J'ai peur des filles

Note : 22

le 29.02.2020 par Guacamole

42 réponses / Dernière par Shadow2 le 04.03.2022, 12h34

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Hey hey !

Bon déjà ça me rassure de voir que je suis pas la seule à avoir eu des difficultés sociales (même si ça s'arrange pour moi). Et j'espère que ça s'est amélioré depuis que tu as posté ce message !

Avant de te répondre, j'aimerais remercier Iskandar pour ses suggestions de livres, peut-être qu'ils pourront m'aider aussi, et puis la psychologie sociale est toujours intéressante.
J’ai suivi une TCC, pour traiter à la base des TOCs, et c’est là que j’ai appris que je souffrais d’anxiété sociale. J’ai fait un gros travail sur moi et ai fait beaucoup de progrès, c’est grâce à ça que j’ai pu partir à l’UCPA pour la 1ère fois, faire de nouvelles activités…etc
Je me suis inscrit à des cours de bachata et de salsa il y a 1 an, chose que j’aurais été incapable de faire avant, et maintenant je suis devenu accroc, j’ai énormément progressé et ça a boosté ma confiance de voir que je pouvais progresser dans un domaine en partant de 0. Ça m’a aussi permis de désacraliser le contact physique avec les filles, même si ça ne m’aide pas dans le cadre de la séduction, car en cours le rapprochement est « obligatoire », alors qu’en dehors j’ai un mal fou à être tactile avec une fille.
Alors déjà, c'est super que tu aies fait un gros travail sur toi et que tu aies suivi une thérapie :D . Un truc que tu peux faire pour prendre encore plus confiance en toi, c'est de lister tout ce que t'as réussi et de le relire régulièrement. Déjà tu es arrivé à prendre des cours de salsa, tu arrives à te rapprocher physiquement d'une fille... C'est bien la preuve que tu es capable ! Ca, tu peux le mentionner dans ta liste quand tu te diras que t'es nul ou quoi. "Bah non, je suis pas nul, je suis arrivé à m'inscrire tout seul et à me rapprocher physiquement d'une fille". Hé ouais. Victoire. En plus, t'es parti de zéro. Bien joué !
Je n’ai connu qu’une seule fille dans ma vie, je l’ai rencontrée en vacances il y a 2 ans, et c’est avec elle que je me suis dépucelé à… 31 ans :( Avant de la rencontrer, je n’avais jamais embrassé ni touché une fille, le néant absolu. Je n’ai jamais pris de râteau de ma vie car je n’ai jamais essayé d’aborder les filles qui me plaisaient.
Avec cette fille, on s’est ensuite vus quelques fois durant l’été puis elle m’a ghostée. Depuis c’est de nouveau la traversée du désert. J’ai pensé que cet évènement provoquerait le déclic et que soudainement je chopperai à tour de bras mais je me suis mis le doigt dans l’œil xD
Même chose, t'as réussi. T'as plu à une fille. Tu l'as embrassée, touchée, tu lui as fait l'amour. Bien joué ! Deuxième truc à mettre sur ta liste.

Un truc que tu pourrais aussi analyser, c'est comment tes parents, tes amis, bref, toutes les personnes qui t'entouraient te traitaient. Est-ce qu'ils se moquaient de toi ? Est-ce qu'ils t'encourageaient ? Parce que ça vient peut-être de là.
Peut-être que tu as subi des abus, aussi ? Qui font que tu penses que la sexualité est sale ou quelque chose de mauvais ? Du coup, tu "évites". Ensuite, ton histoire me fait penser à la blessure de rejet de Lise Bourbeau. Tu peux déjà essayer de guérir cette blessure. Que tu pèses pas beaucoup m'étonne pas, c'est assez caractéristique de cette blessure. En fait, tu te rejettes, du coup tu rejettes les autres, et ils te rejettent. C'est un triangle. Et faut que tu le brises.
Tu peux déjà regarder les histoires des autres, ça te permettra de voir qu'ils ont aussi leurs problèmes (si tu as - comme moi - tendance à penser que t'es le seul à avoir des problèmes), tu peux aussi faire la liste de ce que t'as (sûrement une famille, quelques amis ?), c'est déjà très bien. Et tu peux aussi relativiser. Tu peux essayer d'avancer sur des projets, essayer d'arrêter de te dire que t'es nul en progressant sur ce que tu veux.
Physiquement, je fais 1m82, blond aux yeux bleus, mais à peine 70kg et je complexe beaucoup sur ma minceur (je n’ai jamais réussi à prendre du poids, je suis un grand stressé et j’ai un métabolisme hyper rapide donc même en mangeant beaucoup je ne grossis pas). Jusqu’à mes 30 ans, je me trouvais le plus moche du monde, en me regardant dans la glace je me disais que j’étais horrible et que jamais aucune fille ne voudrait de moi. J’étais extrêmement dur envers moi-même. Grâce à ma psy j’ai pu prendre conscience que si je ne rencontrais personne c’est tout simplement parce que je ne sortais pas. J’ai appris à accepter mon reflet dans le miroir, et aujourd’hui, même si je ne me considère pas comme BG, j’arrive à me trouver pas mal quand je suis bien coiffé et bien habillé.
Alors tu peux essayer de te faire une routine matinale où tu fais des soins (crème hydratante, etc) et préparer tes affaires la veille. Comme ça tu peux être bien habillé ou en tout cas d'une manière qui te plaît, et à force, tu vas te trouver correct, voire mignon.

