Page 1 sur 1

« Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 19.11.20
par Citadin
Bonjour à tous,

Merci au staff pour votre travail.

Je « profite » de l’anonymat pour aborder un sujet qu’il m’est impossible d’aborder avec mes amis. Voilà : je suis conscient d’avoir un physique pouvant être considéré comme avantageux par certaines (et certains).

Beaucoup de femmes se plaignent à juste titre d’être constamment harcelées par des queutards souhaitant uniquement coucher avec elles et n’ayant que faire de leur personnalité. Eh bien moi je suis constamment sollicité par des allumeuses souhaitant uniquement flatter leur ego et n’ayant que faire de ma personnalité (mais sans coucher :( ).

Je suis désolé d’éventuellement susciter la colère d’un lecteur qui considérera cela comme un problème de riche. En général, les gens beaux sont supposés heureux par les autres. C’est faux, j’ai eu de colossaux problèmes personnels que j’ai depuis réglés et que je ne souhaite pas détailler ici.

Sur 4 rapprochements tentés cette année, les 4 femmes (20 à 40 ans, moi 37) ont explosé en plein vol : comportement arrogant dès le moindre geste de ma part interprété comme un pas en avant. Cela m’a tout de même valu la haine de l’entourage masculin persuadé que j’avais réussi là où ils avaient échoué...

Mes questions seraient donc : comment mieux gérer la jalousie masculine, comment mieux repérer les femmes sincères dans leur démarche et mieux les rassurer sur moi.

Merci de m’avoir lu.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 19.11.20
par The_PoP
En gros si je comprends bien, il te semble être séduisant, mais tu ne sais pas séduire ?

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 19.11.20
par Citadin
Merci pour ta réponse.

Disons que je cherche à m’améliorer et qu’à mon âge le qualitatif l’emporte sur le quantitatif.

Je n’ai pas voulu être trop long sur mon 1er post. S’il te faut plus de précisions, dis-le moi.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 19.11.20
par Onmyoji
Apparemment il est attirant et les filles réagissent en accord avec cela mais dès qu'il s'intéresse à elles, elles le traitent comme un "beta" (désolé pour le qualificatif; ça simplifie).
C'est ça?
Si oui, déjà tu dois sans doute changer des choses dans ta manière de séduire.
Pour échapper à la jalousie des gens il faut rentrer dans le rang et ne pas être différent. Ce n'est pas ce que je te conseille. Trouve toi un entourage qui n'a pas cette petitesse d'esprit. Un jaloux t'écrasera quand il se sentira supérieur. Ou profitera de tes déprimes pour t'enfoncer.

Enfin il n'y a pas de "femmes sincères dans leur démarche". Elles le seront à partir du moment où tu les intéresseras. Là elles prennent ce qu'il y a à prendre parce que très peu sont franches et osent mettre un vent, et beaucoup ne voient pas de mal à se faire du bien parce que personne ne te force à leur faire du bien et leur donner ton temps, ton attention gratuitement.
C'est aussi valable pour les gens en général et ça inclut aussi la délicate notion de respect.

Donc j'ai envie de ressortir une vieille phrase: deviens le prix. Sois "dur à avoir", plus impassible, fais les bosser. Amene les dans ton univers seulement si elles le mérite. Évite les compliments qu'elles ne méritent pas. Et surtout considère que le sexe et la compatibilité physique c'est la base, pas un aboutissement. Elles se préservent souvent en supposant que leur cul est leur bien le plus précieux à "donner" (alors qu'elles donnent rien du tout et qu'elles en profitent aussi beaucoup). Mais l'important c'est leur esprit. C'est ça qui a de la valeur. Mais y a rien de plus similaire à un cul qu'un autre, même s'ils sont pas aussi beaux. Donc faut pas perdre la tête pour ça, et punir les attitudes de princesse ou s'éloigner.
Tu veux pas de nanas débiles comme ça. Qu'elles aient 20 ou 40 ans.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 19.11.20
par Citadin
Salut Onmyoji

Merci pour ta réponse.

« dès qu'il s'intéresse à elles, elles le traitent comme un "beta" »

Exact. Donc vent immédiat de ma part, poli, implicite mais définitif (erreur?).

