Calibration: je suis nul

Note : 2

le 06.03.2020 par Rominoss

15 réponses / Dernière par Rominoss le 03.04.2020, 13h41

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Je suis nul et j’ai toujours été nul en calibration pour les relations, et c’est encore plus un problème pour les relations avec les filles
J’ai la vingtaine et c’est très rare que je tombe sur une fille avec qui ça match directement, avec la plupart d’entre elles je suis obligé de faire toute une gymnastique mentale pour savoir quoi faire et quoi dire
Je manque de tact, et j’essaye de compenser comme je peux par un travail mental pour savoir comment communiquer avec une fille

Exemple concret: je suis sur un réseau social, et j’engage une discussion avec une fille par message privé
En général je me débrouille pas mal pour le premier message
Et après je commence à dire des choses qui ne sont plus du tout dans l’axe
Je suis soit trop « dur », soit trop « nice guy », en général je suis trop « dur » par défaut

Et je fais des grosses boulettes, mais je sais pas comment faire autrement, à chaque fois que je dis un truc je me dis « c’est la meilleure chose à dire » et puis enfaite non

On dirait que j’arrive pas à « ressentir » les gens, et à plus forte raison les filles

Je voulais savoir si ça existe des techniques, des méthodes, des livres, ou des exercices, qui permettraient d’acquérir cette bonne calibration qui me manque

Bien sûr, et je pense que n'importe quel livre portant sur la communication pourrait faire l'affaire. Il y en a tellement, que mon conseil serait d'aller faire un tour dans une librairie dans ce rayon, et voir celui qui 'te tape dans l’œil' en premier. Comme dirait mon psy, l’œil va remarquer en premier ce dont il a besoin, ce qu'il y a dans ton esprit.

Si tu as envie d'avoir des avis et retours d'ici, le mieux serait de nous montrer un exemple d'échange pour qu'on puisse mieux comprendre.

En espérant t'avoir été utile.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien vu le 06.03.20, 12h24 par Alniyat

Oui vous m’êtes utile
Voilà un exemple d’échange que j’ai de façon récurrente avec les filles, le contexte c’est dans la rue, j’aborde une fille inconnue car j’ai envie de m’essayer à la drague de rue, voilà le déroulement:

-J’arrive vers la fille
-Comme je me sens mal, vu que je trouve ça pas naturel d’aller vers une inconnue comme ça, j’ai mon rythme cardiaque qui s’emballe, mais j’y vais quand même
-Une fois arrivé devant la fille j’entame en disant « Salut je t’ai vu passer et je t’ai trouvé mignonne » Et je dis ça en essayant de masquer le fait que je suis essoufflé (à cause du rythme cardiaque qui tambourine) alors je parle vite et je bégaye à cause du stress
-En général elle est gênée et sur la défensive, j’ai pas encore eu de cas où la fille était agressive dans la rue
-Je lui dis « Là je vais devoir aller chercher ma soeur au lycée donc je dois te laisser, tu me passe ton numéro »
-Et là soit elle me donne une justification pour ne pas me donner son numéro, soit elle me donne un faux numéro

J’ai encore jamais eu de résultat en drague de rue

Je pense que le problème vient du fait que je me sens mal, essoufflé, avec la tachycardie, je suis crispé, donc ça me paralyse et m’empêche de la mettre à l’aise, vu que j’ai un langage non verbal qui est catastrophique à ce moment-là

Et sinon une autre situation c’est par sms, j’ai pris le numéro de la fille sur site de rencontre en général, et une fois passé en sms ben je suis toujours soit trop « rentre dedans » et trop entreprenant, soit pas assez

Enfaite je suis toujours soit trop soit pas assez quelle que soit la situation

J’ai un gros manque d’équilibre dans toutes les relations, surtout au début de la relation (une fois que je suis en couple ça devient stable)

Up

Bonjour Rominos,

Je peux peut-être t'aider. Ton cas est loin d'être isolé et de nombreuses personnes ont le même souci. par contre toi, tu l'exprime très bien. Peux-tu envoyer un exemple d'échange sms pour que je te conseille mieux ici? Tu floutes, par exemple, les noms et les numéros (avec gimp ou photoshop).
Et si tu peux, racontes-nous en détail la dernière fois où c'est arrivé. Pas une des fois qui te vient à l'esprit, vraiment la toute dernière fois.
En attendant de te lire

