Comment faire pour se lancer?

Note : 10

le 03.08.2021 par Jmbd

22 réponses / Dernière par olivier le 06.08.2021, 23h29

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Salut à tous, je reviens aujourd'hui même de vacances et lors du retour en avion pour le retour en France, j'ai plus ou moins flashé sur une fille. Elle voyageait seule. Je n'ai ni osé l'aborder quand je l'ai vu à l'aéroport au départ ni à l'arrivée quand elle attendait ses bagages en soute. Pourtant, elle était seule, la situation était idéale. Je m'en veux de ne pas y avoir été d'autant plus qu'elle habite visiblement dans ma ville... Je me suis posé trop de questions notamment est ce qu'elle a quelqu'un qui l'attend juste à la sortie de l'aéroport... Ces questions m'ont parasité et je suis resté bloqué. D'autant plus que quand je suis sorti de cette salle, je l'ai regardé une dernière fois et je l'ai surprise à me regarder. Peut être que ça ne voulait rien dire, je ne le saurais jamais. Pourtant j'ai déjà abordé dans la rue par le passé mais là je n'ai pas réussi à trouver le courage malgré la très forte attirance.

Donc comment faire pour aborder sans avoir peur de la réaction de la fille et avec quelle phrase aurais je pu l'aborder dans cette situation ? (rien ne me venait vraiment..).

Merci :wink:

le no fap aide beaucoup:) dit comment tu as poster ta discussion? moi je cherche des compagnons d'armes pour aller chasser en bretagne

Faut que t'arrêtes de te prendre la tête et arriver à être naturel. Ça se pratique.

Mets toi devant un miroir et/ou filmes toi. Dis tout ce qui te passe par la tête en t'imaginant être devant une femme que t'as envie d'aborder. Recommences et pratiques tous les jours au moins cinq minutes par jour. Au bout de quelques semaines tu verras des résultats sur ta posture qui deviendra plus naturelle et t'auras pas ce blocage au niveau des paroles.

En général c'est un truc hyper simple du genre:

"Salut, tu as attiré mon œil, j'aime beaucoup ton style..."

Puis présentations si elle est réceptive.

Rebondir sur des sujets en commun ou des observations.

Demander si elle veut aller boire un verre pour apprendre à faire connaissance si elle est toujours réceptive.

Échanger les nums. Continuer la conversation si vous avez encore des choses à vous dire.

Le tout c'est d'être à l'aise et pour être à l'aise, il faut pratiquer...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 05.08.21, 13h55 par Citadin

Salut Nonchalance, merci de ta réponse. Ça paraît simple dis comme ca ahah mais tu as raison, il faut pratiquer. Le pire c'est que de l'abordage dans la rue, je l'ai déjà fait par le passé, avec des numéros à la clé (et des échanges qui s'ensuivent) donc je sais que j'en suis capable et que ça peut marcher.
En ce qui concerne cette situation à l'aéroport que ce soit avant de décoller ou à l'attente des bagages à l'arrivée, est ce que la fille ne peut pas mal le prendre ? Genre si elle a pas le temps/pas envie ou si quelqu'un l'attend juste à la sortie à l'arrivée?
C'est surtout ce contexte qui m'a freiné, je ne sais pas trop quelles situations sont socialement acceptable dans l'abordage, si ça avait été dans la rue, je serais allé lui parler.

Switch simplement ta perception sur les échanges relationnels.

Ne place pas un enjeu de séduction pure et dure, comme tu le perçois.

Vois tout simplement cela comme du batifolage, du bla-bla social.
Que tu partages avec quelqu'un sur l'instant.

Après libre à toi d'être direct ou non, mais t'auras brisé la barrière.

C'est juste ça. Ca simplifie énormément les rencontres.
Et les résultats sont bons sur tous les plans (spontanéité, échange léger, un numéro, un instant de vie, etc etc).

"Alors, ce voyage... ? :)"
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 04.08.21, 23h46 par Jmbd

Ok, je vois bien l'idée, juste prendre du plaisir à échanger avec quelqu'un d'inconnu sans se focaliser sur le résultat/la séduction.
Et du coup, dans ce cadre là, la fille n'aurait pas pu mal réagir?

