Page 1 sur 1

Fille indécise ? situation délicate

Posté : 26.07.20
par osecours
Bonjour à tous,

Bon, je m'étais jamais imaginé poster mon histoire sur un forum. Et pis finalement, heureusement que ça existe.
Si je me permets de poster aujourd'hui c'est pour essayer d'y voir plus clair dans une situation qui commence à durer. D'avance, je vous remercie pour vos éventuelles futures réponses :) pour ceux que ça intéresse mais qui n'osent pas lire le pavé en dessous : le récit concerne une fille que je soupçonne d'être indécise, un gars timide, et un confinement.

Voici le topo : Septembre 2019, nouvelle fac, nouvelle ville, nouvelle promo ; la vingtaine, quoi. Jusque là, j'ai n'ai eu aucune relation de couple avec qui que ce soit. Au bout de deux mois, je commence à bien tchatcher avec une étudiante étrangère très très chouette. Vous l'aurez compris, c'est elle qui sera au centre de ce récit ... On a nos 1er échanges sur fb depuis une semaine, pis, arrivé le samedi, je l'invite à un concert. Elle vient, la soirée se passe bien, on rentre. Pendant les 3 semaines suivantes, je l'invite à faire des trucs le week-end. Jusque là, je me dis que c'est pas trop mal emballé : elle ne maîtrise pas hyper bien le français, je la sens réservée, mais je vois également qu'elle est très introvertie et ne cherche pas à la brusquer. Et elle accepte à chaque fois mes invitations. Je suis aussi timide et ait du mal à exprimer ce que je ressens. Je me dis que je vais la jouer cool et ne pas me précipiter. Je fais durer, donc. C'était peut-être l'erreur, je vous laisse juger selon la suite.

Pour aller plus vite, je vais faire un petit résumé des 3/4 mois qui ont suivi un début de date qui me paraissait bien entamé : après ce premier mois, les entrevues du week-end se font un peu plus rares (son emploi du temps est plus chargé que le mien), mais la relation reste globalement la même : on s'envoie régulièrement des messages (2/3x par semaine, environs), elle se met à côté de moi en cours, on se fixe du regard quand on se voit. Mais, à "l'époque", j'ai tout de même l'impression qu'elle prend de la distance ; j'ai peu confiance en moi et remet tout en question du fait qu'elle m'accorde moins de disponibilité (les week-ends, notamment) et pleins d'autres petits détails à la con. Au bout d'un moment, ça m'a rendu fou. Arrivé le 5ème mois, je décide de lui en parler (je sais, c'est long, j'ai essayé avant mais impossible) : j'ai trop peur de ne pas avoir réussi à montrer qu'elle me plaisait dès le début et redoute la friendzone. À ce moment, je n'en attendais plus grand chose : j'ai choisi le pire moment pour en parler (une sortie métro lol), j'étais hyper stressé. Je lui dis que voilà, elle me plait et que ça me paraissait plus honnête de lui dire, blabalabla. Au final, une phrase de sa part : "no hard feelings". Alors, oui, je sais, comme ça ça paraît mort, mais elle parle très très bien anglais. Et en anglais c'est une expression qui veut dire "sans rancune". Je me barre vite, un peu effrayé par le malaise que j'avais instauré. À noter que 5 mois avant, elle mettait fin à une relation de 4 ans.

Bref, je prends ça comme un non et prends de la distance. Pas elle. J'essaie tout de même d'en prendre mais la relation continue : on tchatche toujours et elle m'invite pour la 1ère fois à une expo en tête à tête. Je commence à douter de plus en plus de ses intentions. D'une part, car personnellement, quand je sens ou je sais qu'une fille à un crush sur moi et que ce n'est pas réciproque, je mets de la distance. Quelques jours après le "vent", étant musicien, elle vient à une de mes représentations (d'elle-même, je ne l'avais pas invité). Et, enfin, dernière étape avant confinement : on se voit un soir pour travailler sur un projet de fac. À la fin, je décide de faire à manger. C'est cool. Sauf qu'elle mange absolument rien, et je la sens stressée. Petite scène qui m'a surpris : elle m'a tapé un gros fixe de regard à un petit blanc de la soirée. Après ça, elle a commencé à trembler, comme des frissons. J'ai essayé de la rassurer, mais elle partira 20min après, un peu en trombe. C'est un détail, mais un détail qui m'a marqué, d'autant plus que j'avais vécu exactement la même chose chez elle deux mois auparavant (petit moment chill en soirée après une journée de taf, je voulais tenter qqch, j'étais super stressé, pas faim et frissons ; je suis finalement partis rapidement en sentant le malaise).

Et là, on arrive au confinement. Elle rentre dans son pays aux côtés de ses proches. À l'heure actuelle, elle n'est toujours pas revenue. Mais la distance m'a permis de prendre un peu plus de recul. En Mai, j'ai sorti trois titres en rapport avec cette relation. Elle me dira avoir beaucoup aimé les titres et s'excusera d'avoir "ignorer" l'attirance que j'ai pour elle, en me disant que c'est qqch qui lui a occupé l'esprit avant et après que je lui en parle (logique, j'imagine). Je n'ai pas osé aller plus loins dans cette conversation, préférant en parler en personne à son retour. Toujours ; donc : elle connait mes intentions mais ne met pas de distances : on parle toujours autant, voir plus, même avec la distance. Elle m'a même invité récemment à faire une soirée alcool de son pays à son retour.

J'en viens donc à la conclusion si vous n'êtes pas encore parti du thread : vous en pensez quoi ? comme je le disais, le confinement m'a fait prendre du recul. De mon côté, j'ai l'impression de m'être trop focalisé sur les doutes que j'avais quant à ses désirs, alors qu'elle pourrait être bel et bien intéressée.

Je remercie infiniment les gens qui prendront le temps de me répondre.

Au secours,
Merci

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 26.07.20
par FK
Hello,
"no hard feelings"
No hard feelings c'est pas "ça ne me dérange pas", c'est plutôt "sans rancune", "je t'en veux pas".
Du coup ça donne une autre tonalité à la suite...

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 27.07.20
par osecours
hmmm yes, effectivement, je corrige ! Traduction qui me paraissait équivalente, mais visiblement, non aha. Après, m'ayant déjà pris des refus et considérant la relation sur le long terme, j'ai du mal à rester fixer là-dessus. Ça aurait pu être bien plus clair, il me semble

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 27.07.20
par FK
Je sais pas, à te lire comme ça et sans vous avoir cotoyé, ça sent quand même pas mal la friendzone. Elle a d'autres amis à part toi ? Quelle place occupes-tu dans son cercle social ? Un figurant parmi d'autres ? Une place de choix ?

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 28.07.20
par osecours
Haha, c'est clairement ma grande peur et une des options qui semble probable. Mais j'ai aussi peur de me voiler la face comme j'ai pu le faire pour des relations précédentes ; me dire que c'était mort - friendzone etc - et apprendre plus tard que ce n'était pas du tout le cas. Des amis du sexe opposé, j'en ai plusieurs ; mais on se parle au final beaucoup moins et ce sont des amitiés qui durent depuis des années. Pas quelques mois.

Elle a bien sûr des amis, mais j'occupe une place de choix ; on se voyait souvent avant le confinement (juste tous les deux) et on se parle - toujours - beaucoup, via réseaux sociaux (et pour ça, je ne force rien, c'est souvent elle qui vient). Je lui ai fait découvrir des séries et musiques qui l'ont marqué, et elle me le fait bien comprendre. J'ai aussi toujours été assez clair là dessus : je l'invitais pour dater, et après en avoir reparler rapidement, elle le savait avant que je lui déclare mes intentions.

