Moi ou elle, qui est con dans l’histoire

Note : 4

le 03.04.2020 par Rominoss

6 réponses / Dernière par Rominoss le 04.04.2020, 19h19

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Souvent j’ai des interactions de drague sur les réseaux sociaux ou sites de rencontre (mais surtout les réseaux ces derniers temps)

À plusieurs reprises depuis que je me suis mis sérieusement à la drague (depuis un an et demie) il y a eu plusieurs discussions qui ont mal tournés
Pas très souvent non plus, mais je dirais que entre 5 et 10% des interactions virtuelles que j’ai eu se sont terminées de façon agressive, je me suis braqué, à moins que ça ne soit la fille qui se soit braquée contre moi, enfin c’est assez flou

Là je précise que je parle uniquement de mes discussions virtuelles avec des filles que je n’avais jamais vu IRL

Et c’est des moments où malgré le blindage émotionnel dont je dispose, ça me laisse toujours un goût assez amer, accentué par le fait que j’ai du mal à savoir qui a tort

La plupart du temps j’aurais tendance à penser que c’est de la faute de la fille, et que mon seul tort a été de manquer de tact, mais je n’ai pas manqué d’équité
J’ai juste pas suffisamment mis les formes pour dire les choses (on en revient encore et toujours à mon problème de calibration)

Mais il m’est arrivé de tomber face à des filles affreusement arrogantes, souvent gratuitement d’ailleurs, peut-être rancunières contre les mecs à cause d’une aventure qui aurait mal tourné, et qui se vengent sur d’autres mecs innocents (je ne vois pas d’autres explications)

Ou alors peut-être avaient-elles trop confiance en elles et chez certaines personnes l’excès de confiance provoque ce qu’on appelle l’hybris (mélange de démesure, d’absence de sagesse, d’orgueil et d’arrogance)

Et un certain nombre de fois (pas souvent heureusement) j’ai eu affaire à ce genre de filles toxiques, que je n’ai jamais manqué de remettre à leur place comme il se doit

Mais ça n’empêche pas que ça me turlupine un peu, le fait que des filles d’apparence normale se mettent à aboyer virtuellement et à cracher du feu (je dis bien virtuellement car en réel je n’ai jamais vu aucune fille se comporter ainsi, dans le pire des cas elles se contentent d’être froides si elles ne sont pas intéressées)

Anecdote: une fois j’avais entamé une conversation avec une fille que je trouvais vachement jolie sur Facebook, j’ai entamé la conversation très posément, pas de truc grivois ou déplacé de mon côté, puis directement elle s’est mise à se montrer dénigrante et hautaine, sans sommation, gratuitement
Elle m’a dit qu’elle avait un mec (ça arrive souvent car je ne peux pas deviner qui a un mec et qui est celib)
Donc suite à ses invectives qui étaient pour le coup complètement déplacées, j’ai été quelque peu cru et je l’ai clashé assez salement, mais brièvement, sobrement et calmement en même temps (je suis assez doué pour mépriser calmement et ci succinctement, j’ai pas pondu un pavé de psychopathe, je l’ai juste piqué dans son orgueil là où ça fait mal, puis je l’ai dégagée et je l’ai bloquée)

Et effectivement elle en avait un mec, et dans la minute qui a suivi l’échange d’invectives que j’avais eu avec elle elle a directement alerté son mec (ça doit être le genre de fille qui met son mec en alerte rouge dès qu’elle a un problème, puisque apparemment elle n’a pas su gérer ses problèmes elle-même)

Donc dans la minute j’ai reçu un message privé de son mec genre « ouai tu va te calmer c’est ma meuf, et patati et patata » et cetera

Le mec avait dû s’imaginer comme un chevalier blanc investi d’une mission de régler les problèmes de sa meuf à sa place, mais le problème n’est même pas là à la limite ça je peux comprendre, même si c’est un peu un truc de baltringue mais peu importe

Là où c’était aberrant c’est que c’est la meuf qui est directement partie sur le registre du mépris, elle crée un problème et elle envoie ensuite son mec le régler comme un gentil toutou, ce qui m’a le plus fait rire c’était le lapse de temps dans lequel le mec est venu me parler, vraiment dans la minute le mec était au garde à vous prêt à bondir

