Comment mettre deux filles dans mon lit?

Note : 16

le 12.06.2020 par Rominoss

23 réponses / Dernière par Balzac le 18.07.2020, 15h00

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
S’il vous plaît, avant de vous détailler quoi que ce soit, je vous demande de ne pas faire le lien avec mon post précédent, et de bien dissocier les deux

Certes j’ai une meuf à l’heure actuelle mais je me pose la question du plan à trois dans une perspective plus large, ne serait-ce que pour comprendre la chose, à titre informatif

Pour l’instant je pense que c’est même pas la peine que je suggère cette idée à ma meuf, elle voudra pas, donc pour cette problématique faisons abstraction de ma meuf

C’est une problématique que je me pose depuis des mois, avec une de mes ex je lui avais dit que j’aimerais bien faire un truc comme ça, puis elle était vraiment pas motivée
Une autre ex m’avait dit « je veux pas te partager avec une autre fille »
Je crois que dès qu’une fille a de l’amour elle devient possessive (je peux pas leur en vouloir) mais du coup c’est mort pour le plan à trois

Comme je dis ça fait des mois que ça me démange ces histoires de plan à trois, en novembre là j’avais fais une tentative (deux soeurs avec qui ont était allé au resto en mode « amis » et que j’avais réussi à chauffer un peu, ça se sent tout de suite dans leur façon de rire, puis on avait continué de parler et j’essayais de faire monter la sauce)

Mais au final ça a planté, donc soit j’ai été trop rapide et trop gourmand, soit c’était vraiment pas leur truc le plan à trois (en plus comme elles étaient soeurs y’avait sûrement le problème du tabou de l’inceste, auquel je n’ai pensé que après coup, c’est vrai que pendant qu’on parlait ça m’avait pas traversé l’esprit, j’ai peut-être trop pensé avec mes burnes et pas assez avec mon cerveau sur ce coup)

Dans ce forum c’est obligé que y’a des mecs très forts qui ont déjà mis deux filles dans leur lit

Voici mes questions pour ces mecs:

-Où est-ce qu’on trouve des filles qui acceptent ce genre de truc

-Comment on leur fait accepter ça

-Comment passer outre le côté « incorrect » du plan à trois (genre les filles qui diraient « on peut pas faire ça, ça se fait pas, etc...)


Voilà, pour l’instant en terme de drague j’ai réussi tous mes challenges, il va falloir que je m’attaque à celui-là
ça n'a rien d'incorrect
tu as juste à trouver une nana qui est intéressée, y'en a plein.
Et trouver la 3e avec elle.
FK a écrit :
12.06.20
ça n'a rien d'incorrect
tu as juste à trouver une nana qui est intéressée, y'en a plein.
Et trouver la 3e avec elle.
Je sais bien que y’a rien d’incorrect, et puis même si c’était incorrect osef

« tu as juste à trouver une nana qui est intéressée, y'en a plein.
Et trouver la 3e avec elle. »

Oui mais où, comment?
Tu dis que y’en a plein qui sont intéressées, je les vois pas, j’en vois jamais on les trouve où?
Il faut déjà fréquenté des milieux qui sont ouverts à ça. A minima des personnes ouvertes sur ça.
Les sites de rencontres ça peut être pas mal.
Ça ne m’a jamais attiré, le plan à 3 en tout cas ce n’est pas un fantasme. Mais si je devais le faire je fonctionnerais comme ça. J’en parlerais et je choisirais avec la nana une autre fille. Bien sûr l’autre fille doit être open à ça.
"mieux vaut pas de pipe qu'une pipe faite avec une tronche qui fait croire qu'elle va gerber"
Hello,

j'ai fait quelques plans à plusieurs, l'élément déclencheur commun a toujours été d'en parler.

Que ce soit au bar, en soirée, sur sites de rencontres etc... en fait dès qu'il y a un quelconque contexte de séduction, tu peux évoquer l'idée :

"T'as déjà fait un plan à plusieurs ?"
"C'était comment ?"
"Ca pourrait t'exciter ?"
"Plutôt 2 filles ou 2 mecs ?"
etc...

Le fait d'en parler montre que t'es open à l'idée, que tu vas pas juger là dessus (là tu démontes les barrières en mode "qu'est ce qu'on va penser de moi") et ça fait monter la tension sexuelle of course.

Ensuite il y a les gens qui seront open et ceux qui le sont pas, à toi de faire le tri et de t'orienter (à l'instant t) vers ceux qui semblent être intéressés par le sujet.