Tu déconseillerais d'être trop direct, ce n'est pas une bonne chose de briser la barrière et d'assumer son attirance ?

Jmbd a écrit :
05.08.21
Et du coup, dans ce cadre là, la fille n'aurait pas pu mal réagir?
Pourquoi elle réagirait mal ?

Jmbd a écrit :
05.08.21
Tu déconseillerais d'être trop direct, ce n'est pas une bonne chose de briser la barrière et d'assumer son attirance ?
Non, ce n'est pas ce que je dis.
Tu peux être direct et assumer ton attirance.

Simplement de déplacer l'enjeu du résultat vers une dynamique de l'instant présent, d'un simple échange entre deux inconnus ; quand tu sens la pression vis-à-vis de la séduction. C'est juste un rapport humain, quoi. Faut pas projeter plus loin.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Absolument le 05.08.21, 13h54 par Citadin

JoshuaVa a écrit :
05.08.21
Jmbd a écrit :
05.08.21
Et du coup, dans ce cadre là, la fille n'aurait pas pu mal réagir?
Pourquoi elle réagirait mal ?

Jmbd a écrit :
05.08.21
Tu déconseillerais d'être trop direct, ce n'est pas une bonne chose de briser la barrière et d'assumer son attirance ?
Non, ce n'est pas ce que je dis.
Tu peux être direct et assumer ton attirance.

Simplement de déplacer l'enjeu du résultat vers une dynamique de l'instant présent, d'un simple échange entre deux inconnus ; quand tu sens la pression vis-à-vis de la séduction. C'est juste un rapport humain, quoi. Faut pas projeter plus loin.
Je ne sais pas, si elle n'a pas envie à ce moment là de parler car occupée à attendre ces bagages ou si quelqu'un, par exemple son copain si elle en à un ou sa famille, l'attend juste après à la sortie. Non?
Je vois, prochaine fois, je me lancerais. Tant pis pour cette fille :| . Merci à toi!

Salut,

Jmbd a écrit :
04.08.21
En ce qui concerne cette situation à l'aéroport que ce soit avant de décoller ou à l'attente des bagages à l'arrivée, est ce que la fille ne peut pas mal le prendre ? Genre si elle a pas le temps/pas envie ou si quelqu'un l'attend juste à la sortie à l'arrivée?
C'est surtout ce contexte qui m'a freiné, je ne sais pas trop quelles situations sont socialement acceptable dans l'abordage, si ça avait été dans la rue, je serais allé lui parler.

Je pense que le body language indique bien si la personne (homme comme femme d’ailleurs) est ouverte à la discussion. Te rend-elle tes regards ? Sourit-elle légèrement ? Son corps est-il tourné vers toi ?

Pour l’opener, il me semble préférable qu’il soit contextuel. Donc le « alors ce voyage ? » de Joshuava est bon. « Alors, retour à la maison ? «  me semble adéquat aussi (maison = notion de confort et de sécurité). Un commentaire sur le style de la fille est un poil plus risqué selon moi mais peut passer aussi.

Par contre, les « je t’ai trouvée mignonne donc je viens te parler » sont à éviter selon moi. Ça fait vraiment chien de la casse. C’est aussi inconvenant que si elle te disait : « t’as l’air d’avoir du fric, donc ok pour te répondre ».

Logiquement, les jolies femmes sont abordées très fréquemment, elles s’attendent à être abordées et en ont déjà entendu de toutes les couleurs. Elles ont tendance à interpréter à peu près tout ce qu’on dit comme des allusions sexuelles. Exemple : l’autre jour j’étais en terrasse de café, en plein soleil par 32 degrés. La serveuse est venue déployer le parasol. Je l’ai juste remerciée et lui ai juste dit que je commençais à devenir chaud bouillant, elle a instantanément tiqué :mrgreen: .

Voilà donc je dirais du détachement, prendre déjà du plaisir juste dans l’échange et plus si affinités of course. Et surtout relativiser la notion d’échec. C’est juste normal qu’une femme saine et équilibrée soit méfiante et peu à l’aise avec inconnu.