Enfin prêt à bondir... le mec m’a donné l’ordre de me calmer, mais et d’une j’aime pas qu’on me donne des ordres qui ne sont pas légitimes, et de deux c’était sa meuf qui avait enclenché les « hostilités » car j’étais pacifique au début

Donc il était probablement au courant que c’était sa meuf qui était en tort, et suite à son injonction où il me demande de me calmer je lui réponds « Si je décide que je me calme pas il va se passer quoi du coup? »

Et il a commencé à me dire qu’il connaissait des gens, les représailles toussa toussa, il s’est pris pour le parrain, enfin bref à mourir de rire

Je lui ai dis que en ces temps où j’étais en congé on pouvait parfaitement se voir (car je dis pas non à une petite escarmouche) d’autant que en jetant un coup d’oeil sur ses photos Facebook, j’étais proche du risque zéro au vu de son gabarit, si il voulait en venir aux mains contre moi c’est qu’il était parfaitement suicidaire

Plus clairement je lui ai dis « le seul truc qui va se passer c’est que on va se voir derrière le cinéma de [Nom de la ville] à 14 heures et tu va te manger des grandes baffes, et ta meuf a le droit de venir assister au show, et on va voir qui est qui »

Puis le mec s’est mis à parler chinois, comme quoi il pouvait pas, qu’il s’était fait retirer son permis, mon cul, mais il a continué dans son délire de représailles façon Al Pacino, puis je me suis foutu de sa gueule, je lui ai dis que sa meuf était une pute et que lui était une grosse victime (désolé de ma grossièreté mais ce sont bien les termes que j’ai employé)
Puis j’ai plus jamais entendu parler de lui


Bref je me suis un peu perdu dans mon anecdote, mais voilà c’était pour illustrer que ça m’arrive de tomber sur des interactions qui tournent vraiment mal (heureusement ça ne reste que virtuel car en IRL les gens sont beaucoup plus civilisés, car le risque de la gifle est présent)
Et je ne sais pas si j’ai ma part de responsabilité là-dedans

Là comme ça je dirai que je n’ai pas été injuste, je n’ai abusé de personne, mais je n’ai fais aucune concession non plus (peut-être que ceux qui n’ont pas de conflits le doivent aux concessions)
Je ne me suis simplement pas laissé marcher sur les pieds, jamais de la vie, et je n’ai pas fait de traitement de faveur en fonction des hommes où des femmes

On m’a souvent dit « il faut ignorer, si une personne te parle mal tu passe ton chemin »
Mais... Non, c’est juste pas possible, pourquoi je devrais laisser le dernier mot à quelqu’un qui me méprise?
Aussi longtemps qu’il y aura un ton méprisant j’aurais le droit de riposter, car selon moi ne pas répondre à ça c’est laisser le champ libre à des comportements nocifs qui n’ont pas lieu d’être

Et tout ça peut me ramener virtuellement des réactions d’hostilité complètement aberrantes chez certaines filles

On dirait que certaines filles utilisent les réseaux sociaux pour se venger de ce qui a pu leur arriver dans le monde réel, elles se permettent de parler d’une façon dont elles n’y penseraient même pas IRL, comme si le ressentiment et le refoulé de la victime s’exprimait de façon virtuelle

Et d’autre part j’ai l’impression que les gens arrivent à éviter les conflits justement parce que, parfois, ils acceptent de se laisser marcher sur les pieds, pour préserver la paix, pour faire une soupape
J’ai beaucoup observé les gens, je trouve que beaucoup de mecs sont extrêmement soumis (comme le clown dont j’ai parlé plus haut)

Et j’ai conclu que un de mes « torts » aura été de ne pas transiger avec le respect (le respect avant tout, après on peut discuter)
Et beaucoup de mes problèmes relationnels sont venus du fait que je n’accepte pas qu’on essaye de me snober, de me prendre de haut, ou de me parler comme si j’étais un malpropre, car il y a aussi ce gros problème dont on pourrait parler longtemps, c’est que certaines personnes, sous prétexte qu’elles ne te connaissent pas, te parlent comme si tu étais suspect, comme ça d’entrée de jeu, et naturellement j’aime pas ça

Voilà, c’était un questionnement mais ça ressemble plus à un coup de gueule vu comme ça, par contre je me pose vraiment la question de savoir quels sont mes manquements, car peut-être ai-je une part de responsabilité dans ces dragues virtuelles qui se transforment en embrouilles

Ok, lecture à froid :
une meuf t'a répondu quelque chose qui ne t'a pas plu.
Tu avais le choix entre passer à autre chose, ou entreprendre l'escalade du conflit - ce que tu as fait.
Ensuite son mec s'en est mêlé (comme un idiot insécure, ça en dit long sur les gens que tu avais en face) : tu avais le choix entre passer à autre chose et faire des choses plus constructives, ou escalader le conflit, ce que tu as fait.