PS : j'ai pas oublié de répondre à ton MP, je suis juste très (très) lent haha
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 20.06.20, 21h48 par Allandrightnow
Les filles dans l'ensemble ne sont pas du tout opposées aux plans à 3, mais elles ont tendance à être plus motivées pour un plan à 3 avec 2 hommes... j'en connais plusieurs (qui en font régulièrement), et pour en avoir discuté avec elles, elles ont tout simplement avoué que dans l'ensemble, ce qui ne les motivait pas trop, c'était plus de devoir attendre son tour pour se faire démonter... (désolé pour le vocabulaire un peu cru, ça m'a été rapporté de façon bien plus graveleuse encore), et le fait qu'elle sont hétéro, et que les délires lesbiens ne faisaient pas partie de leurs fantasmes. J'avoue que pour ma part, la perspective de me retrouver avec une paire de valseuses sous le nez ne m'excite pas des masses. Mais quoi qu'il en soit, je pense que c'est plus facile de se faire un plan à 3 avec des filles avec qui on n'est pas en couple (stable), car alors, effectivement, viennent les sentiments de jalousie et de possessivité qui compliquent les choses.

Concernant tes deux sœurs, je ne suis pas persuadé que le frein ait été leur lien familial (à la limite, elle se connaissent très bien l'une l'autre, elle se sentent moins gênées car elle savent que chacune connait bien le corps de l'autre, elles ne se sentent pas mises en concurrence, ni comparées...) , mais pour le coup, un avis féminin serait le bienvenu sur ce point...
A mon humble avis, 2 sœurs ça peut leur poser un sacré problème si elles sont bien dans leur peau.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] J'allais le dire le 13.06.20, 20h08 par ChantePaul
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Je pense que déjà la plus grosse difficulté c’est de trouver des filles qui ne sont intéressées que par le cul, et j’en trouve pas
Donc déjà si c’est une question de sites, les sites classiques j’ai jamais vu de filles qui pourraient aimer ça, en général dans leur description y’a marqué « mecs pas sérieux s’abstenir »
Alors c’est sûrement sur d’autres sites que ça se passe, à ce propos si quelqu’un a des suggestions ça serait sympa

Mais y’a aussi une idée qui m’est venue: on peut imaginer que je me fasse des amies filles, amitiés dans laquelle je mettrais toujours un peu de sexualisation à dose homéopathique (de toute façon quand je parle à une fille je peux pas m’en empêcher)
Et que, à force qu’elles aient bien confiance en moi, je puisse les mettre dans mon lit, puisque alors elles se diraient « après tout, on le connaît »

J’avais toujours un peu négligé l’amitié vis-à-vis des filles, parce que y’a toujours ce terme de « friendzone » qui revient sur les forums, et le mot associé à « friendzone c’est « dé-sexualisation »
Mais pour, là maintenant que j’y réfléchis, c’est pas parce que t’a des amies filles que t’es dans une friendzone, t’es pas pour autant castré

Mais moi jusqu’à aujourd’hui quand je prenais un râteau, la fille je la calculais plus, je cherchais pas à être ami, et peut-être que c’est un tort
Et d’ailleurs j’évitais tous les types de rapports amicaux avec des filles (parce que pour moi c’était une perte de temps, je pensais)

Alors je me demandais aussi si il faudrait pas que j’essaye d’avoir des amies filles, avec de la sexualisation, pour essayer d’en avoir sous le coude et au bout d’un moment quand elles ont bien confiance en moi, je fais en sorte de les mettre dans mon lit

Donc les deux questions résumées:
Quels sites pour les plans à trois (avec deux filles)
Possibilité d’avoir un plan à trois avec des amies filles? (Faut-il d’ailleurs avoir des amies filles dans une perspective de drague)
On me corrigera peut-être, mais selon moi, d'avoir des amies filles ne peut être qu'un très gros plus!
- Tes amies filles ont elles aussi des amies filles.
- Quand tu sors, juste pour le plaisir, pour boire un verre, et qu'il y a des filles dans le groupe, tu passes pas pour un mec en chasse
- Une meilleure preuve sociale
- Dans certains cas, le simple fait d'être avec des filles peut attirer d'autres filles
- Des discutions différentes, et surtout des avis féminins sur tout un tas de chose (dont la drague, la séduction, ce qu'elles aiment ou pas niveau cul, qu'est-ce qui ferait qu'elle accepteraient un plan à 3,...).

La friendzone n'est un problème que quand c'est ta cible qui t'y met, si tu veux en faire une pote, c'est pas forcément un soucis. Et parfois (rarement quand même), son avis peut évoluer.
@Rubicon : 100% d’accord avec ça.