Parce que ce qui ressort de ton message, c'est que t'as pas du tout confiance en toi, et ça se ressent quand tu rencontres une personne. Et vu que la plupart des gens ont pas confiance en eux, ils recherchent quelqu'un qui a confiance en lui-même. Et c'est ça qu'il faut que tu "soignes" avant de te remettre à avoir des relations.
J’ai une peur panique du rejet et du râteau, je suis donc incapable d’aborder une fille
Vois le rejet comme quelque chose de positif. Elle veut pas de toi ? Elle sait pas ce qu'elle perd. Et puis ça t'évite potentiellement d'avoir une relation avec une fille toxique.
J’ai peur de montrer mon attirance pour une fille, de peur de passer pour un pervers (je remercie la c******* au lycée qui a dit que j’avais un regard de pervers, depuis cette pensée est restée gravée en moi), ce qui fait que plus une fille me plaît, plus je vais l’ignorer, ne pas la regarder, ne pas lui parler
Alors déconditionnes-toi. Tu vas te poser quelque part dans la rue, et regarder toutes les filles qui passent. Tu regardes leur corps, leur dégaine, etc. Tu te déconditionnes de ça.
Je considère les filles qui me plaisent trop bien pour moi. Mon schéma est : je la trouve belle + je me trouve moins beau qu’elle (même si ça s’améliore comme dit plus haut) = je ne lui plairai pas
Tu peux toujours te soigner, bien t'habiller. Déjà ça devrait te donner un peu plus confiance.
J’ai très peu d’amis, et ils sont en couple, voire avec enfants, donc les sorties en mode célibataires ne sont plus à l’ordre du jour
Tu peux toujours en trouver de nouveaux. Mais il faut pas que tu sois le dépendant affectif. Sois détaché. Tu sors pour toi.
Je travaille dans un environnement très masculin même si ça se féminise pas mal, mais parmi les filles que je connais et qui me plaisent toutes sont en couple
Tu te rejettes, donc inconsciemment, tu choisis des filles indisponibles émotionnellement.
De manière générale j’ai du mal à m’intégrer, depuis que je me suis remis à faire des activités, j’ai rencontré pas mal de monde, mais ça reste des relations superficielles type small talk, je n’arrive pas à aller plus loin et à créer des amitiés, je suis très passif et j’attends qu’on me propose, car j’ai toujours peur de déranger, de me faire rembarrer
Hésites pas à proposer, avec une date, une heure et une activité. Au pire, si on te dit non, tu fais ce que t'as prévu de faire. Et c'est pas grave du tout. Peut-être que la personne veut pas, peut pas, est pas bien...
Reproposes la prochaine fois. Mais au bout de deux "non", dégages la personne.
Il y a 1 an je me suis inscrit sur SDR, AUM puis Tinder, où j’ai pu faire quelques rencontres (moins d’une dizaine), et étant donné que je n’ai pas le physique type recherché par 99% des filles (el famoso brun barbu bronzé), les matchs ne se bousculent pas au portillon (j’ai quand même conscience que niveau photos je pourrais faire mieux et que ça pourrait me permettre d’améliorer mon score, mais j’ai pris ce que j’avais de plus correct en attendant de trouver quelqu’un qui pourrait me prendre en photo).
Tu peux aussi te prendre en photo toi-même. Tu peux aussi améliorer ta description.
Le problème est que sur les quelques rencontres que j’ai faites, ça n’a jamais été plus loin que le 1er rencard. Je pense que ce n’est pas lié au physique car mes photos sont récentes et nettes donc pas de tromperie sur la marchandise, mais plus à mon attitude lors du date, car à l’écrit je suis très à l’aise, mais IRL c’est plus compliqué. Les discussions sont fluides et il n’y a pas trop de blancs, mais je suis incapable de sexualiser la conversation et de faire monter la tension, donc ça donne des RDV en mode potes, et je suis assez stressé, ça crée peut-être un décalage de perception chez la fille par rapport à l’écrit.
Même chose, essaye de parler à des gens à l'oral dans la vraie vie (au boulot, à ton cours de salsa, dans la rue...) sans attendre d'amitié ou de grande relation. Au début, tu ne seras pas à l'aise, tu penseras à ce qu'il aurait fallu dire/faire, tu vas rougir... mais au bout d'un moment, ça ira mieux. Tu te diras que c'est normal. Tu prendras confiance. Et lors d'un rdv, tu seras un peu plus à l'aise.
Même chose pour la sexualité, arrêtes de la voir comme quelque chose qu'il faut éviter. Dis-toi que c'est normal, sain, que ça fait juste partie de la vie.
J'avais ce problème aussi, de me dire que c'est sale, que ça devrait pas exister (je déconne même pas), mais j'ai réussi à résoudre ce problème en me répétant que ça faisait partie de la vie, que c'était pas dégradant, etc. Du coup, j'ai plus "peur".
Autre conseil, mais je sais pas s'il est vraiment bon : regardes du porno. Bon évidemment, c'est pas la réalité, mais ça peut aider à désacraliser la sexualité. Ou sinon, autre chose : dormir en caleçon, ou nu. Et te toucher.
Je sais pas si ça t'aidera, mais tout ça m'avait aidée.
Ceux qui ont été dans la même situation, comment avez-vous réussi à dépasser vos peurs ? Ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est que dans plein de domaines j’arrive à les affronter quand il le faut, mais concernant les filles je suis paralysé :( J’ai lu pas mal d’articles du site qui sont très bien faits mais je me perds dans la somme d’infos à assimiler et je n’arrive pas à les mettre en application.
Je suis une fille. Mais en gros, en m'en foutant et en avançant sur des objectifs plus importants que les relations sociales. En fait, je me concentrais sur mes études, sur l'objectif d'être douée aux échecs, et d'autres. De faire du sport, aussi. De m'améliorer dans ce domaine. Ensuite, j'ai été rejetée pas mal de fois. Mais en fait, j'ai vu le rejet d'une autre manière : ça veut dire que la personne me mérite pas. Et je vais pas m'embêter à aller courir après une personne qui veut pas de moi. C'est pas bon pour moi. Et aussi, en me disant que c'est MOI qui sélectionne les personnes. En sachant ce que je veux de la part d'un(e) ami(e) : je veux une personne qui aie confiance en elle, qui me respecte, qui va avoir des intérêts communs. En apprenant à connaître la personne. Parce que parfois, tu adores une personne, mais t'as rien à voir avec elle. Alors à quoi bon ? Ou l'inverse : au départ, tu l'apprécies pas, mais tu te rends compte que c'est une bonne personne. Et en ne voulant pas tout tout de suite. Les relations se construisent doucement. Après, chacun a son propre rythme : des personnes voudront te voir souvent, d'autres moins souvent.