Le jaguar

Le jaguar a écrit :
08.03.20
Bonjour Rominos,

Je peux peut-être t'aider. Ton cas est loin d'être isolé et de nombreuses personnes ont le même souci. par contre toi, tu l'exprime très bien. Peux-tu envoyer un exemple d'échange sms pour que je te conseille mieux ici? Tu floutes, par exemple, les noms et les numéros (avec gimp ou photoshop).
Et si tu peux, racontes-nous en détail la dernière fois où c'est arrivé. Pas une des fois qui te vient à l'esprit, vraiment la toute dernière fois.
En attendant de te lire

Le jaguar
Ok super sympa, alors déjà je vais vous montrer la toute dernière conversation par messages privés que j’ai eu, c’était sur instagram en message privé (elle est très corsée d’habitude c’est pas agressif comme ça donc je sais pas si c’est pertinent de prendre la dernière), je vais pas vous mettre une image je vais juste la réécrire mot pour mot (c’est dimanche soir j’ai du temps)

Alors la voici:

Moi: Salut, la je traînais sur insta (je vais pas te dire « t’es belle » ta déjà l’habitude)
Si madame est partante je te propose qu’on discute et si ça se passe bien je t’inviterais à boire un verre ou un truc comme ça

Elle: Ben moi je suis en couple donc voilà

Moi: Ah ok :) et ça se passe bien?

Elle: Bah bien écoute
Elle: Et toi t’es pas en couple?

Moi: Ah ça c’est moi que ça regarde :)

Elle: Ok cool mec

Moi: D’ou tu m’appelle mec toi mdr x) (avec le smiley qui se met la main sur le visage l’air de dire « n’importe quoi »)

Elle: Ok meuf

Moi: Ptn cette répartie je suis séché là (encore le smiley avec la main sur le visage)

Elle: Mdrr pk tu parle tu viens draguer une meuf en couple

Moi: Bon écoute je connais pas ta situation moi, y’a plein de meufs qui sont pas bien avec leur mec, si t’es intéressée à parler avec moi tu sera en sécurité y’a aucun souci, si t’es pas contente ben écoute tu peux disposer aussi t’a vu ça où que je te forçais à quelque chose

Elle: Mdrr rien à foutre de ta vie et de toi

Moi: Tu m’insulte là

Elle: D’où c’est une insulte
Elle: Pk tu viens me casser la tête

Moi: « Rien à foutre » d’accord donc et d’une je t’emmerde, et de deux je te bloque

Et je l’ai bloquée

Donc ça tombe bien vu que ça s’est passé il y a deux jours mais c’était vachement agressif, d’habitude c’est beaucoup plus respectueux

Mais j’ai eu d’autres conversations précédemment qui ont été beaucoup plus longues, qui avaient bien débuté contrairement à celle-ci, mais qui sont tombées à l’eau à un moment donné, et malheureusement je les ai pas conservées. Cette conversation de y’a deux jours c’est vraiment le pire cas de figure sur lequel je puisse tombé, ça m’était pas arrivé souvent

Sinon par la suite je pourrais parler des filles inconnues que j’ai abordées IRL dans des endroits publics, parce que j’aurais aussi des choses à dire là dessus

On y voit un peu + clair avec cet échange là.
Moi: Salut, la je traînais sur insta (je vais pas te dire « t’es belle » ta déjà l’habitude)
Si madame est partante je te propose qu’on discute et si ça se passe bien je t’inviterais à boire un verre ou un truc comme ça
C'est pas le sujet principal mais pour moi c'était déjà bien casse-gueule de base. Les réseaux sociaux ne sont pas des applis de rencontre. En général, aborder sur les réseaux sociaux doit plutôt faire suite à un premier contact réel. Bon, après yen a pour qui ça arrive hein, donc ce n'est pas une règle absolue, mais en général ... Bref, c'était un contexte difficile de base.
Elle: Ben moi je suis en couple donc voilà
Là déjà c'était foutu. Alors oui, parfois il y a des files en couple avec qui il y a moyen, certes. Mais là, c'est net et concis et même 'sec' dans le ton, ce qui laisse bien penser que la réponse sous-jacente est juste 'non c'est mort', copain ou pas.
Moi: Ah ok :) et ça se passe bien?

