Le fameux "je préfère qu'on reste ami"

Note : 7

le 13.09.2020 par bratpojar

5 réponses / Dernière par Focus le 16.09.2020, 12h40

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Bonjour à tous,

"Je préfère qu’on reste amis". Certes je ne suis pas le meilleur des séducteurs mais j'ai lu pas mal sur la séduction et je sens bien les signes d'intérêt en général. Au temps je suis ok de me faire rejeter, c'est la vie, mais c'est surtout de ne pas l'avoir vu venir qui me frustre. Mais voilà j'aimerais donc avoir votre avis pour savoir ce que j'aurais pu mieux faire ou si c’est simplement à mettre sur le compte d’un intérêt moindre ou de ne pas avoir sexualiser assez ?

Petit contexte : j'ai 31 ans, chef d'équipe en IT. Elle, 25, très jolie rousse arrivée dans cette nouvelle ville peu avant le confinement. Elle travaille dans un institut politique.

On s'est rencontré dans un bar en juin via un ami en commun puis je l'avais revu 2 semaines après, toujours avec des amis. Le courant passe bien, beaucoup de jeux de regard. Je prends ses coordonnées. Je savais qu'elle partait quelques jours plus tard pour de longues vacances (2 mois) mais je l'ai quand même invitée spontanément à se joindre à moi dans un parc où j'étais avec des amis mais qui allaient partir. Elle est venue mais ca ne s'est pas passé tout à fait passé comme prévu et on ne s'est pas retrouvé tous les 2 mais mais qu'importe, j'allais pas tenter quelque chose avant son départ en vacances. Mon amie me confirme qu'elle paraît intéressée.

On reste en contact par message pendant ses vacances, quelques messages par semaine et elle me prévient spontanément de son retour fin août.

Cette fois on prend un verre en terrasse. On discute de tout et de rien, on ne voit pas le temps passer, on "connecte" bien car on a pas mal d’expériences en commun. On est resté presque 3h, probablement trop long mais bon … Quelques petits contacts de part et d’autre. Elle m'envoie un message le soir "It was nice seeing you again".

La semaine après je l'ai invitée à boire un verre dans un bar de jazz pour une jam session mardi dernier. Elle ne peut pas car elle doit trouver un cadeau pour sa soeur dont c'est l'anniversaire le lendemain. Ca me semble être une excuse de merde mais comme elle fait une contre-proposition je me dis que c’est pas grave. On se retrouve finalement pour un « fika » (café version suédoise car elle vient de là-bas) ce dimanche après-midi. C’est elle qui a proposé (elle avait aussi proposé un autre jour pour le jazz mais je n’étais pas dispo). Tout se passe bien, on se rapproche, elle initie même le contact, elle a le regard qui pétille, on se taquine, tous les signaux sont au vert … On va se promener dans le parc à côté et je finis par l’embrasser. On continue à discuter pendant le chemin du retour vers mon vélo et au moment de se séparer je me prends l’uppercut.

Quelques hypothèses :
- Après le confinement + nouvelle ville, sa priorité est davantage de se créer un cercle social et de trouver sa routine et ses activités, de se laisser les portes ouvertes (le mot liberté est revenu plusieurs fois)
- J’ai surestimé son véritable intérêt et je servais surtout à la faire sortir
- Sexué et sexualiser n’est en général pas mon point fort et j’ai toujours l’impression d’avoir pu en faire plus.
- J’étais stressé (par ce rendez-vous et d’autres raisons extérieures) et ca faisait quelques temps que je n’avais pas flirté avec une fille mais j’ai pas senti de malaise de sa part donc je ne pense pas avoir été maladroit

Qu'en pensez-vous ?

