Page 1 sur 1

Fille indécise ? situation délicate

Posté : 26.07.20
par osecours
Bonjour à tous,

Bon, je m'étais jamais imaginé poster mon histoire sur un forum. Et pis finalement, heureusement que ça existe.
Si je me permets de poster aujourd'hui c'est pour essayer d'y voir plus clair dans une situation qui commence à durer. D'avance, je vous remercie pour vos éventuelles futures réponses :) pour ceux que ça intéresse mais qui n'osent pas lire le pavé en dessous : le récit concerne une fille que je soupçonne d'être indécise, un gars timide, et un confinement.

Voici le topo : Septembre 2019, nouvelle fac, nouvelle ville, nouvelle promo ; la vingtaine, quoi. Jusque là, j'ai n'ai eu aucune relation de couple avec qui que ce soit. Au bout de deux mois, je commence à bien tchatcher avec une étudiante étrangère très très chouette. Vous l'aurez compris, c'est elle qui sera au centre de ce récit ... On a nos 1er échanges sur fb depuis une semaine, pis, arrivé le samedi, je l'invite à un concert. Elle vient, la soirée se passe bien, on rentre. Pendant les 3 semaines suivantes, je l'invite à faire des trucs le week-end. Jusque là, je me dis que c'est pas trop mal emballé : elle ne maîtrise pas hyper bien le français, je la sens réservée, mais je vois également qu'elle est très introvertie et ne cherche pas à la brusquer. Et elle accepte à chaque fois mes invitations. Je suis aussi timide et ait du mal à exprimer ce que je ressens. Je me dis que je vais la jouer cool et ne pas me précipiter. Je fais durer, donc. C'était peut-être l'erreur, je vous laisse juger selon la suite.

Pour aller plus vite, je vais faire un petit résumé des 3/4 mois qui ont suivi un début de date qui me paraissait bien entamé : après ce premier mois, les entrevues du week-end se font un peu plus rares (son emploi du temps est plus chargé que le mien), mais la relation reste globalement la même : on s'envoie régulièrement des messages (2/3x par semaine, environs), elle se met à côté de moi en cours, on se fixe du regard quand on se voit. Mais, à "l'époque", j'ai tout de même l'impression qu'elle prend de la distance ; j'ai peu confiance en moi et remet tout en question du fait qu'elle m'accorde moins de disponibilité (les week-ends, notamment) et pleins d'autres petits détails à la con. Au bout d'un moment, ça m'a rendu fou. Arrivé le 5ème mois, je décide de lui en parler (je sais, c'est long, j'ai essayé avant mais impossible) : j'ai trop peur de ne pas avoir réussi à montrer qu'elle me plaisait dès le début et redoute la friendzone. À ce moment, je n'en attendais plus grand chose : j'ai choisi le pire moment pour en parler (une sortie métro lol), j'étais hyper stressé. Je lui dis que voilà, elle me plait et que ça me paraissait plus honnête de lui dire, blabalabla. Au final, une phrase de sa part : "no hard feelings". Alors, oui, je sais, comme ça ça paraît mort, mais elle parle très très bien anglais. Et en anglais c'est une expression qui veut dire "sans rancune". Je me barre vite, un peu effrayé par le malaise que j'avais instauré. À noter que 5 mois avant, elle mettait fin à une relation de 4 ans.

Bref, je prends ça comme un non et prends de la distance. Pas elle. J'essaie tout de même d'en prendre mais la relation continue : on tchatche toujours et elle m'invite pour la 1ère fois à une expo en tête à tête. Je commence à douter de plus en plus de ses intentions. D'une part, car personnellement, quand je sens ou je sais qu'une fille à un crush sur moi et que ce n'est pas réciproque, je mets de la distance. Quelques jours après le "vent", étant musicien, elle vient à une de mes représentations (d'elle-même, je ne l'avais pas invité). Et, enfin, dernière étape avant confinement : on se voit un soir pour travailler sur un projet de fac. À la fin, je décide de faire à manger. C'est cool. Sauf qu'elle mange absolument rien, et je la sens stressée. Petite scène qui m'a surpris : elle m'a tapé un gros fixe de regard à un petit blanc de la soirée. Après ça, elle a commencé à trembler, comme des frissons. J'ai essayé de la rassurer, mais elle partira 20min après, un peu en trombe. C'est un détail, mais un détail qui m'a marqué, d'autant plus que j'avais vécu exactement la même chose chez elle deux mois auparavant (petit moment chill en soirée après une journée de taf, je voulais tenter qqch, j'étais super stressé, pas faim et frissons ; je suis finalement partis rapidement en sentant le malaise).