Elle: Bah bien écoute
Elle: Et toi t’es pas en couple?

Moi: Ah ça c’est moi que ça regarde :)

Elle: Ok cool mec
Tu restes dans un ton enjoué et joueur, ce qui peut fonctionner, mais cela dépend les cas. Là en face, dès la première réponse, ça sent la fermeture totale, et ton ton joueur fait insistant. En clair, c'est pas très grave d'être allé jusqu'à ce point, mais le 'ok cool mec' c'était le dernier clou du cercueil. Là fallait t'éjecter direct.
Moi: D’ou tu m’appelle mec toi mdr x) (avec le smiley qui se met la main sur le visage l’air de dire « n’importe quoi »)

Elle: Ok meuf
Là elle se dit " ok c'est un c** ". Elle n'est pas dans le jeu, elle se fout se toi car tu la gonfles. (Désolé d'être si direct, mais là c'est vraiment le cas pour moi).
Moi: Bon écoute je connais pas ta situation moi, y’a plein de meufs qui sont pas bien avec leur mec, si t’es intéressée à parler avec moi tu sera en sécurité y’a aucun souci, si t’es pas contente ben écoute tu peux disposer aussi t’a vu ça où que je te forçais à quelque chose
Si justement à ce stade tu la connais sa situation. Elle est en couple et ça marche bien. Mais t'as continué après ça.
Elle: Mdrr rien à foutre de ta vie et de toi

Moi: Tu m’insulte là

Elle: D’où c’est une insulte
Elle: Pk tu viens me casser la tête

Moi: « Rien à foutre » d’accord donc et d’une je t’emmerde, et de deux je te bloque
Certes t'es pas tombée sur une nana très fine ni courtoise. Cela arrive. Mais c'est aussi en réaction de ton attitude insistante.

Alors tu as un soucis de calibration surement, car tu n'as pas capté que c'était cuit de base, et qu'il n'y avait rien à tenter.
On dirait que j’arrive pas à « ressentir » les gens, et à plus forte raison les filles
Première base : quand elle dit non, c'est non. Et quand elle dit 'je suis en couple' dès que tu l'abordes, c'est un gros non.

Idem pour ton histoire d'au-dessus :
-En général elle est gênée et sur la défensive, j’ai pas encore eu de cas où la fille était agressive dans la rue
-Je lui dis « Là je vais devoir aller chercher ma soeur au lycée donc je dois te laisser, tu me passe ton numéro »
-Et là soit elle me donne une justification pour ne pas me donner son numéro, soit elle me donne un faux numéro
Après, tu n'es pas si déconnecté que ça, car tu peux dire que la fille est "gênée et sur la défensive". Mais on a pas eu le détail sur ce qu'elle t'a dit à ce moment là.

Bon après, j'ai l'impression que tu débutes avec tout ça, donc mon conseil serait peut-être de choisir des contextes plus simples. La rue, ou les réseaux sociaux sans premier contact, ce sont des contextes pas faciles. Peut-être d'abord les sites de rencontre ou des lieux plus propices (soirées entre amis, bars, etc.) ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Pertinent le 09.03.20, 08h00 par Alniyat

Mr Orange:

Oui les sites de rencontre j’ai déjà eu des résultats plutôt pas mal (j’ai chopé grâce à ça) mais j’aurai beaucoup plus chopé avec une bonne calibration

Après moi ce que j’aimerais bien c’est ne pas être cantonné aux sites de rencontre, être le plus large et à l’aise possible, j’ai des amis qui y arrivent bien

Hier je me suis mis un défi c’est que j’ai abordé une vendeuse de mon quartier, elle m’a mis un refus mais l’interaction en elle même s’est bien passé, elle a un peu rigolé et souri, et moi j’étais un peu plus à l’aise que d’habitude, j’étais plus a l’aise que la fille à l’inverse des fois précédentes mais parce que j’avais préparé mon coup