Côtoyer des nanas dans tes cercles sociaux aide beaucoup à séduire.



Et puis surtout c’est quand même très con de se passer du potentiel de la moitié de l’humanité. Les amis c’est une richesse.



Si tu veux prendre le problème à l’envers. Je ne connais pas de mecs bien entouré de femme qui ait de problème particulier pour séduire une nana.


A l’inverse je crois que l’ensemble de tous les cas problématiques qui ne touchent pas une femme de l’année n’ont pas d’entourage féminin en dehors de la famille. Ni de près ni de loin.
Stat tirée de mon chapeau et de mes impressions. Ça vaut pas plus que ça. Et c’est pas le sujet ici je vous l’accorde
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
En fait il y a plusieurs choses à prendre en compte :
- selon les milieux dans lequel une fille a grandi, s'est construite, elle sera plus ou moins libérée / à l'aise avec ses envies et fantasmes, et donc, plus ou moins prête à expérimenter.
- selon la personne qu'elle a en face, elle sera plus ou moins ok d'en parler ouvertement et de passer à l'acte

Donc concrètement, si tu veux trouver des filles qui sont partantes pour ça :
- essaie d'évoluer dans des milieux où l'on trouve + facilement des femmes libérées / pas emprisonnées dans leur imaginaire sexuel
- essaie d'être le genre de mec vis à vis de qui les femmes en général n'éprouvent pas de difficultés à parler de leurs fantasmes, voire, à l'inclure dans leurs expérimentations.

Si tu coches ces deux cases, tu devrais t'apercevoir que c'est pas quelque chose d'extraordinairement rare : juste, pas proclamé sur la place publique.
« Donc concrètement, si tu veux trouver des filles qui sont partantes pour ça :
- essaie d'évoluer dans des milieux où l'on trouve + facilement des femmes libérées / pas emprisonnées dans leur imaginaire sexuel »

Quels milieux?

(Si tu as une idée de milieux en particulier)
Alors je vais peut être dire des grosses conneries, mais j'aurais tendance à penser que + tu montes en éducation / liberté financière, plus tu es libéré des carcans et disposé à vivre pleinement tes envies.

D'un autre côté, y'a aussi le cliché de "la fille de la campagne" qui s'emmerde et qui n'a pas peur de tester des trucs.

J'ai aussi tendance à penser, mais c'est peut être mes préjugés, que tu auras plus de mal à trouver des filles libérées dans les milieux où la culture familiale et religieuse tient une place prédominante ( = où les filles ont une forte pression à devoir se conforter à l'image que les parents, les frères, la communauté cherche à leur imposer).

C'est peut être juste mes préjugés hein. Mais dans mon expérience, les meufs les + libres sexuellement sont les + libres "socio-culturellement". Mais dans chaque strate de la société tu peux trouver des gens qui font exception évidemment.

= tu trouveras sans doute, ou en tout cas c'est ce que je pense ET JE AVOIR COMPLETEMENT TORT, des meufs open à ce genre d'expérimentations, en soirée bobochic qu'en bas d'une tour; sauf à tomber sur l'exception.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Oui le 20.06.20, 12h26 par Thedaze
Hmmm ça me fait réfléchir tout ça
En clair il faut que j’aille chercher de la bourgeoise

Mais y’a aussi un truc
Je suppose que chopper deux filles c’est plus compliqué que de chopper une fille

J’ai du mal à mesurer mais si on devait mesurer la difficulté je dirais que c’est 4X ou 5X plus compliqué, à vue de nez surtout quand on l’a jamais fait

Alors je me demande si je m’attaque à ça tout de suite, ou si je continue de me faire la main en choppant juste des filles une à une, jusqu’à ce que je sois bien expérimenté

Parce que je me demande si le défi est pas trop balaise pour moi actuellement
Je suis pas encore un bon dragueur à mon avis, j’ai des réussites mais sur le nombre de filles que je tente c’est très très faible (faible rendement)
Je sais pas si un mec de mon niveau peut chopper deux filles dans l’état actuel
En général les plans à trois c'est un couple qui partage cette envie et qui "recrute" une 3e personne. Plus difficile statistiquement d'aller trouver deux nanas successivement, voire un couple de filles. C'est possible mais plus hasardeux.

(au passage, de l'intérêt d'être en couple : une fille qui te fait confiance, en principe, avec qui expérimenter des trucs)

Aussi, pas forcément de la bourgeoise : juste essayer de repérer les nanas libres et indépendantes, ça augmente les chances de trouver des filles intéressées / pas fermées. Genre aux beaux arts elles sont globalement folles et toxiques de fou, milieu très malsain, mais c'est un vivier niveau expérimentation sexuelle. Du moins à l'époque. Et je pense pas que ça se soit assagi depuis.