« Si oui, déjà tu dois sans doute changer des choses dans ta manière de séduire. »

Quoi par exemple stp ?

« Trouve toi un entourage qui n'a pas cette petitesse d'esprit. »

Fait pour le cadre perso. Comment mieux gérer dans le cadre pro et en sortie où l’on côtoie du monde additionnel aux amis stp ?

« Enfin il n'y a pas de "femmes sincères dans leur démarche". Elles le seront à partir du moment où tu les intéresseras »

Hors intérêt purement narcissique/rivalité avec les autres femmes tu veux dire ? Très pertinent en tout cas, je vais méditer là-dessus, merci.

« Là elles prennent ce qu'il y a à prendre parce que très peu sont franches et osent mettre un vent, »

En fait c’est moi qui leur ai collé un vent. C’est du moins comme ça que je l’ai vécu et elles aussi d’après leurs expressions faciales de grande détresse. Elles ne l’avaient pas vu venir vu que ce sont des canons. Bon c’est pas joli joli mais j’admets que ça m’a fait rire (intérieurement hein).

Tout le reste de ton post : entièrement d’accord et déjà appliqué. J’ai simplement l’impression que l’attitude Alpha attire certes mais que bien peu sont prêtes à assumer une relation de ce type.
Des 4 femmes dont je parlais, seule celle de 40 ans a réussi à aller jusqu’au rencard, et n’y a pas assuré. Les 3 autres ont renoncé dès qu’elles ont constaté que je refusais de (re)devenir un bêta pour leurs beaux yeux.

Voilà, n’hésitez pas à me dire où je me plante, ce que je peux améliorer et encore désolé pour ce qui pourrait être interprété comme un manque de modestie.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 19.11.20
par The_PoP
Ben il faudrait peut être que tu détailles ces 4 cas non ?

N'y a-t-il pas un moment justement où tu sors du "flirt" ?
Est-ce que tu ne mets pas trop d'enjeux en mode "c'est moi qui doit contrôler/décider/me laisser séduire" ? Ne refuses-tu pas tout simplement le jeux de la séduction ou la prise de risque ?

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 20.11.20
par FK
Beaucoup de femmes se plaignent à juste titre d’être constamment harcelées par des queutards souhaitant uniquement coucher avec elles et n’ayant que faire de leur personnalité. Eh bien moi je suis constamment sollicité par des allumeuses souhaitant uniquement flatter leur ego et n’ayant que faire de ma personnalité (mais sans coucher :( ).
D'une manière générale, tout l'enjeu (pour tout le monde), c'est de réussir à rencontrer des personnes qui savent ce qu'elles veulent, qui l'assument, et qui se comportent bien vis à vis des autres. C'est devenu, plus que le simple fait de plaire, le véritable enjeu des rencontres selon moi.

Les femmes qui se plaignent des queutards : ce sont des humains qui parlent, va savoir dans quel but : pour se plaindre, pour attirer l'attention, pour se valoriser, peu importe. Tu peux choisir d'écouter ces personne et d'y prêter attention, d'y chercher du sens; moi perso je préfère traiter ça comme du bruit parasite, et écarter ces personnes de mon paysage. Les gens équilibrés ne se plaignent pas de ces choses là à voix haute, et comprennent que tout ça est complexe, et naviguent en conséquence sans se plaindre, signe de maturité.

Les mecs qui se plaignent de ne pas trouver de nanas sérieuses ou bien intentionnées, pas vénales etc (ce qui semble être ton cas du coup ?) : pour moi c'est un problème de ciblage, de casting; et possiblement, d'environnement. Si tu vis dans un bled où tout le monde a une mentalité étroite et jugeante, où tout le monde se mêle de tout et est resté sur une mentalité de type lycée (rumeurs, ragots, réputation), tu ne pourras pas échapper à ces dynamiques.

Beaucoup de gens sont restés petits dans leur tête. Ils fonctionnent encore avec le logiciel (merdique) de leurs années lycée. Les réseaux sociaux et les nouveaux modèles de la télé réalité n'ont rien arrangé.