Tu vois le pattern ?
Ca t'a apporté quoi, au final, tout ce conflit ? T'en ressors plus riche, plus fort, plus intelligent, plus heureux ? Ou juste avec plus de frustration et de négativité ?

Mon analyse rapide c'est que c'est toi qui part trop vite trop fort, que t'arrives pas à transiger. Les gens réagiront parfois de manière disproportionnée ou déplacée : la plupart des gens sont instables d'une manière ou d'une autre. Si t'arrives pas à passer outre, ça va être un challenge permanent pour toi.

Le seul truc à répondre quand une meuf t'envoie chier, c'est "ok, je voulais pas t'importuner, ça partait d'une bonne intention, je t'embête pas plus" et basta. T'es pas là pour négocier ou batailler, juste connecter avec des gens QUI LE VEULENT. Ceux qui le veulent pas, qui sont désagréables, leur donne pas davantage de ton temps, de ton attention et de ton énergie.

Faut que tu travailles ta stabilité émotionnelle je dirais. Apprends à te tenir au dessus de la réaction émotive immédiate, c'est jamais la bonne conseillère. Si tu y parviens, cette stabilité / solidité ainsi acquises te serviront toute ta vie pour sortir des situations par le haut et ne pas t'embourber dans les embrouilles de basse-cour.

Au passage, si tu comptes continuer à poster sur le forum, complète ton profil et mets au moins ton age stp, ça nous aide à mieux te cerner : on aura pas la même lecture si tu as 15 ans que si tu en as 45.
certaines personnes, sous prétexte qu’elles ne te connaissent pas, te parlent comme si tu étais suspect, comme ça d’entrée de jeu, et naturellement j’aime pas ça
Mais ça en vrai, c'est un problème que si tu te laisses atteindre. En vrai, c'est un problème qui réside de LEUR côté, qui parle de LEUR manque d'éducation, du fait que c'est EUX les cassos. Pourquoi te laisser atteindre et entraîner dans le piège ? T'es au dessus de ça, sauf si tu décides autrement, et de te laisser traîner dans LEUR bain de boue. A chaque fois que tu réagis mal, tu tombes dans le panneau.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 04.04.20, 09h35 par Jalapeno

Parler le dernier n’a jamais voulu dire avoir le dernier mot.

Fort heureusement d’ailleurs.

Donc quand on te parle mal sur une tentative de drague bah tu passes simplement à autre chose.

J’veux dire dans l’histoire récente d’internet y a pas de meuf qui après t’avoir virtuellement méprisé revient en te disant « excuse moi, je me suis trompée en fait t’es l’homme de ma vie mais j’ai réagi comme ça parce que j’ai eu peur de me l’avouer.

Voilà ça n’arrive pas.

Donc à partir du moment où la nana ne semble juste pas bien disposée à ton égard, ou même que sa façon de te parler ne te plaît pas => vous êtes pas compatibles donc tu passes à autre chose.

Genre « bon visiblement on ne parle pas le même langage, désolé de t’avoir sollicitée, et bonne journée »


Rappelle toi qu’à la base, ces nanas ne t’ont généralement rien demandé.


Et si clash le mec de ton anecdote en mode il veut faire le redresseur de tords, que fais tu d’autres toi quand tu veux « te venger » « ne pas laisser l’autre mal me parler » etc etc...

Bref. Va à l’efficace. T’es pas là pour éduquer qui que ce soit et tu n’as probablement pas de grandes leçons à administrer à qui que ce soit. T’es un pekin lambda comme nous. Ok. Va à l’essentiel. Elle n’est pas intéressée ? Next.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 04.04.20, 09h36 par Jalapeno
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Tu dis toi-même avoir des soucis de calibration mais ça ne t'effleure pas que tu puisses avoir offensé ces filles?
C'est un problème que tu ne puisses même pas l'envisager. Si tu ne le vois pas tu ne peux pas te remettre en question.
Ici seul ton titre évoque un questionnement, pour le reste tu as l'air convaincu de ton bon droit.