Aussi, ta personnalité joue un rôle essentiel pour les inciter à envisager ça avec toi, ou l'inverse. A ne pas négliger. Tu dois être un "facilitateur", un "allié", pas un gars dont elle doit se méfier des réactions.
« Aussi, ta personnalité joue un rôle essentiel pour les inciter à envisager ça avec toi, ou l'inverse. A ne pas négliger. Tu dois être un "facilitateur", un "allié", pas un gars dont elle doit se méfier des réactions. »

Ça tombe bien que tu parle de ça parce que je réfléchis un peu à ça en ce moment (être un facilitateur)

Souvent je suis trop dans l’opposition avec les filles, genre trop dans le rapport de force limite trop macho, parce que je sais pas trop faire autrement
(En fait je suis dans l’opposé du nice guy mais c’est aussi problématique car c’est aussi un comportement excessif au même titre que les nice guy)

J’arrive difficilement à avoir l’air d’un allié avec une fille, elles sentent que je les chasse

Je sais pas trop comment faire pour avoir ce type de rapport avec les filles

Pour qu’elles me voient comme si j’étais de leur côté, au lieu de me voir comme un prédateur
Le secret c'est d'internaliser que les filles sont pas une espèce à part. Oui, elles ont des contraintes et des injonctions différentes du fait de leur condition de femmes, mais au final ce sont des gens avec des émotions, des inconsistences, des défauts, des qualités, comme n'importe quel mec que tu peux croiser : pas plus retorses ou piegeuses, justes, compliquées et uniques comme n'importe quel humain.

Elles sont pas l'ennemi à terrasser, à conquérir.
En séduction la femme n'est pas une conquête (sinon ça implique que tu te sens inférieur, et qu'il va y'avoir affrontement, avec un vainqueur et un vaincu).
C'est pas une opposante : dans une séduction bien faite c'est une participante volontaire, une alliée qui veut voir ce qui se passe si elle se mélange intellectuellement et emotionnellement et physiquement avec toi.

Regarde :

L'AFC perçoit la drague comme sale et la séduction, comme un dû pour lequel il doit argumenter à contrecœur : il voit la séduction comme transactionnelle. Du coup ça marche pas, et il s'embourbe dans la rancœur.
"je dois la convaincre, lui ouvrir les yeux"

L'erreur d'après, c'est l'apprenti séducteur qui voit la séduction comme un rapport de force, qui se renforce dans cette croyance à chaque fois que ça passe. Mais cette approche met tout le monde dans des postures défensives et offensives. Pièges, coups foireux et egos meurtris à tout moment.
"je dois déjouer ses pièges et la terrasser"

Le vrai game, c'est pas de déjouer les pièges du rapport de force : c'est de faire qu'il n'y ait pas de pièges, car pas de rapport de force, mais plutôt, un mode d'échange où l'un et l'autre osent être qui ils sont, sans agression, sans stratégie : cartes sur table. De la viennent les discussions libérées, et les opportunités qui viennent avec. Et si rapport de force il y a, il est alors voulu, joueur et uniquement là pour faire monter la tension, pas pour mettre des barrières.

Cest avant tout un cheminement mental, le niveau d'après auquel il faut accéder. Et pour y parvenir, faut surmonter préjugés, craintes, insécurités, digérer tes déceptions, blessures et affronts, comprendre que le comportement de quelques un(e)s ne condamne pas les autres, etc. Et aussi, ne pas perdre de temps avec les meufs encore coincées dans l'immaturité ou le rapport de force.

Ça vaut le coup. Le niveau qui vient après est bien plus cool que celui de la séduction "sport de combat / conquête"

Ton objectif c'est d'être en paix avec les meufs, à l'aise, zen et open, et qu'elles le soient aussi avec toi. Zéro peur, zéro insécurité, totale confiance. Force tranquille. De montrer à travers chaque geste et chaque parole que tu juges pas, et que tu essaies de la voir ELLE la vraie personne derrière le masque. Et que t'es sincère dans ton envie de connexion humaine.
Pour de vrai, sans tricher, ton vrai meilleur toi sincère quitte à ne pas cacher tes vulnérabilités.
Quitte à montrer l'exemple pour la désarçonner, la secouer dans ses impressions initiales et préjugés, et la faire venir dans ce mode "pas de jugement", si elle n'y est pas au départ ("montrer patte blanche" = qu'avec toi elle peut tomber le masque, que tu lui feras pas de mal).