Le game, c'est de rencontrer des femmes qui, comme toi je présume, ont su grandir et surmonter cela.

Clairement, que tu sois homme ou femme, il y a toute une partie du pool des prétendant(e)s qui est bonne à jeter d'office si tu te respectes un tant soi peut et que tu refuses de te frotter à des gens qui ne savent pas ce qu'ils veulent et qui ne sauront pas se comporter correctement. Chose que très peu de gens font : pas de casting du tout, on prend tout ce qui se présente, et après on est malheureux dans une relation pourrie.

Ta chance, c'est que tu as bien remarqué le problème, là où plein de gens ne le suspectent même pas. Ca veut dire que tu vas pouvoir être conscient de ça dans tes rencontres. Mets tes filtres, et filtre. Tu es un chercheur d'or, ni plus ni moins. Beaucoup de caillasse, pas beaucoup d'or, mais si tu cherches bien, tu finiras par trouver.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 20.11.20
par Citadin
Bonjour FK

Merci pour ton implication dans la réponse. Rien ne me choque dans ce que tu dis, beaucoup de gens sont en effet malheureux en couple.

Pour le ciblage, oui c’est l’éternelle question de l’arbitrage entre attraction physique pure et fiabilité réelle ou supposée.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 20.11.20
par Citadin
Bonjour The Pop

Cas 1 et 2 : serveuses de 20 et 22 ans travaillant dans 2 bars distincts où je suis habitué (erreur évidente de casting comme dit FK mais j’avais envie de rigoler et puis sait-on jamais). Je suis certain de leur attirance envers moi : regards insistants avec pupilles dilatées, gestuelle sensuelle, espionnage de mes conversations avec les autres clients et de mon téléphone, crazy eyes dès qu’une autre femme s’approche de moi etc.
Game over après que l’une ait smacké un gay devant moi pour me rendre jaloux et que l’autre ait volontairement ignoré des messages fun et légers.
Au fait, j’ai failli me battre avec des clients jaloux de voir « l’emprise » que j’avais sur elles ...

Cas 3 : ostéopathe de 27 ans. Elle me mate littéralement quand je me déshabille, mâchoire entre ouverte, pupilles dilatées et respiration saccadée. Je m’en fous car je suis habitué et ça ne signifie pas qu’elle soit solo, équilibrée et prête à rencontrer quelqu’un. Elle se vend bien lors des conversations. Elle va jusqu’à m’offrir la 3ème séance, je me dis qu’elle insiste ... je lui fais livrer un petit cadeau en retour, zéro remerciement : Game over.