Idem, c'est facile de juger la meuf et de l'insulter, mais si tu le fais alors qu'elle te plaisait tu n'es pas très cohérent, ou a minima tu lui donnes raison de te rembarrer, tu confirmes sa mauvaise impression.

Quant à juger son mec, excuse moi c'est pas un truc de serpillière de venir en aide à ta nana si elle a un problème. Si elle peut pas compter sur toi quand un connard la fait chier (et vu votre altercation c'est ce qu'elle a dû se dire), alors elle a pas besoin de toi dans sa vie (parce que réciproquement c'est ce qu'un mec devrait pouvoir attendre de sa nana: même si c'est mieux de gérer tout seul, personne n'est parfait 100% du temps. Et tu auras des moments de faiblesse. Si tu peux compter sur personne à ce moment ça sert en rien d'être en couple, parce que ça devrait faire partie de la relation).
Après son attitude est ridicule c'est possible. Mais méfie toi quand même, un jour tu pourrais te faire soulever par plus léger mais plus hargneux que toi, ce sera pas la première fois dans l'histoire de l'homme que ça arrivera.

Donc
- remets toi en question
,-a minima, au lieu de partir à 6000 tours, tu peux commencer par demander à la nana pourquoi elle réagit comme ça. Faire reprendre la main au raisonnement par rapport à l'émotion négative c'est important. Désamorcer en prime en lui disant que tu aurais très bien compris sans qu'elle te réponde mal.
Et sans forcément t'excuser, expliquer d'où peut venir ton erreur ou votre incompréhension.
Comme le fait de ne pas être extra lucide et ne pas pouvoir prévoir ce qui l'a gênée.
Après tu peux très bien ne pas te justifier quand elle a une réaction trop à la con et en profiter pour poser ta vision des choses. ie dans ton standard à toi ça pose pas de problème de faire ce que tu as fait parce que "telle raison", et que tu comprends son ressenti aussi. Ça crée du lien et tu calmes le jeu.

J'avais lu un bouquin de self défense qui évoquait 6 manières de ne pas avoir à utiliser les techniques du bouquin.
L'idée c'est que la violence est un échec, sous quelque forme qu'elle soit.
Ok, parfois quand les gens sont vraiment débiles ça fait du bien de se lâcher, mais dans la majorité des cas c'est juste une histoire de valeurs sans que ça vous rende irréconciliables. Donc c'est pas nécessaire d'en arriver là.
D'autant qu'une nana de Facebook, si tu la construis par tes amis c'est un gros fail d'en arriver là. Si tu recroises ces gens en soirée et que tu as oublié ça, peut-être qu'ils t'auront pas oublié, eux. Si à ce moment tu es en train de draguer une nana qui vaut le coup ça pourrait te gêner (notamment si elle connait aussi cette nana).
En court: on chie pas où l'on mange. Et pratiquer la terre brûlée sur ses réseaux sociaux c'est pas une bonne idée (même si tu connais pas les gens si tu te fais ban pour les insulter tu vas sans doute perdre des contacts avec des nanas fraîches et c'est du gâchis pour une personne avec qui tu peux pas t'entendre...).

Donc essaie de te détendre et toi non plus pas faire trop le nerveux ou le matamore. Tu peux très bien en avoir rien à foutre mais simplement penser écologiquement. C'est moins casse-couilles de pas créer des dramas à deux balles et si ressentiment pour ce genre de choses. La preuve c'est que même un truc dont tu trouves que c'est ridicule finit par te prendre la tête...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 04.04.20, 13h34 par Jalapeno
Ceci n'est pas une citation inspirante

Globalement je prends acte de ce qui a été dit, j’apporte juste deux ou trois rectifications:

« T’es pas là pour éduquer qui que ce soit et tu n’as probablement pas de grandes leçons à administrer à qui que ce soit. »

Toi non plus cela dit

« T’es un pekin lambda comme nous. »

Comme toi effectivement


« Tu dis toi-même avoir des soucis de calibration mais ça ne t'effleure pas que tu puisses avoir offensé ces filles? »

Y’a un souci de chronologie dans ce que tu dis, je n’offense une fille que après qu’elle m’ait elle-même offensé, jamais avant, donc pour le coup ça fonctionne pas ton idée