Du coup, faire ça, ça te rend doublement gagnant : à la fois t'as des passions, des intérêts, donc tu peux en parler (et là tu vois si la personne les partage, et si elle les partage pas, si elle les respecte - et si elle les respecte pas au minimum, elle dégage), donc ça te rend intéressant, et t'es détaché, donc tu vas plus souffrir du rejet, et les gens vont voir que t'as confiance en toi. Et ils vont t'approcher.

Après, pour les sujets, si tu es dans un groupe, tu peux facilement voir quels sujets viennent et quel niveau d'intimité ils acceptent d'avoir. On est tous différents là-dessus, certaines filles hésiteront pas à te parler d'un truc intime assez rapidement, d'autres aimeront pas. Dans tous les cas, pour tout ce qui concerne la sexualité, laisses la fille aborder le sujet. Ou tu fais une petite remarque, à sa réaction, tu vas assez vite voir si elle est contre te taquiner, coucher avec toi, etc.

Un truc qui compte beaucoup dans les relations sociales : L'ADAPTATION.
Adaptes toi à ton interlocuteur, à qui il/elle est.

Voilà. Et bon vent ! En espérant que ça s'améliorera ! :wink:

Hello à tous,

Je n'aurais pas dû passer 3 jours loin du forum, ça fait un paquet de messages à rattraper ! :D

Merci pour vos réponses qui sont toutes super intéressantes et développées, j'ai tout lu, je vais prendre le temps dans la semaine de répondre aux points importants que j'ai relevé !

Hello !

Me revoilà après plusieurs mois de silence. Je vais déjà répondre aux derniers posts auxquels j'avais promis de répondre :wink:

@Iskandar
et je suis prêt à parier que 1) tu es plutôt pâle de peau et 2) tu n'as pas l'habitude de porter la barbe ( imberbe, une pilosité faciale tardive ou la flemme ? )

1) Ouais, gagné
2) Alors j'ai pas la barbe comme Thor, mais je me débrouille à peu près, il me manque un peu de pilosité sur le haut des joues, après au niveau du cou ça va, ça fait plus de 2 ans que je ne me rase quasiment plus, le max que je fais c'est un coup de tondeuse sans sabot, par contre je ne laisse pas trop pousser non plus car ça devient vite le foutoir

Et cette clé, c'est celle-là : pour toi, la « séduction », c'est surtout une histoire de physique. Je n'ai pas de citation précise, mais ça se ressent dans tes posts. Et c'est pas faux, mais ça se nuance beaucoup.

Oui clairement je me dis toujours que si je n'attire pas une fille physiquement il manque un truc. Et pire, quand je pense physique je ramène tout au visage, alors que le reste du corps est tout aussi important, et que j'aurais pas mal de progrès à faire à ce niveau. Est-ce que cette obsession du physique est liée au fait que j'ai grandi dans un environnement principalement féminin ? Peut-être, en tout cas j'essaye de me faire violence pour changer ma façon de penser, en regardant autour de moi, dans la rue, les magasins, quand je vois des mecs qui ressemblent à rien, habillés comme des sacs et accompagnés de meufs mignonnes.
Je me force tous les jours à me convaincre que le problème c'est pas ma gueule (surtout que j'ai un visage symétrique et des traits réguliers, mais on m'a souvent demandé si j'avais des origines Russe ou des pays de l'est, c'est pas trop le genre qui fait rêver les Françaises...)
J'essaye de me convaincre que c'est plus mon attitude, le manque de confiance que je dégage qui me porte préjudice, et aussi essayer de prendre du poids car ma finesse vient annuler l'avantage de ma taille, et ça me donne un côté ado :(

1) Ce que tu racontes sur la 1ère meuf que tu as niqué. Essaie de te rappeler : tous les feux étaient au vert et tout, oui. Mais si à ce moment précis, si on t'avait demandé quelles sont ses émotions, qu'aurais-tu répondu ? Et tu étais surtout concentré sur quoi ? Sur elle (et quand je dis ça, je pense au niveau émotionnelle aussi : est-ce que tu aurais été capable de suivre sur le champ (même très grossièrement) ce qu'elle ressentait si on te l'avait demandé, ou tu étais plutôt concentré sur le fait de ne pas « merder », d'être « à la hauteur » ?

Et pour finir, regarde un truc : les questions que je viens de te poser, leurs réponses ont changé après qu'elle se soit blotti contre toi ?

Bonne question, honnêtement, aucune idée de ses émotions à ce moment là. Effectivement j'étais plus concentré sur moi et ma lutte intérieure pour me forcer à agir au lieu de flipper.
Et oui, quand elle est venue contre moi j'ai arrêté d'être angoissé et j'étais bien plus capable de ressentir ses émotions.

Ça me fait prendre conscience que j'ai vraiment 2 comportements opposés avec les meufs et que le point de bascule de l'un à l'autre, c'est la confirmation que je plais à la fille. Une fois passé ce seuil j'ai bien plus confiance en moi. Il faudrait que je me détache de cet enjeu de validation, ça me permettrait d'être plus à l'écoute de ses émotions plutôt que de me focaliser sur le fait de ne pas trébucher.

@Shadow2
Un truc que tu pourrais aussi analyser, c'est comment tes parents, tes amis, bref, toutes les personnes qui t'entouraient te traitaient. Est-ce qu'ils se moquaient de toi ? Est-ce qu'ils t'encourageaient ? Parce que ça vient peut-être de là.
Peut-être que tu as subi des abus, aussi ? Qui font que tu penses que la sexualité est sale ou quelque chose de mauvais ?

Non, niveau famille on s'est jamais moqué de moi, au contraire j'ai été surprotégé, ce qui ne m'a pas aidé à apprendre à m'affirmer. Du coup à l'école oui j'avais des amis mais souvent on se moquait de moi et je ne savais pas me défendre.