Après tout, elles ne sont pas si différentes de nous. Toi aussi tu trouverais ça chelou si un keum sorti de nulle part voulait absolument prendre ton numéro comme ça à froid, te revoir et devenir ton ami. Pas vrai ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] lol le 05.08.21, 16h19 par Onmyoji

Citadin a écrit :
05.08.21
Salut,

Jmbd a écrit :
04.08.21
En ce qui concerne cette situation à l'aéroport que ce soit avant de décoller ou à l'attente des bagages à l'arrivée, est ce que la fille ne peut pas mal le prendre ? Genre si elle a pas le temps/pas envie ou si quelqu'un l'attend juste à la sortie à l'arrivée?
C'est surtout ce contexte qui m'a freiné, je ne sais pas trop quelles situations sont socialement acceptable dans l'abordage, si ça avait été dans la rue, je serais allé lui parler.

Je pense que le body language indique bien si la personne (homme comme femme d’ailleurs) est ouverte à la discussion. Te rend-elle tes regards ? Sourit-elle légèrement ? Son corps est-il tourné vers toi ?

Pour l’opener, il me semble préférable qu’il soit contextuel. Donc le « alors ce voyage ? » de Joshuava est bon. « Alors, retour à la maison ? «  me semble adéquat aussi (maison = notion de confort et de sécurité). Un commentaire sur le style de la fille est un poil plus risqué selon moi mais peut passer aussi.

Par contre, les « je t’ai trouvée mignonne donc je viens te parler » sont à éviter selon moi. Ça fait vraiment chien de la casse. C’est aussi inconvenant que si elle te disait : « t’as l’air d’avoir du fric, donc ok pour te répondre ».

Logiquement, les jolies femmes sont abordées très fréquemment, elles s’attendent à être abordées et en ont déjà entendu de toutes les couleurs. Elles ont tendance à interpréter à peu près tout ce qu’on dit comme des allusions sexuelles. Exemple : l’autre jour j’étais en terrasse de café, en plein soleil par 32 degrés. La serveuse est venue déployer le parasol. Je l’ai juste remerciée et lui ai juste dit que je commençais à devenir chaud bouillant, elle a instantanément tiqué :mrgreen: .

Voilà donc je dirais du détachement, prendre déjà du plaisir juste dans l’échange et plus si affinités of course. Et surtout relativiser la notion d’échec. C’est juste normal qu’une femme saine et équilibrée soit méfiante et peu à l’aise avec inconnu.

Après tout, elles ne sont pas si différentes de nous. Toi aussi tu trouverais ça chelou si un keum sorti de nulle part voulait absolument prendre ton numéro comme ça à froid, te revoir et devenir ton ami. Pas vrai ?
Son body language paraissait assez fermé justement, elle paraissait un peu fatiguée du voyage et pas très ouverte. Ça m'a fait encore plus hésiter. Après, on était très nombreux et assez éloignés l'un de l'autre sauf un moment où l'on s'est croisé, donc je ne saurais pas te dire son attitude vis à vis de moi, je sais juste qu'en partant, sur la fin quand je suis sorti de la pièce, je l'ai surprise à me regarder.
C'est bon à savoir parce que le peu de fois où j'ai abordé dans la rue, j'ai abordé en disant justement à la fille que je l'avais trouvé mignonne et que j'avais envie de lui parler. Mot pour mot ce que tu as dit :mrgreen:
J'ai du avoir de la chance parce que ça m'avait plutôt bien réussi. Je prend note, tu as carrément raison.

Jmbd a écrit :
05.08.21
Son body language paraissait assez fermé justement, elle paraissait un peu fatiguée du voyage et pas très ouverte. Ça m'a fait encore plus hésiter. Après, on était très nombreux et assez éloignés l'un de l'autre sauf un moment où l'on s'est croisé, donc je ne saurais pas te dire son attitude vis à vis de moi, je sais juste qu'en partant, sur la fin quand je suis sorti de la pièce, je l'ai surprise à me regarder.

L’interprétation est rarement sûre à 100%. Parfois, les femmes aussi aiment mater, ou juste regarder par quel genre d’homme elles se font mater.

