Ne pas se laisser impressionner

Note : 6

le 19.02.2020 par Whaleshark

3 réponses / Dernière par The_PoP le 20.02.2020, 08h56

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Il est évident que lorsqu'une fille nous impressionne, on agit de façon moins naturelle, plus needy, et qu'en faisant cela, on détruit toutes nos chances de parvenir à quelque chose de concret avec cette fille.

Alors vous, quelles sont vos astuces pour garder ce détachement et ne pas se laisser impressionner par une fille particulièrement belle/sociale/intelligente ?

Alors vous, quelles sont vos astuces pour garder ce détachement et ne pas se laisser impressionner par une fille particulièrement belle/sociale/intelligente ?
Tu prends le sujet dans le mauvais sens.

Être impressionné c'est chouette. Ça veux dire que tu es face à quelque chose de désirable, inspirant, et rare. Que demander de plus ?

Le sujet, c'est de ne pas laisser ce sentiment te faire te sentir nul ou inférieur, et de perdre tes moyens, ce qui mène souvent à se renfermer (la défense) ou à en faire trop (la contre attaque).

Exemples :

- son physique et/ou son style t'impressionne :

DON'T : te sentir 'pas à la hauteur' en te comparant à elle, ou aux autres mecs qu'elles pourraient avoir, la reluquer non-stop sans oser la regarder dans les yeux, etc.

DO : complimente la, regarde là dans les yeux, ressens librement et sans jugement cette énergie agréable qui t'attire vers elle, tout en te rappelant in fine que ce n'est 'que' un physique, qu'il ne te nuira d'aucune façon

- son statut socio-pro t'impressionne (métier, argent, culture) :

DON'T : te sentir 'pas à la hauteur' en te comparant à elle, laisser des blancs pour ne pas étaler ta non-culture, ou au contraire, mettre les petits plats dans les grands, en faire trop, comme si c'était un concours de 'qui qu'a la + grosse'

DO : lui dire que tu admires sa culture/carrière/réussite, la questionner sur les sujets que tu connais moins qu'elle, utiliser cette occasion pour apprendre, etc.

La séduction n'est pas un concours.

En espérant t'avoir été utile.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] A lire le 19.02.20, 10h43 par Nonchalance
  • [+2] Pertinent le 21.02.20, 11h27 par Whaleshark

Je pense que inconsciemment, lorsqu'une fille te plaît particulièrement, tu en fais plus pour l'avoir, tu n'es pas prêt a prendre le risque de la perdre.
Ça fait que tu parles plus pour ne rien dire, tu réfléchis plus, tu es moins détaché, tu fais plus de concessions, tu lui envoie trop de messages.

Ce comportement vient de la peur que ça ne marche pas. Je ne suis pas sur du fait que ça ait un lien avec le fait de ne pas se sentir a la hauteur.

Plusieurs pistes à mon avis :

- avoir du choix. Si tu as plusieurs nanas avec de grandes qualités autour de toi. Que ce soit en flirt ou en amies, tu auras moins tendance à mettre sur un piédestal une nana que tu courtises.

- prendre du recul. Peut être faire le deuil d’une forme de passion irraisonnée, de l’Amour avec un grand A façon Disney & Co. Être un peu plus pragmatique. Je sais ça ne fait pas rêver dit comme ça mais c’est bien là tout le sujet : c’est ton esprit qui crée ce « rêve » quand tu idéalises une nana ou votre relation... Faire la part des choses entre ton envie inconsciente de vivre une belle et grande histoire d’amour et la réalité. Entre tes projections fantasmées et la réalité.

- prendre du recul au niveau du temps. Ne pas être dans l’impatience. Ne pas aller trop vite. Continuer à vivre à côté.

Tout ça pour dire que fatalement si dans ta tête ou dans ton inconscient tu attends quelque part la femme de ta vie, ben tu te mets tout seul une pression énorme. Qui n’a pas forcément de lien avec les qualités intrinsèques de ta dernière rencontre.



Après c’est pas anormal en soit d’être tout stressé quand on est amoureux au début hein. Et ça a parfois même un peu de charme. Pas dit que s’en affranchir et prendre du recul ne t’amène pas vers l’excès inverse de ne plus rien « ressentir »...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Pertinent le 21.02.20, 11h26 par Whaleshark
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Répondre