Merci d’avance
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Détends toi le 14.09.20, 02h19 par Onmyoji

Ça pourrait être un peu des deux premiers.
Pour le reste si ça avait été un problème elle t'aurait repoussé avant, à moins que tu l'aies surprise.
Que sais-tu de sa vie avant?
Elle a peut-être quitté son pays et laissé un mec là-bas avec une promesse floue de se retrouver à laquelle elle veut essayer de croire. Ou eu une rupture douloureuse à cause de ce départ. On peut faire des dizaines de suppositions.
Mais dans tous les cas dis-toi d'abord ce que tu veux vraiment: te le tenir pour dit ou essayer malgré tout de la séduire en changeant son point de vue sur toi?
Dans le premier cas comprendre ne t'aidera pas forcément à ne pas faire la même erreur, car tu ne la ferais pas de la même manière avec une autre fille.
Dans le second, concentre toi plutôt sur ce que tu as à apporter et ce qu'elle peut t'apporter vraiment. Parce que pour l'instant elle est juste jeune et mignonne et probablement pas sotte, et avec des points communs avec toi niveau expériences, c'est pas mal c'est vrai, mais faudrait encore que vous ayez des envies communes et des valeurs et une vision de la vie similaires pour arriver à quelque chose.

Elle t'a peut-être senti trop parti pour du long terme.
Après elle t'aime bien, elle garde contact en vacances, te montre de la disponibilité, reste avec toi en solo, te fais des contre-propositions quand elle n'est pas libre pour en plus t'emmener dans son univers...
Ton malaise et ta fébrilité lui ont peut-être fait sentir une charge émotionnelle pour toi, quand elle profitait d'un truc plus instantané.

Je sais pas si depuis elle t'a écrit mais tu pourrais essayer le "hello, pour hier, on a profité de l'instant, je suis content d'avoir partagé ça avec toi, c'était bien comme ça et c'est ce qui doit en rester. En tous cas c'est ce que je crois. Bonne journée et à bientôt".
En gros tu prends les devants (ça évite qu'elle se creuse la tête des heures pour te faire un mot qui vise à éviter un truc douloureux pour toi, ça ne ferait qu'aller à ton encontre, ça montre que tu n'es pas aigri et que si tu es silencieux ce sera pas pour ça - cela dit dit, je te conseille de l'être en t'occupant sans l'inviter, même dans votre cercle. Si elle l'apprend et te demande pourquoi, dis lui simplement qu'après ce moment tu t'es dit que tu allais la laisser respirer et pas lui mettre la pression, même si pour toi c'est tranquille. Et si tu sors pas avec tes potes, pousse de la fonte, lis, médite, prends soin de toi avec les trucs que tu aimes), tu recadres votre baiser comme une impulsion du moment et un désir mutuel, et surtout comme un truc qui n'était pas un graal pour toi mais qui est pas un truc insignifiant non plus histoire qu'elle se sente pas utilisée. Puis tu axes positif, pas de "pas de malaise" parce que c'est la phrase typique quand il y en a un. Le "c'est ce que je crois" ne demande pas sa validation, mais ça devrait l'inciter subtilement à te dire ce qu'elle elle ressent. Puis tu laisses la porte ouverte, mais comme je te dis tu attends qu'elle revienne. Si pendant un mois ou deux tu n'as pas de news c'est réglé, mais garde la quand même dans ton cercle.

Si elle revient d'elle-même rapidement, ne lui resaute pas dessus direct, sauf si elle est vraiment open. Fais durer le plaisir et monter le désir, pour éviter qu'elle ait un regret
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Merci ! :) le 14.09.20, 21h58 par bratpojar
  • [0] Intéressant le 15.09.20, 23h44 par Verto
Ceci n'est pas une citation inspirante

Pas mieux. Tout est dit.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 14.09.20, 12h58 par Onmyoji
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Hello Onmyoji et merci pour ta longue réponse. Je pense que tes hypothèses sont bonnes, l'idée d'un bagage émotionnel ou bien une trop grande charge émotionnelle. C'est vrai que moi je suis bien posé et j'achète mon appart alors que pour l'instant elle voit max 2 ans devant elle avec son nouveau boulot.