Du coup faut déposer les armes et tomber l'armure. Ça paraît contre intuitif. Et du coup, faut savoir éviter les trolls déguisés en princesse. Mais c'est ça le meilleur game.

Restau 5* vs mcdo


La séduction qui defonce tout sur son passage, c'est celle où deux humains arrivent à se toucher l'âme malgré les masques, les barrières et les jeux sociaux. Si t'arrives à ça, tout est à portée de main.

Dans certains cas, ça se fait spontanément. Dans d'autres cas faut montrer l'exemple pour qu'elle te rejoigne, dans d'autres cas c'est juste pas possible parce qu'elle est prisonnière des niveaux précédents dans sa tête, à cause de son expérience, de sa culture, de son éducation,..

Et selon ton milieu, ta ville, ta tranche d'âge, ça peut être plus ou moins difficile de croiser des meufs pas bloquées.

A toi de devenir fort en casting.
Capitaliser sur les meufs "débloquées", et ne pas perdre de temps et d'énergie sur celles qui ne veulent pas ou ne savent pas jouer le vrai game.


Si t'as pas connu ça, ça paraît vaguement hippie, ça peut même sonner comme du doctissimo, mais ceux qui savent, savent.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] 100% d'accord le 21.06.20, 08h59 par The_PoP
  • [+3] Absolument le 21.06.20, 18h02 par Poordonkey
  • [+3] Post de qualité le 22.06.20, 11h14 par Jalapeno
  • [0] Pas convaincu le 22.06.20, 14h57 par Onmyoji
  • [+2] Post de qualité le 17.07.20, 11h19 par syracuse
Ben oui je vois

Moi toute façon la plupart des difficultés que je rencontre c’est toujours dû à un problème de disposition mentale, ils appellent ça le inner game je crois, ou le mindset

J’ai toujours une hésitation quand j’aborde une fille, dans la rue par exemple, je sais pas trop dans quel mindset je dois être (mais c’est valable de partout, aussi sur internet)

Est-ce que je dois être en mode conquête, en mode sympa, en mode macho, en mode froid, en mode chaleureux, quel est l’état d’esprit que je suis censé avoir, sachant que pour parler de la rue, c’est encore très loin d’être facile pour moi d’aborder dans la rue

Pour moi c’est beaucoup plus une question d’état d’esprit, que de méthode, c’est « comment je dois considérer les choses, avant d’aborder, quelle est la façon la plus normale de parler à la fille »
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Absolument le 21.06.20, 17h50 par The_PoP
Je voudrais revenir sur l'idée de conquête.
Contrairement à la plupart des gens ici, je considère pas que ce soit un gros mot, hein. Conquérir, ça peut être l'Everest ou l'Arctique, ou les Amériques, une terre inconnue qui pour être atteinte dans sa véritable nature, nécessite la victoire sur de nombreux obstacles, souvent externes (les maladies, la distance, les conditions climatiques, ou transposées à la femme, sa cour, son entourage qui la met sur un piédestal et pour qui on est jamais assez bien, les obstacles de sa vie qui font que ça ne serait pas possible).
L'idée de conquête a aussi un avantage: ne pas être dans l'attentisme. En attente de signes d'intérêt, de conditions parfaites, du moment favorable qui n'arrive jamais. Elle engage à créer ses conditions, à prendre celles du moment, ou celles qui seront les plus optimales en fonction des possibilités.
ça n'implique pas forcément une conquête ou une victoire sur l'autre, juste sur l'adversité, qui ne vient pas forcément d'elle.
Pas forcément non plus une vision dominant/dominé.

En dehors de la sérendipité, tu n'arriveras jamais à créer un tel moment si tu es juste dans l'attente.
Il faut créer les occasions. être maître de sa vie, et de ses envies.
Une fille te plaît? Va la voir (quand c'est approprié, parce qu'outrepasser les mauvaises conditions n'inclut pas ignorer son consentement ou l'impact qu'on a sûr elle -je précise pour pas qu'on détourne la conversation sur un détail-).
Tu veux faire des plans à trois? Sois séduisant avec chacune des filles en présence, et amène le sujet, ou laisse les y venir si elles ont la personnalité pour.
Des filles préfèreront se partager un mec séduisant qu'être la meuf en titre d'un mec bof.
à partir de là, si elles ont une curiosité ou une expérience de la bisexualité, il n'y a plus qu'à...
Mais c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire.