Même chose pour la sexualité, arrêtes de la voir comme quelque chose qu'il faut éviter. Dis-toi que c'est normal, sain, que ça fait juste partie de la vie.
J'avais ce problème aussi, de me dire que c'est sale, que ça devrait pas exister (je déconne même pas), mais j'ai réussi à résoudre ce problème en me répétant que ça faisait partie de la vie, que c'était pas dégradant, etc. Du coup, j'ai plus "peur".
Autre conseil, mais je sais pas s'il est vraiment bon : regardes du porno. Bon évidemment, c'est pas la réalité, mais ça peut aider à désacraliser la sexualité. Ou sinon, autre chose : dormir en caleçon, ou nu. Et te toucher.
Je sais pas si ça t'aidera, mais tout ça m'avait aidée.

Je ne vois pas le sexe comme quelque chose de mal ou sale, j'aime ça, c'est plus le fait que comme je pense ne pas être attirant, j'ai l'impression de devoir négocier du sexe en échange d'une relation sérieuse car j'estime ne pas mériter de baiser pour baiser, sans forcément que la fille n'attende plus que ça, et ça me bloque car j'ai l'impression d'attirer que des filles qui cherchent à se poser après s'être amusé avec d'autres.
Pour le porno, au contraire j'ai réduit au strict minimum, j'en regardais souvent avant, sauf que maintenant ça me frustre, je veux du réel, le peu de fois où j'en regarde désormais, je suis plus déprimé qu'autre chose.

Sinon, petit update de ces 6 derniers mois. Suite à cet événement fin mai, je me suis complètement renfermé sur moi-même, je pense même être en dépression... En juin on a pu reprendre les derniers cours de l'année en présentiel, et après ça a été la traversée du désert. Je n'ai rien fait de l'été, pas de vacances, aucune sorties. Je me suis complètement laissé aller, y compris niveau bouffe où c'était la fête quand j'arrivais à faire 2 repas dans la journée... Niveau social, je suis redevenu méfiant envers tout le monde, à sur-analyser les moindres interactions sociales pour être sur de ne pas paraître bizarre, de pas avoir fait un truc de travers, j'ai l'impression d'être redevenu le gamin/ado flippé que je pensais avoir enterré.

Puis en septembre reprise de la danse, avec une petite appréhension : est-ce qu'elle sera là ou pas ? 1ère semaine, non, 2ème non plus. "Cool" je me dis. Puis au 3ème cours, la voilà qui arrive. Avec son mec. Bon, ça m'a mis un petit coup, mais tant pis, faut faire avec. C'est pas son mec qui me perturbe, c'est elle, affronter son regard, sachant que la dernière fois qu'on s'était vu c'était chez elle lors de mon grand déballage. Arrive mon tour de danser avec elle, elle me dit "salut, ça va ?" avec un grand sourire. J'ai juste répondu "oui", pas de "et toi ?", comme ça elle a compris que j'avais pas envie de parler. Depuis, on se contente de danser ensemble quand c'est notre tour (heureusement on tourne régulièrement), la conversation se limitant à "salut", et c'est très bien comme ça.
Sinon dans mon autre cours, j'ai commencé un peu à me lier avec d'autres gens, même si je reste prudent. Je me force quand même à m'ouvrir un minimum mais c'est pas facile de trouver l'équilibre car j'avais vraiment fermé les vannes de la sociabilité depuis plusieurs mois. Et, le hasard aidant (et aussi peut-être parce que je commence à pas mal me débrouiller en danse haha), il y a une fille qui m'a ajouté dans un petit groupe Whatsapp pour qu'on se partage les soirées SBK dans le coin. Comme il y a beaucoup de débutants et que j'ai déjà participé à quelques soirées, j'ai l'impression d'avoir un peu le lead (c'est un bien grand mot), et ça me donne une légitimité et un peu de confiance. Du coup, comme ma dernière soirée datait d'avant le COVID, et que j'en avais marre de plus rien faire de ma vie, j'ai proposé une soirée il y a 3 semaines. Bon, ils se sont quasiment tous dégonflés, mais j'ai fait comme tu m'as dit @Shadow2, j'ai envoyé un message sur le groupe "bon, moi je serai sur place à telle heure !" car j'avais pas envie de me priver, et finalement, la fille qui a créé le groupe WA est venue :) Elle n'osait pas car c'était sa 1ère soirée, je l'ai rassurée en lui disant qu'on était là pour s'amuser et que je la ferai danser pour la faire progresser. On a passé une super soirée, j'ai retrouvé des connaissances de cours de danse des années précédentes, et depuis on a fait d'autres soirées, et maintenant je me fixe comme objectif d'en faire 2 voire 3 par mois ! Le but étant aussi de fréquenter régulièrement les gens pour espérer créer un cercle social ! Je commence à bien me rendre compte de l'importance du social proof vis à vis des filles, le fait de connaître du monde, d'aller discuter à droite à gauche, ça les rassure et ça montre que je suis fréquentable.

Côté séduction, j'ai carrément laissé tomber par contre. Par exemple la fille avec qui je suis allé danser, elle est hyper gentille, et très mignonne, mais j'ai tellement été refroidi de la dernière fois que j'ai même pas envie de tenter quoi que ce soit (ce qui ne m'empêche pas de me poser 1 milliard de questions, "est-ce que je lui plais ?", "est-ce que je suis trop ceci, pas assez cela ?"), ni avec aucune autre fille d'ailleurs. J'ai dégagé toutes les applis, de toute façon ma libido est portée disparue, je me suis anesthésié émotionnellement, mais du coup je ne ressens plus non plus les émotions positives (grave erreur que d'avoir cru pouvoir me couper des émotions négatives sans flinguer les positives...) J'ai l'impression de m'être mis dans un sacré merdier dans lequel je ne sais plus sortir. Par exemple après une soirée, même si je me suis amusé je ne ressens plus ce shoot d'endorphines, pareil quand j'écoute une musique que j'adore ou que je fais n'importe quel truc qui me faisait kiffer avant :( Du coup je suis dans un espèce d'état blasé, où je me fous de tout, et en retour ça entretien un manque de motivation chronique, de la procrastination, à base de "à quoi bon ?" vu que je n'obtiens plus de renforcement positif.