Cas 4 : vendeuse de 40 ans abordée en terrasse de café suite à invitation implicite de sa part (gestuelle sans équivoque). Conversation cool d’une vingtaine de min, je prends son num et fous le camp. Resto 3 jours après : elle se lâche complètement et arrive même à me dire qu’elle a plein de problèmes et qu’elle se fait toujours sauter par ses ex :lol . Merci mais Game over.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 21.11.20
par Onmyoji
Citadin a écrit :
19.11.20
« dès qu'il s'intéresse à elles, elles le traitent comme un "beta" »
Exact. Donc vent immédiat de ma part, poli, implicite mais définitif (erreur?).
Tu sais, la manière de te traiter c'est un peu un test.
Mettre un vent immédiat c'est montrer que tu es susceptible et affecté. Faire comme si (sauf en cas de vrai manque de respect intolérable), et la taquiner en retour, ça peut la rendre encore plus dingue.
Si tu dis à ta serveuse après qu'elle ait embrassé le mec "ça donne envie" en la mettant en boîte comme si c'était le mec qui était plus désirable qu'elle, y a des chances qu'elle se fasse un nœud au cerveau et que son intérêt augmente (et au pire tu lui montres que tu la prends pas au sérieux).
Puis il y a des tonnes de choses pour lesquelles fait pas se formaliser. Surtout quand elles sont jeunes, elles sont plus éduquées souvent, donc les manières, pour des filles sollicitées, ça coule pas de source.
C'est pas forcément de la méchanceté.
« Si oui, déjà tu dois sans doute changer des choses dans ta manière de séduire. »
Quoi par exemple stp ?
Je pense que de tout ce que tu décris ça manque de lien. Et la tension n'est que celle due à ton attractivité naturelle. Crée de la familiarité, mais aussi une tension en soufflant un peu le chaud et le froid, en étant tour à tour séducteur et sympa/ amical.
Ainsi quand tu démontres un intérêt, ça me sort pas de nulle part et ça ne casse pas tout en donnant l'impression que tu es acquis.
« Trouve toi un entourage qui n'a pas cette petitesse d'esprit. »
Fait pour le cadre perso. Comment mieux gérer dans le cadre pro et en sortie où l’on côtoie du monde additionnel aux amis stp ?
Dans le milieu pro tu auras toujours des cons. FK l'a très bien dit: certains en sont encore aux années lycées. Ils classent les gens en nerds, gens populaires, marginaux, autorités...
Si tu n'es pas dans leur team tu es souvent vu comme à abattre ou comme une utilité.
Mais tant que tu fais ton job, tu n'es pas obligé d'être ami avec eux. Et même en étant sympathique, tu seras bien inspiré de garder ton jardin secret. L'ami d'aujourd'hui devient facilement l'ennemi de demain. C'est difficile de voir quand quelqu'un est vraiment passé de relation professionnelle à ami réel, mais c'est à mon avis long et à ne pas tenter de précipiter.
Quant aux gens nouveaux, je dis pas qu'il faille se fermer, tu peux souvent apprécier des gens avec des valeurs différentes, faut juste savoir que s'ils rentrent dans une catégorie plus proche, ça peut causer ou pas des conflits, ça dépend beaucoup de la manière que tu as d'aborder ces différences, et de l'accord implicite que tu arrives à créer. C'est de la construction.

« Enfin il n'y a pas de "femmes sincères dans leur démarche". Elles le seront à partir du moment où tu les intéresseras »
Hors intérêt purement narcissique/rivalité avec les autres femmes tu veux dire ? Très pertinent en tout cas, je vais méditer là-dessus, merci.
Je veux dire que si tu leur plais vraiment et pas juste pour du fun de quelque sorte que ce soit, là elles sont souvent plus sincères.

« Là elles prennent ce qu'il y a à prendre parce que très peu sont franches et osent mettre un vent, »
En fait c’est moi qui leur ai collé un vent. C’est du moins comme ça que je l’ai vécu et elles aussi d’après leurs expressions faciales de grande détresse. Elles ne l’avaient pas vu venir vu que ce sont des canons. Bon c’est pas joli joli mais j’admets que ça m’a fait rire (intérieurement hein).
Oui et non. Plusieurs ne te répondent pas, une se déverse sur toi, et une embrasse un gars. Vent ou pas, ça ne démontre pas une envie folle de leur part, malgré ce que tu décris. Je ne sais pas, j'ai l'impression que tu lis beaucoup de signes, peut-être parce que tu les cherches beaucoup.
Pour moi les seuls signes d'intérêt qui vaillent c'est quand elles font quelque chose qui leur coûte parce que c'est pas habituel:
Elle programme la date, elle se pimpe plus que d'habitude, elle t'invite, elle sort de son programme pour toi en devant s'en justifier (et pas parce qu'être avec toi lui donne accès à autre chose de cool que toi), elle t'aborde, elle te fait un cadeau...
La gestuelle c'est très variable en fonction des nanas et certaines en jouent. Les serveuses ou vendeuses par exemple.
Tout le reste de ton post : entièrement d’accord et déjà appliqué. J’ai simplement l’impression que l’attitude Alpha attire certes mais que bien peu sont prêtes à assumer une relation de ce type.
Des 4 femmes dont je parlais, seule celle de 40 ans a réussi à aller jusqu’au rencard, et n’y a pas assuré. Les 3 autres ont renoncé dès qu’elles ont constaté que je refusais de (re)devenir un bêta pour leurs beaux yeux.