Car se dire que le mindset débloque plein de trucs*, c'est de la pensée magique, si tu n'as pas la base
Et la base pour être séduisant, faut avoir de la valeur, intrinsèque ou extrinsèque, ce que tu es et ce que tu proposes doivent signifier quelque chose d'important pour la fille.
à partir de là, tu peux séduire que tu sois en mode "conquête" ou "alliance"
C'est pas JUSTE parce que tu vas considérer les nanas comme des alliées ou parce que tu vas les considérer positivement que tu vas être séduisant. Plein de mecs essaient ça pour séduire et ça ne porte pas. D'autres sont sincères et ça ne porte pas, parce qu'à côté de ça, ils ne sont pas séduisants. L'exemple typique, c'est le mec "gentil".
Dans tous les cas, la fille participe toujours, parce que si elle n'a pas envie d'être là, conquête ou alliance tu ne la séduiras pas, donc la question c'est surtout d'avoir une fille qui joue avec toi, quel que soit le jeu, et que ça passe pour certaines par "les séduire" versus "trouver l'alchimie".
ça veut pas dire que les unes sont plus saines ou mature que les autres. C'est juste une question d'expérience, de culture, et de ressenti.

En fait, ce n'est pas "le niveau suivant", dans la séduction, il n'y a pas de niveau, c'est juste possible ou pas, en fonction de ce que tu as à proposer à une meuf en fonction de ce qu'elle recherche.
Penser en niveaux, ça donne une illusion que certaines meufs sont plus haut niveau que d'autres, alors qu'en réalité, c'est moins une question de skills que de valeurs à offrir (et je parle pas que d'argent ou de beauté, mais pour certaines ça se restreint à ça, et là elles s'en tapent de tes talents de séducteur ou de ta personnalité. Mais à part pour coucher avec, y a pas grand chose qu'on peut vouloir construire avec des nanas pareilles).
Et faut pas non plus se mettre la pression sur les préjugés, insécurités ou autres. Personne n'est parfait et vouloir l'être c'est se condamner à atteindre d'être dans des conditions idéales pour tenter ce qu'on désire.
Et aussi, les nanas sont très loin d'être parfaites, quand on gratte un peu, même les nanas qu'on trouve super cool ont toutes des trucs glauques sur elles-mêmes à raconter, ou ont des côtés nazes ou débiles. Elles sont les reines des préjugés et des insécurités. Si tu veux t'en débarrasser, fais le pour toi, pas pour draguer, mais pareil, être dépourvu de préjugés ou d'insécurités ça te rendra pas séduisant, ça t'évitera juste de tuer tes chances avec plus ou moins de nanas.

Bien sûr, je rejoins FK sur le fait qu'il y a des mindsets négatifs dont se départir va faire avancer comme le fait de ne pas aimer ça et de voir comme une corvée pour avoir un truc dû, ou de voir l'autre comme une adversaire à battre (parce que là, les nanas qui vont jouer ce jeu-là sont des tarées ou des toxiques, mais elles sont à bien distinguer à mon avis des nanas qui aiment simplement être conquises "parce que c'est le rôle du mec", à l'ancienne).

Mais la question du choix entre ces deux manières de séduire n'en fait pas partie, parce que les deux peuvent fonctionner aussi bien, ça dépend juste de ce que tu as à proposer. La question c'est l'audience, mais dans tous les cas, tu ne séduiras jamais, quelle que soit ta skill, une personne qui n'est pas volontaire ou intéressable par toi quel que soit le moment.
Pareil, le "non-jugement", la "bienveillance", ça marche qu'avec la plupart des nanas qui ont la personnalité qui va avec, et si tu te dis qu'il vaut mieux une nana qui attend ça de toi parce qu'elle aura un comportement réciproque, tu seras déçu, parce que les gens sont beaucoup plus exigeants envers les autres qu'envers eux-mêmes, et que ce qu'ils attendent des autres c'est souvent "faites ce que je dis, pas ce que je fais". Certaines nanas jugent et seront très saines d'esprit ou moins chiantes que des pseudo hippies qui parlent de bienveillance mais sont de vraies langues de pute.
Et c'est sain de juger, tu ne peux pas ne pas le faire, en fait, que tu le veuilles ou non ton esprit donnera toujours une valeur aux choses. Ce qui compte, c'est ta réaction à ça.
La nana veut juste que tu aies pas une réaction de con ou que tu assimiles une chose à elle toute entière, pas que tu ne juges pas ce que tu lui présentes. La plupart trouveraient que c'est de l'indifférence, et pour elles nos avis importent, même s'ils divergent des leurs. Certaines aiment même y trouver les limites qu'elles sont infoutues de se discipliner à trouver par elles-mêmes (mais c'est pas spécifique aux nanas, chez les mecs ça arrive aussi).
D'ailleurs la plupart du temps, les nanas qui parlent très librement, c'est parce qu'elles ne tiennent pas à toi, donc elles s'en foutent de donner une impression ou une autre.
Le "non-jugement", ça n'a rien de la panacée ou d'un outil indispensable. C'est juste quelque chose qui va aller avec certaines nanas. Et surtout, qui doit être dans ta personnalité.