Voilà, pour l'instant l'objectif est de refaire des sorties, me rouvrir progressivement aux autres, puis j'aimerai bien me relancer dans le game rapidement même si je sais pas par où commencer...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Constructif le 07.12.21, 20h24 par FK

Salut, je pense que tu devrais continuer à travailler avec un psy. T'es dans la bonne démarche, tu te poses les bonnes questions mais tu as des pensées limitantes à déprogrammer, une probable dépression à combattre, et de la confiance à bâtir.


C'est un cheminement mais tu ne peux l'entamer qu'en allant vers les autres. Tu tomberas sur des gens pas sympas, pas intéressés, pas patients, mais aussi sur des gens bienveillants et qui matcheront avec toi. Tu as pas mal de choses à construire, c'est un travail de longue haleine mais les premières satisfactions peuvent arriver assez vite aussi.

Priorité selon moi : te faire des potes solides pour redynamiser ta vie. C'est le socle, c'est fondamental. T'as déjà commencé donc construis là dessus.
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Salut,

J'avais arrêté de voir ma psy à l'été. Ça se passait très bien (c'est grâce à elle que j'en suis arrivé là) mais les derniers temps je trouvais que ça commençait à tourner en rond. Je vais voir pour tenter de changer, peut-être que quelqu'un avec un œil neuf sur ma situation me permettra d'explorer de nouvelles pistes.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bonne idée ! le 09.12.21, 18h20 par Esope
  • [+1] Yep ! :) le 10.12.21, 02h27 par FK

Parfois y'a des périodes où ça progresse moins avec ton psy, parce que c'est conditionné par tes déclics intérieurs, qui peuvent mettre du temps à se faire.

Le psy t'aide à planter une nouvelle façon de voir les choses, mais parfois la récolte ne se fait que plus tard.
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Guacamole a écrit :Voilà, pour l'instant l'objectif est de refaire des sorties, me rouvrir progressivement aux autres, puis j'aimerai bien me relancer dans le game rapidement même si je sais pas par où commencer...
Pourquoi ne pas avancer sur les 2 axes en même temps ?

Rencontres amicales

Pratiquer régulièrement une autre activité que la danse, qui te plait et qui permet de créer du lien social et amical avec des gens. Par exemple jouer d'un instrument, faire du théâtre, pratiquer un sport.

Les danses latines c'est bien pour gagner en aisance dans le mouvement et le contact physique, mais c'est un milieu qui est à mon sens peu propice à l'émergence de réels liens amicaux durables.

De plus, pour que les danses latines apportent un bénéfice concret et mesurable concernant les opportunités de relations amoureuses et/ou sexuelles, il faut vraiment bien maîtriser (donc beaucoup aimer et pratiquer) et avoir l'état d'esprit et le style de vie qui vont avec.

Rencontres amoureuses et séduction

Pourquoi ne pas te remettre sur les sites et applis de rencontre ?

En lisant tes précédents message, tu obtenais des résultats.

Ci dessous, 4 opportunités que tu n'as pas explorées :
Je n'en ai pas parlé dans mon 1er message car il était déjà tellement long, mais il y a quand même quelques filles à qui je pense avoir plu :

Une qui a d'elle même proposé qu'on reboive un verre, mais elle habitait trop loin et ça m'a démotivé

Une autre qui m'a dit par message qu'elle aurait voulu m'embrasser mais que je ne lui avais pas envoyé de signaux et que je n'avais pas su décrypter les siens, bref elle s'est limite énervée et on s'est embrouillé, next, on était pas compatibles niveau caractère
Bref, à l'été 2020 je me suis remis sur Tinder et Bumble, j'ai fait 2 rencards :
- 1 avec une fille qui m'a annoncé directement chercher du sérieux, moi je ne cherche pas de sérieux, on en a un peu discuté par messages, du coup je comptais laisser tomber, et finalement elle m'a proposé d'aller se balader. Il était clair que ça ne serait qu'une balade et qu'il n'y aurait rien de plus. Au moins ça a occupé 2h de mon temps, on s'est dit au revoir et on ne s'est jamais reparlé
- 1 autre 3 jours plus tard, c'était sympa, on s'est baladé et on a mangé ensemble. On était pas loin de chez elle, mais je n'ai rien tenté car elle vivait chez ses parents. On a continué de discuter, je sais que je lui plaisais, mais je n'arrivais pas à franchir le pas car encore une fois elle cherchait du sérieux et pas moi (je ne lui ai pas dit), et j'ai du mal à me lancer en sachant qu'on ne sera pas sur la même longueur d'onde (peur de blesser, d'être malhonnête, donc je fais passer la fille avant mon bien être...)

Ci-dessous, 2 opportunités que tu as explorées et conclues positivement :
Et pour le tactile, j'ai une anecdote avec la fille de ma 1ère fois. Pour la faire courte, on me l'a apportée sur un plateau. Le dernier soir des vacances on est venu me dire texto que je lui plaisais et que tous les feux étaient au vert. C'est con, je me suis rendu compte de rien alors que c'est celle qui me plaisait le plus. Bref, j'ai pris mon courage à 2 mains, je suis allé la voir, on a discuté, j'ai pris son numéro le lendemain et on s'est revus quelques jours plus tard. La soirée s'est bien passé et on a terminé chez elle. Et bien, même avec le certitude qu'elle n'allait pas me mettre de râteau, même avec tous les feux verts fluo, il m'a fallu plusieurs heures avant ne serait-ce que lui passer ma main autour de son épaule. Donc imagine le chemin que j'ai à parcourir pour être tactile avec une fille avec qui je suis dans l'incertitude... Encore une fois c'est la peur du rejet, car une fois que j'ai fait le move et qu'elle s'est blottie contre moi je n'avais plus aucune appréhension et ça a été la meilleure nuit de ma vie...
En août, après un reset de mes profils, je me retrouve avec plusieurs discussions en // sur Tinder, + une fille qui vient m'aborder sur Bumble. Le courant passe très bien, elle est bavarde, ça change de d'habitude. Elle me dit qu'elle débute sur les applis, ça se voit dans son attitude, elle est encore "pure" et pas blasée comme les autres qui sont devenues des robots et déroulent toujours le même script. On convient de se voir, on a passé un super moment, de 20h à 1h du mat. J'ai senti plusieurs ouvertures, mais toujours pas de move de ma part. Au moment de se séparer et de se faire la bise, on s'est pris par la taille et on s'est fait une bise plus chaleureuse que ce dont j'ai l'habitude. Je me suis dit que c'était bon signe, donc je lui ai proposé de se revoir le samedi suivant. Cette fois, il fallait que je me lance, donc j'ai pris mon courage à 2 mains et j'ai profité d'un moment où elle m'a dit avoir froid pour la prendre par la taille. Elle en a fait de même, victoire !!! On a couché ensemble, on s'est revus 1 semaine plus tard où on a recouché ensemble
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 13.12.21, 21h28 par FK