Jmbd a écrit :
05.08.21
C'est bon à savoir parce que le peu de fois où j'ai abordé dans la rue, j'ai abordé en disant justement à la fille que je l'avais trouvé mignonne et que j'avais envie de lui parler. Mot pour mot ce que tu as dit
J'ai du avoir de la chance parce que ça m'avait plutôt bien réussi. Je prend note, tu as carrément raison.

Ça peut fonctionner hein, surtout quand on est (très) jeune. La preuve, ça a déjà marché pour toi. C’est déjà mieux que les excuses bidons du style demander l’heure/une clope/ton chemin etc.

Après, je suppose que les femmes attendent un peu mieux de nous quand on gagne visiblement en âge et en maturité.

Pour sortir très régulièrement, je pense avoir décelé que beaucoup de femmes n’apprécient pas d’être abordées sans avoir rien fait pour. Elles aussi se voient comme des chasseuses et veulent choisir l’homme qui viendra les aborder. Elles envoient donc certains signaux qui signifient : viens m’aborder.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Instructif le 05.08.21, 16h56 par Jmbd

Citadin a écrit :
05.08.21
Jmbd a écrit :
05.08.21
Son body language paraissait assez fermé justement, elle paraissait un peu fatiguée du voyage et pas très ouverte. Ça m'a fait encore plus hésiter. Après, on était très nombreux et assez éloignés l'un de l'autre sauf un moment où l'on s'est croisé, donc je ne saurais pas te dire son attitude vis à vis de moi, je sais juste qu'en partant, sur la fin quand je suis sorti de la pièce, je l'ai surprise à me regarder.

L’interprétation est rarement sûre à 100%. Parfois, les femmes aussi aiment mater, ou juste regarder par quel genre d’homme elles se font mater.

Jmbd a écrit :
05.08.21
C'est bon à savoir parce que le peu de fois où j'ai abordé dans la rue, j'ai abordé en disant justement à la fille que je l'avais trouvé mignonne et que j'avais envie de lui parler. Mot pour mot ce que tu as dit
J'ai du avoir de la chance parce que ça m'avait plutôt bien réussi. Je prend note, tu as carrément raison.
Ça peut fonctionner hein, surtout quand on est (très) jeune. La preuve, ça a déjà marché pour toi. C’est déjà mieux que les excuses bidons du style demander l’heure/une clope/ton chemin etc.

Après, je suppose que les femmes attendent un peu mieux de nous quand on gagne visiblement en âge et en maturité.

Pour sortir très régulièrement, je pense avoir décelé que beaucoup de femmes n’apprécient pas d’être abordées sans avoir rien fait pour. Elles aussi se voient comme des chasseuses et veulent choisir l’homme qui viendra les aborder. Elles envoient donc certains signaux qui signifient : viens m’aborder.
Intéressant, quel genre de signaux d'après ton expérience? (body language dont tu me parlais?)

J’ai pas la science infuse hein lol.

En général, elles vont chercher à attirer discrètement ton attention : passer dans ton champ de vision, prendre des poses qui les mettent en valeur, se tenir près de toi. Il y a les classiques eyes contacts, bien entendu.

Une fois que tu l’as abordée et si ça se passe bien : les battements de cils, main dans les cheveux, bras décroisés, mordillage de lèvre, grand sourire etc.

Tout doit être relativisé, une femme très intéressée peut être paralysée par la peur de te déplaire, une autre très avenante teste juste son pouvoir de séduction sur toi.

Je vais te raconter une anecdote pour illustrer les propos sur le BL/opener contextuel/plaisir de l’interaction :

Je suis assis en terrasse de café quand apparaît dans mon champ de vision un groupe de 3 vingtenaires (NB : je suis un quasi-quadra). L’une d’elles semble particulièrement contente d’être regardée, elle ralentit délibérément la marche, me fait un effet ralenti comme au cinéma (ça c’est pour le BL).

Elles décident de s’assoir à la table juste à côté de moi alors que d’autres options sont disponibles, ce n’est pas un hasard (encore du BL). Un peu de temps passe, je les vois glousser entre elles et me regarder en biais.

A un moment, les 2 plus proches se tournent vers moi et semblent chercher quelque chose par terre. C’est là que je me tourne aussi vers elles, regarde également au sol, croise leur regard puis leur demande si elles cherchent quelque chose (opener contextuel). La conversation s’engage, l’objet recherché est un fermoir de boucle d’oreille. Et voilà que celle qui m’avait fait son effet ralenti rejette sensuellement sa chevelure sur le côté pour me montrer son lobe (zone non génitale mais hautement érogène), sous le regard ébahi de ses copines qui devaient se dire : halala comme elle fait avec lui, mais quelle sal …

La conversation prend fin naturellement et l’interaction s’arrête là. Elle n’est pas destinée à aller plus loin, on s’est juste fait du bien en se vendant mutuellement un peu de rêve.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 05.08.21, 22h48 par Jmbd

Citadin a écrit :
05.08.21
J’ai pas la science infuse hein lol.

En général, elles vont chercher à attirer discrètement ton attention : passer dans ton champ de vision, prendre des poses qui les mettent en valeur, se tenir près de toi. Il y a les classiques eyes contacts, bien entendu.

Une fois que tu l’as abordée et si ça se passe bien : les battements de cils, main dans les cheveux, bras décroisés, mordillage de lèvre, grand sourire etc.

Tout doit être relativisé, une femme très intéressée peut être paralysée par la peur de te déplaire, une autre très avenante teste juste son pouvoir de séduction sur toi.

Je vais te raconter une anecdote pour illustrer les propos sur le BL/opener contextuel/plaisir de l’interaction :

Je suis assis en terrasse de café quand apparaît dans mon champ de vision un groupe de 3 vingtenaires (NB : je suis un quasi-quadra). L’une d’elles semble particulièrement contente d’être regardée, elle ralentit délibérément la marche, me fait un effet ralenti comme au cinéma (ça c’est pour le BL).

Elles décident de s’assoir à la table juste à côté de moi alors que d’autres options sont disponibles, ce n’est pas un hasard (encore du BL). Un peu de temps passe, je les vois glousser entre elles et me regarder en biais.

A un moment, les 2 plus proches se tournent vers moi et semblent chercher quelque chose par terre. C’est là que je me tourne aussi vers elles, regarde également au sol, croise leur regard puis leur demande si elles cherchent quelque chose (opener contextuel). La conversation s’engage, l’objet recherché est un fermoir de boucle d’oreille. Et voilà que celle qui m’avait fait son effet ralenti rejette sensuellement sa chevelure sur le côté pour me montrer son lobe (zone non génitale mais hautement érogène), sous le regard ébahi de ses copines qui devaient se dire : halala comme elle fait avec lui, mais quelle sal …

La conversation prend fin naturellement et l’interaction s’arrête là. Elle n’est pas destinée à aller plus loin, on s’est juste fait du bien en se vendant mutuellement un peu de rêve.
Un eyes contact avec une inconnue est un signe fiable d'intérêt ou pas toujours?
Sinon, ton exemple est intéressant et très parlant, je te remercie!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] De rien ! ;-) le 06.08.21, 10h59 par Citadin

Ça dépend du contexte.

L’expression « taper dans l’œil » vient quand même bien de quelque part. Mais là, il s’agit d’une réaction involontaire lorsqu’on se trouve en présence de quelqu’un qui nous plaît instantanément et énormément. Et ça n’implique pas forcément qu’on va assumer son intérêt.

Un eye contact appuyé et délibéré est déjà un peu plus parlant, encore qu’il puisse seulement vouloir dire : viens m’aborder (comprendre : viens me flatter).

Il y a mille raisons pour lesquelles on peut regarder un/une inconnu(e), surtout dans la rue. Le risque est toujours de surinterpreter.

En soirée, c’est déjà plus intéressant. D’après moi, les femmes commencent par scanner l’ensemble des hommes présents. Objectifs : identifier les relous pour s’en tenir éloignées, sélectionner ceux qui pourraient leur plaire. A ce stade-là, si tu es déjà très attentif à une femme parce qu’elle te plaît, tu peux la griller en train de te regarder. Mais il est prématuré de conclure que ton intérêt est réciproque, elle est juste en train d’évaluer ton attractivité/dangerosité.