Après "oser être ce qu'on est", oui, mais "cartes sur table", je serais moins d'accord. Il a un temps pour abattre son jeu. Au départ, ça peut aider de bluffer un peu (ça veut pas dire "se faire passer pour quelqu'un qu'on est pas", de laisser l'autre dans l'expectative. Créer l'envie ça se fait pas juste en étant que ce qu'on est, même si on est génial, mais en présentant ce qu'on est d'une manière qui fait rêver.
Le bon commercial, il tire... mais c'est un bon commercial. Et surtout, il te vend pas une liste de spécifications en mode supplication/regarde on est vraiment les meilleurs. Il te laisse t'approprier l'idée, te dire que ça serait cool.
Que ce soit ce que tu es, ou ton envie, si tu la laisses se demander, elle va envisager des scénarios, chercher celui où ça va être cool.
Si tu lui en présentes un d'emblée, si tu n'as pas de chances, tu vas tomber sur celui qui lui conviendra pas, et tu es éliminé direct. Faut pas chercher à résoudre l'équation pour elle, faut la laisser trouver la situation dans laquelle elle va t'envisager, à toi de voir ensuite si tu veux ou peux être ce personnage et imposer suffisamment ta personnalité pour qu'elle l'achète avec le reste. Parce que c'est sûr, si elle t'envisage autour d'un seul truc (par exemple qu'elle pense que tu es un aventurier ou riche) et que c'est ça qui la fait mouiller; si tu l'es pas, ça sera voué à l'échec, mais les nanas ne sont généralement pas aussi monolithiques.
Pour ton plan à trois, c'est pareil, faut pas lui présenter ça avec ton regard de mec, juste la ou les laisser s'approprier le concept. Tu veux les teaser? "Comment et avec qui tu t'imaginerais ça, si tu avais l'opportunité d'une expérience libre, sans conséquence, ni jugement, et que du plaisir?". Si tu as déjà de la connexion avec elles et un intérêt de leur part, il est possible que l'idée fasse son chemin si ton teasing sort pas de nulle part.
Faut les laisser accoucher de l'idée, puis créer les conditions qui vont avec.

Dans tous les cas, ne cherche pas à "passer un niveau". Tu te poses trop de questions sur "comment les séduire, quelle attitude adopter pour ça...". A priori, tu as pas l'air d'avoir des attitudes de frustré, donc maintenant au lieu de te poser des questions, ton problème c'est effectivement du casting: trouver les nanas qui vont réagir à ce que tu as à offrir (ça peut aussi être augmenter ce que tu as à offrir si tu trouves que ça suffit pas); et à partir de là trouver dans celles-ci celles qui ont des désirs inassouvis, une curiosité et la possibilité de se lâcher.
Y a pas à se rajouter des oripeaux pour avoir l'air du mec de l'année parfait allié parfait candidat à l'osmose.
Des tonnes de nanas se lâchent et ont des mecs qui ont pas le quart du millionième du degré de réflexion envisagé ici.
Les mecs ils sont normaux, juste séduisants (et encore, pour elles. Parce que bon, si on prend les libertines, elles sont pas mariées qu'avec des Kens, y a aussi beaucoup de Marcels . Et les libertines sont un peu le top des expérimentatrices, on va dire, parce qu'elles en font un mode de vie, on peut en penser ce qu'on veut... Et d'ailleurs ce sont pas les moins promptes à juger, y a qu'à lire les forums libertins...), et elles ont juste envie de ça avec leur mec.

Donc effectivement, c'est "simple". Et compliqué à la fois.
Simple, parce que vu que tu es normal, l'idée, c'est pas de rajouter du bordel pour se compliquer la vie à essayer de se changer l'esprit (sans vraiment y arriver, parce que des trucs comme ça, souvent on l'est ou pas, le reste, c'est de la construction plus ou moins épaisse par dessus qui finit souvent par péter dans les moments de contraintes ou de pression, et là on prend le contrecoup dans la gueule). Et aussi parce qu'il "suffit", d'être séduisant.
Compliqué, parce qu'être séduisant pour plein de nanas c'est pas simple, et que si on l'est pas pour plein de nanas, ça réduit les possibilités. D'en trouver, et d'en trouver aptes à se lâcher, à avoir ces envies, ces délires.
Parfois aussi, ta "cible naturelle" n'est pas du tout adaptée à ce que tu recherches.
Donc là, faut avoir mieux à offrir, et c'est pas simple. Mais c'est faisable.
Faut juste pas se tromper de direction, ou croire qu'il y a une recette magique. ça passera juste par tes efforts, l'énergie et l'envie que tu mettras dedans. Ou dans d'autres trucs qui rendront ta vie meilleure et qui te rendront plus séduisant.
D'ailleurs, tu devrais commencer par là, parce que faire plein de trucs juste pour avoir des meufs c'est juste une perte de temps.
Si tu as une vie cool; elles viendront d'elles-mêmes tourner autour de la lumière. Mais toi, tu ne seras pas creux.
Tu auras des raisons propres de faire ça. Pas juste serrer.
Ceci n'est pas une citation inspirante
« D'ailleurs, tu devrais commencer par là, parce que faire plein de trucs juste pour avoir des meufs c'est juste une perte de temps.
Si tu as une vie cool; elles viendront d'elles-mêmes tourner autour de la lumière. Mais toi, tu ne seras pas creux.
Tu auras des raisons propres de faire ça. Pas juste serrer. »

Ce qui me restreint pour l’instant c’est ça en fait, c’est le style de vie que j’ai qui fait que je rencontre très peu de gens (notamment à cause de mon travail et de quelques soucis)
Jusqu’à présent j’ai dragué via internet (réseaux, sites, etc...) et j’ai fait des belles réussites avec internet, mais c’était très laborieux (99% des abrodages qui n’aboutissent à rien)
Donc internet c’est un moyen de draguer que j’avais par défaut, mais c’est un moyen que je trouve affreusement chiant au final, j’en ai un peu marre c’est hyper répétitif, assez froid (t’es devant l’écran de ton portable et pas devant la fille au moment ou t’engage la conversation avec elle)

En clair, je crois que tout ce que j’aurais pu avoir d’intéressant dans la drague sur internet, je l’ai déjà eu, donc je sens que je plafonne si je reste sur internet

Alors les autres méthodes que j’ai à part internet:

Première idée, la drague de rue: je sais pas si c’est vraiment un truc intéressant pour moi, ça a l’air très éprouvant pour l’égo, très peu naturel en fait, c’est une sorte d’art un peu mystérieux, apparemment certains m’ont dit qu’il fallait le faire pendant longtemps avant d’arriver à quelque chose (qu’on me corrige si je me trompe)
Donc si c’est vraiment un truc qui met des plombes, c’est next car j’ai pas de temps à perdre
Mais si quelqu’un a un avis positif sur la drague de rue il peut m’expliquer aussi, parce que moi par exemple quand je vois une fille qui me plaît j’aimerais bien pouvoir faire quelque chose, des fois ça me fait mal de voir autant de filles qui passent et de me dire que je peux rien faire
Mais voilà, si quelqu’un a un avis un peu objectif sur la drague de rue je prends, parce que dans l’idéal j’aimerais bien savoir faire mais ça a l’air d’être une grosse galère, et là j’ai bossé comme un ouf cette année et je suis fatigué, et je voudrais bien pouvoir m’apaiser un peu, relâcher un peu la pression, si c’est pour me lancer dans un truc qui me remet une grosse pression je vais éviter

Deuxième idée, se faire un cercle qui fait que t’es mieux considéré d’entrée de jeu par les filles, ou simplement avoir une situation où tu rencontre du monde, ou les gens te connaissent, ça me semble déjà plus adapté à ce que je veux
Donc ça c’est simplement « avoir une vie cool » ce qui n’est pas encore mon cas

En fait dans ce domaine j’aurais besoin de l’expérience de mecs qui procèdent déjà comme ça, car le fait « d’attirer les filles par le cercle social » c’est un domaine que je n’ai jamais utilisé

En fait, jusqu’à présent j’ai toujours dragué seul, sans l’aide d’aucun ami, wingman, entourage, j’ai tchatché tout seul du début à la fin pour mettre les filles dans mon lit, et c’est assez fatiguant, je suis persuadé que avec un cercle social ça serait beaucoup plus zen, amusant, facile, et plus efficace surtout, mais il faudrait que quelqu’un me confirme, puisque c’est juste une supposition, si quelqu’un peut me dire ce qu’il en pense siouplait

Peut-être que en passant par un cercle social, je m’ôte une épine du pieds, je sais pas
Répondre