« Ici seul ton titre évoque un questionnement, pour le reste tu as l'air convaincu de ton bon droit. »

Ben si se défendre est un droit, oui je suis dans mon bon droit, à moins que maintenant il faille se laisser cracher dessus

« c'est facile de juger la meuf et de l'insulter, mais si tu le fais alors qu'elle te plaisait tu n'es pas très cohérent »

Problème de chronologie encore une fois, elle me plaisait à première vue, avant que je réalise qu’elle était hautaine, et n’étant pas devin, avant qu’elle parle je ne pouvais pas deviner qu’elle était effectivement hautaine, et une fille hautaine ne me plaît pas, donc pas d’incohérence dans le fait de lui faire du trash talk puisque elle ne me plait pas à l’évidence

« tu confirmes sa mauvaise impression. »

Et je m’en fous car de toute façon je n’ai plus d’intérêt pour elle à ce moment-là


« Quant à juger son mec, excuse moi c'est pas un truc de serpillière de venir en aide à ta nana si elle a un problème. »

Oui si tu veux, enfin eux aussi m’ont jugé figure toi, tout le monde juge tout le monde je sais pas si t’a remarqué. Mais pour le coup c’était sa meuf qui était en tort et tout le problème est là. En plus le type s’est juste chié dessus au final et a cherché des prétextes pour éviter de se retrouver devant moi donc je vois pas l’interêt de faire le preux chevalier quand on a pas de couilles. Si j’avais merdé effectivement ça peut encore passer que l’autre veuille prendre sa défense, encore que ça la fout mal pour le féminisme, qu’une fille puisse pas régler ses problèmes toute seule, surtout quand c’est elle qui les déclenche, mais bon ma fois...
C’est juste que là tu peux retourner le truc dans tous les sens, il reste que c’est la meuf qui est en tort


« Après son attitude est ridicule c'est possible. »

C’est même très probable


« Mais méfie toi quand même, un jour tu pourrais te faire soulever par plus léger mais plus hargneux que toi, ce sera pas la première fois dans l'histoire de l'homme que ça arrivera. »

Oui on m’a déjà parlé de ce genre de type, bizarrement je les vois jamais, je sais pas où ils sont les mecs
Cela dit si je dois me faire soulever, ben c’est le destin qui dira

« tu peux commencer par demander à la nana pourquoi elle réagit comme ça. »

Ah oui pas bête, j’avoue que j’y avais pas pensé

« Désamorcer en prime en lui disant que tu aurais très bien compris sans qu'elle te réponde mal. »

C’est vrai. J’aurais même encore mieux compris et je l’aurais laissé filer tranquillement
Je me suis déjà pris des vents par des filles qui l’ont fait avec tellement de gentillesse que ça me donnait juste envie de les laisser tranquille immédiatement


« La preuve c'est que même un truc dont tu trouves que c'est ridicule finit par te prendre la tête... »

C’est vrai que ça me prends la tête, d’un côté je me dis que c’est idiot, mais de l’autre je trouve que c’est des phénomènes sociaux qui n’ont pas lieu d’être, cette espèce d’hostilité a priori envers les inconnus, comme si on était au moyen-âge... alors que c’est bon peut se parler zen, surtout sur les réseaux sociaux, car je vois pas trop comment une fille peut se faire violer par voie virtuelle, même face à un mec malveillant de base, elle a juste à le bloquer et c’est bon, donc raison de plus pour être calme
C’est un truc qui me tracasse pour de vrai ce truc de filles qui prennent de haut alors qu’on fait déjà l’effort d’aller vers elles, sachant que la seule raison c’est que je suis un inconnu, pour moi c’est pas une raison valable pour déshumaniser les gens (car des fois j’ai vraiment senti un truc hyper malsain type déshumanisation dans certains messages) ça me fait un peu froid dans le dos qu’une fille dite « normale » puisse parler comme ça
Et puis je répète, de ma vie je n’ai jamais vu de tels comportements en IRL, j’ai fais de la drague de rue et j’ai toujours été reçu avec politesse, vraiment toujours


« Tu peux très bien en avoir rien à foutre mais simplement penser écologiquement. »