La prochaine étape va être de voir si elle était sincère quant à son amitié et son "envie de mieux me connaître". Je pense que oui et ca se sent que c'est une fille bien mais maintenant la balle est dans son camp. Je déménage ce week-end (elle m'a d'ailleurs proposé son aide) donc elle aura des opportunités de revenir demander des nouvelles.

J'ai envoyé un message du même genre que tu as suggéré et on a échangé 2-3 messages. Elle a réinsisté sur le fait de rester ami. Sinon pas de malaise.

Elle n'est pas vraiment dans mon cercle proche donc ca va être dur de jouer sur la jalousie. Qui plus est, le quartier où on sort habituellement le jeudi soir et où on avait une chance de se recroiser, ca ne va plus être possible car elle va commencer des cours de français. Bref, il faudra probablement que je l'invite explicitement à une fête, probablement dans quelques semaines quand l'occasion se présentera. Ca me va d'être ami avec elle, le courant passe bien et elle pourra toujours me servir à rencontrer d'autres filles. Et qui sait, après quelques mois de rapprochements, il se passera peut-être quelque chose. Si je ne deviens pas jaloux entre temps :lol:

Souvent, quand je rencontre des filles dans ce genre de contexte (connaissances d'amis ou d'autres connaissances), j'hésite quant au moment à passer de la rencontre informelle avec des amis au date plus classique (ou même s'il faut alterner). En général dès que j'ai des signes d'intérêt clairs j'embraye pour justement ne pas finir en friendzone mais je me demande si plutôt je ne devrais pas simplement me rapprocher et m'arranger pour me retrouver seul avec la fille, sans passer par la case date avant le premier baiser. J'avoue que j'ai hésité après le premier date à l'inviter à une soirée chez moi. Qu'en pensez-vous ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 16.09.20, 02h04 par Onmyoji

bratpojar a écrit :
14.09.20
La prochaine étape va être de voir si elle était sincère quant à son amitié et son "envie de mieux me connaître".
Bien vu
ca se sent que c'est une fille bien
Ne sens pas, le feeling c'est un habillage qu'on donne à l'image des gens, elle a une aura positive pour toi, donc ton jugement est faussé, mesure ça aux actes, pas à tes impressions
mais maintenant la balle est dans son camp. Je déménage ce week-end (elle m'a d'ailleurs proposé son aide) donc elle aura des opportunités de revenir demander des nouvelles.
Pour l'aide, pourquoi tu n'as pas dit oui? ça donne la possibilité de passer du temps, donc de faire de la connexion, de partager des anecdotes marrantes car c'est un contexte qui s'y prête quand tu es au milieu de la partie matérielle de ta vie, puis de figurativement "construire un foyer" avec elle.
Et c'est peut-être "imaginaire", mais les images peuvent être puissantes. Si elle est avec toi et qu'elle est dans la position de "la femme du foyer", suivant son bagage, ça peut la prédisposer à du positif. Je compte pas les couples d'amis formés dans des déménagements (mais soit c'est ça, soit c'est la bière, c'est plausible aussi;)).
J'ai envoyé un message du même genre que tu as suggéré et on a échangé 2-3 messages. Elle a réinsisté sur le fait de rester ami. Sinon pas de malaise.
Son insistance peut-être en ta défaveur comme un moyen de se convaincre elle-même (si par exemple, elle est attirée par toi, mais avec un mec au pays). Mais dans le doute, un "non", c'est non, donc là, tu vas devoir l'attirer sans faire trop de gestes vers elle pour ne pas la faire fuir.
Elle n'est pas vraiment dans mon cercle proche donc ca va être dur de jouer sur la jalousie.
Je l'ai déjà dit ailleurs ce soir, mais dans tous les cas ne joue pas à ça.
C'est un outil à sélectionner des psychopathes et des connasses, tu veux des femmes saines, pas des barjots qui te saouleront. Ou des meufs avec un QI de bulot que tu peux manipuler comme ça, et d'une relation avec ce genre de jeux de pouvoirs malsains -parce que même s'il n'y a que toi qui le sais et que ça marche, au bout d'un moment tu la mépriseras pour ça, ou pire, tu abuseras de ta capacité à la manipuler.
Construis des trucs sains pour toi, t'as pas envie de te rabaisser pour choper des meufs, et encore moins des connes.
Qui plus est, le quartier où on sort habituellement le jeudi soir et où on avait une chance de se recroiser, ca ne va plus être possible car elle va commencer des cours de français.
Ces cours ont une réalité? Ou c'est un moyen de mettre de la distance?
Remplace ça par une invitation à un "test grandeur nature" pour la taquiner?
Même quartier, un autre soir. Ses cours ils durent pas jusqu'à minuit, aussi, elle peut certainement passer après, ou te retrouver dans un autre quartier proche de son cours (auquel elle pourrait rencontrer d'autres gars, tarde pas à faire ce que tu dois faire).