Axelos a écrit :
12.12.21
Rencontres amoureuses et séduction

Pourquoi ne pas te remettre sur les sites et applis de rencontre ?

En lisant tes précédents message, tu obtenais des résultats.

Parce que les applis ont toujours défoncé mon estime de moi et fait me sentir nul et pas attirant.
Avec le recul oui j'ai eu pas mal de matchs et de rencards mais j'étais encore trop neuneu pour agir, et avec un égo de merde (à penser que je pouvais mériter mieux). Celui avec la fille avec qui j'ai couché en août 2020 m'avait pas mal boosté et donné un petit déclic, malheureusement depuis je n'ai plus eu d'autres rencards :?
Il faudrait que j'arrive à avoir quelques succès rapprochés dans le temps pour que ça créé un cercle vertueux.

Dans mon monde idéal j'aurais voulu utiliser les applis comme tremplin vers l'IRL, pour rencontrer des meufs, prendre de l'expérience et de la confiance en moi, mieux comprendre la séduction, pour que ça me donne ensuite le courage de tenter ma chance dans la vraie vie, car pour moi les avantages des applis c'est :
+ Plus simple de briser la glace à l'écrit/on sait pourquoi on est là/plus facile de se lancer et moins peur de se prendre un râteau car on sait qu'on reverra pas la fille après
- Mais hyper dur d'avoir des matchs car tout se joue sur la photo et l'humeur de l'algo, donc très peu d'opportunités au final

Alors qu'IRL c'est l'inverse :
+ Meufs plus accessibles/on peut aller leur parler directement/on voit plus vite le charme, le body language, la façon de s'exprimer... que sur une photo sans saveur
- Plus dur quand on est timide/difficulté à basculer dans un mode plus sexué une fois qu'on a fait connaissance

Et moi je suis là le cul entre ces 2 chaises :mrgreen:

Au fond je sais que je vais m'y remettre, peut-être en janvier, mais ça sera sans conviction et avec le risque que je jette tout au bout de 2 semaines. Mon seul espoir c'est le coup de bol de tomber sur des filles nouvelles, c'est les plus abordables et les moins formatées. Sinon c'est vraiment chronophage pour pas grand chose.
La seule chose qui me rassure c'est qu'en lisant les journaux d'autres membres je constate que beaucoup vivent la même chose, ça me fait relativiser.
En tout cas si j'ai un rencard et que la fille me plait je me fixe comme objectif d'essayer de l'embrasser dès le 1er RDV pour me prouver que j'en suis capable et affronter cette peur !

Pour l'instant je laisse passer les fêtes, je profite des vacances qui arrivent car j'en ai pas pris depuis mai, et j'aviserai après :)

J'ai lu tous tes posts depuis le début et je trouve que tu as beaucoup de finesse dans tes rapports avec les filles que tu as rencontré, même si tu dis être timide.

Sans faire des choses extraordinaires, il y a peut être des filles que tu côtoies dans ta vie quotidienne sans les voir et qui pourraient être intéressantes, si tu n'es pas absorbé par ta musique ou ton téléphone?

Ça doit être difficile ces sites de rencontres, le côté sans âme dont tu parles doit rendre les échanges de messages très ardus: il faut trouver les mots clés qui vont résonner chez la personne en face du premier coup.

Sinon, pourquoi ne pas adopter un chien, tu seras beaucoup dehors, ce sera bon pour ta santé, ton moral et les jeunes filles viendront te parler sans que tu n'aies aucun effort à fournir... je plaisante pour l'adoption mais un homme qui sait être doux avec les animaux semble toujours plein de promesses, en tout cas pour moi!

Ce que j'ai retenu de mes récents efforts pour parler à des inconnus c'est que les gens sont très polis et que si tu les abordes avec délicatesse (je veux dire sans leur faire peur), ils ne te rembarrent jamais. Au pire la conversation s'éteint d'elle même et personne ne se sent blessé.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 16.12.21, 19h57 par FK

Wendy a écrit :
16.12.21
Sans faire des choses extraordinaires, il y a peut être des filles que tu côtoies dans ta vie quotidienne sans les voir et qui pourraient être intéressantes, si tu n'es pas absorbé par ta musique ou ton téléphone?

Haha c'est intéressant ce que tu dis, j'ai justement l'impression que c'est typiquement un truc de filles ça :mrgreen:
C'est fou le nombre de filles qu'on peut voir avec le téléphone toujours dans la main et les écouteurs dans les oreilles. Ça aide pas à créer de l'interaction sociale...

Me concernant au contraire pas du tout, j'ai pas d'écouteurs et j'utilise mon téléphone si j'ai rien d'autre à faire, j'ai réussi à me désintox du smartphone et franchement je m'en porte bien !
Moi qui me suis longtemps réfugié devant le PC pour éviter le monde extérieur, ça me rend fou maintenant quand je vois des groupes de gens qui sont tous le nez dans leur téléphone au lieu de se parler et de profiter de ce qui se passe dans le monde réel !

