Polarisation ou ressemblance

Note : 2

le 26.05.2020 par Rominoss

4 réponses / Dernière par FK le 15.07.2020, 03h02

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Quel est le plus utile pour créer de l’attirance chez une fille:

La ressemblance, qui voudrait que la fille va vers les mecs habillés un peu dans le même style qu’elle (elle est bcbg, elle est attirée en premier par les bcbg)
Qui fait que la fille est attirée par celui qui a les mêmes passions qu’elle, qui a les mêmes façons de parler qu’elle

Ou la polarisation (terme trouvé sur un site internet qui parle de drague) qui veut qu’une fille aille vers son opposé masculin
Mettons: fille est très propre sur elle, bien habillée, bien « fille », et elle va vers un mec qui est en survet, qui parle avec de la grossièreté, qui est potentiellement violent (pas avec la fille hein), bref une sorte de loulou

Moi je suis très partagé là dessus, j’ai tendance à penser que la polarisation est une meilleure solution même si elle paraît contre-intuitive pour un néophyte complet de la drague, mais perso jusqu’à présent j’ai choppé essentiellement via la polarisation, essayer d’être l’opposé de la fille pour créer une attirance qui peut être extrêmement forte
Du genre « fille lisse » et « mec rugueux »
J’ai du mal à comprendre par exemple pourquoi des filles aiment les mecs efféminés
Y’a une mode comme ça qui est entrain de revenir, je croyais que c’était fini mais ça renaît, et je comprends pas, les mecs imberbes tous minces à cheveux longs, avec des visages... de filles

J’arrive très bien à comprendre en revanche, qu’une fille soit attirée par un gars avec une tête de bandit, avec un comportement potentiellement violent (encore une fois pas envers elle)

Peut-être cependant que j’ai loupé des très bons coup à cause de ça, j’ai eu par exemple le cas d’une fille qui m’avait dit « tu es trop masculin pour moi »
Sur le moment j’ai pensé qu’elle se foutait juste de ma gueule en disant ce qui lui passait par la tête pour me recaler, mais je sais pas quoi en penser en vérité

Y’a beaucoup d’autres coups que j’ai loupé, où je me suis demandé si j’avais pas été trop rude avec la fille, pas assez conciliant, mais c’est pareil je sais pas quoi en penser, parce que à priori je pourrais croire que effectivement j’ai été trop rude, mais on sait aussi que en terme de drague il ne faut jamais prendre les paroles pour argent comptant
Ce qui implique que le motif que la fille me dit est peut-être faux, même si elle n’en a pas conscience forcément

Quand une fille me dit « Tu me parles comme si j’étais une pute » (ça m’est déjà arrivé) est-ce que je dois conclure que j’ai vraiment été trop bourrin, ou bien c’est complètement autre chose?

Y’a eu aussi le coup où une fille que je draguais m’a dit « je préfère être avec quelqu’un qui m’aime vraiment »
J’ai du mal à croire que c’est vraiment ça le problème, donc là pareil, j’ai considéré qu’elle invoquait juste un prétexte qui lui passait par la tête
Puisque je crois pas qu’une fille soit attirée par un mec qui l’aime avant d’avoir couché ensemble

Mais j’ai aussi couché avec des filles qui faisaient exactement l’inverse, on m’a déjà dit « j’aime bien quand tu me dis ce que je dois faire », ou « j’aime bien quand tu me remballes » (oui oui)

À côté de ça, je vois énormément de mecs qui ont l’air plus efféminés que leur meuf, et le couple semble tourner à merveille

Bref: polarisation ou ressemblance?
Question intéressante. Comme toi j'ai fait l'expérience des deux. Donc les deux fonctionnent. Et sur à peu près tous types de nanas, de celles qui veulent s'encanailler à celles qui veulent au contraire s'assagir.

A mon sens au delà du fait qu'il y ait une manière ou une autre meilleure, il me semble que c'est plutôt le contexte de la meuf qui va dicter cela. En gros comment se sont passés ses dernières relations et les leçons qu'elle en a tiré et comment est son quotidien actuellement.
Je pense que les gens, et les nanas donc privilégient davantage une sorte d'équilibre. Mais d'équilibre perçu. En gros si ta dernière relation t'a traité comme une merde, ben tu vas apprécier un profil un peu plus respectueux. A la différence si tu t'es sentie ennuyée, et lassée et que t'as eu l'impression que l'autre était acquis, ben tu vas chercher peut être plutôt l'excitation d'un truc hors des sentiers battus.
De même pour le quotidien : si tu te fais chier ou si t'es à 2000 à l'heure ça va jouer sur ta perception de l'autre.

J'ai bien conscience qu'en disant ça je ne simplifie pas les choses et n'en dégage pas de règles vraiment exploitable. Si ce n'est de s'adapter un poil au contexte.