Donc yes, on a quand même développer une relation qui est de l'amitié - et qui le restera, probablement. Mais il y a aussi quelques signes qui vont dans le sens contraire : pour un amis, elle ne me parle jamais de ses relations sentimentales (j'ai du lui demander au bout d'un certain temps si elle était célibataire). Elle n'a jamais mis de distances sachant ce que je voulais (et a d'ailleurs fait plus d'efforts de son côté pour "nous" ensuite). Elle like toutes mes photos insta (lol), souvent des taquineries gentilles, m'a souhaité mon anniversaire un jour avant (pendant le confinement) avec un ptit montage vidéo tout mimi (oui on fait dans l'art lol) ... ambigü, tout de même.

Bref, difficile à cerner au vu de la timidité de la personne en face. Difficile évidemment de faire des conclusions hâtives. Et oui oui, clairement, ça peut être une belle friendzone. Mais comme dit au dessus, je me méfie de plus en plus de la friendzone avec les relations qui ont commencé sur des bases ambigües.

Bon, du coup, je compte tâter le terrain à son retour, en espérant qu'elle fasse un premier pas. Mais j'ai peur qu'elle ne le fasse pas (timidité, toussa). Et du coup, j'ai une vraie question : est-ce que je dois lui en reparler ? Ou je vais passer pour un gros relou ? Sachant qu'entre temps, de l'eau a coulé sous les ponts. Et au final, même si je me suis dévoilé, je ne connais toujours pas ses intentions.

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 29.07.20
par syracuse
Ca serait bien de savoir d'où vient cette fille, car selon la culture tout peut changer du tout au tout.
Faire sa grosse déclaration d'amour à Madame selon les cultures cela peut être la grosse gamelle ou faire avancer les choses.
Par contre dans ce dernier cas il faut assurer pour la suite, comprendre les codes, savoir grimper l'échelle et les barreaux ne sont pas forcément les mêmes selon les cultures.
J'ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi les françaises et les français passent tant de temps à parler de relation avec le "partenaire" alors que ... il n'y a pas encore de relation. Ca me dépasse...

Comme les copains te le disent, pour l'instant tu es dans la zone molle du fruit qui ne sait pas encore si il va être consommé ou pourrir lentement au soleil.

On dirait que comme tu as notifié tes intentions tu attends qu'elle passe à l'action. Or justement c'est toi qui doit passer à l'action.

Tu connais la règle des trois secondes ?
Tu vois qu'elle est penchée sur l'évier en train de nettoyer sa tasse chez toi.
Tu as envie de la toucher, la prendre dans tes bras, couvrir ses cheveux mordorés et soyeux de baisers ?
Tu comptes dans ta tête un deux et là tu l'approches doucement sans attendre trois et surtout pas quatre parce que tu feras plus rien. Et tu poses doucement ta main sur son épaule deux secondes et tu la retires, tu te recules légèrement pour qu'elle soit à l'aise et tu lui souris en lui disant "all is fine?"
Ca sera déjà pas mal.
Normalement tu devrais faire un release avec un truc du genre ("rub not too much, I only have two mugs") et dépendant de la culture et de son ranking en ego tu peux rajouter "you look so strong" et ça peut passer quasiment à chaque fois si avec ton visage tu lui montres que tu la teases dans le genre King Kong saute devant toi alors que tu tu t'y attendais pas et il te regarde bien dans les yeux, et tu sens que pour survivre il faut dire quelque chose, de préférence une truc qui va lui plaire vois-tu. Alors qu'est ce que tu dis à King Kong? You look so strong, voilà. Si elle ne rit pas je te conseille de lui dire "quelqu'un t'appelles dehors" et dès qu'elle a franchi la porte, tu fermes bien à double tour, tu éteins ton portable et tu te mets un petit porno pour te relaxer.

Et tu répètes le traitement avec elle again and again
Quand tu es dans l'ascenseur avec elle tu prends sa main et tu lui dis "is this a new ring? Never seen it before, tell me her story" et tu relâches sa main au bout de trois secondes et surtout tu lâches sa main très important.
Si tu commences à calculer et c'est ce que tu ne cesses de faire, un beau one itis, tu vas finir paralysé de peur au musée de cire.

Enfin pour finir une relation meurt toujours de feindre plutôt que d'avoir oser.