Wendy a écrit :
16.12.21
Ce que j'ai retenu de mes récents efforts pour parler à des inconnus c'est que les gens sont très polis et que si tu les abordes avec délicatesse (je veux dire sans leur faire peur), ils ne te rembarrent jamais. Au pire la conversation s'éteint d'elle même et personne ne se sent blessé.

Oui c'est vrai j'ai pu le constater aussi, j'essaie aussi de me dire qu'au pire si vraiment la personne est froide ou pète-sec c'est pas forcément de ma faute, l'autre peut-être de mauvaise humeur, pressé ou juste con/conne :lol:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 24.12.21, 08h43 par Onmyoji

C'est déjà bien de faire des efforts dans ce sens. L'important c'est de s'améliorer par petites touches jusqu'à ce que les pièces se mettent en place
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Est-ce que cette obsession du physique est liée au fait que j'ai grandi dans un environnement principalement féminin ?
Non.
Mais imaginons 2 secondes que oui. Et donc ?

Est-ce que cette obsession du physique est liée au fait que j'ai grandi dans un environnement principalement féminin ?
C'est surtout que ton expérience sociale est suffisamment pauvre dans le domaine pour l'instant pour ne pas avoir assimilé les autres domaines auxquels les gens réagissent.
Du moins, je pense surtout que comme t'as des insécurités fortes (aucune critique : c'est le hasard on va dire pour l'instant), elles se greffent sur les points négatifs que tu évalues comme les plus probables et les amplifient de manière complètement hors de propos. Sinon, tes émotions se serait plus ou moins déjà équilibrées au point où tu te serais déjà fait une expérience sociale qui te permettrait d'avoir une vision beaucoup plus riche et nuancée de ce qu'aiment les filles.
c'est plus mon attitude, le manque de confiance que je dégage qui me porte préjudice,
Ah bon ? Ben, figure-toi que... j'en suis pas forcément convaincu...

Je veux dire, bien sûr que la confiance, ça aide beaucoup. Mais il y a d'autres facteurs sur lesquels tu peux jouer. Pour donner une image, la confiance, c'est ce qui va faire la différence entre 19/20 et 13/20 ( ça se discute, mais bref).
Pas entre 19 et 4 (et ça, ça se discute pas). Ca, c'est est-ce qu'elle est le genre de meuf attirée par ce que tu proposes ? Qu'elles sont vos points communs, ce qui VOUS fait kiffer, ce qui VOUS repousse, etc... Et je suis même pas en train de dire que c'est prédéfini. Des fois, c'est quand le dragueur propose que la meuf se rend compte qu'elle aime... Est-ce l'alchimie dans vos caractères se fait ? Quelles sont ses envies du moment ( et faut être réaliste et pas con sur cet aspect, entre autres... Je veux dire, pour une rare fois, je suis d'accord avec le féminisme : dans les aspects les plus conservateurs de notre culture une meuf qui veut baiser, c'est sale. Ca doit être pour ça que les vieux cons conservateurs sont puceaux...). Etc...

Et 2ème effet kiss cool sur la confiance : on s'en fout. Je suppose que c'est un concept inventé par les gourous. Le meilleurs moyens de perdre sa confiance, c'est de s'en préoccuper. Les seuls mecs qui ont fait l'erreur d'utiliser ce concept mais qui avaient malgré" tout des intentions uniquement bienveillantes, c'étaient pour dire de faire l'effort d'arrêter de s'angoisser sur l'inconnu et de croire que la meuf va dire non, ou pire.
et aussi essayer de prendre du poids car ma finesse vient annuler l'avantage de ma taille, et ça me donne un côté ado :(
Image

Si t'as lu mes réponses précédentes, je pense que tu devines la raison de ce facepalm.

Juste un truc : j'oublie si je l'avais dit dans mes précédentes réponses, mes les axes que je soulève sur les pensées que tu prêtes aux meufs, sur tes projections, genre sur ton physique, je pense que tu gagnerait beaucoup à les travailler avec ton psy.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pas convaincu le 26.12.21, 12h40 par Onmyoji
."Maxime : ne fréquenter personne qui soit impliqué dans cette fumisterie éhontée des races".
Friedrich Wilhelm Nietzsche, 1887

."L'homme raisonnable s'adapte lui-même au monde; l'homme déraisonnable continue à essayer d'adapter le monde à lui-même. Donc, tout progrès dépend de l'homme déraisonnable".
George Bernard Shaw, 1957

."La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu'il n'existe pas".
Charles Baudelaire, 1862.

Ca fait longtemps que je suis plus allée sur le forum ni sur ce topic, mais à mon avis, faudrait travailler sur ton estime de toi. Peut-être qu'au fond de toi, tu te dis que tu mérites pas de relation parce que tu te dévalorises trop. J'ai l'impression que ton estime de toi-même est liée au regard extérieur et non à toi comment tu te vois.

Je sais plus si je l'ai déjà dit ou pas (au pire ça te le rappelle), mais un truc qui pourrait être pas mal, c'est de lister tout ce que tu réussis et de voir que t'as de la valeur. T'as sûrement réussi à avoir des amis, à soigner de l'acné (on en a tous plus ou moins eu), à perdre du poids... L'important, c'est que tu te plaises à toi. Et ça, les filles le ressentent. Les gens le ressentent. Peut-être que tu attires pas parce que t'as pas confiance en toi.

Ensuite, oui si t'as été surprotégé, c'est normal. L'anxiété, ça peut venir de là également. Du coup, t'y arrives pas.
Et tu sais quoi ? C'est pas grave. Tu peux toujours essayer de travailler la psychologie et d'apprendre deux-trois trucs en séduction (qui te serviront également dans les relations amicales, vu que c'est de la séduction aussi).

Et dis-toi que t'es absolument pas le seul gars à avoir peur des filles. Je connais un gars qui a peur aussi et qui a eu des mauvaises expériences. Peut-être que ça peut t'aider à relativiser de savoir ça.

