Page 1 sur 1

Hommage : à toutes celles / tous ceux qui ont compté dans votre vie

Posté : 20.02.20
par FK
Petite idée en passant, que je mets là avant de l'oublier : on a tous fait des rencontres, eu des histoires, mêmes fugaces, même avortées, même ratées, qui ont compté dans nos vies : je propose, si ça vous dit, que vous racontiez ça ici ? Une espèce de mix entre récit et hommage à celles et ceux qui ont compté, pour la postérité ? Et qui sait, quand vous reviendrez dans 10 ans et que vous retrouverez ce topic, peut-être vous tirera-t'il une larme ou un sourire...

Re: Hommage : à toutes celles / tous ceux qui ont compté dans votre vie

Posté : 20.02.20
par Fred23
Dans la catégorie éphémère mais que je ne risque pas d'oublier : une fille avec qui on a très bien accroché, et qui m'a appris à accepter mes émotions dont les plus douloureuses.

Re: Hommage : à toutes celles / tous ceux qui ont compté dans votre vie

Posté : 21.02.20
par Mr_Orange
(... bon, je vais partir full artistique là. Mais l'idée de FK m'a inspiré ça. J'espère ne pas être trop HS.)

Ô, fille si moche et si conne
Ô, fille aux yeux de poisson
A défaut d'être une belle personne
Tu auras été une sacré leçon

Tout les signaux étaient pourtant là :
Cette proximité envahissante et rapide
Ta façon de t'accrocher à mon bras
Autant commettre un suicide

Ô, fille aux yeux de poisson
Tu avais la toxicité du Fugu
Ce qui est ironique pour un Thon
Heureusement, j'ai changé de goûts

Tu es arrivée chez moi à l'improviste
C'était un dimanche de gueule de bois
Tu t'es plantée sur ma bite
Avant que je ne puisse dire 'Casse toi'

Comment aurais-je pu dire non ?
Je n'étais qu'un faible AFC !
Et la perspective du moindre con
Faisais ma garde se baisser

Ô, fille aux yeux de poisson
Les 3 semaines de ce manège
Pour ma naïveté furent la punition
Et le pire ? C'est toi qui m'a tej' !

Mon groupe de potes tu as failli éclater,
Ce n'est pas mince affaire !
Mais de eux tous tu as bien ""profité""
Zut ! Tu as même envisagé mon grand frère !

Ô, fille aux yeux de poisson,
Grace à toi j'ai capté
Que dans n'importe quel con,
Ma bite je ne devais plus tremper

(Pour ceux qui n'ont pas compris mon poème : il y a plus de 10 ans, je commençais tout juste le développement perso, la séduction, la thérapie, etc. Une folle hystéro-hystrionique s'était rapprochée d'un petit groupe de potes que j'avais à la fac, puis a baisé avec tous ou presque (moi compris), foutu la merde en racontant des conneries sur chacun à chacun, raconté mytho sur mytho, a même essayé de se taper mon frère, et est partie aussi vite qu'elle est arrivée, et ça m'a bien fait comprendre que je devais arrêter de faire l'AFC et de baiser n'importe qui/quoi sous prétexte que j'avais la dalle)

Re: Hommage : à toutes celles / tous ceux qui ont compté dans votre vie

Posté : 22.02.20
par Perlambre
Je vais vous raconter une non-histoire qui reste dans ma mémoire parce que justement il ne s’est rien passé.

Un train il y a longtemps.

Je ne rêve que d’arriver à destination et pourtant encore quatre bonnes heures à patienter. Je me lève pour me dégourdir les jambes, arrive dans le wagon suivant et me heurte à un sac de voyage dans le passage. Son propriétaire s’excuse et nous engageons la conversation. Il se passe un truc entre nous, comme si nous nous connaissions depuis longtemps. Je suis bien en sa compagnie et visiblement lui aussi.

Et puis, lui arrivant à destination, il rassemble ses affaires et dans un sourire me propose de l’accompagner.

Je me vois encore hésiter pour finalement dire non.

Il me reste de cet épisode un prénom et surtout un fantasme :wink: