Assumer ses envies/Pudeur masculine

Note : 6

le 16.12.2020 par Shadow2

11 réponses / Dernière par Shadow2 le 23.12.2020, 13h35

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Bon alors, je vais publier ici parce que j'arrive pas à publier sur le forum des filles (si quelqu'un peut m'expliquer comment on fait, ça serait pas mal).

J'explique :

Globalement, j'ai toujours eu du mal à assumer mes envies (sexuelles, mais pas que). J'ai toujours l'impression que c'est pas bien, qu'on doit se tenir, que j'ai pas le droit et que je suis différente, ce genre de trucs.

Je pense que c'est les quelques aventures que j'ai eu avec des jeunes hommes qui m'ont un peu freinée, puisqu'ils étaient du genre à essayer de me "forcer" un peu, du genre je disais non et ils touchaient quand même mon corps, et je me prenais au jeu. Sauf qu'au bout d'un moment, j'étais plutôt passionnée, du genre taquine et joueuse avec eux et j'assumais un peu plus.

Mais ils étaient pas passionnés : ils me faisaient pas de câlins, se limitaient à me toucher un peu, mon dernier ex me critiquait un peu sur mon corps et se contentait juste de me faire l'amour, en me faisant souvent jouir avec ses doigts ou sa langue.
Mais ça aurait tellement pu être mieux. Je lui disais ce que j'aimais, mais il s'en foutait un peu et j'étais pas satisfaite à 100%. J'ai l'impression qu'il pensait que c'était "sale", "pas correct" et qu'une femme ne devrait pas avoir plus envie qu'un gars.

Sauf que j'ai l'impression que c'est la plupart des gars. Que beaucoup de gars ont "peur" d'assumer leurs envies, de "blesser" la fille. Et qu'ils pensent qu'une femme doit être pure, ne pas avoir envie de sexe (du moins, pas plus qu'eux), que le corps féminin est sale et qu'ils pensent qu'à leur plaisir. Et que la fille est quasiment une poupée gonflable pour leur donner du plaisir.

Qu'ils vont exciter à fond la fille en sextos ou en caresses, mais qu'au final, au lit, c'est juste moyen voire assez nul. Ou alors qu'ils vont dire qu'ils ont envie de la fille, mais au final, ils veulent juste un coup rapide parce que ça leur manque (si je puis dire).

J'ajoute que j'ai souvent du mal à assumer mes envies sexuelles, mais globalement j'arrive à faire comprendre au gars ce que je veux et à me prendre au jeu au bout d'un moment.

C'est comme mon pote avec qui j'ai fait les préliminaires. Il a pas mal insisté au départ, il m'a donné envie, on s'envoyait des sextos (il m'excitait à fond), m'avait dit qu'il était ok pour une relation de sexfriends... On a à peu près les mêmes envies, les mêmes trucs qui nous attirent, etc.
Au départ, c'était un gros non pour moi. Après je me suis dit qu'il fallait bien profiter.

Au final, c'était assez nul. Y a pas eu d'échanges, j'avais plutôt l'impression de faire des efforts mais lui, pas tant que ça. Et pourtant, par sextos, il me décrit des trucs assez excitants.

Maintenant, j'ai des questions :

- Comment on fait pour assumer nos envies ? Pour se dire que c'est juste normal, et ne plus avoir peur, voire coucher avec des personnes qui nous plaisent vraiment ?

- Pourquoi les gars sont prudes comme ça ? Pourquoi insister comme ça, envoyer des sextos bien crus et bien excitants si au final, rien de vraiment bien se passe ? Pourquoi me rejeter quand j'arrive mieux à assumer mes envies ?

Bref, si j'ai d'autres questions, je les poserai dans le topic.

Merci pour votre aide !

Comment on fait pour assumer nos envies ? Pour se dire que c'est juste normal, et ne plus avoir peur, voire coucher avec des personnes qui nous plaisent vraiment ?
Quelles sont tes envies exactement ? Des pratiques spécifiques ? Des fantasmes ? Un mec plus câlin ? Ou plus sauvage ? Ou plus de diversité ? Je pense qu'il va falloir être plus précise si tu veux qu'on puisse t'aider...

Sinon je te rejoins sur l'idée que le "niveau" (des mecs, mais aussi de beaucoup de meufs) est relativement bas en terme de sexualité et d'ouverture d'esprit. Je suis effaré à chaque fois qu'une femme me considère comme un super coup alors que je me contente de ce qui me parait le minimum syndical (en gros être dans une idée de partage et de passer un bon moment sans se prendre la tête). De façon générale, j'ai l'impression que pas mal de mecs cherchent juste la quantité, peut-être pour se rassurer sur leur pouvoir de séduction, sans vraiment chercher à "s'améliorer" ou à être curieux sur le plus long terme.

- Comment on fait pour assumer nos envies ? Pour se dire que c'est juste normal, et ne plus avoir peur, voire coucher avec des personnes qui nous plaisent vraiment ?
C'est un long travail, parfois le travail de toute une vie que de s'assumer et oser vivre pleinement. Plein de gens n'y parviennent (ni ne l'essaient) même vraiment.
Pourquoi les gars sont prudes comme ça ? Pourquoi insister comme ça, envoyer des sextos bien crus et bien excitants si au final, rien de vraiment bien se passe ? Pourquoi me rejeter quand j'arrive mieux à assumer mes envies ?
Parce qu'on est poussés par la société et les autres à faire les kékés, mais une fois tout nus, on se retrouve face à nous-mêmes et face à l'autre, et là y'a plus d'esbrouffe possible, c'est le retour à la réalité, avec les doutes, le manque d'expérience, la vulnérabilité, les insécurités, et souvent, la médiocrité / l'égoisme aussi.

Les masques tombent en même temps que les caleçons.

Plein de gens / mecs / meufs sont juste médiocres, et pas dans la recherche de partage / de co-construction et d'altruisme. Quand tu tombes sur quelqu'un qui dépasse de la mêlée, tu vois tout de suite la différence, et je parle pas que sexuellement.

En tout cas, te bride surtout pas pour te conformer à ce que tu penses ou sens être les attentes des autres. Vis ta vie. C'est ton corps, ta jeunesse, fais toi plaisir sans te mettre en danger ni faire de mal, et laisse les tristes et les cons se faire chier les uns les autres. Leur opinion, leurs limitent ne regardent qu'eux, ne les absorbe pas.

Après, y'a le facteur géographique et socioculturel qui joue à fond. Plein d'endroits sont hyper fermés, jugeants, moralisateurs. A l'inverse, y'a des endroits où les gens sont tolérants, bienveillants, encourageants et acceptants, et où il est facile d'être soi-même. C'est le cas de Vancouver (où je vis) par exemple. Le jour et la nuit comparé à la France. Si tu es coincée quelque part où, globalement, les gens sont cons : rends toi service, offre toi une vie plus agréable en quittant l'égout. T'es pas obligée de rester coincée dans les mêmes 100km² toute ta vie comme font beaucoup de gens.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] A lire le 17.12.20, 09h13 par The_PoP
  • [+1] Ca va mieux en le disant le 19.12.20, 15h58 par Citadin

J'avoue que tu juges beaucoup mais on ne sait pas sur quoi.
Peut-être que ton problème c'est de choisir, ou simplement de trouver quelqu'un vraiment synchrone avec toi.
Tu dis que ton wannabe sexfriend avait le même genre d'envies et puis en fait non.
Que tu faisais des efforts. Faudrait savoir, vous aviez les mêmes envies ou tu te forçais?

Après si tu n'assumes pas des choses, faut peut-être faire la part entre le fantasme qui fait du bien à l'esprit et son exécution qui lui fait du mal. Ce n'est pas forcément seulement une question de chaînes. Certaines choses ne sont pas en réalité faites pour nous. C'est comme avoir envie de faire un tour en super sport et de se rendre compte qu'on oscille entre la trouille et la gerbe, et ce même si on essaie de changer sa vision du danger ou de se concentrer sur la route. Alors penser "ce n'est pas fait pour moi"; c'est souvent une croyance limitante mais si à l'usage tu te rends compte que quelque chose ne te va pas, ça ne te va pas, c'est tout.
Après tu as sans doute aussi peur d'être autant jugée par tes partenaires que tu ne les juges. Forcément quand on applique un traitement acide autour de soi, on s'attend à ce que les gens ne soient pas cléments.

Tu penses vraiment qu'ils sont prudes, ou est ce que tes demandes sont en réalité trop spéciales pour la moyenne? Du genre "frappe moi fort" (et je parle pas d'une levrette claquée, plutôt de vouloir se prendre des grosses tartes dans la gueule), "mords moi jusqu'au sang"; "pisse moi dessus", etc.
S'ils hésitent à "tire moi les cheveux" tu as raison.
Pour d'autres choses comme la sodomie ou t'étrangler ou te faire des faciales, ce sera pas forcément un problème pour beaucoup de gars mais peut-être que tu tombes sur la petite portion qui trouve ça crade ou dangereux ou contre leur religion.

Bref, tes formulations m'intriguent. Après je pense que tu te rends juste compte que certains gars sans forcément être égoïstes comme tu le penses, on évite du mal à compartimenter certains trucs. C'est comme le fait d'assumer. C'est un long travail, on part pas tous égaux en fonction de notre éducation, on a pas les mêmes expériences et la même marge de progression. Perso même si dans le fond je trouverais ça débile pour moi, un mec qui veut pas se faire sucer parce qu'il veut pas "embrasser sa bite" ou "souiller la bouche qui embrasse ses gosses"; ben c'est son droit. Tant que ça gêne pas ses partenaires c'est OK.
Dis toi que toi tu rêves sans doute de te faire déglinguer plus "salement" ou plus fort, alors que pour des tas de nanas elles souhaitent juste un truc pépère où elles font ni trop d'efforts ni de trucs trop "sales". Et beaucoup de mecs ont fini par l'accepter. Tu as répondu à un autre post où le gars s'emmerdait sévèrement avec son ex, et il acceptait sa vie sexuelle de merde par amour pour ne pas la bousculer dans ses limitations. Donc tout le monde est obligé de naviguer dans des eaux où les repères et envies changent tout le temps. Trouve toi juste un milieu te permettant d'avoir plus de gars sur la même longueur d'onde.
Tu es étudiante? C'est quoi ta tranche d'âge?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] En plein dans le mille le 17.12.20, 21h32 par Allandrightnow
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Jalapeno :

ça serait plutôt quelque chose de passionné, style me tirer les cheveux ou me mettre des fessées, ce genre de trucs.

Après j'ai l'impression que pas mal de gars ont dans la tête qu'il faut pas passer par des pervers, que c'est "sale", etc (ce que je peux comprendre, puisque techniquement, on mélange nos fluides, on goûte au corps de l'autre, etc), que c'est pas "bien".

Ou alors que les gars sont dans les deux extrêmes, soit t'as le gars hyper gentil qui sait pas trop mettre des limites et un peu dépendant affectif, soit le gars qui va te "forcer" et avec qui t'es pas trop à l'aise.

FK :

Oui, c'est long et difficile. Je travaille dessus. Concrètement, je me dis souvent que c'est normal d'avoir des envies, je suis humaine. Et que du moment que la personne et moi on est d'accord, il y a pas de problème. Peut-être le fait que j'ai découvert la sexualité un peu tard et que ma relation avec mon ex était toxique et qu'il en faisait le strict minimum (et encore, c'était même moins que ça). + tout le sexisme de la société, les autres qui sont rarement bienveillants, etc
Mais bon, j'imagine que les hommes ont ces problèmes aussi, vu qu'un gars qui arrive pas à séduire c'est mal vu. Tout le monde, en fait !

D'un côté c'est rassurant, dans le sens que c'est plus facile d'accepter mes erreurs et mes imperfections si les autres en ont aussi.

J'ai l'impression que c'est aussi la société qui est malade. Il y a beaucoup de personnes toxiques tout court, de jalousie, ce genre de trucs. Du coup, c'est pas facile pour tout le monde.
Très vrai qu'on le remarque, on est trop habitués à ce qui est toxique.

C'est ce que je vais essayer de faire, suivre mes envies.
Après je pense à un truc : c'est le fait que j'ai souvent peur de perdre le contrôle de moi-même, du coup j'ai "peur" de profiter à fond. Je vais profiter, mais toujours avec modération (oui, je m'analyse beaucoup pour comprendre où sont les blessures, les blocages, etc, du coup j'ai beaucoup changé par rapport à quelques années).

Oui, je pense que je partirai dès que je pourrai, de toute façon ma région me saoule un peu !

Onmyoji :

Un peu les deux, dans le sens qu'à la base il me plaisait pas du tout (l'idée de coucher avec lui me laissait assez indifférente), après on se taquinait pas mal, du coup c'est là que j'ai eu envie. Mais c'est purement physique, dans le sens que mentalement, c'est quelqu'un que j'aime bien, mais plus comme un ami.

Donc déjà ça peut être ça qui "bloque" un peu. Aussi le fait que je suis rarement attirée par un gars et que les gars à qui je plais ont rien à voir avec moi (en ce qui concerne le milieu social, la mentalité, les goûts...). Peut-être aussi le fait que j'évite l'attachement, vu que j'ai eu quasi que des expériences négatives dans ma vie dans mes relations sociales. Mais je me soigne. En ce moment, ça va beaucoup mieux et j'ai compris beaucoup de choses :-)
(D'ailleurs il me semble bien que c'est grâce à ce site... :mrgreen: )

Non globalement y a certains trucs dont je me rends compte que j'aime vraiment... Après l'avoir fait, je suis pas dégoûtée par exemple.
Après c'est vrai que j'ai l'habitude de me "forcer" un peu, parce que ça "doit" être comme ça pour moi, genre à tel âge, tu dois avoir ceci ou cela (des amis, par ex). Ce qui est un peu stupide. Mais je me rends compte qu'il y a pas de règles comme ça, et que je me fais du mal pour rien.
Et faut dire que je me suis toujours sentie forcée à faire les choses dans ma vie, que j'avais pas le choix.

Bah si tu veux, de base, j'ai du mal à assumer aimer certains trucs (et là, c'est clairement la société, puisque je vois pas certaines pratiques - que j'aime bien - comme dégradantes alors que la société, oui), donc je pense que j'ai déjà du mal à dire clairement ce que je veux, et t'as le fait que je réfléchis trop.
Après, peur d'être jugée, c'est vrai qu'il y a peut-être un peu de ça, mais pas tant que ça.
Genre j'arrive à peu près à demander ou à dire que j'aime un truc, mais c'est vrai qu'on m'a souvent dit que j'étais "bizarre" par ex..

Nope, c'est plutôt des "tire-moi les cheveux"/"mets-moi des fessées"/lèches-moi" ^^
Donc plutôt des trucs normaux et excitants.
Après peut-être que vu que j'assume moyen de base, j'attire des gars qui assument pas non plus.
Ou alors je choisis vraiment mal les gars, vu que quand j'essayais de me faire des amis tout court, j'acceptais le premier venu et je choisissais pas vraiment avec qui je voulais traîner. Là c'est un peu pareil (parce qu'à mon âge, on est censés profiter). Donc déjà, la manière d'aborder les relations sociales était pas bonne du tout (mais depuis que je suis sortie de cet environnement toxique que j'avais autour de moi, j'apprends énormément de trucs basiques, je me sens comme une adolescente qui découvre le monde :D ) !

Non, sinon, d'autres pratiques m'attirent pas, donc pas de soucis là-dessus ^^

Ah ? Bah c'est vrai que mon pote avait été trompé par son ex, donc j'imagine que ça doit pas être simple de faire un truc bien IRL, parce qu'il a peut-être l'impression de se faire avoir ou que je le mérite pas.
Je me sens quand même beaucoup mieux dans ma vie en général, ça commence à pas mal changer, et j'assume un peu plus, mais pas assez à mon goût (y avait un moment où je me demandais carrément pourquoi la sexualité existait), même si y a certains trucs qui m'ont aidée.

Et j'ai enchaîné les relations toxiques et le harcèlement scolaire, du coup je savais pas comment une relation se faisait, et pas mal d'autres trucs. Et du coup y a un manque de confiance en les autres de manière générale, mais je travaille à aller vers les autres. Heureusement, j'ai beaucoup appris.

Oui voilà, chacun fait avec ce qu'il a, ses insécurités, ses blocages, ses blessures, etc.
J'irai jamais forcer un gars à faire un truc s'il a pas envie.

Sinon oui, j'ai 25 ans et je suis en fin d'études :)

Ton récit est assez déstructuré, parfois contradictoire. Mais tes ressentis me semblent globalement « normaux » si c’est ça qui te turlupine.

Tu découvres simplement que « les hommes » et « le sexe » sont différents de l’idée que tu t’en faisais.
Shadow2 a écrit :
18.12.20
Après j'ai l'impression que pas mal de gars ont dans la tête qu'il faut pas passer par des pervers, que c'est "sale", etc

En effet. De même que la plupart des femmes ne veulent pas passer pour des salopes. Tu sembles choisir des partenaires éduqués, c’est une bonne chose.

D’expérience perso, les nanas déjantées au pieu sont déjantées tout court. Mais tirer les cheveux ou claquer les fesses ne sont pas excessifs. Après, chacun sa jauge.

Donc j’ai envie de te dire que c’est juste une question de communication avec ton partenaire. Cette communication peut être non verbale. Au lieu d’attendre qu’il devine ce que tu veux, prend sa main droite pendant l’acte et met-la dans tes cheveux, prend sa main gauche et claque toi toi-même les fesses avec ;)

Onmyoji a écrit :
17.12.20
Pour d'autres choses comme la sodomie ou t'étrangler ou te faire des faciales, ce sera pas forcément un problème pour beaucoup de gars
:shock: :shock: Ah oui, quand même

Alex_B a écrit :
19.12.20
Onmyoji a écrit :
17.12.20
Pour d'autres choses comme la sodomie ou t'étrangler ou te faire des faciales, ce sera pas forcément un problème pour beaucoup de gars
:shock: :shock: Ah oui, quand même
Qu'est ce qui te choque là dedans? Comme disait ironiquement un spécialiste en la matière, "l'amour ça n'est pas sale, sauf quand c'est bien fait".
Je cherchais des choses qui pourraient être considérées comme choquantes ou dégradantes par une partie de la population, ou qui ne sont pas appréciées de tous en tout cas. Cela dit, dans les bonnes circonstances, et si c'est l'envie de deux partenaires, ça peut être kiffant.
L'étranglement il y a aussi un effet physiologique appréciable, qui fait planer, mais c'est aussi dangereux et c'est aussi pour ça que pour certaines c'est excitant. Le regard des autres peut aussi être un catalyseur, de se dire qu'on se permet un truc peu admis et considéré comme mal vu. Parce que ça peut faire partie du trip de se permettre une transgression ou de se faire dégrader (ce qui est aussi une transgression en soi).
J'ai plus de respect pour une femme qui se fait plaisir comme ça que pour une pseudo prude qui va avoir une sexualité frustrante juste parce qu'elle croit que l'avis des autres compte vraiment. Pareil avec une femme plus "vanille", tant qu'elle se fait plaisir.

Mais mon point était que si des mecs sont prudes (et au passage pour Citadin, l'être c'est pas forcément être "éduqué", c'est probablement souvent de l'hypocrisie si la seule chose qui les retient de le faire, c'est la peur d'être mal vus, parce que dans le cas contraire, ils n'auraient aucun scrupule et ne seraient sans doute pas si respectueux), d'autres ne le sont pas forcément, tant que ça s'accorde à leur partenaire.
Et pour du tirage de cheveux, de la fessée ou de la lécher, c'est vraiment encore plus basique, ça n'a rien de dégradant et ça n'a rien qui peut bloquer un mec pour une raison type "j'aime pas parce que c'est sale ou dégradant" (sauf pour les cunnis, mais s'il en est là vaut mieux pas qu'il trouve quelqu'un pour se reproduire).

Donc je pense que tes envies sont très normales, qu'il faut juste trouver des partenaires un peu plus mûrs et un peu moins féminisés.
Tu as 25 ans, "c'est normal de profiter", ça veut juste dire que tu dois faire ce que tu as envie, voir beaucoup de mecs ou pas, et si tu veux mon avis, la seule chose importante c'est une relation de qualité, même si c'est juste sexuelle, parce que des relations décevantes ça te fera juste te poser des questions à la con qui n'ont pas lieu d'être. En l'occurrence tu es parfaitement normale, et c'est presque ennuyeux de savoir que les mecs de ton âge sont si ridicules.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Salut Onmyoji,
Onmyoji a écrit :
19.12.20
Mais mon point était que si des mecs sont prudes (et au passage pour Citadin, l'être c'est pas forcément être "éduqué", c'est probablement souvent de l'hypocrisie si la seule chose qui les retient de le faire, c'est la peur d'être mal vus, parce que dans le cas contraire, ils n'auraient aucun scrupule et ne seraient sans doute pas si respectueux)

Je disais cela par rapport au contexte et aux expériences de l’autrice ( apparemment jeune étudiante). Mais je suis d’accord avec toi : le « respect » ou la « bienséance » cachent le plus souvent la peur d’assumer ses envies (avec quelqu’un de consentant hein).

J’ai simplement eu l’impression qu’il n’était pas clair pour Shadow2 que ce genre d’inhibitions touchait aussi les hommes, particulièrement jeunes et dans les milieux dits « éduqués ». Donc que ce qu’elle constatait n’était pas de sa faute.

Citadin :

Moui, y a pas mal de contradictions en moi.
Après c'est frustrant parce que mon pote était le premier à parler de sexe, à avoir envie, à me taquiner à fond, etc. Dommage.

Éduqués, mouais. C'est déjà pas le même milieu social. Faudra que je règle ce problème de fréquentations aussi.

Haha personnellement, je suis plutôt calme IRL et j'aborde pas le sujet du sexe très facilement. Et ça peut vite me gêner de savoir ce qu'a déjà fait une personne ou pas, ou qu'elles sachent ce que j'ai fait ou ce que j'aime ou pas (tout simplement parce que c'est la vie privée des gens - et la mienne -, et ça me/les regarde pas).
Plutôt calme et un peu froide IRL et plus passionnée au lit. Enfin, c'est compliqué à décrire, je me trouve assez ouverte aux autres aussi.

Wep, c'est ce que je ferai ! Ou alors chercher des personnes plus en phase avec moi :').

Onmyoji :

Je pense que tous les gars sont différents, oui.

Après, j'ai l'impression que les femmes sont encore vues comme des personnes qui doivent être "pures", genre obéir à l'homme, ne pas avoir autant envie que lui, qui peut pas avoir raison tout court, qu'il faut pas "salir", etc
Enfin je dis ça mais je pense être plutôt switch, même si j'ai pas (encore ?) beaucoup d'expérience.

Ouais quand j'y pense, mon ami a été éduqué par sa mère, vu que son père est décédé quand il était jeune.
Mon ex était en conflit avec sa mère aussi.
Mais ça ira, j'ai pris l'habitude de mieux connaître les personnes avant une relation, que ça soit amical ou amoureux (ou sexuel).

Les relations de qualité c'est ce que je cherche, mais c'est pas facile à trouver.

Merci pour vos réponses, du coup ! :)

Alex_B :

Est-ce que tu sais comment on peut publier dans la section réservée aux femmes, s'il te plaît ? 😊

Est-ce que tu sais comment on peut publier dans la section réservée aux femmes, s'il te plaît ?
Je t'ai ajouté (ça se fait manuellement). Normalement tu peux y poster maintenant ? Tiens moi au courant

J'ai ajouté Alex_B aussi.
Si d'autres (femmes) veulent que je les y ajoute, dites le moi en MP.

FK :

C'est bon, je peux effectivement y accéder. Merci beaucoup ! :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] De rien ! ;-) le 27.12.20, 01h02 par FK

Répondre