Voilà, n’hésitez pas à me dire où je me plante, ce que je peux améliorer et encore désolé pour ce qui pourrait être interprété comme un manque de modestie.
Je sais, encore une fois. Je pense que c'est un désintérêt qui se veut bilatéral, au bout d'un moment, genre vous vous trouvez pas. C'est même pas une question de bêta ou pas.
Je pense que plutôt que d'être joueur a posteriori en messages en te basant sur les signes d'intérêt que tu perçois, tu devrais vraiment les inviter à jouer avec toi, en mode "on est curieux apparemment, si on faisait un strip poker pour voir" (figurativement ou pas;)) passé la démonstration d'attention de leur part. Crée un peu de lien à nouveau, juste pour montrer aussi que tu n'es pas intéressé que par leur intérêt et leur attitude ouverte (parce qu'elles savent qu'elles sont très différentes quand un mec leur plaît donc si c'est vraiment le cas, elles peuvent essayer de contrebalancer ça en étant parfois plus challengeantes).
Après si elles perdent vraiment la tête avec toi, tu peux les taquiner gentiment là dessus comme si tu n'étais pas habitué. Genre "je sais pas que je suis beau". Les nanas aiment pas les gars arrogants avec leur beauté (ça les met en défaut souvent et elles n'aiment pas ça, la dissonance cognitive. Alors que la majorité des mecs a aucun problème à se dire qu'une meuf peut être bonne mais conne, et ça cassera pas leur désir car il passe surtout par le physique).

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 21.11.20
par The_PoP
D'accord avec Onmyoji, méfies toi de ton interprétation des "signes". A mon avis tu arrêtes de "jouer/flirter" trop tôt.
Après bon y a des nanas avec qui ça le fait tout simplement pas comme la vendeuse, rien de grave. Elle est pas pour toi.

Mais quand tu essayes à 37 piges de dater une nana dans la vingtaine, clairement il va falloir jouer. Même si tu es beau comme un dieu en fait.

La séduction est un jeu, pas un rapport de force ou tu dois soumettre l'autre à te courir après.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 21.11.20
par Citadin
Merci pour vos retours.

Bon les serveuses c’était avant tout pour le sport hein. Et les cas 1 à 3 sont résumés mais se sont déroulés en fait sur plusieurs sessions. Si je comprends bien, je dois créer plus de lien, jouer plus longtemps et moins me baser sur les signes d’attraction pure. Merci pour vos conseils, sincèrement.

« Tu sais, la manière de te traiter c'est un peu un test.
Mettre un vent immédiat c'est montrer que tu es susceptible et affecté. »

T’inquiètes, le vent à simplement consisté à rigoler en faisant comprendre que je n’étais pas dupe de la manœuvre. Sauf erreur, le fait que la femme le prenne affreusement mal dénote un mauvais état d’esprit de sa part. Comme tu l’as dit, je veux pas de nanas débiles comme ça, surtout s’il faut en plus se battre avec des piliers de comptoir :P

« Pour moi les seuls signes d'intérêt qui vaillent c'est quand elles font quelque chose qui leur coûte parce que c'est pas habituel : Elle programme la date, elle se pimpe plus que d'habitude, elle t'invite,

Je suis d’accord mais me permets juste de dire que cela dépend de la cible. Je caricature mais le gars qui attend d’être invité par Cara Delevigne ou Jennifer Lawrence (ou celles qui se prennent pour elles) peut toujours attendre.

« La gestuelle c'est très variable en fonction des nanas et certaines en jouent. Les serveuses ou vendeuses par exemple. « 

Surtout quand il n’y pas de témoin. L’ostéopathe, bien à l’abri dans son cabinet, s’est mise à 4 pattes et s’est claqué les fesses devant moi. Puis elle s’est mise sur le dos et s’est touchée près du vagin, très heureuse de voir mon début d’érection. Faut vraiment rien surinterprêter, en effet...

« Je pense que c'est un désintérêt qui se veut bilatéral,« 

Oui, je suis sans doute tombé dans une sorte de bataille d’egos avec ces femmes où plus personne ne veut entreprendre une action qu’il perçoit comme déshonorante. « un rapport de force ou tu dois soumettre l'autre à te courir après » comme dit The Pop.
C’est pour ça que je souhaite m’améliorer dans le repérage des femmes « sincères dans la démarche » et mieux les rassurer. Donc, si j’ai bien compris, c’est moi qui dois d’abord mieux les rassurer pour qu’elles deviennent sincères dans la démarche, et pas l’inverse.