C’est un peu un dogme social dans l’ère du temps ça, genre il faudrait se laisser mal parler et passer son chemin
Alors que si je m’étais fais traiter de « sale noir » par exemple, là j’aurais certainement été incité à riposter et à défendre ma dignité
Et si y’avait eu une remarque misogyne j’en parle même pas

Le deux poids deux mesures, il est là le souci

Pour moi se défendre contre du mépris est aussi louable que se défendre contre du racisme


« Donc quand on te parle mal sur une tentative de drague bah tu passes simplement à autre chose. »

Je pense pas que tu tiendrais le même discours si il y avait du racisme ou de la misogynie dans l’affaire

Deux poids deux mesures

« Rappelle toi qu’à la base, ces nanas ne t’ont généralement rien demandé. »

Et donc? Ça ne justifie en aucun cas un manque de respect de sa part


« que fais tu d’autres toi quand tu veux « te venger » « ne pas laisser l’autre mal me parler » etc etc... »

Je m’extériorise, je dis et fais ce que je pense et quoi qu’on en dise ça fait du bien, contrairement au fait de tout garder en soi pour au final faire un ulcère à 35 ans
Après si conflit il y a eh ben que le meilleur gagne, mais pour l’instant je n’ai le sentiment d’avoir perdu quoi que ce soit et si c’était à refaire je referais tout pareil
Et mon caractère ne m’a pas empêché de coucher avec des très jolies filles, donc si certaines m’ont aimé et ont fait avec mon caractère, je vois pas pourquoi d’autres seraient méprisantes d’entrée de jeu, c’est faire erreur sur la personne, je comprends complètement que je puisse ne pas plaire à une fille mais je ne respecte pas ceux qui ne me respectent pas
Je suis pas quelqu’un à qui on parle mal, moi j’arrive toujours en paix au départ

Je suis plutôt dans un constat général, j’ai une espèce de désarroi devant un phénomène social qui me fait froid dans le dos, que des filles qui se présentent comme « normales » aient des comportements odieux comme ça ça me dégoûte, et c’est vrai que je me suis juste défendu. Je m’exprime, c’est important y paraît


« Tu vois le pattern ?
Ca t'a apporté quoi, au final, tout ce conflit ? T'en ressors plus riche, plus fort, plus intelligent, plus heureux ? Ou juste avec plus de frustration et de négativité ? »

Complètement je vois, mais n’empêche que c’est pas moi qui ai commencé tu vois
Ce que ça m’a apporté, déjà je me suis extériorisé un peu, mais ça me laisse sur un triste constat


« Mon analyse rapide c'est que c'est toi qui part trop vite trop fort, que t'arrives pas à transiger. »

En effet j’y arrive pas, y’a des trucs ça me rend ouf


« Faut que tu travailles ta stabilité émotionnelle je dirais. Apprends à te tenir au dessus de la réaction émotive immédiate, c'est jamais la bonne conseillère. »

Je suis très colérique c’est un fait, des fois je m’emporte dans des colères noires je me fais peur à moi-même

Par contre j’essaye de travailler dessus quand même mais je sais pas comment faire, j’ai pas de manuels
J’ai essayé la méditation mais j’arrive pas à entrer dans l’état méditatif
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 04.04.20, 17h36 par The_PoP

T’inquiètes je m’étais bien inclus dans mes propos. ce n’est pas une insulte, simplement cela aide à voir Les choses sans échelle de valeur et ça évite le syndrome du chevalier blanc.

Tu as évidemment raison sur le fait que laisser passer toutes les insultes te rendrait probablement aussi mal et soucieux que de toutes les relever. C’est effectivement une question de juste milieu et de choisir ses combats.
En l’occurrence tu t’identifies toi même comme ayant des problèmes de calibration alors pourquoi ne pas juste accepter que parfois les nanas puissent mal réagir à ta sollicitation sans que cela ne fasse d’elle ni des saintes innocentes, ni des salopes insultantes ?
Et juste passer à autre chose. Sur ce sujet la. Parce que là visiblement ça te fait du soucis et de la bile.


Laisser passer au dessus de sa tête les choses qu’on juge insignifiantes c’est le moyen justement de ne pas finir avec un ulcère. Mais là encore question de nuances, si tu laisses tout passer tu deviens effectivement vite plus une serpillère qu’autre chose et tu te feras du soucis pour ça.