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 29.07.20
par osecours
Haha, merci pour ton message Syracuse. Elle est Turque, non-croyante et citadine ; je sais pas si le côté culturel joue vraiment, à vrai dire.
Alors, je te rassure, elle parle français !

"On dirait que comme tu as notifié tes intentions tu attends qu'elle passe à l'action. Or justement c'est toi qui doit passer à l'action." ah, tu fais bien de me le dire car je ne voyais pas ça spécialement de cet angle là. J'ai peu d'expérience dans la drague, je suis un semblant naïf sur la situation aha. Jusque là, tous mes potes m'ont dit de la jouer cool en attendant des signes de sa part, au risque de passer pour un gros relou. D'où ma position.

Pour résumé où j'en suis dans la situation : j'ai eu deux bonnes semaines de prise de distance après le fameux vent gênant. Je répondais plus ou moins à ses messages, mais n'allait pas chercher plus loin. De toute façon, pour moi, c'était mort. Loin de m'être braquer, j'avais besoin de me remettre en question pour entamer une amitié sincère avec cette personne. Peu à peu, on s'est remis à parler comme avant, mais j'ai toujours fais attention à paraître plus ou moins désintéressé, tout en continuant de distinguer un certain intérêt et une ambiguité de sa part. En tout cas, après plusieurs mois à tchatcher et un petit plus de recul - coro oblige - c'est vraiment mon ressentis. J'ai donc quand même bien fais attention à lui laisser des portes ouvertes. Aujourd'hui, elle est toujours en Turquie et compte revenir dans les semaines qui arrivent. On parle davantage et les émojis coeurs/bisous sont de plus en plus communs. D'ailleurs, au final, j'ai l'impression que la coro-situation - exceptionnelle - et que les conversations que l'on a eu pendant le confinement nous a rapproché.

Tout ça pour dire : je ne peux pour l'instant pas jouer la carte du contact physique. Truc qui m'effraie, d'ailleurs, j'ai beaucoup de mal avec ça et elle aussi (plutôt du type "no hugs", haha). Mais ok, c'est noté, tout comme la règle des 3s que je ne connaissais évidemment pas, haha

Encore merci pour vos réponses et bonne journée !

Edit : ah oui, et ravi d'être le fruit qui reste au soleil ; c'est bel et bien du coup que ce flirt n'est pas terminé haha
Edit 2 : nom de dieu ok je savais pas ce que c'était un one itis et ça pue, je suis en pleins dedans
Edit 3 : ah bah je suis un brun AFC aussi lol

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 30.07.20
par The_PoP
Si t’es pas à l’aise avec le contact physique ça va se ressentir, et ça la fera fuir.

Ce dont te parle Syracuse c’est pas de lui faire un câlin. C’est pas de la tripoter ou quoi. Ni de la mettre mal à l’aise. Simplement de petits contacts physiques. Ça communique sur le fait que tu es à l’aise avec elle, qu’elle ne t’effraie pas. Ne jamais sous estimer le contact peau à peau dans les interactions humaines.


Par contre le côté je fais de la séduction passive mode « pote » puis je balance une grosse déclaration mal calibrée faut bien se dire que c’est jamais passé je pense dans l’histoire de l’humanité.

J’exagère à peine.


Bref. Fais monter tranquillement la tension par sms. N’hésites pas à glisser quelques doubles sens, ou laisse un peu des phrases en suspens, histoire qu’elle se creuse un peu la tête sur ton intérêt ou non. Avis gaffe à la barrière de la langue. Trop subtil ça lui échappera, trop Bourrin c’est trop bourrin.


Dernier point : essaye d’être bien dans tes baskets. Qu’elle ai l’impression que t’es un peu confiant en toi, que t’es fun, que ta vie est cool et pas toute branlante.

Et si le contact physique t’effraie, fais toi quelques rencards tinder ou autre pour baisser la pression, t’habituer avec le fait que la séduction c’est normal et pas honteux, passer de bons moments, et apprendre un peu...

Amuse toi bien !