Encore merci pour votre temps les gars. Un avis féminin, même féroce, serait aussi le bienvenu.

Et encore désolé de sembler me la raconter mais en vrai cette situation me fatigue et, comme l’a dit FK, parler de ce genre de choses IRL ne se fait pas.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 21.11.20
par Onmyoji
En même temps vu la mentalité de Delevigne et Lawrence, tu n'as pas envie de femmes comme ça dans ta vie. D'autant qu'il y a pas de quoi se retourner dans la rue, si tu enlèves l'effet Hollywood.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 21.11.20
par Citadin
C’était juste un exemple caricatural tiré de mes goûts personnels du moment en matière de beauté féminine. Cela dit, la mentalité doit effectivement être atroce.

Je n’ai pas formellement réagi à la fin de ton avant-dernier post mais j’ai trouvé ça très intéressant (montrer aussi que tu n'es pas intéressé que par leur intérêt, la dissonance cognitive etc.). Merci encore.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 22.11.20
par Alex_B
Hey,

Puisque tu souhaitais un avis féminin et que je passais par là, je te le donne.

Pour commencer, je me demande si tu es vraiment dans une démarche de relations sincères. Par moment, ce n'est pas clair. J'ai l'impression que tu préfères te faire mousser et jouir de l'effet que tu produis sur les filles que tu croises.

Ensuite, si tu espères qu'une fille sera suffisamment piquée de toi pour te poursuivre sans être distraite à un moment donné par autre chose, tu risques d'être déçu.

Je pense que l'intérêt des filles en général pour un homme est de courte durée ou tout du moins d'une durée moins longue que ce dont peut être capable un homme.

Je ne crois pas qu'elles se fichent de toi, comme tu le crois. Je pense qu'elles ont été sincères lorsqu'elles ont exprimé leur intérêt pour toi mais que leur désintérêt ( peut-être que passager) était aussi sincère. Ce qui est vexant j'imagine.

Il faudrait que tu manifestes ton intérêt pour une fille plus clairement si tu es vraiment intéressé et que tu restes moins passif/attentif.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 22.11.20
par Citadin
Bonjour Alex B

Merci d’avoir pris le temps de répondre.

« Pour commencer, je me demande si tu es vraiment dans une démarche de relations sincères. Par moment, ce n'est pas clair. »

Il est probable que les femmes précitées se soient posé la même question (comme moi sur elles d’ailleurs). Surtout compte tenu de tous les clichés qui peuvent entourer un homme célibataire de mon âge. Aurais-tu la gentillesse de préciser ce qui te fait douter, que je puisse corriger ça stp ?

« J'ai l'impression que tu aimes quand même te faire flatter et continuer à aimer "faire de l'effet" sur les filles que tu croises. « 

Oui. Comme tout le monde (hommes et femmes confondus). Cela fait juste de moi un humain, pas meilleur, pas pire que les autres.

« Ensuite, si tu espères qu'une fille sera suffisamment piquée de toi pour te poursuivre sans être distraite à un moment donné par autre chose, tu risques d'être déçu. « 

Non je n’espère quand même pas ça lol. Par contre, c’est réciproque. Je peux me tromper mais j’ai justement l’impression que c’est cela qui a vexé les cas 1 à 3. Ce que j’ai considéré, peut-être à tort, comme de l’orgueil mal placé.

« Je pense que l'intérêt des filles en général pour un homme est de courte durée ou tout du moins d'une durée moins longue que ce dont est capable un homme. « 

Alors là je dois vraiment être à côté de la plaque car j’ai l’impression que c’est tout le contraire (sauf cas d’orgueil mal placé comme dit plus haut et auquel les hommes n’échappent pas bien entendu). Pourrais-tu développer stp ?

« Je ne crois pas qu'elles se fichent de toi, comme tu le crois. Je pense qu'elles ont été sincères lorsqu'elles ont exprimé leur intérêt pour toi mais que leur désintérêt ( peut-être que passager) était aussi sincère. Ce qui est vexant j'imagine. « 

Je l’ai bien pris. Ces femmes ne me doivent rien, et réciproquement.