La question qui reste me semble donc être : pourquoi ces marques de rejet là, de nanas que tu ne connais pas et qui ne te connaissent pas te pèsent autant et te foute illico en colère ?


Pour la question de l’écologie sociale, c’est plutôt un truc qu’on comprend en pratiquant et avec l’expérience. Rappelons que quand quelqu’un dit non, cela veut dire non pas avec toi aujourd’hui. Mais qui te dit que dans 6 mois ce sera pareil ? Qui te dit qu’une fois désarmé cette aggressivite cette meuf deviendra pas ta meilleure wing. Ou une pote.


Les gens réagissent agressivement ou par le mépris pour plusieurs raisons (liste non exhaustive)
- la peur
- la méconnaissance ou l’ignorance
- la connerie
- la méchanceté (parfois causée par autre chose mais bon pas d’angélisme dans mon propos)
- un manque de tact social ou d’aisance ou de Cali ration.

Le soucis c’est qu’en en rajoutant une couche tu perds une chance de connaître celles qui ont juste eu peur, celles qui n’ont pas compris, celles qui ne sont pas de ton monde, celles qui ne savent pas, ou celles qui ne savent juste comme toi pas calibrer leurs interactions sociales.
Autant pour les connes et les méchantes tu ne perds (mais ne gagne) rien à monter crescendo. Autant pour les autres ben...

A noter également que tu parles de respect mais penses tu qu’à la fin de tes interactions elles se soient plus mises à te respecter ? As tu obtenu ce que tu voulais ?
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

« Parce que là visiblement ça te fait du soucis et de la bile. »

Oui c’est vrai, cela dit c’est beaucoup moins pire qu’avant
Y’a encore un an en arrière j’étais bien plus mal barré et braqué, puis je suis sorti avec des filles qui ont su m’assagir, mais y’a encore du boulot



« pourquoi ces marques de rejet là, de nanas que tu ne connais pas et qui ne te connaissent pas te pèsent autant et te foute illico en colère ? »

Bonne question, sûrement des réminiscences de l’époque où je savais pas draguer, et ça m’énervait, je suis passé par des phases hyper sombres, genre je comprenais rien aux filles et ça m’énervait horriblement, c’est assez difficile à expliquer mais c’était vraiment dark comme sensation, je me sentais dans une impasse et c’est assez terrifiant, je le souhaite à personne
Aujourd’hui c’est plus du tout pareil, les histoires et les relations que j’ai eu m’ont apaisé même si le travail est pas terminé
Mais quand une fille me snobe comme ça j’ai l’impression que ça me ramène à l’époque où j’avais rien, quand j’étais dans le noir, ça fait remonter le caca à la surface alors que je veux oublier ce qui s’est passé

Et plus globalement j’aime pas les injustices, en règle générale pas seulement au niveau des filles

« Le soucis c’est qu’en en rajoutant une couche tu perds une chance de connaître celles qui ont juste eu peur »

Y’a pas longtemps j’étais tombé sur une qui avait peur des mecs, par contre elle était pas désagréable, très intelligente même mais affreusement craintive et assez froide, et moi j’aime pas trop passer des plombes à rassurer parce qu’on a vite fait de passer pour le nice guy de service
Au bout d’un moment les craintives indécises elles me fatiguent, on sait pas comment les prendre pour pas leur faire peur et moi je reste un mec avant tout, donc je suis pas assistante sociale
Donc elle m’a soulé et je l’ai nextée

Ce que je retiens globalement de toutes mes dragues qui échouent, c’est que le problème numéro 1 vient d’une incompréhension, du genre où la fille me soupçonne de choses auxquelles je penserai même pas, où me prend pour ce que je ne suis pas

Parce que un truc à noter c’est que entre les filles avec qui j’ai conclu, et celles qui m’ont mis des râteaux, il n’y a pas de différence de caractère
Le caractère de la fille semble assez peu décisif au final, parmi les filles avec qui je suis sorti y’en avait deux qui avaient un « sale caractère » vu de l’extérieur et ça n’a pas empêché qu’elles soient des crèmes avec moi, et ça vient du fait que dès le début on s’est bien compris, mais je sais pas pourquoi avec certaines ça passe direct et avec d’autres ça foire direct, je sais pas à quoi ça tient


« A noter également que tu parles de respect mais penses tu qu’à la fin de tes interactions elles se soient plus mises à te respecter ? As tu obtenu ce que tu voulais ? »

