, ("magie noire") quand on se cantonne aux techniques et que l'on s'éloigne petit à petit mais surement de qui on est dans le fond (de l'être), en se créant ainsi à terme un "faux self" entier.

Ca pas de soucis, je suis ENTIEREMENT D'ACCORD avec cela! Je dis bien que le DP ne fait pas de miracle. Il débloque tout un tas de truc mais ne révèle pas de trésors là ou il n'y en pas. (après chacun a ses forces et faiblesses propres). Tricher a un cout et il peut être très lourd de conséquence sur soi (cf Mystery pour le cas d'école)
Tu dis aussi que le Game est un catalyseur (ma foi je suis encore d'accord), ce que je ne comprend pas (ou plutôt que je crois comprendre trop bien) c'est que tu le dénigre dans le même temps...
Alors que le fait d'être un catalyseur c'est déjà énorme en fait! (pour le meilleur comme pour le pire, on l'a dit plus haut)

Pour que l'apprentissage du game puisse être sain en fait il ne faut jamais (ou très ponctuellement) se détourner de soi, apprendre des techniques en cohérence avec nos valeurs profondes et les assimiler pour qu'elles s'intègre avec notre nature potentialisée. Bref faire la démarche en conscience! (et ne pas se fixer sur le résultats uniquement mais aussi sur son développement intérieur)
Après pour la méthode que tu vantes, je n'ai pas de doutes que cela puisse fonctionner et il s'agit de l'étape finale quasiment, commencer par là c'est pas forcément judicieux je pense. Enfin tout dépend de ce que l'on recherche, si l'on cherche une relation stable et durable oui, si l'on veut (dans un 1er temps biensûr) profiter de sa jeunesse, connaitre l'abondance et la diversité (pour ainsi ensuite mieux savoir ce que l'on veut, qui l'on est pour mieux choisir LA FEMME avec qui l'on fera sa vie, des enfants...etc.) je pense que c'est illusoire de commencer directement par la fin...

(néanmoins je maintiens, je vois une volonté de s'éloigner de ce qui pourtant nous a servis par le passé, comme pour se laver (projection), après c mon avis, tu peux le voir comme rabaissant, moi j'y vois juste un mécanisme de défense, ni bien ni mal en soi.
Ma conception c'est que c'est une étape (comme dit sur précédent post), la dénigrer quand on l'a dépassé, c une forme de mensonge (quand bien même la méditation etc ne les décrivent pas en ces termes, il s'agit de répondre à des besoins féminins en ne s'oubliant pas soi même, il y a une part d'animalité, elle passe juste dans l'implicite mais elle est bien toujours là, et je ne vois PAS DU TOUT LE PB, (on peut être conscient de notre part d'animalité sans renoncer à une conception romantique, encore une fois le ET et non pas le OU. Les relations sont ANIMALES ET ROMANTIQUES ET tout ce qu'on "veut"...) j'aime les femmes comme elles sont, j'aime la vie!)
Sinon on est d'accord sur 80%, pas de quoi s'embêter ;)

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 11.08.19
par Oldboy
J'ai pas envie de tout lire car je pense que ça va partir en eau de boudin, si c'est pas déjà le cas.
C'est la X ème fois qu'on se flagelle les couilles afin de déterminer si le Game à l'ancienne marchait ou pas, si y'avait du bon à prendre ou pas, si c'était de la pure mystification ou si dans ce fatras ésotérique, il n'y avait pas quelque chose d'utile à conserver.

Ça fait bien longtemps que je rêve d'avoir assez d’expérience pour faire moi-même la synthèse, pour l'instant disons que c'est mal barré, mais à force de traîner mes guêtres dans le coin et de rouler ma bosse, je retiens tout de même deux-trois trucs :

1. Oui, c'était avant coup un joli coup marketing dans un créneau libre, il y a eu des abus, des arnaques, c'est une évidence.
2. Les conneries de PNL, de déclencheur émotionnel d'un geste de la main, les étapes clefs absolument nécessaire à la réussite, c'est de la foutaise.
3. Ce forum est d'autres ont été assaillis par tout un tas de mythomanes, poussés par d'obscures raisons ( mercantiles pour certains ) à venir raconter à grand coup de FR reluisants que la méthode X liée au look peacock Y marchait à tout les coups. J'y ais cru.

Et pourtant...
On vis dans une société ou l'exemple du mâle, de la séduction, est parfois absent, si ce n'est mal vu. Combien ici ont grandis fils uniques, sans frère ou sans père pour leur inculquer un peu du bon sens que ces méthodes contiennent?
Prend soin de ton apparence. Utilise du canned stuff si tu manques de conversation. Crée toi une vie sociale riche. Fait le premier pas. Assume ta sexualité et tes envies. Oublie les poèmes et les mièvreries et accepte qu'une femme aime autant le cul que toi. J'en passe et des meilleures.

C'est facile de dire tout ça à un mec qui se cherche. " Aie confiance en toi, porte tes couilles et amuse toi " . Ouais. Mais avec ce genre de généralités pourtant très vraies, va-il intégrer quoique ce soit ? Je pense qu'un poste comme Bob l'AFC passe nettement mieux le message. Je pense que de dire à un mec " Pour chopper, utilise la méthode XYZ en 3 étapes " est plus efficace que de lui dire " bouge et choppe ". La béquille, toujours, ou reposer une confiance en sois vraisemblablement malmenée car sinon, comment expliquer une présence ici ?

Re: Les nouvelles écoles de séduction

Posté : 11.08.19
par DauphinCoquin
Après au final, je donne l'impression de défendre le game original mais je n'ai jamais prit connaissance plus que ça de ce dernier. J'ai lu "the game" de Neil Strauss, et après j'ai écouter les vidéo d'un gars qui s'inspire du game mais propose explicitement de le dépasser.
Voilà voilà, peut être qu'effectivement qu'il n'y a que 20% à garder et 80% de marketing je sais pas, dans tout les cas ça a quand même été une source d'inspiration pour ce qui a succéder et ça, c'est bien de l'admettre je pense, ne serait-ce que pour le principe et l'honnêteté intellectuelle...