Bref, il faudra probablement que je l'invite explicitement à une fête
probablement dans quelques semaines quand l'occasion se présentera.
Alors fais ton job et propose, puisque tu la veux.

Ca me va d'être ami avec elle, le courant passe bien et elle pourra toujours me servir à rencontrer d'autres filles. Et qui sait, après quelques mois de rapprochements, il se passera peut-être quelque chose.
NON.
Si tu acceptes d'être ami avec elle, sois-le sincèrement. Si tu veux être ami avec elle en espérant sortir de la FZ, tu vas te faire du mal et ça a 0.0000001% de chance d'arriver.
Et ça ne t'élèvera pas, et ça va te bloquer en attendant dans ta vie relationnelle, parce que tu seras à espérer après cette nana.

Si je ne deviens pas jaloux entre temps :lol:
ça c'est de la dérision, mais c'est aussi un symptôme, parce que tu penses bien que toi pendant ce temps, tu n'auras pas les moyens de t'attirer sa jalousie (ce qui serait de toute manière mauvais)

Souvent, quand je rencontre des filles dans ce genre de contexte (connaissances d'amis ou d'autres connaissances), j'hésite quant au moment à passer de la rencontre informelle avec des amis au date plus classique (ou même s'il faut alterner). En général dès que j'ai des signes d'intérêt clairs j'embraye pour justement ne pas finir en friendzone mais je me demande si plutôt je ne devrais pas simplement me rapprocher et m'arranger pour me retrouver seul avec la fille, sans passer par la case date avant le premier baiser. J'avoue que j'ai hésité après le premier date à l'inviter à une soirée chez moi. Qu'en pensez-vous ?
Il y a pas une réponse taille unique. Des fois tu peux l'isoler dans la soirée où tu la rencontres, des fois tu dates, des fois tu refais une soirée en groupe et ça se passe dans la "foule"...
C'est pas trop la question, faut faire ce avec quoi vous êtes tous deux à l'aise.
Le problème c'est plus d'attendre des signes d'intérêts, que les filles vont rarement distiller en groupe sous la pression sociale (pas passer pour acquises, des trainées etc -c'est pas moi qui les qualifie comme ça, précision-), et qu'on est pas souvent doués pour lire.
Donc soit tu crées la situation qui la force à te valider/inviter ou rejeter, pour savoir qu'elle a ouvert la porte, soit tu avances quoi qu'il arrive et tu vois si elle achète ou pas. Sans être bourrin, ça peut-être subtil, mais son sourire et son envie de rester ça vaut tous les passages de mains dans les cheveux et autres trucs plus ou moins ambigus du monde.
Ceci n'est pas une citation inspirante

Tout a fait.

Un plaisir de te lire Onmyoji: densité, clairvoyance et rectitude.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 16.09.20, 13h33 par Onmyoji
  • [+1] 100% d'accord le 16.09.20, 13h56 par BirdonTheWire
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Répondre