Je vais t’étonner mais ça m’est déjà arrivé
Une fille qui m’avait pas respecté à l’époque où je calibrais encore plus mal que maintenant, on s’est fait un appel vocal, j’ai haussé le ton et elle est devenue toute gentille comme par magie
Mais c’est un cas rare car en général sur les réseaux sociaux y’a pas trop de remise en question, les gens se croient tout-puissants car c’est virtuel
Le truc c’est que quand le respect est mort, il est mort
Je crois pas qu’on puisse re-créer du respect chez une personne qui a décidé que j’étais un salopard
En fait si une fille veut me traiter comme un enfoiré je vais lui servir des phrases d’enfoiré, puisque visiblement quoi que je fasse elle me parlera comme à un malpropre

L’année dernière j’étais tombé sur une fille comme ça, mais c’était un peu particulier car on avait discuté pendant trois semaines, on s’appelait un peu tous les jours, au début ça passait vachement bien, mais par la suite j’ai pas été très fin dans ma séduction c’est vrai mais bon elle faisait la princesse des fois et à deux reprises j’ai du la remettre en place
Mais quand tu discute pendant trois semaine avec une fille, qu’elle t’envoie des jolies photos d’elle, y’a un truc qui se crée, puis elle jouait un peu sur mes cordes sensibles aussi, elle savait que j’étais colérique et que j’aimais beaucoup ses yeux bleus, et que j’aimais pas les trucs de « pute » dans le sens où elle essayait de me rendre jaloux en m’expliquant que elle discutait avec d’autres mecs, sur le même registre que moi, c’est à dire le flirt, elle jouait avec moi et probablement avec d’autres mecs pour se sentir importante et ça m’avait énervé, même si on était pas encore ensemble je trouvais qu’elle abusait du charme qu’elle avait
Mais comme ça s’était un peu calmé, et qu’elle prenait à nouveau de mes nouvelles j’ai pardonné, puis un beau jour sans que je sache pourquoi elle m’a envoyé chier, comme ça sans sommation, alors que la veille elle avait été limite mielleuse
Puis je lui demande pourquoi, je comprenais pas, et elle m’a sorti deux ou trois trucs blessants qui m’ont mis dans une colère... j’ai pas envie de dire ce que c’était mais si je le racontais toi aussi t’aurais des sales envies, tu comprendrais ma colère
Elle a fait ça à la mauvaise personne
Parce que ce que moi je lui ai envoyé derrière c’était la même chose mais puissance dix, elle a pleuré, elle a sûrement du ruminer ça pendant longtemps, et c’est très bien, c’était une fille qui avait une apparence d’ange, mais avec une psychologie de Tatie Danielle atrabilaire, mais elle a réagi comme si elle était une victime innocente alors que ce qu’elle m’avait dit juste avant c’était purement odieux
Moi je peux juste dire que j’ai été droit du début à la fin, j’ai pas cherché à intriguer où à me faire valoir
C’est le genre fille qui joue avec les mecs pour se donner de l’importance et après se plaindre que tout le monde les convoite, alors qu’elles font tout pour être convoitées
Tu peux pas faire du charme à un mec, lier une complicité, parce que y’avait un petit truc sympa qui germait, pour lui déverser de la merde dessus du jour au lendemain, sans raison connue en plus

Si elle avait voulu qu’on arrête ben en me le disant gentiment elle aurait été exaucée
Je pense qu’elle avait des problèmes psychologiques, moi je dis que je suis colérique c’est vrai mais elle ça m’a carrément fait penser à un truc type délire schizophrénique, j’avais jamais vu ça de ma vie car c’était impressionnant donc ça m’avait un peu sonné
Mais j’ai répondu à la violence verbale par la violence verbale, je me suis juste servi des mêmes armes qu’elles, et j’ai gagné, je suis sûrement le seul mec qui a répondu à ses offenses de façon dure et conséquente, là où les autres ont rampé où se sont fait bananer par cette manipulatrice

Donc je regrette pas, vu que là on parle même plus de drague, on est sur le registre du conflit, mais c’est vrai que quand on me provoque je rentre très facilement dans le jeu donc je me fais absorber par des conflits alors que c’était pas mon but de départ, mais j’arrive pas à lâcher l’affaire tant qu’on est pas allé au bout du truc

Répondre