Mais pour la calibration l’exemple que j’ai montré de insta il est pas représentatif, d’habitude ça se passe comme ça:

-J’aborde
-Elle me dit « oui pourquoi pas »
-Je commence à fixer le cadre « on va discuter si ça se passe bien je t’inviterais à boire un verre » (c’est ce qui a marché sur les sites de rencontre jusqu’à présent)
-On discute pendant plusieurs jours si ça se passe bien, en général pas plus d’une semaine
-Et à un moment le problème arrive: je perds « l’esprit » de la conversation et je fais une erreur, je fais un excès au niveau de l’intensité, sûrement à cause que mon humeur a changé, donc je suis soit trop sec, soit trop « queutard », soit trop direct, je suis rarement trop gentil, mais dans tous les cas au bout d’un moment je dis un truc trop extrême qui dévie de l’axe, et la fille se dit certainement que je suis instable dans ma tête, et ça s’arrête là. Et c’est ce truc là qui s’est produit de façon répétée, que j’arrive pas à me brancher avec les émotions de la fille, donc tout mon sujet c’est de savoir si ça existe un moyen de développer ça, car il est possible que j’ai des « carences psychiques » qui m’empêchent de capter les émotions des gens.

Up

Up
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Du calme le 11.03.20, 23h02 par Jalapeno

Oui les sites de rencontre j’ai déjà eu des résultats plutôt pas mal (j’ai chopé grâce à ça) mais j’aurai beaucoup plus chopé avec une bonne calibration
Cool déjà
Après moi ce que j’aimerais bien c’est ne pas être cantonné aux sites de rencontre, être le plus large et à l’aise possible, j’ai des amis qui y arrivent bien
Bien sûr c'est légitime
Hier je me suis mis un défi c’est que j’ai abordé une vendeuse de mon quartier, elle m’a mis un refus mais l’interaction en elle même s’est bien passé, elle a un peu rigolé et souri, et moi j’étais un peu plus à l’aise que d’habitude, j’étais plus a l’aise que la fille à l’inverse des fois précédentes mais parce que j’avais préparé mon coup
Super !
je perds « l’esprit » de la conversation et je fais une erreur, je fais un excès au niveau de l’intensité, sûrement à cause que mon humeur a changé, donc je suis soit trop sec, soit trop « queutard », soit trop direct, je suis rarement trop gentil, mais dans tous les cas au bout d’un moment je dis un truc trop extrême qui dévie de l’axe, et la fille se dit certainement que je suis instable dans ma tête, et ça s’arrête là. Et c’est ce truc là qui s’est produit de façon répétée, que j’arrive pas à me brancher avec les émotions de la fille, donc tout mon sujet c’est de savoir si ça existe un moyen de développer ça, car il est possible que j’ai des « carences psychiques » qui m’empêchent de capter les émotions des gens.
Même réponse que ma première : sans exemple précis, dur de se positionner ou conseiller. Cependant tu parles de 'carences' que tu n'avais pas mentionné avant. Peut-être que ce travail doit commencer par un travail sur toi même avant non ? L'idée d'un coach ou un psy me semble pas mal, car ton 'soucis de calibration' va peut-être plus loin que ça (manque d'empathie ? sentiments trop difficiles en toi ? je ne sais guère).

Ca veux pas dire que tu en as absolument besoin, mais cela t'aiderait à t'aiguiller sur le travail à accomplir.