Si tu lui plais au moins physiquement, elle va te « garder à l’œil » pour évaluer ton comportement : va-t-il picoler comme un trou ? Est-il venu sauter sur tout ce qui bouge ? Est-il sociable ou nerveux, bizarre etc. ?

Si cette étape est franchie avec succès, c’est là que le BL va commencer avec les éléments dont on a déjà parlé. Le rapprochement physique est aussi destiné à écouter tes conversations avec d’autres personnes : s’exprime-t-il correctement ? Ses propos sont-ils socialement convenables etc.

C’est la qu’il faut selon moi passer à l’action, pas avant ni après.

Voilà, ces étapes peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures en fonction du contexte, de la personnalité de la femme et de ce que tu parviens à dégager naturellement.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Oui le 06.08.21, 16h55 par Nonchalance

Citadin a écrit :
06.08.21
Ça dépend du contexte.

L’expression « taper dans l’œil » vient quand même bien de quelque part. Mais là, il s’agit d’une réaction involontaire lorsqu’on se trouve en présence de quelqu’un qui nous plaît instantanément et énormément. Et ça n’implique pas forcément qu’on va assumer son intérêt.

Un eye contact appuyé et délibéré est déjà un peu plus parlant, encore qu’il puisse seulement vouloir dire : viens m’aborder (comprendre : viens me flatter).

Il y a mille raisons pour lesquelles on peut regarder un/une inconnu(e), surtout dans la rue. Le risque est toujours de surinterpreter.

En soirée, c’est déjà plus intéressant. D’après moi, les femmes commencent par scanner l’ensemble des hommes présents. Objectifs : identifier les relous pour s’en tenir éloignées, sélectionner ceux qui pourraient leur plaire. A ce stade-là, si tu es déjà très attentif à une femme parce qu’elle te plaît, tu peux la griller en train de te regarder. Mais il est prématuré de conclure que ton intérêt est réciproque, elle est juste en train d’évaluer ton attractivité/dangerosité.

Si tu lui plais au moins physiquement, elle va te « garder à l’œil » pour évaluer ton comportement : va-t-il picoler comme un trou ? Est-il venu sauter sur tout ce qui bouge ? Est-il sociable ou nerveux, bizarre etc. ?

Si cette étape est franchie avec succès, c’est là que le BL va commencer avec les éléments dont on a déjà parlé. Le rapprochement physique est aussi destiné à écouter tes conversations avec d’autres personnes : s’exprime-t-il correctement ? Ses propos sont-ils socialement convenables etc.

C’est la qu’il faut selon moi passer à l’action, pas avant ni après.

Voilà, ces étapes peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures en fonction du contexte, de la personnalité de la femme et de ce que tu parviens à dégager naturellement.
Donc d'après toi si je comprends bien, tu dis qu'il faut passer à l'action lorsque la fille commence à envoyer des signes avec son BL. En soirée, ok mais quand tu croises une fille dans la rue, ça s'applique aussi ? tout se joue en quelques secondes, donc à part un eye contact, je ne pense pas que la fille ait le temps d'envoyer d'autres signes de BL... Comment faire dans ce cas? Aborder uniquement si il y a à minima un contact visuel de sa part ou peu importe ?

C'est un mélange d'intuition et d'expérience. Il faut que tu te lances quand tu sens qu'il y'a potentiellement un truc au risque de te tromper. Et si tu te trompes et que tu te fais recaler, tu le prends avec classe et/ou humour et tu réessaies une autre fois. Au fur et à mesure, tu vas t'améliorer et repérer les bons signes au bon sans trop te tromper.

Personnellement, j'ai du mal à me rendre compte quand une femme me regarde furtivement, ce sont souvent les potes qui me font remarquer. Par contre quand une femme s'intéresse vraiment à toi et veux te le faire savoir, tu captes direct, avec ou sans expérience. Ça se sent viscéralement...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 06.08.21, 19h41 par Jmbd

Une des plus grosses erreurs des débutants c'est d'attendre des signes d'intérêt. La lecture du langage corporel ça reste très sujet à caution. Tu peux toujours mettre 50 interprétations derrière une attitude.
Donc en dehors des signes extrêmement évidents d'indisponibilité ou fermeture, tu peux aborder poliment et avec bon esprit si la situation s'y prête.
Hormis quelques hystériques, si ces conditions sont réunies, tu seras au pire accueilli avec indifférence et au mieux agréablement.
Il n'y a pas de raison d'en faire une montagne. L'idéal étant d'aborder réellement pour faire connaissance ou pour une bonne raison, et demander le numéro seulement parce qu'on a réellement eu une bonne accroche qu'on peut sentir comme réciproque. Parce que la personne qui demande son chemin et qui demande un numéro juste derrière c'est ultra grillé. Par contre si elle pose une question personnelle ou que tu peux générer une conversation dans laquelle elle s'implique ça devient pertinent.

Si tu réfléchis trop, tu te bloqueras. Là tu avais plein de possibilités, tu pouvais demander où elle allait pour partager un taxi ou n'importe quoi d'autre...
Quand c'est comme ça tu réfléchis 3 secondes et tu y vas. Et au pire, en dernier recours, tu peux lui faire un compliment sur ce qui t'a tapé dans l'œil, ce n'est pas l'idéal mais fait avec sincérité et habileté c'est toujours plus propre que prendre une excuse grillée à dix kilomètres.
Après faut pas s'en vouloir on a tous des jours avec et des jours sans et notre perception du moment n'est pas la même qu'a posteriori. C'est toujours beaucoup plus évident après.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Instructif le 06.08.21, 19h43 par Jmbd
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Onmyoji a écrit :
06.08.21
Une des plus grosses erreurs des débutants c'est d'attendre des signes d'intérêt. La lecture du langage corporel ça reste très sujet à caution. Tu peux toujours mettre 50 interprétations derrière une attitude.
Donc en dehors des signes extrêmement évidents d'indisponibilité ou fermeture, tu peux aborder poliment et avec bon esprit si la situation s'y prête.
Hormis quelques hystériques, si ces conditions sont réunies, tu seras au pire accueilli avec indifférence et au mieux agréablement.
Il n'y a pas de raison d'en faire une montagne. L'idéal étant d'aborder réellement pour faire connaissance ou pour une bonne raison, et demander le numéro seulement parce qu'on a réellement eu une bonne accroche qu'on peut sentir comme réciproque. Parce que la personne qui demande son chemin et qui demande un numéro juste derrière c'est ultra grillé. Par contre si elle pose une question personnelle ou que tu peux générer une conversation dans laquelle elle s'implique ça devient pertinent.

Si tu réfléchis trop, tu te bloqueras. Là tu avais plein de possibilités, tu pouvais demander où elle allait pour partager un taxi ou n'importe quoi d'autre...
Quand c'est comme ça tu réfléchis 3 secondes et tu y vas. Et au pire, en dernier recours, tu peux lui faire un compliment sur ce qui t'a tapé dans l'œil, ce n'est pas l'idéal mais fait avec sincérité et habileté c'est toujours plus propre que prendre une excuse grillée à dix kilomètres.
Après faut pas s'en vouloir on a tous des jours avec et des jours sans et notre perception du moment n'est pas la même qu'a posteriori. C'est toujours beaucoup plus évident après.
Merci, ça répond parfaitement à ma dernière question. Donc tant que c'est fait poliment, pas besoin forcément d'attendre des signes d'intérêt, au contraire (même si évidemment, c'est mieux s'il y en a).

"Hormis ces cas d'extrême fermeture , tu peux aborder poliment et avec bon esprit si la situation s'y prête ? "
Est ce qu'il y a des lieux particuliers du quotidien où il est malvenu d'aborder parce que la situation ne s'y prête pas, même poliment ? (ça m'arrive souvent de me freiner à cause du lieu, parce que je me dis que peut être ça ne se fait pas, comme cette fille à l'aéroport. Encore une fois, je serais allé lui parler si ça avait été simplement dans la rue. C'était clairement plus finalement le lieu qui m'a freiné qu'un manque de courage).

Répondre