Et là, on arrive au confinement. Elle rentre dans son pays aux côtés de ses proches. À l'heure actuelle, elle n'est toujours pas revenue. Mais la distance m'a permis de prendre un peu plus de recul. En Mai, j'ai sorti trois titres en rapport avec cette relation. Elle me dira avoir beaucoup aimé les titres et s'excusera d'avoir "ignorer" l'attirance que j'ai pour elle, en me disant que c'est qqch qui lui a occupé l'esprit avant et après que je lui en parle (logique, j'imagine). Je n'ai pas osé aller plus loins dans cette conversation, préférant en parler en personne à son retour. Toujours ; donc : elle connait mes intentions mais ne met pas de distances : on parle toujours autant, voir plus, même avec la distance. Elle m'a même invité récemment à faire une soirée alcool de son pays à son retour.

J'en viens donc à la conclusion si vous n'êtes pas encore parti du thread : vous en pensez quoi ? comme je le disais, le confinement m'a fait prendre du recul. De mon côté, j'ai l'impression de m'être trop focalisé sur les doutes que j'avais quant à ses désirs, alors qu'elle pourrait être bel et bien intéressée.

Je remercie infiniment les gens qui prendront le temps de me répondre.

Au secours,
Merci

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 26.07.20
par FK
Hello,
"no hard feelings"
No hard feelings c'est pas "ça ne me dérange pas", c'est plutôt "sans rancune", "je t'en veux pas".
Du coup ça donne une autre tonalité à la suite...

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 27.07.20
par osecours
hmmm yes, effectivement, je corrige ! Traduction qui me paraissait équivalente, mais visiblement, non aha. Après, m'ayant déjà pris des refus et considérant la relation sur le long terme, j'ai du mal à rester fixer là-dessus. Ça aurait pu être bien plus clair, il me semble

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 27.07.20
par FK
Je sais pas, à te lire comme ça et sans vous avoir cotoyé, ça sent quand même pas mal la friendzone. Elle a d'autres amis à part toi ? Quelle place occupes-tu dans son cercle social ? Un figurant parmi d'autres ? Une place de choix ?

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 28.07.20
par osecours
Haha, c'est clairement ma grande peur et une des options qui semble probable. Mais j'ai aussi peur de me voiler la face comme j'ai pu le faire pour des relations précédentes ; me dire que c'était mort - friendzone etc - et apprendre plus tard que ce n'était pas du tout le cas. Des amis du sexe opposé, j'en ai plusieurs ; mais on se parle au final beaucoup moins et ce sont des amitiés qui durent depuis des années. Pas quelques mois.

Elle a bien sûr des amis, mais j'occupe une place de choix ; on se voyait souvent avant le confinement (juste tous les deux) et on se parle - toujours - beaucoup, via réseaux sociaux (et pour ça, je ne force rien, c'est souvent elle qui vient). Je lui ai fait découvrir des séries et musiques qui l'ont marqué, et elle me le fait bien comprendre. J'ai aussi toujours été assez clair là dessus : je l'invitais pour dater, et après en avoir reparler rapidement, elle le savait avant que je lui déclare mes intentions.

Donc yes, on a quand même développer une relation qui est de l'amitié - et qui le restera, probablement. Mais il y a aussi quelques signes qui vont dans le sens contraire : pour un amis, elle ne me parle jamais de ses relations sentimentales (j'ai du lui demander au bout d'un certain temps si elle était célibataire). Elle n'a jamais mis de distances sachant ce que je voulais (et a d'ailleurs fait plus d'efforts de son côté pour "nous" ensuite). Elle like toutes mes photos insta (lol), souvent des taquineries gentilles, m'a souhaité mon anniversaire un jour avant (pendant le confinement) avec un ptit montage vidéo tout mimi (oui on fait dans l'art lol) ... ambigü, tout de même.

Bref, difficile à cerner au vu de la timidité de la personne en face. Difficile évidemment de faire des conclusions hâtives. Et oui oui, clairement, ça peut être une belle friendzone. Mais comme dit au dessus, je me méfie de plus en plus de la friendzone avec les relations qui ont commencé sur des bases ambigües.

Bon, du coup, je compte tâter le terrain à son retour, en espérant qu'elle fasse un premier pas. Mais j'ai peur qu'elle ne le fasse pas (timidité, toussa). Et du coup, j'ai une vraie question : est-ce que je dois lui en reparler ? Ou je vais passer pour un gros relou ? Sachant qu'entre temps, de l'eau a coulé sous les ponts. Et au final, même si je me suis dévoilé, je ne connais toujours pas ses intentions.

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 29.07.20
par syracuse
Ca serait bien de savoir d'où vient cette fille, car selon la culture tout peut changer du tout au tout.
Faire sa grosse déclaration d'amour à Madame selon les cultures cela peut être la grosse gamelle ou faire avancer les choses.
Par contre dans ce dernier cas il faut assurer pour la suite, comprendre les codes, savoir grimper l'échelle et les barreaux ne sont pas forcément les mêmes selon les cultures.
J'ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi les françaises et les français passent tant de temps à parler de relation avec le "partenaire" alors que ... il n'y a pas encore de relation. Ca me dépasse...

Comme les copains te le disent, pour l'instant tu es dans la zone molle du fruit qui ne sait pas encore si il va être consommé ou pourrir lentement au soleil.

On dirait que comme tu as notifié tes intentions tu attends qu'elle passe à l'action. Or justement c'est toi qui doit passer à l'action.

Tu connais la règle des trois secondes ?
Tu vois qu'elle est penchée sur l'évier en train de nettoyer sa tasse chez toi.
Tu as envie de la toucher, la prendre dans tes bras, couvrir ses cheveux mordorés et soyeux de baisers ?
Tu comptes dans ta tête un deux et là tu l'approches doucement sans attendre trois et surtout pas quatre parce que tu feras plus rien. Et tu poses doucement ta main sur son épaule deux secondes et tu la retires, tu te recules légèrement pour qu'elle soit à l'aise et tu lui souris en lui disant "all is fine?"
Ca sera déjà pas mal.
Normalement tu devrais faire un release avec un truc du genre ("rub not too much, I only have two mugs") et dépendant de la culture et de son ranking en ego tu peux rajouter "you look so strong" et ça peut passer quasiment à chaque fois si avec ton visage tu lui montres que tu la teases dans le genre King Kong saute devant toi alors que tu tu t'y attendais pas et il te regarde bien dans les yeux, et tu sens que pour survivre il faut dire quelque chose, de préférence une truc qui va lui plaire vois-tu. Alors qu'est ce que tu dis à King Kong? You look so strong, voilà. Si elle ne rit pas je te conseille de lui dire "quelqu'un t'appelles dehors" et dès qu'elle a franchi la porte, tu fermes bien à double tour, tu éteins ton portable et tu te mets un petit porno pour te relaxer.

Et tu répètes le traitement avec elle again and again
Quand tu es dans l'ascenseur avec elle tu prends sa main et tu lui dis "is this a new ring? Never seen it before, tell me her story" et tu relâches sa main au bout de trois secondes et surtout tu lâches sa main très important.
Si tu commences à calculer et c'est ce que tu ne cesses de faire, un beau one itis, tu vas finir paralysé de peur au musée de cire.

Enfin pour finir une relation meurt toujours de feindre plutôt que d'avoir oser.

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 29.07.20
par osecours
Haha, merci pour ton message Syracuse. Elle est Turque, non-croyante et citadine ; je sais pas si le côté culturel joue vraiment, à vrai dire.
Alors, je te rassure, elle parle français !

"On dirait que comme tu as notifié tes intentions tu attends qu'elle passe à l'action. Or justement c'est toi qui doit passer à l'action." ah, tu fais bien de me le dire car je ne voyais pas ça spécialement de cet angle là. J'ai peu d'expérience dans la drague, je suis un semblant naïf sur la situation aha. Jusque là, tous mes potes m'ont dit de la jouer cool en attendant des signes de sa part, au risque de passer pour un gros relou. D'où ma position.

Pour résumé où j'en suis dans la situation : j'ai eu deux bonnes semaines de prise de distance après le fameux vent gênant. Je répondais plus ou moins à ses messages, mais n'allait pas chercher plus loin. De toute façon, pour moi, c'était mort. Loin de m'être braquer, j'avais besoin de me remettre en question pour entamer une amitié sincère avec cette personne. Peu à peu, on s'est remis à parler comme avant, mais j'ai toujours fais attention à paraître plus ou moins désintéressé, tout en continuant de distinguer un certain intérêt et une ambiguité de sa part. En tout cas, après plusieurs mois à tchatcher et un petit plus de recul - coro oblige - c'est vraiment mon ressentis. J'ai donc quand même bien fais attention à lui laisser des portes ouvertes. Aujourd'hui, elle est toujours en Turquie et compte revenir dans les semaines qui arrivent. On parle davantage et les émojis coeurs/bisous sont de plus en plus communs. D'ailleurs, au final, j'ai l'impression que la coro-situation - exceptionnelle - et que les conversations que l'on a eu pendant le confinement nous a rapproché.

Tout ça pour dire : je ne peux pour l'instant pas jouer la carte du contact physique. Truc qui m'effraie, d'ailleurs, j'ai beaucoup de mal avec ça et elle aussi (plutôt du type "no hugs", haha). Mais ok, c'est noté, tout comme la règle des 3s que je ne connaissais évidemment pas, haha

Encore merci pour vos réponses et bonne journée !

Edit : ah oui, et ravi d'être le fruit qui reste au soleil ; c'est bel et bien du coup que ce flirt n'est pas terminé haha
Edit 2 : nom de dieu ok je savais pas ce que c'était un one itis et ça pue, je suis en pleins dedans
Edit 3 : ah bah je suis un brun AFC aussi lol

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 30.07.20
par The_PoP
Si t’es pas à l’aise avec le contact physique ça va se ressentir, et ça la fera fuir.

Ce dont te parle Syracuse c’est pas de lui faire un câlin. C’est pas de la tripoter ou quoi. Ni de la mettre mal à l’aise. Simplement de petits contacts physiques. Ça communique sur le fait que tu es à l’aise avec elle, qu’elle ne t’effraie pas. Ne jamais sous estimer le contact peau à peau dans les interactions humaines.


Par contre le côté je fais de la séduction passive mode « pote » puis je balance une grosse déclaration mal calibrée faut bien se dire que c’est jamais passé je pense dans l’histoire de l’humanité.

J’exagère à peine.


Bref. Fais monter tranquillement la tension par sms. N’hésites pas à glisser quelques doubles sens, ou laisse un peu des phrases en suspens, histoire qu’elle se creuse un peu la tête sur ton intérêt ou non. Avis gaffe à la barrière de la langue. Trop subtil ça lui échappera, trop Bourrin c’est trop bourrin.


Dernier point : essaye d’être bien dans tes baskets. Qu’elle ai l’impression que t’es un peu confiant en toi, que t’es fun, que ta vie est cool et pas toute branlante.

Et si le contact physique t’effraie, fais toi quelques rencards tinder ou autre pour baisser la pression, t’habituer avec le fait que la séduction c’est normal et pas honteux, passer de bons moments, et apprendre un peu...

Amuse toi bien !

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 25.08.20
par osecours
Aller hop, je reviens après quelques temps. À vrai dire, j'ai beaucoup lu sur l'obsession amoureuse depuis l'ouverture de ce topic. Résultat, le constat est on ne peut plus clair : je suis en plein dedans. C'est étrange de m'en rendre compte après des mois d'incompréhension et de phase d'anxiété/déprime que je ne saisissais pas. Ou que je mettais sur le dos de "l'amour". Ces phases sont toujours présentes, mais j'ai l'impression de mieux les comprendre. Peut-être aussi de mieux les maîtriser.

Du coup, je me permets de faire un petit topo de ma situation après un mois. Peut-être parce qu'écrire me fait du bien, mais aussi parce que j'ai lu quelques récits de membres du forums et que j'ai l'impression d'avoir beaucoup appris. On ne sait donc jamais : peut-être que certaines personnes pourront tirer quelque chose de mon expérience. Et à vrai dire, je trouve qu'il y a un certain respect sur ce forum. Très appréciable.

On est donc le 25 Août, un peu plus d'un mois après ma première publication. On parle toujours environs tous les 2/3j. Des fois plus, des fois moins. J'avais décidé de continuer le game par message en attendant son retour pour - en suivant vos conseils - sexualiser tranquillement nos conversations. Tout ça s'avère finalement assez compliqué : nos conversations vont rarement dans ce sens. Et je suis plus du genre à faire rire. La seule fois où j'ai fais une petite tentative, c'était en lui parlant de mon futur tatouage à la cuisse. Madame me dit que ce sera une bonne manière de l'exhiber. Je lui réponds que je lui montrerais avec plaisir à son retour : elle me répond en rigolant que c'est un bon argument pour revenir. Un détail, donc. Mais je le retiens : ma pudicité fait que j'ose très rarement ce genre de clin d'oeil.

Comme vous l'avez compris : elle n'est toujours pas revenu en France. À vrai dire, je la soupçonne de revenir seulement à la rentrée (dans un peu moins d'un mois). J'aurai pensé qu'elle reviendrait avant et je comptais profiter de la bonne dynamique de conversation par message pour continuer sur des bails en tête à tête. En ce moment, ça s'épuise un peu : on parle moins et je recommence à me poser milles questions. Je mets un peu de distance tant les effets néfastes de l'OI se font ressentir. Mais j'ai peut-être aussi évolué à ce niveau là par rapport à la situation d'avant-confinement. Lorsque je sentais qu'elle se "désintéressait" (du moins, selon mes interprétations), j'avais tendance à être plus collant. Cette fois, c'est l'inverse : si je sens moins d'attraction de son côté, je prends de la distance. Pour y arriver, je ne cesse de me dire que moins d'échange vaut mieux que trop de conversations sans intérêt. Je crois qu'un peu de mystère c'est plus quali que trop d'affection. Et pis, je crois que les filles sentent rapidement quelqu'un dans une phase de dépendance affective.

Et voilà que je me suis remis sur Tinder pour diluer mes pensées obsessionnelles. D'ailleurs, chose que je n'avais pas précisé dans mon premier poste : juste après le confinement, il c'est passé des trucs pendant un week-end avec un date. On s'est bien amusé - c'était ma première fois, c'était cool - et ça m'a peut-être permis de prendre confiance en moi : physiquement (le corporel, c'est pas mon truc), mais aussi personnellement. Sentir qu'on plaît et avoir une fille qui prend les devants dans la démarche de séduction, c'est tout de suite plus facile.
Me voilà donc de retour sur l'application. J'aurai peut-être du le faire avant mais j'étais déjà assez content de mon date précédent. Pour l'instant, ça match pas mal mais je ne me prends pas la tête, on verra ce que ça donne.

M'enfin bon : 6 mois que je n'ai toujours pas revu cette fille à qui je tiens beaucoup (trop). J'ai toujours beaucoup de doutes sur ses intentions ; si tenter qu'elle en est. Elle m'a fait comprendre il y a peu que j'étais dorénavant son seul ami en France : ses potes restent en Turquie l'année prochaine. Dernièrement, elle a aussi commencé une conversation par "my dear friend". Si elle n'a pas d'intention sexuelle/romantique, elle me fait en tout cas bien comprendre qu'on est ami. Ce qui jusque là n'était pas vraiment un mystère après 10 mois de conversations et de flirts ratés. Mais disons que c'est verbaliser : je ne sais pas si c'est une manière de monter qu'elle tient à moi ou une manière de me dire de rester à ma place. Ou de la sur-interprétation de ma part.

Je pense tout de même rester sur ma ligne de départ : continuer à parler tranquillement, tenter de "sexualiser" quand il le faut, et voir à son retour ce que ça donne. Je me dis que mon expérience de Tinder post-confinement peut jouer sur le rapport que j'entretiens avec elle et le corporel. Mais difficile à dire, ça fait trop longtemps qu'on ne s'est pas vu, et mon OI est toujours là. Ceci dit, avec un peu de chance, elle va s'atténuer : je travaille à plein temps les 3 premières semaines de Septembre, avant ma rentrée. De quoi s'occuper l'esprit avant son retour. Parce que oui, faut croire que l'OI puise sa source dans l'ennui.

J'en viens donc à la fin de ce message. C'est marrant, de verbaliser tout ça sur un forum. Même pour moi, du coup, la situation me paraît un peu plus clair au fur et à mesure que j'écris.

Si vous en êtes là, c'est que vous avez tout lu. Du coup, si l'envie vous viens, n'hésitez pas à réagir !

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 25.08.20
par Focus
. Je fais durer, donc. C'était peut-être l'erreur,(...)
OUI. Le seul cas ou tu peux faire durer (= ne pas passer à l'action sans offenser la nana ou la désintéresser), que je connaisse, c'est quand tu as expliqué, plus ou moins subtilement, la raison pour laquelle tu n'avancerais pas et / ou que cette raison est évidente. Du genre, tu es en couple, marié etc et attaché à ta partenaire ou à cheval sur tes principes.

3/4 mois
:shock:

Je confirme que c’est toujours à toi d'initier le contact physique, comme de qualifier l'interaction, comme on dit: sexuelle ou amicale.

Elle peut aussi être attirée mais pas confortable, pas à l'aise vis à vis de tes réactions possibles, sans lisibilité sur toi etc

Sois clair. Suffisamment pour qu'elle n'aie pas de doute sur ce qu'elle t'inspire, mais sans aller jusqu'à la déclaration. Si tu la kiffes, touches là, serres là (en t'assurant qu'elle est consentante), regarde là avec malice, embrasse là sur le coin des lèvres en lui faisant la bise, sois physiquement proche d'elle,sexualise en gros et embrasse quand tu penses qu'il y a une fenêtre.

A court terme, cependant, je réduirais les contacts, pour me faire désirer.

Tien nous au courant, et bon courage!

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 25.08.20
par Allandrightnow
osecours a écrit :
25.08.20
Dernièrement, elle a aussi commencé une conversation par "my dear friend". Si elle n'a pas d'intention sexuelle/romantique, elle me fait en tout cas bien comprendre qu'on est ami. Ce qui jusque là n'était pas vraiment un mystère après 10 mois de conversations et de flirts ratés. Mais disons que c'est verbaliser : je ne sais pas si c'est une manière de monter qu'elle tient à moi ou une manière de me dire de rester à ma place. Ou de la sur-interprétation de ma part.
Tu te poses trop de questions, tout décortiquer n'a jamais mené à rien (c'est un beau symptôme d'OI par contre). Tu ne sais pas ce qu'il y a derrière ce my dear friend, et très probablement elle non plus ne le sait pas. Par contre, je ne vois pas en quoi ça serait une manière de te dire de "rester à ta place": en général, on est d'abord ami des filles avec lesquelles on finit par sortir.

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 25.08.20
par Onmyoji
Bon, que tu fasses des erreurs parce que tu es inexpérimenté, passe encore.
Mais que tu laisses pourrir un truc qui pourrait être bien parti parce que finalement,
elle est très tolérante vis à vis de tes erreurs.
Soit elle est très habituée à gérer les garçons un peu timide et sait qu'en se comportant comme ça, tu ne t'avanceras pas, soit l'idée ne lui déplairait pas pour peu que tu fasses le mec.

Qu'est ce qui me fait dire ça?
Le fait qu'elle reste quand même très taquine, qu'elle recherche ta compagnie, qu'elle vienne spontanément, malgré sa timidité, à moins que tu sois le centre de son univers français en dehors de la fac, c'est un bon signe d'intérêt.
Après, peut-être qu'elle est en confort auprès de toi et qu'elle ne veut pas perdre son seul repère...

Il y a aussi ses deux "crises". Elle s'attendait peut-être à ce que tu l'approches, elle était sans doute inexpérimentée et en stress comme toi, et elle a peut-être pris un coup de chaud avec la température...
Et toi, tu as pris ça pour l'inverse.
Tu n'es jamais revenu sur le sujet avec elle?

Pour le reste, ce n'est pas étonnant que ça s'essouffle.
Vous parlez de quoi, du quotidien?
Vous avez des débats, des échanges d'idées?
Tu sais, j'aurais vingt ans, je vivrais une crise pareille, j'aurais plein de questionnements, d'idées. J'en ai déjà pas mal à mon âge, et pourtant je suis naturellement plus blasé, ce qui est très peu probable pour vous.

C'est une superbe occasion de les partager, et de construire une complicité dessus.
La faire rire, c'est bien, mais ça ne te rend que divertissant.
Il faut qu'elle puisse être attirée par toi, et pour ça faut que tu la surprennes, qu'elle t'admire, qu'elle t'estime, qu'elle voit le mâle en toi (ouais, ça fait sans doute cliché à deux balles de la séduction, mais on peut se construire comme on veut, pour les femmes à l'heure actuelle, la virilité: pouvoir, habileté, adaptabilité, résilience, assertion, capacité à fournir du confort et du plaisir sous une forme physique, logistique, mentale ou sexuelle, ça reste un gros vecteur d'attraction).
Et il faut aussi qu'en plus de cette attraction, vous tissiez des liens: en savoir plus l'un sur l'autre, la personne profonde, le parcours, ce que vous aimez bien l'un chez l'autre.

Un bon moyen de faire ça et de s'éloigner du quotidien, c'est de se placer dans un jeu de rôles.
"T'imagines, depuis le temps qu'on se parle, c'est presque comme si l'on avait échoué sur une île déserte ensemble...". Et tu construis à partir de là.
D'abord, c'est drôle. Puis ça te permet de sexuer à plein de moments différents (quand tu ferais le chasseur pour elle, quand tu la porterais sur un pont naturel qu'elle aurait peur de franchir, quand tu ferais du feu et tu lui fournirais un abri, quand elle se ferait des vêtements en peau de bête et en feuille, quand elle se baignerait dans des sources aux eaux transparentes, quand elle bronzerait, quand ses cheveux deviendrait assez long pour atteindre ses fesses, etc). Puis ça te permet de projeter dans plein de situations, et de simuler l'idée d'un "foyer" et d'un couple (parce que quand tu es sur une île à deux, même si à la base tu n'aimes pas l'autre d'amour tu vas pas rester dans ton coin. Et au final, ça crée une sorte d'espace intime. C'est un peu instinctif, mais l'idée est là, et c'est souvent au moins stimulant).

Tu peux aussi imaginer qu'elle serait ta muse. En partant sur des idées comme "beaucoup d'artistes ont créé l'essentiel de leur oeuvre dans l'isolement, avec pour seul contact leurs modèles". Au passage, faut que tu la valides en lui disant pourquoi elle ferait une bonne muse, genre, pas que sur son physique qu'on imagine accort pour que tu sois tant obsédé par elle. Tu peux imaginer la situation à partir de laquelle tu créerais à ses côtés.