Mr Orange: oui la carence dont je parle c’est un manque d’empathie, grosse difficulté à sentir les émotions des gens, et grosse difficulté à réagir de la façon adéquate
Et à l’heure actuelle je ne connais pas de spécialistes qui aient la capacité de faire quelque chose pour ça
J’ai pourtant vu plusieurs psys et praticiens depuis que je suis au collège (j’avais des troubles du comportement) et aucun n’a su me changer d’un iota malgré ma bonne volonté :lol:
J’ai toujours eu des problèmes de cet ordre là

Rominoss,

Il est possible que les conseils que tu recevra sur ce forum résolvent en partie le problème. Je pense que tu l'as identifié mais que tu fais une petite erreur sur les termes.
Tu as un problème de communication avec les femmes lorsque tu à envie d'avoir des relations sexuelles ou sentimentales avec elles. En matière de communication, il faut différencier l'empathie de la sympathie. L'empathie c'est la capacité de comprendre les motivation d'autrui, de se mettre à sa place et de comprendre ses ressentis.
La sympathie est la capacité de RESSENTIR les émotions d'autrui et de partager celles-ci.
Ainsi par exemple un bon négociateur vente, police ou manager développe son empathie mais ne laisse surtout la sympathie parasiter son action.
A l'inverse dans la séduction, le partage des émotions et des ressentis est plus important que l'empathie, la sympathie est l'élément fondamental.

Toi, tu as un problème de sympathie principalement et secondairement d'empathie (pour l'objectif que tu poursuis).
C'est sur la sympathie (en terme de communication) que tu dois travailler.
C'est tout-à -fait possible et cela se répare très bien.
Cela dit, une carence en sympathie à presque toujours une cause. Il faut faire une "levée de doute" pour attaquer le problème là où il se trouve.Sans être indiscret, mais cela me semble important si tu veux une aide efficace, ton enfance à t'elle été vraiment sans problème? Y a t'il eu dans ton passé quelque chose qui peut expliquer cela? Ta famille faisait-elle preuve de sympathie avec autrui?
Par contre, tu peux très bien vivre avec ce "problème". Mr Orange t'a donné, cela dit, un très bon conseil en te proposant de te faire assister. Par contre, il est possible de gérer cela d'abord par toi-même. Si tu veux bien, faisons d'abord la levée de doute. On y voit déjà plus clair et moi et les autres membres du forum, nous pourrons t'aider plus concrètement.

Le Jaguar

Le Jaguar:

Ok, donc je vais chercher du côté de la sympathie

Mon enfance y’a quand même eu des soucis en effet
Mon père était violent avec ma mère et avec moi, et ma mère était trop gentille
Sinon j’ai été victime d’exclusion quand j’étais en seconde, c’est à dire que j’étais considéré comme un intrus ou un étranger par les gens qui étaient dans ma classe, et ça m’a considérablement marqué et ça a fait des séquelles jusqu’à aujourd’hui, dans mon comportement j’ai encore des trucs bizarres qui restent de cette période

Et pour la sympathie, moi il est vrai que j’ai toujours du mal à ressentir de la sympathie pour des gens inconnus, même en essayant de me forcer, je suis assez froid
Et comme je suis froid, j’ai du mal à « ne pas être froid » de façon naturelle, et ça fait que c’est compliqué de susciter la sympathie des gens
Quand je vois des nouvelles têtes en général le premier truc qui me vient c’est « méfiance », une nouvelle tête j’arrive à gérer, beaucoup de nouvelles têtes j’ai du mal


Edit: pour vous montrer un exemple, y’a peu de temps j’ai dragué une fille sur instagram, ça avait bien commencé mais c’est tombé à l’eau et à la fin elle m’a dit « on peut être potes » et moi ben je lui ai juste dit non, en mode grincheux, j’ai fait un message un peu sec et je l’ai zappé
Mais pourtant y’a des techniques de drague qui disent que quand une fille dit « on reste potes » il faut mieux accepter, parce que ça peut servir à élargir le cercle social et faire un social proof donc à rencontrer d’autres filles...
Mais moi quand une fille me dit ça, je la zappe juste et fin de l’histoire

Up

Rominoss,

je ne t'oublie pas. J'ai été un peu pris ces derniers jours à cause de la crise Covid-19.
Je reviens vers toi dans les tous prochains jours.

Toi et les autres membres du Forum vont bien?

Le Jaguar

Le Jaguar,

Moi ça va et toi, je profite de cette quarantaine pour me remettre en question et voir ce que j’ai mal fais, j’essaye de voir mes manquements et mes lacunes

Tes conseils étaient les bienvenus, je t’invite à continuer de me conseiller à nouveau car tu sembles comprendre assez bien mes problématiques

Répondre