Dernier point, et pas des moindres. Je ne pense pas qu'une seule meuf au monde qui va bien apprécie qu'on lui parle comme si elle était une pute, hors jeux sexuels/délires/fantasmes.
En vrai il y a une grosse question de perception de soi, mais une nana qui se respecte elle même et ne se déprécié pas, va à mon sens pas tolérer ce genre d'abus. En tout cas en phase de séduction (l'emprise pouvant évidemment changer les choses). A mon sens suivant le type de meuf que tu cherches à séduire, cette approche faussement "bonhomme" visant à rabaisser volontairement celle que tu désires est juste contre productive au possible.

Je ne dis pas non plus de mettre les meufs sur un piédestal hein. Simplement de la respecter comme tu souhaites être respecté. Ni plus, ni moins.


Après je ne peux aussi que te rejoindre sur le fait que les raisons données par quelqu'un à un rateau ne servent globalement pas à grand chose. Mieux vaut considérer les raisons des meufs qui sont sorties avec toi et que tu as kiffé. Tu en tireras plus de leçons instructives.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Très intéressant le 15.07.20, 21h19 par Allandrightnow
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
D’accord, et entre parenthèses je veux te poser une question (qui s’adresse aussi aux autres)
Moi je suis assez attiré par les filles un peu bcbg, sophistiquées etc

Je me demandais si il est possible de chopper ce genre de fille, si je me présente à elle avec un look qui n’est pas bcbg
Exemple de ma façon quotidienne de m’habiller: maillot de foot, souvent jogging (mais pas un jogging de merde hein), barbe non-taillée mais pas très longue, cheveux très courts voire rasés
Je ressemble pas à un clodo, j’ai des vêtements de qualité et je suis assez stylé mais c’est du sportswear au final
Est-ce que je peux la chopper comme ça, ou est-ce je me tire une balle dans le pieds en étant sapé comme ça

Faut-il que je change de look pour chopper des bcbg
Ah ah pas la première fois que tu demandes.

A mon sens ça va être trop connoté. Sans langue de bois et en faisant une généralité, tu vas chopper la nana qui veut s'encanailler, emmerder ses darons, ses potes, faire style qu'elle est open... Mais si elle est vraiment bcbg tu seras juste trop éloigné de son monde pour y cohabiter vraiment sur le long terme à mon avis.

Sans changer ce que tu es, tu devrais te rapprocher un peu de ce style là. Sans te fringuer cher, fringue toi un peu plus passe partout : exit jogging et tee shirt de foot, bascule sur un truc peu marqué : jean tee shirt...

Je toucherais ni à la barbe ni à la coupe de cheveux.


Après si ton truc c'est l'idée de "pervertir" une nana BCBG, de te prouver que tu peux les chopper en étant stylé banlieue (pour la faire stéréotype) bah vas y. Mais cela me semble une bonne façon de te compliquer la tâche. ça peut marcher aussi, mais va chercher peut être du côté des bcbg étudiantes dans des domaines un peu artistiques/sociaux/culturels... Histoire de miser sur un peu d'ouverture d'esprit.

Après faudrait aussi définir ce que t'appelles une BCBG.



Pour résumer et être un poil plus constructif, tu as globalement intérêt à avoir des centres d'intérêts, comportements, et moyens proches de ceux des nanas que tu cibles. C'est pas une règle absolue, le forum est rempli de contre exemple. Simplement une grosse généralité sur les grandes masses. Issue de mon expérience.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Les gens sont complexes, et changeants, et pas dérangés par la contradiction.
Tu peux avoir une nana qui dit ce qu'elle aime, et qui se comporte strictement comme ce qu'elle dit; une autre faire l'exact opposé; et l'une et l'autre peuvent avoir changé d'avis ou d'envie le lendemain. Les mecs, pareil.

Ta question, ta vraie question c'est comment maximiser tes chances de chopper des filles plus sophistiquées, plus éduquées. J'aurais tendance à penser que l'archétype voyou rugueux marche bien, pour peu que tu sois pas un bourrin total. Certaines vont être attirées par le côté "dangereux mais pas vraiment dangereux", et par la perspective plus ou moins consciente de pouvoir "te changer". Si tu veux en jouer, fais toi plaisir.

Y'a pas vraiment de règles, tout est complexe et changeant. C'est dynamique. Ton véritable intérêt, c'est d'affûter ton sens de la psychologie, ton feeling, ton instinct de ce qui peut plaire à une fille donnée, et de voir si t'es capable d'endôsser le rôle auquel tu penses qu'elles sera réceptive. Mais au bout d'un moment, jouer des rôles a aussi ses limites, surtout si tu es trop éloigné de ta personnalité réelle.

Je pense que tu te rends pas service en réfléchissant en absolu, avec des traits trop gros. Tout est nuancé, dynamique, changeant. Si tu arrives à avoir + de fluidité et moins de rigidité dans ta perception des choses, tu auras plus d'opportunités, que t'aurais même pas vues / eues sinon.
Répondre