Si elle a rebondi sur ton tatouage, tu peux lui lâcher un "c'est pour bientôt", puis si elle te sort un "j'ai hâte de voir ça", tu lui dis "je suis timide, il faudra que tu me montres l'un des tiens en échange". Même si ça te fait plaisir, faut jouer avec elle, qu'elle le gagne, ça aura plus de valeur pour elle
Si elle n'en a pas, tu lui demandes qu'elle te montre une de ses particularités physiques que tu ne connais pas (sinon elle va te sortir un truc visible comme un oeil plus bas que l'autre), ça peut finir en marques de naissances ou grains de beauté spéciaux qu'elle te montrera pas forcément mais qu'elle te laissera imaginer dans des localisations intéressantes.
Ou alors tu la fais bosser pour ça, genre "fais moi un dessin de comment tu l'imagines", ou "si tu veux le voir, faudra me prendre pour modèle, j'ai envie d'avoir un dessin de moi par toi", ce genre de conneries.

Encore une fois, tu es timide. Mais la timidité, c'est essentiellement de la crainte.
Tu as fait le plus gros du boulot, tu as fait une déclaration, qui n'est pas une bonne approche, pourtant, elle ne s'est pas transformée en harpie, en femme invisible, et elle reste cool.
Donc tout ce que tu feras maintenant, ça te coûtera moins cher que de ne pas le faire et la laisser être séduite à la rentrée par un gars plus neuf, plus assertif, qui lui se posera pas de questions pour aller lui tirer les cheveux.
Donc, BOUGE TOI, s'il te plaît.

PS: "My dear friend", ça peut autant être "jamais de la vie" comme "prends moi toute". No stress

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 26.08.20
par osecours
Hey,

Merci à tous pour vos réponses. Ça me permet de prendre un peu de recul sur certaines questionnements qui peuvent frôler l'absurde.

Quand on parle, c'est surtout des clins d'oeils sur nos goûts communs artistiques ou des choses bien plus légères (memes, échanges d'idées, nos vies etc.).
Onmyoji a écrit :
25.08.20
Il y a aussi ses deux "crises". Elle s'attendait peut-être à ce que tu l'approches, elle était sans doute inexpérimentée et en stress comme toi, et elle a peut-être pris un coup de chaud avec la température...
Et toi, tu as pris ça pour l'inverse.
Tu n'es jamais revenu sur le sujet avec elle?
On a eu l'occasion d'en reparler une fois, par message pendant le confinement. J'ai écris et publier trois morceaux il y a quelques mois, clairement en rapport avec cette situation. Ce qu'elle a très bien compris.
Elle est venu me dire qu'elle s'excusait d'avoir ignorer la situation. Elle était désolée de n'avoir rien dit au moment de ma déclaration du malaise. Je l'ai joué cool, en disant que ce n'était pas grave et qu'elle avait été plutôt clair. Elle a enchainé sur le fait qu'elle avait beaucoup aimé les morceaux. Comme quoi, la muse n'est pas qu'une métaphore. À vrai dire, je n'avais pas vraiment prévu cette interaction. J'ai été assez surpris qu'elle m'en parle.
D'ailleurs, si ça vous intéresse, je peux vous envoyer les morceaux en mp, haha.
Onmyoji a écrit :
25.08.20
Ou alors tu la fais bosser pour ça, genre "fais moi un dessin de comment tu l'imagines", ou "si tu veux le voir, faudra me prendre pour modèle, j'ai envie d'avoir un dessin de moi par toi", ce genre de conneries.
Aha, à vrai dire elle m'a demandé de lui faire un dessin quand on a parlé du tatouage. Je crois qu'elle voulait que je la tatoue. Folie parce que je ne sais pas dessiner.

Je vais essayé tout ça. Encore merci pour vos retours, c'est trop chouette.

Edit : je viens d'apprendre qu'elle rentre dans une semaine ; olala.

Re: Fille indécise ? situation délicate

Posté : 26.08.20
par Focus
Tu sais ce qu'il te reste à faire :wink:

Je suis preneur de tes morceaux en MP stp.