« Il faudrait que tu manifestes ton intérêt pour une fille plus clairement si tu es vraiment intéressé et que tu restes moins passif/attentif. »

J’ai proposé à la 1ère de se voir en dehors de son taf (j’avais oublié de le préciser, et c’était bien avant qu’elle smacke le gay). J’ai pris l’initiative d’envoyer quelques messages à la 2ème. La 3ème n’a pas réagi à mon cadeau et je suis allé au restau avec la 4e. Je ne vois pas vraiment ce que je peux faire pour manifester plus clairement mon intérêt lol.

Plus jeune, j’aurais pris leur réaction pour des râteaux. C’est en revoyant les cas 1 à 3 et en constatant la persistance de leur intérêt et leur désarroi face à la baisse du mien que j’ai abouti à la conclusion qu’elles se sentaient « crampées ».

Voilà, ce n’est que mon interprétation des faits. N’hésite pas à me dire où je pourrais me tromper.

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 23.11.20
par Alex_B
Re "Citadin", désolée pour le temps de réponse (t'inquiètes, je ne cherchais pas à te mettre un vent ahah ;))
« Pour commencer, je me demande si tu es vraiment dans une démarche de relations sincères. Par moment, ce n'est pas clair. »

Il est probable que les femmes précitées se soient posé la même question (comme moi sur elles d’ailleurs). Surtout compte tenu de tous les clichés qui peuvent entourer un homme célibataire de mon âge. Aurais-tu la gentillesse de préciser ce qui te fait douter, que je puisse corriger ça stp ?
Alors c'est difficile à démontrer de façon précise, ce qui me le fait penser, c'est ta manière de t'exprimer, les mots que tu emploies.

A part ça, je trouve que tu as une manière un peu particulière d'aborder tes rdv. On dirait que tu leur fais passer un entretien d'embauche. Par exemple :
Des 4 femmes dont je parlais, seule celle de 40 ans a réussi à aller jusqu’au rencard, et n’y a pas assuré.
Là typiquement, tu te considères comme un trophée.

Enfin, il y a peut-être quelque chose à revoir dans ton apparence, ton look. Tu donnes peut-être trop l'image d'un homme superficiel avec lequel on peut se permettre de jouer ou de faire n'importe quoi (désolée, j'essaie de comprendre l'attitude des serveuses vis-à-vis de toi).

Re: « Allumeuses » VS « queutards »

Posté : 23.11.20
par Citadin
Salut «Alex B »
Alex_B a écrit :
23.11.20
désolée pour le temps de réponse (t'inquiètes, je ne cherchais pas à te mettre un vent ahah ;))
Je ne suis pas dupe de la manœuvre lol 😝. Blague à part, merci pour ton temps.
Alex_B a écrit :
23.11.20
A part ça, je trouve que tu as une manière un peu particulière d'aborder tes rdv. On dirait que tu leur fais passer un entretien d'embauche. Par exemple :
Des 4 femmes dont je parlais, seule celle de 40 ans a réussi à aller jusqu’au rencard, et n’y a pas assuré.
Là typiquement, tu te considères comme un trophée.
Oui, à la relecture, je comprends que cela puisse donner cette impression. Elles doivent ressentir une sorte de pression désagréable, doublée du fait que je leur plaise au moins physiquement, c’est bien ça ?
Alex_B a écrit :
23.11.20
Enfin, il y a peut-être quelque chose à revoir dans ton apparence, ton look. Tu donnes peut-être trop l'image d'un homme superficiel avec lequel on peut se permettre de jouer ou de faire n'importe quoi (désolée, j'essaie de comprendre l'attitude des serveuses vis-à-vis de toi).
Ça je ne pense pas. Au contraire, au fil du temps leur attitude a été de plus en plus attentive (mais discrètement) et intimidée envers moi. Surtout après les « vents bilatéraux ». A la fin, elles n’osaient même plus parler avec d’autres clients devant moi, de peur de dire une connerie...