Rupture : peut-elle changer d'avis ?

Note : 0

le 08.04.2020 par NB-25

3 réponses / Dernière par Doubrovski le 15.04.2020, 15h34

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Bonjour,

Je m'appelle Arthur, j'ai 22 ans. Je reviens vers vous afin d'avoir vos avis, sur ce que je devrais faire, sur les éventuelles possibilités.

Depuis maintenant deux semaines, je suis dans une situation très délicate avec ma copine. Nous sommes ensemble depuis 1 an, on a vécu ensemble les 6 premiers mois pour ensuite partir sur une relation à distance (moi devant rester dans le Var pour le travail, elle devant aller à Paris pour ses études).

La relation à distance se passait bien, la distance nous dérangeait mais on arrivait à se voir régulièrement malgré tout, puis de tout façon, nous serions réunis à nouveau dès Mai à Lyon, alors on faisait avec.

Le fait est qu'elle a du partir au Canada, 3 mois (de janvier à avril normalement, elle a dû rentrer en urgence en France à cause de la pandémie). Elle a très mal vécu la distance, dès le premier mois. A partir de février, on a commencé à moins se parler, à avoir une réelle distance dans notre relation. Elle m'a dit qu'a ce moment, elle souffrait trop et à laissé tomber. Étant vraiment pris par mon travail, je n'ai pas vu les signaux d'alarme...

Le fait est qu'il y a deux semaines, elle a décidé de rompre, disant qu'elle n'avait plus de sentiments. J'ai réussi à "sauver les meubles", lui expliquant qu'avec la distance, c'était pas surprenant, mais qu'en se revoyant à la fin du confinement, ça irait peut-être mieux.




Hier, après lui avoir donné des news (suite à une semaine sans se parler), j'ai eu comme réponse :

"Même si c’est pas encore évident tous les jours, je suis de plus en plus confortée dans mon choix que de continuer solo. Les sentiments et le manque ne sont plus.. j’espère que tu comprends que c’est pas envisageable d’imaginer continuer ensemble..
Je suis sincèrement désolée, et j’espère pouvoir qu’on se reverra quand même en mai sur Lyon (ou ailleurs) pour reparler de tout ça à froid...".

On était vraiment très complices, et pour moi ce manque de sentiments et juste dû à la distance, et qu'ils reviendront peut-être quand nous serons en face à face.

Qu'en pensez-vous ? Pensez-vous qu'il n'y a aucun espoir, durant ce rendez-vous en mai ? Auriez-vous des conseils qui pourraient rendre la faire changer d'avis ?


Merci d'avoir pris du temps :)

Mon avis perso est qu'il faut laisser tomber.

Elle a l'air d'être sûre de son choix et quand bien même vous vous remettez ensemble par une quelconque magie, tu n'as probablement pas envie de vivre dans cette situation de déséquilibre sentimental.

Si la distance n'a pas créé de manque en elle, c'est que les sentiments ne devaient pas être très présents dès le début.

De plus, ton insistance ne fera que renforcer sa position.

Donc prends toi en main et oublie la, aussi difficile soit il.

A partir du moment où elle n'a plus les mêmes sentiments, c'est quasiment sans retour.

Je pense que le mieux pour toi est de l'oublier tout de suite sinon tu vas ressasser longtemps.

De toute façon il y a rarement un retour en arrière suite à une rupture.

Force et honneur à toi !

Hello ! Son message est très clair... Là c'est toi qui est dans le déni. Tu ne lui manques pas, et elle n'a plus de sentiments : elle semble vouloir te le rappeler, comme si tu n'aurais pas vraiment compris.
C'est dur mais... à 22 ans, Paris puis Canada... les filles sont sollicitées.
Tu penses que la distance est l'unique paramètre, mais j'aurais tendance à penser que c'est plus que ça. Elle a probablement vécu une aventure (ou s'est forcée a se l'interdire, ce qui n'est pas plus rassurant). Elle a rencontré des nouvelles personnes, aime Paris, aime le Canada. Te trouvais un peu étouffant, peut-être, dans le cadre de sa nouvelle liberté. Elle avait besoin de mettre fin à cette relation.

Courage !

Répondre