Voilà voilà, je sais pas trop quoi dire de plus ! En espérant que ça va s'arranger pour toi ^^

[

L'auteur évite d'écouter les conseils de femme en séduction

De un elles n'y connaissent rien
De deux elles sont empathique en apparence mais n'en n'ont souvent rien à carré de ce que tu penses
Leur vision est forcément la réalité selon elle car elles ont les clés/le pouvoir sur la sexualité à notre époque


Et ce que personne te dira malheureusement par politesse ou hypocrisie est que si tu n'es pas beau tu n'existe pas aux yeux des femmes

On est d'accord que tu dois t'en battre les couilles des nanas vraiment, dit toi qu'aujourd'hui si une bonne partie des hommes sont célibataire ou Marie cocu il s'agit d'une "évolution sociétale " donc pas étonnant que ce phénomène suit la même progression que le rapport égalité homme femme dans les sociétés développé

Si ça peut te rassurer une société disloqué sur les.moeurs finit toujours par s'écrouler
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Chelou le 06.01.22, 18h47 par Citadin
  • [-2] Douteux / Malsain / Toxique le 06.01.22, 19h13 par FK
  • [-1] Douteux / Malsain / Toxique le 13.01.22, 15h04 par Shadow2

Shadow2 a écrit :
03.01.22

Et dis-toi que t'es absolument pas le seul gars à avoir peur des filles. Je connais un gars qui a peur aussi et qui a eu des mauvaises expériences. Peut-être que ça peut t'aider à relativiser de savoir ça.

Voilà voilà, je sais pas trop quoi dire de plus ! En espérant que ça va s'arranger pour toi ^^
C'est gentil mais c'est pas en lui disant qu'il est pas seul à galérer qu'il va y arriver

Perso mon conseil :

Oublie les nanas , n'oublie en revanche jamais quelles sont hypergame
Concentre toi sur toi
Reprend confiance
Et trouve une femme étrangère moins casse bonbon que les FR


Et évite d'écouter les conseils des femmes
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Détends toi le 06.01.22, 18h47 par Citadin
  • [-1] WTF le 06.01.22, 19h35 par The_PoP
  • [-3] Tu en fais trop le 06.01.22, 19h50 par Jalapeno
  • [0] Douteux / Malsain / Toxique le 07.01.22, 02h17 par FK

De un elles n'y connaissent rien
@vincen007 parce que toi, oui ? T'as l'impression d'y arriver toi ?

Epargne-nous ta vision toxique. T'es pas en position de donner des conseils et distribuer des points de pertinence en ce qui concerne les relations et la séduction, donc abstiens toi. C'est pas jv.com ici. On privilégie l'expérience à l'aigreur.

Occupe toi plutôt du travail que tu as à faire sur toi, à commencer par surmonter ce genre de raisonnements caricaturaux et simplistes. Ou reste un loser si tu préfères, mais silencieux alors.

Prends ça comme un premier avertissement, y'en aura pas beaucoup d'autres, tu as déjà tiré pas mal de cartouches.

@Shadow2 merci de ne pas tenir compte de ses messages, il a de la merde plein la tête. Le plus simple est de l'ignorer purement et simplement. S'il persiste dans sa bêtise il sera de toutes façons exclu de FTS très rapidement.
Et évite d'écouter les conseils des femmes
@Guacamole évite surtout d'écouter les siens :lol:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] :) le 08.01.22, 11h35 par Guacamole
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

FK a écrit :
06.01.22
De un elles n'y connaissent rien
@vincen007 parce que toi, oui ? T'as l'impression d'y arriver toi ?

Epargne-nous ta vision toxique. T'es pas en position de donner des conseils et distribuer des points de pertinence en ce qui concerne les relations et la séduction, donc abstiens toi. C'est pas jv.com ici. On privilégie l'expérience à l'aigreur.

Occupe toi plutôt du travail que tu as à faire sur toi, à commencer par surmonter ce genre de raisonnements caricaturaux et simplistes. Ou reste un loser si tu préfères, mais silencieux alors.

Prends ça comme un premier avertissement, y'en aura pas beaucoup d'autres, tu as déjà tiré pas mal de cartouches.
J'ai aussi de l'expérience, et suffisamment pour avoir compris que le physique (je parle sur les SDR) est aujourd'hui prédominant avant et pendant la rencontre

Mon message était aggresif je m'en excuse néanmoins

Pour le reste personne ne peut se targuer d'avoir la vérité en matière de rencontres hommes femmes tant celle ci sont complexes

Alors tu as peut-être de l'expérience mais tu l'as mal comprise. Parce que c'est très loin d'être le cas. Tant que pour elles tu n'es pas repoussant, tout le reste ça passe par ta personnalité. Mais comme tu persistes à voir le monde par le prisme des raccourcis faciles, ça ne doit pas être facile pour toi de communiquer de manière qui donne envie. Comment tu veux séduire quand tu suintes l'aigreur et clichés pourris et le jugement envers les femmes?
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Onmyoji a écrit :
09.01.22
Alors tu as peut-être de l'expérience mais tu l'as mal comprise. Parce que c'est très loin d'être le cas. Tant que pour elles tu n'es pas repoussant, tout le reste ça passe par ta personnalité. Mais comme tu persistes à voir le monde par le prisme des raccourcis faciles, ça ne doit pas être facile pour toi de communiquer de manière qui donne envie. Comment tu veux séduire quand tu suintes l'aigreur et clichés pourris et le jugement envers les femmes?
Je veux pas partir sur un hors sujet
Mais je suis tout à fait normal , fun et taquin en rdv sans aucune aigreur ni jugement dans la vie de tous les jours .

Une nana qui te Ghost , ça te fait rien, la 7 ème d'affilé la tu te dis que tu dois être mieux sur tes photos qu'en vrai .

De toute je vais faire un journal ça m'évitera de polluer les sujets des gens :D

Ah d'ailleurs, le message de Onmyoji me fait penser à un truc : les femmes veulent de la sécurité.

Sécurité physique, émotionnelle, matérielle. On a toujours un peu peur d'être agressées, humiliées, etc. Donc sois toujours gentil et respectueux avec les femmes. Et avec tout le monde en général.

Bon, je sais pas si c'est utile de le dire, mais si ça peut servir... ^^
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 13.01.22, 23h56 par Onmyoji

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre