Page 1 sur 1

Je suis perdu en ce moment

Posté : 23.06.20
par Payaso loco
Salut,

Je n'ai jamais eu de succès avec les femmes, et si avant j'avais des objectifs et des voies sur lesquelles progresser, aujourd'hui elles n'ont pas porté leurs fruits. Je me sens perdu et démotivé.
Vous devez savoir que j'ai toujours eu des problèmes relationnels avec les autres, dû à des problèmes que j'ai eu à affronter dès ma petite enfance. Très clairement ce n'est pas mon point fort, en particulier pour ce qui est de séduire le sexe opposé.
Je n'ai pas eu l'expérience qu'ont la plupart des mecs avec les filles dès l'adolescence et la fac, et qui me manque beaucoup pour être plus à l'aise avec les femmes, et fais de moi un "cas désespéré".

Au départ je me suis tourné vers les applis de rencontre, en particulier Tinder. "Et là, c'est le drame"...et oui ces applis sont très concurrentielles et avoir un profil normal, ne pas être particulièrement photogénique etc. c'est gage d'échec.
Même après m'y être repris avec de meilleures photos/fringues, et à avoir plus de matches, au final rare sont les meufs qui répondent, sans doute déjà occupées avec l'un de leur 100 matches du jour.
Ah et d'après des avis extérieur, la population de Tinder (bobo parisienne) est la plus difficile à gérer...je vous laisse en juger.

Alors comme un vrai bonhomme je me suis tourné vers la drague de rue. La drague d'inconnues de façon plus générale, en certaines occasions. Ça n'a pas mieux marché. Non pas que je manque de conversation ou d'occasion (les belles inconnues ne manque pas en région parisienne), mais je suis toujours un peu tendu et c'est difficile d'être naturel dans ces conditions. J'arrivais rarement à demander le numéro de la fille à la fin, ou si je le faisais je me prenais un râteau.
Clairement c'est pas le moyen le plus facile non plus, même si promeut par certains coachs en drague du net. C'est quelque chose pour quelqu'un de plus à l'aise et de plus expérimenté que moi.

Je reviens donc sur l'essentiel, ce avec quoi les gens font des rencontres : leur cercle social.
Seulement le mien est quasiment inutile pour la drague : mes potes de longue date sont tous casés ou pas motivés, pas forcément plus extravertis que moi. Mes potes de la fac pareil, ou sont retournés chez eux en province. Je viens de démarrer un nouveau boulot, avec des gens sympas mais pour l'instant je ne connais personne. Et avec les mesures d'hygiène en vigueur, on se voit qu'un jour par semaine pour le moment (télétravail le reste du temps).

Bref tout ça pour vous dire que je ne vois pas vraiment d'issue à ma situation, qui dure. Le long confinement n'a pas aidé clairement.
Dites moi si je me trompe, mais je sens qu'il me manque une bande de potes avec lesquels on serait sur la même longueur d'onde, dans laquelle on pourrait s'entraider pour faire des rencontres, mais aussi se supporter moralement quand ça va mal. Vous en pensez quoi ?

Re: Je suis perdu en ce moment

Posté : 25.06.20
par Rubicon
C'est certain que pour faire des "soirées drague", il vaut mieux être avec des amis qui sont dans la même optique. Les potes casés sortiront moins, leurs copines ne seront nécessairement pas d'accord pour que leur Jules aille draguer ailleurs, et les potes pas motivés, ça n'aide pas quand tu te fais remballer.

Tu es en région parisienne, je pense que tu dois pouvoir trouver d'autres personnes (même sur le forum) qui recherchent des wings (c'est sûr même, j'ai vu une annonce passer dans un autre topic)

Bon courage.

Re: Je suis perdu en ce moment

Posté : 25.06.20
par Onmyoji
Si tu veux te créer un cercle social, fais des activités dans un club. C'est généralement propice :
C'est un milieu "clos", tu peux aussi "aborder" naturellement, c'est facile d'avoir des prétextes de sortie ("après l'effort le réconfort", fêter la réussite de quelqu'un à une épreuve, passage de grade, fêter des trucs extérieurs quand on se connait bien, fêter un truc d'équipe...), et les gens sont généralement groupés géographiquement pas loin du club (peu font le chemin pour adapter le club à des facteurs sociaux ou psychologiques. S'ils le font ce sont souvent des anciens qui veulent garder le lien avec ce qu'ils ont trouvé de convenable pour eux et qui ont dû s'éloigner. Mais la vie en capitale permet peu ça. Ou alors le club est rare).

Sinon la drague de rue c'est pas plus un truc de bonhomme que de se constituer un bon cercle social.
Et dans les deux cas c'est pas un truc qui fait de toi un meilleur mec ou une meilleure personne.
Commence par te construire une vie pour objectif principal, crée tes succès pro etc, là tu pourras juger de ta réussite. MAIS juste sortir avec des nanas c'est pas un critère de succès etc. Ça contribue juste à ton bonheur mais ça doit pas en être un facteur essentiel.
Après je te dis pas d'attendre d'avoir une vie cool pour t'occuper de ça, c'est important aussi si ça te pèse.

Re: Je suis perdu en ce moment

Posté : 02.07.20
par Payaso loco
Rubicon a écrit :
25.06.20
C'est certain que pour faire des "soirées drague", il vaut mieux être avec des amis qui sont dans la même optique. Les potes casés sortiront moins, leurs copines ne seront nécessairement pas d'accord pour que leur Jules aille draguer ailleurs, et les potes pas motivés, ça n'aide pas quand tu te fais remballer.

Tu es en région parisienne, je pense que tu dois pouvoir trouver d'autres personnes (même sur le forum) qui recherchent des wings (c'est sûr même, j'ai vu une annonce passer dans un autre topic)

Bon courage.
Oui sûrement, mais je pense devoir faire des rencontres plus simplement avant d'essayer de séduire des inconnues à nouveau. Histoire de prendre de l'expérience et de la confiance en moi-même, car je reste sur beaucoup de râteaux pour l'instant.
Onmyoji a écrit :
25.06.20
Si tu veux te créer un cercle social, fais des activités dans un club. C'est généralement propice :
C'est un milieu "clos", tu peux aussi "aborder" naturellement, c'est facile d'avoir des prétextes de sortie ("après l'effort le réconfort", fêter la réussite de quelqu'un à une épreuve, passage de grade, fêter des trucs extérieurs quand on se connait bien, fêter un truc d'équipe...), et les gens sont généralement groupés géographiquement pas loin du club (peu font le chemin pour adapter le club à des facteurs sociaux ou psychologiques. S'ils le font ce sont souvent des anciens qui veulent garder le lien avec ce qu'ils ont trouvé de convenable pour eux et qui ont dû s'éloigner. Mais la vie en capitale permet peu ça. Ou alors le club est rare).
T'as sûrement raison pour les clubs, j'ai surtout des activités individuelles qui ne me permettent pas de faire des rencontres, des sorties etc. J'aime les jeux vidéo et la création numérique, ça n'aide pas beaucoup en ce sens, et à la salle de sport je suis plutôt solo.
Je vais suivre ton conseil et me trouver un club où je pourrais rejoindre une communauté.
Onmyoji a écrit :
25.06.20
Sinon la drague de rue c'est pas plus un truc de bonhomme que de se constituer un bon cercle social.
Et dans les deux cas c'est pas un truc qui fait de toi un meilleur mec ou une meilleure personne.
Commence par te construire une vie pour objectif principal, crée tes succès pro etc, là tu pourras juger de ta réussite. MAIS juste sortir avec des nanas c'est pas un critère de succès etc. Ça contribue juste à ton bonheur mais ça doit pas en être un facteur essentiel.
Après je te dis pas d'attendre d'avoir une vie cool pour t'occuper de ça, c'est important aussi si ça te pèse.
Si, la drague de rue c'est bien un truc de bonhomme !
Je ne parle pas de devenir une meilleure personne en réussissant à pécho (qu'est-ce qu'être "meilleur" ?), mais simplement qu'il faut avoir des couilles pour aborder des inconnues dans la rue ou ailleurs. Parce que c'est s'exposer au regard et au jugement d'autrui, établir un contact avec de parfaites inconnues et accepter le fait qu'on risque fortement de se prendre un rejet. C'est se mettre dans une position inconfortable pour espérer gagner quelque chose, ce n'est que pour ça que je dis qu'il faut être couillu pour oser faire comme ça.

Globalement je ne suis pas déçu du développement de ma vie au niveau des études, au niveau professionnel que je viens de commencer, surtout au vu du milieu duquel je viens. Mais les relations aux autres, et aux femmes en particuliers, a toujours été l'angle mort de ma vie, je n'ai jamais réussi à me défaire du garçon traumatisé et asocial que j'étais, et ça me pèse en effet.

Re: Je suis perdu en ce moment

Posté : 15.07.20
par FK
Developpe tes cercles sociaux, c'est le terreau.
Ca te permettra de développer plus d'aisance, de légèreté, et d'avoir plus d'opportunités. Étant entouré, tu offriras aussi une meilleure impression de normalité que si tu es un solitaire asocial.